Présentation

Saga X-Men au Cinéma

Wolverine : X-Men Origins: Wolverine et Wolverine : Le combat de l'immortel


1. X-Men Origins: Wolverine (X-Men Origins: Wolverine) - 2009

2. Wolverine : Le Combat de l'immortel (The Wolverine) - 2013

 

                                                                                             

 


1. X-MEN ORIGINS: WOLVERINE
(X-MEN ORIGINS: WOLVERINE)

Résumé:

Canada 1848, deux enfants, l'un est malade, lorsque son père arrive, ils entendent des cris d'un homme qui vient d'arriver chez eux. Lorsque l'enfant malade arrive dans l'entrée son père est mort sur le sol et des griffes en os sortent du dessus de ses mains. Il tue l'autre homme qui était son vrai père, et s'enfuit avec son frère.

superman 1 1 1

Les deux frères ont grandi et font toutes les guerres, jusqu'à celle du vietnam où un certain Stryker prend contact avec eux. Stryker a monté une unité spéciale, avec des gens qui ont des pouvoirs pour des missions bien spécifiques. Mais lors d'une mission au Niger, les deux frères se disputent et ils se séparent. 6 ans ont passés, et l'unité de Stryker a été dissoute. Logan alias Wolverine vit au canada avec une femme, mais Stryker le retrouve ainsi que son frère Victor qui a tué une partie de l'équipe et la femme de Logan. Ce dernier veut se venger de Victor après avoir perdu un combat contre lui.

Stryker lui propose alors de l'aider. Logan subi l'expérience de l'adamantium et devient l'arme-X, mais il s'enfuit pour se venger de Victor son frère. Logan se rend alors compte que c'est Stryker qui a tout manigancé pour mener des expériences sur les Mutants pour mieux les détruire. Allié avec Gambit, un autre mutant, puis Victor, Logan détruit l'île où Stryker fait ses expériences, mais Stryker fait perdre la mémoire à Logan. Chacun partent de leur côté. Les mutants de l'île sont sauvés par un télépathe qui les prend sous sa protection, il s'agît de Charles Xavier.

Critique :

Ce n'est pas un si mauvais film ! On aurait pu s'attendre à pire. Mais il réalise bien son travail, néanmoins il me semble tout de même qu'il y a une ou deux incohérences, nous y reviendrons plus tard. Alors que les 3 volets des X-Men s'étaient achevés et avaient bien fonctionnés, la Fox voulant certainement continuer à surfer sur le succès du personnage de Wolverine enclenche donc à la fin du dernier X-Men, le film qui retracerait les origines de Wolverine. Personnellement, je dirai qu'avec ce film on atteint l'overdose du personnage de Wolverine et que c'est pénible.

C'est Gavin Hood (« Détention Secrète », « Kick-Boxer 5, le dernier combat ») qui réalise le film et ce fut son premier long métrage à gros budget. L'histoire commence donc lorsque Logan est un enfant, il tue son père biologique qu'il prenait pour un autre, avec ses griffes en os. On apprend donc qu'il est né vers 1840, car l'action début en 1848 et il est un enfant d'à peu près 7 – 8 ans. Son frère Victor est lui aussi un mutant : Dents de sabre. C'est là que débute la première incohérence par rapport au comic : si je me rappelle bien, dans la BD, Dents de Sabre et le frère de Wolverine sont deux personnages différents.

De plus, cela pose un problème par rapport au premier film où Dents de sabre attaque Wolverine et ne le connaît pas. On peut supposer que comme Logan a perdu la mémoire, le lien des frères n'est valable qu'ici. Néanmoins, le film amène d'autres mutants qui feront parler d'eux, par exemple nous avons Gambit joué par Taylor Kitsch (« Battleship », « John Carter », « John Tucker doit Mourir ») un personnage très apprécié dans l'univers Marvel et qui devrait avoir son film solo (mais pas avec le même acteur dans le rôle titre), néanmoins les pouvoirs du personnage sont respectés (il peut transformer en énergie cinétique toute sorte d'objets).

Il faut savoir que Taylor Kitsch alors en pleine construction de sa carrière, a fait la majorité des cascades qu'il pouvait faire, et a appris à manier le bâton aux arts martiaux que Gambit utilise pour se battre. C'est donc bien lui qui fait les figures avec. L'acteur s'est impliqué dans son rôle.

DeadPool interprété par Ryan Reynolds (« Green Lantern », « RIPD, Brigade Fantôme », « Sécurité Rapprochée ») là aussi, personnage Marvel marquant qui dans la BD est totalement fou, a des pouvoirs surhumains, à peu près ceux du film (sauf le rayon de Cyclope qu'il me semble ne pas avoir dans la BD), notamment celui de se guérir comme Wolverine et il est de plus immortel. Mais chose importante que n'ont pas les autres héros de la Marvel : Deadpool est conscient de n'être qu'un personnage de bande-dessinée.

batman 1 1 8

Pour le premier film solo de Deadpool, Ryan Reynolds reprendra le rôle titre. Les autres mutants qui ne sont encore que des enfants dans ce film, servent eux de base pour les X-Men. On y retrouve par exemple Cyclope jeune. Là aussi, il s'agît d'une incohérence, Wolverine n'a jamais côtoyé Scott Summer lorsque celui-ci était adolescent dans le comic. Vient ensuite, l'histoire en elle-même, qui est la création de l'Arme-X. Pour avoir lu le Récit Complet Marvel à l'époque sur Wolverine, j'avoue ne plus avoir le souvenir exact de la BD.

superman 1 1 9

Je crois qu'il y a une incohérence au niveau de la perte de la mémoire qui se faisait à la fin de l'expérience et non plus tard. Néanmoins, on a la création du squelette en adamantium de Wolverine, et ainsi que ses griffes en métal. Je trouve que l'histoire ne va pas assez loin, et on aurait pu peut-être introduire quelques éléments pour la Division Alpha. L'autre chose marquante étant le professeur Xavier à la fin du film qui vient secourir les jeunes mutants, et marche encore à cette époque ci. Là aussi, c'est assez étrange.

superman 1 1 10

Le film est rythmé du début à la fin (on ne voit pas passer les presque 1H50 du film !), avec de la surenchère parfois dans les explosions et les combats. Mais il offre également quelques moments d'émotions, on s'aperçoit avec ce film, que finalement, Wolverine n'est pas la bête qu'on essaye d'imposer en idée, et que ce serait plutôt son frère Victor qui est la vraie bête ! En fait, Wolverine devrait être ce qu'est Victor !

superman 1 1 11

Les moments forts du film sont le combat de Wolverine contre son frère dans le bar, et qui se poursuit à l'extérieur, l'expérience menée sur lui où il reçoit l'adamantium et le combat contre Deadpool à la fin. Hugh Jackman maîtrise maintenant assez bien son personnage, et on le sent très à l'aise dans son rôle de Wolverine. Par contre, à mon avis très personnel, je confirme que Jackman est mauvais pour les scènes dramatiques ! Voir la scène de la mort de sa petite amie : une catastrophe à mon sens. Danny Huston (« 30 jours de nuit », « Un Anglais à New-York ») qui incarne Stryker jeune pour faire le lien avec le second opus, incarne bien le rôle du pourri de service. Et sa prestation est convenable !

superman 1 1 12

Disons, il fait le travail. Les effets spéciaux, point fort de la franchise X-Men, sont toujours aussi soignés ici également. Et vous en aurez pour votre argent. Je pense que c'est ça qui est à noter avec cette franchise : contrairement à d'autres films Marvel ou DC, il n'y a pas de séquences moins soignées que d'autres, la qualité des effets est constante du début à la fin du film. Bref, au final nous avons droit à un film qui donne les origines de Wolverine, certes en s'écartant de la BD, et en faisant des incohérences avec les autres films de la franchise, néanmoins on ne reste pas sur notre faim.

superman 1 1 13

C'est Harry Gregson-Williams qui signe la musique du film, si elle n'est pas mal : elle n'est pas non plus extraordinaire. Néanmoins le thème mélancolique est assez plaisant. Les spectateurs ont répondu présents à la sortie du film, en effet, celui-ci pour un énorme budget de 150 millions de dollars, a rapporté près de 375 millions de dollars.

superman 1 1 14

Il est à noter dans les compagnies productrices du film, vous avez celle de Richard Donner (« Superman ») qui est très proche de Singer, et Hugh Jackman a lui aussi participé au financement du film. Cela reste dans un cercle intérieur on va dire. Le film est disponible sur DVD et Bluray, à vous de faire votre choix.

superman 1 1 15

Au final, pas si mauvais film que ça, comme les autres films de la franchise X-Men, il ne respecte pas la BD à la lettre, mais je le rabâche : faire des décennies de comics en quelques films de 2H, c'est trop compliqué ! Mais cela aurait pu être bien pire. Si vous voulez voir un bon film de super-héros bourré d'action sans vous prendre le cerveau avec le respect de la BD : allez-y, vous ne serez pas déçu ! Ça explose de partout du début à la fin pratiquement. La chose étant, vous boufferez du Wolverine du début à la fin, et ça commence un peu à devenir indigeste !

superman 1 1 16

Retour à l'index


2. WOLVERINE : LE COMBAT DE L'IMMORTEL
(THE WOLVERINE)

Résumé:

Nagasaki au Japon, seconde guerre mondiale, la première bombe atomique est lâchée. Un officier d'un camp de prisonniers libère ses otages américains, parmi eux Logan alias Wolverine. Alors qu'il va se suicider avec ses autres officiers, Logan le sauve de la bombe. Il se réveille aux côtés de Jean Grey : il l'a tué. Deux cauchemars.

Logan vit en reclus dans la montagne, à la suite d'un incident, une jeune japonaise, Yukio, employée par Yashida l'ancien officier que Logan a sauvé lui apprend qu'il va mourir et qu'il doit se rendre au Japon pour lui faire ses adieux. Peu après la mort de Yashida, des ennuis ont lieux à ses funérailles et on enlève Mariko, la petite fille de Yashida.

Logan intervient et s'enfuit avec elle, mais il constate que son pouvoir de guérison a disparu. Les yakuzas reprennent Mariko et Logan arrive à retrouver son pouvoir, il découvre que c'est Yashida qui est derrière tout ceci. Il a fait cela pour voler le pouvoir de Logan et devenir immortel. Mais grâce à l'aide de Yukio et Mariko, il tue Yashida et est sain et sauf. Il retourne dans la civilisation.

Critique :

Un nouvel épisode sur Wolverine ! Comme si on en avait pas eu déjà assez comme ça ! En plus, il faut le dire immédiatement : ce film n'est clairement pas une réussite. Je ne sais pas trop où il se situe par rapport à la bande-dessinée, en effet, je sais que dans le comics, Logan a eu une période au Japon et que Mariko fut un grand amour pour lui, pas grand-chose de plus comme je l'ai déjà dit, ce personnage des X-Men n'est pas mon préféré et je n'ai jamais essayé d'en savoir un peu plus sur lui.

Néanmoins, vis à vis de la franchise, il se situe après le dernier des fims X-Men « L'Affrontement Final ». Logan a des cauchemars sur la mort de Jean Grey dont il se rend responsable. Retrouvé par un ancien officier qu'il a sauvé pendant la 2e guerre mondiale, il doit se rendre au Japon pour lui faire ses adieux. Très vite les ennuis commencent, et Logan va se rendre compte que Yashida, l'officier qu'il a sauvé est derrière tout ceci pour lui voler son pouvoir d'auto-guérison qui le rend immortel, pour pouvoir devenir comme Logan : un être immortel.

Les auteurs continuent d'explorer la partie « japonaise » de Logan, mais ici ce n'est vraiment pas une réussite. Et on voit passer les 2H10mn du film. La seule chose intéressante, en fait, sont les clichés que le film nous offre de la capitale Japonaise : Tokyo. Et quelques unes d'Osaka. Si des gens parmi les spectateurs du film sont allés au Japon, ils comprendront : ça fait toujours quelque chose au cœur de revoir des images 'lives' de ce pays. Hugh Jackman reprend donc son rôle de Wolverine, je ne vais pas m'étendre sur sa prestation : on est comme dans les autres films, Jackman maîtrise son personnage, pas de problème avec ça, mais j'ai l'impression qu'il commence un peu à fatiguer (malgré le fait qu'il augmente en masse musculaire!).

Et on ressent pendant tout le film, une sorte de lassitude, où bien alors c'est peut-être mon imagination. Toujours est-il que, personnellement, je ne lui trouve plus l'énergie qu'il avait dans le premier X-Men et qu'il insufflait dans Wolverine. À sa décharge néanmoins, 12 ans séparent les deux films, et nous vieillissons tous : n'est pas Wolverine qui le veut. Néanmoins, on peut féliciter Jackman, car à l'instar de Schwarzenegger dans Terminator, Hugh Jackman a lui aussi pratiquement pas bougé d'un iota physiquement : pratique pour un personnage qui n'est pas censé vieillir.

stcine 12 7

Mais, moi je trouve qu'on a fait le tour du personnage et mis à l'écran tout ce que l'on pouvait mettre sur lui. Avec le 1er Wolverine je trouvais qu'on avait atteint l'overdose sur lui, je confirme mon opinion (très personnelle!). Pour le cast japonais, on est par contre gâtés pour l'actrice principale qui incarne Mariko : en effet, Tao Okamoto dont c'est le premier film, est une vraiment très jolie. En même temps, elle est mannequin. Elle assure bien le rôle de la demoiselle en détresse, qui se réfugie dans les bras puissants de Wolverine. Rila Fukushima, elle, incarne la jeune Yukio. Chargée de retrouver Logan pour son employeur, elle deviendra sa meilleure alliée. Là aussi, première apparition à l'écran, et elle aussi mannequin.

batman 1 2 8

À croire qu'il n'existe pas d'actrice professionnelle au Japon ! Elle assure pour le côté « cascades » et combats, et chez elle par contre on sent l'énergie passer. Le film traîne souvent en longueur et s'étend je trouve un peu trop sur la culpabilité de Logan vis à vis de la mort de Jean Grey. Vient ensuite la partie au Japon, où cette fois-ci ce sont les histoires entre la famille Yashida qui prennent le dessus sur l'intrigue : au final, on ne s'en sort pas.

superman 1 2 9

Wolverine perd ses pouvoirs de régénération, mais néanmoins peut continuer quand même à tomber d'une fenêtre du premier étage, etc. Finalement on se demande pourquoi il a besoin de ce pouvoir là ! Vient ensuite l'affrontement contre ce qui pourrait être dans la bande-dessinée : Le Samouraï D'Argent. Je ne connais pas trop cet ennemi, je sais juste qu'il fut un adversaire de Daredevil dans la BD, et qu'il y avait eu un album où la Veuve Noire et Spiderman l'affrontaient ensemble.

superman 1 2 10

Il semblerait donc qu'il soit également un grand adversaire de Wolverine. Ici, dans le film c'est l'officier que Wolverine a sauvé pendant la guerre qui endosse une armure en adamantium : le même métal indestructible qui recouvre le squelette de Wolverine. Grâce à une épée qui visiblement monte en haute température, il coupe les griffes de Logan pour lui voler son pouvoir.

superman 1 2 11

Même si les combats sont soignés, ils ne sont vraiment pas extraordinaires. Voir par exemple, le combat de Wolverine avec le Yakuzas dans la neige lorsqu'il se rend chez Yoshida. Pareil pour les effets spéciaux, un peu moins présents dans cet opus. Bref, je dirai que c'est à l'image du film et que l'histoire en fait, n'est pas intéressante.

superman 1 2 12

Réalisé par James Mangold (« CopLand », « Une Vie Volée », « 3H10 pour Yuma ») on aurait pu s'attendre à mieux, néanmoins ce film a connu plusieurs réalisateurs successifs et des aléas qui ont fait qu'il fut difficile à produire : peut-être un signe prémonitoire ! Bryan Singer ayant refusé de le réaliser, en effet, le film fut annoncé dès la sortie du 1er « Wolverine » et devait normalement être la suite des origines du personnage.

superman 1 2 13

Je n'arrive pas à trouver ce qui est vraiment mauvais dans ce film, mais à l'inverse qui est vrai aussi : je n'arrive pas à trouver ce qu'il y a de bon dedans. Je trouve que la durée est trop élevée par rapport à l'histoire racontée en fait, et ensuite on a une succession de scènes d'actions, de scènes calmes, en fait c'est assez bizarre.

superman 1 2 14

Il y a très peu d'émotion dans tout le film, seule la scène vers la fin entre Mariko et Logan sur le tarmac en est réellement une. Marco Beltrami (« Scream », « Mimic », « Die Hard 4 ») s'est occupée de la bande-son : honnêtement, je la trouve quasiment inexistante dans le film tout entier, et même sur le générique de fin, ce n'est vraiment pas mémorable.

superman 1 2 15

Avec un budget confortable de 120 millions de dollars, je pense tout de même qu'il était possible de faire bien mieux ! Quoique, peut-être qu'en fait le personnage de Wolverine ne permette pas de faire mieux.

superman 1 2 16

Néanmoins, il fut tout de même un succès commercial en rapportant près de 415 millions de dollars, et Hugh Jackman devant celui-ci, a déjà commencé à parler d'un autre volet sur son personnage pour 2017.

xmen 2 2 17

Bref, je suis très très mitigé sur ce film, et je pense que déjà deux films sur Wolverine ce n'était pas nécessaire. Après c'est selon les goûts de chacun.

xmen 3 2 18

Le film comporte une séquence post générique qui est une annonce en fait pour « X-Men Days of Future Past ». Le film est disponible en DVD et BluRay.

xmen 3 2 19

Retour à l'index