Présentation

Saga Marvel au Cinéma

Elektra

1. Présentation Elektra

2. Elektra (Elektra) - 2005

 


1. PRÉSENTATION ELEKTRA

ironman 1 1

Elektra, c'est d'abord une histoire de Daredevil :

Elektra apparaît pour la première en bande-dessinée dans une histoire de Daredevil. Elle a été créée par Frank Miller qui reprend à cette époque Daredevil qui est un peu à bout de souffle. De son véritable nom Elektra Natchios, elle apparaît en France dans Strange 165 en 1983. Elektra est en fait une ancienne petite amie de fac de Matt Murdock alias Daredevil. Dans la BD, Elektra est la fille d'un ambassadeur grec, sa mère alors enceinte d'elle et en visite d'une clinique se fait prendre en otage par un terroriste. La mère d'Elektra arrive à le vaincre, mais elle reçoit une balle et Elektra serait née dans le sang de sa mère mourante.

Lorsque son père, Hugo Natchios, est nommé ambassadeur à New-York, Elektra l'a suivi et prend des cours à l'université de Columbia : c'est là qu'elle rencontre Matt Murdock. Un an plus tard, le père d'Elektra est capturé par des terroristes et c'est Daredevil qui intervient : un des tueurs tombe par la fenêtre, la police ouvre alors le feu et le père d'Elektra est touché par plusieurs balles sous ses yeux et meurt. Effondrée, Elektra quitte ses études, et prend des cours d'arts martiaux. C'est alors Stick qui la forme, c'est lui qui a aidé Matt Murdock à maîtriser son sens radar, et qui des années plus tard, lors d'une autre aventure : fera retrouver à nouveau à Matt Murdock son sens radar qu'il avait perdu. Grâce à Stick Matt peut redevenir Daredevil. Les émotions d'Elektra lui font commettre des erreurs, et Stick la rejette.

Pour tenter de se faire pardonner, elle infiltre la « Main », une secte ninja mafieuse. Mais elle sera en fait corrompue par elle. Elle s'en libérera et deviendra alors freelance. Lorsqu'elle revoit Matt Murdock, Elektra apprend qu'il est Daredevil et décide de l'affronter. Mais elle aime Matt, et se réconcilie avec lui. À eux deux, ils combattent la « Main ». Plus tard, elle devient alors une tueuse pour le compte du Caïd : ennemi de Daredevil dans la BD, mais très grand ennemi de Spiderman ! Ce dernier aura de nombreuses confrontations avec lui, et aura parfois beaucoup de mal à s'en sortir, Spiderman étant parfois sauvé in-extremis ! Le Caïd charge alors Elektra de tuer Franklin Nelson l'associé de Matt, mais Elektra ne le peut pas.

Le Caïd décide alors de se débarrasser d'elle et engage le Tireur pour la supprimer. Elektra meurt dans les bras de Matt Murdock devant sa porte. Je me souviens que dans Strange, c'est alors la période où Daredevil est au plus bas face au Caïd qui découvre sa véritable identité (si je me souviens bien) et Matt Murdock ira même jusqu'à aller déterrer Elektra pour s'assurer qu'elle est bien morte. Mais la « Main » vole alors le cadavre d'Elektra pour la ressusciter : Daredevil avec l'aide de Stone, décide à nouveau d'affronter la « Main » pour retrouver Elektra. Stone disparaît avec elle. On apprend plus tard qu'il l'a ramené à la vie. Elle reprend sa carrière, et combat aux côtés de Wolverine qui est amnésique. Vient ensuite les histoires avec 'Civil-War' et le Skrull qui a pris la place d'Elektra. Le Skrull mourra et Elektra reviendra sur Terre. Elle sera faite prisonnière par Iron Man désormais à la tête du SHIELD à la place de Fury.

Elektra en Film :

La première apparition cinématographique d'Elektra est dans le film Daredevil de 2003, c'est l'actrice Jennifer Garner qui prête ses traits au personnage de la bande-dessinée aux côtés de Ben Affleck dans le rôle-titre de Daredevil. Loin de le respecter, l'actrice est blonde alors que l'héroïne dans la BD a les cheveux noirs, et son costume à l'écran est en cuir noir, tandis que dans le comics il est plus du genre tissu et de couleur rouge dans un style ninja.

Puis Jennifer Garner reprendra son rôle dans un spin-off « Elektra » de 2005. Un peu plus fidèle à la BD et l'histoire, Jennifer Garner porte cette fois-ci le fameux costume rouge mais n'est pas encore celui du comics. Les deux films n'auront pas de succès, et la prochaine apparition d'Elektra à l'écran devrait être sous la forme de l'actrice Elodie Yung dans la série « Daredevil » de Netflix. À la vue de l'actrice, on est déjà plus proche de l'apparence du personnage du comics.

Retour à l'index


2. ELEKTRA
(ELEKTRA)

Résumé:

Elektra est une tueuse impitoyable et insaisissable. Laissée pour morte après son combat contre le tireur, grâce aux soins du Senseï alias Stick, elle a appris les arts martiaux et est devenue une tueuse à gage. Alors qu'elle doit supprimer ses voisins pour énorme somme d'argent : un père et sa fille, mais Elektra qui a appris un peu à les connaître ne peut les tuer. Elle apprend alors que c'est la « Main » une organisation criminelle très dangereuse qui veut leur mort.

Et découvre très vite que l'enfant est le « joyau » une guerrière légendaire et que Stick lui a fait passer un test. Elle combat alors les démons de la « Main » et fini par gagner. Elle a vengé sa mère tuée par l'un des démons lorsqu'elle était petite, et Abby le « joyaux » est libre de faire sa vie à sa convenance.

Critique :

C'est un film d'action pas trop mauvais ! Réalisé par Rob S. Bowman (« MacGyver », « Code Quantum », « X-Files ») c'est son 4e long métrage à la réalisation. Mais il est sur le personnage d'Elektra : et là, malheureusement, nous sommes à des années lumières du personnage de la BD. Bien que je ne connaisse pas trop le personnage de la BD car en fait, personnellement, je n'ai lu que la partie dans « Daredevil » avec sa mort, qui était parue dans « Strange » en France me semble-t-il.

Mais bon, il n'y a pas grand-chose à sauver, et hormis admirer la plastique de Jennifer Garner (« Ma Vie Sans Lui », « Hanté par ses Ex », « Le Pari ») qui reprend ici son rôle d'Elektra apparue dans le film de « Daredevil » cette séquelle est vraiment raté sur le thème d'Elektra. En fait, ce film est un spin-off. D'ailleurs, sur le DVD que j'ai, dans une des scènes coupées : Ben Affleck, apparaît dans un rêve d'Elektra après qu'elle ait été empoisonnée par un des démons de la « Main », et reprend son rôle de Matt Murdock alias Daredevil pour quelques instants.

Elektra laissée pour morte par le Tireur, est secourue et ramenée à la vie par Stick. Celui-ci l'initie aux arts martiaux, mais fini par la chasser. Elle devient alors une tueuse à gage redoutable. Elle reçoit en contrat, de tuer un homme et sa fille qui vivent sur une île retirée de tout. Mais apprenant un peu à les connaître, elle refuse. Dès lors, la « Main » envoie d'autres tueurs. Elle demande à Stick de les protéger, et rapidement, elle découvre que la petite fille est le « joyau » une guerrière légendaire. Et que Stick l'a en fait mise à l'épreuve.

Elektra décide alors d'affronter les démons de la main, d'autant que leur chef, a tué sa mère lorsqu'elle était encore enfant : Elektra a un compte à régler. Après de durs combats, Elektra gagnera, et le « joyau » ou plutôt Abby, la petite fille est libre de choisir la voie qu'elle désire. Alors même si le costume d'Elektra est un peu plus respecté, ici enfin, elle arbore un costume rouge vif comme celui dans la BD.

Pour le personnage ce n'est pas ça du tout. Dans la BD, Elektra est une tueuse à gage pour le compte du Caïd, l'ennemi de Daredevil et surtout de Spiderman. Dans la BD, Elektra est chargée de tuer l'associé de Matt Murdock, mais elle n'y arrive pas. Le Caïd lui envoie alors le Tireur et Elektra meurt dans les bras de Matt Murdock.

Dans la BD, Elektra est brune, et porte un costume style ninja. Pour le reste de l'histoire, c'est à peu près respecté : notamment son entraînement des arts martiaux par Stick. Le fait qu'elle soit une tueuse à gage. Jennifer Garner nous livre somme toute une bonne prestation pendant tout le film (honnêtement, croyez-moi, j'ai déjà vu bien pire !). Elle joue assez bien les esprits torturés, et nous offre également quelques petits moments d'émotions : cf. la scène lorsqu'elle essaye de sauver Abby.

Bon, elle a une démarche chaloupée, mais ça : personne n'est parfait ! Et comme je l'ai dit, son autre point faible est que ça cloche un peu pour les arts martiaux, à nouveau on ne la sent pas totalement à l'aise et ça se voit à l'écran. Pour le reste, c'est acceptable. Vraiment, et ce serait mauvaise langue que de critiquer.

C'est Terrence Stamp (« Superman », « Ma Femme est une Actrice », « Walkyrie ») qui incarne Stick ici. Dans la BD, Elektra se battra quelques fois aux côtés de Wolverine qui est devenu amnésique. D'autre part, il me semble que dans la BD, Elektra faisait partie de la « Main » en l'infiltrant et en étant soumise par elle. Plus tard, elle affronte Daredevil, mais étant amoureuse de Matt Murdock, elle s'allie avec lui pour démanteler la « Main ». Elle n'a jamais eu de « joyaux » à protéger.

C'est dommage que le film ne soit pas un peu meilleur, car on a le droit à des superbes plans en début de celui-ci, et les effets spéciaux, bien qu'ils ne soient pas extraordinaires, sont soignés : le démon « Tatoo » avec ses animaux qui sortent de ses tatouages est pas mal fait du tout, tout comme l'effet de la vision prémonitoire d'Elektra ou encore les déplacements à grande vitesse du chef des démons.

Ce qui gâche un peu l'histoire, c'est la romance entre Elektra et le père de Abby, Elektra voit un beau gosse et craque pour lui, ça fait un peu cliché. Pas trop de temps mort, et le film est assez bien rythmé. Jennifer Garner est toujours un peu pataude avec les arts martiaux, mais ça passe tout de même mieux que dans « Daredevil » : elle a dû s'entraîner une nouvelle fois un peu plus je pense.

stcine 12 7

C'est Goran Visnjic (« Le Pacificateur », « Bleu Profond », « Hypnotic ») qui interprète le rôle du charmant jeune homme pour lequel Elektra craque et qui est le père d'Abby. Cette dernière est jouée par Kirsten Prout (« Mindstorm », « Twilight Chapitre III : Hésitation », « NCIS Enquêtes Spéciales ») ne riez pas sur son nom, elle remplit son rôle de jeune fille pénible à souhait, et accessoirement sachant combattre. À noter une mention très spéciale pour le manager d'Elektra : McCabe incarné par Collin Cunningham (« X-Files », « Stargate SG-1 », « Falling Skies »). Alors je ne sais pas, mais il y a des seconds rôles comme ça qui surprennent et là c'est le cas. Son rôle est vraiment minime : pourtant, cet acteur à une présence à l'écran !

batman 1 2 8

C'est fou. Dommage qu'il ne soit pas plus étoffé, et qu'il disparaisse assez rapidement du film ! La musique est signée Christophe Beck, elle ne dépareille pas avec l'action, mais ne vous laissera pas un souvenir impérissable. Elle serait même très en retrait, sauf le passage dans la forêt. S'étalant sur 1H30, comme je l'ai dit, le film ne traîne pas trop en longueur et se laisse regarder. En fait, vous vous posez dans le canapé et vous passerez un bon petit moment : en oubliant qu'il s'agit d'un film sur le personnage d'Elektra. D'un budget de 43 millions de dollars, le film ne rapportera que 56 millions de dollars en recettes, je crois que c'est parmi les plus mauvais scores, les critiques n'ont pas été tendres non plus.

superman 1 2 9

Même Jennifer Garner, elle-même, aurait dit en confidentiel que le film était affreux, mais qu'elle l'avait fait car elle était sous contrat et de ce fait obligé de le faire. Elektra est disponible en DVD et Bluray, ce n'est pas un chef d'œuvre mais comme je l'ai déjà dit, si vous faites abstraction que c'est l'histoire d'Elktra, vous vous retrouvez avec un petit film d'action de seconde zone sympa ! C'est déjà pas si mal.

superman 1 2 10

Retour à l'index