Fantasia chez les ploucsLa Septième cible

Saga Lino Ventura

L'aventure c'est l'aventure (1972)


1. L'AVENTURE C'EST L'AVENTURE

classe 4

Résumé :

Un procès sur 5 truands est en cours, et c'est le procureur qui parle. Il rappelle leur carrière criminelle, Simon Duroc, voleur de pneus chez Simca. Charlot qui remplit qu'à moitié les réservoirs de ses clients, Jacques trafiquant d'armes, qui un jour rencontre Charlot et s'associe avec lui. Vient ensuite Aldo qui est un voleur de voitures, qui lui tombe sur Lino Massaro. À leur sortie de prison respective, les 5 hommes qui se sont rencontrés au poker, décident de se lancer dans la politique et commence par faire un faux enlèvement de Johnny Hallyday.

Puis, ils enchaînent avec celui de Armand Herbert, pour faire une révolution en Amérique Latine, dirigée par le général Juarez, qu'ils enlèvent aussi et vendent à tous les pays qui le recherche. Puis ils détournent un avion, mais alors qu'ils prennent des vacances, ils se font capturer par Juarez qui est toujours vivant. Ce dernier leur prend leur argent et les livre à la police française. Mais ils sont expulsés en Afrique, et ils reprennent leurs activités lucratives en enlevant le pape : l'aventure, c'est l'aventure.

unechance 7

Critique :

Un film de Claude Lelouch et dont je ne suis pas très fan de son cinéma. C'est le cas ici pour L'Aventure c'est l'Aventure. Autour de Lino Ventura, est réuni 4 autres vedettes dont certaines l'étaient déjà à l'époque et d'autres allaient le devenir : Charles Denner, Jacques Brel, Charles Gérard et Aldo Maccione. Pour les vedettes féminines, une seule est à noter : Nicole Courcel (La Gifle, Les 5 Dernières Minutes, Les Créatures) qui fait la porte-parole des prostituées, mais c'est un petit rôle.

Alors ce film me pose un énorme problème car je n'ai jamais mais alors jamais accroché ! Je le trouve mauvais, vraiment très mauvais et je n'arrive pas à comprendre ce qu'on peut trouver de drôle dans celui-ci. Pour moi c'est un grand gâchis avec de tes acteurs ! Déjà les premières 30 minutes sont interminables et il n'y a que de la parlotte, et même après ça traîne en longueur. 

ladoublure 3

Les gags ne sont pas amusants et les acteurs qui pourtant sont des vrais acteurs pour certains s'embourbent mais s'embourbent tout au long du film. Seul Charles Denner tire à peu près son épingle du jeu, mais il n'y a rien à garder dans ce film. Déjà, je ne ferai pas de commentaire sur Aldo Maccione car je n'ai jamais compris, mais alors jamais compris ce qu'on trouvait à ce type : il n'est pas drôle, et surtout il ne sait pas jouer. Donc toutes ses pitreries n'amusent pas. La séquence sur la plage où les 5 acteurs font leur démarche pour séduire les filles ne décroche pas un seul rire, et pendant tout le reste du film c'est comme ça.

Les rares petites choses qui décrochent un sourire sont à la limite la séquence entre Charles Denner et Juarez lorsqu'ils sont seuls à la cabane où ils le retiennent prisonnier, et à la fin du film lorsque Denner dit que le pape a rapporté. Mais c'est tout, le reste est nul, et je ne trouve vraiment rien à sauver dans celui-ci. 

Même la façon de filmer n'est vraiment pas au top. Je me suis ennuyé pendant toute la durée, et j'ai bien vu passer les 2H qui le composent. Peut-être à la limite que l'on peut mettre en point fort, les paysages, pour les différents pays où le tournage a eu lieu, mais c'est tout. On a droit également à une petite apparition de Johnny Hallyday, quelle chance ! Non sérieusement, la musique signée Francis Lai et José Padilla passe à peu près et est synchrone avec l'action qui se passe à l'écran. Mais vraiment rien de bien réjouissant.

Pourtant, le film a très bien marché : il fera un peu plus de 3.8 millions d'entrées. Mais pas seulement, pour beaucoup ce film est culte, j'avoue que ça me dépasse. Personnellement, je vous dirai qu'il n'est absolument pas indispensable dans la filmographie de Lino Ventura et que vous pouvez vous en passez. Le film est disponible en DVD.

Anecdotes :

  • C'est sur ce film que Lino Ventura, et Jacques Brel sont devenus très amis et qu'ils auront le désir de retourner assez rapidement ensemble, c'est pourquoi ils se retrouveront un peu plus tard dans L'Emmerdeur.

Séquences cultes :

Come ?

Ti mando a Sicilia !

La cinquième, c'est foutu !

On va le photographier.

Vous pissez en bégayant ou quoi ?

C'est un truc italien ça.

Pourquoi je baisse le pantalon ?

C'est un névropathe cyclique.

Retour à l'index