Présentation

Batman, la série animée

Volume 3 - Épisodes 57 à 85


1. JEUX D'OMBRES (1RE PARTIE)
(SHADOW OF THE BAT)



Résumé :

Rupert Thorne prépare un mauvais coup avec 2 de ses acolytes, mais la police intervient, Thorne tente de s'enfuir, mais Batman le capture. Giles Masson, qui a mis les plus gros parrains de la pègre sous les verrous ces derniers temps, fait arrêter le commissaire Gordon pour corruption par Rupert Thorne. Un meeting de soutien au commissaire est organisé, et Barbara la fille du commissaire demande à Batman d'y participer, celui-ci refuse.

Mais alors que Robin va s'y présenter, Batman apparaît. En fait il s'agit de la fille de Gordon en costume de Batgirl. Elle intervient dans une fusillade pendant le meeting avec l'aide de Robin. Ce dernier s'aperçoit d'une chose très étrange sur Giles Masson, tout comme Barbara qui voit un des hommes de l'attaque armée chez lui. Bruce pendant ce temps découvre que c'est Double-Face qui est derrière tout ça.

Critique :

Très bon épisode ! Première partie de l'introduction du dernier personnage venant rejoindre les justiciers masqués : BATGIRL. Qui n'est autre que la fille du commissaire Gordon : Barbara Gordon. Non seulement elle est intelligente et courageuse, mais également super mignonne. La raison pour laquelle elle devient Batgirl, est pour sauver son père : celui-ci est accusé de corruption et emprisonné, et elle doit faire en sorte que Batman soit présent à un meeting de soutien pour son père. Mais celui-ci refuse comme le commissaire Gordon le lui a demandé.

batmanan 1 1 4

En échange, Bruce demande à Robin d'y aller. Mais alors que Robin va se présenter, c'est Barbara en costume de chauve-souris qui fait une apparition et devient de ce fait BATGIRL. Loin de s'arrêter à une petite démonstration, un gang vient faire une attaque armée pendant le meeting de soutien, elle intervient donc et arrive presque à arrêter un des bandits. L'ayant démasqué, elle est très surprise de retrouver cet homme chez le nouveau procureur Giles Masson. 

Aussi, Batman étant absent, et n'ayant personne à qui demander de l'aide contre Masson, Barbara décide d'incarner pleinement le rôle de Batgirl. C'est sur ce cliffhanger que se termine la première partie de cet excellent épisode. Il est bien rythmé, les décors sont comme toujours excellents, et on découvre au final qu'il y a Double-Face derrière tout ça, on a qu'une envie : connaître le dénouement de l'histoire.

batmanan 1 1 5

Retour à l'index


2. JEUX D'OMBRES (2E PARTIE)
(SHADOW OF THE BAT)

Résumé :

Robin et Batgirl mènent l'enquête sur Giles Masson, ce qui les mène jusqu'à Bruce qui est captif de Double-Face. Ce dernier veut mettre Masson à la place de Gordon, pour qu'il prenne le contrôle de la police pendant que Double-Face consolide son gang.

Il fait évader Gordon en faisant croire que c'est Thorne qui le sort de là pour accentuer sa complicité. Heureusement, Batgirl, Batman et Robin rejoignent Double-Face, Masson et sa bande avant qu'ils ne tuent Gordon. Tandis que Batman et Robin s'occupent de Double-Face et ses hommes, Masson tente de s'enfuir, mais Batgirl l'arrête.

Critique :

Conclusion de la saga qui montre la naissance de BATGIRL. Un petit détail à noter, lors de la fin de l'épisode précédent, dans son costume de Batgirl, elle a une chauve-souris noire sur la poitrine. Or, dans cet épisode, le design est légèrement modifié et le symbole de la chauve-souris sur sa poitrine est jaune. À part cela, que du bon, le deuxième épisode est cette fois-ci à la hauteur du premier. On est totalement sous le charme de Barbara Gordon en Batgirl ! Bien qu'elle fasse une petite erreur qui coûte cher à nos deux héros : Batman et Robin, elle tire vraiment son épingle du jeu.

batmanan 1 2 4

Courageuse, téméraire et généreuse, on se rend compte très vite qu'elle a sa place aux côtés de nos deux justiciers qui l'ont déjà adopté. La scène du métro enfoui sous l'eau avec Batman et Robin est simplement une petite merveille, et on voit l'excellente coordination et l'excellent fonctionnement de notre duo : Batman et Robin sont parfaitement synchros et en harmonie et ça se voit ! L'autre petit détail amusant est l'arrestation de Double-Face qui se fait prendre sous une pièce d'argent géante ! 

La fin est tout simplement grandiose, Batgirl n'écoutant que son courage pour arrêter Masson se jette sur le bateau en marche et fait des pieds et des mains pour le stopper. Masson la démasque et grâce à l'effet de surprise Barbara l'assomme et le sauve de la mort tandis que le bateau va s'écraser. Batgirl sans le vouloir est devenue une héroïne dans toute sa splendeur : la justice passe avant tout, même la vengeance. Batgirl est bel et bien née, et on a qu'une hâte : la revoir le plus vite possible aux côté de Batman et Robin.

batmanan 1 2 5

Retour à l'index


3. OMBRES ET TÉNÈBRES
(BLIND AS A BAT)

Résumé :

Alors que Wayne Enterprises fait la démonstration d'un nouvel hélicoptère de combat, le Pingouin s'en empare, et demande une rançon pour le rendre. Bruce Wayne est blessé et temporairement aveugle.

Bruce utilise alors un système sophistiqué qui est en service sur l'hélicoptère pour pallier à sa cécité. Après un rude combat, il réussit à neutraliser le Pingouin et retrouve la vue.

Critique :

Batman est aveugle et c'est un énorme problème pour lui : car le Pingouin a dérobé un hélicoptère de combat surpuissant et n'hésite pas à s'en servir pour pouvoir obtenir sa rançon de 100 millions de dollars. Bruce Wayne n'a alors d'autre choix que d'utiliser un système infrarouge utilisé par l'hélicoptère pour retrouver une pseudo-vision. Il est à noter d'ailleurs comme souvent dans cette série, qu'une fois encore nous voyons Bruce en costume de Batman mettre le casque pour sa vision infrarouge en ombre : nous ne voyons pas encore une fois son visage sans le masque de Batman.

batmanan 1 3 4

L'autre petit détail étant que la vision procuré par le casque lui fait les yeux rouges, de ce fait pendant la majeure partie de l'épisode, Batman à les yeux rouge avec son masque ! On peut dire d'une certaine manière, que dans cet épisode, Batman voit rouge ! Ce n'est pas un épisode exceptionnel, mais il remplit son office, sans plus. 

Le Pingouin n'est pas très amusant, il serait même ennuyeux comme ennemi. On a quand même quelques belles scènes d'action, et on voit dans cet épisode le Batplane réduit en bouillie. Et on se doute que c'est à partir de lui, que l'hélicoptère de Wayne Enterprises a été fabriqué.

batmanan 1 3 5

Retour à l'index


4. LA QUÊTE DU DÉMON (1RE PARTIE)
(THE DEMON'S QUEST)

Résumé :

Robin rentre à son université lors d'une mission de nuit, mais se fait capturer par 3 personnages fantomatiques. Plus tard, Bruce Wayne reçoit la photo de Robin prisonnier, demandant à Batman de le sauver, et juste après il reçoit la visite de Ra's al Ghul dont la fille a été enlevée elle aussi : il s'agit de Talia.

Connaissant la double identité de Bruce, Ra's al Ghul propose à Batman de l'aider, leur enquête les emmène dans divers endroits du globe jusqu'à l'himalaya. Ra's al Ghul est l'auteur de l'enlèvement de Robin, car il est mourant et il veut que Batman soit son successeur. Batman refuse, ils doivent emmener Ra's al Ghul à une source pour le faire revenir à la vie, mais ceci fait, il est complètement dément.

Critique :

C'est l'introduction de Ra's al Ghul en personne dans cet épisode, après la fille Talia, nous avons le père qui est le chef de la société des ombres. Alors je vais peut-être me faire des ennemis, mais en fait je trouve cet ennemi exactement comme le Pingouin : ennuyeux ! Ra's al Ghul est ennuyeux, le personnage en lui-même est ennuyeux, ses ambitions sont ennuyeuses, ses attitudes le sont, ses déguisements de carnaval. Ceci étant, l'histoire diffère énormément de « Batman Begins » avec Christian Bale, ici Ra's al Ghul n'initie pas Bruce Wayne au combat, il n'est pas ami avec lui, ils sont ennemis point barre.

batmanan 1 4 4

De plus, contrairement, à « Dark Knight Rises » toujours avec Christian Bale, ici, Talia est amoureuse de Batman. Ra's al Ghul connaît la double identité de Bruce Wayne, on peut supposer que c'est à cause de Talia et de l'épisode où ils ont affronté Vertigo. Robin n'est présent qu'en tant que simple faire-valoir pour une fois, et étrangement, on voit Bruce en costume de Batman sans son masque, ce qui est très rare. 

Rien d'exceptionnel dans cet épisode, à part l'intro lorsque Robin rentre à son université sous la pluie battante, l'ambiance est carrément géniale. Sinon, à noter que le générique dénote un peu et qu'il ne s'agit pas ici du Batman stylisé avec le titre.

batmanan 1 4 5

Retour à l'index


5. LA QUÊTE DU DÉMON (2E PARTIE)
(THE DEMON'S QUEST)

Résumé :

Ra's al Ghul se remet du bain dans sa fontaine de Jouvence, et abandonne Batman et Robin à une mort certaine, car Batman refuse d'être son successeur. Mais Batman et Robin s'en sortent, et Batman découvre la forteresse secrète de Ra's al Ghul dans le désert.

Ce dernier veut utiliser un satellite du nom d'Orphée pour faire exploser des bombes disséminées un peu partout sur la planète et qui feront jaillir la source où se régénère Ra's al Ghul et qui tue les personnes qui sont vivantes. Mais Batman avec l'aide de Talia, se libère et stoppe Ra's al Ghul, qui tombe dans sa source en étant vivant. Batman laisse partir Talia, Ra's al Ghul est-il vraiment mort ?

Critique :

Deuxième partie de la saga avec Ra's al Ghul : cet épisode n'est, hélas, pas au-dessus du 1er ni d'autres épisodes de la série malheureusement. Elle se conclut comme elle a commencée, de façon ennuyeuse. Les points à retenir, est qu'il y a vraiment un amour naissant entre Talia et Bruce : celle-ci lui permet de s'échapper du piège de son père, et Bruce la laisse partir à la fin de l'épisode en l'embrassant, plutôt que de l'arrêter. De même, on sait que Ra's al Ghul n'est pas mort, puisque l'on voit sa main sortir de la fosse de sa source et on entend son rire sardonique. 

batmanan 1 5 4

Robin n'est pas plus présent dans cet épisode que dans le premier. C'est dommage. Un épisode moyen avec de l'action, mais vraiment rien de plus. Il est à noter que le titre de l'épisode est redevenu normal avec le Batman stylisé sur fond noir.

batmanan 1 5 5

Retour à l'index


6. UNE ÂME DE SILICONE
(HIS SILICON SOUL)

Résumé :

3 hommes effectuent un cambriolage dans les restes de l'usine de Cybertron, là où se trouvait Hardac. Mais Batman intervient en sortant d'une caisse. En fait, il s'agit d'une réplique Robot. Une réplique de Bruce Wayne effectuée par HARDAC avant sa destruction.

Le duplicant qui croit être Bruce Wayne se rend au manoir, puis chez Karl Rossum, puis au QG de la police pour s'upgrader et reprendre le plan d'HARDAC : remplacer les humains par des machines. Il va pour cela utiliser l'ordinateur de la Batcave, après un dur combat, le duplicant qui pense avoir tué Batman se sacrifie pour stopper HARDAC.

batmanan 1 6 3

Critique :

Un épisode tout simplement fabuleux. Et qui conclut la saga avec HARDAC et dont je vous avais dit qu'il avait influé sur la série au-delà des deux épisodes qui lui étaient dédié. Même si le thème abordé n'a rien d'original, et n'est pas nouveau : une machine peut-elle avoir une âme ? Une conscience propre ? La façon dont il est abordé est tout simplement excellent. 

Le Batman duplicant qui s'éveille n'a aucune conscience d'être une machine et se prend réellement pour Bruce Wayne. Lorsqu'il est blessé et qu'il se rend compte d'être une machine, il pense sincèrement que HARDAC a implanté l'esprit de Bruce Wayne dans une machine, et il fait tout son possible pour redevenir un humain. Puis, peu après un programme interne se met en action pour permettre à HARDAC de se régénérer : il s'agit d'un dernier duplicant bien plus évolué que les autres.

batmanan 1 6 4

C'est peut-être pour cela qu'il a tellement acquis les caractéristiques de la personnalité de Bruce. Son désir de sauver une vie est tellement fort, qu'il prend le pas sur sa programmation. Et lorsqu'il croit avoir tué Bruce Wayne dans la Batcave, il décide alors de se sacrifier pour sauver les humains car il est trop chargé de remords pour le supporter. 

La fin de l'épisode est splendide : Batman s'approche de son double duplicant, et dit à Alfred qu'il y avait sans doute plus que du câblage et du métal, qu'il devait y avoir une âme. Une âme de silicone certes, mais une âme quand même. Cet épisode, aurait pu sans conteste fournir un excellent scénario pour une aventure de Batman en live et en faire un film sans le moindre problème. C'est un épisode qui se place là encore parmi les meilleurs, plein d'émotion, d'action et qui laisse à réfléchir.

batmanan 1 6 5

Retour à l'index


7. LES FOUDRES DE L'OLYMPE
(FIRE FROM OLYMPUS)

Résumé :

Stavros un informateur de Gordon qu'il devait rencontrer, est retrouvé gravement électrocuté comme si la foudre l'avait touché. Celui-ci devait dire qui a dérobé un ultra canon à électrons : EDC. Batman soupçonne Maximilien, un riche homme d'affaire, qui est en fait un escroc notoire qui a réussi et a perdu l'esprit en se prenant pour un dieu de l'olympe : Zeus.

Il a complètement perdu l'esprit et possède l'EDC qu'il utilise sur un hélicoptère de la police. Batman avec l'aide de clio la secrétaire et amie de Maximilien doit alors affronter les pièges de son immeuble dans lequel Maximilien se réfugie. Il réussit à stopper Maximilien qui se retrouve finalement à l'asile d'Arkham.

Critique :

C'est un bon épisode, à mettre dans le haut du panier. J'ai juste un petit problème avec le thème des dieux de l'Olympe que je ne trouve pas très fun, c'est tout. Mais sinon, on a encore une fois ici du tout bon ! Un escroc notoire qui est devenu riche en écrasant les autres, a vu petit à petit son entreprise chuter, il a dû alors travailler pour la pègre pour s'en sortir et de ce fait, commettre des exactions. Passionné par la Grèce, il a alors perdu au fil du temps l'esprit et s'est pris pour Zeus le roi de l'Olympe, en restant cloîtré dans son building qu'il prend pour le mont de l'Olympe.

batmanan 1 7 4

La scène où Batman vient l'interroger est une petite merveille : Maximilien prend Batman pour Hadès le Dieu des enfers et ne peut parler qu'à lui seul, les mortels ne devant pas entendre ce que les dieux se disent entre eux. Bref, le thème de la folie chez les hommes, n'est pas nouveau mais encore une fois c'est très bien mis en scène. Les combats de Batman sont assez surprenants : entre le serpent et le sanglier, il y  a de quoi faire ! 

Et il n'y a d'ailleurs qu'à voir la fin, lorsque Maximilien après avoir été vaincu par Batman, est emmené à l'asile d'Arkham, il prend alors les autres ennemis de Batman pour ses frères dieux (il croit par exemple voir en Poison-Ivy la déesse Déméter, etc.), et lorsqu'il arrive dans sa cellule, il crie haut et fort que Zeus est enfin rentré parmi les siens dans l'Olympe.

batmanan 1 7 5

Retour à l'index


8. LE VENTRILOQUE
(READ MY LIPS)

Résumé :

La recette d'un match de boxe est volée par 3 hommes qui s'enfuient. Un nouveau gang de voleurs insaisissable sème la terreur à Gotham City, Batman enquête. Il remonte le gang, et découvre que leur chef est une marionnette animée par un ventriloque !

Dédoublement de la personnalité, Scarface la marionnette est une entité à part entière. Batman intervient, et dans la bataille, la marionnette de Scarface est détruite, ce qui rend fou le ventriloque. Il est interné à Arkham, le gang est mis sous les verrous.

Critique :

Celui-ci est vraiment un épisode hors norme et sans conteste une fois de plus, parmi les meilleurs de la série ! Batman et Gordon doivent faire face à un nouveau gang de voleurs qui deviennent la terreur de Gotham City par la précision dont ils font preuve, et le fait qu'ils ne font aucune erreur et ne laissent aucune trace. Mais Batman durant son enquête remonte à l'un des hommes qu'il connaît bien, ce qui le conduit directement chez le chef du gang qui n'est autre... qu'une marionnette ! Un vieil homme ventriloque souffre d'un tel dédoublement de personnalité, qu'il a créé un être à part entière en la personne de sa marionnette : Scarface.

batmanan 1 8 4

Batman lui-même est bluffé et a un instant d'hésitation de savoir si il s'agit d'une plaisanterie ou non. Le moment, où il s'introduit dans la chambre de Scarface, et qu'il voit la marionnette seule dans le lit, est un petit chef-d'œuvre, lorsque Batman touche le visage de Scarface et que la marionnette ouvre un œil, Batman a un petit sursaut. En fait, cet épisode me rappelle un de la série « La 4e Dimension », il s'agit de l'épisode 33 de la saison 3, intitulé « La Marionnette » où un ventriloque a de plus en plus de mal à avoir le contrôle sur son pantin de bois, et à la fin de l'épisode il se retrouve en lieu et place de sa marionnette. 

L'ambiance de cet épisode de Batman est également très soigné, le lieu où Scarface se cache, une sorte d'entrepôt où se trouve plein de mannequins de cire, est tout simplement bien vu. Il y a beaucoup de jeu d'ombres et de lumières dans cet épisode, qui renforce encore cet atmosphère particulière. Bref, un épisode encore une fois dans la droite lignée de la série : déroutant, mise en scène d'une façon fabuleuse, et toujours de la surprise ! La fin est flippante : le ventriloque, enfermé à l'asile d'Arkham semble bien réagir au traitement des médecins, pourtant alors qu'il est à son atelier, il sculpte à nouveau le visage de Scarface...

batmanan 1 8 5

Retour à l'index


9. LES POUPÉE MAYAS
(THE WORRY MEN)

Résumé :

Véronique, une riche amie de Bruce Wayne, est de retour de l'Amazonie, et donne une soirée pour la préservation des ressources de celle-ci. Mais un étrange personnage observe du toit, Batman intervient, mais il s'enfuit.

Plus tard, Bruce le revoit en ayant mis 20 millions de dollars comme d'autres riches de Gotham dans une mallette que le prêtre Maya récupère. Batman mène l'enquête et découvre que ce sont des petites poupées mayas, offertes par Le Chapelier Fou à Véronique l'amie de Bruce Wayne qui hypnotisent les gens. Batman intervient et neutralise le Chapelier Fou.

Critique :

Encore un excellent épisode. Batman doit affronter un prêtre Maya qui vole des riches hommes d'affaires de Gotham City, grâce à des poupées mayas trafiquées qui hypnotisent les gens lorsqu'ils dorment pour leur faire donner de l'argent sans qu'ils s'en rendent compte. Très vite, Batman découvre la supercherie et trouve que c'est le Chapelier Fou qui est de retour. Ce dernier, veut cette fois-ci se retirer de la scène du crime, et a besoin de beaucoup d'argent pour s'acheter une île et se retirer.

batmanan 1 9 4

La scène de combat dans l'antre du Chapelier Fou est particulièrement bien ficelée : il a recrée les ennemis de Batman en poupées qui lui tirent dessus ou essayent de l'écraser. Il y a un passage où le pantin du Joker écrase Harley Quinn en tentant de tuer Batman, faut-il y voir une prémonition ? Pas sûr. On peut également apercevoir L'Homme Mystère et même Gueule d'Argile à un moment.

Alors que Batman se trouve sous une guillotine, il utilise un appareil à ultra-sons pour déconnecter les hommes contrôlés par le Chapelier Fou, ceux-ci se retournent contre lui et il est vite capturé. Le petit clin d'œil à la fin où on voit le Chapelier Fou dans sa cellule à l'asile d'Arkham avec une petite poupée de Batman sous son oreiller, conclut bien l'épisode. Par contre, il est à noter un petit défaut de flou pendant une grande partie de l'épisode.

batmanan 1 9 5

Retour à l'index


10. LE CIRQUE INFERNAL
(SIDESHOW)

 

  

Résumé :

Killer Croc est enfin transféré à la prison de Gotham City, mais il s'échappe, et même Batman n'arrive pas à l'arrêter. Croc est recueilli par des gens du cirque difformes qui ont acheté avec leur argent une maison pour y vivre en paix entre gens spéciaux.

Croc abuse de leur gentillesse pour les voler, mais Batman arrive et Croc montre son vrai visage. Il est de nouveau capturé, mais les gens du cirque qui l'avaient accepté comme l'un des leurs sont terriblement déçus.

Critique :

On enchaîne les excellents épisodes. Cette fois-ci, le thème est particulièrement émouvant, puisqu'il traite de Croc qui abuse de gens d'une extrême gentillesse. Ceux-ci sont tous difformes et travaillaient dans un cirque, ils ont mis de l'argent de côté pour se retirer et vivre ensemble pour être enfin eux-même et loin des moqueries et autres insultes. En voyant Croc, ils pensent qu'il s'agit d'un des leurs, et Croc va dans ce sens en leur racontant une histoire bidon sur son compte.

batmanan 1 10 4

En apprenant qu'ils ont une somme de 50 milles dollars, Croc n'a plus qu'une idée : les voler pour se la couler douce. Mais l'arrivée de Batman change tout, et sans le vouloir, Croc montre son vrai visage à ses nouveaux amis. Terriblement déçus, ceux-ci ne comprennent pas l'attitude de Croc et pourquoi il a abusé de leur gentillesse. 

La fin est très émouvante lorsque le petit garçon demande à Croc les raison de sa trahison tandis qu'il se fait emmener par les forces de l'ordre. Croc répond qu'il a suivi les conseils du petit garçon en étant vraiment lui-même. Tout cela, sous le regard vigilant de Batman qui surveille au loin. Les détails de l'épisode à retenir : Batman accompagne le transfert de Croc en se faisant passer pour l'un des fédéraux présent dans le train. L'autre chose, étant la volonté implacable de Batman, qui ne renonce pas pour retrouver Croc, même au péril de sa vie.

batmanan 1 10 5

Retour à l'index


11. QUI VEUT LA PEAU DE BULLOCK ?
(A BULLET FOR BULLOCK)

 

Résumé :

Alors que Harvey Bullock rentre chez lui, une voiture avec des hommes armés tentent de le tuer. Bullock fait appel à Batman pour l'aider à trouver qui veut le descendre. Batman veille sur l'inspecteur Bullock tandis qu'il mène son enquête, très vite un nom apparaît Vincent Starké dit Viny le Requin.

Celui-ci mis en prison par Bullock a été libéré de prison pour bonne conduite alors qu'il en avait pour au moins 10 ans. Batman et Bullock stoppent Starké, mais il n'y est pour rien dans les tentatives de meurtres, il s'agit simplement de Nivens son propriétaire qui ne supporte plus Bullock.

Critique :

C'est un bon épisode ! Pas extraordinaire, ni dans le haut des épisodes précédents par exemple, mais il est très divertissant. L'inspecteur Bullock a peur de rentrer chez lui le soir, car depuis plusieurs semaines on tente de l'assassiner et il reçoit des lettres de menaces de mort. Il est alors contraint de demander l'aide de Batman qu'il déteste. Très vite, les soupçons se portent sur un gangster que Bullock a mis en prison, mais au final c'est seulement son propriétaire qui essaie de tuer Bullock, car il ne supporte plus ses mauvaises manières, et sa crasse.

batmanan 1 11 4

On en apprend un peu plus sur Bullock dans cet épisode, il est en fait bizarrement un personnage assez cliché par rapport à son apparence dans la série. Il est sale, ne fait que de se goinfrer en permanence, il est arrogant et a des mauvaises manières, son appartement est une vraie poubelle. Bref, c'est l'apparence qu'il reflète parfaitement dans le dessin-animé. D'ailleurs à un moment, dans la Batcave, lorsque Batman fait des recherches pour aider Bullock, Alfred dit cette phrase : « Bullock, c'est cet inspecteur qui a toujours l'air d'avoir dormi dans un placard ! ». Excellent ! 

Dans les moments clés de l'épisode, la scène de la fusillade du toit est une petite merveille, ainsi que le combat de Batman et Bullock contre Viny le Requin et ses hommes. La musique est un des points forts de cet épisode, elle est vraiment en corrélation avec l'action. La fin est pas mal du tout, après avoir arrêté son propriétaire, Bullock remercie Batman et lui dit « à charge de revanche ! » et Batman de lui répondre, « pas la peine Bullock, vous avez déjà assez d'ennuis comme ça ! ». Un bon petit épisode, qui nous change un peu des ennemis habituels de Batman.

batmanan 1 11 5

Retour à l'index


12. PROCÈS
(TRIAL)

Résumé :

Poison Ivy passe en jugement, et retourne à l'asile d'Arkham. Mais Janet Van Dorme la nouvelle procureur de Gotham City, veut mettre Batman en prison. Mais elle se fait capturer, et Batman aussi qui a été attiré dans un piège par Poison Ivy et Harley Quinn. Les ennemis de Batman organisent un procès à l'asile d'Arkham,et Janet le procureur sera son avocate.

C'est le Joker qui est le juge de ce tribunal de fous. Mais au fil du procès, Janet s'aperçoit que Batman est utile à la justice et qu'il n'a pas créé ses ennemis. Ses ennemis le condamnent à mort, mais Batman se libère, et le commissaire Gordon arrive pour remettre tout ce beau monde sous les verrous.

Critique :

C'est encore un bon épisode qui s'enchaîne après celui de Bullock, là aussi pas exceptionnel , mais assez haletant. Le sujet qui est traité n'est pas nouveau dans Batman, et l'on peut comparer cet épisode au 2e film de Christopher Nolan : « The Dark Knight » où Batman choisit Harvey Dent comme successeur et qu'il se met en tête d'arrêter d'être Batman pour que la « vraie » justice fonctionne seule. Là, dans la série animée, c'est une nouvelle procureur femme et amie de Bruce Wayne, qui veut mettre Batman derrière les barreaux ou à Arkham car elle estime qu'il est le créateur de ses ennemis.

batmanan 1 12 4

Au fil du procès fait par les ennemis de Batman, elle se rend compte qu'il n'y ait pour rien, et que ses ennemis seraient devenus ainsi avec ou sans lui. Son attitude change alors envers Batman. Et à la fin de l'épisode, elle reconnaît que Batman est utile à la justice, et elle va travailler dur pour que Gotham City n'ai plus besoin du justicier masqué. Dans les petits détails de l'épisode, si vous regardez bien, lorsque Batman est traîné par ses ennemis dans la salle du tribunal, il a les pieds liés, puis juste après, on le voit marcher. Et de nouveau plus tard, ses pieds sont liés. 

La plastique de Poison Ivy est toujours aussi belle dans cet animé, un vrai travail de dessin est réalisé sur elle. Sinon, le passage du combat dans la cellule où ses ennemis veulent tuer Batman vaut le détour : alors que le Joker va le démasquer, Janet, le procureur, jette un battarang dans la lumière, la pièce est alors plongée dans le noir. Et Batman s'occupe de ses ennemis qui comment alors à s'inquiéter. De même, on constate que les ennemis de Batman, ne s'apprécient pas entre eux (Ivy et Double-Face, etc.). Un bon épisode, mais qui nous replonge dans les ennemis habituels de Batman.

batmanan 1 12 5

Retour à l'index


13. LE TOMBEAU DE LA REINE
(AVATAR)

Résumé :

 

Égypte : 1898. Un homme descend dans un tombeau, mais quelque chose se passe et il ne remonte pas. Plus tard, à Gotham City, Bruce organise une exposition de trésors égyptiens. Mais le soir venu, un voleur s'introduit, Batman intervient : il s'agît de Ubu, Ra's al Ghul est de retour.

Bruce demande l'aide de Talia, ils retrouvent son père. Ce dernier veut s'emparer d'un pouvoir ancien d'une très vieille reine d'égypte. Ra's al Ghul la trouve avec son secret : elle se nourrit de la force vitale des gens, Batman arrive à l'ensevelir, mais Ra's al Ghul s'échappe grâce à Talia.

Critique :

On retrouve une nouvelle fois Ra's al Ghul. Mon opinion sur cet ennemi n'a pas changé depuis la dernière fois et je le trouve toujours autant ennuyeux. Cette fois-ci, il veut s'accaparer le pouvoir d'une ancienne reine d’Egypte qui détiendrait le pouvoir de la vie éternelle. Bizarre, quand on sait qu'il avait lui sa source pour se régénérer. Mais admettons, si la reine lui apparaît tout d'abord sous une enveloppe très séduisante, rapidement, lorsqu'elle lui absorbe son énergie vitale, elle devient vieille et laide.

batmanan 1 13 4

Talia sauve son père in-extremis et c'est Batman qui est chargé d'ensevelir la vieille reine pour qu'elle ne puisse plus nuire. Il est à noter que même si elle aime Batman, Talia se range toujours du côté de son père, et trahi Batman. Alors que Ra's al Ghul n'a pas hésité un seul instant à la faire périr avec Batman. 

Drôle d'amour de la part de Talia envers Batman, et drôle de reconnaissance. Tel père, telle fille. Pour les détails de l'épisode, il est à noter l'utilisation des couleurs qui sont assez inhabituelles par rapport aux autres épisodes de la série. Néanmoins, nous avons là un épisode sans grande envergure, ce qui est le cas des épisodes où Ra's al Ghul apparaît en général.

batmanan 1 13 5

Retour à l'index


14. LE JARDIN D’ENFANTS
(HOUSE AND GARDEN)

Résumé :

Un vol est commis, une nouvelle personne est empoisonnée. Batman pense immédiatement à Poison Ivy, or celle-ci est maintenant une citoyenne normale et mariée de surcroît. Mais un monstre sévit, et enlève Dick.

Batman s'intéresse alors à la vie d'Ivy. Batman sauve Robin du monstre et grâce à lui découvre que Ivy a menti. Batman et Robin découvrent la vérité : Ivy fait des clones végétaux d'êtres humains qui se transforment en monstres avant de mourir. Batman arrive à les détruire, mais Ivy s'est elle-même dupliquée et parvient à s'enfuir.

Critique :

Ivy est de retour, toujours aussi jolie, toujours aussi empoisonneuse. L'histoire est pas mal du tout, ça commence par un cambriolage banal, puis on voit l'ombre d'un monstre. Un nouvel ennemi pour Batman se dit-on, mais non, il s'agit d'une créature engendrée par Ivy ! Lorsque Batman mène son enquête, Ivy a vraiment l'air de s'être rangée des activités criminelles, et semble être heureuse en parfaite épouse. Pourtant, Batman n'y croit pas, et c'est Dick qui va lui confirmer ses doutes.

batmanan 1 14 4

La scène des bébés végétaux naissants, semble tout droit sortie du film « l'Invasion des Profanateurs de Sépultures ». Batman arrive à stopper ses créatures grâce à un désherbant actif, mais quelle n'est pas sa surprise lorsqu'il constate qu'Ivy elle-même, s'est clonée pour pouvoir lui échapper. La fin de l'épisode est assez triste, alors qu'elle est dans l'avion qui l'emmène loin de Gotham City, Batman dit à Robin qu'il l'a cru lorsqu'elle lui a dit qu'elle était heureuse en parfaite épouse de maison. 

Ivy dans l'avion pleure alors en regardant son album photos avec celles de son faux mariage. Il est à noter dans cet épisode un petit détail amusant : Dick, lorsqu'il a revêtu son costume de Robin, ne possède plus de cape vers la fin de l'épisode, à vous de voir à quel moment il la perd. C'est un bon épisode, sans plus, mais assez original.

batmanan 3 14 5

Retour à l'index


15. LE TRIO INFERNAL
(THE TERRIBLE TRIO)

Résumé :

3 voleurs avec des masques d'animaux sur la tête, volent de l'argent mais Batman et Robin interviennent mais en vain, ils s'échappent. Mais alors qu'ils vont commettre un autre vol chez Sheldon Falbrook, ça tourne mal et ils blessent l'homme qu'ils volent, et échappent une fois de plus à Batman.

Rebecca Falbrook s'aperçoit que son petit ami est l'un des voleurs, tout comme Bruce le connaît : il s'agit du fils d'une riche famille. Alors qu'ils vont se débarrasser de Rebecca, Batman intervient et fini par mettre les voleurs en prison.

Critique :

On retombe dans un épisode moyen de la série. 3 bandits portant des masques d'animaux qui représentent 3 éléments terrestres : La terre, l'air et l'eau donnent du fil à retordre à Batman et Robin et deviennent la nouvelle terreur de Gotham City. Ce sont en fait des fils de riches familles que côtoient Bruce Wayne. Ceux-ci s'ennuient et comme ils ont pratiqué tous les sports imaginables, pour se divertir ils volent. C'est en volant le père de sa petite amie et en le blessant gravement, que l'un des voleurs se révèle et qui permet à Bruce de les arrêter.

batmanan 1 15 4

L'idée n'est pas terrible, et la mise en scène de l'épisode manque de rythme. Même les dessins sont moins bons que d'habitude : il suffit de voir le personnage féminin de cet épisode, la petite amie d'un des voleurs, qui n'est pas très bien dessinée. Pourtant l'intro de l'épisode promettait : les voleurs avec leurs masques d'animaux et qui se font un coffre. 

Mais très vite, le soufflé retombe. Même la musique de cet épisode ne restera pas dans les mémoires. Dommage. Seule la fin est soignée, lorsque Warren l'un des 3 voleurs se retrouve en prison pour la première fois face à un criminel, alors qu'il a toujours connu le luxe : la scène fait froid dans le dos pour lui.

batmanan 1 15 5

Retour à l'index


16. HARLEQUINADE
(HARLEQUINADE)

Résumé :

Alors que des bandits négocient la vente d'une bombe atomique, le Joker s'invite dans la transaction, et s'en empare. Batman a alors l'idée de faire appel à Harley Quinn pour l'aider à mettre la main sur le Joker.

Celle-ci les mène au Joker, mais se retourne contre Batman, alors que le Joker va s'échapper, une dispute éclate entre Harley et le Joker et celle-ci le stoppe. Ils retourneront en prison mais ils s'aiment.

Critique :

Cet épisode fabuleux remonte le niveau du précédent. Il est encore bien déjanté, en grande partie grâce au Joker et à Harley Quinn. Le joker dérobe une bombe atomique pour réduire Gotham City à néant, rien que ça, et Batman n'a d'autre choix que d'aller demander de l'aide à sa partenaire : la très jolie Harley Quinn. Pendant toute la durée de l'épisode, il faut bien l'observer car elle n'arrête pas de faire des mimiques et des grimaces envers Batman. La scène où elle se met à chanter pour détourner l'attention des malfrats pour permettre à Robin de libérer Batman est particulièrement savoureuse.

batmanan 1 16 4

Catastrophe ambulante que Batman se traîne avec lui tout le long de son enquête, le dénouement est tout simplement grandiose, Batman met l'idée dans la tête de Harley Quinn que le Joker serait parti sans elle, et sans la sauver, ainsi que ses animaux de compagnie et ses amis. Une dispute éclate alors entre le Joker et Harley, et c'est elle qui stoppe le joker en l'assommant. La scène avec l'avion où le Joker se crash est simplement fabuleuse. 

Et alors qu'à la fin, Harley veut s'occuper du cas du Joker, celui-ci la provoque jusqu'au dernier moment. Le fusil est faux, et c'est alors que le Joker montre son affection à sa petite Harley. Ils retourneront en prison, mais ils s'aiment... jusqu'à la prochaine prise de bec. Réalisation pas mauvaise du tout, Arleen Sorkin l'actrice qui double Harley Quinn a une très jolie voix lorsque celle-ci chante,  le thème musical de Harley est très amusant, et à la fin la palette de couleurs utilisée pour l'explosion est vraiment très réussie ! Bref, encore un épisode comme on en demande !

batmanan 1 16 5

Retour à l'index


17. Ô TEMPS, SUSPENDS TON VOL…
(TIME OUT OF JOINT)

Résumé :

Alors qu'ils assistent à une vente aux enchères, Bruce et Dick assistent en direct à un vol d'un objet par Temple Fugate alias le Roi du Temps. Ce dernier, qui a trouvé un travail d'assistant auprès d'un chercheur, le professeur Wakati, qui mène des expérimentations sur le temps, possède désormais un appareil capable de manipuler le temps.

Après un assaut contre le maire raté, Fugate emprisonne Wakati et pose une bombe à l'endroit où le maire doit faire une inauguration. Mais Batman et Robin ont le même appareil que lui et interviennent à temps, ils arrêtent Fugate et sauvent le maire.

Critique :

Je mets 3 melons à cet épisode, non pas qu'il soit exceptionnel au niveau du scénario, mais c'est au niveau de la réalisation qu'il tire son épingle du jeu. Si l'histoire est assez classique : un chercheur qui travaille sur le temps, invente un appareil pour le manipuler, et Fugate en profite pour le tromper et utiliser son invention pour ses fins personnelles. 

La démonstration dans l'épisode pour la manipulation du temps, est très bien rendue. Par exemple la scène finale ; où Batman s'empare de la bombe en lui plaçant un appareil qui manipule le temps et s'enfuit avec alors qu'elle commence à exploser est tout simplement grandiose.

batmanan 1 17 4

De même lorsque Fugate se déplace avec l'appareil parmi les personnes qui bougent alors au ralenti, est très bien fait également. Dans les petites anecdotes de l'épisode, lorsque Batman et Robin utilisent l'appareil de Wakati avec leurs motos pour retourner rapidement à Gotham City et ainsi stopper Fugate, à un moment Robin regarde un avion suivi d'un oiseau et s'écrie « Waouh, on va plus vite que Superman ! ». 

Il est à noter qu'il y a un changement de générique de fin et d'image titre pour le nom de l'épisode, effectivement, pour les 20 derniers épisodes la série fut intitulée « Batman et Robin » pour mieux introduire le personnage de Robin auprès du public. L'image montre donc désormais Batman et Robin. D'ailleurs dans cet épisode, c'est lui qui stoppe Fugate.

batmanan 1 17 5

Retour à l'index


18. À PAS DE VELOURS
(CATWALK)

Résumé :

Selina Kyle est nostalgique, elle repense à son passé de voleuse, tandis qu'elle assite à une œuvre de charité envers les animaux. Mais elle s'en va, et en sortant, Scarface la kidnappe pour lui proposer le vol des bijoux de Veronica Vreeland.

Elle accepte et redevient Catwoman. Mais c'est un piège, Scarface voulait voler des animaux empaillés pour les revendre au Pingouin. Mais Batman et Catwoman le retrouvent, et Scarface fini mal, mais Batman doit arrêter Catwoman, qui s'enfuit.

batmanan 1 18 3

Critique :

Encore un épisode plaisant mais sans plus ! Catwoman est de retour, elle est triste à l'idée d'être dans une cage dorée, elle qui était libre la nuit. Bruce a toujours autant d'attirance pour elle, même sous son masque de Batman. Qui plus est, cet épisode fait coup double, puisque l'on retrouve également Arnold Wesker alias le Ventriloque et Scarface le pantin de bois. Il semble encore plus atteint que les épisodes précédents où il est apparu, et on a l'impression que son cas s'aggrave à chaque nouvelle apparition.

batmanan 1 18 4

Il n'y a qu'à voir la scène où le ventriloque veut sauver Scarface d'une mort certaine, on lit vraiment de la colère sur son visage envers Catwoman. Cette fois-ci, Scarface piège Selina Kyle en lui faisant croire qu'il veut voler les bijoux de Veronica Vreeland, pour en fait voler un oiseau de valeur pour le revendre au Pingouin une petite fortune. 

Techniquement l'épisode tient toujours autant la route que les autres de la série animée, la plastique de Selina en Catwoman est vraiment très bien rendue, il n'y a rien à redire. Les décors sont toujours aussi soignés, c'est un point fort de l'animé en général. Batman est toujours tiraillé envers Selina, et on le voit avec son regard triste à la fin de l'épisode, lorsque Catwoman s'est enfuie. Le final est très beau, Catwoman en haut d'un immeuble au clair de lune.

batmanan 1 18 5

Retour à l'index


19. BANE
(BANE)

Résumé :

Un mercenaire du nom de Bane arrive à Gotham City. C'est Rupert Thorne qui l'a engagé pour se débarrasser de Batman. Plus tard, Killer Croc se fait intercepter par Batman, mais c'est Bane qui le met KO et détruit par le même temps la Batmobile.

Angel 2 19 2

La secrétaire veut mettre Bane à place de Thorne, Bane capture Robin pour affronter Batman, le combat commence mais heureusement Batman vient à bout de Bane et sauve Robin.

Angel 2 19 3

Critique :

Bane est un ennemi emblématique dans le comics de Batman, puisqu'il me semble que c'est lui qui met Batman hors service pendant un bon moment en lui brisant la colonne vertébrale comme dans le 3e film de Christopher Nolan « Darknight Rises ». 

Ici dans cet épisode, ça ne se produit pas. De plus Bane est différent : il n'est pas comme dans le film « Batman et Robin » de Joel Schumacher ni comme dans celui de Nolan. Il ressemble ici à un catcheur. J'avoue avoir été un peu déçu de la façon dont il est abordé dans la série animée, je m'attendais à beaucoup plus de charisme de la part du personnage, et à un plus dur combat avec Batman.

batmanan 1 19 4

Ici, Batman détruit son système qui lui permet de s'injecter la drogue qui le rend beaucoup plus fort, ce qui fait que Bane perd les pédales, puis il lui enlève le tuyau qui lui injecte la drogue directement au cerveau et Bane redevient un homme normal. Il est à noter d'ailleurs, qu'un autre ennemi de Batman est dans cet épisode : Killer Croc qui se fait mettre KO par Bane. 

La scène surréaliste, est lorsque Batman a délivré Robin, et que ce dernier provoque la secrétaire de Rupert Thorne : celle-ci plonge alors dans le bassin pour aller se battre avec Robin ! Puis après avoir vaincu Bane, Batman révèle la trahison de Candice la secrétaire de Thorne à son patron ! 

Bref, pour un tel ennemi de Batman, j'aurai aimé un épisode un peu plus ambitieux, voir en 2 parties ! Là, il est juste moyen et c'est très dommage. Il est à noter encore un changement de générique de début, mais ne sachant si la version française respecte la version originale, néanmoins désormais est bien inscrit « Les Aventures de Batman et Robin ».

batmanan 1 19 5

Retour à l'index


20. BABY-DOLL
(BABY-DOLL)

Résumé :

Des gens sortent d'un cinéma, et l'une des personnes entend une fillette pleurer dans une ruelle à côté. Alors qu'il va la réconforter, il la reconnaît et se fait assommer. En fait, ce sont les comédiens d'une ancienne émission de télévision pour enfants « Baby-Doll » qui disparaissent les uns après les autres.

Une autre comédienne se fait enlever malgré l'intervention de Batman et Robin. C'est l'actrice principale qui a perdu les pédales et les enlève. Grâce à l'aide de Robin, Batman la stoppe après une longue poursuite.

Critique :

Cet épisode aurait pu être bien meilleur, comme pour le précédent avec Bane. Malheureusement, on s'enfonce vite dans une histoire un peu enfantine (oui, sans mauvais jeu de mots!) et en fait, l'épisode se focalise un peu trop sur le personnage de Baby-Doll et de ses mimiques ! 

Seule la fin remonte réellement le niveau de l'épisode, notamment la scène où Baby-Doll se voit dans un miroir déformant telle qu'elle devrait être vraiment à son âge si elle était normale. Réalisant alors ce qu'elle fait, la scène est très touchante lorsqu'elle explique à Batman ce qu'est sa vie. Ceci dit, effectivement les attitudes de Baby-Doll tout au long de l'épisode sont soignées, et elle est par moment aussi dérangée que le Joker.

batmanan 1 20 4

Il est à noter que l'épisode porte le nom du personnage central de celui-ci. De plus, c'est un « ennemi » crée de toutes pièces pour la série animée, Baby-Doll n'existait pas dans le comics, et fut bien accueilli. C'est Alison LaPlaca une jolie actrice blonde que l'on a pu voir dans la série tv « Boston Legal » qui double Baby-Doll en vo. 

La scène de l'épisode est lorsque Robin se révèle alors qu'il était déguisé en acteur de la série de Baby-Doll et que celle-ci détestait le plus. De même, Batman et Robin doivent faire face au garde du corps de Baby-Doll qui est une femme et qui leur donne du fil à retordre. Un bon épisode, mais qui aurait pu être d'un niveau un peu plus élevé au niveau de la mise en scène de l'histoire.

batmanan 1 20 5

Retour à l'index


21. LE LION ET LA LICORNE
(THE LION AND THE UNICORN)

Résumé :

Alfred reçoit un appel d'un de ses cousins, qui lui demande de venir le retrouver dans un endroit où ils ont l'habitude de se retrouver. En fait, Alfred est un ancien agent britannique et son cousin, est un autre agent secret.

Tous deux se sont faits enlever par Griffe Rouge, pour qu'ils lui donnent les codes de missiles qui permettront à Griffe Rouge de demander une rançon. Batman et Robin suivent Alfred en Angleterre, et le retrouvent mais Griffe Rouge obtient les codes et lance le missile, heureusement Batman arrive et détruit le missile in extremis.

Critique :

Griffe Rouge est de retour. Et c'est un épisode assez particulier, puisque celui-ci se déroule en Angleterre à Londres. Et de plus, il porte le titre d'un épisode de la célèbre série « Chapeau Melon et Bottes de Cuir » (saison des « New Avengers » pour les connaisseurs). On apprend qu'Alfred fut un redoutable agent secret britannique, et alors je pense qu'il s'agit d'un clin d'œil car l'ami d'Alfred qui est lui aussi un espion britannique a la tête de l'acteur David Niven (« Le Cerveau » avec Jean-Paul Belmondo dans le rôle-titre) je trouve.

batmanan 1 21 4

Je ne crois pas qu'il s'agisse d'une coïncidence ! Batman officie donc à Londres, l'atmosphère est assez bien rendue. On retrouve une Griffe Rouge au top de sa forme, qui réussit à retirer le masque de Batman, mais ne voit pas son visage, du fait qu'ils se trouvent dans le Batplane, et que Bruce l'éjecte rapidement. 

Rappelons qu'en version originale, ce n'est autre que Kate Mulgrew qui double Griffe Rouge, la célèbre Capitaine Janeway de la série « Star-Trek Voyager ». Un bon épisode divertissant donc, et qui plus est change pour une fois de Gotham City pour se passer dans une ville qui existe réellement.

batmanan 1 21 5

Retour à l'index


22. RÉVÉLATION
(SHOWDOWN)

Résumé :

Ra's al Ghul s'introduit dans un hospice et enlève un vieillard. Tandis que Batman et Robin le poursuivent, Ra's al Ghul leur a laissé une cassette audio avec une étrange histoire : en 1883, John Rex un chasseur de primes recherche un certain Arkady Duvall.

Grâce à une tenancière d'un saloon, Rex trouve Arkady qui travaille pour Ra's al Ghul. Ce dernier veut détruire le chemin de fer qui reliera l'est civilisé à l'ouest sauvage à l'aide d'un dirigeable. Mais Rex est monté à bord et saborde la machine volante de Ra's al Ghul et arrête Duvall. Ra's al Ghul est venu rechercher Duvall qui n'est autre que son fils.

Critique :

On retrouve une fois de plus Ra's al Ghul. Cette fois-ci, il vient enlever un vieillard dans un asile, Batman et Robin interviennent mais Ra's al Ghul plutôt que de les combattre, leur laisse une cassette audio pour leur raconter son histoire. On en apprend un peu plus sur la passé de Ra's al Ghul qui tentait déjà il y a très longtemps de faire pencher la balance du côté de ses ambitieux projets. 

Au fil de l'histoire on apprend que le vieillard en question a purger une peine de prison de 50 ans suite à son arrestation par John Rex, et qu'il a perdu raison. Batman comprend très vite alors que Arkady Duvall, l'homme recherché par John Rex est le vieillard que Ra's al Ghul est venu chercher à l'asile. Alors qu'ils interceptent Ra's al Ghul à l'aéroport sur le point de partir, celui-ci leur révèle que Duvall est son fils et qu'il est encore en vie grâce à la potion qu'il utilise lui-même.

batmanan 1 22 4

Mais que celle-ci n'a plus d'effet et que bientôt son fils mourra. Il demande alors une faveur à Batman, de faire une trêve, pour qu'il puisse accompagner son fils jusqu'à sa mort. Batman accepte. Comme toujours, je trouve les épisodes avec Ra's al Ghul ennuyeux, et une fois encore son histoire est ennuyeuse. C'est un bon épisode, hélas, je trouve qu'il y a encore une occasion ratée ! 

Plutôt que de centrer l'histoire sur le fils de Ra's al Ghul, j'aurai personnellement aimé savoir ce qu'était devenu John Rex. Personnage que je trouve bien plus intéressant que Duvall. Néanmoins, la fin tire un peu son épingle du jeu, et le moment où Ra's al Ghul parle de son fils est assez émouvant. La chose à retenir pour l'épisode, c'est : que ce soit dans le passé ou dans le présent, Ra's al Ghul trouve toujours quelqu'un pour se dresser en face de lui et ruiner ses plans.

batmanan 1 22 5

Retour à l'index


23. LA RÉINSERTION DE L'HOMME MYSTÈRE
(RIDDLER’S REFORM)

batmanan 1 23 1

Résumé :

Edward Nygma alias L'Homme Mystère a été relâché pour bonne conduite. Alors que Batman et Robin vont l'arrêter, celui-ci travaille désormais pour un riche industriel, Baxter, qui est un fabricant de jouets. Nygma serait redevenu honnête.

batmanan 1 23 2

Mais Batman n'y croit pas et des nouveaux vols sont commis. Batman découvre vite qu'il s'agit de L'homme Mystère qui en est l'auteur, ce dernier tend un piège à Batman dont il ne devait pas sortir vivant. Mais Batman s'en sort et arrête à nouveau L'Homme Mystère.

batmanan 1 23 3

Critique :

Cet épisode marque le retour d’Edward Nygma. Très bizarre, car dans le dernier épisode avec lui, on l'avait laissé prisonnier de sa réalité virtuelle. Ce détail passé, l'épisode n'est pas mauvais, mais il n'est pas non plus extraordinaire. Nygma est sorti d'Arkham pour bonne conduite, et s'associe avec un riche industriel qui est un fabricant de jouets, pour vendre des jouets à énigmes à son effigie. 

Visiblement Nygma est rentré dans le droit chemin, mais Batman n'y croit pas et très vite ses soupçons se confirment. Nygma n'a plus qu'une solution : éliminer Batman. Il lui tend un piège dont il ne devrait pas sortir vivant, mais Batman en réchappe.

batmanan 1 23 4

La scène de fin est savoureuse, Nygma avoue à Batman ses vols en lui disant qu'il lui indiquera où sont ses butins en échange de la réponse qu'il veut : à savoir comment Batman est sorti vivant de son piège. Mais Batman l'a enregistré et refuse de lui donner la réponse à son énigme. Ce qui rend fou Nygma, de retour à Arkham, il hurle sa frustration de ne pas connaître la réponse. Bruce ne la donne qu'à Robin et Alfred. Sorti de cela, c'est un épisode classique. 

La morale de l'histoire tente de démontrer que Nygma est incurable, il l'avoue lui-même d'ailleurs, après une confrontation avec Batman. Voleur un jour... voleur toujours ! Robin est une fois de plus mis à l'écart en se blessant le pied lors d'un combat contre les hommes de Nygma qui tentaient de faire un cambriolage.

batmanan 1 24 5

Retour à l'index


24. LA SECONDE CHANCE
(SECOND CHANCE)

batmanan 1 24 1

Résumé :

Harvey Dent/Double-Face est emmené dans un hôpital pour y subir une opération de chirurgie esthétique qui réparera son visage brûlé. Mais des hommes arrivent et enlèvent Harvey, malgré l'intervention de Batman et Robin.

batmanan 1 24 2

L'enquête commence alors pour savoir qui a enlevé Harvey, Robin va voir Rupert Thorne, tandis que Batman rend visite au Pingouin. Mais cela ne donne rien. Batman découvre très vite que c'est Harvey lui-même qui s'est kidnappé, son mauvais côté. Batman le stoppe et Harvey retourne à Arkham.

batmanan 1 24 3

Critique :

Après L'Homme Mystère, c'est au tour de Harvey Dent ou plutôt Double-Face de se voir offrir une réinsertion ! En effet, visiblement la thérapie a fonctionné pour anéantir le mauvais côté de Harvey, et avec une opération de chirurgie esthétique, il devrait complètement guérir. Sauf que, des hommes arrivent et l'enlèvent. Batman et Robin pensent alors immédiatement à ses plus proches ennemis : Rupert Thorne et Le Pingouin. 

Mais très vite, Batman se rend compte qu'il n'y avait qu'une seule personne qui pouvait en vouloir à Harvey Dent : Double-Face, le mauvais côté de Harvey. Batman le retrouve et se fait capturer, mais il a truqué la pièce de Harvey : celle-ci retombe sur la tranche quoiqu'il arrive, et Harvey est incapable de prendre la moindre décision sans elle.

batmanan 1 24 4

Il va jusqu'à risquer sa vie pour la rattraper. Batman se libère et sauve Harvey de justesse, celui-ci est ramené à Arkham. On voit dans cet épisode toute l'amitié que Bruce a pour Harvey, d'ailleurs à un moment de l'épisode, Robin croit que Batman a plus d'amitié pour Harvey que pour lui, mais au final, il vient quand même au secours de Batman car Bruce est son ami. La scène finale est une fois encore assez touchante, Harvey voit Bruce à l'entrée d'Arkham, il se rend alors compte qu'il ne l'a jamais lâché. Puis Dick arrive et dit à Bruce qu'il ne le laissera jamais tomber non plus car ils sont amis. 

Ce n'est pas un mauvais épisode, il est même très bien rythmé : que ce soit pour l'action et le déroulement de l'histoire. Ainsi, au début de l'épisode on ne sait pas qui a enlevé Harvey, même si on aurait pu se douter qu'au final il ne pouvait y avoir que lui. Mais il lui manque ce petit truc pour faire un épisode exceptionnel.

batmanan 1 24 5

Retour à l'index


25. LA JOURNÉE D'HARLEY
(HARLEY'S HOLIDAY)

batmanan 1 25 1

Résumé :

Harley Quinn est libérée d'Arkham, son état s'est vraiment amélioré et elle peut sortir. À peine est-elle en ville, que rapidement les choses tournent mal. Elle se retrouve prise dans une histoire de vol, et kidnappe alors Veronica Vreeland qu'elle rencontre dans un magasin en compagnie de Bruce Wayne.

batmanan 1 25 2

Batman et Robin se lancent à sa poursuite pour la trouver en 1er pour ne pas gâcher les efforts qu'elle a fait pour pouvoir être libre. Finalement elle retourne à Arkham, mais Batman sait qu'elle est en bonne voie de guérison.

batmanan 1 25 3

Critique :

On enchaîne visiblement les épisodes où les ennemis de Batman sont sur le point de sortir d'Arkham ou qu'ils ont la chance de pouvoir se réinsérer. Pour ce 3e épisode consécutif, ce n'est autre qu'Harley Quinn, la jolie assistante déjantée du Joker. Elle n'a pas ménagé ses efforts pour améliorer son comportement et elle est libre. Malheureusement pour elle, totalement inadaptée à la vie de tous les jours, elle se retrouve piégée dans un enchaînement de circonstances qui font qu'elle est de nouveau considérer comme une criminelle. Dès lors, elle remet son costume d'Harley Quinn et retombe dans ses mauvais travers. Elle kidnappe Veronica Vreeland et veut quitter Gotham City pour de bon. 

Mais c'est sans compter avec Batman, qui la croit sincère et qui ne veut pas qu'elle gâche ses chances de rester libre et de redevenir une citoyenne normale. Il fait alors tout son possible pour la ramener en premier, malgré le fait qu'elle soit poursuivie par un général et son char d'assaut qui n'est autre que le père de Veronica, mais également par un gangster, et aussi par l'inspecteur Bullock.

batmanan 1 25 4

Finalement, Batman la retrouvera et la ramènera à Arkham en lui disant qu'elle n'y restera pas longtemps. Cet épisode est surtout une bonne dose d'humour à l'état brut, il n'y a qu'à voir les péripéties de l'inspecteur Bullock tout au long de l'épisode. Mais on voit aussi le côté inadapté de Harley qui peut poser problème pour sa réinsertion, très vite hors d'elle, elle ne fait pas le nécessaire pour se contrôler en société et redevient Harley Quinn rapidement. Néanmoins, à la fin, lorsqu'elle réalise qu'elle va retourner à Arkham, elle comprend qu'il lui reste encore quelques efforts à faire. Batman veut réellement l'aider, et lui offre en cadeau l'objet de toute la discorde qu'elle a eu pendant sa journée. L'embrassant alors sur la bouche, elle le remercie d'avoir confiance en elle. Et lui refait un nouveau baiser, a t-elle découvert qu'il était Bruce Wayne ? 

Après tout déjà dans le magasin de vêtements, elle avait des soupçons. Il est à noter également que c'est le 1er épisode, où nous voyons Harley dans son costume de clown sans son maquillage sur le visage. Une première car comme pour Batman, la série animée ne montre pratiquement jamais ses protagonistes à visage découvert lorsqu'ils ont leur costume. C'est une jeune fille gauche, mais elle est en bonne voie de guérison et Batman croit en elle. C'est un excellent épisode, contrairement aux deux précédents, celui-ci a ce petit truc qui fait qu'on se laisse prendre au jeu.

batmanan 1 25 5

Retour à l'index


26. DOUBLE TOUR
(LOCK-UP)

batmanan 1 26 1

Résumé :

Un nouveau chef de la sécurité à Arkham fait régner la terreur sur les malades : Lyle Bolton. Très vite, ils se rendent compte qu'il est cruel envers les patients dont il a la charge. Et il est renvoyé d'Arkham.

batmanan 1 26 2

6 mois plus tard, devenu Double-Tour, Bolton kidnappe les personnes qu'il rend responsable de son renvoi : Summer Gleeson, le Docteur Bartholomio, le commissaire Gordon, le maire... Mais Batman et Robin le retrouvent, et l'arrêtent. Bolton se retrouve à son tour à Arkham en tant que prisonnier.

batmanan 1 26 3

Critique :

Ennemi crée de toute pièce pour la série animée, Double-Tour fut bien accueilli lui aussi, et il fit alors des apparitions dans les comics de Batman à la suite de son épisode. L'histoire n'est pas extraordinaire, elle raconte celle d'un chef de la sécurité d'Arkham qui est cruel et sans pitié avec les patients d'Arkham, et terrorise ceux qui semaient la terreur à l'extérieur. 

Renvoyé de son poste, il se met alors dans l'idée de se venger en devenant Double-Tour. Il veut faire équipe avec Batman pour nettoyer la ville. Mais Batman refuse. On est alors dans le refrain bien connu : « puisque tu n'es pas avec moi, tu es forcément contre moi ».

batmanan 1 26 4

Il enlève alors les personnes qui ont contribué à son éviction, pour leur faire payer. Mais le final révèle en fait une intrigue encore plus machiavélique qu'il n'y paraît. En effet, après que Batman ai arrêté Bolton et que celui-ci est envoyé à Arkham, il révèle alors qu'il a fait cela pour être emprisonné avec ses anciens détenus pour pouvoir les surveiller dorénavant à chaque instant. D'une certaine manière, cela rappelle un peu la fin du film « Psychose » de Hitchcock. 

Pour le reste, l'épisode suit un chemin classique, il est à noter tout de même un petit détail depuis quelques épisodes, en effet on voit les prisonniers d'Arkham, mais il y en a un qui manque toujours à l'appel : Le Joker ! En effet, il n'est pas présent depuis quelques épisodes lorsque l'on voit les prisonniers des cellules d'Arkham. Alors que l'on voit Harley Quinn sans problème et d'autres ennemis de Batman. Il est d'ailleurs presque amusant de voir L'épouvantail, épouvanté par Bolton. C'est un bon épisode, rythmé, avec un bon combat final.

batmanan 1 26 5

Retour à l'index


27. CRISE DE RIRE
(MAKE ‘EM LAUGH)

batmanan 1 27 1

Résumé :

Des comédiens perdent la tête, et se transforment en vilains ridicules. Ils ont des contrôleurs cérébraux sur leur cou. Batman et Robin mènent leur enquête et pensent immédiatement au Chapelier Fou, mais lui aussi est possédé par un contrôleur.

batmanan 1 27 2

Très vite, Batman découvre que c'est le Joker qui est derrière tout ceci. Il voulait saboter le festival du rire, car 1 an plus tôt en tant que comique, il s'était fait évincé. Batman et Robin interviennent à temps pour le stopper.

batmanan 1 27 3

Critique :

Cet épisode n'a rien d'exceptionnel, mais et d'une il signe le retour du Joker : comme je le disais précédemment, on ne le voyait plus à Arkham, on comprend mieux ici pourquoi. Et de deux, on a droit à une révélation surprenante sur lui : en effet, nous voyons pour la première fois à quoi ressemblait le Joker avant qu'il ne devienne l'ennemi n°1 de Batman.

batmanan 1 27 4

Comique sans trop grande envergure, il se présente au festival du rire sans s'être inscrit. Il est alors évincé sans ménagement. Il promet de se venger et revient le faire en tant que Joker. Pour cela, il kidnappe les 3 juges du festival, et grâce à des contrôleurs cérébraux du Chapelier Fou, les transforme en vilains grotesques. 

Batman et Robin interviennent alors pour le stopper, et son arrestation est simplement ridicule, le Joker terminant en étant la risée du public. La scène à retenir dans l'épisode : Robin qui se prend la fessée par une juge contrôlée par le Joker. Bon épisode, mais moins bon que les précédents avec le Joker, à croire que le personnage commence un peu à s'essouffler.

batmanan 1 27 5

Retour à l'index


28. LA CITÉ CONGELÉE
(DEEP FREEZE)

batmanan 1 28 1

Résumé :

Un robot arrive dans la prison de Gotham et enlève M. Freeze. Batman et Robin mènent l'enquête chez Karl Rossum, il s'agit d'un modèle M-9 inventé par Grant Walker, gérant de parcs d'attractions.

batmanan 1 28 2

Ce dernier, veut que Freeze le rende comme lui, pour être immortel, pour cela, Walker détient la femme de Freeze dans un tube cryogénique. De plus, Walker veut geler la terre pour créer un nouveau monde. Heureusement, avec l'aide de Freeze, Batman et Robin arrêtent Walker et détruisent sa cité.

batmanan 1 28 3

Critique :

Le retour de M. Freeze. Cette fois-ci il n'est pas là en tant qu'ennemi de Batman, il serait même plutôt une victime. En effet, Grant Walker un ancien gérant de parcs d'attractions enlève Freeze et l'amène à sa cité sous-marine. Celui-ci veut que Freeze le rende immortel comme lui, et ensuite il congèlera le monde pour en créer un nouveau. Et pour convaincre Freeze, il détient sa femme dans un tube cryogénique. Freeze ne peut qu'accepter, mais Batman et Robin interviennent.

batmanan 1 28 4

Après que Batman ai pu raisonner Freeze, ce dernier se joint à eux pour mettre fin aux projets démentiels de Walker. La Cité de Walker est détruite, et alors que Batman et Robin veulent emmener Freeze avec eux, ce dernier refuse, il préfère rester auprès de sa femme. La fin de l'épisode est comme souvent assez mélancolique : dans les eaux glacées, Freeze est à genoux devant le tube cryogénique de sa femme, attendant inlassablement son retour à la vie. Bon épisode, mais sans plus, il est comme beaucoup, il lui manque un petit quelque chose qui aurait pu en faire un excellent épisode.

batmanan 1 28 5

Retour à l'index


29. LE RETOUR DE BATGIRL
(BATGIRL RETURNS)

batmanan 3 29 1

Résumé :

Barbara Gordon rêve encore à son rôle de Batgirl, alors qu'elle est en plein dans les examens de fin d'année. Mais un vol d'une statuette de chat l'oblige à remettre son costume de Batgirl, elle mène son enquête ainsi que Robin et... Catwoman.

batmanan 1 28 2

Bruce est en voyage à Paris, et ne peut être présent. L'enquête de Selina et Batgirl les mène à Roland Daggett. Il a besoin d'argent et a volé la statuette pour se refaire, alors qu'il va tuer Batgirl et Catwoman, Robin intervient. Selina stoppe Daggett et s'enfuie avec la statuette, mais Batgirl la poursuit et la rattrape. Catwoman est emmenée par la police, mais s'échappe finalement.

batmanan 1 28 3

Critique :

Dernier épisode, qui conclut la première série animée de Batman commencée en 1992. Cet épisode finit dignement la série, et met les femmes à l'honneur. En effet, tout d'abord nous avons le grand retour de Batgirl, qui est toujours aussi mignonne et celui de Catwoman avec toujours sa superbe plastique. Bruce Wayne est en voyage à Paris pour conclure une fusion entre des entreprises, et il ne peut être là en tant que Batman. 

Le dernier épisode de la série se fait donc sans son héros principal. Qu'à cela ne tienne, Robin est là pour assurer la présence masculine. Très vite, Catwoman propose à Batgirl de s'associer avec elle pour résoudre le vol de la statuette de chat. Celle-ci ressemble d'ailleurs beaucoup à Isis le chat de Catwoman.

batmanan 1 28 4

Toutes les deux arrivent chez Roland Daggett qui est ruiné à cause de ses ennuis avec la justice, il a donc besoin d'argent pour se refaire. Mais en fait, Selina avait un double but, elle voulait garder la statuette pour elle. Mais c'était sans compter sans la détermination de Batgirl. Elle est toujours aussi courageuse et téméraire. Néanmoins dans sa gentillesse, elle laisse Catwoman s'échapper, ce qu'aurait sûrement fait également Batman. Le début de l'épisode avec le rêve de Barbara est assez marrant, celle-ci rêve que Batman est intéressé par elle. L'homme chauve-souris plaît aux femmes de tous âges. 

Il y a un détail à noter : il semble que Selina connaisse la double identité de Barbara, en effet l'informateur mystérieux de Barbara qui met le journal sous sa porte de sa chambre pour le vol de la statuette, pourrait bien être Selina. Puisque un peu plus tard, elle lui laisse un mot sur le tableau de l'université. Ce n'est pas un épisode extraordinaire, mais on a plaisir à retrouver Batgirl (et son thème musical spécifique!), et il conclut dignement cette sacrée saga de la série animée de Batman.

batmanan 1 28 5

Retour à l'index