Avengers

Saga Marvel au Cinéma

Ghost Rider

1. Présentation Ghost Rider

2. Ghost Rider (Ghost Rider) - 2007

3. Ghost Rider 2 : L'Esprit de vengeance (Ghost Rider: Spirit of Vengeance) - 2012

 

 


1. PRÉSENTATION GHOST RIDER

thor 1

Ghost Rider, un motard possédé par un Démon :

« Le Motard Fantôme » en version Française, alias Johnny Blaze, est un personnage crée en 1972 et qui fera sa première apparition dans la revue « Marvel Spotlight » n°5. Les origines du personnage en France seront publiées dans la revue « Strange Special Origines » n°235 de chez LUG. Ses aventures, quant à elles seront publiées dans plusieurs titres dont « Etranges Aventures » chez Artima/Aredit. En fait Ghost Rider est la réactualisation d'un ancien personnage nommé Phantom Rider et qui est sorti en 1967 dans le comics Ghost Rider n°1. Johnny Blaze est le fils d'un cascadeur à moto, orphelin, il est recueilli par le père de Roxanne Simpson la fille dont Johnny est amoureux.

Le père de Roxanne cascadeur aussi apprend qu'il est atteint d'un cancer. Johnny fait alors appel au Diable et en échange de son âme demande la guérison du père de Roxanne. Ce que fait le Diable, mais le père de Roxanne se tue quand même en faisant une cascade extraordinaire. Johnny à son tour fait la cascade et la réussit. Il accuse le Diable de l'avoir trompé, mais ce dernier réclame son paiement : l'âme de Johnny. Mais alors qu'il va lui prendre, Roxanne s'interpose et sauve Johnny, le Diable ne pouvant rien contre Roxanne. Pour se venger, le Diable introduit alors le démon Zarathos dans le corps de Johnny. Dès lors, lorsque la nuit arrive, il devient le Ghost Rider : un motard avec une tête de mort et une moto de feu.

ironman 1 1

En fait, c'est Zadkiel qui possède Johnny. Roxanne avait fait un pacte avec lui pour éviter à Johnny une éternité en enfer, en échange il est devenu l'ange de la vengeance : le Ghost Rider. Ce personnage céleste est lié à Johnny pour l'éternité. Il y a eu un autre Ghost Rider : Dan Ketch (apparu en 1990), qui lui, possède le regard d'expiation. Il y eut aussi Robbie Reyes. Le Ghost Rider possède également une chaîne mystique. S’il a une pléthore d'ennemis : Méphisto, Water Wizard, Enforcer, Punisher, BlackHeart, Gladiateur, etc. Il a aussi des alliés parmi les super-héros de la Marvel et pas des moindres : Spiderman, Wolverine, Daredevil, Hulk, Docteur Strange, etc. Il faut noter que dans la BD, Johnny Blaze est blond et non brun comme à l'écran.

Ghost Rider en Dessin-Animé :

Ghost Rider n'a pas eu son dessin-animé à proprement parlé, il apparaît néanmoins dans d'autres dessin-animés de la Marvel. Ainsi, on pourra le voir dans le DA « X-Men animated series » dans les années 90, dans « Incredible Hulk animated series » ainsi que dans « Fantastic Four » en 1994. Il est à noter que c'est Richard Grieco (« 21 Jump Street ») qui faisait le doublage du personnage. Enfin il apparaît également dans « Hulk and the Agents of SMASH ».

Ghost Rider en version cinématographique :

C'est en 2007 que se fera la première adaptation du Motard Fantôme au cinéma. Ainsi, le film « Ghost Rider » avec dans le rôle titre Nicolas Cage, reprendra les grandes lignes de la bande-dessinée. Néanmoins, le film n'aura pas un énorme succès. Il est d'ailleurs à noter un détail d'importance : le héros dans la bande-dessinée est blond, et se retrouve brun à l'écran ! Un second opus, beaucoup plus noir sortira en 2012 et aussi plus fidèle à la bande-dessinée avec toujours Nicolas Cage dans le rôle du Ghost Rider.

Retour à l'index


2. GHOST RIDER
(GHOST RIDER)

Résumé:

Johnny Blaze un adolescent fait des cascades en moto dans un cirque en compagnie de son père qui est mourant, atteint d'un cancer. Il reçoit la visite du Diable qui en échange de son âme sauvera son père. Johnny accepte, son père guéri, mais le Diable tue son père et Johnny également peu après. Mais au lieu de prendre son âme, il le transforme en motard fantôme : le Ghost Rider. Et lorsqu'il aura besoin de lui, il lui fera savoir.

Des années plus tard, alors que Johnny est une star de la cascade adulée, et qu'il retrouve Roxanne son amour de jeunesse, le Diable vient lui faire tenir sa parole et Johnny devient le Ghost Rider. Il affronte BlackHeart, le fils du Diable qui veut récupérer un contrat d'âme pour amener l'enfer sur la Terre, et ses sbires. Après avoir éliminés ses démons, Ghost Rider affronte BlackHeart pour délivrer Roxanne de son emprise, un ancien Ghost Rider lui donne le contrat. Johnny fini par vaincre BlackHeart. Le Diable veut alors lui rendre sa vie normale mais Johnny refuse et conserve ses pouvoirs pour le combattre.

Critique :

Alors ce film a trois gros problèmes pour lui : le premier, Nicolas Cage (« Lord of War », « Rock », « La Sentinelle ») qui interprète Ghost Rider, le second Eva Mendes (« 2 Fast 2 Furious », « En Cloque, Mode d'Emploi », « Fast and Furious 5 ») dans le rôle de la petite amie du Ghost Rider, Roxanne, et enfin le dernier : c'est que c'est un film sur Ghost Rider ! Et que personnellement, comme d'autres personnages de la Marvel, un je trouve que c'est un héros de second plan, et deux, il n'est pas tellement intéressant. Donc, si il était peu intéressant en BD, qu'est-ce que cela pouvait donner en live ? Et bien ce film ! Il est mauvais, très mauvais !

Réalisé par Mark Steven Johnson (« Daredevil », « Les Grincheux », « Face à Face ») ce dernier nous a pondu quand même les plus mauvaises adaptations des comics Marvel à l'écran : Daredevil et Elektra, entres autres. De plus, je ne comprends pas ce qui a poussé Marvel à donner de l'argent pour faire un film sur Ghost Rider ! Je pense que comme je l'avais dit dans une autre critique, c'était la mode, Marvel voulait du super-héros à tout prix sur grand écran et était prêt à tout et surtout n'importe quoi pour cela. Alors l'histoire : Carter Slade un Ghot Rider de l'Ouest, vole un contrat de plus d'un millier d'âmes au Diable et s'enfuit avec. Des années plus tard, le jeune Johnny Blaze cascadeur à moto dans un cirque avec son père Barton, apprend que ce dernier est atteint d'un cancer.

Le Diable lui rend alors visite, et lui prend son âme en échange de la guérison de son père. Le Diable respecte le contrat à sa manière, et le père de Johnny meurt tout de même en faisant une cascade habituelle. Le Diable tue également Johnny mais le transforme en Ghost Rider pour que lorsqu'il aura besoin de lui, il soit à son service. Johnny quitte alors l'endroit où il se trouve en laissant sa petite amie en pleurs derrière lui. Des années plus tard, Johnny devenu adulte et une vedette adulée, voit sa promesse lui être rappelée par le Diable et retrouve presque dans le même temps son ancien amour Roxanne qui ne l'a pas oublié non plus.

Le Diable demande à Johnny de combattre son propre fils : BlackHeart. Ce dernier est accompagné de démons, que Johnny affronte et arrive à vaincre un à un. En parallèle, il fait la connaissance de Carter Slade qui lui vient en aide et lui remet le contrat que veut BlackHeart. Car celui-ci a enlevé Roxanne et ne la rendra en vie à Johnny que si il lui amène le fameux contrat. Après un dur combat, BlackHeart ayant absorbé toutes les âmes du contrat devient vulnérable au pouvoir que possède le Ghost Rider : le regard expiatoire. De ce fait, Ghost Rider arrive à vaincre BlackHeart. Le Diable propose alors à Johnny de lui reprendre son pouvoir et de lui permettre de vivre une vie normale. Mais Johnny refuse, et dit au Diable qu'il conserve son pouvoir pour le combattre.

Alors on est pas très loin de la BD, je ne la connais pas tellement, mais en fait je crois que dans celle-ci, Johnny Blaze vend son âme au Diable pour sauver le père de Roxanne du cancer. Et comme celui-ci n'est pas au courant qu'il est guéri, tente une cascade spectaculaire et se tue. Tout comme l'avait fait son vrai père. De plus, dans la BD, Roxanne s'interpose entre Johnny et le Diable et celui-ci ne peut rien contre elle.

Contrairement au film où elle est plutôt frêle et doit être protégée par Johnny. Après je crois que ça respecte à peu la BD dans l'ensemble, juste pour Carter Slade qui n'existe pas, c'était une autre BD avant Ghost Rider qui fut renommée Phantom Rider. De même, dans la BD, Johnny Blaze est possédé totalement par un démon lorsqu'il est Ghost Rider, et n'a aucun pouvoir de le contrôler comme c'est le cas vers la fin du film. Alors je vais être très critique, mais y a vraiment pas grand-chose à sauver dans ce film.

stcine 12 7

C'est mal joué, très mal joué du début à la fin. D'ailleurs je ne comprends pas pourquoi c'est Nicolas Cage qu'on retrouve en Ghost Rider adulte, quand on voit que l'acteur incarnant Johnny Blaze jeune : Matt Long (« Miss Campus », « Reflections », « Mad Men ») a 100 fois plus de charisme que lui. C'est ce qui m'a surpris la première fois que j'ai vu ce film ! Pourquoi Matt Long n'incarne pas Johnny Blaze du début à la fin du film ?! Oui, Nicolas Cage est plus connu et devait assurer plus d'entrées : mais son jeu d'acteur est trop mauvais. Ensuite, le film réduit le personnage du Ghost Rider à pointer son doigt vers ses victimes et à dire « coupable » ou « innocent ». Pour de la réduction, c'est de la réduction. Les seules choses que l'on peut à peu près apprécier ici sont les effets spéciaux qui ne sont pas trop mauvais, c'est soigné : ça passe.

batman 1 2 8

Même si on voit parfois que le Ghost Rider est artificiel, néanmoins les transformations de Johnny Blaze sont bien faite. Et le seul bon moment du film, à la limite, est lorsque les deux Ghost Rider chevauchent ensemble. Sorti de ça, les démons sont ridicules, l'histoire d'amour entre Johnny et Roxanne est terne : il n'y a aucune tendresse qui passe même lors des scènes sentimentales ! C'est juste dramatique. Et Nicolas Cage fait une tête d'ahuri pendant tout le long du film lorsqu'il n'est pas en Ghost Rider. C'est affligeant. Les combats ne sont pas mal, mais ça ne va pas chercher très loin, et ça ne dure jamais bien longtemps.

superman 1 2 9

En gros, le Ghost Rider est invincible et personne ne peut apparemment le détruire ! Ah ! Si, l'autre bon point du film étant Sam Eliott (« Road House », « Le Dernier Justicier », « Hulk ») en Carter Slade. Sa prestation est excellente et bien trop courte à mon goût : il relève légèrement le niveau. Contrairement à celle de Wes Bentley (« Frères du Désert », « Beloved », « Disparue ») qui joue BlackHeart le fils du Diable. On ne tirera pas sur l'ambulance. Enfin, passons, la musique est de Christopher Young (« La Mutante », « Copycat », « Spiderman 3 ») et se trouve être à l'image du film : pas inoubliable.

superman 1 2 10

Ce film restera réellement comme un mauvais souvenir cinématographique, et pourtant chose incompréhensible, un second volet allait sortir quelques années plus tard ! Impensable ! Surtout que d'un budget de 110 millions de dollars, Ghost Rider aura un succès relatif en rapportant un peu plus de 228 millions de dollars en recettes dans le monde : on a tué des licences pour mieux que cela pourtant ! Le film sera sévèrement critiqué par le public. Le film est disponible en DVD & BluRay : au-dessus de 8€, c'est du vol pour celui-ci !

superman 1 2 11

Retour à l'index


3. GHOST RIDER 2 : L'ESPRIT DE VENGEANCE
(GHOST RIDER: SPIRIT OF VENGEANCE)

Résumé:

Johnny Blaze se cache en Roumanie, lorsqu'un étranger qui a tenté de sauver un enfant et sa mère qui sont poursuivis, le contacte pour que le Ghost Rider aille leur porter secours. Après plusieurs confrontations, Johnny récupère l'enfant et sa mère et l'emmène au lieu que Moreau leur montre. Mais en fait, les prêtres présents veulent tuer l'enfant, et Johnny est dépossédé du Ghost Rider. 

superman 1 3 1

Cependant, Ray Carrigan, le poursuivant a été transformé en démon et tue les prêtres et récupère l'enfant. Johnny, Moreau et Nadya la mère partent pour le reprendre. L'enfant étant le nouveau corps du Diable. Mais alors que tout tourne mal pour Johnny et son équipe, l'enfant rend les pouvoirs du Ghost Rider à Johnny. Il arrive à détruire Carrigan et les hommes du Diable et se charge de ce dernier en personne.

Critique :

Tout d'abord, c'est un film qui est pratiquement passé inaperçu. Personnellement, je n'ai découvert ce film qu'un matin en allant au travail en voyant une publicité dans une station RER en région parisienne pour la sortie du titre en DVD ! Je ne savais même pas qu'il y avait eu un second opus, à la vue du premier film vraiment mauvais et qui n'avait pas tellement bien fonctionné ! Alors, je ne dirai qu'une chose, oubliez totalement le 1er opus, ce deuxième volet est une excellente surprise, même si nous avons toujours Nicolas Cage dans le rôle-titre de Ghost Rider. 

L'ambiance est radicalement différente et n'a rien à voir avec le volet gentillet du 1er. Là, le Ghost Rider est vraiment plus malsain ! Les événements se passent 8 ans après le combat de Ghost Rider contre BlackHeart, Johnny Cage se cache en Roumanie. Dans un monastère pendant ce temps, Nadya jouée par la jolie Violante Placido (« The American », « Fade To Black », « Barah Aana ») s'enfuit avec son fils Danny, interprété par Fergus Riordan (« Fragile », « I want to be a Soldier »), pour échapper à son ex-petit ami Ray Carrigan incarné par Johnny Whitworth (« 3H10 pour Yuma », « Pathology », « Limitless ») qui est engagé par le Diable, joué par Ciaran Hinds (« La Nativité », « Bons baisers de Bruges », « Ca$h »).

En effet, Danny, est le fils du Diable pour permettre à ce dernier de se réincarner en lui et avoir ainsi un nouveau corps qui lui permettra d'exploiter tout le potentiel de ses pouvoirs démoniaques. Mais grâce à l'aide de Moreau, joué par Idris Elba (« Thor, Le Monde des Ténèbres », « Pacific Rim », « 28 Semaines plus Tard ») Nadya et son fils parviennent à s'enfuir. Néanmoins, Carrigan les retrouve mais le Ghost Rider intervient. Mais Carrigan et sa bande arrivent à s'enfuir avec l'enfant. Nadya et Johnny partent alors à leur poursuite et finissent par les retrouver. Une nouvelle fois le Ghost Rider s'emmêle et Carrigan y laisse la vie.

Mais le Diable le ressuscite et Carrigan laisse la place à Blackout qui pourri toute matière qu'il touche. Pendant ce temps, Johnny, Nadya et Danny qui retrouvent Moreau se rendent chez les prêtres censés les protéger et Johnny demande alors à Moreau de tenir sa promesse et de le débarrasser du Ghost Rider, ce que fait Moreau.

Mais les prêtres veulent tuer Danny, mais Blackout arrive et les élimine tous. Il s'empare de l'enfant et l'amène au Diable. Johnny, Nadya et Moreau partent  à sa recherche. Alors que ça tourne mal pour Johnny et son équipe, et que Blackout va en finir avec Johnny, Danny qui a les mêmes pouvoirs que le Diable rend le Ghost Rider à Johnny. Le Ghost Rider élimine alors les hommes du Diable et Blackout, et se charge personnellement du Diable. Alors qu'il est redevenu Johnny, il sauve Danny grâce à son pouvoir.

Le film, comme je le disais n'est pas mauvais du tout, c'est le fait qu'on ait changé de réalisateur. Ici nous avons Mark Neveldine et Brian Taylor (« Hyper Tension », « Ultimate Games ») qui ont pris le parti de faire un climat malsain, glauque et très très énergique. Même si il y a quelques petites longueurs parfois (la scène avec Moreau où il boit du vin et parle avec Johnny, la scène du Ghost Rider qui s'attarde sur un voyou de Carrigan, ou encore Blackout au volant de sa camionnette en train de manger un cake) ça va vite du début à la fin du film.

Filmé à la façon des anciens Evil-Dead, d'ailleurs Blackout ressemble à un démon d'Evil Dead, et d'un mélange des films de poursuite un peu à la Besson, c'est vraiment un climat malsain qui règne sur tout le long du film. D'ailleurs, il suffit de voir comment se comporte le Ghost Rider ici, un peu comme un névrosé et parfois on ne sait pas très bien ce qu'il fait (y a des moments où il titube sur lui-même c'est vraiment flippant et la manière dont il tourne sa tête pour regarder ses ennemis), tant ses attitudes sont vraiment étranges !

stcine 12 7

Il fout les jetons et pas qu'un peu ! Je trouve le jeu de Nicolas Cage toujours aussi mauvais, néanmoins il a l'air mieux dirigé et un peu plus cadré : ça se voit à l'écran, et ça peut passer. Violante Placido est assurément l'atout charme du film, c'est vraiment une très jolie actrice italienne, elle est très crédible dans son rôle, rien à dire.

Moreau est incarné par l'acteur qui joue Heimdall dans les films de « Thor », là on le voit à visage découvert. On a le droit à une petite apparition de Anthony Steward Head (Gilles dans « Buffy Contre les Vampires ») et même une prestation de Christophe Lambert : mais pour cette dernière, on aurait pu très bien s'en passer, même si il est difficile à reconnaître.

batman 1 2 8

Les combats ne sont pas mal faits, et celui dans l'espèce de carrière, lorsque le Ghost Rider utilise la grue énorme est tout simplement épique. Ici en tous cas, la BD est respectée : lorsque le Ghost Rider prend possession de Johnny Blaze, ce dernier n'a plus aucun contrôle sur lui et Johnny n'existe plus ! Cela met mal à l'aise (il suffit de voir l'interrogatoire du voyou par Johnny qui essaye de contenir le Ghost Rider, c'est impressionnant !), ça déménage, en conclusion : c'est pas mal du tout. Les effets spéciaux assurent bien, et le Ghost Rider est vraiment mieux fini que dans le 1er film.

batman 3 3 9

Au niveau des effets spéciaux, le film tient la route : par contre je n'ai pas vu de grande évolution du personnage de Hulk par rapport au film de Ang Lee, il est peut-être un peu plus finalisé, mais honnêtement : ce n'est pas flagrant. L'Abomination, fait parfois un peu pâte à Slim, mais sinon ça passe. La musique est composée par Craig Armstrong, c'est un thème angoissant qui je trouve colle assez bien au film en général. D'un budget de 150 millions de dollars, le film a rapporté que 264 millions de dollars environ, soit pas tellement mieux que le film de Ang Lee. Néanmoins, sorti quelques mois après Iron-Man, Hulk était un autre film dans la stratégie de Marvel pour sa phase I, mais nous aurons la surprise (désagréable ?) plus tard de voir que Banner était interprété par Mark Ruffalo et non Edward Norton.

batman 3 3 10

Ici il a vraiment une sale tête, et on ne voit plus que c'est un personnage factice. La musique signée David Sardy est dérangeante à souhait, et elle colle parfaitement au film. D'un budget de 75 millions de dollars, le film rapportera en recettes mondiale : que 133 millions de dollars. Ce qui je pense, cette fois-ci, a plié la licence pour de bon avec un aussi faible score. Dommage car avec un tel volet, on est amené à se dire qu'on repartirait bien pour un autre dans le même esprit ! Disponible en DVD et BluRay, vous pouvez aller regarder cet opus qui est en totale opposition avec le premier, vous ne serez pas déçu ! C'est un bon film, réussi, bien meilleur que le premier opus : on ne s'ennuie pas et on a enfin un Ghost Rider qui cette fois-ci, tient la route !

hulk 3 11

Retour à l'index