Adieu pouletGarde à vue

Saga Lino Ventura

Cadavres exquis (1976)


1. CADAVRES EXQUIS

classe 4

Résumé :

Un vieil homme visite et se promène lorsque tout à coup dans la rue, il est abattu. C'était le procureur Varga, peu après un autre juge est assassiné. L'inspecteur Rogas est sur l'affaire et commence son enquête. Il pense rapidement que les meurtres des juges est l'œuvre d'un homme condamné par eux alors qu'il était innocent. Très vite, un nom lui paraît évident : Cres. Mais il n'arrive pas à le rencontrer, et toutes les photos qu'il trouve de lui n'ont pas son visage, ou ont disparues.

Mais les supérieurs de Rogas pensent qu'il s'agit d'une affaire politique et le rattache à une brigade chargée de ces affaires. Mais Rogas refuse et continue son enquête seul sur Cres, mais au fur et à mesure de ses investigations, Rogas est de plus en plus persuadé que Cres est dans une affaire politique, et que c'est un complot qui se trame. Mais alors qu'il va rencontrer le secrétaire du parti socialiste, les deux hommes sont abattus et la version officielle donnée est que Rogas était fou et a tué le secrétaire et s'est suicidé ensuite. 

unechance 7

Critique :

Film psychologique à l'ambiance pesante, ce thriller politique réalisé par Francesco Rosi (Le Moment de Vérité, Le Défi, Main Basse sur la Ville) est très difficile à suivre si vous n'arrivez pas à rentrer dedans. Il est très austère et assez long, près de 2H, et si dès le début du film vous ne parvenez pas à suivre l'histoire, vous vous ennuierez rapidement et décrocherez tout aussi vite.

Lino Ventura campe encore le rôle d'un inspecteur, de la police Italienne cette fois-ci, qui doit enquêter sur des meurtres de magistrats qui commencent à avoir lieu. Il tente tant bien que mal de comprendre ce qui se passe autour de lui dans son pays, et tous les enjeux que cela entraîne. Son enquête d'abord basée sur un homme jugé coupable et qui a purgé une peine de prison injustifiée du fait qu'il aurait été innocent et dont le but serait de se venger de ses bourreaux, s'efface au fur et à mesure de la progression de ses investigations derrière un complot politique qui au final lui coûtera la vie également. 

ladoublure 3

Production italienne, ce qui fait que l'on ne reconnaît pas beaucoup d'acteurs dans ce film, néanmoins, nous avons tout de même droit à un petit rôle au début de Charles Vanel (L'Aîné des Ferchaux, Coup de Foudre, Sept Morts sur Ordonnance) en tant que procureur Varga et également à la présence de Max Von Sydow (Les Trois Jours du Condor, Flash Gordon, Jamais Plus Jamais) dans le rôle du président des magistrats : Riches. On reconnaîtra également Renato Salvatori (Z, Flic Story, Le Gitan) le célèbre comparse de Belmondo dans Le Casse et qui ici joue le rôle d'un inspecteur qui aide Ventura.

Le film met lentement en place les éléments, et l'ambiance est vraiment très pesante du début à la fin de celui-ci, sans aucun doute, la réalisation italienne y joue pour beaucoup. Pas mal de scènes sont filmées à l'extérieur ce qui est un vrai plus, et nous permet de découvrir un peu l'Italie, et c'est vraiment bien cadré et net, pas de souci là-dessus. Ventura accentue l'ambiance délétère du film, et les comédiens autour de lui sont tout aussi sinistres et suspects. Le travail est fait. 

Il y a d'ailleurs quelques belles scènes bien glauques comme par exemple lorsque Ventura découvre les photos de Cres sans visage, la mort du chat, ou bien encore la scène des morts en noir et blanc qui bougent. C'est pesant, ça apporte du crédit au film. Vous serez d'abord orienté vers une mauvaise histoire, puis petit à petit le spectateur est ramené sur le chemin voulu et au bout d'un long moment commence à comprendre ce qui se passe pour les protagonistes.

Bref, ce n'est pas un mauvais film, mais il faut vraiment s'accrocher pour le suivre jusqu'au bout. La musique de Astor Piazzola et Piero Piccioni n'est vraiment pas mémorable. Le film ne marchera pas très très bien et fera à peine un peu plus de 1 millions d'entrées en France, et un peu plus de 217 000 entrées en Espagne, dommage car Ventura est vraiment bon dedans. Il n'est pas indispensable dans la vidéothèque de Ventura, mais se regarde. Le film existe en DVD mais est très difficile à trouver. 

Anecdotes :

  • Un court-métrage de 25mn porte presque le même titre, en effet, celui-ci réalisé par Léa Mysius se nomme Cadavre Exquis mais au singulier.

Retour à l'index