Rencontres Avengers  (suite)

Chaque trimestre, notre forum organise des rencontres. C'est le meilleur moyen de faire connaissance avec d'autres fans et de mettre des visages sur les pseudos de notre forum.Voici les comptes rendus des rencontres qui ont eu lieu jusqu'à ce jour. Un bon moyen d'appréhender l'ambiance qui y règne mais aussi de mesurer le chemin parcouru !



31ème rencontre (17 décembre 2011)

Nombre de participants : 6. Alano, denis, Estuaire44, Michel Alençon, Philo, et votre serviteur Dearesttara.

Lieu : Le Grand Bar Cluny (Paris).

Compte rendu (écrit par Dearesttara) :

Arrivée à 15h01 précises dans le Grand Bar pour ma part. Personne en vue, et mon sang se glace à la vue immédiate d’une vision d’horreur : notre place traditionnelle a été réservée à l’avance ! Alano et Estuaire44 arrivent environ 10.392108904712361 secondes plus tard et constatent le même désastre. Que faire ? Heureusement, nous savons nous montrer forts et réfléchir même dans les situations les plus extrêmes. Tout homme s’enrichit quand abonde l’esprit et nous concluâmes que la meilleure chose à faire était… de s’asseoir à une autre table ! (Ben oui, vous vous attendiez à quoi, qu’on brandisse des flingues et qu’on prenne la table en otage ?)

Nous posâmes nos délicats derrières sur nos chaises et fîmes l’échange rituel de DVD (Estuaire me prétant une saison d'X-Files, et une de La Quatrième Dimension). C’est après coup que je me rendis compte que je n’avais pas rendu à Estuaire le DVD du film Buffy tueuse de vampires. Heureusement qu’il s’en est pas aperçu, je sais qu’il adore ce chef-d’œuvre incontesté de nanarland euh je veux dire de la glorieuse histoire du cinéma et qu’il lui tarde de s’y replonger…

Philo - Michel Alençon


Fidèles à notre tradition avengeresque de parler de tout et surtout de n’importe quoi, nous parlâmes tous trois des dessins animés qui ont bercés notre jeunesse (ou pas). Ainsi, Alano avoue qu’il n’a jamais saisi la philosophie subtile des Razmoket, cette série de bébés bien trop intellectuelle à son goût. Il reconnut toutefois que le nom du héros était bien choisi : Casse-Bonbons ! (Parce qu’il casse les bonbons au sens… euh, couillu du terme). Puis nous parlons d’un guilty pleasure : Les Supernanas, mélange de Wonder Woman et de Drôles de Dames détournés en satire héroïque. Pendant que nous nous extasions sur le vilaingrosméchant qu’est Mojojojo ou laquelle des nanas nous préférions, Estuaire nous éduqua sur les dessins animés de sa jeunesse : Albator, Goldorak, Capitaine Flam… des vrais superhéros testostéronés, chromosomes YY, et aux superpouvoirs superpuissamment superexplosifs superdégommant les superméchants supermoinsforts que les supergentils superplusforts que les super méchants (et supervice-versa). C’est malin, j’ai l’air de quoi quand je parle de Totally Spies, de Hé Arnold ! ou de Jimmy Neutron ???

On est cependant d’accord sur un point : on adore tous les trois Les Zinzins de l’espace. Mon préféré, c’est Gorgious, le monstre bleu qui ne pense qu’à bouffer. Celui d’Alano, c’est Stéreo, l'alien à deux têtes aux réflexions assez décalées, et celui d’E44, je crois, est Candy, le vert efféminé. Tous les trois sommes d’accord pour dire que c’est un réjouissant pastiche des aventures extra-terrestres aux scénarios génialement débilos !

Pendant ce temps, denis, Philo, et Michel Alençon débarquent dans le bar et denis commence fort, quand on évoque l’épisode des Avengers Le fantôme du château De’ath (saison 4), de me dire qu’il me verrait bien danser en jupette à carreaux (avec rien en-dessous bien sûr). Promis denis, dès que tu sauras jouer de la cornemuse…
Tiens, ça me rappelle un poème moyenâgeux (attention, classé -18) :

Une bergère un jour aux champs était
Sous un buisson prenant chemise blanche
Et le berger qui de près la guettait
Qui doucement la tira par la manche
En lui disant : « Margot, voici mon anche
Jouons nous deux de cette cornemuse
Car c’est un jeu où souvent tu t’amuses »
Elle sourit, disant en telle sorte
« J’ai tambourin joli dont toujours j’use
Frappe dessus, la peau est assez forte ».

Le reste est classé -21, la décence et le raffinement qui me caractérisent m'interdisent d‘aller plus loin.

Pendant que le trio de vieux de nos aînés parlent des sites de vente sur internet, de leur comparaison, des prix, de la qualité, de la pratique, Alano me fait une offre d’emploi : il travaille sur une série dont il écrit des scénarios et a l’intention de parodier Dr.House. Connaissant mon affection pour la série, il voudrait que je co-écrive ce scénario et que je joue le rôle d’un patient (évidemment timbré) secondaire. Estuaire me dit qu’il a écrit une seule fanfic dans sa vie : une concernant Mulder et Scully d’X-Files mais il ne l’a plus. Dommage, quelqu’un d’aussi iconoclaste d’Estuaire avait dû écrire une fanfic bien allumée…
E44 nous raconte une histoire de douanier : Un homme est à Orly au bras d’une superbe blonde et déclare : « J’ai une bombe à retardement !! »
Pendant ce temps, Le trio d’à côté parle pis que pendre de Wikipédia qui refuse toujours de référencer notre site. C’est saoulant à force, mais que peut-on faire devant une telle obstination ? Si des lecteurs nous lisent, je leur envoie ce message : Défendez-nous !

Michel Alençon s’occupe de nous instruire : il nous fait observer que les 50 ans de Chapeau melon et bottes de cuir coïncident avec les 50 ans des Rolling Stones ! En effet, la série a démarré le 7 janvier 1961, et le mythique groupe s’est formé à la fin de cette même année. Faut-il y voir un lien de cause à effet ? We want to believe !


Estuaire dévoile alors la surprise du jour : il a amené un jeu de quizzes à la Trivial Poursuit sur la télévision, de ses premières heures à nos jours : une série de cartes avec des questions classées par catégorie. Nous décidons tous les six d’y jouer : on pose une question, le premier qui donne la réponse exacte marque un point et pose la question suivante. Après quelques questions, nous décidons de répondre aux questions posés sur les séries.
Alano prend assez vite le large, mais je le talonne de près. A mi-parcours, E44, Michel, et denis reprennent plus d’initiative. Philo ne décolla pas avant les 2/3 du jeu, sans doute a-t-il moins de vivacité cérébrale que dans son jeune âge (mais d’après son Evy, il a toujours autant de vigueur dans un autre domaine, et après tout c’est le plus important !)

Si des lecteurs sont intéressés, voici quelques questions :

1.Pourquoi Simon Templar est-il surnommé Le Saint ?
2.Qui créa la série La Quatrième Dimension ?
3.De quelle série NCIS est-elle le spin-off ?
4.Combien y’a-t-il eu de Drôles de Dames (série originale) ?
5.Où se déroulent les enquêtes des Experts (série originale) ?
6.Comment s’appelle le méchant principal des Mystères de l’Ouest ?
7.Quel est le nom de la compagnie aérienne de l’avion s’écrasant sur l’île de Lost ?
8.Quel est la particularité de L’Homme de Fer ?
9.Quel avion est piloté par Stringfellow Hawke ?
10.Comment s’appelle la partenaire de Richard Castle ?


Réponses à la fin du compte -rendu.

Philo nous apprend qu’il a des problèmes d’yeux. Pas explicitement mais on ne pouvait s’y tromper. Pareillement, j’étais d’humeur grivoise, ce qui explique le petit dialogue suivant :
- Philo (piochant une carte et la lisant) : Quelle est la taille de la queue de Steve McQueen ?
- Moi : Au repos ou en érection ?

Mais Philo n’était pas en reste :
Denis : Dans la première saison de Desperate Housewives, Gaby trompe son mari avec… ?
Philo : … Avec son sexe !

Un demi-point pour le vieux marlou.

Ou bien :
Michel : Combien y’a-t-il eu de saisons de Stargate SG-1 ?
Philo : 42.

Un demi-point encore, car comme chacun sait, la réponse est toujours 42. Pour les non-geeks qui ne comprennent rien, consultez la page Wikipédia sur La Grande Question sur la Vie, l’Univers, et le Reste et arrêtez de me baver sur les rouleaux…

Après plusieurs salves de questions, quelques protestations (Philo : « je suis plus éloigné, donc vous répondez plus vite que moi, c’est le décalage oreille ! »), Alano et moi-même avons totalisé 10 points chacun. Pour nous départager : 3 questions, le premier qui répond à 2 questions a gagné. Je réponds à la première, Alano à la deuxième. La question finale doit nous départager :
- Combien sont les F.R.I.E.N.D.S ?
- 6 !!! Clamâmes-nous en chœur !

Impossible de savoir qui avait devancé l’autre. Sous le rire général, il fallut une 4e question !

- Quel est le code postal de Beverly Hills dans… ?
- 90210 !!! éructâmes-nous dans un parfait unisson !

Alors, là, tout le monde éclata de rire ! Etions-nous condamnés à répondre toujours en même temps ?

La 5e question fut fatale.
- Quel personnage de Buffy eut droit à sa propre série télévisée ?
- Angel ! s’exclama Alano, me devancant d’une demi-seconde.

Sous les vivats, Alano gagna le concours par KO : 14-13. Je fis quand même observer que pendant la salve de questions, j’étais aussi en « décalage oreille ». Mais comme je suis bon, généreux, beau, etc. je reconnus loyalement ma défaite.
Résultats : 1er Alano : 14 pts. 2e Dearesttara : 13 pts. 3e ex aequo Estuaire44 et Philo : 8 pts. 5e denis : 7 pts. 6e Michel Alençon : 6 pts.

Peu après cette homérique partie, la réunion prit fin vers 17h00 alors que nous nourrissions un regret : aucune femme ne s’était joint à nous. La fraîcheur de Lala, la fausse candeur de mrs.peel6568, l’énergie de TorriGilly, la légèreté de klokloh… un peu de féminité n’aurait pas fait de mal. Sans oublier ceux qui ne sont jamais venus car n’habitant pas dans la région : Joris et son enthousiasme délirant, Alexandre et sa bonne humeur générale, Cetp65 et sa plume si irrésistible, Evelyne et ses vers enflammés, JLP et son crincrin violon… et tant d’autres (la liste serait trop longue). Une pensée aussi pour Patricks, qui se fait soigner de la cataracte…

Par respect pour les dames, aucune vidéo ne fut faite, mais nous ne nous privâmes pas de quelques photos.

Et Philo me le rappelle, durant cette réunion : NOUS N’AVONS PAS PARLE DE MURIEL BAPTISTE !!! (Patricks appréciera !) Sauf sur un point : Philo reconnaît que c’est une très bonne actrice.

Enfin, minute culturelle du jour : la grivèlerie est un curieux substantif désignant le fait de partir d’un bar/café/restaurant, etc. sans payer. En passant, je remercie Estuaire pour m’avoir offert ma consommation du jour…

Alano et moi restâmes dans le bar pendant encore deux heures, à parler d’un peu de tout, notamment sur nos deux charmantes voisines. Finalement, nous partîmes vers 19h15 en chantant « Amour, gloire et beautéééééééééééééé !!!!!!!!!! » à tue-tête devant les clients effondrés (moins par les paroles que par nos voix) tandis que le serveur nous conseillait d’y aller molo sur les diabolos grenadines…

Bref, une sympathique réunion !

P.S : réponses du petit questionnaire :
1. A cause de ses initiales (S.T => le Saint)
2. Rod Serling
3. JAG .
4. 6 (Jill Munroe, Kelly Garrett, Sabrina Duncan, Kris Munroe, Tiffany Welles, Julie Rogers)
5. Las Vegas
6. Le Dr.Loveless
7. Oceanic Airlines
8. Il est dans un fauteuil roulant
9. Un Supercopter
10. Katherine (dite Kate) Beckett.

Retour à l'index


32ème rencontre (7 avril 2012)

Nombre de participants : 6. Alano, denis, Estuaire44, mrs.peel6568, TorriGilly, et votre serviteur Dearesttara.

Lieu : le Grand Bar Cluny (Paris)

Compte rendu (écrit par Dearesttara) :

A l’intérieur de soi-même, DEEP INSIDE, vraiment à l’intérieur, quelque chose de invincible qui s’appelle LE SPIRIT, l’esprit. On a été bâti comme ça, on a été fait avec LE SPIRIT. Les secondes entre toi et moi sont des secondes mais pour l’oxygène qui est une matière moins compressée que ton corps humain , 1 seconde, c’est 100 secondes et la pierre et la brique et chais pas quoi, elle est faite de compression énorme. Il faut la Black & Decker. Mais tu enlèves cette pression et tu deviens vertical comme l’esprit. (Jean-Claude Van Damme)

15h00, je suis encore dans le métro, et je savais que je serais en retard à la réunion. Je décidai alors de suivre le conseil du philosophe-karatéka belge et prenant ma Black&Decker mentale, j'enlevai ma pression anti-spiritique. Je pus ainsi me téléporter en esprit à la réunion où je trouvais attablé quatre de mes cinq camarades (mrs.peel allait bientôt arriver).

TorriGilly avait sorti un gros machin rouge (dixerunt Alano et denis : ah oui, dixit au pluriel, ça donne dixerunt, j'suis tro fort !!!) et le montrait à tout le monde. Le gros machin rouge en question était un album souvenirs où, avec une religiosité plus religieusement religieuse que le religieux le plus religieux en religion (ou la religieuse la plus religieuse en religion, c'est selon), Torri conservait ses photos issues des conventions SF où elle était allée. Bien sûr, c'était la convention Stargate qui avait la part belle. Estuaire44 remarqua que la colocataire de Torri semblait ravie d'être là-bas... Euh, manqué Estuaire, c'était Torri Higginson en fait !! Estuaire n'ayant pas encore commencé à se bourrer, j'en concluais que c'étaient les 6 litres de parfum que TorriGilly avait mis avant de venir qui lui avaient fait cet effet-là (et ça explique aussi pourquoi un prédateur mâle lui fit la danse du ventre pendant la réunion, mais chut n'anticipons pas).

Torri proposa à Estuaire qu'il participe au moins une fois à une convention SF, ce serait la moindre des choses pour l'expert SF du forum ! Denis et Alano, dont on connaît la passion débordante pour la SF, étaient bien entendu complètement largués.

Denis - Estuaire44

Je réintégrai mon enveloppe charnelle avec tristesse : même sans moi, ils avaient l'air de bien s'amuser ! Je séchai mes larmes (de crocodile) en me disant que d'autres chagrins plus chagrinants m'attendraient. Et en effet, cette réunion devait m'asséner le plus insupportable des chagrins, mais chut n'anticipons pas.

Mrs.peel6568 arriva bientôt, suivie de moi-même. La première chose qui m'étonna fut l'absence de Philo. Cela me fit mal, car sans la verve de Philo, j'allais avoir des difficultés à faire le Compte-rendu. Car Philo alimente mes CR avec des choses aussi variées que ses allusions indécentes, ses sous-entendus sexuels, ses grivoiseries, ses histoires paillardes, ses chansons en-dessous de la ceinture, son humour graveleux, ses exploits en sport de chambre, etc. Cependant, cela donnait le privilège à denis d'être le vieux doyen de la réunion, ce dont il n'était pas peu fier.

Mon arrivée ne fut pas inaperçue car je fis d'entrée une révélation : le gentil, beau, raffiné, intelligent, performant etc. garçon que je suis est en réalité un dangereux cybercriminel... du moins, c'est ce que m'ont dit des hackers qui la veille venaient de pirater mon ordinateur et me forçaient pour me le faire remarcher de payer 100 euros immédiatement ! Faute de quoi, la justice informatique suivrait son cours puisqu'ils se faisaient passer pour une brigade de police informatique ! Comme ladite police ne savait apparemment pas écrire deux mots en français correctement, je décidais de prononcer la célèbre réplique de Tonnerre sous les tropiques : au lieu des 100 euros, à la place, je vais vous envoyer une photo dédicacée de mes couilles ! ET PAF ! N.B : mon ordi finit par refonctionner, ça sert d'avoir une grande culture cinéma.

Pire, je suis également un cascadeur foireux qui se prend pour l'homme qui tombe à pic (et ça c'est vrai) : me la pétant grave, je voulus monter sur la table pour gagner ma place... et je renversai la table ainsi que moi-même par terre ! Gros rire général. Pour fêter ça, je demandai à Alano de m'en "toper-cinq" ! Estuaire comprit que je faisais un clin d'oeil à Scrubs (et aussi à How I met your mother, Barney my hero), la série télé la plus déjantée de l'histoire des séries télé. Toutefois, j'évitai d'appeler denis par des prénoms de filles, il aurait pu mal le prendre...

Philo n'étant pas là, je peux donner libre cours à mes pulsions égocentriques (la vérité, c'est que je n’ai pas suivi toutes les discussions, donc en fait je n’ai pas grand-chose à dire mais comme dirait Michel Audiard, ce n’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule. Eh oui, ça sert d'avoir une grande culture cinéma). Aussi, je déclarai à Estuaire que j'écrivais des ébauches de scénarios dans le style de La Quatrième Dimension : début normal, puis la réalité se dérègle, cauchemar du héros (héroïne) piégé dans une situation absurde, et bien sûr retournement final de la mortquitue. J'écrivais pour le moment seulement le début et la chute finale de chaque histoire. Je montrai une histoire à Estuaire, celle dont la chute était la plus méchante, et en effet, il apprécia mon imagination. Tout le monde en dit autant, mais la réaction qui me fit le plus plaisir fut celle de mrs.peel6568 qui poussa un cri de dégoût horrifié en voyant la cruauté de ma chute ! Comme Estuaire remarquer le fit, plus méchante la chute est, beaucoup meilleur l'épisode sera.

Pour se venger, mrs.peel6568 me noya sous un déluge de blaguesàdeuxballes. Elle fut promptement rejointe par Alano, spécialiste renommé des blagues à une balle. Ensemble, ils s'allièrent pour m'inonder de leur humour atroce. Je me tapai la tête contre la table, effondré par le niveau intersidéral de la discussion. Y'a pas à dire, vous êtes des génies, je vous aime trop ! C'est vrai, débiter 15 blagues à la minute sans qu'une seule soit drôle, à la fin ça devient... hilarant ! Enfin, comme Alano est un tortionnaire qui ne s'ignore pas et qui a vu toutes les saisons de Dr.House (je n'ai vu que les cinq premières), il me spoile toute la saison 8 de House : Numéro 13 et Cuddy s'envoient en l'air, Chris Taub couche avec Wilson (ou Chase, je sais plus ?), Foreman fait un strip-tease intégral, House est devenu le doyen de l'hôpital, etc. C'est malin, maintenant j'aurai plus l'effet de surprise !!!

Denis dériva la discussion vers les séries. Il a vraiment adoré Thriller, la série de suspense de Brian Clemens. Si vous me lisez sur ce site, et que ce nom ne vous dit rien, c'est que vous avez probablement regardé l'intégrale d'Alerte à Malibu - la série hygiénique qui vous nettoie le cerveau - avant de venir. Dans ce cas, permettez-moi de vous serrer dans mes bras par procuration, car tous ceux pour qui les poitrines siliconées sont des fantasmes masturbatoires sont mes frères et sœurs en rapports humains. Bref, denis a écrit les critiques de la série, et est enthousiaste. Il nous invite à la regarder. Pendant ce temps, je termine la saison 3 de Dr.House, et j'annonce que j'attaque la saison 1 de Clair de Lune (Lala, je pense à toi). Estuaire, stakhanoviste de séries, alterne tour à tour Le Saint, MillenniuM, et Stargate SG-1. TorriGilly, elle, a cependant des ambitions plus élevées que de devenir une obscure chroniqueuse de séries pour un site obscur, et même pas payée en plus... (j'ai bien résumé ta pensée Torri ?)

Mon sondage sur les génériques de série ayant été un poil décrié, je dis que j'ai des doutes quant à l'organisation d'un sondage sur les génériques de film. Aussitôt, mrs.peel6568 prend l'initiative : elle en rêve depuis toujours de ce sondage. Bref, c'est elle qui va l'organiser. Et là, elle m'a vraiment surpris car dès le lendemain, mrs.peel6568 commençait déjà le sondage sur le forum !!! T'es une rapide, toi, bravo !

Ca sentait bon le sea, sex, and sun à ce moment-là (pas sûr pour le premier et le troisième point) car TorriGilly et Alano semblaient réellement très complices ! Alano notamment se distinguait par son attitude et ses regards envers sa voisine. Alano déclara que ses intentions étaient toutes platoniques, ce que la pure, naïve, et chaste (chaste ?) TorriGilly crut. T'es trop gentille Torri ! Et pendant toute la réunion comme ça... Cependant, quelques semaines plus tard, Alano me dit toute la vérité : c'était TorriGilly qui avait lancé le jeu de séduction : c'était elle qui le draguait ! J'aurais dû m'en douter, connaissant le légendaire sex-appeal d'Alano. Je lui donne un conseil : qu'il s'éloigne de Philo à la prochaine réunion, ou le vieux marlou sera jaloux ! D'ailleurs, c'est arrangé, Torri s'asseyera à côté de Philo la prochaine fois : elle n’a pas froid aux yeux la p'tite dame !

Mais au milieu de cette bonne humeur, la terrible absence de Lala se faisait sentir. Elle nous avait prévenus qu'elle ne viendrait pas car elle était trop occupée à se faire engueuler par sa patronne. Denis m'accusa d'être un cœur de pierre car je ne pleurais pas. Mais, denis, je ne suis pas homme à pleurer devant tout le monde ! D'ailleurs, quand la réunion se finit, je laissai libre cours à ma douleur et consommai plusieurs paquets de kleenex. Lala j't'en supplie, REVIENS !!!! Bouhouhououh, etc.

denis devisa à son habitude sur quelques sujets d'actualité et de politique. Tout le monde l'écouta ou l'écouta pas (sincèrement, je sais plus). Si quelques photos furent prises, il n'y eut pas de vidéo. Dame ! On respecte trop notre marlou adoré pour faire une vidéo sans lui !

Sinon, on regrette toujours l'absence de ceux qui ne peuvent pas venir car ils ne sont pas à Paris : alexandre, séribibi, teeger59 qui nous a rejoints récemment et que nous saluons joyeusement, Cetp65 bien sûr dont nous aimerions un jour connaître le visage, sans oublier peelou, Steed3003 (pour cause d'apprentissage du kamasoutra aux cougars de Floride), Patricks, Joris, Evelyne, Phil DLM, etc.

mrs.peel6568 partit à 17h25. Estuaire44, denis, et TorriGilly à 18h10. denis me signala que pour être logique, comme j'étais passé par-dessus la table à l'aller, je devrais passer par-dessous en sortant, ce que je fis consciencieusement d'ailleurs. Nous parlâmes encore un peu Alano et moi. Puis, nous sortîmes, après avoir rejeté la possibilité de sortir du bar enlacés en chantant le générique de Santa Barbaraaaaa, je ne sais pas pourquoi j'ai le mal de viiiiiiiiiiiiiiiivre..., étant donné qu’on n’avait pas envie de gâter la météo davantage qu'elle ne l'était.

Une très sympathique réunion, joyeuse, rythmée. Pas aussi délirante que d'habitude (Philo manquait c'est sûr), mais si le temps était maussade au-dehors, le beau temps était là, dans le café, car le soleil venait de nos cœurs... Woua, c'est beau ce que je viens de dire. C'est beau de finir en poésie, j'suis un vrai poète des temps modernes...

Retour à l'index


33ème rencontre (30 Juin 2012)

Nombre de participants : 7. Alano, Lala, mrs.peel6568, Dearestara, Philo, TorriGilly et denis.

Lieu : le Grand Bar Cluny (Paris)

Compte rendu (écrit par Denis Chauvet) :

Me voilà de nouveau rédacteur pour cette rencontre. J’ai un peu perdu l’habitude vu que je n’ai plus fait cet exercice depuis la 26ème de septembre 2010 ! Peut-être mieux, sinon, on aurait eu le compte-rendu par notre scribe attitré, Dear, qu’à Noël prochain!

Comme il y a deux ans, et, pour au moins la troisième fois, notre rencontre coïncidait avec la Gay-Price ! Certains participants avaient d’ailleurs revêtu une tenue de circonstances : Philo et un pantacourt bouffant où il pouvait b…, euh s’exprimer à l’aise (malheureusement pas sur les photos) et Dear, dont les jambes velues (sur des mocassins et chaussettes Adidas) et les mollets de coq (cliché à l’appui) avaient semé le trouble sur des participants de la ‘marche des fiertés’ (comme si, il y avait de quoi être fier !). En tout cas, cela explique son arrivée tardive. 

 

Un peu de confusion car la réunion était programmée à 14h, contrairement aux 15h pour certaines autres. Philo et moi-même étions ponctuels mais notre place préférée (celle où nous avons déjà passé quelques heures…) était occupée. TorriGilly envoyait un sms à Philo et Lala me téléphonait pour prévenir de leur retard ou s’enquérir du lieu de la rencontre. Pour l’instant, pas de folle, d’échasse ou de char à l’horizon. Tout se passait donc au Grand Bar Cluny.

Peu après, arrivèrent pratiquement en même temps, mrs.peel6568, Alano et TorriGilly. Dearestara arrivait vers 15h10 pour des raisons évoquées plus haut. Je lui donnais le coffret Sherlock Holmes avec Peter Cushing. On attend un petit bilan comparatif par rapport à mes critiques, surtout qu’il avait beaucoup apprécié cette version du Chien des Baskerville. Lala faisait un retour très remarqué après avoir séché deux réunions et s’employait directement à tripoter Alano qu’elle ne connaissait pas. C’est sa manière de faire connaissance avec les nouveaux et Alano avait beau reculer contre le mur…il rougit, pris au dépourvu devant cette attaque directe, et… se laissa faire. Non, il se protégea comme il le put derrière un gros tablier de cuir.

Mrs. Peel 6568

 A l’arrivée de la serveuse, Philo la gratifia de la même blague estivale qu’il nous ressort à chaque réunion de juin: ’Un sceau d’eau avec six pailles’ et nous évoquâmes par cet après-midi assez chaude (pour une fois cette année) certaines mauvaises odeurs qui avaient irrité nos odorats délicats par le passé. Ainsi, dans le même registre, les flatulences, c’est comme les enfants : on ne supporte que les siens ! Nous attendons tous avec impatience le tournoi de peelou et de savoir comment il va s’en sortir avec autant de participants. Sinon, j’apprenais, à la plupart qui l’ignorait, l’existence de deux bonus cachés sur le site qui expliquent les petites histoires et les enquiquineurs sur la route du Monde des Avengers depuis sa création. Il suffit de cliquer sur l’image titre de deux épisodes dont les titres résumaient la situation. Les nouveaux (et surtout nouvelles) sont très demandeurs de faire connaissance de Steed 3003. Quelques photos furent prises dans l'optique d'un quizz sur le forum. Philo réserve une petite attention au premier ou première qui le reconnaitra !

Lala a ensuite décrit ses vidéos de séries (laquelle, je ne me souviens pas) où les pelles échangées par les protagonistes lui faisaient penser à une ‘bonne soupe de langue’ (copyright du terme, Lala, juin 2012). Une vidéo coquine car ils font ça très sérieusement, il la soulève et ils vont dans la chambre (dixit Lala). Philo avoue être un grand amateur de L World (peut-être que la vidéo vient de là), non pas pour les histoires, on s’en doute, et il a même compté le nombre de coups à ce qu’il nous a dit. Néanmoins, grâce à Philo, Lala connaît tout Paris et le vieux grigou lui a répondu que deux trottoirs suffisent avec une retenue de 40%. Lala nous quitta sur une sortie théâtrale vers 15h30 pour un mariage et Alano ne devint pas le troisième lièvre après lesquelles court l’insatiable !

Philo - Lala

De son coté, Alano est en manque de Michel Alençon et de Joris, et il regretta amèrement l’absence du vétéran. Telle la marmotte qui emballe son chocolat dans du papier d’alu, TorriGilly crut voir un ange en slip moulé avec des ailes. Alano qui voulait aller aux toilettes revint la mine déconfite sans être soulagé. Deux indices qui nous indiquaient que la Gay-Pride approchait ! L’ange existait bien et les WC n’étaient pas fermés de l’intérieur pour rien. Philo, craignant pour son derrière, fut le premier à demander à lever le camp et nous nous exportâmes vers le Café Panis comme deux ans plus tôt. Sur le chemin, un cliché nous montre que nos participants auraient pu pourtant se fondre sur un char sans problème. Au café Panis, petite joute de coq car Philo voulait se mettre au milieu de la banquette et Dear, malgré ses mollets de jeune volatile dut plier face à l’insistance du vieux chapon. TorriGilly devait partir à 17h, comme moi-même. Je voulais payer en carte bleue, n’ayant pas de liquide, mais il y eut un petit imbroglio pour régler l’addition au café et Dear s’emmêla les pinceaux et je me retrouve débiteur de quelques euros à mrs.peel6568, chose à laquelle je remédierai à la prochaine réunion.

A noter que depuis la 30ème réunion, il n’y a plus de vidéo. On remédiera à cela aussi à la 34ème à la rentrée. Bonnes vacances à tous, au soleil si possible.

Retour à l'index


34ème rencontre (6 Octobre 2012)

Nombre de participants :6. Dearestara, Estuaire44, Lala, Michel Alençon, Philo, et denis.

Lieu : le Grand Bar Cluny (Paris)

Compte rendu (écrit par Denis Chauvet) :

Le trio Philo/Estuaire/Denis arriva en retard d'un bon quart d'heure ; sorry, je suis le fautif et pourtant, ce n'est pas mon habitude, car être juste à l'heure, c'est déjà être en retard pour moi.

Comme je l'avais parié, nous trouvâmes Michel Alençon, premier arrivé, en grand discussion avec Dearesttara. Tout de suite, nous remarquâmes la nouvelle serveuse, Clémentine, baptisée ainsi en l'honneur d'un fameux générique. Ravissante, sympathique, pleine d'humour, elle fut presque la septième participante de la réunion, surtout qu'elle entendait souvent nos conversations, nous avoua-t-elle non sans malice, ce qui fut peut-être la raison pour laquelle un OVNI atterrit pratiquement sur la tête de Dear...

Philo

Nous avons abordé des sujets sérieux pour commencer. Michel Alençon avait apporté le second tome des personnages historiques dans les albums de Tintin, par conséquent, 'le racisme' et le politiquement correct dans la littérature furent discutés et nous avons évoqué Tintin au Congo, qu'il faut se dépêcher de se procurer si on ne l'a pas car l'exemple crétin suédois pourrait faire jurisprudence. On pourrait dans ce cas réécrire une bonne partie de la littérature comme Mark Twain (ce quecertains font aux USA) mais aussi Jules Verne...

Après la littérature, ce fut l'histoire et la vanne de Michel Alençon. De l'autre côté de la table Philo et moi-même parlaient de Poitiers à propos du passage en douane des premiers magnétoscopes et naturellement, cela a dérivé sur Charles Martel. C'est à ce moment que Alençon a balancé : Vous savez que c'est lui qui a inventé les CHARTERS ? .../... ben oui, après la bataille de Poitiers, il "les" a rapatriés en Boeing 732.

Michel Alençon

Que regarde-t-on actuellement comme série ? Philo est devenu un inconditionnel de Cold Case ; Dear est sur X-Files, Tell me you love me, Dr House ; Michel Alençon regarde Leverage, Estuaire brasse en alternance Le Saint, la quatrième saison des Avengers de la collection Optimum et Merlin, et moi-même suis à la troisième saison de Kojak (qui sera directement sur le site vu les problèmes de copié-collé que vous pouvez constater). Peu d'entre nous sont friands des séries actuellement diffusées à la TV et je lançais un appel à suivre Murdoch sur France 3 le dimanche ; le Sherlock Holmes canadien est bien au-dessus du lot dans les séries actuelles. En évoquant Holmes, Michel Alençon fit allusion à la nouvelle de Conan Doyle : La crinière du lion. Sans Watson, l'histoire a un grand suspense et comme dirait Alençon : on se fait baiser à la conclusion.

Bien évidemment, ensuite cela a dévié. Alors que Philo feuilletait l'album de Tintin comme un grand gosse, Michel Alençon a parlé de tailles moyennes à 14/15 cm ce qu'on a qualifié d''amuse-gueule' ! Dear en a craché par deux fois sur l'ancêtre à la grande stupéfaction de Michel Alençon dont le rire vaut trois étoiles dans la cage de Poiret. Lala fit son apparition à 15h05 et commanda la moitié de la carte. Pour compléter le passage précédent, on sait qu'elle regarde Californication, en partie, je pense, pour le grand niais sur la jaquette des DVD ! A partir de là, il y eut une grande discussion sur la série L World pour laquelle Lala connaît chaque réplique. Dear pense que la série ne décolle pas et pensait arrêter le visionnage. Cela ne défringue pas assez vite, peut-être. Difficile d'en placer une mais je risquais à glisser un personnage fictif, au crâne dégarni, qui aurait balancé 'Suce-moi jusqu'au bâton (de sucette bien entendu)'.

Dearesttara - Lala

Tandis que Michel Alençon évoquait qu'il a commencé à 'respirer' à partir de 60 ans lorsqu'il se mit à écrire ses pastiches, Philo compte bien profiter de sa retraite et il déclara élégamment : 'le matin, je lève ma femme' ce qui fit réagir Lala. Faut dire que Papy était plongé dans une partie de tennis sur son I-Phone.

Le coup de téléphone de Torrigilly à 15h30 réveilla Philo : oubli de se réveiller à cause d'une sieste crapuleuse exténuante (personne n'a cru au rhume ni au sommeil réparateur). Lala apprit le décès de Claude Pinoteau sur son phone et parla de la Boum. Chacun ses repères : pour moi, c'est surtout sa collaboration avec Ventura que je rappelais : Le silencieux, La gifle, L'homme en colère et La septième cible. Lala nous parla ensuite de son prochain déménagement et de sa déception sentimentale qui alternait avec des passages de L Word tant est si bien qu'on ne savait plus où était la fiction et le réel. En tout cas, Dear s'est proposé pour déménager, cajoler et plus si affinités. Cela nous rappela à Philo et moi-même les avances insistantes et lubriques d'une ancienne participante dont on taira le nom car nous sommes des gentlemen...

C'est vers 18h00 que la réunion se termina. Philo raconta une blague, que je connaissais, et dont notre serveuse Clémentine profita derrière son étal. Qu'est-ce qu'une  femme vaginale et clitoridienne ? Une tac-au tac car on gagne au tirage et au grattage !

VOIR LA VIDÉO DE LA RENCONTRE !

Retour à l'index


35ème rencontre (22 Décembre 2012) 

Cette réunion est dédiée à Nicolas Bouland (1963-2012).

Nombre de participants : 8.  Lala, TorriGilly, Michel Alencon, Philo, denis, Estuaire44, Steed3003 et votre serviteur, Dearesttara.

Lieu : le Grand Bar Cluny (Paris)

Compte rendu (écrit par Dearesttara) :

J’arrive là-bas vers 14h10, où je trouve attablés Philo, denis, Estuaire44, et un extra-terrestre. Presque trois ans que je suis sur ce forum, et jamais je n’avais croisé cette grande bringue de 25 ans, au sourire sympathique, clope à la main, au caryotype bien bâti suintant de mâle assurance, et aux cheveux d’un noir de jais - j’adore utiliser ce mot « jais » ça fait très intellectuel.

Voilà donc le cadeau du Père Noël 2012, avec trois jours d’avance : Steed3003 est ENFIN revenu !!!! Quittant l’écrasant soleil de Miami et ses torrides pin-ups, « l’Américain » comme on l’appelle sur le forum nous rend visite, ce qu’il n’avait plus fait depuis des éons ! Cette surprise imprévue me fait sauter de joie ! Personnellement, c’est-ce cher S3 qui m’a servi de guide lors de mes premiers jours sur le forum, j’ai donc une certaine affection pour lui - il est par ailleurs fan de Tara King, ce qui ne gâche rien -.

Estuaire44 - Denis

Coupant le stylo sous la main de denis, je me saisis de ma paperasse et commence à gribouiller frénétiquement mon compte-rendu. Michel Alencon arrive sur ces entrefaites (14h20) et remarque le délié sans pareil de mon écriture de cochon, il lui est strictement impossible de me relire ! Steed3003 note qu’Estuaire et moi échangions des DVD X-Filesiens, il est assez surpris qu’en son absence, un trafic de marché noir s’est crée et fait florès depuis. Wah, florès, cé trô bô komm mot. De son côté, Philo hérite des trois premières saisons de Californication. Moins pour se divertir que pour « rebooster sa libido » (sic !). Pourtant, en-a-t-il vraiment besoin, surtout qu’il a réussi à sauter Joris (au nombre de messages) ? Incidemment, il salue l’audace de Duchovny de jouer un rôle à mille lieues de celui de Mulder, ce qui lui permet de ne pas s’enfermer dans une figure glorieuse mais unique. On espère que Gillian retrouvera également un rôle aussi grand que la petite rousse du FBI.

Déception : la jolie Clémentine n’est pas là, ou plutôt si, elle est là, mais sous l’apparence de Stéphane. Le serveur nous dit en fait qu’il est un Cendrillon inversé (ou un Tirésias pour les fans de la Mythologie grecque) : il est Stéphane le jour, et Clémentine à minuit, on est arrivé dix heures trop tôt. On se demande vraiment si notre groupe n’a pas une influence néfaste sur le cerveau de nos serveurs… Philo me révèle qu’S3 l’appelait « Papa » aux premières réunions de 2005, quand il n’avait que 19 ans. Maintenant, il en a 25, c’est fini les insouciantes puérilités de l’enfance, hélas.

Steed3003 - Lala

Michel souhaite bon anniversaire au Grand Administrateur non en lui faisant sa fête (denis) mais en lui offrant généreusement une montre en carton ! Philo trouve qu’il est radin, casséééééééé !!! S3 est fier de dire qu’il maîtrise parfaitement l’anglais et l’espagnol (il y’a beaucoup de latinos dans le quartier d’Horatio Caine), obligatoire dans son métier dans le marketing d’une chaîne de télévision. Il m’apprend qu’il est facile de faire la différence entre un anglais et un américain : l’américain bouffe deux mots sur trois, il faut s’accrocher pour le comprendre. L’anglais accentue mieux les mots, ce qui peut parfois lui donner un côté snob, côté sur lequel Roger Moore jouait beaucoup à l’époque du Saint par ailleurs.

Nouvelles du forum et du site :
- La saison 3 du Saint va paraître. La saison 4 de Dr.House, Département S, et Mission : Impossible : 20 ans après feront leur rentrée après la rentrée.
- L’écart entre Estuaire44 (1er) et denis (2e) est d’un peu plus de 1000 messages, soit le nombre de posts postés par le 20e du top 20 des posteurs du forum ! Sur orbite l’Estuaire !
- Beaucoup de forumeurs n’ont pas vu sur le nouveau site qu’il n’y avait pas que le menu déroulant : on peut cliquer directement sur « Hors série », sur « années 60 », sur « FAQ » etc. Les trois admins réfléchissent quant à une petite amélioration du site.
- TBC a tout légué à Philo, sauf ses faveurs.
- « Pourquoi Cetp65 ne poste plus ? » regrette Steed3003. « Elle a un mec ! » suggère denis.
- Dans Le lion et la licorne (saison 8 des Avengers), denis a noté que Purdey ne portait rien sous son pull. Vive la qualité des images Optimum !! denis, E44, Philo, et S3 font chorus. Pas moi, je ne suis pas encore aussi obsédé sexuel qu’eux. « Ca viendra avec le temps. » me rassure Philo. Sans doute sait-il de quoi il parle.
- Michel révèle que le fameux gag de la 20e rencontre (18 juillet 2009) selon laquelle il n’avait pas vu qu’il y’avait un SITE Chapeau melon et bottes de cuir à côté du FORUM était un canular. En fait, c’est notre regrettée Aima Pile qui ne le savait pas, et Michel, qui lui le savait, avait décidé de parler en son nom ! Sacré Michel, 68 balais, et il continue de nous surprendre ! Il se rappelle très bien d’ailleurs du flirt innocent que j’avais engagé avec elle. De là à parler de cougar…

Philo

Sinon, il semble que jouer Tara King ait saoulé Linda Thorson car il semble que par la suite, elle ait joué pas mal de criminelles à la télévision, denis mentionne Equalizer, moi Clair de lune (l’hilarantissime Symphonie pour deux escrocs).

TorriGilly arrive à 14h45. Zut ! s’exclame S3. Pas de lien de cause à effet rassurez-vous, il a juste heurté bruyamment la table en voulant se lever. Elle nous prévient : c’est uniquement pour Philo qu’elle est venue ! Bin tiens, qui peut résister au charme vieillissant du vieux grigou ? Conquise par la série Les enquêtes de Murdoch (série canadienne, France 3), TorriGilly rêve d’épouser l’acteur principal - pauvre Richard Dean Anderson, lâché par sa plus grande fan ! Elle se met à me raconter la supracompliquée relation entre Murdoch et Julia qui ne cessent de se courir autour, de se mettre en couple, de rompre, etc. Un Moonlighting québécois ? Certainement car je n’ai absolument rien pigé ! Comme elle a vu la série dans le désordre, elle-même n’a pas tout de suite compris ! Elle nous dit qu’elle compte aller à une convention SF à Dusseldorf. denis approuve un tel choix, il y’a là selon lui le plus grand bordel d’Europe! C’est toujours instructif de profiter de l’expérience des Anciens…

Steed3003 suit trois séries dont il est absolument fan : Downton Abbey, Breaking Bad (de Vince Gilligan, pilier majeur de la série X-Files), et Mad Men. Trois séries ayant en effet eu un unanime succès commercial et critique. Il aime beaucoup The Wire, Les Soprano, et également Clair de Lune (je saute de joie) pour son couple explosif et ses dialogues mortels. Il me recommande vivement A la maison blanche d’Aaron Sorkin, le meilleur scénariste américain vivant, pour ses dialogues pareillement fulgurants. Ayant commencé cette série depuis, je confirme que The West Wing (titre original) est violemment addictive ! On en redemande toujours plus encore !

Dearesttara - Estuaire44

Philo se réveille pour mettre sa montre dans son étui à lunettes. Y’a des jours où le réveil est difficile… il se rattrape en forgeant à la McGyver une paille géante constituée des 4 (ou 5, le débat est en cours) pailles des participants, prétextant qu’il a le droit de « se saouler ». Photo à suivre. denis et Steed3003 parlent des interviews que le premier a eu avec les producteurs et témoins des séries Kojak et Equalizer. Et Estuaire44 a l’intention d’aller à la première de la pièce de Lala « pour lui mettre la pression ! » C’est à ça qu’on reconnaît les vrais amis… Michel rappelle à Steed3003 qu’il avait offert le champagne lors de sa dernière visite. L’intéressé dément, il contre-attaque même en disant que c’est Michel qui avait offert le champagne ! Pendant que ce débat existentiel se poursuivait, je me pris à penser que ce n’est pas pour demain qu’Estuaire nous offrirait une bouteille, vu que X-Files 3 n’est toujours pas sur les rails. Raah, on commence sérieusement à désespérer…

Au milieu de tout ça, quelques mots d’auteur en rafale :

Moi : Tu es entourée de vieillards, Torri ; heureusement, je suis près de toi (sourire de dragueur naze).
Torri : Salut, je pars !

Michel (en parlant d’Evelyne) : Je n’ai pas vu ta moitié.
Philo (rappelant qu’Evy est sa maîtresse, non sa femme) : Non, c’est mon quart !

Michel : Amanda Lear, tu connais ?
Torri : Euh, oui, c’est une vieille ?

Philo (à Michel) : Tes gros billets, tu peux te les rouler !

Estuaire44 : Tu as vu toutes Les enquêtes de Murdoch ?
Torri : Ouais, j’ai tout avalé !

Philo (à propos de la nouvelle pièce de Lala) : Lala a couché avec le producteur.
Michel : Mais c’est elle, le producteur !
Moi : Donc, c’est une masturbation.

Ca vous plaît ? Une deuxième rafale est à suivre, rassurez-vous !

Michel Alençon - Dearesttara

Vous avez certainement noté la présence de Lala. Elle venait en effet d’arriver, à 15h19 très précises. Je lui ordonnai de s’arrêter un temps, la prévenant qu’elle allait avoir un choc. Lala (et sa spectaculaire chevelure très verticale et choucroutée) s’arrête, puis avance de trois pas, tourne sa tête vers la gauche… et ce qui devait arriver, elle hurla un cri orgasmique, frappa des mains sans s’arrêter en voyant la bonne bouille de Steedounet. Chère Lala, toujours aussi sentimentalo-émotive. Il faut dire qu’elle connaît S3 depuis qu’ils sont bébés. Je me souviens même de leurs belles fesses dit Philo : roses pour S3, blanches pour Lala. Tout va bien, madame la marquise. Lala se repasse en boucle une scène de Clair de Lune où Maddie est en mode « in love de David » à 200%. Personnellement, je la comprends.
Je lui ordonne d’adorer son Dieu vivant, et aussitôt elle se prosterne devant le coffret de Californication, répétant des paroles d’adoration (et d’autres certainement plus trash) à l’adresse de David Duchovny, legarsquipuelesexequirendfollestouteslesnanas.

L’avantage d’être musicien, c’est qu’on est habitué à entendre et comprendre plusieurs voix en simultané. Au milieu de cette complexe polyphonie euphonique, je comprends que Michel promet à Philo qu’il ne pourra plus s’adonner à l’onanisme à son âge. Bah, il lui reste encore sept ans pour en profiter. Lala dit qu’elle a grossi grâce au « régime étudiant » comme le prouve ses difficultés de passer entre deux tables. Au moins, la graisse tient chaud en hiver, surtout en hiver post-apocalyptique.

Lala parle de sa pièce de théâtre, qu’elle a écrite, mise en scène, et interprète. Son sujet très « comédie d’anticipation » est justement comparé par Steed3003 à Chapeau melon et bottes de cuir. Peut-on rêver meilleur compliment ?
Je renoue avec mes tendances maso : Lala dit qu’avant les représentations, elle va stresser et frapper tout le monde. Prière de laisser 35 ou 40 rangées d'écart (minimum).

TorriGilly est fascinée par les ennuis de santé de nos vénérables aînés. Je me sens très concernée dit-elle. Estuaire44 et moi envions le directeur de casting de Californication, dont le boulot est d’engager des bombes sexuelles pour chaque épisode. TorriGilly serait d’accord pour chroniquer tous les épisodes shippers de Stargate SG-1, et engage une conversation passionnée avec Estuaire à ce sujet. Lala quant à elle a aussi décidé de chroniquer une série pour le site, ce sera… Hélène et les garçons !!! AU SECOURS !!!!!!!!!!!!!! On félicite par ailleurs Estuaire, qui chronique les séries plus vite que son ombre !

Steed3003 - Philo 

A ma grande horreur - partagée - Lala se met à chanter le générique de Premier baiser. Je me rappelle avoir commandé au serveur une corde à ce moment-là. Lala, complètement métamorphosée, nous parle de la série Les mystères de l’amour. Je commande au serveur une deuxième corde pour être plus sûr.

Lala me dit que je vais adorer la saison 8 d’X-Files : Tu vas chialer ta mère !! Tout un programme. Elle exalte le génie d’actrice de Gillian Anderson et est tout attendrie quand je lui avoue que j’ai pleuré comme un gamin devant Requiem (saison 7), qu’elle a vu beaucoup de fois, mais pas autant que Moulin rouge. Elle nous raconte par ailleurs que des élèves de CP se racontent entre eux des histoires de cul. Je demande à Philo pourquoi il a mis ses enfants illégitimes chez Lala. Cette dernière a « quelqu’un » en vue mais refuse de nous dire quoi que ce soit au sujet de cette personne qui l’a faite flamber. Je m’autorise donc à dire que Lala a flashé sur une personne de sexe indéterminé. Steed3003 émet l’hypothèse d’une hermaphrodite.
Philo nous dit ce qu’il aime le plus au monde. 1. Lui. 2. Son compte en banque. 3. Sophie (sa moitié). 4. Evy (son quart). Les intéressées jugeront.

C’est l’heure du jeu ! Tous les 7 - Michel prit la tangente aux alentours de 16h, quand commençait le jeu - jouâmes de nouveau au quizz télévision (31e rencontre, 17 décembre 2011), mais cette fois, on devait répondre à toutes les questions, et non plus uniquement celles concernant les séries télé. Les équipes furent : denis-Steed3003, Estuaire44-Lala, et Philo-Moi-TorriGilly. Notre dernier groupe est rapidement largué, le premier prend la tête, talonné par le deuxième. Après une lutte âpre et quelques répliques qui tuent, E44 et Lala se détachent et franchissent en premier la barre des 30 points ! Félicitations ! Le score final est donc :
Lala-Estuaire44 : 31 pts
denis-Steed3003 : 29 pts
Torri-Dearesttara-Philo : 22 pts.

Notons qu'à la toute fin, TorriGilly fit une dernière ligne droite spectaculaire : elle mit des lunettes qui selon ses dires "rendent intelligent". Ce fut le cas : une fois avec ses lunettes, elle répondit à toutes les questions. Estuaire la compare au contraire de Superman : quand elle a ses lunettes, c'est là où elle est la plus efficace ! Je pense donc sans me tromper dire que TorriGilly est donc une AntiSuperwoman.

Voici pour vous, amis spectateurs, un florilège de questions, mais je n’ai choisi que celles concernant les séries :

1. Quel est le nom français de la série Hill Street Blues ?
2. Avant Plus belle la vie, quel fut le premier soap opera français ?
3. Qui est le melmacien le plus célèbre des sitcoms ?
4. Dans quel hôpital évoluent les médecins de Grey’s anatomy ?
5. Quel est la particularité du lion de Daktari ?
6. Qui a remplacé Charlie Sheen dans la sitcom Mon oncle Charlie ?
7. Qui est le chef de l’Agence Tous Risques ?
8. Mercredi et Puxley sont des enfants appartenant à quelle série ?
9. Quelle est la spécialité de Patrick Jane ?
10. Combien de fois entend-on « Ivanhoééééé ! » dans le générique de la série éponyme ?

Lala - Philo - Torrigilly

La réunion touchant à sa fin, je vais mettre entre les questions et les réponses un intermezzo avec une deuxième rafale de répliques qui tuent, prouvant que nos boissons devaient contenir autre chose que ce nous croyons qu’elles contenaient.

Philo (à S3) : Tu triches ! Fais voir tes fesses !

TorriGilly : Je le touche automatiquement, et c’est très puissant comme sensation ! (Elle parlait de son arc)

Philo : Je connais la réponse, je l’ai sur le bout de la queue !

Mais la palme de la réplique la plus destroy est attribué pour la 46214e fois consécutive à notre Lala nationale !

Philo : Où sont placés les propulseurs d’AstroRobot ?
Lala : Dans son cul !


Sacrée Lala, toujours aussi barrée, toujours aussi vive ! De la part de celle qui a son amante imaginaire gravée sur son T-Shirt, j’aurais dû m’en douter. Cela a donné une intéressante discussion sur les amis imaginaires, ainsi que sur le mariage gay, sujet abordé par Lala ! Tout le monde - sauf Torri, partie à 17h55 - s’empare du sujet, Lala est effondrée et se cache derrière l’autel qu’est le coffret de Californication.

Puis nous clôturons cette excellente et rythmée réunion vers 18h25. Nous sommes très heureux d’avoir pu revoir Steed3003, qui fera de son mieux pour être là à la réunion de décembre 2013 ! Bonne nouvelle ! En sortant au-dehors, je me souvins trop tard que l’Homme à la Cigarette des X-Files avait prédit l’invasion l’extra-terrestre le 22 décembre 2012. Levant les yeux au ciel, je vis que ce dernier était bien sombre, à part un énorme disque lumineux qui descendait lentement vers moi. J’aurais dû y aller mollo sur le diabolo grenadine pensai-je avant de m’élever tout là-haut, là où m’attend mon destin.

Réponses :

1. Capitaine Furillo
2. Rue Carnot (1984)
3. Alf
4. Seattle Grace
5. Il a un strabisme
6. Ashton Kutcher
7. Hannibal Smith
8. La famille Addams
9. Il est mentaliste
10. Deux fois

Retour à l'index


 

36ème rencontre (30 mars 2013) 

Nombre de participants : 7.  Lala, Philo, denis, Estuaire44, Dearesttara, Mrspeel6568 et alizst.

Lieu : le Grand Bar Cluny (Paris)

Compte rendu (écrit par Denis et Estuaire44 pour la fin) 

Déjà la 36ème réunion du nom et j’en profite pour lancer un appel aux Provinciaux à venir à Paris spécialement pour celle de juin 2014 (la 41ème) qui marquera le dixième anniversaire de la première rencontre.

rencontres 36 1

Estuaire44

Philo a tout de suite profité de son nouveau joujou, une petite caméra, et a filmé les abords de notre lieu de rendez-vous trimestriel. On est passé des photos et vidéos d’intérieur aux extérieurs.

Personne n’est arrivé avant nous : Philo, Estuaire et moi-même. Généralement, Dear et Michel Alençon occupent déjà les lieux. En absence de participants, je commence à tester cette fameuse caméra, ce qui fait venir mrs.peel6568. Je continue mon test en envoyant quelques messages perso à Patricks sur la jungle, un petit poème pour peelou, une question à Phil DLM sur notre Flanby national, Lala…Pas de problème, ce matériel 3HD est de haute qualité.

rencontres 36 2

DearestTara

J’avais ramené mon lecteur DVD portable pour permettre à Lala de voir les quelques passages de Gillian Anderson dans Shadow Dancer que je venais de recevoir, et Estuaire a découvert quelques images de Downton Abbey.

Dear arriva quelques instant plus tard, et son retard resta inexpliqué même si l’évocation d’un ‘râteau’ est peut-être à envisager. Enfin, aliszt arriva ensuite comme une star. Bon, c’est vrai que mrs.peel6568 nous avait prévenus qu’elle serait un peu pompette. Très contente de sa vie provinciale, elle m’assura avoir suivi mon conseil : trouver un emploi qui ménage.

Philo, accro à son nouveau matos, filma une réplique compromettante …qui disparaitra par une habite manœuvre des deux frangines. Sans trop dévoiler le contenu des vidéos, un tour de table fut réalisé sur une série au hasard : Daktari. Que pensez-vous de Daktari ? On eut droit à toute sorte de réponse mais la réplique du jour est à mettre à l’actif d’alizst ! Philo jouait au jeune coq et amusa sa jeune cour par des petits films de Wall-E, mais papy balança tout son jus, ce qui lui fut préjudiciable pour le reste de la réunion.

rencontres 36 3

Philo

D’ailleurs, nous eûmes un aperçu des signes de gâtisme de notre patriarche. Philo nous avait montré une carte qu’il venait de recevoir de Klokloh en provenance d’Angleterre. Des nouvelles qui font plaisir. Tout d’un coup, dix minutes plus tard, sous le regard interloqué de la tablée, Philo ressort la carte et demande très sérieusement à alizst si elle se rappelle de Klokloh, et rebelote. Gâtisme, Alzenheimer….En tout cas, le Vieux tout penaud jura qu’on ne le reprendrait plus….
Nous avons discuté du possible changement de couleur du forum (voulu par mrs.peel6568) tandis que Philo désire que le site change de peau…du moment, comme Estuaire et moi-même avons souligné, que le contenu ne bouge pas vu les longues et fastidieuses vérifications faites récemment.

rencontres 36 4

Alizst

Sur l’initiative de Dear, une petite vidéo fut tournée pour célébrer l’anniversaire de notre Américain à Miami au milieu de ses beaches bitches, en lui souhaitant un gâteau fourré. La question qui fait flop pour Dear qui demanda à aliszt : ‘Préfères-tu ta sœur avec ou sans lunettes ?’. Le moment de volupté de la réunion pour Philo : Vas-y suce’. Par contre, j’ai oublié le contexte, car à ce moment ça fusait dans tous les sens. Philo tient trois coups de suite : ‘un en janvier, un en mars et un en novembre’ mais on lui a promis qu’il participera encore longtemps aux réunions même si on doit venir le chercher en déambulateur ! La contrepèterie pour alizst : ‘Tu as une écharde dans ton pull’.

Mrspeel6568 et alizst nous ont quittés vers 16h30 pour s’enquérir d’œufs de Pâques. J’ai dû surveiller car alizst était sur le point de biser mon crâne luisant à la Kojak.
Arrivée à 17h15 de Lala. Elle nous parle de sa seconde pièce –cette fois-ci pour adultes et interdit aux moins de 18 !-ça promet. Elle a vu une dizaine de fois les épisodes d’X-Files ce qui permet de les connaître par cœur. Mais Gillian Anderson a-t-elle participé à un film X ? That is the question. Dear me demanda les raisons de mon intérêt pour les séries policières. Peut-être parce que je suis tombé dedans lorsque j’étais petit. J’avais d’ailleurs envisagé d’épouser ce métier et de passer le concours. Là, Philo n’avait plus de jus et le départ d’aliszt l’avait anesthésié. Comme une loque sur le canapé, les yeux mi-clos, on entendait presque les ronflements. Qu’est-ce qui allait pouvoir le réveiller ?

rencontres 36 5

Lala

Une petite discussion politique sur l’immigration en France lui permis de retrouver sa vigueur. D’ailleurs, un exemplaire de La France Orange Mécanique prouva qu’au moins trois personnes de l’assistance sur sept avaient consulté l’ouvrage. Estuaire en profita pour aller faire un tour aux toilettes. Discussion animée et très intéressante.
Vers 18h30, j’ai dû partir (j’avais même prolongé d’une demi-heure) et Philo qui avait un mystérieux rendez-vous en fit de même.

Je passe la plume aux trois restants pour la conclusion…

rencontres 36 6

Aliszt - MrsPeel6568

Après le départ des héros fourbus, Dearesttara et Lala ont une conversation très référencée sur leurs respectives pratiques du sentiment amoureux, tandis que je demeurais sur une réserve digne et de bon aloi. Nous sommes partis vers 19 heures, Lala ayant un rendez-vous. Sans qu’il faille obligatoirement en déduire une relation avec la discussion précédente, Lala fut alors saisie d’une irrépressible fringale chocolatée. Aidé par Dear, je servis donc de guide à travers un Paris surpeuplé, jusqu’à un point de ravitaillement précédemment identifié, où la damoiselle en détresse put se livrer à un festin chocolaté. Nous nous quittâmes là, jusqu’à la revoyure.

Anecdotes : Lala a été très surprise quand il lui a été annoncé qu’Emma Peel n’était pas aussi rousse que Scully dans les X-Files, la fin d’une belle illusion.

Denis a demandé à ce que la prochaine réunion n’ait pas lieu le jour de la gay-pride, ne tenant pas cette-fois ci à subir les pressants assauts d’un serveur en rut.

Philo s’est laissé allé aux délices d’une sieste réparatrice, avant de se lancer avec fougue dans le débat politique ; tout à fait comme l’également moustachu Peppone au Sénat, au début de Don Camillo Monseigneur.

Grand débat entre Lala et Dear autour des mérites comparés de Scully et Monica dans les dernières saisons des X-Files, lala défendant avec flamme le personnage de Gillian Anderson, face à une Dear subjugué par le charme latino de l’Agent Reyes.

Voir la vidéo

Retour à l'index 


37ème rencontre (22 juin 2013) 

Nombre de participants : 6. Dearesttara, denis, Estuaire 44, Lala, Michel Alençon, Philo.

Lieu : le Grand Bar Cluny (Paris)

Compte rendu (écrit par Denis) 

Pile poil à l’heure, Philo et moi-même étions sur place à 14h00. Premiers arrivés (assez rare), mais nos places habituelles étaient occupées et nous dûmes nous rabattre sur le secteur proche de l’entrée propice au courant d’air.

Philo avait apporté son portable, ce qui m’a permis de lui montrer les différents témoignages d’acteurs et de protagonistes que j’ai collectés pour le 40ème anniversaire des Brigades du Tigre. Malheureusement, le Mac n’affichait pas les photos collectées sur Word. Ce projet sera l’évènement de la rentrée du site avec une visibilité optimale, bien plus qu’un lien pour les simples mises à jour, surtout qu’un acteur sur deux que je contacte me demande les coordonnées du site et que je me suis engagé à leur donner un lien dès la parution du dossier. Cet évènement, unique en son genre sur notre site, n’a pas suscité l’intérêt escompté sur le forum – un peu navrant -et j’ai ouvert une page Facebook, qui fonctionne très bien. D’ailleurs, l’évènement exceptionnel sera répercuté sur d’autres sites de connaisseurs comme Le magazine des séries de Christophe Dordain. 

rencontres 37 1

Estuaire44 - Denis

A 14h20 arriva Dear qui se précipita sur l’arrière-salle, et resta un moment interloqué devant l’assistance ! Pas de fan Avengers, et il n’avait pas remarqué mon crane Kojakien à l’entrée. Après un petit tour de salle, il se joignit à nous. On débuta par un point sur le site ; Philo suggéra une meilleure visibilité des liens et une occupation de la partie droite de l’écran. Et Dear a pu consulter brièvement les parties intimes du forum, celles que seule une poignée a accès. L’animal s’est bien rincé l’œil et il a …les boules de ce qu’il a vu !  On a également évoqué le copyright et le recours en cas de pillage éventuel du site (j’ai une assistance juridique à qui je soumettrai la question).

La discussion évolua ensuite sur le formatage des médias, presse mais surtout télévisuel. La baisse du niveau des examens a un but : formater la population. A la lecture de certains posts naïfs du forum, cela fonctionne. Le moyen d’éviter est d’apprendre à comprendre, savoir disséquer le message journalistique. Une éducation indispensable pour éviter le gavage d’oie ; cela se transmet de génération en génération. Et évidemment, préférer les médias sur la toile. C’est indispensable, tant qu’ils ne sont pas censurés et contrôlés.

A 15h00, arriva Michel Alençon que Dear accueillit par un retentissant : ‘Salut, docteur !’. Notre écrivain nous apprit qu’il venait de sortir son dernier ouvrage : Nanterre, suite et fin. Pour les fans, vous lui demanderez le titre du premier livre, car c’est la suite de quelque chose et je n’ai pas réussi à me relire ! Il nous apprit aussi qu’il était tirailleur, mais qu’il ne tirailla pas dans tous les sens avant un certain âge ! Michel est webmaster d’un site ‘aleatexte’ et il est à l’origine de nouvelles expressions que je vous invite à rechercher sur google : Vaticoin, Noon boll…

La blague du jour pour Philo, comme le plus souvent aux réunions. ‘Qu’est-ce qu’un homosexuel ?’ C’est un type qui élargit le cercle intime de ses amis (une variante plus connue de ‘C’est un type qui a des couilles au cul, mais ce n’est pas les siennes’). Evocation du film DSK avec un Depardieu qui n’a pas dû trop se forcer pour s’imprégner du rôle ! On se demanda le choix dans la date (attention à la contrepèterie), car Michel ne se souvenait pas de ce qu’il avait répondu. En tout cas, pas le 29, jour de la bruyante et abrutissante gay-pride. Néanmoins, Michel Alençon et Dear se proposèrent pour un cliché publicitaire que je ne ratais pas. 

A 15h30, je reçus un texto de Lala me disant qu’elle arrivait bientôt, mais c’est Super Estuaire qui surgit à 15h40, peu avant Lala. Cette dernière nous parla de sa pièce Elvire, à partir du 18 juillet au théâtre de l’Orme. On remarqua, avec Philo, deux fautes d’orthographe sur le flyer publicitaire…Lala fait de l’art avec des photos ‘déshabillées’ et grâce au portable de Philo, il y eut une vérification. Il fallait voir l’œil lubrique de Dear, Estuaire et Michel Alençon lors de la recherche (immortalisé par une photo). En fait, rien de bien ‘méchant’, pas assez pour concurrencer Caroline Munro au temps de sa splendeur ! Philo proposa aussi à Lala d’écrire sa page Wikipedia pour lancer sa carrière. Quant à lui, il fait aussi sa pièce ; tous les matins, il commence par aérer sa chambre…

J’ai un peu lâché prise un moment mais, à ma gauche, Philo et Michel Alençon parlait de QI, tandis qu’à ma droite, Dear, Lala et Estuaire évoquaient des séries qui me sont inconnues, comme X-Files, Buffy contre les Vampires, The Fall, Les Grandes Espérances, Scrubs et Ally McBeal.

La délicate Lala a spoilé involontairement un événement important de la série Ally McBeal à Dear, qui se promet en retour de lui raconter tous les détails de la série Homeland pour lui gâcher le plaisir. Angéla 15 ans a été évoqué par le trio, une des rares séries à une saison qui a obtenu son statut de série culte d’après eux.

Lala (encore elle) se demande s'il y aura du NC-17 dans la saison 10 d'X-Files sortie en comics. Estuaire douche froidement ses illusions, c'est peu probable. Elle fantasme sur la barbe de Duchovny dans le film XF2, Dear pas du tout. Intéressante remarque de Lala : David Duchovny va jouer dans la série The After. Gillian Anderson joue dans la série The Fall, et la nouvelle série de Chris Carter, créateur d'X-Files, va s'appeler... After the Fall !!!

A noter aussi que Philo n’a pas apprécié que son nom n’apparaisse pas sur le site britannique The Avengers Declassified et qu’il m’a avoué avoir contacté le site (on croirait Alain Delon !). Cela prouve que Philo est capable d’aligner deux mots en anglais (avec ou sans l’aide de google traduction) et que l’utilisation de la langue de Shakespeare, parfois nécessaire dans l’évocation de notre série fétiche britannique sur notre forum, ne doit plus lui défriser les moustaches ! Sinon, je tiens à préciser qu’il y a encore moult sites où mon nom est cité et pas son pseudo ; normal, c’est moi qui ai fait le lien avec les sites de la série du monde entier en interviewant les webmasters et en élaborant la fiche ‘liens’.

rencontres 37 1

Lala

Philo nous quitta vers 17h30, fatigué, non pas de la fête de la musique comme Lala et Estuaire, mais d’avoir donné son corps à ‘une jeunette de 30 ans’, mais on attend toujours les photos…bien qu’il ait répondu à la sortie de Michel (‘Moi, ca fait huit ans’) par : ‘Moi, ça fait huit heures !’.

La discussion à quatre continua sur Alias, que tout le monde a vu, sauf Philo. Dear se demanda l’intérêt de poursuivre des critiques pour mettre que des 1 à la chaine : une perte de temps et une vision négative pour les éventuels fans qui liront le site. Il compara cela au Sherlock Holmes de Peter Cushing. Assez différent, à mon sens, car la série Sherlock Holmes BBC n’a que six épisodes et permettait une comparaison avec celle de Granada. Nous avons aussi constaté que Patricks ne ‘parle plus’ depuis notre vidéo humoristique sur Daktari. De toute façon, pas de film à la réunion, car un indélicat a piqué la caméra de Philo. Donc, on lance un appel : que l’énergumène ramène fissa le matériel à la prochaine réunion.

Ne voyant pas arriver Kevin, qui devait faire son retour à une réunion, la séance fut levée à 18h00.

Retour à l'index


38ème rencontre (28 Septembre 2013) 

Nombre de participants : 7. denis, Estuaire44, Lala, Michel Alençon, Philo, Sir Mallory, et votre serviteur Dearesttara.

Lieu : Le Grand bar Cluny (Paris)

Compte rendu (écrit par Dearesttara) :

Chers lecteurs, chères lectrices, bienvenue.
Jusques ici, vous êtes parvenus.
Vous êtes tombé sur la bonne page.
Habitants de Paris ou des alpages,
Ces quelques jolis vers de mirliton
Préludent au CR de la réunion.


600 secondes avant la 14e heure du jour, un quatuor de cordes vocales (denis, Philo, E44, Michel) fit son entrée au bar Cluny, devisant à propos de tout et surtout de n'importe quoi. Il apparut que le premier violon de l'ensemble, notre bien-aimé Philo, avait oublié d'accorder ses cordes en appelant notre cher denis, David ! Malgré un brainstorming d'anthologie où se succédèrent explications à contenu licencieux, décryptages freudiens, séances d'hypnoses, explications à contenu licencieux, résiliences religieuses, explications à contenu licencieux... nous fûmes incapables de trouver une signification à ce lapsus. Nous invitons les lecteurs à nous envoyer leurs avis sur la question, le gagnant recevra une paire de ciseaux dédicacée par Philo (désolé, c'est la crise).

J'arrivai pour ma part 600 secondes après les 600 secondes avant la 14e heure du jour. Nous fîmes le point sur le site. La section Avengers s'épaissit grâce aux avis éclairés d'Estuaire44 qui a proposé ses brillantes reviews des saisons 4 et 5. Les suivantes suivront ensuite. Quant aux Hors série :

- Denis va terminer Les Rues de San Francisco par la saison 5, puis le téléfilm de 1990. Tout en cherchant encore des témoignages pour le 40e anniversaire des Brigades du Tigre. Il s'attaquera ensuite aux saisons 4 et 5 de Kojak, puis les téléfilms. Il compte ensuite prendre une retraite bien méritée (en tant que chroniqueur, bien entendu).

- Michel Alençon : Aucune série pour le moment, bien que Leverage titille ses organes créateurs (je parle de ses neurones)

- Estuaire44 a encore de beaux projets devant lui : il va terminer Le Saint (encore une saison), Stargate SG-1 (encore cinq saisons), parachèvera son œuvre sur Les Avengers avec la saison 6 - E44, c'est ma saison préférée, alors fais gaffe !! - et les TNA. Il compte ensuite s'attaquer à Star Trek (série originale), les saisons 3-7 de Buffy contre les vampires en remplacement de Cetp65, qui a décroché un contrat d'absence du forum à durée indéterminée. Et son spin-off Angel, soit encore 483 épisodes à chroniquer !! Et encore, il pourrait aussi s'attaquer aux dix saisons de Supernatural. Estuaire le marathonien !

- Quant à moi, ayant terminé Clair de Lune, je m'attaque aux 2 dernières saisons de Dr.House, ainsi qu'à la série Alias, espérant apporter un second point de vue intéressant et contrastant à celui de Patricks. Si vous êtes sages, amis lecteurs, je ferai aussi Journal intime d'une call-girl avec Billie Piper la bien-nommée !! (Dixit cet esprit tordu de denis).

Bien que non présents à cette réunion, mentionnons mrs.peel6568 qui s'occupe de Downton Abbey et d'Hercule Poirot, et un invité extérieur au forum : Adrien C. pour Absolutely fabulous.

CECI POUR VOUS RAPPELER QUE MÊME SI VOUS N'ÊTES PAS FORUMEURS, NOUS SERONS RAVIS D'ACCUEILLIR DES CHRONIQUES DE SERIES DE NOS LECTEURS !!

Philo réfléchit à une MAJ du site, une nouvelle présentation. Affaire à suivre.

Indice de la bonne humeur au beau fixe : Estuaire44 nous révèle qu'il a enfin eu une promotion au travail, désormais il aura... un nouveau téléphone !! On applaudit ce torrent de prospérité qui s'abat sur lui. Par ailleurs, E44 me céda à titre gracieux le coffret entier de Journal intime d'une call-girl, arguant qu'une distorsion spatio-temporelle l'a conduit à avoir le coffret en double. Je me permets de le remercier ici pour sa générosité.

Philo ne perd aucunement son bagoût : A un Michel Alençon confortablement avachi, il lui lâche "Je t'aime chéri". Effet aussi immédiat qu'une dose de viagra hyperconcentré : il se redresse immédiatement. Avec sa délicatesse coutumière, le fou marlou se demande si à son âge, tout se redresse chez lui ? Toujours le mot juste hein...

Quant à David, euh pardon denis, il reçoit un appel de sa femme. Réaction de l'intéressé : Fait chier ! Non mais rassurez-vous, il avait juste renversé en même temps son sac plein de documents secrets. Les lisant, j'appris ainsi que "Athènes est plus sale que Paris", que "Dave n'a pas acheté un T-Shirt cher de taille L" et que "les fruits de mer sont plus chers que les oeufs". Mon pote de la CIA décrypta ses messages et me révéla qu'ou bien il s'agissait d'un lieu où seraient entreposés des magazines informatiques du XVIe siècle, ou bien d'un simple exercice d'anglais. Le mystère reste entier.

15h00 : départ de denis, sa femme l'ayant appelé parce qu'elle avait une fuite d'eau. 


15h30 : Arrivée inattendue de ce cher Kevin ! Il est finalement arrivé avec trois mois de retard (ou d'avance si vous remontez en ce moment le temps ; en tant que rédacteur, je me dois de parler à tous mes lecteurs, y compris ceux qui voyagent dans le temps). Nous parlâmes évidemment de son sujet de prédilection : Bond, James Bond. Sir Mallory nous confirme qu'il a adoré Skyfall, qu'il est content de son bouquin-somme sur les Big Bad de la saga, et qu'il se demande comment les producteurs vont redémarrer la machine, vu qu'un deuxième film comme Skyfall serait absurde. De plus, les scénaristes des derniers 007, dont le talentueux John Logan, ont quitté le navire. Il a donc quelques inquiétudes...

Il nous dit aussi qu'il a tout de suite su que Sam Mendes réaliserait le 24e film. On le sait, Mendes a louvoyé quelques mois avant d'accepter de réaliser le prochain film de la saga. Mais on ne la fait pas à ce vieux briscard de Sir Mallory, pas dupe de cette fausse hésitation, créée uniquement pour faire le buzz et monter les enchères. Finaud le Kévin ! Notre trop rare camarade nous quitte cependant 30 minutes plus tard.
Mais pas avant que je l'ouvre sur un sujet qui me tient à coeur : Les fameuses parodies RPG de séries télés. Un collectif Youtube du nom de CollegeHumor s'amuse en effet à prendre les trames narratives de séries télé et à les parodier sous forme de jeu vidéo RPG. C'est en anglais mais tout est écrit, et c'est très simple à comprendre. Attention, humour ravageur implacable ! A la fois hilarant et inventif. Les liens seront indiqués en fin de CR :

15h50 : Départ d'Estuaire44 qui frétille à l'idée d'étrenner son nouveau téléphone au boulot. Arrivée en fanfare de Lala, apportant son inimitable touche de féminité fofolle au milieu du tableau si incroyablement viril de cette réunion (le premier qui rigole...). Plus à fond dans le théâtre que jamais, elle me dit qu'un de ses rêves serait de jouer une scène d'amour avec Jean-Pierre Bacri. Bon, J-P, si tu nous lis...
Bon, fini de rire, là on passe aux émotions, aux vraies : nous parlons des larmes de tristesse que nous font verser à chaque image , Gillian Anderson dans le Memento Mori des X-Files ou des larmes de rage de voir Bruce Willis tellement plus "alchimique" avec Virginia Madsen qu'avec Cybill Shepherd dans Clair de Lune. Elle narre aussi combien elle a pleuré devant le final de la série Dawson, et devant Hélène et les garçons (dans une réalité alternative).
Avis aux amateurs : Gillian Anderson va jouer Blanche Dubois dans Un tramway nommé désir à Londres, Lala compte bien y aller, ça c'est une vraie fan !

Philo part à 16h20, avec l'assurance que je ne draguerai pas Lala (dans tes rêves, Philo). Lala et moi ne tardons guère non plus et c'est ainsi, vers 16h45, que se clôture cette jolie réunion.

Voici les liens de CollegeHumor qui parodient les séries :

http://www.youtube.com/watch?v=-zgGd_7pTSI
 (Breaking Bad)
http://www.youtube.com/watch?v=IJMVxZ8pGzA
 (Dr.Who)
http://www.youtube.com/watch?v=hftnySHVnF0 (Game of Thrones - saison 1)
http://www.youtube.com/watch?v=63lE2ns_vUY (Game of Thrones - saison 2)
http://www.youtube.com/watch?v=OWDPkg_Y_eI (Homeland)
http://www.youtube.com/watch?v=swJWyjkJkuc (Lost)
http://www.youtube.com/watch?v=IAiZ2Y4UJ6U (The Wire)

Ainsi que deux télé-réalités : 
http://www.youtube.com/watch?v=hRBD26CS4wU (Man vs. Wild)

http://www.youtube.com/watch?v=SyTSOCnr2Rw  (Bienvenue à Jersey Shore)

Retour à l'index


 

39ème rencontre (21 Décembre 2013) 

 

Nombre de participants : 8. Alano, Dearesttara, Estuaire44, Lala, Michel Alençon, Philo, TorriGilly et votre serviteur, Denis.             

Lieu : Le Grand bar Cluny (Paris)

Compte rendu (écrit par Denis) : 

Vu la hausse des prix et la diminution des portions, le trio d’administrateurs a changé de restau, et c’est bien mieux. Les serveurs, qui doivent faire la queue leu-leu dans les cuisines, ont l’œil et l’un d’entre eux a même remarqué qu’Estuaire avait oublié un escargot ! 

Service rapide et nous étions les premiers sur place. Honnêtement, je n’ai pas tout noté et les participants qui vont voir des ‘trous’ vont compléter et je modifierai, le cas échéant. Alano arrivait et offrait à notre patriarche une boîte de Champs-Elysées à laquelle le vieux caribou nous fit goûter avec parcimonie. TorriGilly suivait Alano puis Dearrestara arriva avec une cargaison de DVD pour en recevoir une autre d’Estuaire. Où trouve-t-il le temps de tout voir ? Malheureusement, le sympathique Alano dût nous quitter après une demi-heure, sans avoir pu voir Michel Alençon à son grand désarroi.

Rencontre 39 1

Estuaire44

 

TorriGilly nous montrâmes une photo dédicacée qu’elle avait reçue d’Amanda Tapping, actrice connue pour son rôle de Samantha Carter dans les séries télévisées Stargate SG-1, Stargate Atlantis puis Stargate Universe(Merci Wikipedia, car je ne connais pas l’actrice). Lala était arrivée pratiquement en même temps que Michel Alençon, ce qui nous amusa beaucoup, puis Michou (c’est le nom qu’il veut sur le forum) qualifia Torri de ‘femme de Murdoch’. Il proposa un livre de Sherlock Holmes à Philo pour son anniversaire (euh, pas un de Sir Doyle, mais un de sœur Michou…). Philo est à 62 mais Michou préfère son chiffre, le 69, quoique si on visualise, on risque d’avoir la nausée…

Séance photo, c’est pour cela que Philo voulait être entre Lala et TorriGilly pour lui rappeler sa jeunesse et il précisa pour la photo : ‘pas trop près car le pif ressort’ mais il a fallu pratiquement que je l’accouple avec TorriGilly car le plus que sexagénaire jouait les timides sur le bout de son canapé.

Rencontre 39 4 

Lala

Lala n’eut droit qu’à un seul chocolat et Philo eut son moment d’absence en finissant la boîte. Pourtant, Lala aurait bien eu besoin d’un petit remontant après sa mésaventure ‘carte bleue’. Un rappel, chers lecteurs : ne jamais répondre à un mail, surtout un lien du mail pour donner son numéro de carte, préférez les sites sécurisés avec, de préférence, un code transmis par sms par la banque et purgez régulièrement votre historique. Ca limite les risques. Peut-être pour cela que la délurée et débauchée Lala (je vous renvoie à un compte-rendu précédent) était devenue sage et (presque) prude. TorriGilly prenait le relais décrétant qu’elle aimait les (gros) pervers. Torri a peur de Philo ; en fait, cela dépend, précise-t-elle, où il a sa main (eh, gros dégeu, tu vas laisser la petite tranquille, nan mais !).  Philo poussait son râle de vieux male en rut qui laissa de marbre Lala : ‘Tu me gênes, on est dans un restaurant !’. Quand je vous dis, qu’elle s’est assagie….

Rencontre 39 2

Denis Chauvet

On évoqua ensuite nos écrits dans le prochain livre de Rodney Marshall ; le trio de chroniqueurs de la série a chacun son épisode (au moment où j’écris ces lignes, ils sont tous pourvus) : Estuaire, l’épisode de circonstance Faites de beaux rêves, Steed 3003 le dernier de la saison Du miel pour le prince et le sous-estimé La poussière qui tue pour moi.  

Alors que Liverpool- Cardiff était diffusé sur grand écran (3-1), Philo parla de certains changements qui pourraient survenir sur le site. Deux surtout. Il parla de joindre sur la page d’accueil la possibilité de voir si un livre est dispo sur chaque série chroniquée. Il  y a une partie bibliothèque pour les livres Avengers, mais jusqu’à présent ceux des autres séries sont dans les bonus des dossiers des séries en question (Les Brigades du Tigre, Les Incorruptibles, Les Rues de San Francisco sont, par exemple, des séries pour lesquelles au moins un livre est présenté). Second souhait de Philo (que je partage) : ouvrir pour chaque série une page photos de tournage. Il y en a d’intéressantes à dénicher surtout pour ceux qui ont un compte Facebook.

Il fut aussi brièvement évoqué l’autre hurluberlu (24 heures chrono pour celui-là, je ne sais pas encore sous quel Alias il était....) et Dear fut le seul à lui trouver des circonstances atténuantes, trouvant même qu’il avait raison sur le fond. En tout cas, ce genre d’individus est banni illico mais dorénavant sans suppression de compte et on envisage d’ouvrir une section ‘Mur des fusillés’ comme le font certains forums.

Rencontre 39 3

Torrigilly

Sinon, Dear médita sur la portée sociologique de la série Alerte à Malibu et quelqu’un évoqua le vampire à nœud pap Mr Trique, euh Trick…le bras droit ! En tout cas, Lala a mis au défi Dear d’écrire une critique sur Alerte à Malibu. On attend ! Et le fantasme de Michou est de parler douanes avec Estuaire, Lala pensait que « hangover » avait un lien avec aspirateur….Et demandez à Dear ce qu’est un cunninlingus. Bah, un nuage tout simplement ! N’oublions pas pour terminer le moment littéraire de Michel qui se lança dans un très joli poème d'Apollinaire. 

TorriGilly soumit tout le monde à son test de pureté ; des questions tournant autour de la drogue, du sexe, pipi, caca…d’ailleurs, pour l’occasion, papy nous apprit le second sens du champagne et du caviar, bon appétit ! Pas étonnant, qu’il réussit le score de 198 points (il a néanmoins de la marge car le plafond de la perversité est à 450). Philo, un tout petit diablotin donc….Ensuite, ce fut Lala avec un timide 37. Je lui avais envoyé des sms sur l’état de fraicheur de l’atmosphère mais, là encore, elle fit sa mijaurée. Alors que Dear fit une attaque discrète (mais stoppée) sur TorriGilly, Michel Alençon, euh Michou, fit 142 points, le seul à ne pas avoir zéro pour la drogue…les vieux montrent l’exemple. A préciser qu’on a dû lui expliquer une question sur deux ; Pour le sexe, il est à 58 mais c’est dans le souvenir….Alors que Dear allait prendre les commandes, Philo nous sortit la phrase du jour : ‘Pourquoi on dit ‘pure laine vierge’ ?’ ‘Parce que la brebis court toujours plus vite que le berger’. 84 pour Dear avec 50 pour le sexe (il a hésité sur certaines questions). 108 pour moi en homme rangé (d’ailleurs Alano précisa avec justesse ce que je n’avais jamais remarqué : je suis le seul père de l’assemblée), bref 45 boisson, 42 sexe et 0 drogue ! Estuaire attaqua et termina sur 47. Quant à Torri, elle fit un remarqué 5 (12 pour sexe) après un…-2 et elle gagna son surnom de ‘sainte vierge’. Elle bande et elle tire (mais à l’arc), mais il est en pièces détachés et inutilisable lorsque des roms essaient d’entrer par effraction. Je doutais de ce qu’était en pièces détachées, arc ou roms, et Lala joua la Voix des roms. En tout cas, le 5 de Torri  lui permit de clamer la phrase bis du jour : ‘l’arrière-train est une porte de sortie, pas une porte d’entrée’…Philo partit changer les olives d’eau et Torri prit une photo d’une tache suspecte à son endroit, comme quoi passer une après-midi entre deux femmes laisse des traces. 

Rencontre 39 5

Philo

Le camp fut levé à 17h00 et du coup, nous ne vîmes pas cette fois Lord Mallory, sûrement pour les 40èmes rugissants car 2014 verra la 40ème réunion en mars et les dix ans de la première en juin ! Je payai ma tournée pour fêter une promotion inattendue et tout le monde se souhaita de joyeuses fêtes.

Retour à l'index  


40ème rencontre (22 Mars 2014) 

Nombre de participants : 4, Estuaire44, Jim90, Lala et Mrs Peel 6568

Lieu : Le Grand bar Cluny (Paris)

Compte rendu (écrit par Estuaire44, photos prises par Mrs Peel 6568) : 

La quarantième rencontre aura été celle des Quarantièmes rugissants, car la houle a emporté au loin nombre des habitués, à commencer par les deux vénérables capitaines du forum. Le petit nombre de participants n’aura toutefois pas empêché la bonne humeur coutumière de régner. 

Jim90 et Estuaire44 arrivèrent simultanément à 14h. Jim 90 est un grand amateur de séries judiciaires, un domaine qu’il connaît personnellement. Parmi les séries contemporaines, il recommande chaudement Community et The Defenders, mais apprécie également l’humour d’Ally McBeal. Lui et Estuaire 44 comparent les styles très différents des séries de Kelley, Ally et The Practice. Ses études risquent de l’éloigner prochainement du Net, mais Jim 90 tient deux blogs, l’un consacré aux séries et au cinéma (http://www.seriesmovies.fr/) et l’autre au coaching de vie (http://branchedevieconseil1991.wordpress.com/). Jim90 apprécie également l’acteur Jim Belushi et a choisi son pseudo en référence à l’un de ses films, Monsieur Destinée (1990). 

Lala puis Mrs Peel 6568 arrivèrent peu après et la conservation roula sur leur actualité : animations pour une jeunesse pas toujours facile et représentations d’Elvire (Théâtre Darius Milhaud) pour la première, études très prenantes pour la seconde. Lala a de nombreux projets : assister à une représentation d’Un tramway nommé Désir en août à Londres, avec Gillian Anderson, visiter Genève, se former à la mise en scène, s’attaquer à une nouvelle pièce, etc. Quelle énergie ! Elle et Jim 90 apprécient la série Modern Family. Cameron ne serait pas sans y ressembler physiquement à Estuaire 44 (on reconnait bien ici la pétulante imagination de la jeunesse). Mrs Peel 6568 ne désespère pas d’aller prochainement voir Elvire.

Rencontre 40

Lala

Après le départ de Jim 90, pris par ses obligations (merci pour la boite de gâteaux à laquelle les demoiselles firent un sort), on en vient davantage aux séries et aux films. Mrs Peel 6568 espère pouvoir découvrir Homeland et a récemment craqué pour Dans l’ombre de Mary, même si elle a préféré l’historique du film Mary Poppins aux flashs back sur la vie de l’auteure, Pamela Lyndon Travers. Lala a bien aimé La Belle et la Bête, film français aux allures de blockbusters américains, malgré Léa Seydoux. Lala critique l’ego démesuré de la dame comparé à son talent réel, à l’instar de plusieurs actrices françaises, estime-t-elle (Mélanie Laurent ou Marion Cotillard). Elle apprécie par contre vivement la simplicité et la présence d’Anne Richard (Boulevard du Palais), rencontré lors d’un tractage pour Elvire. 

Concernant le site, le développement sur Facebook est apprécié, mais Lala suggère de s’intéresser aussi à Twitter, très usité par la jeunesse. Boulevard du Palais et Barnaby sont citées par ces dames comme séries manquant à l’appel sur le site, Estuaire pense à Doctor Who, mais quel boulot ! Mrs Peel 6568 annonce qu’elle va poursuivre Poirot et Downton Abbey envers et contre tout, mais à un rythme tenant bien évidemment compte du temps imparti à ses études. Après en avoir fini avec Le Saint, Estuaire va s’attarder dans les Sixties pour les « autres » Action Girls de la période, Honey West et Annie, agent très spécial. Les dossiers brûlants seront également traités, en alternance avec le dossier au long cours qu’est Stargate SG-1. L’absence soudaine de Cetp65 sur le forum est unanimement regrettée.

Rencontre 40 2 

Estuaire44

 Animée et conviviale, la réunion s’est achevée par une partie de  « Questions pour un Champion » autour du cinéma, avec un jeu de société apporté par Estuaire 44. Enfin, il s’agissait surtout de « Questions pour deux championnes », tant Lala et Mrs Peel ont survolé la compétition, avec une vraie érudition du Septième Art et une lecture talentueuse de nombreuses répliques célèbres. Estuaire 44 a été ignominieusement trahi par une relative absence de films contenant des Rayons de la Mort ou des Entités Démoniaques Venues d’Outre Plan. Mais il a su répondre aux questions sur Arnold et Terminator, donc l’honneur est sauf. Il a terminé avec 14 pts, tandis que ces damoiselles établissaient une égalité à 21 pts, une question subsidiaire accordant les lauriers à Lala.

Les débats ont été levés peu avant 17 h, Lala allant tracter derechef pour Elvire. A bientôt pour la réunion 41 !

Rencontre 40 3

Retour à l'index 


41ème rencontre - 10 ans de réunion! (28  Juin 2014) 

Participants : 6. Lala, Michel Alencon, Philo, Denis, Estuaire44 et votre serviteur Dearesttara.

Lieu: le Grand Bar Cluny (Paris).

Compte rendu (écrit par Dearesttara):

Arrivée à 14h00. Les fidèles des fidèles qui nous lisent attentivement depuis des temps immémoriaux connaissent ma marque de fabrique personnelle à propos des réunions : Écrire d'énormes pavés. J’ai le plaisir de vous annoncer que j’écrirai donc 2 lignes de moins que d’habitude, histoire de vous libérer plus tôt.

Cette réunion marque les 10 ans des rencontres organisées à l'origine par Philo, la première ayant eu lieu en juillet 2004. A ce titre, je me mis en mode « in love » et embrassai goulûment mes valeureux camarades. Philo imputa ces débordements d’affection à l’influence de la Gaypride.
Car oui en effet, pour la 4e fois, nous nous sommes donnés rendez-vous en ce jour de tintinmarre sans le faire exprès. Denis eut ce mot d’auteur particulièrement approprié à la situation : Encore ? On s’est fait b... ! Estuaire44 nous rassura en disant que ce qu’on voyait dehors, c’était de la petite bière comparée aux USA où c’est beaucoup plus foutrarque. Comme je fais remarquer que cela se déroulait systématiquement le dernier samedi de juin, Philo déclare à l’avenir qu’on évitera cette date, pour ne pas confronter nos pures et chastes oreilles aux calmes harmonies éthérées dispensées par les manifestants (comprendre braillements et musique de « djeuns » à gogo).
Pour fêter nos 10 ans de rencontre, Philo eu l’excellente idée de prendre les photos en sépia après un débat passionné de 146 minutes entre partisans du noir et blanc et du sépia (jugement final : 4 sépia, 2 noirs et blanc (et 2 KO)). Vous pouvez les contempler dans ce compte-rendu.

rencontres 41 1

Denis - Philo

La réunion commença par la présentation du livre Bright Horizons : The Monochrome World of Emma Peel. Un guide des épisodes de la saison 4 - la plus populaire - de Chapeau melon et bottes de cuir. Écrit en collectif, dirigé par Rodney Marshall (fils du scénariste Roger Marshall, qui a travaillé sur la série), et rédigé en français et en anglais, le livre a l’insigne honneur d’avoir bénéficié de la participation de denis et d’Estuaire44 qui ont chroniqué chacun un épisode : La poussière qui tue et Faîtes de beaux rêves respectivement. A noter qu’Estuaire est crédité en tant que « webmaster » du site alors que ce n’est pas le cas, seuls Steed3003 et Philo le sont ! Michel pour ça part, sortit une bonne trentaine de bouquins de sa besace, dont la moitié de lui et les posa fièrement sur la table. S’il voulait concurrencer denis et Estuaire, il a réussi. A ce jour, on ignore la raison de ce geste (certains y ont vu une onenarienàcirerptie, ça consiste à faire n’importe quoi n’importe comment, une spécialité de Michou).

Le Hors série du site continue à s'étoffer ! 64 séries (plus 3 collections de films) sont désormais sur le site.
Denis va terminer Kojak (il ne lui manque plus que les téléfilms), Estuaire44, la saison 8 de Stargate SG-1. Il déclare qu’il s’attaquera après aux New Avengers, et ensuite à la série Kolchak, the night stalker (en VF : Dossiers brûlants), série très connue des années 70 sans qui les X-Files n’auraient sûrement pas existé (de l’aveu de Chris Carter himself). Il semble que l’épique histoire de la chronique de Buffy contre les vampires va enfin prendre fin, puisqu’après les encyclopédies de 3 lignes de Numfar, la démission sans préavis (mais sans indemnités, bien fait pour toi !) par Cetp65, nous allons, Estuaire et moi collaborer pour livrer à cette série la chronique qu’elle mérite. Nous allons aussi collaborer pour le spin-off Angel (saison 1 déjà sur vos écrans). De mon côté, je chronique une série des années 60 :Destination Danger. Je tiens à féliciter Steed3003 qui a obtenu de TF1 vidéo de m’envoyer les DVD, et à moins féliciter TF1 vidéo pour ne m’avoir envoyé que la saison 1... et en double.

rencontres 41 2

Estuaire44 - DearestTara

Lala fit son entrée. Très fière, elle nous apprit qu’elle avait passé une audition et obtenu le premier rôle pour des représentations de Salomé d’Oscar Wilde en octobre prochain. Congratulations, Lala ! La question que tous les gentlemen à cette table lui posèrent fut bien évidemment si elle allait faire la danse des sept voiles prévue dans la pièce (traduction : si elle allait faire un strip-tease intégral). Elle déclara que comme Emma Peel, elle penserait plutôt à se faire passer pour une analphabète qui ne sait pas compter pour préserver sa pudeur. Je l’exhortai au contraire, au nom de l’esthétisme (seulement de l’esthétisme hein !) à enlever tous les voiles pour la plus grande gloire de la muse Melpomène, camène de la Tragédie. Curieusement, j’eus du mal à la convaincre de la pureté de mes pensées… Je lui dis « J’ai confiance en toi Lala », ce à quoi elle répondit « Mais moi aussi Dear, j’ai confiance en moi ». Et pan sur le bec !

Il plut pendant une bonne partie de l’après midi. Jouant au fanatique, je clamai que Dieu, courroucé de voir les descendants de Sodome en pleine rue, s’était vengé en leur pissant dessus. Philo me fit observer que Dieu semblait plus tolérant vu qu’au lieu d’envoyer le feu et le soufre, il se contentait de faire pleuvoir. Pendant que je mangeais mon crucifix, la parade du dehors commença à faire sentir ces effets (pas seulement décibeliques) : Philo s’absenta pour jeter un coup d’œil à la parade, Michel alla aux toilettes sans se rendre compte qu’il y allait en même temps qu’un couple gay qui semblait très complice. Pendant qu’il revenait (bien après) vers nous (« Pas sûr que je puisse m’asseoir »), Lala flirta avec un Adonis vêtu du strict minimum, à la casquette de marin, posant même avec lui pour une photo. Estuaire44 pensa tout de suite qu’il s’était échappé de La croisière s’amuse version queer.

Si quelqu’un a le DVD de Loveboat version -18, je suis preneur, je compte faire une chronique détaillée de chaque scène sur la page d’accueil du site, ça devrait attirer plus de visiteurs. Le jeune Adonis semblait avoir du succès, car deux belles brunes faisaient la queue pour le rejoindre (je soussigné Dearesttara, certifie sur l’honneur qu’il n’y a aucun double sens dans cette phrase). Philo revint en disant « Ça va, ils n’ont pas touché à ma selle ». Lala demande à Estuaire comment va son herpès. Toujours très humaniste notre Lala chérie…

rencontres 41 3

Lala

Alors que je me livrais à une bataille d’arguments à propos d’un sujet X (non pas X comme vous le croyez, petits obsédés, simplement un sujet dont je ne me rappelle plus… quoique c'était peut-être un sujet X maintenant que j'y pense), Lala déclara qu’elle me trouvait viril quand je m’énervais. 4 ans qu’on se connaît, et pour la première fois, elle me dit quelque chose comme ça. Allez, encore 4 ans, elle me trouvera sexy, one day, she’ll tell me, one day

Quittant ce sujet litigieux, le démon de la danse s’empara de nous, et Lala et moi fîmes une chorégraphie endiablée sur les chansons qui passaient dehors - quoiqu’à ce jeu, je fus vite englouti par ma partenaire, véritable championne du dancefloor. Au paroxysme, nous fîmes un karaoké sur la chanson Under your spell - comprendre : faire subir à la chanson les derniers outrages - chantée par Amber Benson dans l’épisode musical de Buffy. Un moment d’éternité, on vous dit, bien qu’Estuaire aurait préféré Standing.

Pendant ce temps, Denis et Philo parlaient actualités et Coupe du monde, chacun étant pessimiste sur les chances de notre équipe de l’emporter (la suite leur donna raison). Denis qui a vécu à Berlin nous apprit que si un cappuccino coûtait 5.20€ à Paris, il ne coûtait que 2.50€ dans la capitale allemande, une des moins onéreuses d’Europe. Philo, qui aime nous dire certains secrets, nous apprit que le peu d’efficacité de la bureaucratie n’est pas une légende. Ainsi, pour se faire rembourser 2 touts petits tickets de métro, il faut remplir… 3 dossiers. Denis fit remarquer que si on veut acheter une bouteille de lait pour un usage pédagogique en classe - à ce jour, je suis bien en peine de trouver comment une bouteille de lait peut devenir l’assistant d’un professeur pendant un cours - il faut remplir autant de dossiers pour avoir le remboursement. Ça donne envie…

Il était prévu de fêter les 10 ans des rencontres par une interview exclusive de nos trois administrateurs. Mais le volume sonore ambiant et la pluie nous empêchèrent toutefois de la réaliser. Elle sera donc mise sur le site sous forme de questions/réponses écrites. Philo demanda à ce que les questions les plus intellectuelles soient adressées à denis. C’est ça le privilège d’être le Grand Administrateur. Lala et Michel quittèrent la réunion bras dessus bras dessous (le standard de ragots.net explosa 15 minutes plus tard).

Nous quittâmes le bar vers 17h30. Rendez-vous pour la 42e réunion, et cette fois, chers « followers » qui nous suivez sur Facebook, nous attendons votre présence ! Bonnes vacances !

VOIR LA VIDÉO DE LA RENCONTRE !

Retour à l'index 


42ème rencontre (20 Septembre 2014) 

Participants : 9. Special Guest Star : Gérard Lecaillon. Audrey, Corinne, Dearresttara, Estuaire, Lala, Philo, Torrigilly et Denis.

Lieu: le Grand Bar Cluny (Paris).

Compte rendu (écrit par Denis avec la collaboration d’Estuaire et Dear):

Arrivés sur place à 14h00 avec Philo, nous étions les premiers et nous nous demandâmes quelques minutes si nous allions être les seuls !

Fausse crainte car, peu après, Corinne et sa fille Audrey faisaient leur apparition. Heureusement que j’ai mis la dernière vidéo de la rencontre de juin sur ma page Facebook en vision restreinte, ce qui a permis d’être reconnu.

Quelques instants plus tard, notre premier invité vedette en 42 réunions nous rejoignait. Je fus ravi, comme Corinne, fan des Brigades et de ‘vieilles’ séries’, de la venue de Gérard Lecaillon, premier acteur d’ailleurs à m’avoir répondu pour les 40 ans de la série (Les Brigades du Tigre).

Dear est arrivé à 14h20, Estuaire à 15h30 et Lala, bonne dernière à 17h25. Dear a demandé à Gérard Lecaillon si Victor Vicas dirigeait les acteurs ou s'il les laissait faire. Il a répondu que parfois Vicas intervenait, mais laissait généralement les acteurs jouer d'eux-mêmes les personnages. Apparemment, le réalisateur n'était pas contre qu'on le surprenne de temps à autre. Sa sœur avait été proposée pour doubler sa voix lors de ses scènes où il était déguisé en femme. Je précise à l’occasion, que contrairement à ce qu’avançait Dear, la femme qui double l’acteur pour la voix n’est ni mentionnée au générique, ni sur la fiche imdb. L’acteur précise également qu’il a eu des difficultés à jouer avec Robert Audran, l'anarchiste, (Robert et pas Stéphane, Dear, voyons, voyons) car Audran ne semblait pas à l'aise, n'était pas dans la scène, ce qui compliquait également son propre jeu.

Gérard Lecaillon nous apprit que Pierre Maguelon avait été pressenti pour illustrer les génériques d’épisodes mais c’est finalement André Raffray qui fut choisi et Maguelon fut très déçu. L’acteur se souvient parfaitement d’avoir déjeuné avec Myriam Boyer lors du tournage et il regrette le départ de François Maistre pour les deux dernières saisons. Il attache beaucoup plus d’importance à son rôle dans Nez de Chien qu’à celui très secondaire dans Les princes de la nuit. Tout fan ne peut qu’être d’accord avec ce point de vue. Gérard Lecaillon se souvient aussi de Guy Suzuki, chef-opérateur de la sixième saison. 

Après avoir découvert 40 années d’archives concernant  sa mère, la cantatrice Denise Scharley, l’acteur a écrit un livre sur elle qui sortira sous peu sur Amazon, aussi en Kindle.

Rencontre 42 1

Gérard Lecaillon

A son arrivée, Dear s’était placé immédiatement aux côtés d’Audrey et l’accapara pendant la majeure partie de la réunion, me tournant le dos. Contrairement à l’accoutumée, le jeune fougueux sut garder les mains dans ses ‘poches’. Mais nous apprîmes par l’ensemble des serveurs/serveuses que le bougre s’était fait remarquer en galante compagnie il y a quelques temps. Nous en sûmes pas plus mais pour que l’ensemble de l’équipe de serveurs se souvienne du comportement de Dear et de son accompagnatrice, on peut imaginer toutes sortes de choses…

Avec Audrey, Dear a parlé (d’après ses dires) de la philosophie de Spinoza et du cinéma d'avant 1990. Elle lui a dit qu'elle aimait plus ce cinéma-là que celui actuel, dont elle voit que très peu de films. Parmi ses films préférés : Métropolis de Fritz Lang, La femme modèle de Minelli, mais aussi Carrie au bal du diable et Pulsions de de Palma. Également grand fan d'American Horror Story, soit une bonne partie de films bien horrifiques, gores, où l'on crève partout, tout le temps. La sage damoiselle est-elle si sage que ça ? (c’est la question que se pose Dear, Denis et Philo ont déjà la réponse !) Dear dit vouloir commencer une relation ensemble... épistolaire (et la marmotte emballe le chocolat dans du papier alu).

Avec difficultés, je réussis tant bien que mal à échanger quelques commentaires avec Audrey, la charmante nouvelle arrivante, sur John Bates, le couturier des Avengers, et ses collections de vêtements londoniennes, les romans d’Ian Fleming, plus durs que les films, Pulsions de De Palma et Seven (film que je coupe avant que Gwyneth ne perde la tête) et une série en trois saisons assez ‘gore’ dont j’ai oublié le nom.  Egalement de Premier contact d’Amicalement vôtre où elle trouve typiquement masculin de s’envoyer des pruneaux pour une histoire d’olives. Quelques thèmes mais un exploit, croyez-moi, vu le garde du corps qu’elle avait !

Rencontre 42 2

Philo se plaint de manquer d'endurance, mais retrouve son mojo quand il drague une serveuse qui lui a tendu un manche en voulant se faire photographier avec lui, un spectacle devenu trop rare dont la foule en délire attend impatiemment la suite à la réunion suivante.

Dear balança une grosse bourde (pour les fans de Stargate, car perso, je n’ai rien vu) en demandant comment allaient Sam et Carter alors que les deux noms ne font qu’un personnage. Corinne est incollable sur toutes les séries françaises et elle a une prodigieuse mémoire des dates des films de cinéma ; il y a d’ailleurs une excellente page appelée ‘Les amis de l’ORTF’ sur Facebook qui évoque de nombreuses séries souvent absentes des kiosques DVD de Vive la vie à Nans le berger.

Avec Torri, nous avons discuté de la série australienne Miss Fischer enquête (qui en est à sa quatrième saison) et qui présente certains points communs avec Les enquêtes de Murdoch. Une big news : Torri va nous faire les critiques de Murdoch. Si, si c’est presque gagné ! Torri, Audrey et Estuaire discutèrent de Mad Men et de la vogue subséquente des séries rétro. Torri confirme l'intérêt de Murdoch et coïncide aussi avec Audrey autour de la très intéressante Miss Fisher enquête, diffusée sur France 3. Un Murdoch au féminin, situé en Australie, dont la piquante et affirmée protagoniste fait l'unanimité. Estuaire évoque de son côté la trop brève Pan Am. Denis pointe la grande valeur de Boardwalk Empire malgré ses scènes ultra-violentes.

Torri et Estuaire font également le tour de l'actualité des protagonistes de Stargate SG-1 (série dont Estuaire conclura la chronique après celle en cours de Buffy et Angel). Ils dressent ensuite leur palmarès des films d'horreur ainsi que leur bilan d'I Want To Believe (le second film X-Files). L'évocation des X-Files opère sa magie car aussitôt apparaît Lala, aussi tonique qu'à l'accoutumée apparaît à 17h passées.

Rencontre 42 3

 

Lala nous raconte son Festival d'Avignon (et son mémorable séjour dans une auberge de jeunesse) ainsi que son épopée londonienne, ayant assisté au West End à une représentation d'Un Tramway nommé Désir, avec Gillian Anderson. L'actrice l'a une nouvelle fois enthousiasmée, même si le timbre de sa voix, plus haut perché qu'à l'ordinaire l'a un temps désarçonnée. Elle s'est toutefois sentie trop intimidée pour tenter de rapporter l'un des traditionnels autographes de sortie de théâtre.

Après que Philo, Denis et Torri aient pris congé, la conversation s'est entre autres poursuivie avec Lala, Estuaire et Dear sur l'expression de la passion et la délicate insertion des scènes d'amour dans les séries télévisées. Estuaire a ainsi abordé l'évolutive Californication, Dear s'est aventuré dans le ténébreux Los Angeles d'Angel (notamment autour de la sulfureuse romance entre Wesley et Lilah Morgan), tandis que Lala a brillamment rendu hommage à plusieurs moments clé de The L Word.

Les trois derniers participants se séparent à 19h30, sous une pluie battante. Lala en profite pour acheter un parapluie, une logique conclusion pour une réunion Chapeau Melon et Bottes de Cuir ! 

Retour à l'index 


43ème rencontre (20 décembre 2014) 
 

Lieu : Le Twickenham (Paris)

Participants : 9.

Special guest stars : Philippe Valmont et Gérard Lecaillon.

Participants : Corinne, Lala, Michel Alençon, Philo, Denis, Brett Sinclair et votre serviteur Dearesttara.

Arrivée à 13h59. Nos deux spécial guest stars, Philo, Corinne, Lala, et denis étaient déjà arrivés. Une surprise de taille nous attendait : le Grand Bar Cluny, lieu favori de nos rendez-vous parisiens était fermé pour rénovation !! Comme dans notre enthousiasme aveugle nous avions communiqué l’adresse dans toute la Toile, nous pensâmes à tous les participants, nouveaux et moins nouveaux, qui allaient se retrouver comme des [comité de censure] idiots devant un bar fermé et personne à proximité. En désespoir de cause, Philo accrocha un papier à l’entrée informant de cette foirade technique, et nous partîmes tous les sept à la recherche d’un bouge plus hospitalier. Nous choisîmes finalement le Twickenham, dont le nom si délicieusement british ne pouvait que convenir à une réunion Avengers !

Philo ouvrit les hostilités en conseillant à une Lala désemparée par les obstacles à surmonter pour passer entre deux tables « Rentre tes fesses ! ». L’intéressée parvint miraculeusement à se dégager. Rien de tel qu’un conseil bien profond.

Philo nous présenta son ami : Philippe Valmont. Comédien de théâtre et de doublage. Ce fut bien évidemment lui le centre d’attraction de la première partie de la réunion. Ancien élève du cours Florent, il a cependant appris le doublage « sur le tas ». Il est dans la profession depuis 20 ans (un coup d’œil sur le site http://www.allodoublage.com/ montre qu’il a un CV long comme le bras de l’inspecteur Gadget). Philippe est entre autres la voix de Christian Bale, de James Franco, et d’Heath Ledger au cinéma. A la télévision, il double Dylan Walsh dans Unforgettable et Tony Goldwyn dans Scandal - dont il nous dit que la saison à venir va être un joyeux délire. Lala tomba en pâmoison lorsqu’il révéla qu’il fut la voix de Jimmy, personnage récurrent de la série Loïs et Clark, et chouchou de Lala. Ce fut d’ailleurs son premier doublage important. Il vient d’achever le doublage d’Exodus réalisé par Ridley Scott. Il nous confia avoir bien rigolé quand lors d’une bataille où on lançait des flèches, un général cria « Fire !! ». Ah, ces américains…

Il nous confia aussi qu’en tant que comédien de doublage, il doit signer régulièrement des paperasses de confidentialité. Mine de rien, être acteur de doublage demande une « furtivité » aussi totale qu’un agent secret (ne serait-ce que parce qu’on découvre le film avant tout le public). Cela explique qu’il dut souvent se censurer (et moi avec) lorsque nous l’encouragions à parler de « l’intérieur » du métier - a fortiori quand il s’agissait d’anecdotes marrantes. Il nous dit toutefois qu’une journée se déroule habituellement en deux sets de 4h par jour. Et cela pendant 8 jours dans le cas d’un long-métrage. Chaque voxographie est dirigée par le distributeur du film et un directeur artistique particulier : d’où le fait qu’il travaille avec différentes personnes à chaque doublage.

Rencontre 43 1

Philippe Valmont, Gérard Lecaillon et Corinne

Bien que Lala travaille depuis peu comme adjointe administrative à la Préfecture de Police de Paris. Cela ne l’empêcha point de se présenter comme « actrice » à Philippe. Alors que j’avais préparé une batterie de 35 questions en vue de l’événement, Lala usa et abusa de son droit légitime d’actrice pour mener toute l’interview, piquant une à une mes questions sous mon regard de plus en plus embué et jaloux. Elle se défendit en disant qu’elle s’intéressait…

… Qu’elle était admirative du travail de Philippe, qui nous fit une petite imitation de sa voix de Christian Bale, sacré effet ! L’interrogeant davantage, sur le paradoxe d’être comédien mais invisible, de jouer en restant collé à un micro, il répondit qu’il ne considérait pas cela comme une frustration : le fait de moduler sa voix, son timbre, son jeu, sur celui d’un acteur dont l’interprétation a été façonnée durant des mois par un metteur en scène qui veut tirer le meilleur de lui-même, est une intéressante expérience, il doit se montrer à la hauteur de cette exigence. Il déclare que le plus beau compliment qu’on puisse lui faire est : « Je ne t’ai pas reconnu », puisque cela signifie qu’il a réussi à s’effacer pour servir au mieux le film.

Son expérience la plus redoutable techniquement ? Le film Munich où il double Eric Bana : il a dû avoir trois coachs pour lui enseigner l’accent israëlien, l’accent égyptien, et l’accent allemand ! Et psychologiquement ? The Dark Knight 3 : car très différent des deux précédents : plus sombre et complexe, il devait comprendre toute la psychologie de Batman. Or, cela est rendu plus compliqué par le fait que Christian Bale n’est pas un acteur de la Méthode : son jeu n’est pas spontané, mais est calculé, réfléchi, architecturé longtemps à l’avance, obligeant notre ami à reconstituer ce puzzle psychologique avant de se lancer. Un métier d’équilibriste !

Lala déclara qu’elle avait une amie qui avait baptisé son chat féminin (on ne dit plus chatte à cause de certains esprits tordus qui aiment faire des jeux de mots faciles et bien gras, moi le premier) Purdey, en souvenir du personnage des New Avengers. Philippe déclare qu’il avait suivi notre série et appréciait beaucoup Joanna Lumley, dans ce rôle, comme dans la destroy Absolutely fabulous (dans lequel il double d’ailleurs le mari de Saffron Burrows). Lala nous dit qu’elle prépare la mise en scène d’une pièce contemporaine tout en préparant un festival, affaire à suivre. Elle est en train d’écrire une pièce de théâtre, mais elle cherche un partenaire d’écriture. Je propose mes services, mais demande à voir mon CV. Hésitant à lui faire lire mes scénarios intitulés : Goldorak prince des dragons de cristal vert dans la 153e dimension, et Titanic a porno parody, je me dépêche de changer de conversation. Cela d’ailleurs nous fit faire une discussion sur la différence de statut entre acteur, réalisateur, et scénariste. Nous tombons d’accord sur le fait que bien que le scénariste soit le créateur du film, il est celui que tout le monde ignore. Le réalisateur qui ne fait que traduire le film en images a des chances d’être plus connu, mais c’est en fin de compte l’interprète, dont la part de création est finalement la moins importante, qui est celui dont le public se souvient. Paradoxe du cinéma. Denis nous fait remarquer qu’avant les années 80, les séries tournaient souvent autour d’un personnage principal, et qu’il était impossible de le remplacer sans faire couler la série (imagine-t-on Kojak sans Telly Savalas ?). A l’inverse, les séries actuelles sont plus « chorales », autorisant plus facilement les changements d’acteurs, si importants soient-ils. Autres temps…

Philippe Valmont nous quitte à 15h32, non sans avoir reçu les applaudissements nourris du public. Nous espérons qu’il reviendra de temps à autre aux réunions futures.

Rencontre 43 1

DearestTara, Lala, Philo et Denis

Philo me rendit tachycardiaque quand il m’annonça qu’il aimait beaucoup Clair de Lune. Des années que j’adore cette série, et il me le dit que maintenant ! Il nous montra un dictionnaire des grands acteurs de séries télé. Gérard Lecaillon fut honoré de voir que son nom y était inscrit. L’auteur semble être un grand fan des Avengers car son ouvrage est entre autres dédié à John Steed et Emma Peel ! Gérard nous raconta comment grâce à une amie, Christiane Simon, il parvint à avoir un de ses premiers rôles malgré la présence d’une directrice de casting despotique, et ainsi put démarrer sa carrière. Il nous dit aussi que dans son habit de femme dans Nez de chien, il aurait tourné une scène d’amour avec Jean-Claude Bouillon coupée au montage. Curieusement, nous eûmes du mal à être convaincus, et nous lançons un appel aux archivistes afin que nous puissions retrouver cette scène, trésor perdu de la fiction française.

Cela permit à Corinne, Philo, et Gérard d’engager une conversation sur certains acteurs de leur génération, comme l’infortunée Michèle Mercier, prisonnière pour toujours du rôle d’Angélique dans le cœur du public, et également malheureuse dans sa vie personnelle par la suite. Mylène Demongeot et Audrey Hepburn sont citées comme étant des actrices ayant bien vieilli, tandis que Philo nous déclare qu’il a rencontré une fois Michel Simon dans un café et qu’il était proprement imbuvable, hurlant sur tout le monde ! Le plus grand acteur de tous les temps (dixit Charles Chaplin) est considéré par Corinne comme un interprète formidable, mais qu’elle le trouvait quand même…

Surprise à 15h58 : Brett Sinclair fait son retour !!! Il n’était plus venu aux réunions depuis plus de cinq ans. Cela faisait donc une nouvelle tête pour moi. Philo lui demanda quel âge il avait, Brett répondit 30 ans, ce à quoi la réponse fusa : c’est vieux !! (Je rappelle que Philo fêtait ses 63 ans le jour de la réunion). Vieille connaissance de Lala, ils devisèrent longuement à voix très basse pour être sûr que mon oreille baladeuse ne les surprenne pas. J’ai donc imaginé quel était leur dialogue, j’en ai tiré un roman de 180 pages qui me valut une fatwa en Iran pour outrage aux bonnes mœurs. Je me concentrai donc sur une conversation à propos de James Bond. Mes aînés étaient plutôt partisans de l’époque de Sean, et considèrent l’agent 007 comme étant vraiment inscrit dans le contexte de la Guerre Froide, et que passé Roger Moore, Bond n’est plus vraiment dans son monde - quoique Skyfall est considéré par eux comme un excellent film. Je considère au contraire que Bond est un homme moderne dans les années 60, et que transposé à notre époque, il se doit d’épouser le monde actuel (voilà pourquoi j’aime beaucoup les derniers Bond). Débat intéressant (euphémisme pour dire que j’ai raison et qu’ils ont tort).

Lala critique vertement Twitter pour être le refuge du néant intellectuel, triomphe de l’instantané irréfléchi, du superflu, et de la vulgarité. La limite de 140 caractères ne laissant pas le soin de développer ses idées ou l’orthographe. Détail annexe : Lala est inscrite sur Twitter.

Également du côté de Lala, puisque sa sœur étant enceinte, elle va devenir tata. La tata commande par ailleurs au serveur deux œufs au plat et des saucisses de francfort. Fidèle à sa réputation, elle sema le bordel parmi les serveurs qui apparemment ne comprenaient pas bien toutes les subtilités de leur propre menu. Quand Lala passe, la routine trépasse !

Remembering : Klokloh est toujours en contact avec denis. Ishtyar, sa fille, est désormais à Sheffield. Estuaire44, absent depuis trois semaines aurait ressenti une certaine lassitude, et a décidé de se mettre en retrait du forum. On espère qu’il reviendra vite. Pas parce qu’on l’aime bien, non, on est beaucoup plus opportunistes :  il a encore quatre-cinq séries à chroniquer pour le site non mais sans blague.

Michel Alençon arrive à 17h05. Si vous vous rappelez de la 41e réunion (The mysterious Michel absence affair), vous savez que Michel s’est absenté pendant quelques minutes pour aller au-dehors - où la Gay Pride battait son plein - laissant la porte ouverte (pas que la porte) à toutes les éventualités. Il nous révèle en fait qu’à 69 ans, il a les oreilles sensibles, et ne supportait pas la cacophonie. Il a donc voulu seulement se soulager les esgourdes. Rassurés que le derrière de Michel soit resté virginal, Philo, denis, Corinne, et Gérard partirent à 17h13.

Nous discutâmes encore un peu, de la psychologie du personnage de Salomé, ou d’histoires de bureau racontées par Brett, notamment sur les coups de fil farceurs que ses collègues s’amusaient à donner à d’autres collègues. Puis, nous levâmes la séance à 17h53. J’espère chers lecteurs que vous excuserez ce compte-rendu passablement édulcoré, mais c’est Noël, et il ne faut pas choquer les enfants qui s’ils me lisent doivent déjà vous demander ce qu’est une Gay Pride.

Alors je vous souhaite de joyeuses fêtes, et comme vœu de fin d’année, je vous souhaite de ne JAMAIS écrire de compte-rendu!


44ème rencontre (21 Mars 2015) 
 

Lieu : Le Twickenham (Paris)

Nombre de participants : 6, Lala, Philo, Denis, Estuaire44, Jean-Christophe, Dearesttara. 

Compte rendu (écrit par Denis) :

Le Grand Cluny étant de nouveau en travaux, la réunion eut lieu pour la seconde fois au Twickenham, qui, après tout, sied parfaitement au site où les séries britanniques ont une place primordiale. Ajoutez à cela que la brasserie se situe à l’angle de la rue des Anglais et elle pourrait devenir par conséquent le lieu ‘officiel’ des prochaines réunions. 
Pour une plus grande commodité de lecture, on ne va pas s’accommoder de vers mais plutôt de verres (dans le nez) pour écrire ces quelques lignes résumant une réunion très intéressante.

Peu après 14h00, un nouveau venu fit son apparition : Jean-Christophe. Nous avions fait connaissance sur Facebook suite à mon dossier sur les lieux de tournage à Orléans des Brigades du Tigre. Jean-Christophe est trésorier du Cercle Holmésien de Paris. Il nous remit une carte du cercle et nous apprit qu’une réunion holmésienne se tient à Paris tous les seconds mercredi du mois dans une ambiance festive au Galway, un pub irlandais. 
Nous sommes chaleureusement conviés à participer à ces réunions. Personnellement, je vise celle de mai ou juin. Notre spécialiste du grand détective aime à peu près toutes les adaptations mais pour lui, Jeremy Brett est la perfection. On est au moins deux à penser de la sorte !

Jean-Christophe est également un connaisseur de séries. Il préfère les saisons 2 et 3 de Chapeau melon et bottes de cuir : un choix hors norme et peu rencontré parmi les fans de la série. Son Avengers girl préférée n’est pourtant pas Cathy Gale mais Tara King ! Ses épisodes préférés proviennent des New Avengers ; Le dernier des Cybernautes, Le baiser de Midas et Les anges de la mort forment son brelan d’as. Quant au film de 1998, il le trouve très moyen. 

A part les Brigades du Tigre cité plus haut, Jean-Christophe est amateur de Star Trek, des Rues de San- Francisco, Les mystères de l’Ouest, Thunderbirds, Columbo et Amicalement votre dont il adore tous les épisodes. Sur un rythme soutenu, nous passâmes en revue tous les points forts de ces séries. Lorsqu’il cite New York police judiciaire, Jean-Christophe est en accord avec Dear et Estuaire, car ils adorent tous trois Elizabeth Röhm. Il évoque ensuite avec moi New York section criminelle et la superbe prestation de Vincent D’Onofrio dont toute la gestuelle est copiée dans la version française. 

Nous évoquâmes ensuite Le Prisonnier et surtout cette fameuse fin qui continue à faire couler beaucoup d’encre. Dear défend ce dénouement âprement, tandis que Philo et moi-même le considèrent bâclé, comme une volonté d’en finir sans trop savoir comment. Ayant depuis peu la version Blu ray, je me replongerai prochainement dans la série afin d’y donner mon verdict définitif. Dear défend aussi le remake mais il conçoit qu’il est gâché par une mise en scène illisible et un montage idiot… autant admettre dans ce cas que c’est un bide ! 

La conversation bifurqua ensuite sur les superstars spéciales tels Seagal, Schwarzenegger, Lundgren, Norris ou Jean-Claude Vandamme. Que des stars de cinéma intello ! 

Peu après le départ de Jean-Christophe à 15h45, on espère le revoir très vite, Lala débarqua au Twickenham après quelques égarements. La discussion changea de thème et on aborda la retraite bien méritée du grand Rocco Siffredi. Dear déclina lorsqu’on pensa à lui pour remplacer ce membre de l’industrie cinématographique. Peut-être un manque de confiance en soi… surtout que les plus jeunes de l’assistance sont paradoxalement ceux qui ont la vie sexuelle en berne !

Lala travaille à la fonction publique et en a marre de ne rien faire… Je vois d’ici les mauvaises langues parler de pléonasme. C’est faux, pas d’amalgame, un terme très à la mode depuis quelques temps. Elle nous raconta un truc incroyable, qu’elle mit trois mois à découvrir qu’un collègue était en fait une collègue…Rien ne vaut la fouille corporelle dans ces cas là ! Et la conclusion de l’histoire est pour Philo : « Là-bas, tu te fais b….. sans qu’on te touche ! » 

Avec le retour d’X files, le trio Estuaire, Lala, Dear est aux anges.  Cela fait sept ans qu’Estuaire garde le champagne au frais pour l’occasion ! Cela promet pour les prochaines réunions, surtout que Lala n’a qu’un souhait pour cette série à venir ; du cul dans X-Files…En attendant, elle cherche à fonder un festival théâtre ouvert à tous (sans jeu de mots). 

La réunion se termina vers 18h00.
A la prochaine, pour les beaux jours !

Retour à l'index 

45ème rencontre (20 Juin 2015) 

 

Lieu : Le Twickenham (Paris)

Nombre de participants : 8 (DearEstTara, Denis, Estuaire44, Jean-Christophe, Lala, Mrs Peel 6568, MrGale, Philo)

Compte rendu (synthétisé par Philo et Dear sur la base des écrits de Denis Chauvet, Estuaire44 et DearEstTara):

20 juin 2015, c’était la 45ème édition de nos réunions et la 3ème au Twickenham (Paris), qui sera, jusqu'à nouvel ordre, le lieu des prochaines réunions.

Il y avait huit participants dont deux 'retours', mrspeel.6568, pas vue depuis la 40ème et Mr Gale, pas vu depuis la 17ème (octobre 2008), mais il nous a dit qu'il était passé récemment (ce qui n'apparaît pas sur les comptes-rendus !), Lala, le Président Philo, Denis, Estuaire 44, Jean-Christophe et le Dear ladada !

La phrase du jour est pour Philo : « La b… me lâchera avant la tête ».
Jean- Christophe, du Cercle Holmésien, a répondu à Dear en précisant que Jeremy Brett restait pour les fans LE Sherlock Holmes (Dear avait l'air un peu déçu pour le coup). Estuaire demanda à Jean-Christophe ce que pensent les amateurs éclairés de Sherlock Holmes à propos de séries comme Sherlock et Elementary. Il leur reconnaît quelques qualités formelles mais estime que la seule véritable série holmésienne demeure celle de Granada, pour son intransigeante fidélité au Canon. Denis confirme, citant l’anecdote de Brett, ayant réalisé une bible des écrits de Conan Doyle et veillant au grain.

Et, bien entendu, Estuaire a célébré en grandes pompes le retour de X Files (il va peut-être falloir que je regarde quelques épisodes du coup !). D’ailleurs, il avait parié en 2009 qu’il offrirait une bouteille de champagne si X-Files revenait ! Le point est fait qur le tournage des New X-Files : la suite du retour : Lala estime que le danger est bien présent d’une relation déficiente entre Scully et Mulder désormais séparés. Scully aurait même un nouveau fiancé ! Le temps suspend son vol. Estuaire noie son chagrin dans le champagne, car toujours privé de photo des Bandits Solitaires.

 

- Pour la première fois depuis 2010, Dear n'a pas demandé de DVD à Estuaire. Pour éviter qu'une faille spatio-temporelle apparaisse à cause de cet événement inattendu, Philo lui passa la saison 1 de Mozart in the jungle, non sans avoir avoué être tout fiérot d'avoir trouvé une série qui se passe dans son domaine artistique (la musique classique et la direction d'orchestre), domaine pas vraiment usité dans les séries télévisées. Dear fut donc légèrement flagorneur. Philo, décidément d'humeur de prince, promit que son poème épique de 128 vers sur la 44e réunion (rejeté car dérogeant au prosaïsme traditionnel des comptes-rendus) sera publié sur le site, Dear déclare être devenu aussi flatteur qu'un sycophante*.

- Lala a tenté pendant 15 minutes de convertir mrs.peel6568 à Ally McBeal et Clair de Lune - dont Denis et Lala semblaient ignorer que Linda Thorson participait à un épisode de cette dernière série ; ça fait plaisir de savoir que vos critiques sont bien lues ironisa Dear... L'excellent festival Woman in all states de Lala le samedi suivant aura bien lieu malgré quelques difficultés classiques. Estuaire44, grâce à des enfumages rhétoriques finement ciselés, fit promettre à Dear d'écrire une review. Pour se préparer, Dear a décidé de relire tout Eve Ensler, Simone de Beauvoir, et Michel Houellebecq pour tenter de comprendre cette notion très mystérieuse qu'est le féminisme**. Il a également l'intention d'acheter 520 kg d'aspirine pour tenir le coup.

- Dear (oui, encore lui) persiste à penser que Vénus Smith est une Avengers girl régulière de Chapeau melon, contrairement à un Denis moins péremptoire. Lala dit que dans le questionnaire, elle a écrit qu'Emma Peel a joué dans 44 épisodes (au lieu de 51 ou 52 si on compte le flashback des TNA) pour rendre hommage à Estuaire44.

- La serveuse de Twickenham s'engage dans un élégant ping-pong verbal avec "Le président Philo". Elle affirme avoir été très marquée par Le Monstre des égouts des TNA avec le groratgéant toudégueu de la fin.

- Fear, pardon, Dear décide d'aller aux toilettes. Une minute plus tard, Philo y va à son tour ; deux minutes plus tard, Jean-Christophe y va aussi. Nous étions donc tous trois dans la salle des commodités à la queue Leu Leu... Comment Lala et mrs.peel ont-elle pris cette pure coïncidence ? Face à leur silence pudique (huhum), Dear se jure de répondre à cette question, du moins dès qu’il aura barboté le TARDIS***.

- mrs.peel6568 est superbe dans son orange costume élégant et classieux. Dear (toujours lui) la compare à un Don Draper au féminin (voir série Mad Men). Apparemment, elle ne sut pas si c'était un compliment ou une insulte, et s'en tira par un fondant sourire de bon aloi. La conversation roula alors sur les séries : le succès des Mad Men est évoqué, toute l’assemblée reconnaissant le grand intérêt de la série. Inspirées par celle-ci, les séries rétro, mais aussi celles de bureau sont évoquées. Dear adore l’humour de The Office (versions US) et de Steve Carell, Estuaire recommande la sitcom anglaise The It Crowd, avec ses deux informaticiens bien cramés (un Nerd et un Geek) dirigés par une jeune femme totalement incompétente. Pressée par le temps et l'amicale pression de Steedounet (dont Lala a récité quelques odes apologico-érotiques à sa gloire), mrs.peel6568 dit qu'elle usera pour les saisons 5 et 6 de Downton Abbey de la "brevitas" telle que Tacite la formula au Ier siècle après J-C (traduction : 10 lignes pas plus). Fan de la série, elle n'a cependant pas aimé Gosford Park, écrit par le même scénariste et sur un sujet similaire, ce qui plongea Dear (toujours lui) dans une perplexité insondable quant à la complexité de l'entendement humain.

- Estuaire44 nous rassure, il ira bien voir Star Wars 7 malgré qu’il ne soit pas super confiant.

- David Duchovny et Gillian Anderson sont-ils ensemble ? Estuaire émet de doutes sérieux ; Dear (encore lui) dit I want to believe, estimant que c’est surtout derrière la caméra que cela se passe entre David Duchovny et Gillian Anderson, tous les espoirs sont permis (c'est beau de rêver). Lala emporte le morceau en synthétisant leurs deux opinions : ils sont sexfriends ! Il est demandé à ce que Lala soit mutée au bureau des négociations diplomatiques de l'ONU.

- Lala ne s'épanouissant pas dans le commissariat où elle se trouve, Dear (décidemment…) lui recommande de regarder Brooklyn Nine-Nine, récente série américaine diffusée tous les vendredi soir sur France 4 (dans une VF plutôt correcte, même si la VO est bien sûr supérieure) sur un commissariat de New-York dont les enquêteurs joyeux abrutis, à défaut de maintenir l'ordre, maintiennent nos zygomatiques dans un état d'euphorie.

(Bref, toute la réunion tourna autour de Dear, toujours, Dear, rien que Dear, il faut le Dear !)

* Sycophante : À Athènes et dans quelques autres cités, dénonciateur professionnel.
** Féminisme : terme enfumoir qui convient parfaitement à Dear essayant de comprendre le fonctionnement d’une poupée gonflable.
*** Le TARDIS est une machine à voyager dans le temps et l'espace dans la série britannique de science-fiction Doctor Who.

VOIR LA VIDÉO

Retour à l'index