TOP 10 : SCÈNES D'ACTION

" – OK, Patrick ! Alors c’est quoi au juste, "Chapeau Melon et Bottes de Cuir" ?
– C’est l’histoire d’un homme qui porte un chapeau melon et d’une femme qui balance les hommes par-dessus son épaule.

Et c’est ainsi que j’ai vendu notre série aux Américains."

Patrick Macnee (Chapeau Melon)

Les Avengers ont toujours eu de nombreuses cordes à leur arc, une des plus éclatantes demeurant les spectaculaires scènes d'action ayant tant contribué au succès de la série. Et ce malgré les problèmes de doublures trop visibles régulièrement signalées dans nos critiques. Devenues un élément à part entière de l'identité de la série, elles ont évolué au fil du temps, du fait des diverses contraintes de tournage, des moyens financiers plus ou moins importants mis en œuvre, et surtout des différents styles des vaillantes collaboratrices successives de Steed !

Voici les 10 scènes d'actions plébiscitées par nos internautes !

À noter pour la 6e place, trois égalités parfaites ont eu lieu, il n'y a donc ni 7e, ni 8e place dans ce classement.

Steed face au protéiforme Maxie

Clowneries (saison 6)

Un épisode aussi délirant ne pouvant dignement se conclure avec un affrontement classique, Dennis Spooner nous gratifie habilement d’un face à face atteignant les sommets de l’absurde. Menée à un train d’enfer, la succession de costumes et de postures de Maxie (excellent Jewel) s’avère réellement hilarante, avec notamment un boxeur que l’on croirait sorti des Brigades du Tigre ! Même Steed, qui en a pourtant vu d’autres, s’en laissera désarçonner de surprise…

Denis : Cette scène ne s’apparente nullement à de l’action mais à de la bouffonnerie en ce qui me concerne (à l’image de l’épisode et d’une partie de la saison 6). La succession de costumes et de postures de Maxie peut être hilarante ou pitoyable suivant les goûts. Je me range parmi ceux qui la qualifient de ridicule et même de grotesque. Exemple typique de dérive de la série où les producteurs ont confondu excentricité et pitrerie.

Estuaire44 : Une dixième place judicieuse : l’inénarrable affrontement entre Steed et Maxie méritait certes de figurer dans ce classement, pour son humour déjanté et sa belle débauche d’énergie, mais ces qualités définissent également ses limites. L’ensemble demeure aussi pétillant que brouillon et ne développe pas les magnifiques chorégraphies coutumières de la série.

Steed3003 : À l'image du reste de l'épisode, un de mes favoris de la série, cette bagarre finale est avant tout une farce. À prendre donc comme telle. Oui, nous sommes donc loin de la scène d'action palpitante dont on a l'accoutumée ; mais la créativité et l'humour de cette bagarre font qu'elle a toute sa place dans ce classement. N'en déplaise à Denis !

Le duel Steed/Frant

Le club de l'enfer (saison 4)

Absolument épique, ce duel sans merci bénéficie d’une mise en scène endiablée et d’un intense suspense ; les acteurs livrent une prestation très convaincante tandis que le décor est superbement utilisé. Les bruitages sont au diapason. Frant se révèle un redoutable adversaire, voire effrayant lorsqu’il emploie ses terribles crochets ! Heureusement l’épée demeure bien une arme de prédilection de John Steed !

Denis : Le duel entre Steed et Frant (malgré les doublures) est particulièrement phénoménal dans sa conception et il est, à mon avis, le combat à l'arme blanche le mieux réussi de la série. Écoutez le bruit des épées sur le sol ! Combat épique dans des décors d’époque, cette confrontation est sans merci et Frant n’hésite pas à utiliser ses crochets pour prendre l’avantage. Très bien filmée, cette scène méritait beaucoup mieux que cette neuvième place.

Estuaire44 : Cet authentique morceau de bravoure retrouve toute la magie des grands films de cape et d’épée hollywoodiens. Ce combat apparaît acharné et palpitant de bout en bout et les crochets de Frant s’avèrent particulièrement effrayants ! Décidemment, l’épée s’impose bien comme l’arme par excellence de John Steed, d’autant que Patrick Macnee montre un entrain vraiment communicatif. Ce duel endiablé aurait peut-être mérité un meilleur classement…

Steed3003 : Remarquablement filmé par James Hill, ce duel à l'épée se devait de figurer dans le Top Action. Les problèmes de doublures justement signalés par Denis lui ont sûrement couté quelques places.

Un voyage dans le temps mouvementé

Remontons le temps (saison 5)

Outre l’humour des situations, ce beau parcours du combattant de John Steed permet de s’émerveiller devant la qualité des décors de la série, une de ses marques de fabrique. Le contraste entre les faciles victoires remportées contre les gardiens successifs et l’âpre combat l’opposant au terrible bourreau fonctionne à plein : ce dernier affrontement est réellement impressionnant. On peut aussi y voir un savoureux pastiche des films de la Hammer !

Denis : Steed, armé d’une hallebarde, se débarrasse de différents adversaires pour délivrer sa partenaire des griffes d’un bourreau redoutable. Cette scène permet de retrouver de somptueux décors et costumes d’époque. Steed, sans son melon ni son brolly, élimine les différentes embûches successives pour affronter le bourreau dans un combat décisif. La scène est plaisante aussi bien pour ses reconstitutions historiques que pour son intensité.

Estuaire44 : Outre l’humour des situations, ce beau parcours du combattant de John Steed permet de s’émerveiller devant la qualité des décors de la série, une de ses marques de fabrique. Le contraste entre les faciles victoires remportées contre les gardiens successifs et l’âpre combat l’opposant au terrible bourreau fonctionne à plein : ce dernier affrontement est réellement impressionnant. On peut aussi y voir un savoureux pastiche des films de la Hammer !

Steed3003 : Cette scène est un cocktail parfaitement maîtrisé entre action et humour. La qualité des costumes et des décors de chaque univers est à saluer. Combien de séries peuvent se targuer d'avoir fait une scène d'action qui s'étale.... sur plusieurs siècles : Chapeau Melon ne cessera jamais de nous surprendre.

La traque en hélicoptère de Mrs Peel

Le village de la mort (saison 5)

Après une éprouvante confrontation avec les sinistres villageois, Mrs Peel se voit prise en chasse par un hélicoptère (dans un pré très opportunément plat…) ce qui nous vaut une des scènes les plus hollywoodiennes et spectaculaires de la série, notamment grâce à une caméra particulièrement alerte. Diana Rigg y est très impressionnante et fait admirablement ressentir les émotions de son personnage ayant réellement la mort aux trousses !

Denis : Scène d’action assez courte qui ne figure pas dans mon classement des dix meilleures. On se demande bien pourquoi Mrs Peel quitte sa cachette pour s’exposer à l’hélicoptère. La scène est très spectaculaire et bien filmée et Diana Rigg – enfin, on peut penser que c’est elle – court comme il faut de droite à gauche, mais l’erreur de scénario fait trop penser à la scène anticipée. À noter que ce n’est même pas Diana Rigg qui escalade la barrière, mais Cyd Child !

Estuaire44 : Certes le déploiement de moyens peut taper dans l’œil, mais on peut tout de même s’interroger à propos de la présence de cette scène si haut dans le classement – Pour ma part je l'avais notée beaucoup plus bas. En effet, pour parvenir à ses fins la mise en scène accumule trop d’invraisemblances : ainsi comment l’avisée Mrs Peel peut-elle décider de pénétrer dans l’espace le plus dégagé du secteur ? L’ensemble manque tout de même un tantinet de finesse.

Steed3003 : Voilà ma scène d'action favorite de toute la série. Cette traque en hélicoptère méritait au moins le tiercé gagnant. Elle rivalise largement avec celles des films d'actions les plus récents. On pourra d'ailleurs regretter que la série n'ait pas cherché à se montrer aussi ambitieuse plus régulièrement. Cette poursuite est aussi longue qu'haletante. La tension ne se relâche à aucun moment. Extrêmement spectaculaire à partir de l'arrivée de l'hélicoptère ! L'intensité du jeu de Diana et l'emballage parfait de Robert Asher nous donnent un moment de télévision mythique.

Chasse à l'homme de Purdey et Gambit

Le baiser de Midas (New Avengers – saison 1 )

Successivement en voitures et à pied, cette longue traque alterne avec bonheur le suspense et l’action, sans que l’intensité ne baisse jamais. Les décors de friche industrielle sont magnifiquement utilisés. Purdey et Gambit, comme leurs interprètes, profitent de cette superbe occasion d’illustrer leur complicité en ce début de série. Gambit demeure toujours aussi élégant, tandis que Purdey est très Purdey.

Denis : La scène d’action number one en ce qui me concerne ! Une poursuite type des années 70 ; de l’aéroport à l’entrepôt, en voiture et à la course, Purdey et Gambit poursuivent un tueur sans se départir de leur humour. Sur une musique de circonstance, Purdey escaladant le grillage est un ‘must’ de la saison et fait partie, à juste titre, du générique. Sans négliger les plans en contrebas dans la serre, ce passage montre que Purdey – Joanna Lumley – associe charme et combativité. On ne s’en lasse pas et, contrairement à la plupart des autres scènes d’action de cette liste, la chasse à l’homme est une longue séquence.

Estuaire44 : C’est un véritable récital que nous livre ici le toujours habile Robert Fuest. La scène, audacieusement longue, alterne voitures et course à pied, action pure et suspense haletant. L’humour ne paraît pas en reste, grâce aux réparties bien affûtées entre Purdey et Gambit, dont le duo n’a guère tardé à trouver ses marques. Joanna Lumley et Gareth Hunt sont parfaits dans cette chasse à l’homme demeurant un des grands moments des New Avengers.

Steed3003 : Un joli morceau d'action que cette course à pied : la jeunesse et l'agilité de Joanna Lumley et Gareth Hunt apportent une authenticité et un cachet unique à cette scène. Il faut les voir sprinter l'un à côté de l'autre ! Quelle énergie ! Difficile d'imaginer Patrick Macnee et Diana Rigg reproduire la même scène 10 années plus tôt. On pourra néanmoins regretter le décor maussade de cette course poursuite – une zone industrielle ! – et les quelques instants de faiblesse de l'ensemble.

Combat aquatique de Mrs Peel

Meurtres à épisodes (saison 5)

Diana Rigg n’hésite pas à payer de sa personne dans cet impressionnant combat présentant la particularité de se dérouler dans l’eau. Ce que l’on perd en chorégraphie se trouve largement compensé par l’énergie de notre héroïne. La musique de Laurie Johnson soutient admirablement cette scène, qui permet en outre de redécouvrir le plus fameux pont de la série.

Denis : Je suis très surpris par cette cinquième place pour ce ‘combat’. Non seulement les cheveux de Mrs Peel sont successivement mouillés et secs, ce qui accentue l’erreur de continuité, mais Cyd Child double Diana Rigg : elle lutta avec un cascadeur qui, très blagueur, s’amusa à la faire couler plusieurs fois. Ray Austin leur avait conseillé de faire des mouvements simples, d’apparaître puis de disparaître sous l’eau. L’implication de l’actrice, soulignée par Estuaire44, est donc toute relative !

Estuaire44 : Cette scène apparaît surtout valoir pour la vaillance et la performance physique de Diana Rigg, dont cette cinquième place indique bien la popularité. On applaudit donc l’implication de l’actrice, mais sans oublier que l’ensemble demeure bien indistinct du fait de l’eau. On en reste davantage à un tumulte qu’à un combat élaboré.

Steed3003 : Je suis du même avis que mes deux confrères. Cette scène ne faisait d'ailleurs pas partie de mon classement. Elle a en effet peu d'intérêt si ce n'est que d'être la seule et unique scène à avoir lieu véritablement dans l'eau. Seul Dans 7 jours le déluge avait approché, mais à moitié seulement, ce terrain jusqu'ici. Rien d'excitant que ce soit dans la chorégraphie ou dans la mise en scène. On comprend que l'élément aquatique n'ait jamais été réutilisé ensuite. Celui-ci ne fait que ralentir l'action. Les grossières erreurs de continuité, pour une scène des plus courtes, relevées par Denis auraient dû l'écarter de ce top. Diana Rigg était autrement plus convaincante dans la course du Village de la mort... reléguée derrière.

Gambit homme d'action

Cible (New Avengers – saison 1)

Apothéose d’un des meilleurs épisodes des New Avengers, cette scène époustouflante bénéficie de la grande expérience en la matière de Ray Austin. Gambit enchaîne les exploits les plus divers sur un tempo étourdissant. Le regretté Gareth Hunt apporte toute sa classe et son dynamisme, donnant beaucoup de présence à son personnage.

Denis : Gareth Hunt fait étalage de ses capacités physiques dans le final d’un des meilleurs épisodes New Avengers. On sent le coup de patte du réalisateur/cascadeur Ray Austin. La musique sied parfaitement à l’action de cette séquence, un peu surestimée dans le classement à mon avis, qui se termine par la pose caractéristique de Gambit, arme au poing. Néanmoins, la meilleure scène d’action de l’épisode est, pour moi, le parcours de Purdey sur le champ de tir.

Estuaire44 : Ce formidable numéro du regretté Gareth Hunt/Mike Gambit mérite largement un classement aussi élevé. La mise en scène s’avère un réel feu d’artifice, alternant à un rythme d’enfer des prouesses aussi variées que surprenantes, sans que la tension fléchisse un seul instant. Cette réussite parfaitement maîtrisée doit beaucoup au professionnalisme et à la vaste expérience de Ray Austin.

Steed3003 : Je me réjouis de cette 4e place. Il faut dans ce cas saluer le travail de deux hommes. Tout d'abord, la maîtrise et le savoir-faire du cascadeur/réalisateur Ray Austin. L'action est tellement intense dans cette scène que le spectateur aurait pu rapidement tomber dans la confusion. Au contraire, il fait de cette séquence épique la plus réussie des New Avengers. Ensuite, il faut rendre hommage au jeu et aux aptitudes physiques de Gareth Hunt. Il devait être l'homme d'action de la série et bien il l'est, et avec quel talent !

Mrs Peel face au vengeur volant

Le vengeur volant (saison 5)

Totalement folle, cette scène intense demeure un pur régal visuel. L’effet spécial utilisé s’avère aussi élégant qu’efficace. Affublée d’un bonnet également inoubliable, elle se montre particulièrement dynamique face à un Vengeur inquiétant à souhait. L’intervention de Steed avec ses panneaux de BD (clin d’œil à Batman) finit de faire basculer ce combat dans la fantaisie la plus débridée. Un grand moment, totalement Avengers !

Denis : Un grand moment de la saison, très prisé des fans. L’originalité et la fantaisie des Avengers se retrouvent dans cette séquence loufoque, Mrs Peel marchant au plafond et Steed s’interposant avec ses cartons de BD. L'aspect culte de l'épisode est dû à ses personnages mais aussi à son final gravé dans toutes les mémoires. Cette scène est une référence évidente à la série américaine Batman qui a connu un grand succès grâce à un humour de second degré.

Estuaire44 : Un des grands favoris dès le départ de la compétition, ce passage, comptant parmi les plus célèbres de la série, se retrouve logiquement dans le tiercé de tête. On y retrouve en effet, portés au plus haut degré, nombre des éléments du succès des Avengers : fantaisie et humour trépidant, agrémentés d’un non sens très britannique. Cet affrontement absolument renversant ne néglige pas pour autant l’action pure et reste spectaculaire jusqu’à la chute finale.

Steed3003 : Troisième place méritée pour cette bagarre cartoonesque aux effets spéciaux... renversants. Une fois encore : savoureux mélange d'humour et d'action, avec cette pointe d'originalité qui fait la spécificité de la série. Ici l'utilisation de dessins superposés à l'action réelle. Plus de quatre décennies après son tournage, cette séquence n'a pas vieilli d'un pouce. La qualité des trucages sera seulement égalée parMisssion très improbable quelques épisodes plus tard.

Combat dans un laboratoire

Mon rêve le plus fou (saison 6)

La mise en scène de l’impressionnant combat opposant Tara à un adversaire incroyablement déterminé, dans un bien étrange laboratoire, apparaît en tous points digne d’éloges. En effet on observe avec admiration que chaque élément du décor se voit brillamment mis à contribution, que cela soit pour les prises de vues à travers les vitres bientôt fracassées, le néon, les tables servant de pistes d’envol à un affrontement particulièrement aérien ou encore le fameux tripode enserrant Tara se tenant devant des cercles évoquant une cible. Les angles de caméra acrobatique se multiplient tandis que l’ensemble est mené à cent à l’heure. Linda Thorson est impressionnante, d’autant plus quelle porte une tenue lui seyant à merveille…

Denis : Le doublé Tara King souligne la réussite des scènes d’action de cette saison (dans quel autre domaine cette saison pourrait-elle régner aussi souverainement ?). Filmé en intérieur dans des décors extravagants, ce combat rythmé dans l’obscurité semble violent et acharné. La réalisation est parfaite et accentue la rapidité des mouvements successifs. L’image du tripode enserrant Tara devant une sorte de cible est devenue une référence de cette saison.

Estuaire44 : Mon favori personnel, ce combat, magnifiquement chorégraphié, optimise avec une rare inventivité les différents éléments d’un décor très particulier. Tout objet devient arme dans les mains d’adversaires déterminés et impitoyables. Les péripéties s’enchaînent avec une rapidité à couper le souffle sans que diminue leur étonnante inventivité. Un sommet absolu du genre avec une Linda Thorson très convaincante.

Steed3003 : Grande gagnante de ce classement, Linda Thorson est enfin récompensée – il n'est jamais trop tard ! – pour avoir elle-même assuré ses cascades sans recourir aux services d'une doublure. L'anecdote veut que ce ne soit pas par seul amour pour la série qu'elle ait refusé les services de la cascadeuse Cyd Child, mais aussi par orgueil : le derrière de celle-ci était trop gros à son goût et elle ne souhaitait pas que le public soupçonne que cet auguste popotin fut le sien. Toujours est-il que ce combat est un modèle du genre : tension omniprésente, utilisation du décor, chorégraphie impeccablement réglée, mise en scène nerveuse... Aucun problème de doublure à dissimuler, le réalisateur – le talentueux Robert Fuest dans ce cas – a donc toute liberté dans ces choix de mise en scène pour un résultat des plus convaincants.

Tara King contre le grand Gonso

Miroirs (saison 6)

LE GRAND GAGNANT DU CONCOURS EN VIDÉO !

Version Avengers de David contre Goliath, ce combat, en apparence inégal, permet à Tara King de déployer toute son énergie et sa combativité. La mise en scène se montre elle aussi très alerte. Linda Thorson se livre à une vraie débauche d’énergie, alignant plusieurs prises de judo impressionnantes et convaincantes. Gonso se montre aussi massif que véloce, sa défaite reste une des plus belles performances de Tara.

Denis : Cette scène résume parfaitement les atouts de cette sixième saison : l’action. Contrairement aux saisons précédentes, les doublures sont peu apparentes et la chorégraphie plausible. L’attrait de cette séquence réside également dans le lieu de tournage verdoyant et l’apparence du méchant. Très jolis plans de loin du combat. Tara King a une allure sportive et déterminée qu’elle n’aura que trop rarement dans la saison. Ce combat fait merveille dans Miroirs, le meilleur épisode avec Tara King.

Estuaire44 : D’un modus operandi et d’une intensité proche du précédent, on pourrait lui reprocher un plus grand classicisme, une moindre inventivité. Mais force est de constater que Linda Thorson paraît véritablement éblouissante dans ce face à face apparemment disproportionné. Sa fougue et la crédibilité de ses enchaînements soulèvent l’enthousiasme et viennent nous rappeler que les scènes d’action constituent un des atouts maîtres de cette saison 6. Tara King s’impose comme la triomphatrice incontestable de ce classement !

Steed3003 : Un autre duel culte de la 6e saison qui tire une nouvelle fois avantage du fait que Linda Thorson assure tout elle-même. Je ne suis pas sûr qu'elle méritait de figurer en 1re place du classement. (Elle était d'ailleurs à la 9e du mien.) Mais je ne peux que me féliciter de ce plébiscite pour Linda Thorson et donc la saison 6. Saluons une nouvelle fois le travail de Ray Austin, réalisateur de cet épisode et de Cible deux places plus haut. Il a dirigé les cascades des saisons 4 et 5. Il a fait beaucoup pour la qualité des scènes d'action de la série et lui a permis de rivaliser avec ces consœurs américaines, aux moyens plus importants, sur ce terrain. Nous ne pouvons donc que le remercier pour ces 10 scènes toutes aussi spectaculaires qu'haletantes !

 

Retour au Top/Flop