Les Champions (1968-1969)

LES CHAMPIONS


A PARTAGER! LES GÉNÉRIQUES CULTES DE SÉRIES TV - Les ChampionsFan de la série Les Champions? Retrouvez notre dossier complet sur la série par Alexandre sur Le Monde des Avengers:http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/les-champions-1968-1969Rejoignez la discussion sur Les Champions sur notre forum: http://avengers.easyforumpro.com/t2227-serie-les-champions

Posted by Le Monde des Avengers on Tuesday, October 20, 2015

1. LE DÉPART
(THE BEGINING)



Trois agents de l'agence internationale Némesis : Craig Sterling, Richard Barrett, et Sharron MacReady, ont pour mission de voler une bactérie au Tibet. Ils sont attaqués par une fusillade, et leur avion est endommagé. Les trois agents s'écrasent en Himalaya où ils sont recueillis par une civilisation secrète qui leur offre des superpouvoirs ! Les agents doivent au plus vite apprendre à se servir de leurs pouvoirs car les tibétains sont à leurs trousses…

Premier épisode de cette série créée par Dennis Spooner et Monty Berman, qui est un véritable succès ! A noter que c'est la première série où des héros sont dotés de pouvoirs. Viendra ensuite Wonder Woman, L'homme qui valait trois milliards, Super Jaimie etc...

Présentation des Agents :

Craig Sterling (Stuart Damon) : Il est né un 1er Décembre à New-York, il rejoint l'agence Némésis en 1965 après une carrière de pilote dans l'US Air France. Craig n'est pas le chef officiel de l'équipe mais à l'instar d'une Sabrina Duncan (Drôles de Dames), c'est souvent lui qui dirige les enquêtes. Il est gentleman et coureur de femmes (un ami de Steed ?).

Sharron MacReady (Alexandra Bastedo) : La seule femme du trio, elle est britannique. Elle rejoint Némesis après la mort de son mari. Sharron est une brillante bactériologiste, elle est également très douée en médecine ; elle fera d'ailleurs des opérations dans 2 ou 3 épisodes ! Sharron se sert souvent de son charme pour faire parler les hommes.

Richard Barrett (William Gaunt) : Richard est citoyen britannique, il est né en 1938 à Salisbury. Richard est enthousiaste et optimiste, mais est très souvent dur avec les ennemis. Il utilise souvent la force pour les faire parler (!) Comme Craig, c'est un galant homme et court après tous les jupons qui passent.

L'épisode commence avec une scène d'introduction très angoissante ou Sharron, Richard et Craig volent les bactéries, la musique qu'on y entend met beaucoup de tension jusqu'au moment ou ils sont pourchassés par les Tibétains !

Le suspense reste durant la scène ou ils sont dans l'avion et qu'ils ont été touchés …

L'idée de donner des pouvoirs aux héros était une excellente idée. Bien avant la série Heroes, leurs nouveaux pouvoirs consistent surtout en un accroissement de leurs capacités : comme celui d'entendre et de voir mieux que jamais, ils ont une très grande force, ils peuvent prédire le danger etc … Ils ont d'autres pouvoirs qui se développeront au fil des épisodes !

Le scénario, écrit par Dennis Spooner (bien connu des amateurs des Avengers pour avoir écrit plusieurs épisodes de la série dont le délirantissime Clowneries de la saison 6), co-créateur de la série, se révèle énergique et plein de suspense. Un pilote plein de péripéties très prometteur !

Quant à la caméra de Cyril Frankel (réalisateur de George et Fred (saison 6) des Avengers), elle se révèle très novatrice pour l'époque, avec des zooms dignes du génial Don Chaffey (autre réalisateur de cette vague) ou des effets de caméra subjective... et d'autres arsenals qui aujourd'hui constituent le vocabulaire de tout metteur en scène d'épisodes (ou de films) de super-héros. Un épisode historique donc !

Précisons que cet épisode ne fut pas le premier à être tourné mais le troisième, (après L'île noire et Trafic d'armes). Ainsi les acteurs se connaissaient parfaitement bien pour ce premier épisode dont il a fallu plusieurs semaines pour créer les décors ! Précisons pour l'anecdote qu'Alexandra Bastedo fut choisie par Cyril Frankel grâce à une publicité qu'elle avait tourné peu de temps auparavant.

La musique composée pour cet épisode est tout à fait excellente, surtout celle de la scène d'introduction ! La musique du générique de Tony Hatch introduit à merveille cette série dont la briéveté (30 épisodes) est égale à sa qualité. Il n'est pas étonnant que les anglais apprécièrent immédiatement cette série.

Le trio central manifeste dès le début une grande complicité, le plaisir des acteurs à jouer leurs personnages est vraiment communicatif ! En ce qui concerne les seconds rôles, Tremayne, le chef de Némesis joué par Anthony Nicholls, à joué dans un épisode de Chapeau Melon et Bottes de Cuir : George et Fred (saison 6) où il jouait le rôle du Dr.Ardomore !

Les fans de l'agent au chapeau melon manifesteront leur joie de revoir en Whittaker, l'acteur Kenneth J.Warren, figure incontournable des Avengers, célèbre pour avoir interprété le déjanté Z.Z von Schnerk dans le classique Caméra Meurtre (saison 5) ainsi que dans trois autres épisodes des trois premières saisons. Le professeur Jovovitch, qui engage les agents de Némesis, est joué par Joseph Fürst qui reviendra dans un autre épisode des Champions (La Recherche).

Une excellente introduction !

Retour à l'index


2. L'HOMME INVISIBLE
(THE INVISIBLE MAN)

Un banquier, Mr Owards, semble être persécuté par un homme invisible ! Némesis charge Craig, Sharron, et Richard d'enquêter sur un important dépôt d'or entreposé chez le banquier. Craig commence par visiter la banque de Mr.Owards mais une fois dans son bureau il entend une personne qui parle près de Mr.Owards ! Sharron et Craig l'attendent à la sortie de la banque, mais quelques secondes après, ladite personne est retrouvé morte dans une petite rue ! Sharron découvre qu'il s'est fait retirer quelque chose dans l'oreille ! Craig oriente son enquête sur la maison de Sante-Hallam.

2éme épisode, qui est très bon avec une excellente intrigue digne de la série et un scenario très bien construit qui nous fait passer un agréable moment.

L'épisode commence fort avec la scène très angoissante où Mr.Owards devient pratiquement fou en entendant un bruit très bizarre qui vient de l'homme invisible !

La supercherie est très bien trouvée, bien plus convaincante que celle utilisée dans l'épisode L'homme transparent (saison 5) de Chapeau Melon et Bottes de Cuir.

Quelques scènes laissent un peu à désirer comme la scène où Craig, Richard et Sharron visitent des banques, un peu longuet mais dans l'ensemble, l'épisode est très bien réussi !

Cet épisode nous montre un nouveau pouvoir pour nos trois champions : rester sous l'eau pendant un certain moment, cette fois, c'est Craig qui essaye ce nouveau pouvoir.

De très bonnes scènes d'action comme la bagarre dans le bureau du Dr.Hallam avec Craig, ou la scène finale lorsque le trio part à la recherche d'Hallam …

Dans tous les épisodes, à partir de celui-ci après le générique, nous avons droit à une petite scène montrant les champions utilisant leurs pouvoirs devant d'autres personnes, avec un narrateur qui explique comment ils ont été dotés de tels pouvoirs et qu'ils travaillent pour la célèbre agence international Némesis. Ce genre de gimmick était monnaie courante à ce moment-là dans les séries (le dialogue Numéro 2-Numéro 6 du Prisonnier par exemple) et est comme un rituel pour ceux qui suivent la série.

Les seconds rôles sont tous très bien choisis, en particulier Peter Wyngarde dans le rôle de John Hallam. Les fans des Avengers ne peuvent qu'être ravis en retrouvant un des plus marquants seconds rôles de leur série !! Il a joué dans deux épisodes de Chapeau Melon et Bottes de Cuir : Le Club de l'enfer (saison 4) et Caméra Meurtre (saison 5). Il est surtout connu pour avoir joué dans la série Département S ou il a le rôle de Jason King (rôle qu'il reprendra dans le spin-off du même nom : Jason King) Il à également joué dans les séries : Le Saint, Docteur Who, Le Baron, Les espions, Le Prisonnier, Sherlock Holmes...

Retour à l'index


3. OPÉRATION ANTARCTIQUE
(OPERATION DEEP FREEZE)

Une explosion nucléaire a lieu en Antarctique. Plusieurs expéditions ont eu lieu mais toutes les personnes qui y ont participé sont mortes. Tremayne charge Craig et Richard de trouver ce qui a pu provoquer cette explosion. Les deux hommes s'envolent pour le sixième continent. Mais une fois sur le chemin, Richard découvre un cadavre tué par balles…

Certainement un des pires épisodes de la série ! L'intrigue est plate et terriblement ennuyeuse. De plus, Alexandra Bastedo (Sharron MacReady) était en vacances durant le tournage de cet épisode, ce qui fait qu'elle n'apparait que 3 minutes vers la fin de l'épisode ! Et son absence pèse sur cet épisode.

L'épisode manque par ailleurs cruellement d'action : on a droit à deux petites scènes (bagarre contre les poursuivants et dans la scène finale où les deux agents sont enfermés dans une chambre froide, habillés avec trois fois rien !) et c'est tout ! Pire, la scène où les deux poursuivants de Craig et Richard étranglent Hemmings, le guide des deux hommes, est très peu convaincante … ça frise le ridicule ! La mise en scène s'avérant paresseuse et dépourvue d'énergie.

De plus, les décors carton-pâte de l'Antarctique laissent vraiment à désirer (on sent le budget très limité !) et la neige ressemble plus à du sable qu'autre chose !
On a quand même droit à une excellente musique (qu'on entendra dans beaucoup d'autres
épisodes et surtout bien plus réussis !) surtout dans la scène finale, où elle insuffle pas mal de tension à une action désespéremment traînarde mais qui malheureusement ne sauve pas l'épisode, il faut bien plus que ça !

Les seconds rôles restent moyens comme Hemmings joué par Robert Urquhart qui a déjà joué dans les épisodes Le Fantôme du château De'Ath (saison 4) et Étrange Hôtel (saison 6) de Chapeau Melon et Bottes de cuir.

Margoli (Peter Arne, bien loin de ses étonnantes prestations dans les Avengers) joue dans plusieurs épisodes de Chapeau Melon et Bottes de cuir : Death on the slipway (saison 1), Warlock, Les Oeufs d'or (saison 2) et Avec vue Imprenable (saison 4) il a également joué dans les séries Destination Danger, Le Baron, Département S...

Le colonel Jost est joué par Walter Gotell qui a joué dans les séries Le Saint, Destination Danger, MacGyver, K2000...

En bref un épisode à oublier !

Retour à l'index


4. LE POISON
(A CASE OF LEMMINGS)

Trois agents d'Interpol se suicident sans raison ! Tremayne confie l'affaire à Richard, Craig et Sharron ! Les Champions commencent leur enquête à Paris, Richard y fait la connaissance de la petite amie de Jackey, un des infortunés agents, mas elle est retrouvée morte quelques heures plus tard ! Pendant ce temps, Sharron apprend l'identité d'un certain Del Marco qui aurait un lien avec les agents. Craig, Sharron et Richard partent pour Rome où Sharron essayera de gagner la confiance de Marco. Mais ils ignorent que le prochain agent qui tentera de se tuer sera l'un d'eux…

Un très bon épisode qui vaut principalement pour son intrigue très complexe et son scenario très bien construit, qui joue avec les nerfs du téléspectateur. On a qu'une chose en tête : comment font les instigateurs pour pousser des agents très expérimentés au suicide ! L'idée de base est très originale et son traitement est fort appréciable.
L'introduction est percutante avec un des agents qui essaye de suicider en voiture et ou bien encore le deuxième, celui qui se jette du train ! Brrr… que de suspense !

Quelques scènes d'action vers la fin de l'épisode où Craig essaye de suicider en se jetant du toit d'un immeuble. Tension accentuée par la musique très angoissante.
La bagarre finale dans l'appartement de Del Marco est très bien réalisée mais il est dommage que Sharron reste sur la touche, surtout qu'elle a déjà battu bien plus fort que ça !!!

Alexandra Bastedo nous offre une magnifique interprétation lorsque qu'elle drague sans beaucoup de subtilité Del Marco dans le casino ! Elle est excellente aussi lorsqu'elle se dispute avec Richard (!) une scène à ne surtout pas louper qui vaut vraiment le coup d'œil !

Les seconds rôles sont tous excellents, à part les gardes du corps de Del Marco (toujours ridicules) ! Par contre, en ce qui concerne Del Marco, son interprète Edward Brayshaw, a une vraie présence inquiétante ! Il a participé à l'épisode Homicide et vieilles Dentelles (saison 6) de Chapeau Melon et Bottes de Cuir. Il a également participé à la série Le Retour du Saint etc … !
Dans les seconds rôles il y aussi le flamboyant Umberto joué par l'acteur John Bailey.

Par contre, le tag final est très moyen, les scénaristes auraient pu faire un effort !

Retour à l'index


5. LA QUESTION
(THE INTERROGATION)

A son retour de Hong-Kong, Craig est interrogé par un homme très mystérieux ! Le temps passe et Sharron et Richard sont très inquiets de ne pas voir revenir leur collègue. Ils décident de mener une enquête et ils découvrent que Craig est enfermé... à l'intérieur de Némesis !

Episode assez moyen mais il se laisse regarder ! Craig est le personnage principal, Sharron et Richard ne sont présent que dans trois scènes plus la petite séquence après le générique.

Cet épisode a beaucoup de ressemblances avec un épisode de Chapeau Melon et Bottes de Cuir : Lavage de Cerveau (saison 3), là c'est Craig qui est questionné, interrogé etc. Mais La Question n'atteint que par intermittence la terreur psychologique permanente de son homologue. Le scenario est en effet assez peu consistant (tout comme les seconds rôles, corrects mais sans plus) mais l'épisode vaut surtout pour les réactions diverses et prenantes de Stuart Darmon qui réussit une belle performance ! L'attente et le suspense existent mais n'occupent pas assez d'espace pour tenir la durée.

A noter que cet épisode à été tourné en même temps que l'épisode L'appât qui a duré 4 semaines car il se déroulait dans Londres. Par souci d'économie, les producteurs ont eu l'idée de faire un épisode en même temps pour compenser le retard ! (Politique déjà bien courante dans les séries d'époque : Chapeau Melon, Mission : Impossible...)

Il y'a beaucoup de flashbacks, notamment de l'épisode Le Départ, car peu de temps après la série, il y a eu un film fait pour les Champions où l'épisode Le Départ et La Question était regroupés pour ne former qu'un seul épisode ! Et c'est ce négatif qui a été utilisé.

En bref un épisode plutôt moyen et sans grand intérêt…

Retour à l'index


6. LE RECHERCHÉ
(THE SEARCH)

Londres est menacée d'une explosion atomique lorsqu'un sous-marin nucléaire est volé ! Tremayne confie l'affaire à Sharron, Richard et Craig. Après une conférence, le Dr.Mueller est enlevé ainsi que sa secrétaire. Les trois agents partent pour Londres, mais alors que Sharron et Craig étaient à leur hôtel, ils reconnaissent un des suspects. Ils décident de le suivre mais Craig est kidnappé alors qu'il finissait la filature seul…

Un excellent épisode, qui est un des meilleurs réalisés ! Le scenario, écrit par le génial Dennis Spooner est excellent avec une intrigue très bien menée sans temps mort ! L'introduction commence fort avec la scène où tout l'équipage du sous-marin est asphyxié par un gaz, et est ensuite remplacé par un autre équipage Allemand ! (Un plan qui n'est pas sans rappeler celui du Mort Vivant (saison 5) des Avengers).

Beaucoup de scènes d'action tonitruantes comme la scène où Craig se fait tirer dessus et qu'il est ensuite enlevé ! Ou bien encore la bagarre avec le pugnace Richard et le ravisseur du docteur etc...

N'oublions pas l'humour, très présent dans cet épisode ; en particulier avec Tremayne, surtout quand il s'énerve contre ses 3 champions qui n'en font parfois qu'à leur tête ! Ce sont des petites scènes délicieuses à ne pas manquer qui font le charme de bien des séries anglaises de l'époque et Les Champions poursuivent cette tradition avec gaieté.

L'intérieur du sous-marin est convaincant, les décors sont superbes comme la petite rue devant l'hôtel en bord de mer. Un beau travail de studio !

Les seconds rôles sont tous en pleine forme, avec le Dr.Mueller joué par Joseph Furst, déjà vu dans le premier épisode : Le Départ.

L'épisode atteint sans peine les 4 melons grâce au machiavélique adversaire du jour : Kruger Haller interprété savoureusement par John Woodvine, un des meilleurs méchants de la série ! Il a déjà joué dans Chapeau Melon et Bottes de Cuir dans les épisodes : Cœur à Cœur (saison 4) et Clowneries (saison 6).

La secrétaire du Dr.Mueller, Suzanne Tayler, est interprétée avec verve par la brillante actrice Patricia English (Mission à Montréal (saison 2), Interférences (saison 5)). Toujours aussi craquante et talentueuse !

En bref un épisode à ne surtout pas manquer, hautement recommandable !

Retour à l'index


7. L'ÎLE NOIRE
(THE DARK ISLAND)

Deux agents sont retrouvés morts sur une île tropicale, normalement non habitée, surnommée l'île Noire, tandis que le troisième agent a disparu ! Tremayne charge Richard, Craig et Sharron de l'affaire. Sharron et Craig se feront passer pour un couple de naufragés sur l'île et Richard y entrera clandestinement. Mais alors qu'il fouille l'île, Richard trouve un missile destiné à... une troisième guerre Mondiale !

Un côté James Bond contre Dr.No avec cette histoire d'île déserte pas si déserte où se trame un noir complot contre l'humanité. L'Île Noire est certainement un des cinq meilleurs épisodes de la série ! Cet épisode est un vrai petit bijou ! Tout est y est parfait, on ne s'ennuie pas une seule seconde ! L'intrigue est fantastique et rondement menée par le scenario de Tony Williamson et la superbe réalisation de Cyril Frankel ! (Le duo Williamson-Frankel avait déjà créé l'excellent George et Fred (saison 6) de Chapeau melon et bottes de cuir.)

Les décors de l'île paradisiaque sont à tomber ! Les décorateurs se sont surpassés car la série était tournée uniquement en studio (excepté pour l'épisode L'appât qui à été tournée dans Londres). Ce faste luxueux n'est pas sans rappeler la richesse de bien des décors de séries britanniques comme Chapeau melon (notamment sa saison 6).

A noter que cet épisode est le premier à avoir été tourné, les producteurs ayant décidé de faire deux épisodes avant le pilote de façon à ce que les acteurs se connaissassent parfaitement bien pour le pilote.

Beaucoup de scènes d'action dès l'introduction, avec la fusillade ! Ou bien encore la scène où Richard se bat contre un des gardes etc … un épisode riche en action, avec déjà tous les atouts de la série !

La scène finale est parfaitement bien réalisée, de très bonnes bagarres, surtout avec Sharron qui se bat énergiquement avec un style à la Emma Peel et à la Cathy Gale !

Il y a également beaucoup de scènes à suspense, comme celle où Richard entre dans le laboratoire dit top secret, ou bien encore quand Sharron ne retrouve plus l'appareil de secours et qu'elle est repérée par l'ennemi…

De très bons seconds rôles complètent ce remarquable tableau comme le diabolique Max Kellor interprété par le toujours génial Vladek Sheybal (Kronsteen dans Bons Baisers de Russie, rôle assez proche de celui-ci) qui jouerait sept ans plus tard l'oppressant Zacardi dans Un chat parmi les pigeons (saison 7) des New Avengers. Mais aussi dans Invasion UFO etc …
Il y aussi Withers, l'agent disparu joué de façon convaincante par Brandon Brady, co-signateur d'un scenario de Chapeau Melon et Bottes de Cuir : La Trahison (saison 2)

En clair : Un chef d'œuvre !

Retour à l'index


8. L'HOMME DE FER
(THE IRON MAN)

Tremayne confie comme mission à Sharron, Craig, et Richard, de protéger un dictateur d'une tentative d'assassinat. Pour cela, Sharron se fera passer pour sa secrétaire particulière, Craig, pour son garde du corps, et enfin Richard sera son cuisinier ! Plusieurs choses étranges se passant autour de la villa, les trois champions doivent faire au plus vite avant qu'El Caudillo, dit l'homme de Fer, ne se fasse tuer...

Très bon épisode, avec une intrigue complétement différente des autres épisodes : les trois Champions n'enquêtant pas sur une affaire mais devant protéger un homme d'une très grande importance pour le gouvernement. Mais la surprise passée, on constate que c'est une très bonne intrigue digne de la série et qui aurait été parfaite pour un épisode du Saint ! Ce genre d'intrigues était peu courant à l'époque et donna naissance par la suite à nombre de blockbusters (souvent pompiers et lourdingues genre des films avec Chuck Norris ou Steven Seagal) sur ce sujet. Mais ici, le suspense psychologique est au même plan que les scènes d'action ce qui permet un bon épisode sur un thème alors novateur. Une atmosphère anxiogène se développe dès le début et ne se relâche jamais.

Respectant la bonne vieille règle Hitchcockienne, El Caudillo met beaucoup d'humour dans cet épisode pourtant très angoissant, durant les scènes avec Sharron lorsqu'il essaye de la « toucher » ! Mais sa belle drague échoue grâce à ses pouvoirs : Sharron évitant toujours les mains d'El Caudillo, à voir la tête qu'il fait ! Richard est également très drôle en cuisinier !

Autre que l'humour, beaucoup d'action comme la scène où Sharron et El Caudillo sont dans le bureau et où «l'homme de fer» manque de se faire abattre !

La scène finale est excellente : les bagarres, sur un rythme trépidant, sont parfaitements bien réalisées ! Cependant un détail reste quand même flou : les deux hommes commandant l'attentat dans leurs bureaux, que sont-ils devenus ?! Mystère irrésolu…

Le tag final est à mourir de rire, grâce à Tremayne encore une fois ! Je ne dévoilerai rien…

De très bons seconds rôles comme El Caudillo joué par George Murcell qui a joué dans Chapeau Melon et Bottes de cuir dans l'épisode : Meurtres à épisodes (saison 5) il avait le rôle de Needle ! Quel plaisir de revoir cet acteur polyvalent, vieux routard des séries britanniques dont ses interprétations étaient toujours impatiemment attendues !

Il y a aussi Pedraza, le majordome d'El Caudillo, interprété par Patrick Magee, il a joué dans deux épisodes de Chapeau Melon : La Baleine Tueuse (saison 2) et La Cage dorée (saison 3).
Saluons aussi l'amusante bonne d'El Caudillo...

Bon scénario, bonne réalisation, bonne interprétation. Encore un bon cru pour les Champions !

Retour à l'index


9. L'EXPÉRIENCE
(THE EXPERIMENT)

Un homme pénètre dans un centre de recherche, il semble très rapide et très fort mais lorsqu'il est retrouvé dans l'ascenseur, il a l'air d'avoir le cerveau d'un enfant de 2 ans ! Tremayne envoie Sharron en vacances mais à son arrivée, elle est "escortée" dans la maison du Dr.Glind qui voudrait faire une expérience sur ses capacités physiques et mentales (accrues par ses pouvoirs), Sharron accepte et se retrouve avec 2 hommes et 2 autres femmes ; mais il se pourrait que le Dr.Glind ait inventé des hommes capables de tuer les trois champions…

Un très bon épisode avec une superbe intrigue digne de la série ! L'action et le suspense se taillent la part du lion grâce au scenario efficace de Tony Williamson ! Cette fois, c'est Sharron qui a le rôle principal !

L'épisode commence fort avec une superbe introduction : un homme très entraîné tel un champion entre dans le centre et retombe en enfance ! Les fans des Avengers ne pourront s'empêcher de penser à l'introduction de Rien ne va plus dans la nursery (saison 5) !

Vient ensuite la scène ou Sharron entre chez le Dr.Glind, la rencontre avec ces quatre personnes pose un point d'interrogation angoissant dans l'esprit du spectateur. Sharron, par ailleurs fera un combat d'escrime contre l'une de ces femmes, on notera qu'elle est aussi douée que Mrs.Peel a ce sport ! On en apprend également beaucoup sur Sharron notamment sur ses étonnantes aptitudes sportives.

On a droit à beaucoup de scènes d'action comme celle où Sharron fouille dans la maison du Dr.Glind est qu'elle assomme Cranmore, le garde, d'un coup de karaté ! (sport que pratique d'ailleurs une certaine Emma...) ou bien encore le superbe final où Richard et Craig affronte à 2 contre 4 les serviteurs du Dr.Glind ! Un combat magnifique qui vaut vraiment le coup d'œil ! Le méchant du jour, Glind, est également brillant d'intelligence méphistophélique, un ennemi à la hauteur de nos héros !

A noter que le village ou s'arrêtent Richard et Craig pour boire un verre est très connu dans Chapeau melon et bottes de cuir puisqu'il s'agit du village d'Aldbury, vus dans les épisodes La chasse au trésor (saison 5) et Le village de la mort (saison 5) .

Cet épisode contient un grand nombre de seconds rôles tous excellents ! Ce qui achève de donner à l'épisode sa réussite. Beaucoup ont joués dans Chapeau melon comme Caroline Blakiston (Marion Grant), elle a joué dans les épisodes Dance with Death (saison 1), Les Fossoyeurs (saison 4), et La dynamo vivante (saison 5). Elle a également joué dans les séries : Le Saint, Inspecteur Barnaby etc…

Allan Cuthbertson (Cranmore) a joué dans trois épisodes des Avengers : The Deadly air (saison 1), Mort en Magasin (saison 4) et La porte de la mort (saison 5). Il a aussi joué dans les séries Destination Danger, Le Saint, Amicalement Vôtre, L'hôtel en Folie etc…

Et enfin le machiavélique Dr.Glind joué par David Bauer. Le comédien a joué Ivanov dans l'épisode Maille à Partir avec les Taties (saison 4) des Avengers. Il a également joué dans les séries Le Saint, Le Prisonnier etc…

Retour à l'index


10. LES FANATIQUES
(THE FANATICS)

Un président du Moyen-Orient est assassiné par un homme, Roger Carson, qui fait partie d'un groupe de fanatiques ! Tremayne confie l'affaire à Richard, Sharron, et Craig car ce n'est pas le premier meurtre de ce groupe. Richard parvient à prendre la place de Roger Carson au sein du groupe ; mais alors qu'il était dans la voiture de police, les policiers sont tués et Craig et Sharron perdent la trace de Richard... A son arrivée, Richard est torturé afin de faire un test de reconnaissance…

L'intrigue (une affaire d'infiltration) n'est guère originale en elle-même, ce genre d'histoires a fait le miel de bien des séries policières et d'espionnage (Chapeau melon n'y a pas échappé avec des épisodes comme Tueurs à gage dans la saison 2). Mais son traitement s'avère efficace par son rythme rapide. L'intrigue est très bien ficelée, avec Richard Barrett en personnage principal, ça nous change un peu de Craig !

Cet épisode vaut surtout pour ses scènes d'action : Dès l'introduction avec le président qui se fait tuer par Carson, ou le spectaculaire kidnapping de Richard dans la voiture de police, qui se fait attaquer par Croft, le chef de l'organisation ! Enfin la meilleure scène de l'épisode est celle où Richard est allongé sur une table électrique afin de savoir si c'est bien le vrai Roger Carson (car après avoir attaqué le président, la police lui a fait changer de visage ! Alibi scénaristique un peu étrange mais très fantaisiste !). Cette scène est très bien filmée, elle est surtout très angoissante et la pression d'accentue quand Sharron et Craig reçoivent à leur tour certaines décharges électriques !

Beaucoup de suspense, et bien des scènes de bravoure : on retiendra celle où Richard et Sharron essayent d'ouvrir le coffre-fort et découvrent qui est la prochaine victime : un membre de Némésis ! La scène finale, très surprenante, couronne magnifiquement l'épisode, je ne dévoile rien à vous de regarder… !

Comme d'habitude dans la plupart des séries anglaises de l'époque, les seconds rôles sont toujours fantastiques comme Croft joué par Gerald Harper ! Celui qui incarna le justicier Adam Adamant dans la série éponyme a joué dans trois épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : Missive de Mort (saison 2), L'heure perdue (saison 4), et Homicide et vieilles dentelles (saison 6).

Il y a aussi Anderson joué avec panache par Julian Glover, très connu des Avengers pour ses rôles marquants dans les épisodes : Un Steed de trop (saison 4), Le Mort Vivant (saison 5), Double personnalité, et Pandora (saison 6) ; il a également joué dans les séries : Le Saint, Doctor Who, Cosmos 1999, Cadfaël…

Et enfin Roger Carson (A noter qu'en VF son nom est Richard Carson) est joué par David Burke alias John Watson dans les deux premières saisons de l'adaptation par Granada de la série des Sherlock Holmes avec Jeremy Brett ! Il a joué dans dans un épisode des Avengers : Mort d'un ordonnance (saison 3).

Un épisode tonique et vitaminé comme on les aime !

Retour à l'index


11. L'ENNEMI SILENCIEUX
(THE SILENT ENEMY)

Un sous-marin, le Keepers, disparaît pendant cinq jours entiers... et quand il refait surface, tout l'équipage est mort d'une crise cardiaque ! C'est Némésis ou plutôt Richard, Sharron et Craig qui s'occuperont de cette affaire ! Pour ce faire, ils referont la même traversée sur le même sous-marin avec un nouvel équipage ! Mais il se trouve qu'un obstacle se trouve droit devant eux ainsi qu'un traître à bord du Keepers !

Quand les Champions plongent à 20000 lieues sous les mers, cela donne un bon épisode, qui vaut surtout pour le développement sûr et professionnel de son intrigue très anxiogène. Le scénario de Donald James (Un dangereux marché, saison 6 de Chapeau melon), épaulé par la réalisation savante de Robert Asher (réalisateur de quelques épisodes de la saison 5 de Chapeau melon) donnent un excellent résultat !

L'épisode commence parfaitement bien avec la scène où l'un des hommes de l'amiral Parker entre dans le Keepers et découvre tout l'équipage mort soi-disant d'une crise cardiaque ! Pas mal de tension lorsque l'homme en remontant dit à son collègue « DES CADAVRES, UNIQUEMENT DES CADAVRES ! ».

Comme toujours, l'action domine cet épisode pour notre plus grand plaisir ! Dans le laboratoire du Ministre, où un gaz dangereux est lâché sur Richard coincé dans les bouches d'aération pendant que Craig se bat énergiquement face aux soldats... Encore une fois, c'est dommage que Sharron n'arrive qu'à la fin de la scène ; mais heureusement, cela s'arrangera dans la deuxième partie de la série !

Pas mal d'humour permet de baisser la tension inhérente à ce genre d'épisode un peu claustro. Le meilleur gag étant celui de la scène finale, mais aussi lorsque Sharron prend l'échelle pour entrer dans le sous-marin et qu'une moitié de l'équipage essaye de regarder sous sa jupe !

Les seconds rôles assurent le spectacle comme le traître caché au sein de l'équipage du sous marin, joué par James Maxwell (Le retour du traître (saison 3), et le dernier des sept (saison 5) des Avengers). C'est un vilain coriace et difficile à attraper !

L'Amiral Parker est interprété par Warren Stanhope, déjà vu dans la série Le Saint. Sam Baxter joué par Paul Maxwell et enfin le Ministre joué par Esmond Knight (Johannes Strauss fils dans Le Chant du Danube de Sir Alfred Hitchcock) qui a joué dans les séries Le Saint, Destination Danger, Le Retour du Saint, Doctor Who, Ici Interpol etc… terminent cette éclatante distribution.

Retour à l'index


12. L'APPÂT
(TO TRAP A RAT)

Une jeune femme, Jane Purcell, a un petit accident après avoir consommé une drogue qui aurait dû la tuer ! Tremayne confie cette affaire très délicate à Sharron, Craig et Richard. Sharron se fera passer pour une toxicomane auprès de Mlle Purcell afin qu'elle la mette en contact avec son fournisseur. Sharron finit par accrocher un petit objet qui produit des sons très aiguës, que seuls les 3 champions sont capables d'entendre. Curieusement, cela les permet progressivement de remonter la filière…

Un épisode connu car c'est le seul à avoir été tourné en dehors des studios Elstree. Il a été tourné dans la ville de Londres durant 4 semaines (au lieu de 2 car le temps ne joua pas en faveur de l'équipe !). Ils ont ainsi tourné un épisode qui se déroulait uniquement dans une seule pièce : La Question.

Le titre n'est pas sans évoquer un épisode des New Avengers crée huit ans plus tard : Pour attraper un rat (saison 7). Bien que cet épisode soit éminemment réussi. Quelques scènes inutiles font que la note soit de 3/4 au lieu de 4/4. La réalisation de Sam Wanamaker est agréable pour un épisode tourné en dehors des studios.

Cet épisode a comme thème le trafic de drogue typique des séries des années 70 et 80 tel Mission Impossible ou encore Mission Casse-cou (ainsi que les New Avengers dans le controversé Le Piège (saison ). Ce thème rabâché tant de fois par la suite a donné aussi bien des épisodes indigestes que captivants. Heureusement pour les Champions, le scénario de Ralph Smart est une passionnante enquête. Sharron a un très bon rôle en tant que toxicomane, son interprétation, toute en sensibilité et en gravité, est superbe, surtout lorsqu'elle est en présence de Jane Purcell.

De nouveau pas mal de scènes d'action notamment dans la scène finale (ça devient une habitude !), lorsque Craig et attaché à une chaîne à un mur et à une voiture !!! Cette scène de menace d'écartèlement est très frissonnante, et les bagarres sont très bien mises en scène, Sharron et Richard se battant avec force face aux hommes de Pelham.

En ce qui concerne les seconds rôles, tous à leur aise, nous avons la belle Sandra interprété par la bombe sexuelle Edina Ronay, ce mannequin a participé à deux épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : Tueurs à Gages (saison 2) et Le Cocon (saison 3).

Walter Pelham joué par Guy Rolfe est un des plus redoubles masterminds de la série, sa fabuleuse interprétation d'un ennemi génialement féroce marque durablement. Il a joué dans l'épisode : Brouillard (saison 6) des Avengers et aussi dans d'autres séries : Le Saint, Cosmos 1999...

Et enfin Jane Purcell joué par la magnifique Kate O'Mara clôt avec beaucoup de charme cette distribution. On l'a vue dans Le Visage (saison 6) des Avengers. Elle a aussi participé aux séries : Le Saint, Doctor Who, Absolutely Fabulous...

Retour à l'index


13. LA CAGE DORÉE
(THE GILDED CAGE)

Deux hommes pénètrent dans le bureau de Tremayne et photographient le dossier de Richard ! Tremayne est persuadé que Richard va se faire enlever. Il confie alors la mission de le surveiller à Craig. Mais Richard est enlevé avant que Craig n'ait eu le temps d'arriver à son appartement ! Une fois là-bas, Richard trouve un message menaçant : il doit trouver une formule très complexe et la remettre ou sinon Samantha, une amie, sera tuée…

Les fans de Chapeau melon et bottes de cuir remarqueront que le titre de l'épisode aussi bien celui en VF que celui en VO est le même qu'un épisode de la saison 3 de la fameuse série ! Et comme son homonyme, c'est un bon épisode ! Cette fois-ci, c'est Richard qui est la vedette de l'épisode. Craig est au second plan tandis que Sharron n'est présente que durant une courte scène avec ce dernier.

Cet épisode souffre de deux faiblesses principales : un manque presque total de scènes d'action qui ne procure aucun "climax" à cet épisode et l'absence quasi totale d'Alexandra Bastedo. Mais comme un grand nombre d'épisodes, il garde un sacré atout en main : le scénario doré de Philip Broadley et son intrigue très captivante !

L'épisode commence très bien lors de l'intrusion des voleurs dans le bureau de Tremayne, qui se fait assommer sans ménagement quelques secondes après par les deux hommes.
Vient ensuite la scène où Richard est enlevé dans son appartement (A noter que c'est le seul épisode où l'on peut voir son intérieur) par les deux mêmes larrons de l'introduction. Cette scène est pour moi la meilleure scène de l'épisode par son suspense et sa réalisation tonique.

Après ça nous entrons dans les bavardages incessants entre Richard et Samantha ou bien Richard et Symons, le chef du complot etc… qui grèvent l'ensemble par un verbiage un peu excessif. L'intrigue arrive à avancer néanmoins, surtout par la tension dramatique, judicieusement progressive. Sans compter que Symons est un méchant digne d'affronter nos Champions ! Il apporte beaucoup à l'épisode.

Manque d'adrénaline global cependant. La seule scène qui arrive toutefois à être très angoissante est celle avec Richard enfermé dans une pièce où un gaz est lâché !

Richard a de très bons goûts en musique, nous avons le droit d'ailleurs d'écouter quelques-unes de ses musiques préférées, un véritable plaisir sonore !

Les seconds rôles, au diapason, sont bien choisis et permettent à l'épisode d'accéder à un troisième melon comme la délicieuse Samantha joué par la belle actrice Jennis Linden. Elle a joué Katie dans un épisode des Avengers : Le Quadrille de Homards (saison 3), seul personnage qui réussit à séduire l'agent au chapeau melon. Jennis Linden retrouve d'ailleurs sa vitalité, son savoir-faire qu'elle avait déployés dans cet autre épisode. Elle a également joué dans les séries : Amicalement Vôtre, Le Saint, Doctor Who etc…

Le diabolique Symons est interprété avec brio par John Carson, déjà vu dans quatre épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : Le Clan de Grenouilles (saison 2), Seconde vue (saison 3), Meurtre par Téléphone (saison 4), et Le Baiser de Midas (saison 7). Il a joué dans les séries : Le Baron, Le Saint, L'homme à la Valise, Département S etc…

Retour à l'index


14. L'ÉVASION
(GET ME OUT OF HERE !)

Le professeur et chercheur médical Anna Maria Martes est retenue prisonnière aux Caraïbes ! L'affaire est confiée à Craig, Sharron, et Richard qui doivent tout tenter pour libérer le professeur. Mais plusieurs complications surgissent, et Craig est repéré par les ravisseurs à l'intérieur de la chambre du professeur…

Un très bon épisode dont l'histoire se déroule sur les îles des Caraïbes ! L'intrigue est très bien construite, grâce au talentueux scenario de Ralph Smart, très bien élaboré avec son lot de rebondissements. Un peu trop de bavardage cependant qui ralentit l'action. A noter que Ralph Smart est le créateur de la série Destination Danger (Danger Man) avec Patrick McGoohan dans le premier rôle. D'ailleurs, le goût pour "l'exotisme" carïbéen n'est pas sans rappeler les aventures internationales de John Drake (et 007 dans une autre mesure d'ailleurs). La réalisation fluide de Cyril Frankel est comme toujours superbement réussie ! On ne s'ennuie à peu près jamais !

D'excellentes scènes d'action et de suspense comme la scène où Craig est vu à l'intérieur de la chambre d'Anna Maria alors qu'il lui expliquait le plan pour s'échapper ! Ou bien encore la meilleure scène de l'épisode : Craig et Richard tentant de faire évader le professeur de sa prison alors qu'elle est plongée dans le noir, cette scène est très angoissante, on retient son souffle !…

La scène finale est comme toujours magistrale avec des bagarres très bien chorégraphiées. On s'autorisera un regret avec la mort d'Angel, le mari d'Anna Maria, qui noircit étonnamment le happy end de rigueur mais la scène est un peu trop mélodramatique.

A noter que cet épisode montre pour la première fois un des pouvoirs inconnus des trois champions : une nyctalopie améliorée ou capacité de voir parfaitement dans le noir ! Utilisé deux fois dans l'épisode (dans la petite séquence "rituelle" de la série, et lorsque Richard et Craig font évader le professeur).

Un panel de seconds rôles en grande forme permet à l'épisode de finir de nous divertir : le commandant joué par Ronald Radd, déjà vu dans trois épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : Le Point de Mire (saison 2), Le Retour du traître (saison 3) et Mission très Improbable (saison 5). Il a aussi joué dans les séries : Le Prisonnier (la Tour dans Echec et mat), Le Saint, Destination Danger etc…

Le Professeur Anna Maria Martes est jouée par la charmante Frances Cuka, elle a également joué dans beaucoup de films.

Et enfin Angel Martes interprété par Philip Madoc, second rôle bien connu des fans des Avengers : Le Décapode, Six mains sur la table (saison 2), Mort d'un ordonnance (saison 3), Meurtres distingués (saison 5), et Mon rêve le plus fou (saison 6). Il a aussi joué dans les séries : Cosmos 1999, Doctor Who, Maigret, Le Saint, L'homme à la Valise, Jason King etc...

Retour à l'index


15. L'AVION FANTÔME
(THE GHOST PLANE)

Alors que plusieurs avions prenaient des photos, ils sont attaqués par un autre avion très rapide qui est en fait un prototype ! Mr.Hardwick engage Némesis pour résoudre cette affaire : Craig commence par chercher qui est l'inventeur de cet avion sans l'aide de Richard et Sharron car... ils sont en vacances au ski ! Mais un mystérieux coup de téléphone est donné à Richard ainsi qu'une pellicule ! Les trois Champions partent pour Londres…

Un excellent épisode qui commence avec une introduction pour le moins explosive ! L'intrigue fait très moderne avec cet avion d'une vitesse effroyable, le scénario est comme toujours excellent avec aucun temps mort, un vrai chef-d'œuvre ! Qui tient en haleine jusqu'au final. Surtout que le méchant du jour est d'une perfidie savoureuse.

L'action et le suspense dominent l'épisode comme la scène où Sharron suit Mlle Belley (la femme qu'elle a vu au ski), et qu'elle est faite prisonnière et mise dans une chambre froide (!) Cette scène est terriblement glaçante (à tous les sens du terme) surtout le moment où l'on peut voir Sharron lutter contre le froid avec le visage et le corps tout gelé !

La scène où Richard et Craig doivent installer des bombes dans l'entrepôt est l'exemple-type des scènes de suspense dont est truffé cet épisode sous haute tension dramatique.

La réalisation de John Gilling est comme toujours parfaitement réussie ! La mise en valeur des très beaux décors en partie ceux de la station de ski, qui font vraiment rêver, montre la totale maîtrise de l'équipe. Un charme visuel superbe et également sonore car la musique d'Edwin Astley (qui composa le générique du Saint, Destination Danger, et Département S entre autres) et Albert Elms est excellent, elle rajoute beaucoup de force à l'épisode. Un régal.

Les seconds rôles sont tous aussi géniaux comme le diabolique Dr.Newman joué par Andrew Keir, un excellent méchant digne de la série. Il a joué dans deux épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : Les marchands de peur (saison 5) et Les évadés du monastère (saison 6). Il a aussi joué dans les séries : L'homme Invisible, Le Saint, Amicalement Vôtre etc…

La belle Hilary Tindall prête ses traits à Vanessa, la femme du docteur. L'actrice a joué dans des séries telles Le Baron, Hercule Poirot, etc …

Et enfin Mr.Hardwick joué par Tony Steedman (!!!). Le comédien a joué dans deux épisodes des Avengers : Les Petits Miracles (saison 3) et Faux Témoins (saison 6) il a également joué dans les séries : Le Retour du Saint, Sherlock Holmes, Département S, Jason King, Les Professionnels, etc…

En bref, un épisode à ne pas manquer, qui vaut le coup d'œil.

Retour à l'index


16. SORCELLERIE
(THE NIGHT PEOPLE)

Plusieurs faits étranges se passent près du Château Trennick ! Sharron décide de mener son enquête, mais le propriétaire du Château, Mr.Trennick, refuse que Sharron visite le château ! Elle prévient donc Craig et Richard. Mais alors qu'elle était repartie pour le château, Sharron disparaît mystérieusement, Richard et Craig doivent tout tenter pour la retrouver…

Le vaudou est un thème qui inspire souvent les séries mais son traitement est souvent inégal. Le moyen Mystère vaudou de la saison 2 de X-Files ou l'excellente La secte rouge (saison 1) de Bones donnent une idée des différents résultats auquel ce thème délicat mène. Fort heureusement, l'épisode des Champions est sans conteste dans la deuxième catégorie tant le thème de la sorcellerie convient fort bien à nos héros !

Cet excellent épisode a une intrigue qui change des autres épisodes, traitant la magie noire, ce qui n'est pas sens rappeler un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir : Warlock (saison 2). Quoique le château hanté peut aussi bien rappeler le fantôme du Château De'Ath (saison 4)

L'épisode commence très bien avec une introduction à faire froid dans le dos : La crise cardiaque d'un braconnier après avoir été surpris pas des moines au château Trennick ! (Comme quoi, The Avengers n'est pas la seule série à avoir un compte à régler avec ma religion !) Sharron n'aura pas plus de chance car elle aussi sera surprise alors qu'elle essayait d'entrer dans le château ! (L'occasion d'une scène assez frissonnante)

La réalisation et les décors du cet épisode sont somptueux et donnent une froide atmosphère lugubre, notamment avec les objets dans le musée de Mrs.Trennick (Les effigies, les crânes, les signes de mort soudaine etc...). Ce véritable château maudit à dimension un peu fantastique est un écrin certes beaucoup vu dans nombre de films d'horreur de ce genre mais qui demeure quand même d'un grand effet. La musique composée pour cet épisode rend palpable le sentiment de terreur latente, surtout avec les cris de bébé que l'on peut entendre durant l'introduction et dans le tag final, lorsque Craig dépose une effigie sur le bureau de Tremayne !
Cet épisode est aussi composé de pas mal de scènes à suspense comme celle où Sharron écrase l'effigie de Mrs.Trennick... provoquant son évanouissement immédiat !

On a aussi droit à la fine fleur des seconds rôles d'époque comme Terence Alexander dans le rôle de Mr.Douglas Trennick, qui est un méchant tout à fait génial et machiavélique ! Les fans des Avengers se réjouiront de revoir un de leurs seconds rôles préférés ! Il a joué dans quatre épisodes des Avengers : Voyage sans Retour (saison 4), Meurtres Distingués (saison 5), Amour quand tu nous tiens (saison 6) et Les Anges de la Mort (saison 8 ) . il a également joué dans les séries : Mission Casse-Cou, Amicalement Vôtre, Le Baron, L'homme à la Valise, Doctor Who etc…
Il à aussi Mrs. Trennick joué par Adrienne Corri, elle a joué dans les séries : Destination Danger, Sherlock Holmes, Département S, Invasion UFO etc… Mais est surtout connue pour avoir joué la fille qui se fait violer par le gang d'Alex lors de la fameuse scène d'Orange Mécanique de Stanley Kubrick.
Et enfin Porth joué par David Lodge qui a joué dans un autre épisode des Champions : Trafic d'armes. Il a aussi joué dans deux épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : Caméra Meurtre (saison 5) et Brouillard (saison 6). Il a joué dans les séries : Le Saint, Hercule Poirot, Amicalement Vôtre etc…

Retour à l'index


17. DOUZE HEURES À VIVRE
(TWELVE HOURS)

Une camionnette de la marine est attaquée puis volée ! Tremayne confie comme mission à Sharron et Richard de protéger Mr et Mme Drobnic le temps de leurs voyages en sous-marin, mais une explosion a lieu ! Sharron et Richard doivent tout tenter pour sauver l'équipage et Mr.Drobnic qui est entre la vie et la mort … Mais ils n'ont que 12 heures !

Bien avant la série JAG (créée par Donald P. Bellisario, également créateur de Code Quantum), cet épisode est l'exemple-type des enquêtes se déroulant dans le milieu de la marine. Si contrairement à JAG, cet épisode ne distille aucun ton moralisateur ou un amour exagéré de l'armée, il a en commun avec elles une médiocrité scénaristique qui le rend décevant. Cet épisode très moyen a donc une intrigue sans saveur, d'autant plus qu'elle se passe une fois de plus (mais c'est une fois de trop !) dans un sous-marin ! Ce n'est pas la vague ressemblance avec Un traître à Zébra (saison 2) des Avengers qui redore le blason de l'épisode. L'épisode démarrait pourtant très bien avec l'attaque de la camionnette qui est ensuite dérobée et retrouvée par la police. Cette scène est parfaitement réussie mais pour le reste, l'intrigue ne casse pas trois pattes à un canard.

On s'ennuie beaucoup sauf durant deux scènes vraiment très effrayantes : Sharron opérant le président Drobnic qui se trouve entre la vie et le mort suite à l'explosion et la scène où Richard et Sharron essayent de remonter le sous-marin grâce aux instructions de l'amiral Cox et Craig ! Le suspense du compte à rebours est ici mal géré, tout l'épisode se déroulant avec lenteur, sans étincelles particulières.

A noter que les décors du sous-marin sont les mêmes que ceux des épisodes L'ennemi Silencieux, et Le Sous-marin.

Craig est absent durant une grande partie de l'épisode !

La réalisation de l'épisode faite par Paul Dickson laisse un peu à désirer. On frise parfois le ridicule tellement sa mise en scène apparaît décalée avec l'histoire.

Même les seconds rôles sont plutôt moyens comme Mme Drobnic jouée par Violet Keats, dont les caprices tapent vraiment sur les nerfs. Cependant, le président Drobnic joué par Henry Gilbert est très convaincant ; cet acteur a joué dans les séries : Le Saint, Destination Danger, Sherlock Holmes, Jason King, Dr.Who, etc…

L'amiral Cox joué par Peter Howell est plutôt moyen dans ce rôle. Il a déjà joué dans un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir : Mort en Magasin (saison 4). Il a aussi joué dans les séries : Le Prisonnier, Dr.Who, Les professionnels etc …

Retour à l'index


18. L'OMBRE DE LA PANTHÈRE
(SHADOW OF THE PANTHER)

Raph Charters, un journaliste, est retrouvé mort de peur dans l'ascenseur d'un hôtel à Haïti ! Tremayne confie l'affaire à Sharron qui était une amie du mort. Une fois arrivée là-bas, Sharron découvre plusieurs faits étranges qui se passent à l'intérieur d'un ascenseur ! Encore plus étrange : lorsque Richard et Craig arrivent dans l'hôtel, Sharron se comporte étrangement et ne semble pas reconnaître ses deux collègues !…

Et voici le meilleur épisode de toute la série ! Cet épisode est un véritable chef-d'œuvre !

L'intrigue est superbement bien écrite, le scénario de Tony Williamson enchaîne toutes les péripéties à grande vitesse, des rebondissements en cascade assurent un spectacle permanent. le suspense tient tout au long de l'épisode ! Le thème de l'épisode est l'hypnotisme et le vaudou. L'épisode réussit l'exploit à être davantage oppressant que le pourtant excellent Sorcellerie, même si l'atmosphère est moins prenante. Cet épisode ressemble beaucoup à un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir : Les Aigles (saison 4). Et le fait de mourir "de peur" n'est pas sans rappeler Les marchands de peur (saison 5). La réalisation de Freddie Francis, attentif au moindre détail, parvient à transcender cette histoire, avec sa mise en scène apte à souligner toutes les aventures étonnantes des protagonistes. Elle est excellente, un vrai régal…

Beaucoup de scènes à suspense comme la spectacle de Dambala où plusieurs personnalités se comportent bizarrement, la musique des tambours qui sert à hypnotiser est très agréable à l'écoute. Vient ensuite la scène où Sharron se retrouve au 9éme étage et que les personnes du spectacle sont armées et l'attendent... la musique met beaucoup de tension à cette scène déjà forte en suspense.

Les scènes où Sharron et les autres hommes et femmes sont hypnotisés par Dambala sont vraiment très angoissantes, surtout lorsque Sharron dévoile que deux agents de Némésis (Richard et Craig) sont à l'intérieur de l'hôtel, permettant au diabolical mastermind d'être prévenu. Car en effet, le méchant du jour, Dambala, apporte une flamboyante présence dans cet épisode magistral. Il est magnifique !

L'action est également très présent dans cet épisode, en particulier vers la scène finale où tous les hommes partent à la recherche de Craig et Richard afin de les tuer pendant que Sharron est prisonnière dans une pièce où un gaz mais un gaz assez "spécial" dans l'effet qu'il produit est lâché sur elle etc… Les effets de ce gaz paraîtront familiers à ceux qui ont vu (ou lu) L'aventure du pied du diable (saison 2) de la série Sherlock Holmes par Granada. Cette invention aurait eu, comme gadget sophistiqué, toute sa place chez les Avengers ! D'autres pics de tension font de l'effet mais je n'en dirai pas plus ; à vous de voir l'épisode, il vaut vraiment le coup d'œil !

Les seconds sont tous parfaits comme le regretté Raph Charters joué par Hedger Wallace ; il a joué dans deux épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : Missive de Mort (saison 2) et Les Anges de la Mort (saison 8 ) . Il a également joué dans les séries : Le Saint, L'homme à la Valise, Destination Danger, Angoisses, etc …

Un des meilleurs méchants de la série : Dambala alias David Crayley joué par le grand Donald Sutherland qui était déjà en route vers la gloire. Cette guest star avant l'heure est connu des fans des Avengers pour avoir joué dans Le Dernier de Sept (saison 5). Il a aussi joué dans les séries : Le Saint, L'homme à la valise etc …

Et enfin Prengo interprété par avec délectation par Zia Mohyeddin, a participé à un épisode des Avengers : Du Miel pour le Prince (saison 4). Il a aussi joué dans les séries : L'homme à la valise, Destination Danger, etc …

Le meilleur épisode de la série à ne surtout pas manquer !

Retour à l'index


19. L'ESPION
(FULL CIRCLE)

Un homme, Westerman, pénètre à l'intérieur d'une ambassade et photographie plusieurs documents top secret, mais lorsqu'il est interpellé par la police, la pellicule semble avoir disparu ! Craig deviendra son compagnon de cellule pendant que Richard s'occupera d'interroger l'ambassadeur.

Après le meilleur épisode de la saison... le plus mauvais ! La différence entre ces deux épisodes est tellement flagrante qu'on a du mal à croire un si grand écart. Et pourtant, l'intrigue de L'Espion, bien que lorgnant du côté de Mission : Impossible est bel et bien totalement stupide, et lasse au bout de quelques minutes ; déjà que l'introduction est très banale… On peut dire que Donald James ne s'est pas cassé la tête pour écrire le scenario qui est un véritable somnifère ! En cas d'insomnie, regarder cet épisode est vivement conseillé !
Et la cerise sur le gâteau : Sharron est une fois de plus très peu présente (3 scènes seulement) !

Beaucoup de scènes sont très peu crédibles comme avec Richard se faisant avoir comme un bleu face aux hommes de Booker ! On se croirait devant un naif amateur, etc…

Même la réalisation de John Gilling laisse vraiment à désirer. Sans grand relief, sans trouvailles, sans énergie, sa mise en scène sombre à la même vitesse que l'épisode dans un abîme d'ennui. Il aura fait mieux cependant : La Bombe, Les Fanatiques, L'avion Fantôme etc…

La meilleure scène de l'épisode n'est pas difficile à trouver : c'est bien la seule ! C'est celle où Booker essaye de faire parler Craig en pensant qu'il est Westerman ! Quiproquo qui fait son effet dramatiquement mais qui ne réussit pas à sauver l'épisode de la noyade.

Les seconds rôles, tous terriblement anodins sont à l'image de l'épisode sauf la belle et séduisante Gabrielle Drake dans le rôle de Sarah qui parvient à surnager ! Celle qui fut candidate malheureuse pour obtenir le rôle tant envié d'Avengers girl eut une petite consolation en jouant par deux fois dans la série : Le tigre caché (saison 5) et Méfiez-vous des Morts (saison 8 ) . Elle est connue pour avoir joué dans la série Invasion UFO,et dans d'autres séries comme Le Saint, Angoisses etc…

Le reste est très décevant, Paul Westerman interprété par Patrick Allen, est un personnage totalement ridicule ! Patrick Allen a joué dans deux épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : Kill the King (saison 1) et Le jeu s'arrête au 13 (saison 4). Il a également joué dans les séries : Le Saint, Le Baron, L'homme à la Valise, Angoisses, Invasion UFO etc…

En bref un épisode à louper !

Retour à l'index


20. BOITE POSTALE 666
(REPLY BOX N°666)

Un agent ennemi est tué dans sa chambre d'hôtel en Jamaïque, après avoir écrit un message codé sur un morceau de journal ! Tremayne confie l'affaire à Richard, Sharron, et Craig. Le seul lien avec l'homme est une boutique de souvenirs ! Pour ce fait, Craig prendra la place de l'agent tué auprès d'une organisation terroriste, afin de retrouver un avion perdu dans les îles ! Pendant ce temps, Sharron se rend à la boutique de souvenirs, mais voilà que le véritable remplaçant de l'agent tué se présente ! Sharron et Richard doivent tout tenter afin de sauver Craig…

Je qualifierais cet épisode comme le 4éme meilleur épisode de la série ! Une intrigue totalement originale, le scenario de Philip Broadley est encore une fois un joyau.
De très bonnes scènes d'humour lorsque que Tremayne explique la mission à nos trois Champions et qu'il évoque le message codé trouvé dans la journal de l'agent ennemi (Le message dit : Recherche Perroquet qui parle grec contacter boîte postale 666).

L'épisode commence très bien avec la superbe introduction où l'agent ennemi est tué alors qu'il était en compagnie d'une superbe créature ! (La femme qui était avec lui joue le rôle de Michelle dans l'épisode Premier Contact de la série Amicalement Vôtre). Une belle mort quand on y pense !

L 'action et le suspense ne manquent pas dans cet épisode comme la scène où Craig est jeté sans discussion de l'avion après que le véritable remplaçant soit arrivé ! Une situation qui n'est pas sans rappeler un épisode des Avengers où Cathy Gale se trouve dans une situation analogue (InterCrime, saison 2) Ou bien encore dans la scène finale lorsque Richard et Sharron partent à la recherche de Craig pendant que le reste de l'organisation terroriste part à la recherche de l'avion ! Les bagarres sont impeccablement bien maîtrisées, Sharron et Richard se battent avec énergie ! Tout y est, on ne s'ennuie pas une seule seconde, un véritable petit bijou scénaristique qui se joue des passages obligés du genre avec de l'humour et pas mal de suspense.

A noter quelques points similaires aux Avengers, les rideaux qu'il y a dans la salle de réception de l'hôtel sont les mêmes que ceux dans l'appartement de Tara King ! Les musiciens que l'on voit lors de la réception sont aussi ceux vus dans l'épisode Un petit-déjeuner trop lourd (saison 5) de The Avengers.

Les seconds rôles sont tous à l'unisson comme la belle Corinne jouée par Nike Arrighi, elle a joué dans dans les séries : Le Prisonnier, Le Saint, L'homme à la Valise, etc…

L'hilarant Nikko est interprété par George Murcell qui réussit un joli abattage comique ! Il avait déjà joué dans L'homme de Fer. George Murcell a joué dans un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir : Meurtres à épisodes (saison 5) où il faisait un mémorable Diabolical Mastermind très apprécié des fans des Avengers. Il a également joué dans les séries : Amicalement Vôtre, Le Saint, Le Baron, Destination Danger, Jason King, Les Professionnelles etc …

Et enfin Bourges joué par Brian Worth ! Il a joué dans les séries : Le Saint, Le Prisonnier, Département S et aussi dans James Bond : Au Service Secret de sa Majesté auprès de Diana Rigg !

En résumé, un superbe épisode, immanquable !

Retour à l'index


21. PROJET ZÉRO
(PROJECT ZERO)

Plusieurs scientifiques ont disparu. Un d'entre eux, le Dr.Albert Travis, est retrouvé assassiné d'une balle dans le cœur ! Némésis est chargée de l'enquête ; pour ce faire, Richard se fera passer pour un scientifique afin d'intégrer le projet en cours : le Projet Zéro ; mais alors qu'il était dans l'avion en direction du centre de recherche, son micro se casse brusquement ! Craig et Sharron, se font à leur tour passer pour des scientifiques…

Un épisode plutôt moyen, dit «violent». Je trouve ce terme un peu ridicule : il n'y a vraiment rien de violent ou bien de choquant dans cet épisode, à part peut-être le scenario de Tony Williamson, certes assez éprouvant psychologiquement mais manquant de consistance, qui a déjà écrit beaucoup de scenarios bien mieux réussis que celui-là pour cette série. (L'île Noire, L'expérience, etc…) En fait, dans la plupart des séries britanniques des années 60, la violence reste très maîtrisée. Les combats du Saint ou du Prisonnier, séries contemporaines des Champions, sont énergiques mais pas "violentes" pour autant. Ne parlons pas non plus des Avengers qui aseptisèrent également la violence de certaines scènes pour la demeurer grand public sans pour autant perdre en crédibilité. La série s'inscrit donc dans son époque.

Episode moyen donc mais qui évite le zéro pointé cependant par quelques scènes qui valent vraiment vraiment le coup d'œil, comme la scène où Sharron réussit à s'échapper du centre de recherche et que lorsqu'elle arrive dans une boutique, le patron est armé ! Une excellente scène d'action suit, la prise que Sharron lui fait est à mourir de rire ! A voir la tête de l'homme ! (A noter que Nicholas Smith, le patron, a joué dans un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir : Le Document Disparu [saison 6]). Il y'a aussi la superbe scène où tous les scientifiques, Craig, et Richard attaquent les gardes grâce à du gaz etc … mais en ce qui concerne le reste ce n'est que du blabla ; ce qui est dommage car l'idée de départ était excellente ! L'introduction est parfaitement réussie : Travis s'échappe du centre de recherche et se fait tuer dans la même boutique ou va se rendre Sharron quelques jours plus tard…

Les effets spéciaux sont en partie plutôt bien réussis sauf dans la dernière scène ou le Docteur Voss et Mlle Davis sont à l'intérieur de l'avion qui explosera grâce à Sharron ! Là, on sent clairement les limites du budget ! La réalisation de Don Sharp demeure correcte toutefois, mettant bien l'action en avant.

Malgré un épisode assez moyen, les seconds rôles sont très bien choisis comme la belle Mlle Davies joué avec charme par Jan Holden ! Elle a joué dans 2 épisodes des Avengers : Les Fossoyeurs (saison 3) et Meurtre par Téléphone (saison 4) ! Elle a également joué dans les séries : Le Baron, Le Saint, etc…

Il a aussi Mr Forster, l'assistant du Docteur Voss (un nom Avengeresque noteront ceux qui ont vu l'épisode Les marchands de peur [saison 5]!), joué intelligemment par Geoffrey Chater qui participa à 2 épisodes des Avengers : Meurtres à épisodes (saison 5) et A vos Souhaits (saison 6). Il a aussi joué dans les séries : Le Saint, Département S, Jason King, Angoisses, etc…

Et enfin, le Docteur Voss joué de manière convaincante par Rupert Davies. Le comédien honora de sa présence les séries : Destination Danger, L'homme à la valise, etc…

Retour à l'index


22. LES SURVIVANTS
(THE SURVIVORS)

Trois étudiants sont retrouvés assassinés alors qu'ils faisaient des recherches dans un lac en Autriche ! Tremayne confie l'affaire à nos trois Champions. Sharron s'occupera d'interroger les autorités locales pendant que Richard et Craig iront dans le lac. Mais alors que Craig plonge sous l'eau, Richard est attaqué. Une fois remonté à l'eau, Craig revient avec un plan d'une mine ou se sont cachés des S.S durant la seconde guerre mondiale…

Le deuxième meilleur épisode de la série ! Avec un thème mille fois rebattu, parfois maltraité mais ici, impeccablement utilisé : la seconde guerre mondiale. Cet épisode ressemble beaucoup à un épisode de Chapeau Melon et Bottes de Cuir : Le repaire de l'aigle (saison 7).

Le scenario est parfaitement bien construit, ménage instants d'énergie et avance progressive de l'enquête. Donald James a fait beaucoup mieux que le calamiteux dernier épisode qu'il avait écrit (L'espion). La réalisation de Cyril Frankel est comme toujours agréable à suivre, avec ses plans dynamiques.

Le tempo alerte de l'épisode ne laisse aucune place à un relâchement douteux, d'autant plus que cet épisode bénéficie d'un grand nombre de scènes d'action dès l'introduction où les trois hommes sont font tirer dessus par Herr Richter, ou bien encore la scène où Sharron se bat de manière très volontariste contre Herr Reitz, le bourgmestre !

L'intrigue se passe essentiellement dans les galeries des S.S, où l'action et le suspense sont toujours au rendez-vous comme la scène où Herr Richter installe une bombe à l'intérieur de la mine afin d'éliminer Richard et Craig, etc… Ou bien encore la bagarre entre Richard, Herr Richter et ses hommes (A noter qu'un des hommes de Richter est joué par Romo Gorrara, qui a eu huit petits rôles en tant que cascadeur-acteur dont Le Legs (saison 6), l'homme qui attaque Tara dans son appartement).

Vient ensuite la superbe scène finale où Sharron découvre le secret de la machination de Herr Reitz (!) et qu'elle est faite prisonnière à l'intérieur du château en compagnie de...Reitz ! La suite est vraiment très angoissante, je ne dirai rien de plus cela gâcherait tout le suspense ! Ce twist final a été certes utilisé dans bien des épisodes de séries (comme Amicalement vôtre ou même Chapeau melon) mais fait toujours son effet !

Les seconds rôles sont comme toujours fantastiques :

Clifford Evans en « Reitz » joue brillamment son double rôle ! Il a joué dans trois épisodes des Avengers : Meurtre par Téléphone (saison 4), La Porte de La Mort (saison 5) et George et Fred (saison 6) ! Il a également joué dans les séries : Le Prisonnier (où il incarnait un matois et sournois Numéro 2 dans L'Impossible pardon), Le Saint, Jason King, etc…

Richter est savamment joué par Donald Houston. Il a joué dans les séries : Destination Danger, Département S, Sherlock Holmes, L'homme à la Valise, Jason King, Le Retour du Saint, etc…

Et enfin Emil interprété par Bernard Kay ! Il a joué dans un épisode des Avengers : Le Point de Mire (saison 2) Il a aussi joué dans les séries : Maigret, Les Professionnels, Le Baron, Cosmos 1999, etc…

Retour à l'index


23. VOLEURS DE CADAVRES
(THE BODY SNATCHERS)

Deux journalistes pénètrent dans une maison de recherche, ils y trouvent le corps du Général Paterson en hibernation ! Mais alors que l'un deux prenait des photos, il est découvert et tué tandis que l'autre réussit à s'échapper. Richard, qui est l'ami du journaliste encore vivant, décide de l'aider mais ce dernier est tué peu de temps après ! Tremayne décide d'envoyer Sharron et Craig sur place afin d'aider Richard, mais lorsqu'ils arrivent, Richard disparaît à son tour !...

Bon épisode avec une intrigue assez spéciale : l'hibernation ! Quelques ressemblances avec un épisode de Mission : Impossible : L'hibernation (saison 3). Ce sujet constitue le symbole de la synthèse réussie par la série de mélanger l'Espionnage avec la Science-Fiction, tout comme les Avengers qui eux aussi ont eu droit à leurs épisodes sur l'hibernation (Dead of winter, L'Invasion des Terriens, Le repaire de l'aigle...). On ne peut pas dire que cet épisode tourne autour de l'action, même si la scène finale est absolument merveilleuse : les bagarres sont dirigées de main de maître, d'une vitalité débordante : un des meilleurs combats de la série ! A ne surtout pas manquer : la lutte opposant Sharron à l'un des gardes (Alexandra Bastedo y'est une vraie furie !).

La scenario de Terry Nation (scénariste dans les Avengers de l'Invasion des Terriens [saison 6] qui traite aussi de l'hibernation ! C'est dans les vieilles recettes...) est très original, et traite efficacement l'enquête, ne négligeant pas les effets de surprise, malgré quelques temps morts comme la discussion entre Richard et Frank Nicholls, le journaliste en fuite. Ou bien encore les scènes entre Squires et Inge Kelmutt, bien trop longues, etc…

Richard détient le rôle principal, un suspense hitchcockien très glaçant (sans jeu de mots) lorsqu'il est en hibernation et que nous le voyons gelé (!)

Malgré que cet épisode soit très bon, il manque cruellement d'humour, pourtant composante de la série, ainsi certaines scènes sont vraiment très lourdes ! Nous avons juste le droit à deux petites phrases assez drôles entre Craig et Richard, et Craig et Sharron !

De très bons seconds rôles pour finir :

La charmante Inge Kelmutt interprété par Ann Lynn. Elle a joué dans les séries : Le Saint, Destination Danger, Les Professionnels, etc…

Les amateurs de James Bond se réjouiront de reconnaître en Mr.Squires, celui que nous connaissons pour être le premier M : Mr. Bernard Lee himself ! Il délaisse son personnage intègre pour devenir un des méchants les plus enthousiasmants de la série, preuve de la polyvalence de l'acteur ! Il a joué dans les séries : Amicalement Vôtre, Le Baron, Destination Danger... et bien sûr dans les 11 premiers 007 : de James Bond contre Dr.No à Moonraker.

Et enfin Frank Nicholls joué par J.G Devlin ! Il a joué dans un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir : Visages (saison 7). Il a joué dans beaucoup d'autres séries comme L'homme à la valise.

Retour à l'index


24. LE NOUVEAU VISAGE D'EMIL BODER
(THE MISSION)

Plusieurs criminels ont récemment disparu après être arrivés à Londres ! Némésis charge Sharron, Craig, et Richard de l'affaire. Richard devient un clochard tandis que Craig et Sharron se font passer pour un couple de criminels fraîchement « arrivé ». Craig reçoit bientôt un coup de téléphone lui donnant rendez-vous avec un homme capable de changer leurs visages ! Malgré leur prudence, les obstacles s'accumulent sur leur parcours…

Très bon épisode, une intrigue tout à fait originale qui ressemble beaucoup à un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir : Visages (saison 7). Beaucoup de points similaires : les clochards, « le refuge », la chirurgie, la fausse identité de Richard, etc… L'épisode des Avengers peut être considéré comme un brillant remake de ce scénario.

Le scenario signé Donald James est très bon bien qu'il n'ait pas tout à fait la tonicité de son successeur. Il y a certes très peu de passages à vide ; toutefois, le manque d'action se fait sentir au bout d'un moment. Mais fort heureusement, comme la plupart du temps, la scène finale rattrape le tout grâce à une caméra mobile qui nous tient en haleine. Le montage est également contrôlé dans ses moindres détails, donnant une splendide bagarre.

Le suspense règne en particulier sur la nouvelle identité d'Emil Boder, le criminel en fuite ! Il faudra attendre les 30 dernières secondes pour savoir qu'il est devenu ! Une révélation in extremis qui termine sur une bonne note cet épisode divertissant. Sharron nous offre une superbe interprétation en petite d'amie de Craig, elle fait très cruche, ce qui met beaucoup d'humour à l'épisode. Surtout lorsque le Dr.Peterson veut l'examiner et qu'elle commence à se déshabiller alors qu'il veut examiner son visage ! Hilarant ! Et une nouvelle preuve que la plastique d'Alexandra Bastedo est vraiment irrésistible !

L'interprétation est la hauteur :
Le machiavélique Dr.Peterson interprété par l'épatant Anthony Bates est un méchant digne de croiser le fer avec le trio. Bates a joué dans un épisode de Chapeau melon et bottes de buir : Trop D'indices (saison 6). Il a également joué dans beaucoup d'autres séries comme Le Saint, etc…

La belle Sophia est jouée par Patricia Haines, un des seconds rôles féminins les plus connus dans le monde des Avengers pour avoir joué Lola dans Qui-suis-je ? (saison 5) elle a aussi participé aux épisodes La Trapéziste (saison 1), Le Cocon (saison 3), et Les Aigles (saison 4) ! Elle a également joué dans les séries : Département S, Le Baron, Le Saint, Destination Danger etc …

Et enfin Emil Boder joué par Paul Hansard ! Il a joué dans un épisode de The Avengers : Intercrime (saison 2). Il a joué dans d'autres séries comme : Ivanhoé, Sherlock Holmes, etc…

Retour à l'index


25. TRAFIC D'ARMES
(THE GUNRUNNERS)

Des hommes de l'armée découvrent des armes dans la jungle de Birmanie, mais ils sont tués peu de temps après leur découverte. Tremayne confie cette mission à nos trois Champions. Pour cette mission Craig travaillera avec les autorités locales pendant que Sharron et Richard surveilleront Hartington, un trafiquant d'armes sans doute pas étranger à l'affaire...

Un banal thème de trafic d'armes, traitée sans trop de fantaisie et au déroulement mécanique, voilà le sujet de cet épisode, très léger dans son scénario, qui nous laisse sur notre faim ! Le manque d'action et de suspense se fait sentir et l'épisode devient de plus en plus lourd à supporter ! Une intrigue qui ressemble beaucoup à un excellent épisode de The Avengers : Un Dangereux Marché (saison 6) dont le final sera tout aussi explosif !!! Mais la ressemblance s'arrête là, Trafic d'Armes se montrant clairement inférieur à son homologue tant dans le tempo de l'action que dans la consistance du suspense.

Le scenario de Dennis Spooner (qu'on a connu bien plus inspiré), créateur de la série, est vraiment très creux (et manquant d'action). On s'ennuie beaucoup ; cependant, quelques scènes sont intéressantes et sauvent l'épisode de la sanction du melon unique. A regarder comme la scène où les caisses tombent sur Craig alors qu'il parlait avec Hartington ou bien encore la scène du restaurant (très mémorable !) ; quant au reste... il faut essayer de rester les yeux ouverts ! D'ailleurs, ni la mise en scène ni le montage ne font grand-chose pour relever le rythme moyen : le réalisateur se contentant simplement de filmer les scènes de manière très classique.

A noter que cet épisode est le deuxième à avoir été tourné juste après L'île Noire (qui lui était parfaitement réussi). Il a cependant toute sa place dans l'ordre de diffusion car coïncidant avec le manque d'inspiration général qui commence à paralyser la série : nous arrivons malheureusement à la fin de la série et les épisodes commencent à devenir un peu faibles (la traversée du désert, typique des saisons qui comportent un trop grand nombre d'épisodes : 30 épisodes, c'est en effet plus que la normale qui oscille entre 22 et 26 épisodes ; la saison 6 des Avengers ayant également connu cette panne d'inspiration) bien que nous aurons encore droit à deux superbes épisodes : Qui est le Traitre ? et Némésis, l'ultime épisode de la série.

Le seconds rôles restent corrects sans être exceptionnels comme Hartington joué par William Franklyn dont le rôle un peu réchauffé ne contribue pas à le placer comme un des meilleurs méchants de la série. Il a joué dans trois épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : La poussière qui tue (saison 4), Meurtre au programme (saison 6), et Otage (saison 8 ). Il a également joué dans les séries : Le Baron, Dracula, etc…

Nadkarnie est interprété par Wolfe Morris, comédien qui a joué dans 3 épisodes de The Avengers : The yellow needle (saison 1), Le Décapode (saison 2) et Un Steed de trop (saison 4). Il a joué dans les séries : Département S, Angoisses, Le Saint, Maigret, L'homme à la valise, Dr.Who, etc…

Et enfin Schroder, joué par Guy Deghy ! Il a joué dans un épisode des Avengers : The Far-distant dead (saison 1). Il a également joué dans les séries : Département S, Destination Danger, Le Saint, Jason King etc…

En clair, un épisode qui aurait pu être cinq fois meilleur s'il y avait eu plus d'action…

Retour à l'index


26. QUI EST LE TRAITRE ?
(THE NUTCRAKER)



Lord Mauncey est fait prisonnier alors qu'il volait un document top secret ! Tremayne envoie Richard, Craig, et Sharron à Londres afin qu'ils prennent contact avec Mr.Duncan, les 3 champions vont devoir tester le système de sécurité du coffre, renfermant des secrets d'état …

Un excellent épisode avec un thème tout particulier qui aurait fort bien convenu à un épisode de Mission : Impossible : les champions doivent tester la sécurité d'un coffre en volant le dossier F, mais ils risquent de mourir à cause des pièges sophistiqués inventés par Mr.Duncan !

L'intrigue est parfaite jusqu'aux moindres détails, le scenario de Philip Broadley est très méticuleusement construit, un vrai régal ! L'action est bien présente comme la bagarre finale chez le dentiste un peu courte mais excellente ; et puis du suspense lorsque Richard est dans le coffre-fort, ainsi que la scène où Richard et Craig entrent par effraction dans le bureau de Duncan. Ce sont toutes ses scènes, dont la trame classique est dépassée par le savoir-faire des studios et des réalisateurs, ainsi que par l'originalité du thème initial qui font la réussite de cet épisode, symptômatique du savoir-faire britannique de l'époque.

L'humour est aussi parfaitement bien traité dans cet épisode comme la scène où Sharron se trouve dans le magasin de cravates, et qu'elle fait tourner en « bourrique » le vendeur, etc… Un épisode à ne surtout pas manquer !

A noter une petite erreur de continuité (rare dans la série) : Lorsque les pneus de Craig sont crevés, on peut voir un membre de l'équipe du tournage dans l'enjoliveur de sa voiture !

Les seconds rôles sont tous excellents comme dans la plupart des épisodes de la série :

Lord Mauncey interprété par David Langton. Il a joué dans trois épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : Le Mauritius Penny (saison 2), Le cinq novembre (saison 3), et Un petit-déjeuner trop lourd (saison 5). Il a également joué dans d'autres séries comme Sherlock Holmes (Granada), etc...

Un des meilleurs méchants de la série : John Warre joué avec une jubilation diabolique par John Franklyn-Robbins ! Il a joué dans un épisode des Avengers : Les Cybernautes (saison 4). Il a aussi joué dans les séries : Dr. Who, Le Baron, Ivanhoé, Inspecteur Barnaby, etc…

Et pour finir l'amusant Mr.Duncan joué par un savoureux William Squire qui a le bon sens de ne pas trop se prendre au sérieux ! Il a joué dans les séries : L'homme Invisible, Jason King, Dr. Who, etc…

Action, humour, suspense, seconds rôles très bons : la recette des Champions fait ici merveille !

Retour à l'index


27. LA BOMBE
(THE FINAL COUNTDOWN)



Les trois Champions sont chargés par Némésis de surveiller Von Splitz, un soldat allemand éminemment suspect, afin de trouver ce qu'il prépare ! Peu de temps après, Craig découvre l'existence d'une bombe atomique allemande : le but de Von Splitz est de faire exploser Londres !…

Ah, les nazis ! Ce n'est pas la première fois que les Champions affrontent ce type d'adversaires (Le Survivant) ! Et ici, les méchants sont à la hauteur de leur réputation, d'où un très bon épisode. L'explosion programmée de Londres a déjà été le sujet de plusieurs épisodes de série télé qui ainsi, jouent sur la corde patriotique de leur public (La Mort en Marche dans Le Prisonnier ou dans une moindre mesure Obsession (saison 8 ) des Avengers). En dehors de cet arrière-plan politique qui joue sur l'ancien antagonisme entre nazis et anglais, l'intrigue est parfaite comme pour l'épisode Le Survivant. S'il est moins réussi que ce dernier pour cause de quelques scènes bouche-trou, il reste très agréable à regarder, notamment pour le scenario de Gérald Kelsey (auteur du superbe scénario d'Echec et Mat du Prisonnier) fortement concentré en suspense. Le crescendo de plus en plus angoissant des scènes, jusqu'au final trépidant, renforcée considérablement par l'excellente réalisation de John Gilling, ici tout à son aise donne lieu à un épisode de grande qualité, accompagné d'une superbe musique très bien rythmée, un vrai spectacle !

De très bonnes scènes d'action comme la scène où Craig est torturé par les hommes de Von Splitz ou bien la bagarre finale parfaitement bien réalisée, la musique rend le moment encore plus « intense ».

Le suspense est aussi très bien exploité lors de la toute dernière scène lorsque Richard, Sharron et Craig doivent désamorcer la bombe avant quelle n'explose… Bien que ce genre de scènes a été tant de fois vue ailleurs, la réalisation magistrale de Gilling augmente encore plus la tension qui monte. La musique est très angoissante ; nous sommes pris dans l'épisode !

Cependant quelques scènes nous laissent un peu sur notre faim comme la scène d'introduction (pas très réussie) et les scènes dans le lac rappelant trop Le Survivant... Symptôme de la baisse d'inspiration qui grève la série en fin de course.

Et comme toujours, nous avons le droit à des seconds rôles tous réjouissants sans exception comme Von Splitz interprété avec une fougue explosive par Alan McNaughtan. Il a joué dans deux épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : Voyage sans retour (saison 4) et Affectueusement vôtre (saison 6). Il a également joué dans les séries : Département S, Le Saint, Jason King, Maigret, Le Baron, etc…

Kruger joué avec maestria par Derek Neward. Il a joué dans trois épisodes de The Avengers : Le cheval de troie (saison 3) Bons baisers de Vénus (saison 5), et Étrange Hôtel (saison 6). Il a joué dans les séries : Mission casse-cou, Département S, Le Saint, L'homme à la valise, Amicalement vôtre, Jason King, etc…

Et pour finir, la belle Anna jouée par Hannah (!) Gordon ! Elle a participer à bien d'autres séries comme Amicalement vôtre...

Retour à l'index


28. TOUT PEUT ARRIVER
(HAPPENING)



Richard disparaît en Australie alors qu'il était sur une importante affaire ! Tremayne, Sharron, et Craig partent également en Australie pour une affaire différente. Mais à leur arrivée, Sharron et Craig découvrent que Richard enquêtait dans une région déserte où se prépare... une explosion !

Le titre français de l'épisode est particulièrement bien choisi : tout peut arriver en effet, y compris qu'un excellent scénariste comme Brian Clemens (principal scénariste et âme véritable de la célèbre série Chapeau melon et bottes de cuir à partir de sa saison 3 entre autres titres) ne soit pas dans un bon jour et ponde un des pires épisodes de la série (dans mon FLOP 3 pour ma part !). Son scenario est vraiment très maigre, le coup du village désert (thème souvent utilisé avec succès dans The Avengers) et de la bombe fait penser à un très bon épisode des Avengers : Le Matin d'après (saison 6). Hélas, si Clemens avait su insuffler dans l'épisode des Avengers fantaisie, suspense, mystère et humour, il parvient à écrire une intrigue parfaitement symétrique : classique, au suspense mal géré, prévisible et avec un manque d'humour.
Cependant, l'épisode évite le naufrage absolu par la réalisation de Cyril Frankel, plutôt bien réussie, comme toujours d'ailleurs.

Le gros point négatif sont les décors de studio terriblement artificiels qui sont très visibles. Par exemple, avec une Australie très peu crédible mais c'est un point commun à beaucoup de séries d'époque d'avoir du mal à avoir des décors réalistes quand l'action est censée se passer à l'étranger, sans doute par manque d'étude ou de documentation... et surtout, surtout, de budget ! On a déjà vu ce problème avec l'Amérique du Sud clichetonneuse de Missive de Mort (saison 2) des Avengers, ou l'Espagne très... folklorique de L'enlèvement de Lisa Zorakin d'Amicalement vôtre, etc. Si encore, le décor n'était qu'un élément secondaire... mais comme au contraire, tout l'épisode tourne autour d'eux à cause du thème du village désert, l'échec est assez flagrant, malgré le savoir-faire de Frankel ! En passant, les décors seront repris pour l'épisode suivant : La traversée du Désert.

Quelques scènes valent quand même le coup d'où ma note de 2/4 comme : la scène où Richard est mordu par le serpent, très terrifiante (!), la scène d'introduction parfaitement réussie, les dialogues entre Richard et son ami Banner, etc… Et ces petits détails, qui font le charme de la série permettent d'éviter l'ennui. Le reste (l'essentiel !) ne vaut vraiment pas le coup d'œil ce qui est dommage car les épisodes des villages déserts sont en général plutôt réussis dans d'autres séries comme : Chapeau melon et bottes de Cuir, Département S, Le Prisonnier etc…

Malgré un épisode très moyen, les seconds rôles sont tous très bons comme Banner, joué par Jack MacGowran ! Il a joué dans un épisode de Chapeau melon et bottes de cuir : Le Vengeur Volant (saison 5). Il a joué dans les séries : Destination Danger, Randall & Hopkirk, etc…

Il y a aussi le Commandant Joss, interprété avec bravoure par le toujours brillant Michael Gough ! Bien connu des fans des Avengers pour avoir joué l'un des méchants les plus réputés de la série : le Dr.Armstrong, créateur des Cybernautes (saison 4) ! Et également Nutski dans Meurtres Distingués (saison 5). Il a également joué dans les séries : Dr. Who, Le Saint, etc.

Et pour finir le Général Winters joué par Grant Taylor. Il a participé à un épisode des Avengers : Meurtres au Programme (saison 6). Il a également joué dans les séries : Invasion UFO, Le Saint, Sherlock Holmes, etc…

En bref, sauf peut-être pour Michael Gough, un épisode à oublier !

Retour à l'index


29. LA TRAVERSÉE DU DÉSERT
(DESERT JOURNEY)



Un homme se fait passer pour le Major Tuat durant une conférence sur la paix et fait exploser la salle de conférence ! Tremayne confie l'affaire à Craig, Sharron, et Richard ! Pour ce faire, Sharron et Craig partiront en Italie afin de convaincre un dirigeant : le Bey, de retourner dans son pays afin d'empêcher une guerre civile !

On émerge de l'épisode avec le sentiment que son titre mérite réellement bien son nom tellement la série, tournant sur elle-même, n'arrive plus à produire des épisodes de qualité. Encore un épisode dans le désert, épisode plutôt moyen et surtout très lent ; le scenario de Ian Stuart Black est un des plus mauvais de la série, ne développant rien une fois posée la situation initiale, on s'ennuie beaucoup sauf durant les 10 premières minutes lorsque Craig et Sharron sont en Italie : nous avons le droit à une superbe bagarre avec Sharron se battant contre le garde du corps du Bey d'Hallami !
La majeure partie de l'épisode se déroule donc dans un désert aussi interminable que l'ennui qu'il prodigue au spectateur. Cette histoire de complot contre un dirigeant étranger demeure d'une triste vacuité, l'action est peu présente et l'histoire, paresseuse, malgré un méchant de première classe.
La réalisation de Paul Dickson est également sans inspiration. Fort heureusement, la série prendra fin non avec La traversée du désert mais avec le dernier épisode (Némésis) qui sera une des meilleures réussites de la série !

A noter que les décors (et certaines scènes !) sont les mêmes que dans l'épisode précédent : Tout peut arriver. La musique arabisante qui accompagne cet épisode au folklorisme mal exploité est également insupportable. Cependant, le petit spectacle de la danseuse est une bonne idée. Cela fait penser à la petite danse de Kelly Garrett (Drôles de Dames) dans l'épisode Coup de froid pour ces dames (saison 2).
On regrette beaucoup le manque d'action et de suspense... surtout de suspense dans cet épisode !

L'épisode est sauvé d'extrême justesse par les seconds rôles tous à la hauteur et à l'image de la série comme le Bey joué par Jeremy Brett au temps où il ne portait pas l'habit de Sherlock Holmes ! Il a joué dans les séries : Le Baron, l'incroyable Hulk, etc...
Saïd est lui, un très bon méchant, qui aurait eu sa place dans un meilleur épisode ; il est joué par Nick Zaran, vu dans les séries : Le Saint, Département S, L'homme à la Valise, Jason King, Dr. Who etc …
Et pour finir, Yussef interprété par Roger Delgado et son talent coutumier ! Il a participé à deux épisodes de Chapeau melon et bottes de Cuir : Crescent Moon (saison 1) et Le Visage (saison 6). Il a également joué dans les séries : Le Saint, Sherlock Holmes, Maigret, Jason King, Destination Danger, etc…

Retour à l'index


30. NÉMÉSIS
(AUTOKILL)



Un agent de Némésis disparaît durant deux jours. Et à son retour il assassine l'un de ses collègues ! Peu de temps après, c'est Tremayne qui disparaît et à son retour, il essaye de tuer le Docteur Amis ! Sharron, Craig, et Richard doivent tout tenter avant que tous les agents de Némésis se fassent tuer !

Au vu de la baisse de qualité observée dans les derniers épisodes de la série, on aborde Némésis avec appréhension. Heureuse surprise, pas de syndrôme Emily : l'ultime épisode de la série est un véritable succès, couronnant cette courte mais passionnante série qu'est Les Champions ! Une intrigue à faire froid dans le dos, bénéficiant d'un génial scenario de Brian Clemens, cela donne un pur chef-d'œuvre dominée par une ambiance inquiète et mystérieuse, bien mieux réussi que le dernier épisode qu'il a écrit !

Le thème de l'épisode (l'hypnose) est très bien exploité, cela ressemble beaucoup à un épisode de Chapeau Melon et Bottes de Cuir : Mon rêve le plus fou (saison 6) et les agents manipulés pour tuer leurs alliés font penser, eux, à Double personnalité (saison 6) ou bien à un épisode de Drôles de Dames : Hypnose Mortelle (saison 5).

Le suspense règne durant les scènes où Richard est torturé puis conditionné afin qu'il tue Craig, cette scène angoissante est parfaitement bien réalisée, caractéristique de la série.

L'action ne manque pas, en particulier durant la dernière scène où Craig et Sharron se battent contre Richard (Cela fait penser à la bagarre entre John Steed et Emma Peel dans un épisode de la saison 4 des Avengers : La Mangeuse d'hommes du Surrey). Voir une telle lutte "fratricide" est assez saisissante. De l'action aussi durant la scène où Tremayne essaye de tuer le Dr.Amis, ou bien encore la scène d'introduction lorsque George Brading, l'agent de Némésis, assassine un de ses collègues ! etc… Menée sur un tempo enlevé, l'histoire enchaîne action, révélations, moments de pur angoisse... sans temps mort, un must ! De plus le dernier Diabolical Mastermind est à la hauteur, dont la folie est aussi intense que son inventivité prodigieuse.

Dernier épisode de cette série, les deux créateurs de la série Dennis Spooner et Monty Berman vont s'attaquer à une nouvelle série d'une seule saison, cet série mettra en avant un nouveau trio de forme identique : trois agents - deux hommes : Jason King (Peter Wyngarde) , Stuart Sullivan (Joel Fabiani) et une femme : la charmante Annabelle Hurst (Rosemary Nicols, ressemblant beaucoup à une certaine Linda Thorson) - A noter que, comme un clin d'oeil, Alexandra Bastedo a également joué dans un épisode de Département S !

Revenons aux Champions avec les seconds rôles qui ont contribué aux succés de la série ! Ici, le choix des acteurs secondaires se révèle très judicieux

Lieutenant Klein interprété par Paul Eddington ! Il a joué dans deux épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : L'argile Immortelle (saison 2) et Rien ne va plus dans la Nursery (saison 5). Il a joué dans les séries : Destination Danger, Le Prisonnier (le tout premier Numéro 2 de la série), Maigret, etc…

Mr Barca, un des méchants les plus fantastiquement déments de la série, est interprété avec punch par le brillant Eric Pohlmann ! Il a joué dans un épisode de The Avengers : Le Clan des grenouilles (saison 2). Et aussi dans beaucoup de séries comme Département S, Le Baron, Destination Danger, Le Saint, Maigret, etc…

Et enfin le Docteur Amis joué par Harold Innocent ! Il a participé à deux épisodes des Avengers : Les Sorciers (saison 3) et Du Bois Vermoulu (saison 6). Il a également joué dans les séries : Amicalement Vôtre, Maigret, Les Professionnels, Dr. Who etc …

On croisera aussi une autre figure bien connue des fans du Prisonnier : Rachel Herbert, la délirante Numéro 58 de l'épisode Liberté pour tous dans le rôle de Loretta.

Ce dernier épisode est une réussite totale, à ne surtout pas manquer !

Ainsi nous quittent les Champions qui pendant trente épisodes nous auront amusés et fait grand-plaisir par leurs pouvoirs, leur détermination, leurs aventures parfois très Avengeresques, et l'investissement des comédiens ! Ils ont eu beaucoup de succès en Angleterre. Contemporaine du Prisonnier et de la saison 6 des Avengers, elle partage avec elles des innovations visuelles, une manière de filmer résolument moderne qui a durablement influencé les réalisations des séries futures. Par leurs scénarii au fond classique et "terrien" mais teintée de Science-Fiction, la série a réussi un mélange hybride risqué mais payant. On ne peut que regretter qu'une seule saison ait été tournée.

Preuve de son succès : Guillermo del Toro prépare pour 2013 une adaptation pour grand écran de la série, sur un scénario du maître du suspense Christopher McQuarrie.

Retour à l'index


TOP 5

1) L'ombre de la Panthère : Le meilleur épisode de toute la série ! Cet épisode est un véritable chef-d'œuvre ! L'intrigue est superbement bien écrite, le scénario de Tony Williamson enchaîne toutes les péripéties à grande vitesse, des rebondissements en cascade assurent un spectacle permanent. le suspense tient tout au long de l'épisode !

2) Le Survivant : Le deuxième meilleur épisode de la série ! Avec un thème mille fois rebattu, parfois maltraité mais ici, impeccablement utilisé : la seconde guerre mondiale. Le scenario est parfaitement bien construit, ménage instants d'énergie et avance progressive de l'enquête.

3) Némésis: Une intrigue à faire froid dans le dos, bénéficiant d'un génial scenario de Brian Clemens, cela donne un pur chef-d'œuvre dominée par une ambiance inquiète et mystérieuse, bien mieux réussi que le dernier épisode qu'il a écrit !

4) Boîte Postale 666 : Une intrigue totalement originale, le scenario de Philip Broadley est encore une fois un joyau. L'action et le suspense ne manquent pas dans cet épisode.

5) L'île Noir : Un côté James Bond contre Dr.No avec cette histoire d'île déserte pas si déserte où se trame un noir complot contre l'humanité. L'Île Noire est certainement un des cinq meilleurs épisodes de la série ! Cet épisode est un vrai petit bijou ! Tout est y est parfait, on ne s'ennuie pas une seule seconde !

Retour à l'index

Crédits photo : Universal.

Images capturées par Estuaire44.