PrésentationVolume 2

Les Nouvelles Aventures de Batman

Guide des épisodes


1. LE RETOUR DE ROBIN
(SINS OF THE FATHER)



Résumé :

Tim Drake, un petit voyou a des problèmes avec Double-Face à cause d'un objet volé à celui-ci par son père qui a disparu dans la nature. Heureusement Batman intervient et sauve Tim. Blessé, Batman demande au Batboat de le ramener à la Batcave avec Tim.

Tim découvre que Bruce Wayne est Batman, avant que Batgirl ne le ramène à la Batcave. Double-Face récupère l'objet volé par le père de Tim : il s'agit d'un gaz mortel, et il exige une rançon de 22 millions de dollars sinon il lâchera le gaz sur Gotham City. Mais Batman et Batgirl interviennent, aidés du nouveau Robin incarné par Tim, Double-Face est arrêté.

Critique :

C'est la nouvelle série animée de Batman. Dans la lignée de la première série d'animation en 85 épisodes commencée en 1992, cette nouvelle saga en 24 épisodes fut commencée en 1997. Le premier changement est visuel : le dessin a complètement changé, cela est dû au fait d'un changement de la chaîne de diffusion. Mais tout le staff original est là pour superviser la nouvelle saga : Paul Dini, Dan Riba et Bruce Timm. Il faut donc passer outre de ce dessin moins travaillé et plus sobre pour se plonger dans les scénarios. Cette nouvelle saison d'animation se nomme « Les Nouvelles Aventures de Batman » et continuera des aventures commencées dans l'ancienne saga.

batmanan 1 1 4

Pour ce premier épisode, nous retrouvons Batman qui fait désormais équipe avec Barbara Gordon, alias Batgirl. Batman retrouve un vieil ennemi : Double-Face, celui-ci est à la recherche d'un objet volé par le père d'un petit garçon auquel il s'en prend : Tim Drake. Tim découvrant rapidement la double-identité de Batman, et sachant se défendre, il prend l'initiative de remplacer Robin. En effet, Dick Grayson n'est plus là. Je ne connais pas assez bien l'univers de Batman pour savoir si il suit exactement la BD, néanmoins dans le comics, Tim Drake est le 3e garçon à interpréter le rôle de Robin aux côtés de Batman. Le choc visuel passé, on se retrouve face à un épisode classique de Batman. Batgirl est toujours aussi agile et téméraire.

batmanan 1 1 5

Tim est une tête brûlée : Batman aura fort à faire entre les deux. Néanmoins, il y a un superbe clin d'œil à la fin de l'épisode, Dick en personne vient lui-même approuver son successeur. On ne pouvait rêver mieux. C'est le premier épisode, espérons que cette nouvelle série sera à la hauteur de la précédente. À noter sur le coffret DVD de la version française, qu'il y a une erreur dans la chronologie des épisodes : en effet, le 1er épisode à apparaître dans le menu du DVD est l'épisode n°2 : « Trouble-Fête » et ce premier épisode est mis en n°2. À vous de bien choisir celui-ci pour commencer comme il le faut la saga correctement.

batmanan 1 1 6

D'autant que la découpe des épisodes étant mal faite sur le coffret français vous aurez en plus sur le même DVD, le dernier épisode de la série animée précédente ! D'ailleurs, la version française garde l'ancien générique pour faire dans la continuité.

batmanan 1 1 7

Dans les changements, on notera que Batman reprend l'ancien costume : la chauve souris noire sur le torse sans le cercle jaune autour. La Batmobile a elle aussi subi un lifting, et le matériel semble plus actuel, contrairement à l'ancienne série où il y avait ce côté « rétro » qui n'est plus d'actualité ici. Bon épisode mais sans plus.

batmanan 1 1 8

Retour à l'index


2. TROUBLE FÊTE
(HOLIDAY KNIGHTS)

Résumé :

C'est bientôt Noël, Bruce est à une petite fête chez Veronica Vreeland, lorsqu'en sortant il se fait kidnapper par Poison Ivy et Harley Quinn qui le force à les emmener faire les emplettes dans les grands magasins avec son argent.

Mais il tombe dans une cage d'ascenseur, et Batman arrête les deux criminelles. Plus tard, dans un autre magasin, Harvey Bullock et Renee Montoya enquête sur un voleur, Barbara Gordon est également présente. Il s'agit en fait de Gueule D'argile. Batgirl intevient et l'arrête.

Peu après, le 31 décembre, le Joker annonce qu'il ne tuera plus personne pendant 1 an pour la nouvelle année et qu'il va donc devoir en tuer un maximum aujourd'hui. Il va tuer des centaines de gens avec un appareil sonique dans un square, mais Batman et Robin interviennent.

Critique :

C'est visiblement un épisode spécial noël, et on a droit à plusieurs ennemis récurrents de Batman. On commence avec Harley Quinn et Poison Ivy qui visiblement sont de nouveau associés. Poison Ivy embrasse Bruce Wayne pour pouvoir faire les magasins avec sa carte de crédit et ensuite le tuer. Mais heureusement, Bruce arrive à leur échapper et Batman fait son entrée.

batmanan 1 2 4

Nous avons donc la première aventure avec Batman en solo, la seconde aventure avec Gueule D'Argile met alors Batgirl en solo, avec l'aide de Renee Montoya et Harvey Bullock. La dernière aventure avec le Joker met alors Batman et Robin en équipe à pied d'œuvre. Il faut vraiment se faire au changement de design, qui dans ce cas précis est vraiment malheureux : la superbe plastique de Poison Ivy de la saga précédente s'est totalement envolée, on a droit maintenant à une sorte de femme rousse couleur zombie.

batmanan 1 2 5

C'est bizarre, pour Harley Quinn ça ne change pas grand-chose. Pareil pour Barbara Gordon/Batgirl, elle qui était toute mimi dans la saga précédente, ne dégage strictement plus rien ! Dommage. Et il faut voir le nouveau visuel du Joker : une horreur. Pour le scénario, je crois que le staff a surtout voulu faire un épisode « détente » où même les ennemis ont un peu l'esprit de noël.

batmanan 1 2 6

Il est donc plus amusant que noir, on pourrait même dire bon enfant. Bref, vous l'aurez compris, ça ne vole pas très haut. Deuxième épisode donc qui n'est pas vraiment excellent, on espère que la série va se relever dans les épisodes suivants.

batmanan 1 2 7

Retour à l'index


3. COUP DE FROID
(COLD COMFORT)

Résumé :

Alors qu'ils font une émission au musée archéologique de Gotham, des reporters sont attaqués par M. Freeze. Il détruit les os fossiles un dinosaure puis s'en va. Plus tard, Freeze arrive dans une inauguration donnée par le maire, et détruit un tableau, Bruce était là et Batman intervient mais Freeze parvient à s'enfuir.

Il s'en prend à Bruce Wayne et gèle Alfred, grâce à Batgirl, ils retrouvent son antre. Freeze n'est plus qu'une tête sans corps pratiquement la maladie l'ayant complètement rongé. Il veut geler Gotham avec une bombe à fusion inverse. Heureusement Batman l'en empêche.

Critique :

C'est le retour de M. Freeze. Cet épisode est une suite de l'ancienne série, puisque Freeze a réussi non seulement à guérir sa femme, mais en plus à la sortir de son cercueil de froid. Pourtant malgré cela, il attaque encore Gotham en apportant le désespoir aux personnes qu'il attaque, en détruisant ou tuant ce qui leur est le plus cher dans leur vie.

Pour Bruce Wayne, il tente de mettre fin à la vie d'Alfred. Grâce à l'intervention de Batgirl, ils trouvent alors où est la cachette de Freeze et son horrible vérité qui va avec. Freeze n'est plus qu'une tête pratiquement, tout le reste de son corps ayant été détruit par la maladie dont il était atteint et de laquelle il a guéri sa femme. Il veut donc se venger, et geler Gotham pour apporter le désespoir à Batman.

batmanan 1 3 4

Heureusement ce dernier l'arrête avec l'aide de Batgirl. Bon épisode, mais hélas sans plus. Nous ne sommes plus apitoyés par le sort de Freeze, le graphisme est difficile à accepter encore, on a vraiment du mal à s'y faire. À noter un détail assez important : lors du combat de Batman contre Freeze dans l'avion qui doit larguer la bombe qui va geler Gotham, Batman en recevant des coups de Freeze, saigne ! Une première dans cette saga. Ce qui reste de Freeze est vraiment flippant, et ressemble un peu à ce que l'on voit dans le film « Runaway, L'évadé du Futur » avec Tom Selleck. Enfin, Freeze est accompagné par des filles un peu comme dans le film « Batman & Robin ».

On voit également l'entraînement intensif de Batgirl, qui améliore à chaque fois son score, et Robin faire ses devoirs en mettant Bruce face à l'une de ses contradictions. Étrangement, Freeze ne trouve pas bizarre que Batgirl intervienne chez Bruce Wayne, et que Tim Drake sache se battre. Les effets spéciaux ne sont pas saisissants, et j'ai encore un peu de mal à m'habituer aux nouveaux graphismes. Bref, comme avec certains épisodes de l'ancienne série, il manque ce petit quelque chose pour en faire un excellent épisode.

batmanan 1 3 5

Retour à l'index


4. SINISTRE MARIONNETTE
(DOUBLE TALK)

Résumé :

Arnold Wesker, le ventriloque, est libre de sortir de l'asile d'Arkham. Grâce à Bruce Wayne, il a une chambre et un petit travail pour prendre un nouveau départ. Mais ses anciens acolytes le retrouvent. Et très vite, il se retrouve poursuivi par Scarface.

Ce sont ses anciens acolytes qui font tout ce qu'il faut pour que Scarface revienne et ça marche ! Mais Scarface est pire qu'ils ne le pensent et veut se débarrasser d'eux. Heureusement, Batman intervient et l'arrête.

Critique :

Cette fois-ci, c'est Arnold Wesker alias le ventriloque, alias Scarface qui revient en tant qu'ennemi. Il est guéri, et peut mener une vie normale. Hélas, très vite il rencontre ses anciens comparses du crime : Mugsy et Rino. Ces deux derniers se sont mis en tête de faire revenir Scarface pour pouvoir à nouveau faire des vols, Scarface étant le cerveau, ils ne peuvent opérer sans lui. Ils montent donc un stratagème avec un certain Hips MacManus, un nain qui se fait passer pour Scarface.

Très vite, Wesker pense que Scarface revient et qu'il le contrôle de nouveau, ce qui finit par arriver. Le trio reformé, ils font donc un casse dans le coffre-fort de Wayne Enterprises, de bons au porteur pour une valeur de 50 millions de dollars.

batmanan 1 4 4

Mais Mugsy et Rino se sont fait avoir, et Scarface est encore pire qu'ils ne l'avaient pensé. En effet, ce dernier s'était mis au vert et attendait le moment propice pour revenir, mais ses deux acolytes ayant pris les devants, il doit s'en débarrasser, car il n'aime pas qu'on devienne le cerveau à sa place. Heureusement, Batman le raisonne, et Wesker tue Scarface. Excellent épisode, le début est terrible avec le cauchemar d'Arnold Wesker, puis le fait que Scarface « poursuive » Arnold durant tout l'épisode. Je repense toujours à l'épisode de « La 4e Dimension » dont je vous ai parlé avant en référence à la marionnette.

Les effets graphiques sont bien utilisés pour accentuer l'emprise de Scarface sur Arnold. Les couleurs, lorsque Arnold est seul et apeuré dans sa chambre à un moment de l'épisode sont tout simplement superbes ! La mise en scène est excellente. On découvre un nouveau personnage de l'univers de Batman : Hips MacManus, un nain qui prête ses traits à Scarface pour faire encore plus plonger Wesker et lui faire croire que Scarface a un corps de chair et d'os. C'est Batman qui le poursuit, mais il arrive à lui échapper : sur le moment ! La série commence à retrouver ses marques, et c'est tant mieux !

batmanan 1 4 5

Retour à l'index


5. LA VRAIE NATURE DE CATWOMAN
(YOU SCRATCH MY BACK)

Résumé :

Nightwing est en train de surveiller des trafiquants d'armes venus récupérer leur marchandise, lorsque Batman et Batgirl arrivent. Il leur demande de ne pas intervenir, et stoppe les trafiquants. Mais Catwoman est là aussi, et l'aide. Plus tard, alors que Nightwing va surveiller Ricky Crochet, Catwoman l'aide une fois de plus et à deux viennent à bout de Crochet et ses hommes.

Nightwing découvre le bateau qui doit amener la grosse cargaison prévue, mais il finit par découvrir le secret de Catwoman : elle avait caché une émeraude dans des statuettes pour pouvoir la rapatrier à Gotham. Batman, Batgirl et Nightwing arrêtent Catwoman et Ricky Crochet.

Critique :

Cet épisode marque une étape importante dans la saga de Batman. En effet, Dick Grayson alias le premier Robin a pris de plus en plus de distance avec son mentor Batman et est devenu un justicier solitaire : Nightwing. Que nous voyons pour la première fois dans cet épisode. C'est également le grand retour de Catwoman, qui espère se servir de Nightwing afin de récupérer une émeraude qu'elle a acheté, mais qu'elle devait faire rentrer illégalement à Gotham City via l'intermédiaire du trafiquant d'armes et statuettes : Enrique El Gancho dit Ricky Crochet.

batmanan 1 5 4

Alors que Catwoman pense avoir réussi son stratagème et avoir Nightwing sous sa coupe, c'est en fait ce dernier qui l'a utilisé pour savoir où se trouvait l'émeraude. On perçoit d'ailleurs une petite jalousie de la part de Barbara Grayson à l'encontre de Catwoman. Ceci étant dit, ce qu'on a fait de Selina Kyle dans cette nouvelle série est tout simplement désastreux au niveau du graphisme. Adieu les formes généreuses et ses cheveux blonds, bonjour à un personnage filiforme et aux cheveux noirs. On a vraiment du mal à la reconnaître. Néanmoins, là aussi, c'est une suite de l'ancienne saga qui se poursuit dans cet épisode.

Pour le reste, si la réalisation n'est pas optimale, on a encore droit à quelques plans avec des couleurs magnifiques, et cet épisode est pratiquement sans temps mort du début à la fin. On a droit à une deuxième fois à la nouvelle Batmobile, et on voit l'armement utilisé par Nightwing, l'aménagement de son appartement pour ses virées nocturnes et sa moto. Ce n'est pas un excellent épisode, mais il est très bon ne serait-ce que pour la première apparition de Nightwing. C'est toujours Adrienne Barbeau la doubleuse de Catwoman en version originale. Et il est à noter un petit détail amusant, lors de sa première rencontre avec Nightwing sur les docks, Catwoman s'en va comme dans le film de Tim Burton « Batman Returns » lorsqu'elle vient de sauver une jeune femme qui allait se faire agresser par un voyou, en faisant des saltos arrières.

batmanan 1 5 5

Retour à l'index


6. JAMAIS PEUR
(NEVER FEAR)

Résumé :

Un homme fait des acrobaties aériennes au bout d'une corde, causant des dégâts dans Gotham et mettant la vie du public en danger. Batman et Robin interviennent sous l'observation d'hommes qui plus tard retrouvent une forme menaçante.

Bruce découvre qu'il s'agit de L'épouvantail qui est de retour et a mis au point un gaz ôtant tout sentiment de peur. Batman est affecté, et n'a même plus peur de tuer. Robin intervient, et donne l'antidote à Batman qui allait tuer l'épouvantail.

batmanan 1 6 3

Critique :

Cette fois-ci, nous avons droit au retour de L'épouvantail. Il a mis au point un gaz qui permet d'ôter toute peur, et de céder à toutes ses pulsions. Il veut le propager sur Gotham pour semer une émeute et mettre la ville à feu et à sang. En échange de l'antidote, il demande une forte rançon. Mais Batman est affecté par le gaz en tant que Bruce Wayne, et n'a plus peur de tuer ses ennemis. Robin tente de le stopper, et lui administre l'antidote juste à temps avant qu'il ne tue l'épouvantail. Batman le remercie. Pour cet ennemi, le nouveau design sert plutôt le personnage : en effet, l'épouvantail est encore plus effrayant que dans l'ancienne série.

batmanan 1 6 4

Néanmoins, comme dans les derniers épisodes de la série précédente, il est devenu un vulgaire voleur qui veut rançonner Gotham. On voit ici un Batman qui n'a plus de limites dans ses actes et irait même jusqu'à tuer ses ennemis. Robin est obligé de l'immobiliser. Batman une fois ses esprits retrouvés grâce à l'antidote, remercie Robin qui a fait le bon choix. Même si Tim Drake est encore jeune, tout comme le premier Robin, il commence à prendre les bonnes initiatives au moment venu. Ce n'est pas encore un épisode extraordinaire, mais il s'en sort pas mal.

batmanan 1 6 5

Retour à l'index


7. JOKER S'ACHÈTE UNE CONDUITE (JOKER
'S MILLIONS)

Résumé :

Le Joker commet un nouveau vol, mais Batman et Batgirl interviennent, il arrive à s'échapper en laissant Harley Quinn entre leurs mains. Plus tard, Joker apprend par courrier qu'il est l'héritier de M. Edwards, dit le Roi Barlowe son ex-rival, d'une somme de 250 millions de dollars. Le joker se rachète une réputation et devient honnête.

Il se permet de faire des folies avec son argent, et remplace Harley. Mais il s'est fait avoir par Barlowee, et le fisc est à ses trousses. Il doit donc refaire un vol, mais Batman, Batgirl et Nightwing l'arrêtent.

Critique :

Le Joker est de retour, et il devient riche. De ce fait, il ne veut plus qu'on le considère comme un voyou et s'achète donc une réputation. Il commet des folies avec son héritage de la part son ex-rival : Barlowe. Ce dernier n'aimait pas du tout le joker, et lui a fait une mauvaise blague. En lieu et place des 250 millions de dollars en argent, or, et bijoux, il n'a en fait que 10 millions de dollars.

Tout le reste est faux, malheureusement pour le Joker, le fisc lui tombe dessus et lui réclame 137 millions de dollars. Joker ne veut pas retourner en prison, ni à Arkham, il n'a pas d'autre choix que faire un nouveau vol, pour éponger sa dette. Il essaie de mettre toutes les chances de son côté pour que Batman ne remonte pas jusqu'à lui, mais c'est trop tard pour le Joker. Le trio de justiciers est déjà sur lui. Cet épisode est moins délire que ceux de la précédente série, et le gag du Joker lorsqu'il s'éjecte de la voiture n'est pas tellement drôle.

batmanan 1 7 4

En plus, cela fait très bizarre de voir le Joker fauché, et de surcroît vivre dans une chambre miteuse. Le moment le plus amusant, en fait, est lorsque le Joker décide remplacer Harley Quinn par une autre. Une fausse lui ressemblant trait pour trait avec le maquillage prend alors sa place et pendant tout l'épisode on se demande si il ne s'agit pas de la vraie qui joue la comédie. Ce n'est pas le cas, à la fin de l'épisode nous voyons la fausse Harley sans maquillage et celle-ci a des longs cheveux bruns.

Néanmoins, dommage pour le Joker, car la vraie s'est enfuie d'Arkham et l'attend dans le fourgon qui doit ramener justement le joker à l'asile. Celui-ci passe un mauvais quart d'heure. À noter, que les 3 justiciers sont cette fois-ci encore ensemble : Nightwing fait donc équipe avec Batman et Batgirl. Petit détail amusant également, le titre au début s'incruste dans une scène active de l'épisode. Et l'on voit par la même occasion dans cet épisode, la nouvelle apparence du Pingouin, qui fait un peu plus homme du monde que dans l'ancienne série.

batmanan 1 7 5

Retour à l'index


8. DESTINÉE
(GROWING PAINS)

Résumé :

Une jeune fille qui erre dans les mauvais quartiers de Gotham est attaquée, mais Robin intervient, elle est amnésique. Un homme qui commet des vols, est à sa poursuite : Robin l'aide. Mais elle disparaît.

En fait, l'homme n'est autre que Gueule d'Argile, la jeune fille est une partie de lui qu'il veut récupérer, mais Robin n'est pas d'accord. Hélas, malgré son intervention et celle de Batman, Gueule d'Argile récupère sa « partie » et Annie disparaît.

Critique :

Bien triste histoire, comme certaines que nous avions dans l'ancienne série. Gueule d'Argile arrive une fois de plus à se reconstituer, mais très faible et ne sachant où il se trouve exactement, il crée une enfant pour aller explorer les alentours et lui dire si l'endroit est sûr ou non.

Mais la partie de lui-même oublie qu'elle fait partie de Gueule d'Argile et devient indépendante avec sa propre volonté. Robin la rencontre et en tombe amoureux, il n'a plus alors qu'une seule idée en tête : l'aider à tout prix. Mais Gueule d'Argile fini par récupérer sa partie, et se retrouve une fois de plus arrêté. Le scénario est pas mal du tout, et de plus Matt Hagen utilise une nouvelle identité pour poursuivre « sa partie » d'argile indépendante : Brutus.

batmanan 1 8 4

Ce qui fait qu'on ne sait pas qui est exactement la fillette, ni quel lien l'unie à Brutus qui commet des vols. On ne comprend que lorsque Robin intervient et se sauve avec elle, elle reçoit alors de l'argile de Matt Hagen, et le corps de la jeune fille l'absorbe alors : sa mémoire revient complètement.

Annie, comme l'a nommée Robin n'hésite pas à se sacrifier pour lui sauver la vie. Le nouveau graphisme ne fait pas trop souffrir Gueule d'Argile, qui a à peu près la même tête que dans l'ancienne série et on reconnaît un style assez dessin-animé japonais pour la jeune fille Annie. De plus, c'est toujours Ron Perlman qui double Gueule d'Argile en version originale.

batmanan 1 8 5

Retour à l'index


9. UN AMOUR DE CROCODILE
(LOVE IS A CROC)

Résumé :

Baby Doll qui travaille comme réceptionniste dans un hôtel, tombe sur le procès de Killer Croc, et elle s'amourache de lui. Elle le fait évader. Et ils deviennent alors les nouvelles terreurs des forces de police en commettant une série de vols.

Mais après un vol qui tourne mal grâce à l'intervention de Batman & Batgirl, Baby Doll découvre le vrai visage de Killer Croc. Elle décide de se venger en se supprimant avec lui dans une centrale nucléaire et qui fera sauter Gotham avec eux. Mais Batman et Batgirl arrivent à temps et les stoppent.

Critique :

Bon épisode, sans plus. On assiste au retour de deux ennemis de Batman de l'ancienne série : Killer Croc et Baby Doll pour une histoire d'amour déçu. Baby Doll qui souffre de sa différence, voit le procès de Killer Croc qui clame lui aussi haut et fort être victime de son apparence. Mais le juge ne l'écoute pas, et Croc tente de s'évader, avant d'être rattraper par Batman, emmené à l'asile d'Arkham avant d'être transféré à la prison d'état, c'est là qu'il fait la connaissance de Baby Doll qui vient le voir. Elle s'amourache de lui et le fait évader, ils deviennent alors un terrible duo de voleurs pour le plus grand plaisir de Baby Doll qui est amoureuse de Croc, et celui de Croc qui se rempli les poches et lui permet d'aller mener la belle vie chaque soir avec des filles.

batmanan 1 9 4

Mais Croc veut se débarrasser de Baby Doll, et elle ne l'entend pas de cette oreille, elle décide alors de mettre fin à leurs vies en faisant sauter un réacteur nucléaire, qui détruira Gotham par la même occasion. Heureusement, Batman et Batgirl arrivent à temps pour les arrêter. Il ne reste qu'à Baby Doll ses espoirs déçus, et ses yeux pour pleurer. Triste histoire, pour de tristes personnages. Le nouveau design, n'est pas très fabuleux pour Baby Doll, disons que ça reste dans la continuité de la première série, pour Croc, disons que c'est plus simplifié que dans celle-ci.

Batman utilise le Batboat, a visiblement des cornes en fer lorsque celles-ci touchent le rouage dans la centrale nucléaire lors de son combat contre Croc. Croc a vraiment une très grande force physique et Batman a bien du mal à rivaliser avec lui. La fin aurait pu être plus mélancolique, je trouve qu'elle manque d'émotion, alors que dans l'ancienne série, on aurait pas laissé passer cette occasion : dommage.

batmanan 1 9 5

Retour à l'index


10. SOLO D'AMOUR
(TORCH SONG)

 

  

Résumé :

Cassidy ; nouvelle chanteuse vedette, a une altercation avec son petit ami, celui-ci déçu, décide de la brûler vive sur scène. Heureusement, Batgirl lui sauve la vie. Mais Garfield, le petit ami de Cassidy décide de se venger et devient Pyrovol.

Il enlève Cassidy et projette de déverser un gel inflammable de son invention dans les égouts de Gotham City. Mais Batman intervient et grâce à une nouvelle armure tient tête à Pyrovol, qui tente d'arrêter son gel qui a pris feu trop tôt. Il est pris à son propre piège.

Critique :

Bon épisode, on est pas loin d'être dans un excellent épisode, mais une fois encore il manque un léger détail qui fait qu'on reste un peu sur notre faim. De plus, il nous offre enfin un nouvel ennemi à Batman, et non le retour d'un de ses anciens. Une chanteuse vedette largue son petit copain et ce dernier décide de se venger en devenant Pyrovol.

À noter que dans la version originale, il se nomme « Firefly » qu'on aurait peut-être pu plus traduire par « Feu follet ». Recouvert d'une armure qui ressemble à un scarabée, et visiblement un expert de la pyrotechnique, Garfield Lynns met tout en œuvre pour se venger de Cassidy. Garfield fait une obsession sur elle, il n'y a qu'à voir le moment où Bullock fait une perquisition dans son appartement.

batmanan 1 10 4

À un autre moment de l'épisode, lorsque Batman va voir Cassidy pour lui demander les raisons pour lesquelles, il lui en veut, on se demande si Cassidy est bien nette dans l'histoire, de la façon dont elle essaye de se servir de Batman. Lors d'une intervention dans le repaire de Pyrovol, Batgirl est blessée, et le costume de Batman est bien endommagé. Alfred lui suggère alors d'en essayer un nouveau : une sorte d'armure qui lui permet de résister au feu de Pyrovol. L'épisode est rendement mené, et il n'y a pratiquement aucun temps mort : ça, c'est appréciable.

L'utilisation des couleurs est toujours aussi excellente, malheureusement je trouve que le nouveau design dessert les personnages féminins de l'animé : elles ne sont pas aussi séduisantes que dans l'ancienne série, c'est bien dommage. Pyrovol se révèle être encore un ennemi retord pour Batman, on commence à en avoir l'habitude maintenant. Petit détail amusant, au début de l'épisode, l'une des voitures qui passent, ressemble beaucoup à celle du Pingouin dans l'ancienne série.

batmanan 1 10 5

Retour à l'index


11. LE GRAND FRISSON
(THE  ULTIMATE THRILL)

 

Résumé :

Roxy Rocket, cascadeuse, est devenue une voleuse qui aime le grand frisson surtout lorsque Batman la prend en chasse. Le Pingouin est derrière elle pour écouler sa marchandise, grâce à un nouvel harnais, Batman arrête Roxy.

Mais elle lui échappe, le Pingouin n'a plus confiance en elle et veut l'éliminer, mais elle lui échappe également. Batman se lance à sa poursuite et après une cavalcade infernale, fini par l'arrêter.

Critique :

Une nouvelle ennemie pour Batman dans cet épisode également. Roxy Rocket (Rocky Rocket en version originale), ou plutôt Roxanne Sutton ancienne cascadeuse qui est devenue une voleuse. Elle avait trop le goût du risque et les assurances ont fini par ne plus la suivre car ses cascades étaient devenues trop dangereuses. En tant que voleuse, elle ne supporte plus qu'un seul adversaire à sa hauteur : Batman.

À la solde du Pingouin pour pouvoir écouler ses marchandises volées, ce dernier, devenu un restaurateur respectable et reconnu de tous ne veut pas qu'on sache qu'il fait dans le recèle. Ayant peur que Roxy le dénonce à Batman, il décide de l'éliminer car là encore elle prend trop de risques pour pouvoir se mesurer constamment à Batman. Mais le Pingouin se retrouve le bec dans l'eau et Roxy tente de fuir.

batmanan 1 11 4

Batman arrive après une folle poursuite dans les airs à la mettre sous les verrous. Nous voyons d'ailleurs encore un nouveau gadget de Batman : un harnais volant plus maniable que son Batwing, et motorisé ce qui est mieux que son aile Delta de l'ancienne série. Au fil de l'épisode, malheureusement, je trouve que le personnage de Roxy devient énervant.

En fait, son côté garçon manqué est trop exagéré ce qui la rend agaçante au final : cela doit être voulu, car même Batman est irrité par elle. Roxy qui pensait que Batman avait un faible pour elle, se rend compte que seule la justice compte et au final, elle finit sous les verrous. Il est à noter que c'est le second épisode où Batgirl est peu présente. Bon épisode, sans plus une fois encore.

batmanan 1 11 5

Retour à l'index


12. RÈGLEMENT DE COMPTE
(OVER THE EDGE)

Résumé :

La Batcave est assiégée par les forces de police : le commissaire Gordon, l'inspecteur Bullock, Renee Montoya et leurs hommes tentent d'arrêter Batman et Robin. Ces derniers tentent de fuir, mais sont rattrapé par la police, heureusement, Nightwing les aide à s'échapper. Batman se remémore les faits : lors d'une intervention contre L'épouvantail, Batgirl alias Barbara Gordon est tuée et meurt dans les bras de son père.

Grâce à l'ordinateur de sa fille, Gordon découvre l'identité de Batman, et se rend chez Bruce Wayne avec les forces de police. Gordon engage Bane pour l'arrêter mais ce dernier se retourne contre Gordon, et alors qu'il va tuer Gordon et Batman, Barbara se réveille... Ce n'était qu'un cauchemar.

Critique :

Excellent épisode, on renoue avec ceux qui ont fait le succès de l'ancienne série. La police débarque en force chez Bruce Wayne, et tente d'arrêter Batman et Robin. Tout le monde est là : Gordon, Bullock, Renee Montoya et des forces de police impressionnante. Batman et Robin s'échappent de justesse et grâce à l'aide de Nightwing.

Mais alors qu'il retourne chez lui pour des vivres et du matériel, Dick se fait arrêter. Batman se remémore les faits : alors qu'ils intervenaient à l'hôtel de ville avec Batgirl et Robin contre L'épouvantail, ce dernier tue Batgirl, elle chute d'un immeuble pour mourir dans les bras de son père. De là, grâce à l'ordinateur de sa fille, il remonte jusqu'à Bruce et veut l'arrêter. Il met tout en œuvre, jusqu'à engager Bane pour stopper Batman avant qu'il ne soit démis de sa fonction de commissaire.

batmanan 1 12 4

Mais Bane se retourne contre Gordon et tente de les tuer tous les deux. Alors qu'ils vont mourir, Barbara se réveille en sueur : elle a fait un mauvais rêve. En fait, lors de l'intervention contre L'épouvantail, elle a été atteinte par son gaz qui provoque les peurs et a fait remonter celle-ci du plus profond d'elle. Elle décide d'aller avouer à son père qu'elle est Batgirl, mais ce dernier lui dit qu'elle n'a pas besoin de lui rendre de comptes, et qu'elle est assez grande pour prendre ses décisions seule. Si au départ on ne comprend pas immédiatement la situation, au milieu de l'épisode on se doute que soit il s'agit d'un rêve, soit Gordon est drogué, ou que ce serait une ruse pour démasquer quelqu'un dans l'ombre, une des trois raisons. Et c'est la première la bonne.

Néanmoins, l'épisode est bien rythmé et on ne s'ennuie pas du tout. Le passage avec les anciens ennemis de Batman qui viennent dans un show Tv pour réclamer de l'argent en apprenant que c'est Bruce Wayne le vengeur ailé est tout simplement un petit délice. Tout le monde veut profiter de la manne Wayne. La Nouvelle version de Bane est un peu plus impressionnante que l'ancienne et Batman a fort à faire contre lui. Au final, on se rend compte que Gordon est soit au courant pour sa fille et approuve son action avec Batman, soit il préfère ne pas savoir ce que sa fille fait car il a une entière confiance en elle.

batmanan 1 12 5

Retour à l'index


13. LA FILLE DU CALENDRIER
(MEAN SEASONS)

Résumé :

Lors d'un défilé de mode, une étrange femme avec un masque arrive et enlève la présentatrice du défilé Donna Day et laisse derrière elle la feuille du mois d'avril d'un calendrier. Plus tard, la même fille revient lors d'un salon automobile et enlève Barclay James.

Mais Batman intervient, sans succès et il a une nouvelle feuille de calendrier du mois d'août. Mais il découvre que l'étrange femme est une ancienne mannequin désormais trop vieille pour le milieu : Page Monroe. Elle enlève une 3e personne, un producteur de séries tv. Batman la retrouve et fini par l'arrêter avant qu'elle ne tue ses 3 prisonniers.

Critique :

Deuxième excellent épisode consécutif de la série. Cette fois-ci, une mystérieuse femme masquée intervient dans le milieu du mannequinat et s'en prend à ses ex-employeurs qui lui ont tourné le dos car elle était devenue trop vieille. Dans son accoutrement, elle fait penser à un personnage de la série tv « Chapeau Melon et Bottes de Cuir » (The Avengers en vo) : pour les tenues, mélangé avec un peu de Belphégor : le résultat est étonnant.

Elle veut exécuter ses prisonniers mais heureusement Batman et Batgirl arrivent à temps pour les sauver. Et alors qu'en lui enlevant son masque, on pourrait s'attendre à voir un monstre : c'est en fait une très jolie femme qui s'y cache en dessous. L'épisode joue là-dessus pendant toute sa durée : son ancien producteur qui dit qu'elle aurait eu un chirurgien esthétique qui l'aurait raté lors d'une opération de trop.

batmanan 1 13 4

Page Monroe elle-même qui reste dans l'ombre et qui ne veut que personne d'autre qu'elle ne voit son visage. Tout est fait pour maintenir l'ambiguïté jusqu'au bout. Même Batgirl joue la surprise à la fin en disant que c'est une jolie femme. Et Batman de conclure : « ça, elle ne le voit plus, elle ne voit désormais que ses imperfections. » L'épisode se termine alors sur le joli visage de Page Monroe qui se reflète dans un bout de miroir cassé au sol. Mais plus que le physique, c'est surtout le problème de l'âge dans notre société qu'aborde cet épisode. Il n'y a qu'à voir le passage où l'employé de Bruce Wayne doit partir à la retraite, et où Bruce lui annonce qu'il est gardé.

De même, la remarque du producteur à propos de Page Monroe : « elle vient d'avoir 30 ans, c'est fini pour elle ! ». Ou encore lorsque Bruce regarde si ses tempes ne sont pas grisonnantes. Une société peut-elle se débarrasser ainsi sans vergogne de ses vieux, sans qu'il y ai un grand retour de manivelle ? La question se pose... À noter que dans la version originale ce n'est rien d'autre que Tippi Hedren (« Pas de Printemps pour Marnie », « Les Oiseaux ») qui double la voix de Donna Day la présentatrice du défilé du début d'épisode. Tippi Hedren, célèbre égérie d'Alfred Hitchcock. Bref, très bon épisode, rondement mené ! On en redemande des comme celui-ci.

batmanan 1 13 5

Retour à l'index


14. LES VERTS PÂTURAGES
(CRITTERS)

Résumé :

Un salon de l'agriculture, le fermier Brown expose une vache géante soumise à des hormones de croissance de son cru. Mais elle tente de s'échapper, heureusement, Brown réussi avec l'aide de Bruce à l'arrêter. Mais il est condamné, et ses animaux lui sont enlevés comme le droit de continuer ses expériences.

Un an plus tard, des insectes géants envahissent Gotham City. Puis c'est au tour de vaches, taureaux, poulets géants, etc. de débarquer. Brown demande 50 millions de dollars de rançon ou il envahira Gotham avec des insectes géants. Heureusement, Batman, Batgirl et Robin l'arrête avant.

Critique :

On continue dans les nouveaux ennemis pour Batman avec cet épisode. Cette fois-ci, c'est un généticien du nom de Brown qui en menant des expériences sur des animaux pour les faire devenir géants s'attirent des ennuis. Lors d'un salon de l'agriculture à Gotham, une de ces bêtes s'échappe et c'est avec beaucoup de mal qu'il la rattrape. Condamné par la justice de Gotham à se voir saisir ses bêtes pour qu'elles soient mises à l'extérieur de la ville, Brown décide de se venger.

batmanan 1 14 4

C'est un an plus tard que commencent les premières apparitions d'insectes géants. Grâce à une « ferme » souterraine à Gotham, Brown crée ses monstres (insectes, bétail, etc.) et les lâche sur la ville. Il demande alors une rançon de 50 millions de dollars sinon il lâchera des insectes géants sur Gotham. Batman, Batgirl et Robin interviennent, et stoppent la fusée avec l'essaim d'insectes que Brown projetait d'envoyer sur Gotham. Brown et sa fille se retrouvent sous les verrous.

Cet épisode n'est vraiment pas extraordinaire, et on devine immédiatement qui a envoyé les insectes géants sur Gotham. La fausse « ferme » de Brown dans son complexe sous terre n'impressionne pas vraiment. Il n'y a que lorsque Batgirl affronte la fille de Brown, et se rend compte de sa force surhumaine et celle-ci de répondre à Batgirl : « steack de bœuf ! ». Batman utilise encore son harnais volant motorisé pour pourchasser des poulets monstrueux au-dessus de la ville, et la Batmobile se fait détruire par un taureau géant. Bullock se retrouvant pris dans tout ça, car au final Brown n'étant encore qu'un maître chanteur demandant de l'argent. C'est moyen, dommage, après deux excellents épisodes, on replonge.

Retour à l'index


15. LE CULTE DU CHAT
(CULT OF THE CAT)

Résumé :

Catwoman, vient d'effectuer un nouveau vol et est poursuivie. Elle demande l'aide de Batman. En fait, elle a volé Thomas Blake un psychopathe qui voue un culte aux chats et la statuette qu'elle a volé lui appartenait.

Blake finit par capturer Catwoman et veut l'initier à son groupe du culte du chat. Mais Batman vient à son aide et à eux deux, stoppent Black et son groupe de fanatiques.

Critique :

Catwoman est de retour, ceci dit, avec le titre de l'épisode on s'en doutait immédiatement. Toujours en tant que voleuse, et avec ce nouveau design qui ne lui sied vraiment pas. En fait, le personnage de Catwoman commence à devenir ennuyeux ainsi que ses histoires. Autant dans l'ancienne série, Selina Kyle était un peu plus travaillé sur ses motivations pour le vol et l'utilisation de son costume de Catwoman, autant désormais, elle n'est plus qu'une simple voleuse. La scène qui d'ailleurs tue tout espoir chez elle, est lorsque Blake l'a capturé, et qu'elle est enfermée dans sa chambre : immédiatement, elle se met à voler tous les bibelots qui se trouvent là. Un peu minable.

batmanan 1 15 4

Même si elle finit par aider Batman au cours de l'épisode, on ne retrouve pas le personnage de l'ancienne série et c'est vraiment dommage. Pour le reste, Blake est un personnage très typé et donc pas de nouveauté de ce côté-là. Si ce n'est que son groupe voue un culte aux chats depuis l'Égypte antique. Néanmoins on découvre un peu plus le vrai pouvoir de Selina sur les félins, comme dans l'ancienne série, elle a vraiment un contrôle total sur eux.

Petit détail amusant, à la fin de l'épisode après que Selina ai volé pas mal de bijoux à Blake et son groupe, elle est partie à Paris avec son chat Isis. L'utilisation des couleurs est toujours autant maîtrisée, il n'y a qu'à voir la scène lorsque Batman et Catwoman sont dans la cheminée. C'est un épisode moyen cette fois-ci, la série a vraiment du mal à maintenir un niveau de qualité élevée comme la précédente.

batmanan 1 15 5

Retour à l'index


16. LES JEUX DU CIRQUE
(ANIMAL ACT)

Résumé :

Un étrange personnage cagoulé monte à une antenne et vole un circuit imprimé. Batman, Robin et Nightwing interviennent. C'est un gorille que Nightwing connaît, il arrive à s'échapper. Dick revient à ses anciens amours, le cirque, pour mener son enquête.

Batman et Dick soupçonnent Miranda Kane, une dresseuse d'animaux que Dick a connu tout petit. Mais très vite, il s'avère que c'est le Chapelier Fou le responsable. Batman et Nightwing avec l'aide de Miranda, finissent par l'arrêter.

Critique :

On enchaîne les épisodes moyens. Des animaux se livrent à des vols de composants électroniques. Dick Grayson en tant que Nightwing a une idée de qui cela peut être, et va mener son enquête en civile dans son ancien milieu : le cirque. Ils retrouvent là plein d'anciens amis qu'il a connu tout petit avant la mort de ses parents dont Miranda Kane.

Batman soupçonne immédiatement celle-ci d'être à l'œuvre du dressage des animaux pour effectuer les vols. Mais rapidement, Batman et Nightwing découvrent que c'est le Chapelier Fou l'auteur de ces forfaits. Ce dernier, a désormais amélioré son contrôle mental sur les animaux qui sont pleinement sous ses ordres. Il peut les manipuler à une grande distance et même voir ce qu'ils voient.

batmanan 1 16 4

Mais pas que cela, il a également amélioré son contrôle sur les gens, mais pour eux, il doit être à une courte distance. Miranda est sous sa coupe, Batman et Nightwing ont fort à faire mais finissent pas délivrer les gens du cirque, et à mettre hors d'état de nuire le Chapelier Fou. Comme je le disais plus haut, ce n'est vraiment pas un épisode extraordinaire, la seule chose qui tire son épingle du jeu, est le fait que Dick retrouve une partie de son enfance. Cette partie nostalgique aurait pu peut-être être plus approfondie.

Le petit détail amusant, est lorsque le Chapelier Fou sous son déguisement de Clown, embête l'inspecteur Bullock. À noter que cela fait déjà quelques épisodes que Batgirl n'est pas présente. Et que nous avons ici notre trio de garçons, alors que Dick voulait s'éloigner de Batman. Le nouveau design du Chapelier Fou n'est pas trop différent de l'ancienne série, il accentue certainement son côté malfaisant, et le rend un peu plus terrifiant.

batmanan 1 16 5

Retour à l'index


17. BLESSURES ANCIENNES
(OLD WOUNDS)

Résumé :

Des voyous font un vol, Robin intervient, et est aidé par Nightwing. Il lui demande alors ce qu'il s'est passé entre lui et Batman pour que le duo de Justiciers se sépare ainsi. Dick raconte alors ce qui les a séparés.

Lors d'un vol organisé par le Joker, Batman met tout en œuvre pour le retrouver, ce qui déplaît fortement à Dick. Batman avec l'aide de Batgirl, et grâce à l'intervention de Robin, arrête le Joker. Mais le duo de justiciers est brisé.

Critique :

Excellent épisode, et révélateur de surcroît : on adore. Alors que Tim en Robin, seul, arrête des malfrats qui ont volé quelqu'un, celui-ci reçoit l'aide de Nightwing. Il déclare que Dick est comme Bruce d'une certaine manière : l'attitude, le costume... Ce qui déplaît fortement à Dick. Tim demande alors la raison pour laquelle lui et Batman se sont séparés. Le récit commence et nous apprenons comment le célèbre duo de justiciers s'est finalement séparé.

Le Joker fait un nouveau coup fourré, et l'un des hommes engagés est un amateur qui s'enfuie et rentre chez lui où se trouve sa femme et son fils. C'est sous leurs yeux que Batman intervient avec une grande violence, ce qui ne plaît pas du tout à Dick. Dès lors Dick se sépare de Batman. Il va voir Barbara Gordon, mais ne peut se confier à elle, Dick s'en va. Barbara va trouver Bruce, et ce dernier lui confie leur secret : il est Batman et Dick est Robin. Mais Bruce sait que Barbara est Batgirl, ce que Dick ignore. Le joker fait sa demande de rançon suite au vol d'un brouilleur de radars de vols des avions, et Barbara décide de se joindre à Bruce dans cette mission en remplacement de Dick.

batmanan 1 17 4

Mais ça tourne mal et Dick intervient in extremis pour renverser la situation. Mais il en veut à Barbara de ne pas lui avoir dit son secret, elle lui reproche la même chose, mais Dick en veut encore plus à Bruce de ne pas lui avoir dit. Il se sent manipulé, le duo des deux justiciers est rompu. Dick est encore en colère contre Bruce, jusqu'à ce qu'il regarde le portefeuille que les voleurs avaient pris à leur victime. Robin le ramène à son propriétaire, et apprend que c'est Bruce qui lui a donné ce travail, c'était l'homme qui faisait le guet pour le Joker et qu'il avait malmené en tant que Batman sous les yeux de sa femme et son fils. Dick comprend alors qui est Bruce et en voyant le Batsignal se dit qu'il est temps de parler.

Non seulement on apprend la raison qui a fait cassé le duo de Batman et Robin, mais on apprend également comment Batgirl a intégré l'équipe et s'est retrouvé aux côtés de Batman. Depuis le temps qu'on voulait le savoir c'est chose faite. De plus, on a le plaisir de voir Dick dans son costume de Robin en adulte, ça fait vraiment plaisir. L'histoire avec le Joker est anecdotique et une fois encore il demande de l'argent en rançon. Excellent épisode qui nous en apprend pas mal sur l'univers de la série, et c'est ce genre d'épisode qu'on aime. À noter, c'est toujours Mark Hamill (Luke Skywalker de « Star-Wars ») qui double le Joker.

batmanan 1 17 5

Retour à l'index


18. MORGANE L'ENCHANTERESSE
(THE DEMON WITHIN)

Résumé :

Lors d'une vente aux enchères, Bruce achète un objet ayant appartenu à la fée Morgane pour aider un ami. Ce dernier n'est autre qu'un démon de l'époque de Merlin : Etrigan. Mais il est pris sous le contrôle de Klarion qui a récupéré un fer ayant appartenu à Morgane.

Sans le démon dans son corps, l'ami de Bruce va vieillir et mourir. Batman intervient contre Klarion, et réussit à inverser le maléfice. Etrigan sauve alors Batman et met Klarion là où il ne pourra plus nuire.

batmanan 1 18 3

Critique :

Ce n'est pas un excellent épisode, il manque encore ce petit quelque chose pour qu'il en soit un, mais nous n'en sommes pas loin. Il est tout même assez bien. Lors d'une vente aux enchères, Bruce achète un objet ayant appartenu à la fée Morgane pour un ami. Pour empêcher qu'un certain Klarion ne se le procure. En fait, son ami est un démon que Merlin l'enchanteur a mis au service de l'humanité, et il a plus de 1500 ans. Klarion est lui aussi un sorcier. Il voulait l'objet de Morgane pour contrôler le démon Etrigan qui réside à l'intérieur de l'ami de Bruce. Ceci fait, Klarion fait alors du ravage dans Gotham City. Batman doit alors lutter contre lui et sa sorcellerie.

batmanan 1 18 4

Heureusement, il arrive à récupérer l'objet de Morgane et à inverser le maléfice pour que son ami reprenne le démon Etrigan en lui. Sinon, l'ami de Bruce aurait vieilli et aurait fini par mourir. Etrigan emprisonne alors Klarion là où il ne peut plus nuire. Il n'y a pas beaucoup de temps mort, et les effets spéciaux lors de l'utilisation de la sorcellerie de la part de Klarion et de l'ami de Bruce sont tout simplement excellents. On voit que c'est soigné. Tim reste un peu en retrait et ne se met pas en Robin dans cet épisode.

Une excellente surprise est le chat de Klarion qui devient une créature à part entière, on ne s'y attend pas et c'est plutôt bien fait. Bref, entre l'histoire de la sorcellerie et le bestiaire, on y trouve son compte et nous ne sommes vraiment pas passés loin d'un excellent épisode. La voix de Etrigan en version originale est doublée par Billy Zane (« Titanic », « Le Fantôme du Bengale », « Calme Blanc », etc.). On en voudrait plus comme celui-ci pour relever le niveau général, en fait.

batmanan 1 18 5

Retour à l'index


19. LÉGENDES DU CHEVALIER NOIR
(LEGENDS OF THE DARK KNIGHT)

Résumé :

3 jeunes adolescents sont dans les rues de Gotham City, ils voient une photo de Batman, et les histoires sur le Chevalier noir commencent.

Angel 2 19 2

Puis, à la fin de leurs histoires, les jeunes gens voient une ombre qu'ils prennent pour Batman, mais il s'agit de Pyrovol, c'est lui qui met le feu aux immeubles depuis quelques semaines à Gotham. Batman intervient et les sauve. Ils ont vu leur héros en vrai.

Angel 2 19 3

Critique :

Un épisode tout simplement extraordinaire ! En effet, basé sur le thème des légendes urbaines par rapport à un héros, 3 jeunes adolescents qui rôdent le soir tard se racontent des histoires à eux-mêmes sur Batman leur héros favori.

Tout en enquêtant sur un mystérieux pyromane qui sévit dans leur quartier. La première histoire à propos de Batman commence et là, c'est juste le choc exceptionnel : le graphisme utilisé est celui du dessin-animé de 1968 !!! Ainsi que le phrasé niais de l'époque !

batmanan 1 19 4

Eh oui, l'ancienne série de 1992 n'est pas la première série animée du héros à la chauve-souris ! En 1968, un dessin animé sur Batman intitulé « Batman With Robin the Boy Wonder » fut diffusé aux États-Unis. Elle n'eut qu'une seule saison avec 34 épisodes où nous retrouvions tous les héros de la BD, ainsi qu'un graphisme de l'époque plus coloré et « simplet » plus proche des comics d'alors et de la série avec Adam West.

Elle commença le 14 septembre 1968 et s'arrêta en 1969. Elle fut diffusée en France sur Canal+ dans la fin des années 80 et fut sortie en intégrale en DVD en 2014 en France sous le titre « Les Aventures de Batman ». C'est à voir ! La seconde histoire est elle aussi un nouveau choc graphique, en effet, on passe du style niais de la série animée des années 60 au style graphique des comics de Frank Miller qui d'ailleurs est remercié pour son travail sur l'épisode : cela ne doit donc pas y être étranger. On a donc là, un style graphique dur et épuré, et un Batman hyper mastoc à l'écran ! Mais on adore ! Le tout avec une violence peu commune à la série habituellement ! Visiblement, les auteurs ont voulu se lâcher !

À noter que pour l'anecdote : ce n'est autre que l'acteur Michael Ironside qui double Batman dans la version graphique de Frank Miller. On connaît cet acteur pour le rôle de Ham Tyler dans la série tv « V » des années 80, mais aussi pour le film « Scanners », « Total Recall », « Starship Troopers », etc. Finalement, nos trois jeunes tombent sans le vouloir sur le pyromane qui n'est autre que Pyrovol. Batman intervient devant eux, ils ont vu leur héros et ont plein de nouvelles histoires à se raconter. C'est un total sans faute dans cet épisode, et la série avait besoin d'un tel épisode pour se remettre au niveau de l'ancienne. Tout simplement exceptionnel !

batmanan 1 19 5

Retour à l'index


20. UNE SOIRÉE ENTRE FILLES
(GIRLS' NITE OUT)

Résumé :

Un convoi de la police de Metropolis avec une femme étrange à l'arrière roule vers Gotham City. Électra, c'est son nom, arrive à s'enfuir. Batgirl est toute seule, Batman avait à faire loin de Gotham, mais il lui envoie du renfort : Supergirl.

Mais Électra, trouve de l'aide en la présence de Harley Quinn et Poison Ivy. Mais Batgirl et Supergirl après un dur combat parviennent à les neutraliser toutes les trois.

Critique :

Deuxième épisode exceptionnel dans cette série animée. En effet, cette fois-ci, l'interaction entre Metropolis et Gotham City est poussé à son paroxysme avec la présence de Supergirl ! Électra, une ennemie de Superman à Metropolis est emmenée à Gotham City pour retrouver son état normal, mais elle parvient à s'échapper du fourgon de police dans lequel elle se trouve. Dès lors, elle tombe sur Batgirl et la malmène. Batman qui a des choses à faire loin de Gotham City appelle Clark Kent pour que Superman vienne en aide à Batgirl.

Mais Clark est absent, et c'est sa cousine Kara qui n'est autre que Supergirl qui reçoit le coup de téléphone de Batman. Elle se porte au secours de Batgirl. Mais Électra trouve de l'aide auprès de Harley Quinn et Poison Ivy. À elles trois, elles vont dans un centre commercial et commencent à le piller. Mais Batgirl et Supergirl arrivent, et après de durs combats arrivent à neutraliser les trois criminelles. Visiblement, La Ligue des Justiciers est déjà présente dans cette série animée, en effet, Batman appelle Clark Kent en sachant pertinemment qu'il est Superman.

batmanan 1 20 4

Kara alors seule vole au secours de Batgirl. Elle arbore d'ailleurs un costume que personnellement je ne connaissais pas, mais je ne suis pas un spécialiste du comics de Supergirl. Néanmoins, je m'attendais au costume bleuté comme celui de son cousin, avec la jupette rouge et ceinture jaune. Mais là, nous avons un haut blanc et pas de ceinture, jupette bleue et gants blancs. Par contre, tous ses pouvoirs sont bien là : thermovision, vision à Rayon X, superforce, etc. Bref, c'est bien Supergirl l'atout de cet épisode, car elle fait la jonction entre les deux plus grands héros de DC !

Et moi personnellement, c'est ce que j'adore, ce genre de cameo est juste extraordinaire pour l'univers des super-héros. À noter d'ailleurs, que ni Nightwing, ni Robin ne sont présents. Malgré le nouveau design, Supergirl est toute mignonne, Électra étant, elle, dans le style des ennemis féminins. Magnifique épisode donc, on a qu'une envie qu'il y en ait beaucoup d'autres comme celui-ci. Petit détail amusant, dans la version française sur le coffret DVD, le générique de fin est une erreur et reprend celui de l'épisode précédent !

batmanan 1 20 5

Retour à l'index


21. AMOUR FOU
(MAD LOVE)

Résumé :

Le Joker tente une nouvelle fois avec Harley Quinn de tuer Batman, sans succès en capturant le commissaire Gordon. Joker déprime, il fait de plus en plus de pièges sans imagination et délaisse Harley.

Cette dernière, irritée, rend Batman responsable de tous ses malheurs et cherche à le tuer par elle-même. Mais le Joker est en rage, lui seul a le droit de tuer Batman et s'en prend à Harley, ce qui permet à Batman de se libérer et de mettre le Joker hors d'état de nuire.

Critique :

Cette fois-ci, nous avons droit aux origines d'Harley Quinn. Le Joker tend un nouveau piège à Batman pour le tuer, en utilisant le commissaire Gordon. Il le rate une fois de plus et Batman lui dit qu'il commence à manquer d'imagination. Ce qui plonge le Joker dans la déprime et en vient à ignorer totalement sa compagne : Harley.

Cette dernière, énervée, rend Batman responsable de tous ses malheurs. Et se rappelle alors comment elle est devenue Harley Quinn, la partenaire du Joker. On apprend qu'elle était psychiatre et s'appelait Harleen Quinzel, elle demanda à être transféré à Arkham pour s'occuper des super criminels. Elle rencontre le Joker, qui lui raconte une histoire bateau : elle en tombe amoureuse. Dès lors, elle décide de devenir Harley Quinn comme lui avait suggéré le Joker.

batmanan 1 21 4

Elle décide alors de mettre fin à Batman pour qu'elle puisse vivre heureuse avec le Joker, mais celui-ci voit d'un sale œil le fait qu'elle se débarrasse de Batman : lui seul peut le tuer. Profitant de leur énième dispute, Batman se libère et met une fois de plus le Joker hors service. Cet épisode nous permet en outre de voir le vrai visage du Joker : celui-ci n'aime pas réellement Harley, et comme le dit Batman il l'utilise comme un pion.

Mais à l'inverse, Harley est raide dingue du Joker, et quoiqu'il puisse lui faire, elle l'aimera toujours. La scène finale de l'épisode est terrible : Harley décide de prendre les bonnes résolutions, de ne plus aimer le joker, d'en terminer avec les psychopathes, de mener une vie normale, et puis elle reçoit un mot du Joker lui disant de se rétablir très vite, et elle retombe immédiatement amoureuse.

Le détail important de l'épisode, est que dans le récit du Joker à Harley sur ses origines, on voit la même scène que dans le 1er film de Tim Burton : Batman pousse le Joker dans une cuve d'acide et se retrouve défiguré. Le reste des histoires du Joker appartiennent à des légendes urbaines. Épisode rythmé si l'en est, mais par extraordinaire malgré qu'on sache comment fut crée l'un des personnages très populaire de la série animée : Harley Quinn (qui est plus jolie sans son horrible maquillage!).

batmanan 1 21 5

Retour à l'index


22. LA CHIMIE DE L'AMOUR
(CHEMISTRY)

Résumé :

Bruce assiste à un nouveau mariage de son amie Veronica Vreeland. Il y fait la connaissance d'une femme : Suzanne. Bruce en tombe amoureux et la demande en mariage à la grande surprise de Dick, Tim et Barbara. De même, Bruce renonce à être Batman.

Mais le jour de son mariage, Veronica l'appelle en pleine détresse, son mari n'est pas humain. Ce sont des plantes crées par Poison Ivy, et la femme de Bruce en est une. Heureusement, Batgirl et Robin interviennent et Bruce divorce de sa femme et stoppe Ivy.

Critique :

Poison Ivy fait son retour. Bruce, lors d'une réception du nouveau mariage de son amie Veronica Vreeland, tombe amoureux d'une jolie jeune femme : Suzanne. Celle-ci est parfaite, et Bruce l'épouse. De par là-même, il renonce à être Batman pour toujours : il veut vivre en paix avec sa femme. Mais très vite, Veronica appelle Bruce, elle est terrifiée par son Mari et Bruce a juste le temps d'arriver chez elle, et de la sauver d'un incendie criminel.

Ivy a recommencé ses expériences, en créant des faux humains à partir de plantes. Robin et Batgirl interviennent et trouvent le moyen de les détruire. Bruce découvre en même temps que sa femme est une plante et Ivy arrive : son plan était simple, elle allait tuer les plus gros industriels de Gotham partis en lune de miel sur un bateau, pour que leurs femmes héritent de leur fortune et ainsi Ivy deviendra riche. Mais Batgirl et Robin interviennent, et Bruce redevient Batman.

batmanan 1 22 4

Il stoppe Ivy et divorce d'avec sa femme. Bon épisode sans plus, disons, qu'on découvre très rapidement l'astuce pour les êtres plantes, et qu'on se doute qu'Ivy est derrière tout ceci. À noter que dans la version originale, ce n'est autre que Linda Hamilton (« Terminator », « La Belle et la Bête », etc.) qui double la femme de Bruce Wayne. L'épisode n'est pas mauvais, il faut voir la tête des 3 justiciers lorsque Bruce annonce qu'il arrête d'être Batman pour Suzanne.

Dick qui n'y croit pas, dit d'ailleurs qu'il ne lui faudra pas plus d'un mois pour redevenir Batman. Barbara tente alors une approche, mais visiblement pour le moment Dick ne pense qu'à sa carrière de justicier. Visiblement c'est Tim qui est mis à l'honneur dans cet épisode, il sauve Batgirl, et envoie le liquide sur les plantes pour les détruire. Nightwing, bizarrement, est absent. Nous voyons Ivy se perdre au fond de la mer, avec la femme de Bruce à la fin de l'épisode, mais est-ce vraiment fini ?

batmanan 1 22 5

Retour à l'index


23. PRENEZ GARDE AU CREEPER
(BEWARE THE CREEPER)

batmanan 1 23 1

Résumé :

Bruce regarde l'émission de Jack Ryder dédiée aux origines du Joker, lorsqu'il voit celui-ci à la tv dans l'ombre. Il balance Ryder dans une cuve d'acide semblable à celle dans laquelle il est tombé, et fait exploser l'usine de Ace Chemichals. Batman n'a pas le temps de le retenir.

batmanan 1 23 2

Ryder survit et devient le Creeper pour se venger du Joker. Mais Batman et Robin interviennent et soignent Ryder tout en stoppant le Joker.

batmanan 1 23 3

Critique :

C'est un épisode complètement loufoque ! J'adore ! Un nouvel ennemi fait son apparition, mais cette fois-ci, il n'est pas un ennemi de Batman, c'est un ennemi du Joker. Jack Ryder, présentateur vedette de la télévision fait un reportage sur le Joker. Celui-ci s'invite dans l'émission et projette Ryder dans une cuve d'acide après lui avoir envoyé son gaz hilarant. Le mélange des deux produits a un effet inattendu : il transforme Jack Ryder en créature cinglée et surhumaine, le Creeper.

De plus, Creeper tombe amoureux de Harley : très vite, les choses tournent mal pour le Joker. Mais heureusement Batman et Robin interviennent et donne un antidote à Ryder. Mais la fin nous fait penser que le Creeper pourra revenir, en effet c'est un simple patch que Ryder doit porter en permanence qui lui administre l'antidote.

batmanan 1 23 4

N'y croyant pas, après le départ de Batman, il ôte le patch et nous entendons à nouveau le rire du Creeper. Comme je le disais plus haut : épisode déjanté au possible, le Creeper est encore plus dingue que le Joker et ne s'arrête pas une seconde. La course poursuite en voitures à travers Gotham entre Creeper et le Joker est tout simplement géniale ! La fin étant plutôt difficile pour tout le monde. À noter qu'on en apprend encore plus sur les origines du Joker, cette fois-ci on le défini comme un gangster dont on ignore le véritable nom, et qui après sa chute dans la cuve de Ace Chemicals, devient le Joker.

Le Creeper est un ennemi du Joker, pas de Batman. Cela fait toute la différence. On voit également la première version de Batman, plus guignolesque qu'autre chose : personnellement, j'aurai pensé qu'ils auraient repris la tenue avec le logo de la chauve-souris sur le torse en noir avec le fond jaune dans une ellipse. Mais ce n'est pas le cas, par contre, lors de sa première apparition, Batman fait un même geste que dans le film de Tim Burton : il soulève les bras pour déployer ses ailes et effrayer son ennemi. Excellent épisode qui relève le niveau de la série.

batmanan 4 23 5

Retour à l'index


24. LE JOUR DU JUGEMENT
(JUDGEMENT DAY)

batmanan 1 24 1

Résumé :

Killer Croc et Double-Face font affaire avec le Pingouin pour écouler leurs marchandises volées, celui-ci profite de la situation qu'ils sont coincés pour diminuer allègrement le prix d'achat. Mais après leur départ, le Pingouin reçoit la visite d'un étrange personnage qui l'envoie à l'hôpital.

batmanan 1 24 2

C'est ensuite au tour de Killer Croc d'avoir la visite de ce juge implacable puis c'est le tour de l'Homme Mystère. Le nouveau procureur Corcoran est de mèche avec le Juge qui n'est autre que Double-Face. Batman intervient et l'arrête, mettant fin à la carrière politique de Corcoran dans le même temps.

batmanan 1 24 3

Critique :

Dernier épisode de la nouvelle série animée de Batman et qui conclut une saga tout simplement grandiose. On ne termine pas sur un épisode exceptionnel, mais il est tout de même pas mal du tout. Un nouveau procureur du nom de Corcoran travaille main dans la main avec un mystérieux justicier implacable : Le Juge. Ce dernier, obtient des informations de Corcoran et se montre alors sans pitié avec les criminels, n'hésitant pas à les tuer si cela est nécessaire !

batmanan 1 24 4

Batman enquête alors sur ce mystérieux personnage et découvre enfin qui il est : ce n'est autre que Double-Face qui s'est crée une 3e personnalité en plus de ses deux autres, pour combattre le crime. Après un dur combat, Batman parvient à neutraliser le Juge et met fin à la carrière de Corcoran.

La fin de l'épisode fait un peu froid dans le dos, Double-Face, de retour à l'asile d'Arkham, du fond de sa cellule doit faire face à sa 3e personnalité qui le juge. Il est à noter que Batman dans cet épisode est tout seul, il n'y a ni Batgirl ni Robin, ni Nightwing comme si les scénaristes avaient voulu finir la série comme elle a commencé : Batman seul.

batmanan 1 24 5

Retour à l'index