TOP 10 : MACHINES INFERNALES

Les Diabolical Masterminds, composante essentielle de la série, valent par leur psychologie haute en couleurs et les passes d'armes verbales souvent très relevées avec les Avengers, mais ils demeurent souvent avant tout des inventeurs. Leurs machineries, hautement spéculatives, mais parfois aussi avant-gardistes, contribuent puissament à la fantaisie de la série, soit l’un de ses identifiants majeurs.

En lorgnant vers les confins de la Science-fiction, elles apportent du spectaculaire à de nombeux épisodes, tout en rehaussant les exploits accomplis par les héros. Les situations deviendront de plus en plus délirantes au fil des saisons, des rares bizarreries tranchant dans l’espionnite des premières périodes, jusqu’aux artefacts insensés de la saison 6. Les New Avengers, plus réalistes, prendront cependant garde à ne pas négliger une telle source d’excellents effets !

Voici la liste des 10 meilleures, classées de la 10e à la 1ère par nos internautes !

LE CONTRÔLEUR MÉTÉO

Dans 7 jours le déluge (saison 4)

Estuaire44 : La machine du Dr. Sturm évoque fort astucieusement l'antique fantasme de la manipulation du climat, présent dans bien des mythologies et des folklores. Outre cette agréable connotation, elle autorise des actions réellement impressionnantes, comme les trombes d'eau tombant en extérieur ou la spectaculaire confrontation finale.

Une place plus élevée dans le classement aurait pu être envisagée pour cette habile variation sur un thème immémorial, sans oublier le terrible pressoir qui l'accompagne...

LE SPRAY DE NETTOYAGE INTENSE

Du bois vermoulu (saison 6)

Estuaire44 : Cette idée parfaitement originale assure le succès d'un des épisodes les plus réussis et farfelus de la saison 6. Cet apport s'avère d'autant plus précieux que les propriétés dissolvantes de l'engin se voient mises en scène avec inventivité et humour, non sans parfois rappeler les créations de Tex Avery.

Une habile concordance avec la tonalité de joyeuse folie induite par ce produit s'établit également avec la personnalité pour le moins chaotique de son inventeur, hilarant lui aussi. Une figuration au classement largement méritée !

LE LASER OCULAIRE

Bons baisers de Vénus (saison 5)

Estuaire44 : Le laser du bon Docteur Primble sait varier ses effets, notamment par l'excellente idée consistant à le motoriser. Une véritable énigme se met ainsi en place, scandée par des assassinats étranges et spectaculaires ainsi que par une poursuite menée tambour battant par une Mrs Peel très « aux frontières du réel ».

Le tout débouche sur l'une des scènes finales les plus fortes de la série, avec la géniale idée des écrans détruits progressivement. Une machine infernale particulièrement bien exploitée, digne de figurer dans le trio de tête.

LA CAPSULE DE CONTRÔLE DE CHAT

Le tigre caché (saison 5)

Estuaire44 : Cette capsule représente une idée originale, autorisant en outre un excellent suspense durant la majeure partie de l’épisode. Elle se voit néanmoins largement voler la vedette par l’inénarrable Cheshire, l’un des meilleurs Excentriques de la série, ainsi que par les étonnants décors.

Les vues en caméra subjective, pour aussi efficaces qu’elles soient, ne constituent qu’un palliatif à des limitations techniques qui minorent l’impact d’un procédé se limitant finalement à un prétexte. J’aurais donc envisagé un classement plus modeste.

LE BALLON HYPNOTIQUE

Rien ne va plus dans la nursery (saison 5)

Estuaire44 : Cette invention totalement originale apporte immensément à son épisode, par sa fantaisie et les amusantes scènes oniriques qu’elle permet. Elle s’insère parfaitement dans la folie douce ambiante de l’épisode et permet de retrouver la verve de la satire des aspects les plus traditionnels de la société anglaise, qui aura valu ses meilleurs moments à la saison 4.

Cette excellente idée, drôle et au non sens si typique, aurait mérité de figurer dans la première partie du classement.

LES BOTTES ADHÉSIVES

Le Vengeur volant (saison 5)

Estuaire44 : Ces bottes miraculeuses valent par les scènes spectaculaires se déroulant au plafond, parmi les plus célèbres de la série. Elles accompagnent parfaitement la thématique de pastiche des super héros, mais c’est là que résident également leur limite.

En effet, on retrouve dans les Comics de nombreux dispositifs du même type autorisant des péripéties similaires. Ce manque d’originalité vient quelque peu atténuer leur éclat. On aurait aimé un échange de places avec le ballon hypnotique.

L'ORDINATEUR DE JEU

Meurtre au programme (saison 6)

Estuaire44 : REMAK demeure un concept absolument fascinant, bien des années après le tournage de l'épisode. Les scènes d'action trépidantes s'y déroulant dans d'étranges décors valent leur pesant d'or. REMAK interpelle également par son aspect prophétique des dangers de l'informatique primant sur l'individu.

Son design et son fonctionnement demeurent étonnamment modernes, quelques années à peine après les antiquités aperçues dans Le Grand Penseur. REMAK aurait assurément mérité de figurer sur le podium final.

LE RÉDUCTEUR UNIVERSEL

Mission très improbable (saison 5)

Estuaire44 : Comme l'indique très judicieusement son titre, l'épisode renonce joyeusement à des lois fondamentales de la physique (dont des broutilles comme la conservation de la masse) pour nous entraîner dans l'une des histoires les plus folles de la série.

Pari gagné, tant le réducteur s'avère une mine de rebondissements et de scènes chocs, drôles ou effrayantes. Le tout se voit parachevé par l'ahurissant décor du bureau géant, l'une des images fortes des Avengers. Un classement mérité pour cette idée particulièrement ludique.

LA MAISON DOMOTIQUE

L'héritage diabolique (saison 4)

Estuaire44 : La diabolique machination du Pr. Keller nous vaut un épisode particulièrement envoûtant, par son esthétique, sa perversion sadique et par la fusion extrême qu'elle opère entre l'homme et la machine. La présence fantomatique du créateur reste ainsi extraordinairement forte à travers son extension mécanique.

Rarement la série aura exprimé avec autant d'éloquence sa méfiance coutumière envers le progrès technologique. Une réussite absolue, demeurée inaltérée au fil des ans. Mon premier choix personnel.

LES CYBERNAUTES

Les Cybernautes (saison 4)

Estuaire44 : Je crains de ne pas tout à fait partager l'adulation générale dont bénéficient les Cybernautes, une nouvelle fois exprimée par le vote de nos... Internautes. L'épisode me paraît surtout valoir pour le portrait du Dr. Amstrong en démiurge exalté, plutôt que par ses créations proprement dites.

Dès les années cinquante, la littérature de Science-fiction offrait sur ce thème du robot des histoires autrement plus subtiles et ambitieuses que celle-ci, tandis que les progrès techniques du cinéma ont considérablement plus vieilli les Cybernautes que n'importe quelle autre invention de ce classement. Si l'on apprécie l'originalité et la spécificité du monde fantaisiste des Avengers, ce détour simpliste par l'un des standards les plus éculés de la Science-fiction détonne quelque peu.

 

Retour au Top/Flop