Spiderman Reboot

Saga Marvel au Cinéma

Les Quatre Fantastiques

1. Présentation Les Quatre Fantastiques

2. Les Quatre Fantastiques (Fantastic Four) - 2005

3. Les Quatre Fantastiques et le Surfer d'argent (Fantastic Four: Rise of the Silver Surfer) - 2007

4. Les Quatre Fantastiques (Fantastic Four) - 2015

 


1. PRÉSENTATION LES QUATRE FANTASTIQUES

les4fantastiques 1

La Plus Longue BD jamais créée par Marvel :

C'est en 1961, que 3 personnes emmenées par le génie scientifique Red Richards en mission spatiale pour l'armée, sont bombardées par les rayons cosmiques. Revenus sur Terre, ils ne seront plus jamais les même ! Red Richards peut étendre son corps comme un élastique et devient M. Fantastique, Jane Sue Storm devient la Femme Invisible et projette des champs de force, Johnny Storm devient la Torche Humaine et Ben Grimm un colosse de pierre surnommé la Chose. À eux 4, ils forment « Les 4 Fantastiques ».

les4fantastiques 1 1

Créé par Stan Lee et Jack Kirby, les deux auteurs ne savaient sans doute pas qu'avec la publication du « Fantastic Four » (en version originale) n°1, ils venaient de créer la BD qui serait la plus longue à être éditée chez Marvel. Elle ne s'achèvera que 50 ans plus tard en 2011 au numéro 588, avant de reprendre... un mois plus tard ! Avec quelques personnages des origines, cette BD est simplement nommée FF.

Même si sous le premier aspect, ça ne se voit pas forcément, c'est aussi la première BD Marvel, à mettre en avant un élément féminin au détriment des hommes : Janet Strom, la fille invisible. Véritable élément central du groupe, c'est principalement elle qui en assure la cohésion et cela pour une raison bien simple : Red Richard est l'homme de sa vie et son mari, Johnny Storm est son frère, et Ben Grimm était autrefois amoureux d'elle.

Tous les hommes du groupe gravitent donc autour d'elle, et au fil des années dans la BD, Janet deviendra un membre à part entière en acquérant une force mentale hors du commun. Les 4 Fantastiques connaîtront beaucoup d'aventures avec différents ennemis : Galactus, L'Homme Molécule, Le Penseur Fou, Le Docteur Fatalis, Le Fantôme Rouge, Maximus, Les Skrulls, Terrax, etc.

Le Docteur Fatalis sera un de leur plus grand adversaire et récurrent de la BD. Il rend Red richards responsable de son visage défiguré depuis son accident au lycée. Les 4 Fantastiques se feront autant d'alliés : Les Inhumains, Le Gardien, Le Surfeur d'Argent, Nova, Spiderman, Black Panther, Les X-Men, Les Vengeurs, Daredevil, etc. Par exemple, la Torche Humaine est très ami avec L'Araignée et se battra souvent en solo avec lui.

Les 4 Fantastiques participeront aux Guerres Secrètes, iront sur la planète Xandar avec le super héros Nova pour combattre le Sphinx. Dans les moments très marquants de leur histoire, on peut noter leur rencontres avec les Inhumains et dont Johnny Storm tombera amoureux de l'une d'eux : Crystal. D'ailleurs un autre membre féminin des Inhumains fera partie pendant un moment des 4 Fantastiques : Medusa.

Il y a aussi la rencontre avec Galactus et le Surfeur d'Argent et dont Janet Storm réussira à émouvoir le cœur du Surfeur qui se mettra à leurs côtés, devenant de ce fait, un prisonnier de la Terre en châtiment pour s'être dressé contre son maître Galactus. Red Richards sera celui qui découvrira que le costume noir de Spiderman est un symbiote, et qui grâce à un fusil sonique, réussira à l'ôter de Spiderman.

L'enfermant dans une de leurs cages spéciales, néanmoins en leur absence, le costume réussira à s'échapper grâce à une aide externe à laquelle il a fait appel. Créant aussi toutes sortes d'appareils pour leur besoins personnels comme par exemple Le Fantasticar (dont le premier modèle ressemblait à une baignoire volante!), Red Richards est vraiment le cerveau et le leader de l'équipe. Red et Ben ont à un moment de la BD perdus leurs pouvoirs, Red les retrouva en retournant dans l'espace grâce à Fatalis qui voulait s'emparer de ceux-ci et ceux des autres FF pour les donner à son fils qui était en fait un clone.

La Chose, lui, redeviendra humain au contact de Hulk et devra pendant un bon moment porter une armure à l'effigie de son ancienne apparence avant que Galactus ne le retransforme. En effet, les 4 Fantastiques ont un statut particulier qui dit qu'ils doivent toujours être au minimum 4 membres avec des super-pouvoirs.

D'ailleurs, c'est également ce qui les distingue des autres super-héros : les 4 Fantastiques évoluent à visages découverts et le monde entier sait qui ils sont. Habitant le fameux Baxter Building, ils occupent les 5 dernières étages du bâtiment qui sera détruits plusieurs fois et reconstruit. Red Richard et Janet Storm se marieront et auront un fils : Franklin Richards. Ce dernier possède également de terrifiants pouvoirs qui aideront par moment les 4 Fantastiques, mais qui leur causera également pas mal d'ennuis.

Enfin, les 4 Fantastiques changeront plusieurs fois de costumes, en gardant toutefois toujours une teinte bleue (sauf pour Johnny Storm qui eu un costume rouge pendant un bon moment). Bref, à l'image de Spiderman, on peut dire que Les 4 Fantastiques est également un groupe de héros de premier plan de la Marvel. En France, ils seront diffusés pour la première fois dans la revue « Fantask » des éditions LUG en 1969, puis la revue « Marvel » qui ne durera pas plus longtemps, ensuite ce seront sous forme d'albums que nous pourront suivre leurs aventures, et enfin dans la revue « NOVA » toujours des éditions LUG. Leur succès ne s'est pratiquement jamais démenti. Le comics se finira sur la mort de Johnny la Torche Humaine, et l'intégration de Spiderman au sein de l'équipe.

Le Dessin-Animé des Fantastic Four :

C'est de 1967 que date le premier dessin-animé des 4 Fantastiques, il comporte une saison de 20 épisodes de 22 minutes chacun. Produit par la société Hanna-Barbera, il sera diffusé jusqu'en 1968 sur ABC. En France, il sera diffusé en 1980 sur TF1 avec l'affreux générique « Les 4 Fantastiques, nous protègent du mal... » chanté par Noam (no comment !). Il faudra ensuite attendre 1994 pour avoir une nouvelle série d'animation produite cette fois-ci par la Marvel. 

batman 1 1 8

Composée de 2 saisons et s'étalant sur 26 épisodes de 25 minutes chacun, elle sera diffusée jusqu'en 1996. Elle sera diffusée en France sur le satellite en 1999, en 2002 et 2003. Elle est considérée par les fans comme étant la série d'animation la plus fidèle au comics. Ensuite, une nouvelle série d'animation verra le jour en 2006. Elle sera composée d'une seule saison de 26 épisodes de 20 minutes chacun. Elle sera diffusée jusqu'en 2007. En France la série sera diffusée sur M6 en 2006 puis sera rediffusée sur Cartoon Network, et France 4.

les4fantastiques 1 9

L'Adaptation à l'écran des 4 Fantastiques :

Croire que le film de 2005 est la première adaptation à l'écran des 4 Fantastiques, est une erreur ! Tout comme Captain America et d'autres héros de la Marvel, les 4 Fantastiques ont eu une adaptation à l'écran en 1994. Réalisé par Oley Sassone (« Xena La Guerrière », « Mutant X », « Spy Girls ») ce film à petit budget d'un peu plus de 1 million de dollars, ne fut jamais sorti au cinéma, ni même en support vidéo. En fait, le seul but de ce premier film était de permettre à la compagnie qui détenait les droits des personnages, de les conserver. Pour cela elle fit appel à un producteur de Séries B, Roger Corman (« L'Attaque des Crabes Géants », « La Femme Guêpe », « La Créature de la Mer Hantée »), très connu pour ses films à petit budget. Il accepta de le faire pour 1 million de dollars sans savoir qu'il ne serait jamais édité (ni l'équipe de tournage ni les acteurs n’étaient au courant que ce film resterait dans les tiroirs de la société de production).

les4fantastiques 1 10

On retrouve dans les rôles titres : Alex Hyde-White en Red Richards, Rebecca Staab (« Columbo », « Raven », « Matlock ») dans le rôle de Janet Sue Richards, Jay Underwood dans le rôle de Johnny La Torche Humaine, Michael Bailey Smith en Ben Grimm/La Chose et Joseph Culp dans le rôle du Docteur Fatalis. D'une durée de 90 minutes, le film traîne vraiment en longueur et s'attarde un peu trop sur des problèmes d'état d'âme des personnages, le combat avec Fatalis ne dure que quelques minutes et ce dernier fait des gestes cabalistiques lorsqu'il parle comme dans les séries lives japonaises. Les effets spéciaux sont rudimentaires, et il ne faut pas s'attendre à des merveilles surtout pour l'époque. Considéré par certains fans comme plus proche de la BD que ne l'est le film de 2005, on ne peut pas vraiment dire que ce film rende hommage aux personnages de mon point de vue.

Vient ensuite le premier film de 2005, réalisé par Tim Story, qui tire assez son épingle du jeu par rapport à la BD, même si ce n'est pas le meilleur film de super-héros. Malheureusement, un second opus sera produit « Les 4 Fantastiques et Le Surfeur d'Argent », sorti en 2007, qui lui fut vraiment calamiteux. Mais le pire restait à venir, en 2015, la 20th Century Fox remit ça et sortit un nouveau reboot des 4 Fantastiques encore pire que le film de 2005 : il fallait le faire. La suite est désormais dans les mains de la 20th Century Fox qui détient toujours les droits des personnages, feront-ils une suite au film ? Rien n'est moins sûr après son naufrage. 

les4fantastiques 1 11

Retour à l'index


2. LES QUATRE FANTASTIQUES
(FANTASTIC FOUR)

Résumé:

Red Richards un scientifique de génie démarche Victor Von Fatalis pour financer un voyage spatial qui lui permettrait d'étudier le phénomène des tempêtes cosmiques et faire avancer la recherche. Fatalis accepte par appât du gain, et avec eux partent Susanne Storm, ancienne petite amie de Red, son frère Johnny et le meilleur ami de Red : Ben Grimm. Mais sur la station spatiale de Fatalis, la tempête est là plus tôt que prévu, et les 4 personnes ainsi que Fatalis sont irradiés.

Revenus sur Terre, ils découvrent qu'ils ont acquis des pouvoirs, et Ben se transforme en montre de pierre très puissant. Fatalis, lui, se transforme en être de métal et attaque les « 4 Fantastiques ». Mais heureusement, en s'unissant ils arrivent à le vaincre, et New-York a un nouveau groupe de super-héros : Mister Fantastic, La Femme Inivisible, La Torche Humaine et La Chose : Les 4 Fantastiques.

Critique :

Alors, ce n'est pas le meilleur film des super-héros de la Marvel, mais en tous cas, si il y a une chose qu'on ne peut pas lui reprocher : c'est de ne pas être proche de la BD. Ce film est assez fidèle au comics et ça c'est agréable ! Seules, deux ou trois choses divergent, mais rien de bien méchant. Réalisé par Tim Story (« New York Taxi », « Mise à L'épreuve », « Think Like A Man ») le film raconte la genèse des 4 Fantastiques, un titre en BD majeur de la Marvel. Red Richards, joué par Ioan Gruffud (« Les 102 Dalmatiens », « Les Témoins », « San Andreas »), un scientifique vient voir une vieille connaissance de classe devenu riche : Victor Van Fatalis, joué par Julian McMahon (« Charmed », « Nip/Tuck », « Prémonitions »).

Fatalis accepte, et Red retrouve Susanne Storm, incarnée par la très jolie Jessica Alba (« Amour Interdit », « Sin City », « Machete Kills »), qui travaille pour Fatalis. L'expédition comprendra en plus de Red et de Ben son meilleur ami, joué par Michael Chiklis (« Nixon », « Issue de Secours », « Pawn »), Susanne, Fatalis et le frère de Susanne : Johnny Storm, joué par Chris Evans qui à l'époque ne savait pas qu'il deviendrait Captain America ! 

Ils partent tous les cinq dans l'espace pour pouvoir étudier le phénomène des tempêtes cosmiques, mais celui-ci arrive plus tôt que prévu, et les cinq passagers de la station spatiale de Fatalis reçoivent une dose massive de rayons cosmiques qui modifient leur ADN. Ainsi, Red Richards devient élastique, Johnny se transforme en véritable Torche Humaine, Susanne peut se rendre invisible et projeter des champs de force invisibles, Ben devient un colosse de pierre et Fatalis se change en être de métal invincible. Revenu sur Terre, Fatalis est ruiné et commence à se changer en monstre de métal. Il veut détruire le groupe des 4 que constituent Red, Jane, Ben et Johnny. Mais ceux-ci s'unissent et deviennent les 4 Fantastiques en apprenant à maîtriser leurs pouvoirs. Fatalis devient de plus en plus malade, et l'affrontement a lieu contre les 4 Fantastiques qui finissent par remporter la victoire.

Alors on est vraiment très proche de la BD : la seule chose qui change, est qu'ici c'est Fatalis qui finance le voyage des 4 Fantastiques. Dans le comics, pour le premier voyage, c'est une mission spatiale pour l'armée, frappés par les rayons cosmiques ils acquiert leurs pouvoirs et deviennent les 4 Fantastiques, mais beaucoup plus tard dans la BD : certains membres perdront leurs pouvoirs comme par exemple La Chose qui redeviendra humain et qui sera obligé de porter une armure pendant un temps, jusqu'à ce que Galactus le rechange en monstre.

Puis Red Richard aussi avec le vieillissement perdra ses facultés, c'est alors en travaillant sans le savoir pour Fatalis que ce dernier sous un faux nom, financera son voyage dans l'espace et qui le fera retrouver ses pouvoirs qu'il voulait lui voler ainsi qu'aux autres Fantastiques pour les donner à son fils. Dans ce film, on a donc un mix, mais on est pas loin du tout. De même, les origines de Fatalis sont différentes : dans la BD, il rencontre Red Richards lorsqu'ils sont au lycée, et alors que Fatalis veut faire une expérience sur les forces occultes pour sauver sa mère, Red qui tombe sur ses notes lui dit qu'il devrait revoir ses calculs que c'est dangereux.

Mais, le méprisant, Fatalis explose de rage et envoie Red se faire voir. L'expérience de Fatalis tourne mal et il a le visage complètement brûlé. Défiguré, il rend responsable Red de ses malheurs. Mais il n'a pas de pouvoirs spéciaux et ne va pas avec les Fantastiques dans l'espace. En fait, pour cacher son visage, comme Iron-Man, Fatalis se fabrique une armure avec beaucoup d'armes et c'est cela qui le rend puissant.

Mais il reste un homme normal sous son armure. L'autre chose qui change étant que Susanne n'a jamais travaillée pour Fatalis et que c'est Red Richards qui fait leurs costumes et toutes les inventions du groupe, dans le comics c'est un vrai génie scientifique supérieur à Fatalis. Mis à part cela, le film respecte assez la BD, mais par contre je suis assez déçu par l'aspect de La Chose : dans le film, il a l'apparence de la toute première version de la BD.

J'aurai préféré qu'elle soit comme la version améliorée plus tard dans la BD, où la chose fait un peu plus « tas de briques ». Ah si, Alicia, la petite amie aveugle de La Chose est blanche (tout comme Susanne Storm d'ailleurs) dans la BD alors qu'ici Alicia, jouée par Kerry Washington (« Péché Immortel », « Little Man », « Mille Mots »), est noire. C'est le seul petit détail.

Le film traîne un petit peu en longueur je trouve, notamment sur la recherche du « phénomène » de leurs pouvoirs pour le guérir et sur la découverte de leurs dits pouvoirs, puis pour maîtriser ces derniers. Et la mise en place du groupe est un peu lente à se faire, ce qui fait qu'on se retrouve au final avec un combat contre Fatalis qui ne dure que quelques minutes, si on ne compte pas les combats séparés, mais qui ne sont pas très longs non plus.

Mais, revient toujours l'éternel problème : il est difficile de résumer 50 ans de comics en un film de 2H ! On a également une ou deux scènes avec de l'émotion, je trouve par contre que ça s'étend parfois un peu trop sur les problèmes des personnages, mais ce n'est pas rédhibitoire.

stcine 12 7

Ioan Gruffud fait un Mister Fantastic assez proche de la BD, et sa prestation est somme toute classique. Personnellement, je le trouve un peu trop en retrait par rapport à Chris Evans, alors que dans le comics, Red est vraiment le leader du groupe. Difficile de juger de la prestation de Michael Chiklis, une fois en Chose c'est un peu un personnage bourrin, néanmoins il arrive tout de même à faire passer ses émotions et ça c'est pas mal. Jessica Alba en Susanne Storm : Jessica Alba a une très très belle plastique, je ne dirai pas la même chose de son jeu d'acteur !

batman 1 2 8

Chris Evans est ici une tête à claque, certes le personnage est comme ça au départ de la BD, mais là dans le film c'est encore plus exagéré et il est vraiment horripilant ! J'ai redécouvert cet acteur avec « Captain America ». Reste Julian McMahon : j'aime beaucoup cet acteur, et il confirme ma bonne impression dans ce film, il fait un pourri dans toute sa splendeur : c'est du bon travail. Les effets spéciaux sont très bien faits, sorti après le Hulk de Ang Lee, les 2 premiers X-Men, Les 2 premiers Spiderman de Raimi, on voit qu'on maîtrise.

superman 1 2 9

Si 'La Chose' aurait pu être mieux modélisée, le rendu par contre de la Torche Humaine est réellement bien réussi, et je pense qu’on n’aurait pas pu faire mieux vis à vis de la BD ! Je suis bluffé et j'aime bien personnellement. Mister Fanstatic et son effet élastique est également bien rendu à l'écran, et il prend dans le film deux ou trois postures qu'il utilise dans le comics, que demander de plus ? Pour Susanne Storm, la femme Invisible, là aussi l'effet est pas mal et ses champs de force sont aussi assez réussis dans l'ensemble : ça passe bien. Et pour finir avec Fatalis : si au début on est un peu inquiets du fait qu'il se transforme et non qu'il mette une armure, vers la fin du film, lorsqu'il est avec son masque et son capuchon : c'est vraiment l'image de la BD, rien à redire.

superman 1 2 10

Non vraiment, personnellement, je trouve que le film s'en sort pas si mal que ça par rapport au comics. Et on a même le droit à la fin du film au fameux signal du « 4 » fait par la Torche Humaine lorsqu'il y a un danger. C'était un gros morceau de la Marvel à adapter à l'écran et je pense que cela aurait pu être pire. Je le répète, ce n'est pas le film de super-héros du siècle, mais je trouve qu'il fait le travail et pas trop mal, vous ne vous ennuierez pas pendant les 2H du film. La musique signée John Ottman (« Usual Suspect », « X-Men Days of Future Past », « Walkyrie ») est de mon opinion personnelle un peu trop en retrait par rapport à l'action. Si le thème principal est agréable, le reste de la BO est un peu gâché par le fait qu'elle ne soit pas plus présente, c'est dommage.

superman 1 2 11

Doté d'un budget d'un peu plus de 122 millions de dollars, le film fut un bon succès et rapporta près de 331 millions de dollars en recettes à l'international. C'est ce qui poussa la 20th  Century Fox, d'engager, malheureusement le 2e volet bien moins bon avec le Surfer d'Argent. Le film des 4 Fantastiques est disponible à l'unité en DVD et BluRay, ou en coffret avec les deux volets de la saga en DVD et BluRay également. À noter que la version d'origine du film fait 105mn, mais qu'une version longue de 126mn est sortie. Vérifiez bien que ce soit la version longue que vous ayez.

superman 1 2 12

Retour à l'index


3. LES QUATRE FANTASTIQUES ET LE SURFER D'ARGENT
(FANTASTIC FOUR : RISE OF THE SILVER SURFER)

Résumé:

Red Richards et Susanne Storm des « 4 Fantastiques » vont se marier. C'est alors que des phénomènes étranges se produisent sur la Terre. Au même moment, en Latverie, le Docteur Fatalis se réveille. Mais pendant la cérémonie, un étrange individu passe au-dessus de New-York, et Johnny le poursuit. Mais le Surfeur d'Argent met Johnny KO en l'emmenant dans l'espace. L'armée demande à Red de le localiser pour le stopper. Grâce à l'aide de Fatalis, Red arrive à neutraliser le Surfeur d'Argent qui est fait prisonnier avec les 4 Fantastiques.

superman 1 3 1

Susanne arrive à apprendre du Surfeur d'Argent que c'est Galactus qui dévore les mondes guidé par son surf. Fatalis vole le surf, les 4 Fantastiques se lancent à sa poursuite. Alors qu'il va tuer le Surfeur d'Argent, Susanne s'interpose devant Fatalis et est gravement blessée avant de mourir. Les 4 Fantastiques mettent HS le Docteur Fatalis, et le Surfeur d'Argent récupère son surf. Il ressuscite Susanne et se sacrifie pour détruire Galactus et sauver la planète. Red et Susanne peuvent enfin se marier.

Critique :

Le deuxième volet, et celui de trop, de la saga des 4 Fantastiques. Toujours réalisé par Tim Story, nous retrouvons tous le cast du premier film : Jessica Alba, Ioan Gruffudd, Chris Evan et Michael Chiklis, de même que Kerry Washington dans le rôle d'Alicia la petite amie de Ben Grimm. Cette fois-ci, les 4 Fantastiques en plus du Docteur Fatalis, doivent faire face au Surfeur d'Argent, « interprété » par Doug Jones (« Les Rois du Désert », « Men in Black II », « Esprits Criminels ») avec la voix de Laurence Fishburne (« Morpheus » dans Matrix). Alors on s'éloigne un peu de la BD le concernant, en effet, Galactus a doté son héraut d'une partie de ses pouvoirs cosmiques.

Mais ceux-ci ne sont pas du tout liés à son surf dans la bande-dessinée. L'autre chose qui s'éloigne de la BD, c'est que il ne se sacrifie pas pour sauver la Terre, mais se range aux côtés des 4 Fantastiques pour combattre son maître Galactus, de ce fait, ce dernier pour le punir l'exilera sur notre Planète et le Surfeur d'Argent devra malheureusement vivre parmi les humains et leur violence. Le Docteur Fatalis n'a rien à voir dans cette histoire-là !

Dans la BD, la Terre sera sauvée de Galactus, grâce au Gardien qui permet aux 4 Fantastiques d'avoir un appareil capable de détruire Galactus : l'annihilateur suprême. Ce qui permet à Red Richards d'arracher la promesse à Galactus de ne plus attaquer la Terre, en échange Red lui remet l'appareil que Galactus s'empresse de détruire avant de s'en aller.

Alors, on va immédiatement parler de la chose qui fâche car c'est cela qui est complètement raté dans ce film : Galactus justement ! Alors que je pense, que tout le monde comme moi, attendait de voir l'être géant dévoreur de planète à l'écran (Galactus est un homme d'une vingtaine de mètres de hauteur avec un énorme casque étrange), on a en lieu et place : un misérable effet de fumée noire, et l'apparition plus ou moins floue d'un visage dans des flammes, on ne sait pas trop ! Décevant, de chez décevant et c'est vraiment, mais alors vraiment une occasion manquée ! Cela aurait eu un tel impact dans le film de faire apparaître Galactus dans toute sa splendeur, cela aurait vraiment marqué le film, malheureusement ce ne fut pas le cas.

Même si on ne s'ennuie pas trop, le film reprend quand même des éléments du 1er : Fatalis, entres autres choses, Susanne Storm qui se retrouve déshabillée dans la rue devant tout le monde, etc. De plus on a des scènes qui ne collent pas du tout comme par exemple celle de l'enterrement de la vie de garçon de Red Richards, ce n'est pas du tout dans le personnage de la BD et je trouve qu'ici, à part montrer qu'on sait faire de l'effet numérique pour les bras de Red Richards, ça n'apporte rien au film, ce n'est même pas drôle.

Tout comme l'histoire avec les militaires, la scène dans la forêt avec Red Richards qui explique au Général Hager qu'il est le cerveau le plus brillant de la planète et qu'il a la femme la plus torride du monde, c'est un peu « trop, trop », on va dire. 

Néanmoins, les acteurs appréhendent assez bien leurs personnages dorénavant, et Jessica Alba fait un peu moins cruche que dans le premier. Même si je ne suis pas persuadé qu'une paire de lunettes la rende plus intello ! L'autre chose qui fâche, c'est que je ne comprends pas pourquoi on a fait revenir Fatalis dans l'histoire, même si j'apprécie toujours autant Julian McMahon, qui se guérit miraculeusement grâce à une décharge du Surfeur d'Argent (ceci est pris des « Guerres Secrètes » où Fatalis qui arrive à voler le pouvoir du Beyonder se reconstitue son visage brûlé, ça n'a rien à voir avec le Surfeur d'Argent), de ce fait les 4 Fantastiques se battent une fois de plus contre lui pour sauver la Terre.

stcine 12 7

Une fois encore, c'est dommage d'utiliser des schémas répétitifs. Pour le reste on est à peu près dans les clous : c'est en effet Susanne Storm qui rappelle sa bien-aimée au Surfeur qui fait pencher la balance pour qu'ils s'allient avec eux. On a le droit au Fantasticar, un engin qu'ils utilisent souvent dans la BD. Les effets spéciaux sont réussis, il n'y a qu'à voir la séquence qui se déroule à Londres, ou bien l'échange des pouvoirs entre Johnny et les autres membres de l'équipe.

Ou bien encore la scène pendant la cérémonie du mariage avec l'hélicoptère. Le Surfeur d'Argent est ma foi pas trop mal, en fait je ne sais pas trop quelle autre apparence on aurait pu lui donner. Je trouve par contre La Chose toujours aussi mal faite, et on aurait pu l'améliorer pour ce 2e opus, d'autant qu'avec l'échange des pouvoirs, cela serait passé comme une lettre à la poste.

batman 1 2 8

Bref, c'est soigné (il suffit de voir les effets du Surfeur d'Argent), et y a vraiment pas grand chose à dire. Film classique donc, qui ne vous ennuiera pas trop, en tous cas vous ne verrez pas passer les 1H30 qu'il fait. La seule chose est qu'il aurait pu être vraiment plus ambitieux, ou alors qui sait, peut-être même mettre un autre personnage que le Surfeur d'Argent : Les Inhumains par exemple.

Le premier volet n'était pas déjà extraordinaire, nous sommes encore en deçà avec celui-ci. La musique est toujours signée John Ottman, pour ma part, je lui ferai le même reproche que pour le 1er film. Doté d'un budget d'environ 120 millions de dollars, le film n'a pourtant pas fait un flop, puisqu'il rapporta près de 290 millions de dollars en recettes à l'international.

batman 3 3 9

Alors qu'on aurait pu s'attendre à une trilogie, finalement la 20th Century Fox annulera le projet d'un troisième film, pour rebooter la licence en 2015 avec le calamiteux nouveau film : « Les 4 Fantastiques » encore plus mauvais que les deux films déjà produits. « Les 4 Fantastiques et Le Surfeur d'Argent » est disponible à l'unité en DVD ou en BluRay, ou en coffret regroupant les deux opus de la saga en DVD et BluRay.

batman 3 3 10

Retour à l'index


4. LES QUATRE FANTASTIQUES
(FANTASTIC FOUR)

Résumé:

Red Richards alors qu'il est encore à l'école, fait un exposé sur un transporteur de matière. Son professeur ne le croit pas, mais plus tard, le soir venu, Ben Grimm un de ses camarades de classe, le trouve dans la décharge que gère sa famille. Red a besoin d'un transformateur. L'expérience réussit, et 7 ans plus tard, lors d'un concours de science, Red avec Ben Grimm devenu son ami, exposent leur transporteur de matière, ils sont alors remarqué par le Docteur Franklin Storm et sa fille Susanne. Le docteur Storm leur dit qu'un autre chercheur a initié un projet semblable : le docteur Fatalis, mais il s'agit en fait d'un transporteur quantique dans une autre dimension. Ils travaillent alors ensemble en étant rejoint par le fils du docteur Storm : Johnny. Red arrive à finir l'appareil et le test avec un singe se passe bien.

superman 1 3 1

Alors que le projet va être confié à la NASA, Red, Ben, Fatalis et Johnny partent avec leur appareil dans l'autre dimension. Mais alors qu'ils explorent ce nouveau monde, les choses se passent mal, et Fatalis tombe dans un cratère. Red, Ben et Johnny réussissent grâce à l'aide de Susanne à rentrer, mais ils s'aperçoivent qu'ils ont d'étranges pouvoirs. Mais le gouvernement veut s'en emparer pour dominer les deux mondes, alors qu'ils retournent dans l'autre dimension, Fatalis est vivant et revient sur Terre. Mais ce dernier veut détruire la Terre en créant un trou noir, Red, Susanne, Johnny et Ben vont alors sur l'autre monde pour affronter Fatalis. Ils arrivent à le vaincre et reviennent sur Terre, ils sont devenus Les 4 Fantastiques.

Critique :

Beaucoup critiqué et décrié par les fans, ce film est-il aussi mauvais qu'il le paraît ? La réponse est malheureusement oui ! Réalisé par Josh Trank (Kill Point : Dans la ligne de Mire, Chronicle) le film a hélas accouché dans la douleur. En effet, le tournage va mal se passer, et Josh Trank sera éjecté du projet avant que le film ne sorte, de ce fait, des scènes seront retournées quelques mois avant la sortie du film. Le mésentente entre le réalisateur et les studios a fait beaucoup de bruit et fut le buzz de l'été de l'année 2015. Peu importe au final les raisons qui existent pour les divergences entre les studios et le réalisateur, voyons le film.

Dans les rôles titres, nous retrouvons Miles Teller (Divergente, Footloose, The Unusuals) dans le rôle de Red Richards alias l'homme élastique, Kate Mara (Urban Legand 3 : Bloody Mary, Tellement Menteur, Transcendance) pour Susanne Storm alias la Femme Invisible, Jamie Bell (L'Autre Rive, Jumper, Dos Au Mur) qui interprète Ben Grimm alias La Chose et Michael B. Jordan (Les Sopranos, Les Experts, FBI : Portés Disparus) dans le rôle de Johnny Storm alias La Torche Humaine.

Alors, c'est le premier élément qui cloche dans le film pour ceux qui connaissent un peu la BD originale (je mets de côté les 'Ultimate', ne les ayant pas lu) : dans la BD, Johnny la Torche Humaine et Susanne la Femme Invisible sont frère et sœur, et ils sont blancs tous les deux. Ici, par je ne sais quel tour de magie, Susanne est blanche et Johnny est noir, et sont frère et sœur. D'accord, alors évidemment dans le film c'est expliqué par le fait que Susanne est adoptée, mais tout de même c'est un peu gros, et honnêtement ça commence à déglinguer le film.

Vient ensuite le méchant, Fatalis, incarné par Toby Kebbell (La Colère des Titans, Cartel, La Planète des Singes : L'Affrontement) et qui ne ressemble en rien, mais alors en rien au docteur Fatalis de la BD. Deuxième chose qui cloche. La 3e sont les origines proprement dite des pouvoirs des personnages. Dans la BD, ils font un voyage dans l'espace grâce à une fusée construite par Red, et irradiés par des rayons cosmiques, lorsqu'ils reviennent sur Terre, ils se rendent compte qu'ils ont des super-pouvoirs.

Ici, ils vont sur une Terre parallèle, qui pourrait à la limite correspondre à la Zone Négative de la bande dessinée, et irradiés par la planète : mais seulement les 3 hommes du groupe, Susanne, elle, reçoit une décharge lorsque la capsule revient dans notre monde. C'est vraiment, mais alors vraiment tiré par les cheveux pour ses pouvoirs à elle.

Quant à Fatalis, il n'a jamais travaillé avec Red Richards, et n'a jamais connu Susanne Storm. Il ne connaissait que Red qu'il a rencontré au collège, et Fatalis tentant de faire une expérience avec les forces occultes pour sauver sa mère, se retrouve défiguré après que Red lui ai dit de revoir ses calculs car il y avait des erreurs.

Fatalis ne supportant pas de voir quelqu'un supérieur à lui, rend alors Red responsable de son accident, et se construit une armure à la Iron-Man, suréquipée et qui est la source de son pouvoir. Ici, dans le film on est loin de tout ceci. Pourtant, il y a tout de même un ou deux points positifs : pour commencer, enfin un film où le génie du héros de la BD n'est pas gommé, Red Richard est un petit prodige, et il est montré ainsi dans le film : c'est bien.

Ensuite, Kate Mara fait une très belle Susanne Storm, sans doute mieux que Jessica Alba, en tous cas légèrement plus proche du personnage de la BD. Ensuite, les effets spéciaux sont là, et il n'a rien à redire, c'est maîtrisé, comme les dernières productions de super-héros.

stcine 12 7

Seulement voilà, par rapport aux anciens films des 4 fantastiques, qu'est-ce qu'ils apportent réellement ? L'être de flammes lorsque Johnny est en torche humaine est-il mieux fait ? Je n'en suis pas certain, peut-être un peu plus réaliste, quoique...

Pour les autres ça ne change vraiment pas grand-chose, La Chose est aussi mal fait que dans les anciens films, et Fatalis est même moins fidèle à la BD que les anciens films. Pour Mister Fantastic, les effets de 2005 étaient déjà bons pour rendre l'élasticité du corps de Red très crédible, ici, ce n'est pas parce que on a des longues séances avec les bras et les jambes allongées que ça fait mieux.

batman 1 2 8

Idem pour Susanne Storm : les effets sont à peu de choses près identiques à la version 2005 pour rendre l'invisibilité et les champs de force. Disons que je n'ai rien vu d'extraordinaire ou d'innovant. L'histoire ne reprenant donc pas la BD d'origine, je trouve que c'est mal fichu. On a la séquence enfants, puis adolescents, ils se font recruter, puis découvrent que les militaires veulent leurs pouvoirs, et Fatalis veut détruire le monde, alors ils s'unissent pour le combattre. Enfin, c'est bizarrement construit, de plus le film passe beaucoup de temps à mettre en place les personnages, pour un combat vraiment rapide à la fin du film. On aurait aimé mieux !

batman 3 3 9

Pour une fois, que les 1H40mn du film le desservent, on aurait pu pousser jusque 2H et mieux exploiter le combat contre Fatalis : dommage, vraiment dommage. Le comble étant je pense, qu'ils n'ont même pas leur costume de super-héros, et ils ne prononcent même pas leur nom, puisque c'est le générique qui l'affiche.

L'autre gros problème est que même si Kate Mara est très jolie et incarne à peu près bien La Femme Invisible, les 4 membres ont un charisme zéro, et ça c'est un gros problème ! On arrive pas à s'attacher à eux, ils ne dégagent rien, c'est vraiment désolant. Est-ce dû au fait qu'ils soient plus jeunes ? Je ne pense pas, dans la BD les héros au départ ne sont pas très vieux. Ils n'ont pas de présence à l'écran, aucun : que ce soit les 4 fantastiques ou Fatalis. Bref, vous l'aurez compris, il n'y a pas grand-chose à sauver dans ce film catastrophe, à la limite, je préfère rester sur le premier film de 2005.

batman 3 3 10

Ici, même la musique, signée Marco Beltrami et Philip Glass ne marquera pas les esprits. Elle est certes en adéquation avec les images, mais n'a vraiment rien d'exceptionnelle, à l'image du film d'ailleurs. Doté d'un budget de 122 millions de dollars, le film ne fera que 168 millions de dollars environ de recettes dans le monde : une catastrophe pour la Fox. Alors qu'avant la sortie du film, une suite était déjà programmée, elle fut repoussée, et à l'heure actuelle il est difficile de dire si elle se fera, et surtout, si la Fox pourra encore conserver les droits de la franchise. Un conseil, plutôt que de voir ce calamiteux Fantastic Four, tournez-vous plutôt vers Ant-Man qui, lui, est une jolie surprise sans prétention aucune.

les4fantastiques 4 11

Je terminerai juste sur une question que je me pose pour ce film des 4 Fantastiques : c'est comment fait La Torche Humaine pour voler dans l'espace à travers le passage qui les emmène sur la planète parallèle et qui les ramène sur Terre. Que je sache, il n'y a pas d'oxygène dans l'espace, et si mes souvenirs sont bons, sans oxygène, il ne peut pas y avoir de feu... Oui, je chipote, je sais.

 les4fantastiques 4 12

Retour à l'index