Présentation

Saga X-Men au Cinéma

X-Men, X-Men 2 et X-Men : L'Affrontement Final


1. X-Men (X-Men) - 2000

2. X-Men 2 (X2) - 2003

3. X-Men : L'Affrontement final (X-Men: The Last Stand) - 2006

 

                                                                                                                        

 


1. X-MEN
(X-MEN)

Résumé:

Une jeune adolescente, alors qu'elle embrasse un garçon se rend compte qu'elle a un pouvoir étrange : celui de vider les gens de leur énergie. Plus tard, à la maison blanche le docteur Jean Grey tente de faire abolir un décret qui demande aux Mutants de se faire recenser et pucés pour être surveillés car ils constituent un danger potentiel pour les humains.

superman 1 1 1

Mais elle rencontre une farouche opposition de la part du sénateur Kelly. Malicia, la jeune fille,  s'enfuit et fait la connaissance de Wolverine, un mutant. Ils sont attaqués par d'autres mutants à la solde de Magnéto, mais sont sauvés par les X-Men dont Charles Xavier est à la tête. Magnéto est un ancien ami de Charles Xavier, mais il a le projet d'irradier les êtres humains pour les faire muter, et ainsi qu'ils rejoignent la cause des mutants.

Mais sa machine tue et le sénateur Kelly est sa première victime. Mais Magnéto enlève Malicia et met avec ses mutants son plan à exécution. Les X-Men interviennent et sauvent Malicia en détruisant par la même occasion la machine de Magnéto. Magnéto et son équipe de mutants sont hors service, Wolverine peut partir à la recherche de sa vraie identité.

Critique: 

Premier film (avant le Spiderman de Sam Raimi sorti en 2002) à mettre à l'écran avec de gros moyens financiers, et les nouveaux moyens numériques des super-héros de la Marvel. Et pas des moindre, puisqu'il s'agit des mutants les plus connus et parmi les plus populaires de la Marvel en comics : les X-Men. Et c'est Bryan Singer qui s'y est collé ! J'ai une connaissance de toute la Marvel en comics jusqu'au début des années 90, où j'ai laissé tomber peu après la faillite des éditions LUG qui publiait la Marvel via ses titres : Strange, Special Strange, Titans, NOVA, etc. Les X-Men étaient eux, publiés dans la revue Spécial Strange & Spidey.

J'ai suivi ensuite un peu lorsque c'était SEMIC France qui publiait encore ces titres, et je n'ai pas connu la suite. Ceci étant dit, cela m'a permis d'avoir lu les histoires du début en comics et qui sont adaptées à l'écran : malheureusement, je n'ai pas de connaissance du monde ultimate dont sont parfois faites les adaptations au cinéma. Et j'espère donc que mes connaissances suffiront pour aborder correctement les films adaptés des comics.

Alors tout d'abord, pour X-Men je vais dire la même chose que j'ai dite lorsque j'ai vu le 1er film de Spiderman : c'est très difficile de résumer près de 40 ans de comics en un film de 1H40 ! De plus, ce qui peut « passer » en BD, ne le fera pas forcément visuellement au cinéma ! D'autant plus que les X-Men ont évolués au cours du comics, le groupe a vu ses membres changer plusieurs fois et d'eux ont découlé d'autres séries comme les « Nouveaux Mutants » sans compter le fait, que des X-Men ont « mutés » vers une autre série intitulée « Facteur-X » également.

Cela dit, le film peut se baser sur la série Ultimate. Mais ne mélangeons pas tout, et concentrons-nous sur ce premier film des X-Men : tout d'abord, donc ce n'est pas l'équipe originale des X-Men que nous voyons à l'écran (l'équipe dans le comic se composait de : Cyclope, Iceberg, Strange Girl (Jean Grey), Le Fauve, Angel et le Professeur Xavier : Tornade est arrivée après comme Wolverine). C'est un mix, mais je ne pense pas que cela ai beaucoup d'importance.

Non, ce qui est plus important c'est l'histoire avec Malicia : vous ne retrouverez pas l'histoire originale du comics qui, je le pense, était trop complexe à adapter à l'écran, et qui aurait engendré de surcroît des droits d'auteurs difficile à mettre en œuvre (d'autant plus difficile lorsque l'on voit le bazar que c'est déjà entre les studios qui détiennent les différents droits des super-héros Marvel et qui est simplement une catastrophe !).

Dans le comics, Malicia est trouvé en premier par des Mutants qui ne sont pas alliés au Professeur X, et Malicia ne fait pas partie des gentils. De plus, c'est elle qui affronte et vole les pouvoirs d'une autre héroïne : Miss Marvel. Malicia lui vole ses pouvoirs de façon définitive, ainsi que sa conscience et Carole Danvers qui est Miss Marvel devient amnésique. Malicia ayant de plus en plus de mal à vivre avec cela va voir le Professeur X pour lui demander de l'aide, les autres X-Men et amis de Miss Marvel ne sont pas enthousiastes pour qu'elle intègre les X-Men.

Elle deviendra pourtant le bras droit de Wolverine lorsque celui-ci sera pour un moment le leader des X-Men. Tout ceci, est donc totalement gommé dans le film de Singer pour faire plus simple ! Ce qui n'est peut-être pas forcément mieux. De plus, je ne vais pas rentrer dans les détails pour le personnage du sénateur Kelly, car là on s'embringue dans une histoire avec Gyrich et les sentinelles. Ici dans ce premier film, une jeune femme nommée Malicia découvre ses pouvoirs de Mutante et fait la connaissance en s'enfuyant, d'un autre Mutant solitaire : Wolverine. Ce dernier prend en amitié Malicia, mais se fait attaquer par Magnéto et ses sbires, les X-Men interviennent et Wolverine va les rejoindre en faisant la connaissance de Charles Xavier. Wolverine recherche ses origines, et Xavier peut l'aider.

batman 1 1 8

Alors ça respecte à peu près le comics, mais comme je l'ai dit, ça ne peut pas tout résumer. Néanmoins, les principaux points de repères sont là : Magnéto et Xavier qui se connaissaient avant d'être ennemis, l'école pour surdoués de Xavier avec les X-Men. Et donc les X-Men eux-même avec des personnages mixés pour l'équipe entre les nouveaux et les X-Men originaux. Leurs pouvoirs sont respectés.

superman 1 1 9

C'est donc l'histoire avec Malicia qui a le plus changé, ainsi que le personnage de Mystique. Mais là aussi, on passera dessus car ça serait encore trop long à expliquer. Tout d'abord, nous retrouvons un grand monsieur pour incarner Charles Xavier : Patrick Stewart (le célèbre Capitaine Jean-Luc Picard de la série « Star-Trek, la Nouvelle Génération ») qui incarne un Professeur Xavier très crédible et très proche de la BD pendant tout le long du film.

superman 1 1 10

C'est ensuite Ian McKellen (« Le Seigneur des Anneaux », « Last Action Hero ») qui incarne Magnéto. Et là c'est plus problématique : dans la BD, j'ai toujours vu Magnéto comme un homme de 45 – 50 ans maximum dans la pleine force de l'âge capable de se battre. Ici, je trouve que Ian McKellen fait un Magnéto un peu trop âgé (je crois que l'acteur avait la soixantaine à ce moment-là!), et ça gâche un peu le personnage qu'on sent plus mou. Pour l'équipe des X-Men : Hugh Jackman (« Van Helsing », « Scoop », « Australia ») incarne Wolverine. Je suis bluffé par la performance de l'acteur, tant au niveau ressemblance avec le personnage de la BD, qu'avec son jeu d'acteur excellent.

superman 1 1 11

Hugh Jackman excelle dans ce premier X-Men, et se détache du lot. À noter, qu'il était pratiquement inconnu avant X-Men et que c'est ce film qui a lancé sa carrière. Halle Berry (« Le Dernier Samaritain », « Catwoman », « Gothika ») interprète Ororo alias Tornade : elle fait une bonne Tornade, disons, que cela aurait pu être pire.

James Marsden (« Superman Returns », « Bad Girls », « The Box ») incarne lui le leader des X-Men : Cyclope. Et là, malheureusement, il n'a aucun charisme et d'une, deux, le fait d'avoir sa visière étouffe encore plus son jeu d'acteur et trois, il est sans arrêt du début à la fin du film dans l'ombre de Jackman.

Jean Grey, le Phénix, dans la BD est jouée par Famke Janssen (James Bond « Golden Eye », « Taken », « La Maison de L'Horreur ») : c'est pas le top niveau, mais comme pour Tornade ce n'est pas vraiment catastrophique.

superman 1 1 12

C'est réellement Anna Paquin (« La Leçon de Piano », « Le Choix d'une Vie », « Elle est trop Bien ») qui crève l'écran dans le rôle de Malicia. Si on est loin du personnage de la BD, elle joue néanmoins bien la jeune fille effrayée par son pouvoir qui est capable de tuer.

Pour le casting, nous avons donc du bon et du moins bon, mais ça peut passer. Les pouvoirs des héros sont respectés comme je l'ai déjà dit plus haut, par contre on ne peut pas en dire autant des costumes (quoique, ils se rapprochent de la version Ultimate) : dommage, car dans les X-Men de la BD, la tenue de Tornade à elle seule valait le coup d'œil et j'aurai bien aimé voir Halle Berry dans celle-ci. Mais je pense que les puritains américains n'auraient pas apprécié car trop dévêtue ou trop sexy.

superman 1 1 13

Celui de Magnéto (spécialement le casque) est clairement raté ! Une seule référence est faite sur le costume de Wolverine lorsque Cyclope lui demande si au lieu d'une tenue en cuir, il aurait préféré un costume Jaune (costume de Wolverine qu'il a porté pendant des années dans la BD). Mais attardons-nous sur Wolverine justement, car ce 1er film est déjà centré sur lui, et cela pose problème et posera problème aux films suivants car toujours centrés sur le personnage de Wolverine.

superman 1 1 14

Très populaire dans la BD, je pense que Singer a voulu tirer profit de la popularité du personnage et met donc totalement en avant Wolverine au détriment du reste des X-Men qui sont quasiment inexistants ! Ainsi, il n'y a qu'à voir la scène après son combat contre Mystique, et la phrase qu'il dit à Cyclope pour confirmer que c'est bien lui et non Mystique qui a pris son apparence. C'est navrant pour Cyclope, qui est un personnage beaucoup plus complexe et charismatique dans la BD.  Et ensuite il y a forcément le même problème que dans la BD pour Wolverine : je m'explique !

Personnellement, ça n'a jamais été un personnage qui m'a attiré : pour une simple et bonne raison, il est censé être un humain complètement déjanté, proche de l'animal qu'il représente. Presque une brute sanguinaire qui a plaisir à tuer ! Oui, mais malheureusement, dans la BD cela arrivait rarement de voir sa bestialité, et les rares fois où cela se faisait on trouvait toujours un moyen de la stopper (Magnéto le contrôlant via son squelette en métal, etc.). Et ceci pour une simple raison, la BD s'adressait à des jeunes, et les films doivent être tout public ! CQFD. Nous ne verrons jamais de boucherie avec Wolverine, ce qui fait qu'il reste simplement un personnage bourrin, mais qui se fera toujours avoir pour ne pas avoir à laisser sa nature bestiale apparaître. Mystique est d'ailleurs l'autre personnage phare du film qui va plus se détacher dans les suites, incarnée par Rebecca Romijn (« Austin Power 2, l'Espion qui m'a Tirée », « Femme Fatale », « Rollerball »)  c'est surtout l'effet de prendre l'apparence des gens, et son maquillage qui font énormément sensation. Les autres éléments de la BD sont là : Xavier avec son cérébro, le Blackbird : le fameux avion des X-Men... Et la dualité Mutants versus humains est bien représentée, c'est souvent un débat exploité dans le comics.

superman 1 1 15

Car contrairement aux autres super-héros Marvel qui ont acquis leurs pouvoirs en étant des simples humains (Spiderman se fait mordre par une araignée, Iron-Man a une armure, Les 4 Fantastiques sont irradiés...), les X-Men qui sont des mutants, ont leurs pouvoirs innés. Pour la confrérie des Mutants, là aussi c'est complexe par rapport à la BD, de plus, il y a une erreur chronologique avec Dents de Sabre et plus tard avec le film « X-Men Origins : Wolverine ». Les effets spéciaux sont un point fort de ce film, il faut se dire que nous sommes en 2000, et que les nouveaux effets commencent à peine !

superman 1 1 16

La technologie est là, celle qui permettra plus tard de pondre les « Spiderman » et « Avengers » et tout le reste. Il y a de l'action et c'est rendement mené, et vous pourrez voir le premier caméo de Stan Lee, qui seront par la suite une vraie séquence à découvrir que les fans attendent toujours avec beaucoup de plaisir.

superman 1 1 17

Le public ne s'est d'ailleurs pas fait prier, et le film fut un vrai succès : d'un budget conséquent de 75 millions de dollars, il rapportera 296 millions de dollars en recettes à travers le monde et lancera ainsi la franchise des X-Men au cinéma. Au final, le fait d'avoir axé presque tout sur Wolverine, donne à mon goût un film assez froid qui dégage peu d'émotion.

superman 1 1 18

On voit un bon film d'action, il y a quelques scènes touchantes, sans plus, et c'est tout. La musique de Michael Kamen est agréable tout le long du film, mais n'a rien d'inoubliable. Néanmoins, le sujet était très casse gueule, et on peut dire pratiquement que Singer a réussi le défi de faire des X-Men un film pas trop mauvais qui s'en sort pas trop mal !

superman 1 1 19

Disons, que je pense qu'il avait dans l'idée dès le départ de faire une trilogie et ça se sent dans ce premier film !

superman 1 1 20

Disponible en DVD et BluRay, il est à noter qu'une version 1.5 du film fut éditée avec des scènes plus longues et plus de bonus sur le DVD, un coffret regroupant les 3 X-Men est également sorti (comprenant lui le 1.5 pour le premier film!) qui existe en DVD ou en BluRay.

superman 1 1 21

Retour à l'index


2. X-MEN 2
(X2)

Résumé:

Lors d'une visite de touristes à la maison blanche, un mutant capable de se téléporter, s'attaque au président des États-Unis, et manque de le tuer. Pendant ce temps, Wolverine est à la recherche de son passé à Alkali Lake. Le fichage et l'arrestation des mutants revient de plus belle, sous l'égide d'un conseiller assez féroce du président : William Stryker.

Ce dernier, drogue Magnéto pour avoir des renseignements et fait une descente à l'école de Xavier, il est aussi le responsable des expériences sur Wolverine et de l'attaque du président par le mutant qu'il contrôlait : Diablo. Stryker veut se venger de Xavier et des mutants, car son fils en est un très malade. Il utilise Xavier et le Cérébro pour tuer tous les mutants avec l'aide de son fils qui crée une illusion sur Xavier.

Mais les X-Men alliés à Magnéto interviennent, et Magnéto inverse le 2e Cérébro pour faire tuer par Xavier tous les humains. Tornade avec l'aide de Diablo libère le professeur, mais Jean Grey doit se sacrifier pour sauver les X-Men.

Critique :

Suite directe du 1er X-Men, toujours dirigé par Bryan Singer. La Fox après l'immense succès du 1er film, voulait une suite rapidement. Bryan Singer et son équipe planche alors sur le scénario et sort X-Men 2, trois années plus tard. On prend les mêmes et on recommence : toujours sous la menace d'être poursuivis ou arrêtés par les humains, les mutants se cachent.

Mais certains humains comme William Stryker pensent qu'une guerre est inévitable et qu'il faut éradiquer le phénomène mutant avant qu'il ne devienne trop puissant. De plus voulant se venger de Xavier à qui il avait confié son fils mutant, il veut éradiquer tous les mutants.

En effet, après le retour de l'école de Xavier car ce dernier n'avait pu l'aider, il s'est retourné contre ses parents, et la femme de Stryker s'est suicidée. Stryker a donc conçu avec l'aide d'informations obtenues de Magnéto en le droguant, un 2e Cérébro pour tuer les mutants, mais les X-Men alliés à Magnéto interviennent et Magnéto inverse le Cérébro pour tuer les humains. Heureusement, grâce à un nouveau mutant ils sauvent Xavier et les humains, mais Jean Grey doit se sacrifier pour sauver les X-Men. L'histoire sert en fait à introduire beaucoup d'éléments de la BD : tout d'abord, le film montre les mutants qui ont tous un jour fait partie de l'équipe des X-Men ou qui vont l'intégrer.

Ainsi, on a Iceberg, plus présent dans ce second opus que dans le 1er, mais aussi Colossus au détour de l'attaque de Stryker à l'école de Xavier, ainsi que Kitty Pride (membre très important dans la BD mais nous en reparlerons pour le film « X-Men, Days of Future Past ») capable de traverser les murs, sols, etc. L'histoire commence aussi à introduire les origines de Wolverine et le fameux projet Arme-X, qui ensuite ira dans la division Alpha (des Super-Héros Canadiens) et enfin chez les X-Men. Et on a aussi le commencement de la nouvelle équipe des mauvais mutants de Magnéto avec Pyro.

stcine 12 7

Enfin, dans les dernières minutes du film, nous avons aussi le droit au début du Phénix Noir : malheureusement, là encore, difficile de résumer plusieurs volumes d'un comics en quelques heures. Ainsi, une grande partie de l'histoire qui amène Jean Grey à devenir Phénix à la place de Strange-Girl, puis la confrontation avec le club des damnés qui l'amèneront à devenir le Phénix Noir est totalement gommé dans le film ! Ce second film est un peu au-dessus du premier je trouve, et ne serait-ce que pour une chose : il est un peu moins centré sur Wolverine et sur Mystique.

batman 1 2 8

D'ailleurs, Malicia, est pratiquement inexistante dans cet opus, alors qu'elle était le personnage central dans le 1er. Les effets spéciaux sont toujours aussi soignés, et il n'y a qu'à voir les séquences lorsque l'on passe de la réalité aux « illusions » que projette le fils de Stryker. Pour Stryker, là aussi si mes souvenirs sont bons, son histoire diffère énormément de la BD : dans celle-ci, Stryker est un télévangéliste qui haït au plus haut point les mutants, qu'il considère comme des âmes sataniques. Dans la BD, il a tué sa femme, et son fils qui était un mutant.

superman 1 2 9

L'histoire diffère aussi avec l'enlèvement de Xavier : dans la BD, Stryker lui lave le cerveau et a construit une machine qui peut détruire tous les mutants. Ce n'est pas le fils de Stryker qui projette des illusions sur le professeur X. Le reste colle à peu près. Dans la BD, les X-Men s'allient quelques fois à Magnéto, et celui-ci fut même pendant un temps à la tête des X-Men. Ici, je trouve toujours que Ian McKellen incarne un Magnéto trop âgé par rapport à la bande-dessinée, et son costume n'est toujours pas aussi bien que dans le comic.

superman 1 2 10

D'ailleurs, Pyro s'en amuse en disant à Magnéto que son casque est « top ringard ! ». Cyclope est un peu plus présent, et James Marsden offre une prestation un peu meilleure que dans le 1er X-Men, mais ce n'est pas encore « Superman Returns ». L'excellente surprise vient de Halle Berry en Tornade: pourtant je n'aime pas beaucoup cette actrice, mais je dois avouer que dans ce 2e film, elle est vraiment très jolie en Tornade et se rapproche de la beauté du personnage de la BD.

superman 1 2 11

À ce propos, Halle Barry devait avoir un rôle moindre dans cet opus, mais celle-ci ayant gagné l'oscar pour la meilleure actrice dans le film «  À l'ombre de la Haine » a vu son personnage étoffé dans le film. Famke Janssen devenant de ce fait moins belle encore que dans le 1er opus, elle se trouve à des années lumières de la superbe Jean-Grey du comic ! Le personnage de Diablo incarné par Alan Cumming (« Spy Kids », « Les Pierrafeu à Rock Vegas », « GoldenEye », etc.) diffère aussi beaucoup de la BD, dans celle-ci, le personnage est très « cool » et accepte son apparence sans le moindre souci.

superman 1 2 12

Il ne me semble pas qu'il soit aussi croyant que dans le film. En résumé, c'est un bon film, et qui pose doucement de nouvelles pierres pour l'édifice tout entier des X-Men, qui est très complexe dans la BD. Tout n'a pas été incorporé par manque de budget, pourtant X-Men 2 avait un budget supérieur de 35 millions de dollars au premier volet : soit 110 millions de dollars. Le film sera un succès critique et financier en rapportant près de 410 millions de dollars de recettes dans le monde.

superman 1 2 13

Le film réussit le tour de force de nous emmener dans une histoire assez définie, tout en apportant autour les éléments pour les futurs films des X-Men, et qui viennent de la BD et sont assez importants de mon point de vue. Bien que nous aimerions avoir vu les X-Men affronter les terribles sentinelles, on sort quand même à la fin de ce film satisfait de ce qui fut adapté à l'écran. Et on a qu'une hâte : voir la suite, pour continuer à voir le développement des personnages et de l'histoire des mutants les plus connus de la Marvel.

superman 1 2 14

John Ottman et Christopher Tin signent la musique de ce second volet, avec notamment un thème principal assez entraînant. Le film est pratiquement sur toute sa longueur, sur une base sérieux, et n'a pas trop de notes d'humour : ce qui n'est pas plus mal ! Et vous ne verrez pas passer les 2H15mn qu'il dure ! Bref, en tant que fan des X-Men vous ne serez pas trop déçu.

superman 1 2 15

On ne peut pas refaire la BD à l'identique à l'écran, c'est impossible ne serait-ce que par rapport aux différentes époques que la BD a traversé, on ne peut pas porter à l'écran ce qui se faisait dans les années 60 ou 70 dans l'époque actuelle. Donc après, tout est histoire d'adaptation plus ou moins réussie, et Singer ne s'en tire pas si mal que ça !

superman 1 2 16

Retour à l'index


3. X-MEN : L'AFFRONTEMENT FINAL
(X-MEN : THE LAST STAND)

Résumé:

Alors que les autorités sont toujours à la poursuite de Magnéto, ils ont réussi à capturer Mystique. Hank McCoy, alias le Fauve, ministre des affaires mutantes au gouvernement des USA, est mis au courant d'une chose extraordinaire : à partir d'un mutant spécifique, il est possible d'effectuer un vaccin anti-mutants pour permettre à ceux-ci de redevenir de simples humains.

superman 1 3 1

Pendant ce temps chez les X-Men, Cyclope part à la recherche de Jean Grey et la trouve. Jean a tué Cyclope, et tue également le professeur Xavier : elle devient définitivement le Phénix Noir et rejoint Magnéto et sa confrérie des mutants pour empêcher la création du vaccin anti-mutant.

Magnéto attaque Alcatraz, là où se trouve le mutant qui permet de fabriquer le vaccin, les X-Men doivent livrer une nouvelle guerre contre Magnéto et ses troupes. Après une rude bataille, Wolverine est contraint de tuer Jean Grey qui dévaste tout avec son pouvoir du Phénix Noir. L'école du professeur Xavier continue à accueillir les mutants pour les aider en mémoire de Xavier. 

Critique :

Troisième volet des aventures des X-Men avec un changement de réalisateur : en effet, Bryan Singer, occupé sur « Superman Returns » ne pouvait en même temps réaliser ce 3e film sur les X-Men. C'est donc Brett Ratner (« Rush Hour », « Family Man ») qui le remplace, et la chose qu'on puisse dire, c'est que cela se voit. Disons, que ce film rentre dans le schéma « Marvel » de leurs films actuels.

Il y a une façon de réaliser, de tourner, et de raconter l'histoire et dont je trouve que Marvel a industrialisé en utilisant un processus commun à leurs films. Ceci étant dit, une fois de plus, également le film prend plusieurs périodes de la BD et fait un mix de tout ça (notamment avec l'équipe des X-Men avec Angel, Kitty Pride, et Iceberg). Le film en ouverture commence par le passé de Jean Grey, et de Warren Worthinton III alias Angel pour les besoins plus loin dans celui-ci. Autant le dire tout de suite, c'est plutôt réussi et ça fonctionne bien, les incohérences arrivent à être surmontées.

Ce troisième film conte cette fois-ci, une autre histoire que le deux précédents tout en restant dans la continuité. Ainsi, les mutants ont maintenant un membre représentatif au gouvernement en la personne du Fauve, Hank McCoy que l'on voyait dans le 2e épisode à la tv. Et le président écoute la voix des mutants. Néanmoins, Sam Wothington II, qui découvre que son fils est un mutant cherche tous les moyens pour le guérir. Et c'est grâce à un autre mutant qui annihile les pouvoirs de ses congénères, qu'il crée un vaccin anti-mutant.

Cela déplaît fortement à Magnéto qui voit en cela une menace pour les mutants, et ce dernier déclenche une nouvelle guerre pour détruire ce vaccin et le mutant qui en est la source. Charles Xavier de son côté doit faire face au Phénix Noir, le personnage qu'est devenu Jean Grey en faisant exploser son pouvoir. Charles Xavier meurt, et Wolverine est obligé de tuer Jean Grey pour sauver le monde. Alors là aussi, changement radical par rapport à la BD, mais cela s'explique je pense par le fait que cela aurait été trop compliqué à raconter à l'écran. Dans la BD, Jean Grey a de plus en plus de mal à contrôler son pouvoir et la rencontre avec le club des damnés fini par libérer le Phénix Noir.

stcine 12 7

Dans la BD elle était Phénix en arborant un costume vert et or, et lorsqu'elle devenait le Phénix Noir, son costume passait au rouge vif et or. Le Phénix Noir commet des crimes sur une race extra-terrestre qui est notamment amie avec Charles Xavier et ceux-ci condamnent le Phénix Noir à mort. Xavier demande une dernière chance, car Jean entre temps est redevenue la Phénix normale, qui lui est accordée, et sur une planète lointaine, les X-Men doivent passer des épreuves pour sauver leur peau et celle de Jean Grey.

batman 1 2 8

Mais Phénix sentant à nouveau son pouvoir s'emparer d'elle, préfère se tuer elle-même avec une sorte de canon laser sous les yeux de son bien-aimé Cyclope. Cyclope ne meurt pas, ni Charles Xavier dans la BD, et je ne crois pas d'ailleurs que le professeur X succombe à un moment dans le comic d'ailleurs. Mais à l'écran, cela aurait difficile d'introduire tous les éléments pour réaliser l'histoire. Je le répète, résumer des années de comics en 2H, c'est très difficile. Néanmoins le film pose d'autres fondations : ainsi l'introduction de Kitty Pride alias Étincelle en vf qui deviendra et est dans la BD un membre important des X-Men.

batman 3 3 9

Incarnée ici par Ellen Page, l'actrice est très jolie et interprète bien le rôle de l'adolescente, mais elle ne correspond pas vraiment au personnage de la BD : dommage. Néanmoins, c'est la bonne surprise du film en termes de charme. Halle Berry a une nouvelle coiffure qui ne lui va pas, son rôle de Tornade est maintenant bien maîtrisé par l'actrice, qui est aidée de surcroît par les excellents effets spéciaux. Là aussi, atout fort du film comme les deux précédents : ils sont soignés du début à la fin du film. Et la scène avec le pont déplacé par Magnéto est tout simplement titanesque !

batman 3 3 10

Dans les autres choses qui changent : apparaît ici pour la première fois Angel, or à l'époque de Colossus pour les X-Men, Angel est déjà dans l'équipe ! Il fait même partie des tout premiers X-Men si mes souvenirs sont bons (avant Colossus donc) : le film fait donc encore une incohérence et il était là bien avant Wolverine et Kitty Pride. Tout comme il me semble que Jamie Madrox, l'homme multiple n'était pas mauvais dans la BD, mais avec les X-Men. De même, le Fléau, ici rien n'est mentionné à propos de lui, mais il faut savoir que dans le BD, il est le demi-frère de Charles Xavier.

superman 1 3 11

Bref, le film fait des raccourcis je dirai presque obligatoires. Tous les acteurs maintenant sont bien dans leur rôle, et ce 3e opus remet l'accent sur Wolverine : on élimine purement et simplement Cyclope, Malicia devient inexistante et Wolverine devient pratiquement le leader des X-Men. Kelsey Grammer (« The Big Empty », « Mais comment font les Femmes ? ») fait un Fauve crédible, le maquillage aidant pas mal je pense !

superman 1 3 12

Et on a la surprise de découvrir ici Rebecca Romijn sous sa vraie apparence lorsqu'elle redevient normale après avoir reçu le vaccin et qu'elle perd ses pouvoirs de Mystique. Une jolie brunette ! Diablo est absent, l'acteur ayant refusé de reprendre son rôle. La petite frustration est que l'on a toujours pas le pire ennemi des X-Men pendant un moment dans la BD : Les Sentinelles, ces robots anti-mutants.

superman 1 3 13

Le seul aperçu que vous aurez, est au début du film, lors de l'entraînement des X-Men dans la salle des dangers (leur salle d'entraînement, est enfin incluse, elle, dans le film). Le film est bien rythmé pendant 1H45, et il n'y a pas beaucoup de temps morts. John Powell nous livre quant à lui une bande-son assez énergique, et bien dans le ton du film.

superman 1 3 14

À noter, que c'est le premier opus des X-Men à inclure une fin post-générique (quand je disais que Marvel utilise des routines pour leurs films) qui a permis de faire revenir Charles Xavier dans « Days of Future Past ». Et je vous laisse découvrir le cameo de Stan Lee au début du fillm !

superman 1 3 15

Bref, film réussi, pas très fidèle à la BD, mais pratiquement impossible vu la complexité de la BD des X-Men et le nombre d'années écoulées dans celle-ci. Le public a répondu présent une fois de plus, avec un budget de 210 millions de dollars, X-Men 3 a fait un carton au cinéma en rapportant : près de 460 millions de dollars en recettes mondiales.

superman 1 3 16

X-Men est une franchise qui marche, et c'est d'ailleurs pour cela que la Fox a enclenché immédiatement des suites et préquelles ! Comme les autres, le film est disponible en DVD et BluRay, un coffret métal regroupe les 3 volets de la franchise en DVD ou vous pouvez aussi trouver le coffret de la trilogie en BluRay.

xmen 1 3 17

Retour à l'index