Les biographies


Avril 2007 - par Steed3003, Estuaire44 et Joris

Accès interactif : Pour voir un extrait du film ou de la série évoquée dans la biographie, cliquez sur le lien !

chapeau melon
chapeau melon
chapeau melon
Chapeau Melon
Chapeau Melon
Chapeau Melon

 

Haut de page

Patrick Macnee Biographie

Biographie de Patrick Macnee

Patrick Macnee est né le 6 février 1922. Sa famille est d’origine écossaise. Il porta d’ailleurs le kilt jusqu’à 11 ans. Son enfance fut insolite puisque il fut élevé par deux mamans, sa mère étant tombée amoureuse d’une autre femme. Après un bref passage à l’école prestigieuse Eton (dont il fut renvoyé pour indiscipline), Patrick Macnee prend vite goût pour la comédie et fait même sa première figuration dans Le Colonel Blimp (1943). Il est ensuite mobilisé à la Royal Navy durant la seconde guerre mondiale. Une expérience dont il conservera un souvenir douloureux puisqu’il faillit y perdre la vie. Après avoir accompli son devoir militaire, il intègre une école d’art dramatique et reprend ainsi sa carrière de comédiens. Ne trouvant pas assez d’opportunités dans son pays natal, il s’envole au Canada où il joue dans une poignée de fictions télévisuelles qui lui permettent de rencontrer des futures vedettes du petit écran comme William Shatner et Barry Morse. Il rejoint ensuite Hollywood où il tourne pour les séries à succès du moment : Rawhide (avec Clint Eastwood), La Quatrième dimension et Alfred Hitchcock présente (Arthur et The Crystal Trench) . Il décroche aussi quelques courtes apparitions au cinéma, notamment dans la célèbre comédie musicale de Georges Cukor Les Girls (1957). Toujours insatisfait de l’évolution de sa carrière d’acteur, Patrick Macnee retourne finalement en Angleterre où il se résigne à être producteur pour la fiction historique The Valiant Years.

En 1961, il accepte le rôle du mythique John Steed pour la série Chapeau Melon et Bottes de Cuir. Il sera le seul acteur à être présent tout au long de la série. Il va lui-même affiner son personnage et le faire évoluer en dandy pur british allant jusqu’à lui apporter son accessoire culte : le chapeau melon. La série va faire la renommée internationale de Patrick Macnee et son personnage va rentrer dans la légende télévisuelle. Patrick Macnee est d’ailleurs toujours resté très attaché à la série et est particulièrement volubile à ce sujet. Il en a même écrit un livre The Avengers and me fourmillant d’anecdotes sur le tournage de Chapeau Melon et Bottes de Cuir.

L’arrêt de la série va permettre à Macnee de rejoindre définitivement les Etats-Unis, un pays dont il était citoyen depuis 1959. Il enchaîne les apparitions guest star dans les séries les plus populaires : Columbo, Le Virginien et vient même faire un clin d’œil amical à son ancienne collègue Diana Rigg dans Diana. Mais John Steed doit reprendre du service et il revient en Angleterre pour tourner les deux saisons des New Avengers. Une reprise des Avengers dont il n’a jamais été très content par ailleurs. Il repart ensuite en Amérique où il continue à multiplier les participations dans des séries TV : Galactica, Magnum, Pour l’amour du risque, La Croisière s’amuse et Arabesque. Il obtient aussi quelques seconds rôles au cinéma dans Le Commando de sa majesté (1979), Hurlements (1981)[extrait VO / extrait VF], le seul film dont Patrick Macnee soit fier, et le James Bond Dangereusement vôtre (1985) [extrait VO/ extrait VF]. En 1994, il rejoint la série nanarde Caraïbes offshore où il partage la vedette avec l'ex catcheur Hulk Hogan durant 17 épisodes. Depuis l’acteur se fait plus discret et coule une retraite tranquille en Californie. Il accepte toutefois de faire quelques apparitions à la télévision (Frasier en 2001) et a même joué dans le film Chapeau Melon et Bottes de Cuir (1998)[ extrait VO/ extrait VF], un film qu’il a pourtant largement dénigré par la suite.

Patrick Macnee raconte sa vie trépidante dans une autobiographie pleine d’humour, à se procurer si on veut en savoir encore plus sur l’acteur : Chapeau Melon (éd. J’ai lu).


Haut de page



Diana Rigg Biographie

Biographie de Diana Rigg

Diana Rigg voit le jour le 20 juillet 1938 dans le Yorkshire en Angleterre. Jusqu’à 8 ans, elle vivra en Inde. De retour dans son pays d’origine, elle rejoint les bancs des écoles privées. Mais Diana Rigg connaît surtout un intérêt croissant pour l’art dramatique et rentre à 21 ans dans la Royal Shakespeare Company.


En 1964, elle passe sans grande conviction l’audition pour le rôle de Mrs Peel pour la série Chapeau Melon et Bottes de Cuir. Finalement retenue, elle interprètera pendant deux ans et 50 épisodes cette héroïne désormais culte. L’actrice est néanmoins mal à l’aise avec la brutale notoriété que lui a apportée l’énorme carton de la série. Son envie irrépressible de reprendre à plein temps le théâtre l’incite à quitter son rôle en 1967. Depuis Diana Rigg refuse avec véhémence de parler de Mrs Peel, personnage qui lui a pourtant apporté une célébrité mondiale.

En 1969, Diana Rigg est choisie pour deux premiers rôles : Assasinats en tous genres et le James Bond Au service secret de sa majesté [extrait 1 / extrait 2]. Diana Rigg sera même la seule Bond girl à réussir à passer la bague au doigt de l’espion le plus connu de la planète. En 1971, elle obtient un rôle important dans L’Hôpital, puis, l’année suivante, dans le film d’horreur Thêatre de sang [extrait 1 / extrait 2 ]. Film dans lequel elle joue la fille du personnage incarnée par Vincent Price. On lui propose ensuite de créer sa propre sitcom aux Etats-Unis. Ce sera Diana en 1973 dont l’audience sera loin d’égalée celle de Chapeau Melon et Bottes de Cuir. Elle ne délaisse par pour autant le théâtre et fait même scandale dans la pièce Abelard et Héloise. En effet, pour la première fois dans l’histoire du théâtre, elle apparaît complètement nue sur scène ! Dans les années 80, elle continue à avoir des rôles étoffés dans de nombreux films comme Meurtre au soleil (1981) [extrait 1 / extrait 2] ou Les Muppets à Londres (1981). Elle joue aussi dans des téléfilms, comme Rebecca (1997) où elle est Mrs Danvers. Diana Rigg a même eu sa propre série policière en Grande Bretagne : Mrs Bradley Mysteries (1998). Récemment, elle a participé au film Le voile des illusions où elle a côtoyé Naomi Watts et Edward Norton.


Haut de page



Logo Linda Thorson

Biographie de Linda Thorson

Linda Thorson a vu le jour le 18 juin 1947 au Canada. Dés 18 ans, elle s’envole pour l’Angleterre où elle étudiera la danse, le piano et la chanson.

Elle est choisie parmi plus de 200 candidates (même si quelques mauvaises langues disent que sa relation intime avec l’un des producteurs de la série a faussé le casting) et signe fin 1967 pour succéder à Diana Rigg dans Chapeau Melon et Bottes de Cuir. Elle choisit elle-même le nom de la nouvelle Avengers girl : Tara en référence à Autant en emporte le vent et King pour le film sorti en 1964 King & Country (Pour l’exemple en français). Au départ réticent, Patrick Macnee va finalement prendre sous son aile sa nouvelle partenaire.

L’arrêt de la production de la série et la popularité apportée par Tara King permet à Linda Thorson de sortir son premier disque, sans grand succès. Ensuite, malgré sa fraîche notoriété, les propositions n’affluent pas pour Linda Thorson qui doit se contenter de quelques publicités et rôles au théâtre. Ce n’est qu’en 1977 qu’on la retrouve sur la toile dans Valentino puis l’année suivante dans L’Empire du grec. L’actrice vit maintenant aux Etats-Unis ce qui lui permet de participer régulièrement à de nombreuses séries télévisée : St Elsewhere, Clair de Lune, Star Trek : la nouvelle génération et Kung Fu la légende continue. Plus récemment, elle a joué dans New York police judiciaire en 2001. Au cinéma, elle a aussi obtenu quelques seconds rôles comme dans Mission Alcatraz (2002) aux côtés de Steven Seagal. Elle figure actuellement dans le soap opera très populaire outre-manche Emmerdale.



Haut de page



Logo Joanna Lumley

Biographie de Joanna Lumley

Née le 1er mai 1946 en Inde, elle rejoint l’Angleterre à 9 ans et tente dés l’adolescence de percer dans la comédie. Ayant échoué à rentrer dans une école d’art dramatique, elle décide de se reconvertir en mannequin. Elle fait alors connaissance d’un photographe, Michel Claydon, avec lequel elle aura son unique enfant : James. A partir de 1969 et une apparition dans le James Bond Au service secret de sa majesté, elle se consacre pleinement à sa carrière d’actrice, au cinéma (La maison qui tue en 1970, Dracula vit toujours à Londres en 1973) comme à la télévision (le soap Coronation Street en 1973). Côté vie privée, Joanna Lumley entame une relation avec le rocker Rod Stewart.

En 1976, elle est choisie pour incarner Purdey dans la série New Avengers. La nouvelle coupe aux bols de Joanna Lumley n’est pas du goût de Rod Stewart qui décide alors de mettre fin à leur relation. Pendant deux ans, Joanna Lumley tournera pour les New Avengers qui vont lui apporter une vraie notoriété.

Après les New Avengers, Joanna Lumley enchaîne avec une autre série Sapphire & Steel [extrait 1 / extrait 2] où, aux côtes de David Mc Callum, elle tient une nouvelle fois la vedette pendant 34 épisodes. Elle participe ensuite à deux épisodes de la saga de la Panthère rose : A la recherche de la panthère rose (1982) et L’héritier de la panthère rose (1983). Elle rencontre le chef d’orchestre Stephen Darlow en 1980. Coup de foudre immédiat : elle l’épousera en 1986 et ne se sont pas quittés depuis. Malgré quelques apparitions ça et là, la carrière de Joanna Lumley s’est ralentie et il faudra attendre la sitcom Absolument fabuleux en 1992, où aux côtés de Jennifer Saunders elle incarne un couple de quinquagénaires déjantés, pour que l’actrice puisse enfin connaître la consécration. Le succès international de cette sitcom acide va permettre à Joanna Lumley de multiplier les apparitions à la télévision (Roseanne, French and Saunders) et au cinéma (Prince Vaillant, James et la pêche géante, Ella au pays enchanté, les doublages du Manège enchanté et des Noces funèbres de Tim Burton). L’actrice continue aussi à tourner de nombreux épisodes spéciaux de Absolument fabuleux. Parallèlement à ses activités de comédienne, l’actrice, à l’image de Brigitte Bardot en France, est aussi très active dans la lutte pour la protection des animaux.

L’actrice a publié deux autobiographies, toujours inédites en France à ce jour : Stare back and smile (1989) et No room for secrets (2005). La première est plus riche en anecdotes sur les New Avengers que la seconde.


Haut de page

Logo Gareth Hunt

Biographie de Gareth Hunt

Gareth Hunt vit le jour le 7 février 1943 à Battersea, près de Londres. Il s’engage dans la marine marchande à l’âge de 15 ans. Il y restera six ans. De retour à Londres, Gareth Hunt n’a qu’une seule envie : devenir acteur. Il s’inscrit à la Royal Shakespeare Company et commence à faire du thêatre. Il se tourne ensuite vers la télévision et réussit à obtenir un régulier dans la série Maîtres et valets en 1975. Pendant, 11 épisodes il incarnera Frederick Norton.

Son rôle de Mike Gambit dans les New Avengers le fait connaître par le grand public.

Depuis la fin des New Avengers, on a revu Gareth Hunt au cinéma dans Créatures féroces (1997) et Parting shots (1999), où il retrouvait deux figures mythiques des Avengers : son ancienne partenaire Joanna Lumley ainsi que Diana Rigg, ex Mrs Peel. Gareth Hunt a aussi travaillé pour la télévision britannique participant au soap populaire Eastenders en 2001 et à la série policière New Tricks en 2006. L'acteur nous a quittés le 13 mars 2007, suite à un cancer du pancréas. Joanna Lumley (Purdey) a rendu hommage à son 'dear friend' qui était aimé de tous ceux qui le connaissait : "loved by everyone who knew him".

Gareth Hunt avait il y a quelques temps évoqué la sortie d’un livre entièrement consacré aux New Avengers.



Haut de page

Honor Blackman Biographie

Biographie de Honor Blackman

Honor Blackman naquit le 22 août 1926 à Londres. Etant membre d'une famille à l'éducation très stricte, c'est à l'âge de 16 ans qu'elle arrêta ses études pour se diriger vers le domaine de la comédie. Bien qu'Honor suivait des cours le soir, elle travaillait aussi la journée au ministère de l'information : elle était fonctionnaire. Dès l'âge de 20 ans, elle reçut un diplôme d'enseignante mais préféra rester dans le milieu du théâtre et c'est alors qu'elle s'inscrivit à Londres, à une audition pour la constitution d'un petit groupe de figurants. Mais elle n'eu pas de chance, elle ne fut pas sélectionnée, mais elle fut engagée comme doublure. L'actrice apparut pour la première fois au cinéma en faisant une courte apparition dans le film Fame is the spur en 1946. C'est après ce film, qu'on la vit dans de nombreux autres films comme Guet-apens (1949), Quartet (1949), Diamond City (1949), Si Paris l'avait su (de Terence Fisher, 1950), et le célèbre film Atlantide Latitude 41 (de Roy Ward Baker, 1958) dans lequel elle joue la femme d'une victime du Titanic ! Honor, ayant joué dans plusieurs séries télé comme L'homme invisible ou encore Destination Danger joua aux côtés de Roger Moore dans la série à succès Le Saint.

Peu de temps après, elle fit les auditions pour la série The Avengers et fut choisie par le producteur Leonard White, pour incarner la première partenaire féminine de John Steed. Cette série la rendit populaire dans toute l'angleterre, elle fut représentée comme un sex symbol car ce fut la première femme à se battre comme un homme, et à porter des combinaisons en cuir pour le combat. C'est en 1963, après avoir tourné une saison de la série qu'elle tourna dans le film fantastique Jason et les argonautes (de Don Chaffey). C'est la même année qu'elle participa à la troisième saison de la série.

En mars 1964, Honor décida de quitter la série pour aller interpréter le rôle de Pussy Galore dans un James Bond, Goldfinger. D'ailleurs, elle y interpréta le rôle d'une James Bond girl. Enchaînant films sur films après la série, on la vit à plusieurs reprises dans les films suivants : Life at the top ( 1965), Les chemins de la haute ville ( 1959) et Choc (1966). Dans les années soixante-dix, elle joua dans La dernière grenade ( 1970), La vierge et le gitan (1970) ainsi que dans un western Rio verde (1971). A noter aussi qu'elle tourna dans deux films d'épouvante dont Une fille pour le diable ( 1976) aux côtés du fameux Christopher Lee et dans Le chat et le canari ( 1978). Autrement l'actrice est apparue dans des séries américaines comme Colombo en 72 dans l'épisode "SOS Scotland Yard" [extrait VO / extrait VF ]ainsi que dans Doctor Who en 86. En 1997, l'actrice est venue en France pour donner un reportage présentant son rôle de Cathy Gale dans The Avengers. A noter qu'il fut diffusé sur la chaine 13ème rue en décembre 97 lors de la soirée où furent diffusés quatre épisodes. Plus récemment, elle a reçu en 2000 une récompense spéciale pour sa participation à la série lors des British Academy Awards. Côté vie privée, elle fut mariée à l'homme d'affaires Bill Sankey, dont elle divorça ainsi que de Maurice Kaufmann, dont elle divorça aussi. L'actrice est devenue la mère de deux enfants adoptifs appelés Lottie et Barnaby.

Honor a aussi publié un ouvrage en 97 intitulé How to look and feed half your age for the rest of your life qui rencontra un succès phénoménal.



Haut de page


Chapeau Melon

Biographie de Ian Hendry

Ian Hendry alias le Dr David Keel, le tout premier partenaire de John Steed dans la série The Avengers, vit le jour à Ipswich en 1931. Très vite, il apparut à la télévision en 1959 dans un épisode de la série L'Homme Invisible, ainsi que dans le film Les chemins de la haute ville. Peu après, il interpréta le rôle d'un médecin dans la série Police Surgeon en 1960.

Il joua ensuite encore le rôle d'un médecin dans la série The Avengers, aux côtés de Patrick Macnee. Après avoir joué dans 25 épisodes de la saison 1, il décida de profiter d'une grève des acteurs pour quitter la série et retrouver les chemins du cinéma.

On le revit dans des films comme Live now, pay late (1962) et Girl in the headlines ( 1963). A noter que la même année, Ian joua dans le célèbre film fantastique d'Anton Leader Les Enfants Des Damnés. En 1965, l'acteur fit des apparitions dans des grands films comme Répulsion (de Roman Polanski) ainsi que dans la série télé Destination Danger avant de participer aux séries The informer et The adventures of Don Quick où il obtint le rôle du personnage principal. A la fin des années soixante, Ian en plus de participer à la série Le saint avec Roger Moore, trouva le temps de jouer dans le film L'Etoile du Sud (de Sydney Hayers, 1969). Durant les années soixante dix, il apparut dans les films suivants : La loi du milieu (1971) et The Jerusalem file (1972). En 1973, l'acteur joua aux côtés de Diana Rigg dans le film Théatre de Sang. Vers la fin des années soixante dix, on le vit dans le film Profession reporter (1975). En plus de sa participation dans des séries comme Amicalement Vôtre ou encore The lotus Eaters, il réapparut dans la série The New Avengers en 77 dans l'épisode Pour attraper un rat, mais malheureusement il ne reprit pas le rôle du Dr Keel. Côté vie privée, il s'est marié à l'actrice Janet Munro, celle-ci mourut en 1972. Ian mourut le 24 décembre 1984, des suites d'une crise cardiaque.


Haut de page


Biographie de Brian Clemens

Brian Clemens (1931) connaît un début de carrière insolite, exerçant comme détective privé durant deux ans, son premier scénario est accepté par la BBC en 1955. Par la suite , il écrit divers épisodes des séries à modeste budget produites par les frères Danziger (Man from Interpol, 1960-1961) ou de celles produits par ITC (Destination Danger, dont il écrit le pilote en 1960).

C'est cependant avec les Avengers que se bâtit sa renommée. Il en rédige le pilote en 1961 (Neige brûlante), avant d'en devenir le principal auteur, puis un des producteurs en 1964 (saison 4) et enfin producteur à part entière à partir de 1965 (saison 5), hormis une éclipse partielle au début de la saison 6. Ayant fondé sa propre société avec Albert Fennell et Laurie Johnson, il produit également les New Avengers.. Celui que d'aucuns considèrent comme la véritable âme de la série, écrivit au total 91 épisodes Avengers et 10 des New Avengers. C'est à Brian Clemens que les Avengers doivent leur plus grande audience, et surtout leur visage définitif. Avec lui, ils prennent un virage décisif vers la fantaisie, après des débuts ancrés dans le polar et l'espionnage traditionnels. Il les dote ainsi de règles strictes, parfois étonnantes aujourd'hui; pas de personnage de couleur, de références aux troubles du temps, de sang visible ou encore de femmes assassinées! Il participé également au choix de Diana Rigg pour succéder à Honor Blackman mais pas à celui de Linda Thorson.

L'éclatant talent et la vive imagination de Brian Clemens se sont exprimés dans bien d'autres prestigieuses séries, dont L'homme à la valise, Amicalement votre, Le Baron, Adam Adamant lives!, Les Champions,Bergerac, Perry Mason, Highlander... Ses oeuvres les plus fameuses demeurent tout de même Thriller (1973-1976) et surtout les Professionnels (1977-1983), repris en 1998. Au cinéma il travailla notamment pour la Hammer avec l'étrange Dr Jekyll et Sister Hyde (1971), réalisé par Ray Austin et Captain Kronos, Vampire Hunter (1974), à l'occasion duquel il passa lui même derrière la caméra.



Haut de page

Biographie de Jean Berger

Né en 1917 à Toulouse, le bourguignon nivernais est allé à Paris pour tenter sa chance au théâtre, qu'il a quitté il y a déjà quelques années, afin de pouvoir profiter pleinement de sa semi retraite dans le quartier Saint Fargeau à Paris.

Célèbre dans le domaine du doublage, il a interprété de nombreux acteurs dans de nombreuses séries dont l'un des plus connus : Patrick Macnee alias John Steed dans Chapeau Melon Et Bottes De Cuir. En plus de cette série, on a pu l'entendre aussi dans Les Professionnels où il double Gordon Jackson, mais aussi dans Mac Gyver où il double Dana Elcar et dans K 2000 où il donne sa voix à Devon Miles. C'est aussi lui la voix du générique des Envahisseurs. Il a plus récemment participé à la série Hercule Poirot pour un épisode de la saison 2 L'enlèvement du premier ministre.

Il a aussi prêté sa voix au fameux Charlie dans Drôles de Dames.

Afin de comprendre comment il a travaillé dans ce domaine, il faut remonter à ses débuts dans les années 50, où il faisait un cacheton de synchronisation tous les deux mois. Le travail était très éprouvant : des comédiens avaient peur car ils travaillaient à l'image, c'est à dire sans le défilement du texte. Les paroles devaient être apprises par coeur, d'où la nécessité d'une solide formation théâtrale.

Le doublage de John Steed : Après avoir interprété des petits rôles, Berger a commencé à travailler dans le domaine des séries et commença à la fin de l'année 1966, à travailler sur le doublage du célèbre agent secret britannique John Steed. Le job ayant été obtenu sans avoir à faire d'essai, il n'a eu à faire aucune sélection. Ce doublage l'a rendu très célèbre, en effet, il a tout de suite compris la personnalité du personnage et s'est glissé pour ainsi dire dans sa peau. De manière générale, le doubleur fût très satisfait de son travail et pense avoir donné à Steed une sorte de lien de parenté, ce qui lui a permis plus tard de doubler d'autres grands acteurs anglais comme David Niven ou encore Laurence Olivier. Au cours de sa carrière, Berger a rencontré plusieurs fois Patrick Macnee lors de ses visites en France. Il se souvient de la première fois où ils étaient invités à un gala intitulé "La nuit du cinéma". Macnee était sur scène tandis que lui était caché derrière un rideau. Ainsi, l'acteur bougeait les lèvres et le public entendait la voix de Berger ! Ensuite, tout deux entraient en scène afin d'échanger des répliques.Il se rappelle aussi d'une émission de Guy Lux où ils devaient faire un sketch.Lors de plusieurs diners en compagnie de l'acteur, il s'est fait remercié par celui-ci pour tout ce qu'il a fait. La voix de Steed ne lui ayant cause aucun problème, Berger a traduit de son mieux la distinction naturelle, l'élégance ainsi que la désinvolture. En conclusion, la plus célèbre se des interprétations reste celle de Steed. De nos jours, de nombreuses personnes le croisant lui disent "Ah, c'est vous Steed !" ce qui l'amuse beaucoup. Pour lui, cela ne le dérange point. Après avoir participé à plus d'une centaine d'épisodes, lui et le personnage sont devenus des sortes d'inséparables. Il est bien sûr de la partie pour les New Avengers. Nadine Delanoé (doubleuse de Puredy) raconte d'ailleurs dans Génération Séries n° 12 : " A la façon de Steed, devenu le cerveau de l'équipe et prenant sous sa coupe les deux petits nouveaux, Jean [Berger] nous faisait bénéficier de ses conseils, de son antériorité, de son expérience. Au centre du trio, il était comme une pierre stable à laquelle on pouvait s'accrocher. [...]Patrick Macnee est naturellement Steed, comme Berger est naturellement sa voix française. Ce n'est pas une composition d'acteur, c'est une espèce d'évidence.". Il continuera à régulièrement doubler Patrick Macnee dans ses nombreux rôles : Le Commando de sa majesté, Dangereusement vôtre, Battlestar Galactica, Magnum...

Côté cinéma, l'interprété est très fier de son doublage dans le film russe Guerre et Paix (1965) dans lequel il passa près de huit heures à doubler le réalisateur acteur prussien Bondartchouk ! Ce doublage étant l'un des plus éprouvants de sa carrière. Il avait déjà repèrer l'acteur dans un rôle secondaire dans une autre série à laquelle il participait aussi : Maîtres et Valets (1971). Au cinéma, il a été la voix française de l'Amiral Ozzel dans Star Wars : L'empire contre attaque. Vous pouvez aussi l'entendre dans des films comme Scarface, James Bond contre Dr No (où il double Q!), Le Miroire se brisa

Il a aussi participé à quelques dessins animés. Il a par exemple été la voix du célèbre cheval de Lucky Luke Jolly Jumper dans Daisy Town. Il a aussi participé aux doublages de séries animées connues comme Les Mystérieuses cités d'or, Princesse Sarah ou Tintin.

Jean Berger a aussi été acteur dans des seconds rôles pour de nombreux films et téléfilms. Même si parfois, il s'est retrouvé une fois encore à être une simple voix, comme dans Sur un arbre perché avec Louis de Funès.

Enfin, il a connu une belle carrière au théâtre, se retrouvant souvent autour de collègues doubleurs sur les planches.

Il fait à ce jour parti des plus grands doubleurs des séries télévisées. On pourra regretter seulement sa non contribution au doublage du film Chapeau Melon Et Bottes De Cuir réalisé par Jeremiah Chechik (1998).

En 2006, il a participé aux livres : Rencontres autour du doublage.

 

________________
Haut de page

Suppléments

Biographies de Steed3003, Estuaire44 et Joris - Mise en page par Philo