Sexe IntentionsScooby-Doo

Saga Marvel au Cinéma

Deadpool (2016)


DEADPOOL
(DEADPOOL)

classe 4

Résumé :

Deadpool traque des criminels et les rattrape sur l'autoroute, commence alors un carambolage et une fusillade. Deux X-Men partent pour le rejoindre. Deadpool recherche un certain Francis, alors qu'il tue tous ses adversaires, il repense à son passé. Wade Wilson mercenaire de son état accepte tous les boulots, du moment qu'il est payé. C'est un soir qu'il fait la connaissance de Vanessa Carlysle une prostituée dont il tombe fou amoureux. Alors qu'ils vont se marier, Wade apprend qu'il est atteint d'un cancer avancé en phase terminale. Peu après, il rencontre un homme étrange qui lui propose de soigner son cancer et de le transformer en super-héros.

Refusant tout d'abord, il accepte finalement, et arrive dans un labo dirigé par un certain Ajax où l'on transforme les rebuts de la société en super soldats obéissants. Mais Wade découvre qu'Ajax se nomme en fait Francis, et ce dernier rend Wade immortel mais détruit littéralement son aspect physique, bien qu'il pourrait le soigner. Wade s'échappe alors du labo de Francis, et devient Deadpool pour le retrouver. Il l'a retrouvé, mais Francis s'échappe une fois de plus grâce à l'intervention des deux X-Men, Colossus et Negasonic, et il enlève Vanessa. Il donne rendez-vous à Wade dans un endroit pour le tuer, Deadpool y va avec Colossus et Negasonic, il sauve Vanessa et après avoir vaincu Francis et ses hommes, Francis lui avoue qu'il ne peut pas le guérir pour son physique. Deadpool le tue et reprend sa vie avec Vanessa.

unechance 7

Critique :

Ce n'est pas un mauvais film, et honnêtement, comme certains films de super-héros, je m'attendais à bien pire. Réalisé par Tim Miller, ce dernier nous offre un film assez réussi avec beaucoup d'humour, mais il faut quand même passer au-dessus de pas mal de violence, et c'est bourré d'action du début à la fin, même si on peut se demander si la présence de deux X-Men était nécessaire, sans doute pour attirer le public. On retrouve donc Ryan Reynolds (Green Lantern, RIPD : Brigade Fantôme, La Proposition) dans le rôle-titre, et c'est lui qui déjà interprétait le rôle de Deadpool dans le film X-Men Origins : Wolverine.

Il faut savoir qu'en fait Ryan Reynolds a porté le projet du film de Deadpool à bout de bras, en effet, Marvel voulait faire un film sur le personnage de Deadpool depuis 2000, mais le projet tarde et c'est finalement la 20th Century Fox qui récolte les droits du personnage. Ils mettent alors d'autres projets en chantier dont les films de Wolverine, pour finalement vraiment prendre essor en 2014 et sortir deux ans plus tard au cinéma. C'est très difficile de juger de la prestation de Ryan Reynolds, car comme pour Iron-Man par exemple, on a la majeur partie du temps affaire à la doublure numérique de l'acteur en costume, donc c'est difficile. Mais, il faut savoir que le personnage est rebooté par rapport à la version du film de Wolverine, et ses origines sont plus proches du comics. Vient ensuite autour de lui, la jolie Morena Baccarin (Stargate SG-1, V 2009, Mentalist) plus connue comme actrice de série que de cinéma et qui est dans un rôle qui change totalement de registre.

ladoublure 3

Néanmoins, l'actrice s'en tire à merveille, et nous livre une prestation convaincante. C'est Ed Skrein (Le Transporteur l'Héritage, Tiger House, Game of Thrones) qui incarne le méchant de service Francis, comme tous les rôles de ce type, l'acteur nous fait une composition d'un bon pourri, et d'une vraie tête à claques. Bien à fond dans son rôle et bien prétentieux. Nous trouvons également, T. J. Miller (Trop Belle !, Transformers : l'Âge de l'Extinction, Search Party) qui incarne l'ami de Wade et qui tient un bar, nous avons également Gina Carano (Fast and Furious 6, KickBoxer, Out of Control) dans le rôle d'Angel Dust la co-équipière de Francis, son rôle est assez physique et pas trop dans le jeu de comédienne, et l'actrice est taillée pour ça, donc pas de problème. Enfin nous avons Brianna Hildebrand toute jeune comédienne qui début réellement sa carrière avec ce rôle de Negasonic Teenage Warhead. Je ne dirai qu'une chose : sa tenue de X-Men lui va très très bien ! Et elle est vraiment mignonne dedans.

Le personnage à l'écran paraît plus lisse que dans la bande-dessinée il me semble : il a l'air beaucoup moins psychotique, et d'avoir beaucoup plus le sens de la justice (ça ne l'empêche pas de tuer son ennemi lorsque Colossus lui fait la leçon ! ^^), et il faut vraiment se concentrer sur l'humour (en évitant les vannes graveleuses) et le film est alors pas mal du tout et vous décrochera quelques bons rires. Le personnage se moque de la production, de lui-même en tant qu'acteur, lorsque par exemple lorsqu'il parle à Al il lui dit « comment crois-tu que Ryan Reynolds a réussi pas grâce à ses talents de comédiens... » ou encore lorsqu'il dit que le manoir des X-Men est grand et que c'est bizarre qu'il n'y ait que deux personnes, car en fait les studios ne pouvait pas se payer 3 X-Men, voilà moi c'est avec ce genre d'humour auquel j'ai accroché.

Après y a pas mal de graveleux, mais bon faut faire avec. Ce qu'il y a d'amusant en fait, c'est que pratiquement tout est dit dans le film pour la suite du personnage à l'écran : par exemple, l'ami de Wade lorsqu'il découvre le visage ravagé de celui-ci, il dit à un moment qu'il faut faire une trilogie, je suis presque sûr que c'est que l'on aura avec Deadpool. Il faut aussi décortiquer la présentation du début avec la scène arrêtée qui se décompose, il raconte ce qu'il y a dans le film : le héros en CGI, un caméo gratuit, un vilain qui est anglais, etc. Je ne vous ferai pas toutes les références que vous trouvez dans le film, il vous suffit d'aller sur Wikipedia pour avoir la majorité de celles-ci, et si vous connaissez les X-Men vous les saisirez.

Par exemple lorsque Wade demande à Ajax son prénom : il lui demande si il s'appelle Kevin, Bruce, Scott... Je pense que les deux derniers sont une référence à Bruce Banner et Scott Summers (Cyclope dans les X-Men). Vous retrouverez également le petit caméo de Stan Lee en annonceur dans le club de striptease où travaille la petite amie de Deadpool : Vanessa. Et vous aurez évidemment le fameux post-générique qui annonce la venue de Cable dans le prochain film. Les effets spéciaux sont évidemment utilisés à fond les manettes, mais c'est assez bien fait, la scène de fin avec l'héliporteur du SHIELD est assez démesurée visuellement, par contre Colossus ne m'a vraiment pas impressionné plus que cela.

Bref, vraiment pas un mauvais film, et la musique signée Tom Holkenborg est assez plaisante du début à la fin du film, les chansons par contre un peu moins. Doté d'un budget assez faible par rapport aux autres films de super-héros : 58 millions de dollars, le film marchera très bien et remplira son office en rapportant un peu plus de 763 millions de dollars. Autant dire que le budget du deuxième volet sera sans aucun doute revu à la hausse. Le film est disponible en DVD et Blu Ray (dont une édition limitée SteelBook).

Anecdotes :

Retour à l'index