PrésentationVolume 2

Batman, la série animée

Volume 2 - Épisodes 29 à 56


1. ÉTERNELLE JEUNESSE
(ETERNAL YOUTH)



Résumé :

Une femme s'enfuie d'une superbe bâtisse, vite rattrapée par une autre femme, elle se retrouve comme statufiée par un gaz utilisé par sa poursuivante. Plus tard, Bruce Wayne reçoit une invitation pour un SPA : L'éternelle jeunesse.

Mais sous l'impulsion d'une amie : Maggie, c'est Alfred et Maggie qui s'y rendent. Gordon avertit Batman de disparitions mystérieuses, alors que celui-ci enquête, cela l'amène au SPA de l'éternelle jeunesse. C'est une nouvelle machination de l'empoisonneuse, pour punir de riches industriels qui détruisent des forêts, heureusement Batman intervient et détruit l'enzyme et l'antre de Poison Ivy. Alfred et Maggie sont sauvés.

Critique :

Cet épisode est un peu faible après les fantastiques épisodes précédents que l'on a eu. On retrouve en ennemi : Poison Ivy, qui a mis au point un nouveau stratagème pour punir les gens qui font de la déforestation. Bruce Wayne se retrouve impliqué du fait de l'un de ses directeurs qui a traité avec une société qui coupe du bois en amazonie.

batmanan 1 1 4

Pour punir ses victimes, Poison Ivy utilise une invitation gratuite dans un SPA luxueux et fait boire aux gens, un élixir qui les transforme en arbres. Si l'idée est bonne, il n'y a pas beaucoup d'action tout au long de celui-ci, et l'intrigue est vite découverte. Mention spéciale pour Ivy, qui est toujours aussi charmante dans sa version animée ! Bravo aux dessinateurs. On découvre un Alfred un peu plus décontracté qu'à l'habitude, et surtout une amie de son âge que l'on voit pour la première et unique fois dans cet épisode.

batmanan 1 1 5

Retour à l'index


2. RÊVE OU RÉALITÉ ?
(PERCHANCE TO DREAM)

Résumé :

Tandis qu'il poursuit des malfaiteurs, Batman pénètre dans une usine et là, un immense Flash lumineux lui fait perdre connaissance. Bruce Wayne se réveille en sueur dans son lit. Et quelque chose de bizarre se passe.

Mais le plus éprouvant est que les parents de Bruce sont vivants ! Et il n'est plus Batman. Il mène une vie tranquille et va bientôt épouser Selina Kyle qui n'est pas Catwoman. Mais Bruce comprend que tout ceci est faux, et très vite, il découvre que c'est le chapelier fou qui est derrière tout ceci. Ce dernier lui fait vivre un rêve via une machine, heureusement Bruce arrive à en sortir et stoppe le chapelier fou.

Critique :

Et c'est encore une petite perle que nous avons là. Si on comprend rapidement que quelque chose n'est pas normal après le flash lumineux dont est victime Batman, la mise en scène est tellement bien faite, qu'il faut un peu de temps pour comprendre que ce n'est qu'un rêve. Tout la subtilité réside dans le fait, que Bruce va devoir faire le nécessaire pour trouver qui est derrière tout cela, et comment il va pouvoir sortir d'un rêve !

La confrontation avec ses parents est terrible, et il y a d'autres moments assez notables. Lorsque par exemple, il veut accéder à la Batcave, et qu'il n'y a plus le mécanisme permettant d'y accéder, où bien évidemment lorsqu'il se retrouve nez à nez avec son alter ego : Batman. Il y a aussi Selina Kyle, que Bruce a l'air de trouver particulièrement insipide puisqu'elle n'est pas Catwoman : amusant.

batmanan 1 2 4

En démasquant son homologue Batman, Bruce découvre alors que c'est le Chapelier Fou qui est derrière cette machination et arrive à la déjouer. On constate alors la volonté inflexible de Bruce/Batman, le Chapelier Fou déclarant qu'aucune volonté humaine n'était censé pouvoir briser sa machine. Mais également son esprit toujours en éveil, en effet Bruce comprend tout lorsqu'il essaye de lire un journal dans son rêve et qu'il ne le peut pas. Ceci étant à cause que c'est deux parties différentes du cerveau qui gère la lecture et les rêves.

La fin est particulièrement touchante, Batman demande au Chapelier Fou la raison de tout ceci, celui-ci répond qu'il a brisé son rêve, alors il voulait lui faire vivre une vie de rêve pour que Batman ne brise plus les rêves de personne. Dans le final, lorsque Gordon prend le casque de la machine et demande à Batman ce que c'est, ce dernier rétorque : « L'étoffe dont on fait les rêves ! ».

batmanan 1 2 5

Retour à l'index


3. CONSPIRATION
(THE CAPE AND COWL CONSPIRACY)

Résumé :

Un homme dans un parc se fait avoir dans des sables mouvants, son agresseur lui demande où il peut avoir des titres au porteur. Plus tard, Gordon explique à Batman que 750 milles dollars en titres porteur pour lutter contre la famine en Europe de l'Est ont été dérobés.

Batman sait qui a fait ça : Wormwood, un expert en lieux piégés de son imagination. Grâce à un de ses associés : Vakelave, Batman réussit à prendre l'apparence de ce dernier et à piéger Wormwood en lui donnant la mission de lui ramener la cape et le masque de Batman. Wormwood tombe dans le piège et se fait finalement arrêter par Batman.

Critique :

Pour piéger un bandit particulièrement insaisissable, Batman endosse lui-même l'apparence d'un autre malfrat. Et lance un contrat sur lui-même. Cet épisode est encore une fois dans le haut du panier de la série. La séquence où Batman alors toujours déguisé en Vakelave, l'associé de Wormwood, récupère sa cape et son masque est particulièrement réussie. Batman réussi à piéger Wormwood grâce à sa curiosité, il ne lui dit pas pourquoi il veut cette cape et ce masque, et la scène du début nous paraît logique pour nous spectateurs la raison pour laquelle il veut s'en emparer.

batmanan 1 3 4

Le combat de fin est un peu bizarre, Batman se laissant un peu trop avoir à mon goût. Petit détail amusant, lorsque Batman enlève son masque et sa cape pour les donner à Wormwood, il porte un second masque qui le fait ressembler légèrement à Zorro ou bien encore Tarentula, un ennemi de Spiderman. Il est à noter que c'est l'épisode qui inaugure pour la première fois le Batsignal, Batman demandant à Gordon si il a un nouveau jouet !

batmanan 1 3 5

Retour à l'index


4. ROBIN SE REBIFFE (1RE PARTIE)
(ROBIN’S RECKONING)

Résumé :

Alors qu'ils interviennent pour empêcher des saboteurs de détruire un immeuble en construction, Batman et Robin interceptent l'un d'eux pour qu'il dénonce son patron. Billy Marin, dès lors, l'attitude de Batman change envers Robin et il fait cavalier seul.

En fait, Billy Marin, n'est autre que Tony Zuco le responsable de la mort des parents de Robin. Batman veut s'en occuper seul, mais Robin n'est pas d'accord, c'est à lui de venger ses parents. Robin outrepasse donc les consignes de Batman, et envisage même de se séparer de son partenaire définitivement.

Critique :

Première partie de l'épisode qui conte les origines de Robin. Le principal est repris : Dick Grayson fait parti d'un cirque et ses parents sont des trapézistes. Néanmoins, il y a d'énormes différences avec le film « Batman Forever » de Joel Schumacher : ce n'est pas ici Double-Face le responsable de la mort des parents de Dick, mais un certain Tony Zuco qui n'est autre que le neveu de Arnold Stromwell.

batmanan 1 4 4

De plus, Dick est un enfant dans le dessin-animé, alors qu'il est adulte dans le film. Pour le reste on reste dans les clous, Bruce Wayne recueille le jeune Dick chez lui pour justement le protéger de Zuco. Dans cet épisode animé, c'est à base de Flashbacks que l'on découvre l'histoire de Dick. Détail important à noter, lors du souvenir de Batman qui cherche à attraper Zuco chez son oncle Stromwell, celui-ci porte la première version de son costume : le logo de la chauve-souris sur la poitrine, n'est pas arrondie, ni sur fond jaune, elle est sérigraphiée en noir directement sur le costume et très symétrique. C'est ce costume que doit arborer Ben Affleck dans le prochain film de Batman : « Batman V Superman : L'aube de la justice » qui sortira en 2016. C'est un bon épisode, mais il n'est pas exceptionnel.

batmanan 1 4 5

Retour à l'index


5. ROBIN SE REBIFFE (2E PARTIE)
(ROBIN’S RECKONING)
 

Résumé :

Batman est toujours à la recherche de Tony Zuco pour le capturer seul, en laissant Robin sur la touche. Mais ce dernier mène alors son enquête seul de son côté, désobéissant de ce fait à son mentor.

Batman fini par retrouver Zuco, mais il est blessé à la jambe et ne peut l'arrêter tout seul. Il met hors service un à un les hommes de Zuco, mais alors que ce dernier va tirer sur Batman, Robin arrive et se déchaîne contre Zuco. Batman le calme et lui demande de le remettre à la police.

Critique :

2e partie des origines de Robin, on sait précisément dans cet épisode à quel moment Batman a dévoilé sa double identité à Dick. Celui-ci est encore un enfant, Batman a son ancien costume. C'est lorsque Batman met la main pour la première fois sur Zuco, malheureusement, l'intervention de Dick permet à Zuco de s'échapper.

batmanan 1 5 4

Après que Batman ai sauvé Dick, il l'emmène dans son antre et lui demande jusqu'où il irait pour attraper Zuco et lui révèle qu'il est Bruce Wayne. La fin n'est pas spectaculaire, mais on connaît toute l'affection que porte Bruce pour Dick, en effet lorsque Zuco a été emmené par la police, Robin dit à Batman qu'il avait raison pour le fait qu'il n'aurait pas dû s'en emmêler car il en a fait une affaire personnelle, Batman lui répond que ce n'est pas ça, Zuco lui avait déjà tout pris, il n'aurait pas supporté que Zuco puisse tuer Robin.

batmanan 1 5 5

Retour à l'index


6. HEUREUX COMME UN POISSON DANS L’EAU
(THE LAUGHING FISH)

Résumé :

Le Joker a eu une nouvelle trouvaille : faire des poissons à son effigie. Tout cela pour les faire breveter et ainsi gagner de l'argent. Mais l'agent du bureau des brevets refuse de l'enregistrer, car ce n'est pas une création et le poisson est une ressource naturelle.

Il décide alors de s'en prendre à lui et son supérieur, si il n'obtient pas gain de cause. Malgré l'intervention de Batman, 2 employés municipaux se retrouvent à l'hôpital. Bullock mène l'enquête et découvre le repaire du Joker, suivi de Batman. Le Joker a capturé Bullock, mais Batman le sauve et réussi à retourner la situation, le Joker disparaît dans l'océan. Est-il mort pour bon ? 

batmanan 1 6 3

Critique :

On retrouve le Joker, et ce ne sera pas la dernière fois ! Ennemi charismatique et récurrent de Batman tout au long de la série animée. Cette fois-ci, l'intrigue et la blague du Joker est moins délirante que d'habitude, et on s'ennuie presque. L'épisode souffrant d'une lenteur inexpliquée. En fait, on croirait que comme un vrai film, tout est misé sur le Joker pour assurer le show, et que l'histoire est laissée un peu de côté.

batmanan 1 6 4

Dans cet épisode, il est attiré par l'argent uniquement comme un vulgaire voleur, ce qui place le Joker au même niveau qu'un bandit normal : pas très glorieux. Seuls à la limite, les petits spots de pub qu'il fait pour son poisson s'en tirent à peu près pas mal, sans plus. Bref, rien de bien extraordinaire dans cet épisode, même le thème musical du requin qui n'est pas mal du tout, ne relève pas le niveau. 

batmanan 1 6 5

Retour à l'index


7. LA NUIT DU NINJA
(NIGHT OF THE NINJA)

Résumé :

Un nouveau vol dans l'une des entreprises Wayne a été commis par un Ninja. Batman soupçonne rapidement quelqu'un qu'il semble connaître : Kyodai Ken, un disciple d'un maître des art martiaux japonais, avec lequel il a étudié lorsqu'il était un peu plus jeune.

Très vite les doutes de Bruce se confirment à propos de Kyodai. De son côté Summer Gleeson mène l'enquête elle aussi. Kyodai les enlève tous les deux, Bruce se libère et un combat commence. Mais il ne peut se trahir devant Summer, heureusement grâce à Robin, ce dernier lui permet de se battre pleinement. Bruce gagne, mais Kyodai parvient à s'enfuir. 

Critique :

On en sait un peu plus dans cet épisode sur l'entraînement qu'a reçu Bruce dans le passé avant de devenir Batman. On apprend qu'il a donc étudié les arts martiaux au Japon pendant plusieurs années. Et c'est de là que lui vient son ennemi dans cet épisode : Kyodai Ken. Celui-ci reviendra plusieurs fois dans la série animée.

batmanan 1 7 4

Si l'épisode n'est pas un des meilleurs, il y a quelques bons moments, lorsque par exemple Robin imite Batman, après que celui-ci l'ai sauvé de Kyodai. On découvre aussi un Bruce Wayne blessé dans son amour propre et qui n'aime pas perdre. Il est d'ailleurs à noter que le combat de fin se fait en tant que Bruce Wayne et non Batman. Kyodai ignorant encore à ce moment-là que Bruce et Batman ne font qu'un.

L'ajout du problème « Summer Gleeson » présente lorsque Kyodai les enlève est prévisible, néanmoins on le voit dans cet animé, Robin est beaucoup plus présent et utile que dans les films « lives » et n'est pas qu'un simple faire-valoir. Un autre petit détail est à noter : on voit pour une fois à la fin de l'épisode, Bruce se nourrir en compagnie de Dick : ce qui est rarement le cas dans la série.

batmanan 1 7 5

Retour à l'index


8. LA FIÈVRE DES CHATS
(CAT SCRATCH FEVER)

Résumé :

Selina Kyle vient d'être jugée pour ses crimes et est en liberté conditionnelle. Mais son chat a disparu, et elle se lance à sa recherche. Très vite, elle découvre que Daggett mène des expériences sur les animaux en leur injectant une toxine, pour pouvoir commercialiser le remède.

L'idée de Daggett est de contaminer les chiens et chats errants, qui à leur tour infesteront tout Gotham. Batman intervient, d'autant que Selina est atteinte elle aussi. Il arrive à récupérer l'antitoxine, à neutraliser les hommes de Daggett qui allaient lâcher les animaux contaminés, à sauver Selina et à lui rapporter son chat.

Critique :

Nous avons affaire à un excellent épisode de la série. Catwoman est jugée et mise en liberté conditionnelle, elle ne doit plus réutiliser son costume. Hélas pour elle, son chat disparaît et elle va être forcé de se redéguiser en Catwoman pour le sauver et combattre Daggett. Plusieurs choses sont à noter dans cet épisode : tout d'abord nous apercevons Catwoman en costume sans son masque, rappelons-le ceci est assez rare dans cette série animée.

batmanan 1 8 4

Ensuite, nous voyons Batman dans son costume mais sans sa cape, ce qui fait assez étrange. Enfin, dans la version française, nous avons droit à des dialogues assez connotant. Par exemple après que Selina ai retrouvé son chat et qu'elle se fasse mordre par celui-ci, elle part à sa poursuite et en étant malade tombe sur la route, Batman la trouve et dit en vf : « Vous êtes toute chaude », et Catwoman de répondre : « Vous le remarquez enfin ! ».

Enfin, une mention spéciale pour les décors enneigés lors de la poursuite de Batman par le chien enragé : ils sont de toute beauté. Bref, un épisode assez rythmé, où l'on voit que Batman a des sentiments envers Selina.

batmanan 1 8 5

Retour à l'index


9. L’ÉTRANGE MACHINE DU DOCTEUR STRANGE
(THE STRANGE SECRET OF BRUCE WAYNE) 

Résumé :

Un juge intègre de Gotham City, le juge Vargas, est aux prises avec un chantage. Batman découvre vite, que tout se passe dans un institut de relaxation où le juge a séjourné et où un certain Docteur Hugo Strange exerce.

Strange découvre que Bruce Wayne est Batman, et contacte alors tous ses ennemis, pour leur vendre la cassette avec son identité secrète. Bruce découvre la vérité, ainsi que le secret du juge Vargas : elle avait mis le feu involontairement aux entrepôts des docks de Gotham City, lorsqu'elle était enfant ! Mais le Joker, le pingouin et Double-Face arrivent à l'institut pour acheter la cassette de Strange avec l'identité de Batman. Bruce met alors un stratagème en place pour invalider les informations de Strange avec l'aide de Robin et le discréditer auprès de ses clients. Batman arrête ses 3 ennemis avec Strange et se dit vacciné pour un moment pour des vacances.

Critique :

Nous avons ici encore un bon épisode ! Pas exceptionnel, mais qui se laisse regarder. Alors attention pour le vilain, ne confondez pas le Docteur Strange de la Marvel qui est un super-héros chez eux, alors qu'ici le Docteur Hugo Strange est un ennemi de Batman. Je ne connais pas trop ce vilain dans le comics, ici, il découvre l'identité secrète de Bruce Wayne et veut la vendre à ses principaux ennemis.

batmanan 1 9 4

Le moment où le Docteur Strange téléphone au Joker est un pure délice, son répondeur a un message vocale à son image : bien barré. Après, on pourrait dire que le stratagème utilisé par Bruce pour discréditer Strange auprès de ses ennemis est un peu tiré par les cheveux, néanmoins il peut passer. Robin venant prêter main forte à Bruce, il n'est pas très présent dans cet épisode, seulement quelques minutes, au début et à la fin de l'épisode. On parle également encore de Daggett en tant que propriétaire de l'institut de relaxation, mais il semble que Strange agît en son propre nom.

batmanan 1 9 5

Retour à l'index


10. CŒUR D’ACIER (1RE PARTIE)
(HEART OF STEEL)

 

  

Résumé :

Wayne Enterprise : une jeune femme en partant le soir, laisse une valise au garde de la sécurité. Celle-ci, une fois seule, se transforme en petit robot mécanique qui vient voler des processeurs dans la société de Bruce Wayne.

Batman intervient mais n'arrive pas à stopper la machine. Bruce dirige alors son enquête vers un de ses amis spécialisé dans l'électronique : Karl Rossum. Ce dernier lui présente Odra un prototype d'intelligence artificielle. Odra remplace Gordon par un robot, et découvre que Bruce Wayne est Batman.

Critique :

Premier épisode d'une excellente saga encore une fois ! Et qui de plus, aura des répercutions un peu plus tard dans la série, je ne vous en ai dit pas plus. On découvre le fameux HARDAC, le prototype d'intelligence artificielle qui pense par lui-même.

batmanan 1 10 4

Il y a aussi la première apparition de Barbara Gordon, la fille du commissaire, qui plus tard va endosser le costume de Batgirl. Visiblement les auteurs de la série prenaient leur temps pour les bonnes intrigues, et faisaient deux épisodes pour bien la poser et la terminer. Dans les choses à retenir, Bruce a des passages secrets dans sa société ainsi que des accessoires de Batman (comme son aile Delta cachée sur le toit).

batmanan 1 10 5

Retour à l'index


11. CŒUR D’ACIER (2E PARTIE)
(HEART OF STEEL)

 

Résumé :

L'HARDAC a pris le contrôle de l'ordinateur de la Batcave. Mais Batman le neutralise. Pendant ce temps, HARDAC remplace toutes les personnalités importantes à son plan par des robots : Bullock, le maire Hill...

Barbara Gordon fait part de ses doutes à Batman lorsqu'ils sont attaqués par le robot de Bullock. Barbara et Batman se rendent à l'usine de Karl Rossum et s'attaquent à HARDAC et ses robots. HARDAC est détruit, et Barbara sauve Batman.

Critique :

Fin de cette excellente saga. Si on voit la destruction de l'HARDAC et des robots qu'il avait mis en place dans le but d'accomplir l'objectif de son créateur, à savoir remplacer les humains par des machines, pour qu'ils ne fassent plus d'erreur pour que cela ne coûte plus la vie d'autres humains. C'est surtout Barbara Gordon qui se détache dans cet épisode.

batmanan 1 11 4

On voit déjà toutes ses qualités qu'elle possède pour devenir Batgirl et en plus au niveau dessin, elle est super mignonne. Elle est courageuse, téméraire, intelligente et elle trouve amusant le fait d'être en pleine action. C'est grâce à elle que Batman découvre les robots de HARDAC, et grâce à elle qu'il s'en sort vivant à la fin de l'épisode.

Dans la version originale, il est à noter que Barbara Gordon est doublée par Melissa Gilbert : qui n'était autre que Laura Ingalls dans la série tv « La Petite Maison dans la Prairie ». HARDAC influera sur la série au-delà de cet épisode comme je l'ai déjà dit, on en reparlera à ce moment-là.

Il y a d'ailleurs un petit détail bizarre pour HARDAC, dans cette 2e partie de l'épisode : pendant une grande partie où l'on voit celui-ci qui parle avec sa diode rouge qui s'illumine, une sorte de petit visage rigolo est dessiné dessus. Et qui ne s'y trouve plus à la fin. Bref encore une excellente intrigue en deux parties.

batmanan 1 11 5

Retour à l'index


12. L’ÉNIGME DU MINOTAURE
(IF YOU'RE SO SMART, WHY AREN'T YOU RICH ?)

Résumé :

Edward Nygma créateur de génie en jeu vidéo, est licencié de son entreprise pour avoir demandé des royalties sur un jeu qu'il a crée. Et veut se venger de Mockridge, celui qui l'a viré.

Batman et Robin doivent le sauver et pour cela, il doit vaincre l'énigme du minotaure, son jeu vidéo recrée en grandeur nature. Batman et Robin y arrivent et ils sauvent Mockridge, mais Nygma arrive à s'enfuir.

Critique :

Un épisode sympathique, sans plus. On y découvre les origines de L'Homme Mystère (The Riddler en vo). Il s'agit d'Edward Nygma créateur de jeux vidéo qui est licencié et qui cherche à se venger. Cela diffère un peu de l'histoire raconter dans le 3e film live « Batman Forever ». Dans cet épisode, l'Homme Mystère parvient à s'enfuir, ce qui fait qu'on le reverra dans d'autres épisodes de la série. La fin est particulièrement réussie, Mockridge, l'homme qui a licencié Nygma et qui l'a escroqué, est chez lui, terré de peur que Nygma vienne pour se venger.

batmanan 1 12 4

On le voit alors fermer sa porte avec des multiples verrous, et avec un fusil à pompe pour aller se coucher, il regarde sous son lit, et lorsqu'il est sous les draps, il est mort de peur et peine à s'endormir. On entend alors la voix de Bruce Wayne disant : « Que donneriez-vous pour dormir tranquille sur vos deux oreilles ? C'est à vous de résoudre cette énigme ! ». Mention spéciale pour les dessins du labyrinthe où se déroule l'action, très beau visuellement.

batmanan 1 12 5

Retour à l'index


13. LE JOKER FOU
(JOKER’S WILD)

Résumé :

 

L'asile d'Arkham : alors qu'il regarde la tv, le Joker a la désagréable surprise de voir Cameron Kaiser inaugurer un casino à son effigie. Fou de rage, le Joker s'enfuit pour se venger. De son côté, Batman soupçonne Kaiser d'avoir une raison cachée pour avoir fait ce casino dédié au Joker.

Il découvre la supercherie : Kaiser est ruiné, et a fait évadé le Joker pour qu'il fasse sauter le casino et ainsi toucher l'argent de l'assurance pour se refaire. Heureusement, Batman l'arrête à temps.

Critique :

Un épisode assez bon, sans plus. Une fois encore, c'est le Joker qui porte l'épisode sur ses épaules. Cette fois-ci c'est pour se venger d'un homme d'affaires qui a réalisé un casino à son image. On comprend vite que tout a été manigancé pour que le Joker s'échappe et fasse sauter le casino.

batmanan 1 13 4

Le moment clin d'œil de l’épisode, est lorsque le Joker s'introduit dans le casino et prend la place de l'un des employés. Bruce arrive alors et joue avec lui au poker. Il gagne contre le Joker, sans que ce dernier ne sache qu'il s'est fait battre par Batman. Cela n'empêche pourtant pas le Joker d'être fou de rage d'avoir perdu.

batmanan 1 13 5

Retour à l'index


14. LE TIGRE DE LA NUIT
(TYGER, TYGER)

Résumé :

 

Selina Kyle se fait enlever par le professeur Emile Doriane pour subir une expérience d'être transformée en véritable femme-chat.

Batman pour la sauver doit affronter une autre création de Doriane, un être tigre : Tibrus. Mais Selina le raisonne et Tibrus se retourne contre son maître, il détruit son laboratoire et donne à la fin l'antidote à Selina pour qu'elle puisse redevenir humaine.

Critique :

 

Un épisode assez mélancolique une fois de plus. Visiblement calqué sur le film « L'île du Docteur Moreau » : un scientifique qui fait des expériences sur les animaux et les humains pour les rendre à leur image. Le personnage de Tibrus est très triste, il pense qu'en affrontant Batman et en gagnant le combat, il pourra ainsi gagner le cœur de Selina et ne plus être seul.

batmanan 1 14 4

Mais il se rend compte que Doriane lui a mentit, et que l'amour entre deux êtres n'est pas aussi simple. On voit également toute l'affection que Batman porte à Selina lorsque celle-ci apparaît en femme chat pour la première fois en face de lui. D'ailleurs il va voir pour avoir des indices, un ancien ennemi qu'il avait affronté et qui se transformait en chauve-souris géante (Kirk Langstrom alias Man-Bat). C'est le même sérum qui est utilisé par Doriane. La scène finale avec Tibrus en haut de la montagne au clair de lune, et la voix de Bruce Wayne qui dit le conte du Tigre est très émouvante.

Retour à l'index


15. LE LOUP-GAROU
(MOON OF THE WOLF)

Résumé :

Un loup-garou attaque un gardien de zoo dans un parc, heureusement, Batman intervient à temps pour le sauver. Très vite, il découvre que c'est un de ses amis Anthony Romulus, un athlète de haut niveau qui se transforme en monstre avec une potion du docteur Milo.

Ce dernier en lui donnant un sérum pour qu'il devienne un athlète meilleur que les autres, a fait en sorte qu'il soit atteint de lycanthropie pour le tenir sous son joug. Il lui ordonne de tuer Batman qu'ils ont capturé, mais Romulus se retourne contre Milo, et Batman qui se libère en termine avec Romulus.

Critique :

Un très très bon épisode de la série. Cette fois-ci, nous avons droit au thème du loup-garou. Cet épisode fait d'ailleurs penser au film « Hurlements », pour ceux qui connaissent. Les choses à retenir de l'épisode sont les suivantes : Alfred est un très bon mécanicien sur la Batmobile, le commissaire Gordon sait très bien utiliser un ordinateur. Et enfin la cabane où se cache Romulus et Milo, est marquée « SEBAST CONSTRUCTION », or cet épisode est réalisé par Dick SEBAST. CQFD. Sinon, l'histoire en elle-même est assez moraliste, puisqu'il s'agit de l'histoire d'un athlète rêvant de gloire, et qui s'est dopé pour parvenir à ses fins.

batmanan 1 15 4

Puis, il se détache de son « bienfaiteur » : le docteur Milo, qui lui, ne l'entend pas de cette oreille. Romulus est alors sous son emprise. Mais au final se retourne contre Milo. Il me semble que Milo est le même chercheur qui avait tenté de créer la toxine pour Daggett dans un épisode précédent avec Catwoman qui recherchait son chat enlevé. Comme l'épisode « Le tigre de la nuit », la fin reste sur un non-dit : la maison de Romulus est vendue aux enchères pour payer ses dettes suite à sa disparition, puis 1 mois après lors de la pleine lune, on voit un loup hurler. Est-ce Romulus ?

batmanan 1 15 5

Retour à l'index


16. LE JOUR DU SAMOURAÏ
(DAY OF THE SAMURAI)

Résumé :

Japon : une élève du vieux maître d'arts martiaux de Bruce Wayne se fait enlever par Kyodaï Ken. Le vieux maître demande à Bruce de faire appel à Batman pour l'aider à retrouver la fille. Kyodaï veut un parchemin permettant de maîtriser des prises martiales fatales pour tuer Batman dont il connaît l'identité secrète.

Kyodaï arrive à avoir le parchemin malgré l'intervention de Batman qui sauve l'élève de son vieux maître. Mais le parchemin est si vieux qu'il se détruit à peine sortit de sa boîte, néanmoins, Kyodaï a quand même réussi à assimiler une prise fatale. Kyodaï enlève Alfred pour forcer Batman à l'affronter. Kyodaï utilise la prise fatale sur Batman, mais celui-ci a pu s'en protéger, Kyodaï est battu et meurt en guerrier.

Critique :

Fin de la saga avec Kyodaï Ken, ancien élève avec Bruce Wayne de leur vieux maître. Le début de la saga s'était déroulée à Gotham City et se termine au Japon. Cette fois-ci, grâce au vieux maître Kyodaï trouve un parchemin avec une prise fatale qui lui permettra de tuer son rival et ennemi : Bruce Wayne/Batman.

batmanan 1 16 4

Il est d'ailleurs à noter une fois de plus, que Bruce se bat contre Kyodaï à visage découvert dans son costume de Batman. Ceci est très rare dans cette série, il est bon de le mentionner. On se rend compte d'ailleurs, que le masque est type simple cagoule en plus de la cape. Contrairement aux films live avec Michael Keaton et Christian Bâle qui font plus « masque moulé » au visage de l'acteur. Kyodaï échoue, car Bruce a pu trouver lui aussi le parchemin et grâce au mannequin d'entraînement de Kyodaï se protéger du coup mortel. Kyodaï décide alors de mourir en guerrier, mais est-ce vraiment le dernier combat entre eux ? Il est à noter que certains passages sont en japonais avec sous-titres.

batmanan 1 16 5

Retour à l'index


17. TERREUR DANS LE CIEL
(TERROR IN THE SKY)

Résumé :

Des hommes sur les docks de Gotham City sont attaqués par une créature volante, c'est le retour de Man-Bat, l'un des premiers ennemis de Batman. Au même moment chez lui Kirk Langstrom se réveille après un cauchemar qui semble être vrai.

Se transforme-t-il de nouveau en bête féroce ailée ? Très vite, Batman découvre qu'il s'agit de Francine la femme de Langstrom qui se transforme en créature, cette dernière a été contaminée, lorsque son père a tenté de reconstituer la formule de Langstrom en se coupant avec le verre de l'éprouvette. Batman intervient et réussi à administrer l'antidote à la femme de Langstrom.

Critique :

Le retour d'un des premiers ennemis de Batman : la Chauve-Souris géante et mutante. Batman pense immédiatement au docteur Langstrom l'auteur de la formule originale. Bon scénario pour nous induire en erreur, mais cette fois-ci, c'est le père de la femme de Langstrom qui a tenté de la reconstituer, et à cause d'un accident, a transformé sa fille en monstre.

batmanan 1 17 4

Rien de bien original, mais c'est un bon épisode sans plus. Pour une fois en tous cas, pas de Batmobile, Batman utilise la Batmoto et le Batplane. D'ailleurs, lorsque Batman met son casque pour la moto, il a un peu le même look que l'on peut voir sur les images du film du prochain Batman avec Ben Affleck. Amusant. Autre petit détail : le dessin de la créature évolue entre le tout début de l'épisode avec la première bataille sur les docks, puis lorsque nous la revoyons plus tard.

batmanan 1 17 5

Retour à l'index


18. IL S'EN EST FALLU DE PEU
(ALMOST GOT’ IM)

Résumé :

Cinq ennemis de Batman se retrouvent dans un bar autour d'une table de poker : Le Joker, Double-Face, L'Empoisonneuse, Le Pingouin et Killer Croc. Chacun d'eux est persuadé d'avoir été le plus proche d'avoir tué l'homme chauve-souris, ils racontent un à un leur histoire.

Le Joker gardant la sienne pour la fin. Il a capturé Catwoman qui était venu aidé Batman et Harley Quinn attend le signal du Joker pour la tuer. Mais Batman est parmi eux et grâce à son stratagème arrive à sauver Catwoman.

batmanan 1 18 3

Critique :

Sans conteste un des meilleurs épisodes de la série ! Le début est juste une petite merveille : tout commence autour d'une table de poker, où les principaux ennemis de Batman sont réunis pour tenter de lui échapper. S'ouvre alors un débat, sur lequel d'entre eux a réussi à être le proche d'éliminer définitivement l'homme chauve-souris. Les protagonistes racontent tour à tour leur histoire, et sont pour chacun d'entre eux, évidemment, celui qui fut le plus près de tuer Batman. Killer Croc raconte une histoire nulle et se fait huer de tous, les autres sont des petits bijoux. Celle de l'empoisonneuse nous permet d'admirer par exemple sa superbe plastique.

batmanan 1 18 4

Celles de Double-Face et du Pingouin collent à leurs auteurs, et la dernière celle du Joker est délirante comme d'habitude. Lorsque Batman se découvre en Killer Croc, et que ses ennemis sont en fait dans un bar rempli de policiers, c'est juste un petit délice : on se croirait dans un Tarantino. La fin n'est pas mal non plus, lorsque Selina fait part de ses sentiments à Batman en lui disant qu'ils devraient quitter Gotham et ses psychopathes, qu'il répond « peut-être » et lorsqu'elle tourne la tête il s'en va. Laissant Selina seule qui dit alors le titre de l'épisode en conclusion « Il s'en est fallu de peu ! » alors qu'elle était à deux doigts de l'embrasser.

batmanan 1 18 5

Retour à l'index


19. MONSIEUR PINGOUIN
(BIRDS OF A FEATHER)

Résumé :

Une fois de plus, le Pingouin se fait pincer en plein vol de tableaux par Batman. Il purge sa peine de prison, et veut se remettre dans le droit chemin. Il fait alors la connaissance de Veronica Vreeland de la haute société de Gotham dont il s'éprend.

Angel 2 19 2

Alors que Batman pense qu'il est resté un bandit, très vite le Pingouin découvre la plaisanterie de Veronica. Il l'enlève et demande une rançon, heureusement Batman intervient et sauve Veronica. L'amour déçu du Pingouin le mène une fois de plus en prison.

Angel 2 19 3

Critique :

Encore un excellent épisode, certes pas par son intrigue, mais par le thème qu'il aborde et la mélancolie dont il est empreint. Le Pingouin après s'être fait arrêté une fois de plus par Batman veut radicalement changer de vie et redevenir Oswall Copplebot de la haute société. Il tombe sur une femme de son ancien milieu : Veronica Vreeland. Celle-ci avec son ami monte une plaisanterie au Pingouin pour faire parler d'elle, alors que ce dernier tombe amoureux d'elle. Il voulait une amitié avec elle, mais elle a tout gâché.

batmanan 1 19 4

C'est un thème assez triste que celui d'une personne au physique pas très beau qui aime une jolie femme. La fin est d'autant plus triste que Veronica aussi commençait sincèrement à s'attacher au Pingouin et regrette finalement d'avoir tout mis en l'air. Ceci sous le regard de Batman, simple observateur qui avait mis en garde Veronica en tant que Bruce Wayne. 

Dans les petits détails amusants, il y a un moment, lorsque l'ami de Veronica amène l'argent au Pingouin où une des pancartes des rues est marquée « PAUR » en référence sans aucun doute à Franck Paur du staff de la série (un des animateurs).

batmanan 1 19 5

Retour à l'index


20. RÉALITÉ VIRTUELLE
(WHAT IS REALITY ?)

Résumé :

Les ordinateurs de Gotham City deviennent fous et posent des devinettes étranges. L'Homme Mystère alias Edward Nygma est de retour. Il veut effacer toute trace de lui. De plus, il emprisonne le commissaire Gordon dans un monde virtuel grâce à un ordinateur qu'il a fait livrer au commissariat.

Batman n'a que 15 minutes en se rendant à son tour dans le monde virtuel d'Edward Nygma pour sauver Gordon. Avec l'aide de Robin, il déjoue les énigmes de Nygma et sauve le commissaire Gordon. Malheureusement, Nygma reste coincé dans son monde virtuel.

Critique :

C'est le retour de l'homme mystère, dans un épisode certes plaisant mais sans plus. On est loin du précédent par exemple. Cette fois-ci, Nygma veut effacer ses traces judiciaires : pour cela, il vole et détruit les archives qu'il y a sur lui. De ce fait, cela passe également par l'élimination du commissaire Gordon. Il le transporte donc dans un monde virtuel qu'il contrôle parfaitement en prenant Robin par surprise. Batman n'a plus d'autre choix que d'y aller à son tour, et de déjouer les pièges d'Edward pour sauver Gordon.

batmanan 1 20 4

On apprend dans cet épisode, que Nygma a toujours détesté son prénom, et Robin comme souvent est d'une grande aide dans le monde virtuel. Batman a le parfait contrôle de lui-même et déjoue une fois de plus les pièges de Nygma. Ce dernier fini un peu comme en version live dans « Batman Forever » en effet, il est totalement coupé du monde, resté ici dans son univers virtuel et lui seul pourra se délivrer de cet enfer.

batmanan 1 20 5

Retour à l'index


21. REMORDS
(I AM THE NIGHT)
 

Résumé :

Batman doute des bienfaits de ses actions en tant que justicier. Pendant ce temps, le commissaire Gordon l'attend pour coincer le Jazzman, mais Batman arrive en retard du fait du sauvetage d'un petit voyou alors qu'il célébrait la mort de ses parents avec son amie Leslie.

Batman arrive et arrête le Jazzman, mais le commissaire Gordon est blessé grièvement. Batman est en pleine déprime : ses actions sont inutiles. Le Jazzman emprisonné, arrive à s'échapper et veut finir son travail, Batman qui s'est ressaisi grâce à Dick intervient pour le stopper. Il sauve Gordon qui le remercie, ainsi que le petit voyou qu'il avait sauvé plus tôt. Gotham a besoin de Batman.

Critique :

Encore un épisode assez émouvant ! Tout d'abord, il y a la célébration de la date anniversaire de la mort des parents de Bruce, que Batman fait en compagnie de son amie Leslie. Ensuite, il y a les éléments conjoncturels qui s'acharnent contre Batman : il sauve un voyou qui ne lui ai pas du tout reconnaissant au début, son ami le commissaire Gordon est blessé de façon grave pour stopper un bandit qui cherche à finir son sale travail. Bullock qui se défoule sur lui.

batmanan 1 21 4

Et enfin, il y a le fait du début lorsque Batman lit le journal, et que le Pingouin a été relâché de prison. Le sort s'acharne sur Batman, qui se demande si son action n'est pas totalement inutile. D'ailleurs l'image du début est assez impressionnante : Batman assis dans la batcave, seul, tel un roi déchu oublié de tous. Heureusement, avec l'aide de Dick, il se reprend et sauve Gordon qui lui redonne alors l'espoir en lui disant qu'il aurait été comme lui si il avait été plus jeune. Et enfin le voyou qui le remercie de l'avoir sauvé. Batman se rend alors compte de son travail, et que Gotham a besoin de lui. 

Très bon épisode, par contre techniquement, il y a un petit défaut d'halo lumineux sur certaines parties des dessins assez gênant tout au long de l'épisode. Mis à part cela, encore un épisode digne de la lignée de la série animée.

batmanan 1 21 5

Retour à l'index


22. L’EFFET VERTIGO
(OFF BALANCE)

Résumé :

Batman cherche à démanteler la société des ombres, un groupe de terroristes. Il interroge Twich qui travaille pour eux, mais la société des ombres arrive et le tue.

Batman, a les informations qu'il souhaite, le soir même il tente d'empêcher le vol d'une foreuse à ultra son mais sans succès, il poursuit alors la société des ombres jusqu'à leur QG et fait la connaissance de Talia Al Ghul, la fille de Ras Al Ghul. Avec elle, ils stoppent Vertigo, le chef de la société des ombres, mais Talia vole la foreuse, heureusement Batman l'a saboté et elle s'auto-détruit.

Critique :

C'est un bon épisode, sans plus. Nous faisons la connaissance pour la première fois dans cet épisode de la fille de Ras Al Ghul : Talia. Batman ignore encore qui elle est, mais elle reviendra dans d'autres épisodes de la série animée. En version originale, elle est doublée par l'actrice Helen Slater qui incarna « Supergirl » dans le film de 1984.

batmanan 1 22 4

Pendant tout l'épisode nous pouvons penser qu'elle est du côté de Batman, mais elle est en fait totalement fidèle à son père. Batman n'est donc pas surpris lorsque celle-ci après qu'ils aient neutralisé Vertigo, lui vole la foreuse. L'effet d'ailleurs utilisé par Vertigo pour neutraliser Batman et Talia est très bien fait, et les décors comme souvent dans cet épisode sont bien travaillés. Un bon épisode rythmé, mais sans plus.

batmanan 1 22 5

Retour à l'index


23. L’HOMME QUI TUA BATMAN
(THE MAN WHO KILLED BATMAN)

batmanan 1 23 1

Résumé :

Un petit voyou sans envergure : Sidney, arrive chez Ruppert Thorne en étant affolé. Sidney est censé avoir tué Batman, et raconte son histoire à Thorne. En fait, Sidney a tué Batman par accident et se retrouve pris dans un engrenage de voyous qui le glorifient. Le Joker lui-même en veut à Sidney pour avoir éliminé son ennemi de toujours à sa place.

batmanan 1 23 2

Mais Thorne ne croit pas Sidney, il pense que ce dernier veut lui voler sa drogue. Mais Batman n'est pas mort, il a fait semblant de l'être pour remonter jusqu'au pourvoyeur de la drogue. Et Sidney en allant en prison a enfin accompli son rêve de devenir un grand truand.

batmanan 1 23 3

Critique :

Encore une petite perle avec cet épisode ! Il est tout simplement sensationnel, un petit truand sans envergure et maladroit qui veut devenir un grand criminel, tue Batman sans le faire exprès. Très vite, les circonstances s'enchaînent les unes aux autres et il est pris pour un redoutable criminel. Sidney, se retrouve très vite aux prises avec le Joker : dont on se rend compte d'ailleurs, que le Joker ne peut se passer de Batman et qu'il prend son duel avec le chevalier noir comme un jeu. Le Joker commet des crimes, Batman arrive et ils s'affrontent. C'est ce rituel que le Joker adore.

batmanan 1 23 4

Mais comme Batman ne viendra plus, le crime n'a plus de saveur pour le Joker et il s'en prend à Sidney qu'il rend responsable de sa mort. À la fin, on comprend que Batman a fait croire à sa mort pour remonter l'homme qui avait commandité la drogue qu'il devait saisir au début de l'épisode et Sidney en faisant tomber Ruppert Thorne a acquis ses lettres de noblesse en tant que criminel endurci. Épisode très travaillé techniquement, certains dessins sont à tomber : au début, lorsque Sidney est en train de courir sous la pluie, ou lorsque le Joker sort de l'ombre dans son antre pour saluer Sidney. 

Les décors qui sont très beaux, et surtout Harley Quinn en avocate avec son tailleur rouge. Il est à noter également un petit détail, lorsque le Joker tente d'éliminer Sidney, il va dans une usine chimique : Ace Cheminal, qui pourrait rappeler Axis Chemical du premier Batman avec Keaton. Bref, un épisode totalement dans l'esprit de cette série animée. On en redemande.

batmanan 2 23 5

Retour à l'index


24. BAIN DE BOUE
(MUDSLIDE)

batmanan 1 24 1

Résumé :

Matthew Hagen, alias Gueule d'Argile est de retour. Il tente de commettre un vol dans un building, mais Batman intervient et Hagen doit s'enfuir. Il parvient à échapper à Batman avec l'aide d'une femme.

batmanan 1 24 2

Mais Hagen a besoin d'un isotope radioactif : le MP40 fabriqué par Wayne Enterprises pour redevenir lui-même. Il le vole, mais Batman intervient avant que Hagen ne redevienne lui-même. Après un dur combat, Hagen tombe dans la mer et comme de façon précédente, disparaît définitivement ?

batmanan 1 24 3

Critique :

Gueule d'Argile revient à nouveau. Toujours avec son tragique destin, et son corps qui part en lambeaux. Cette fois-ci, il est aidé par une femme, Stella, qui est amoureuse de lui et qui aurait trouvé le moyen de le refaire redevenir lui-même. Il y a d'ailleurs une petite allusion bizarre la concernant, visiblement une référence au film « Psychose » : en effet, elle s'appelle Stella Bates et elle possédait un hôtel, qu'elle a vendu pour pouvoir aider Hagen. Une autre petite référence à « Alien » cette fois-ci, est peut-être également présente ! 

batmanan 1 24 4

L'autre petit détail amusant, est lorsque Stella regarde un film de romance d'Hagen, et qu'à la fin celui-ci est siglé « Warner Bros ». La chose qui n'est pas trop compréhensible est que Batman propose son aide à Hagen pour le soigner, et pourtant lorsque celui-ci va se soigner grâce au MP40 volé dans son usine, Batman interrompt le processus : pas très logique. On a donc ici un épisode moyen, qui se laisse regarder, mais sans plus.

batmanan 1 24 5

Retour à l'index


25. DR JEKYLL, LE RETOUR
(PAGING THE CRIME DOCTOR)

batmanan 1 25 1

Résumé :

Batman intervient lors d'un vol d'un laser médical, malheureusement pour lui, il est blessé à la tête et doit se reposer. C'était des hommes à Ruppert Thorne, qui ont volé ce laser pour son frère Matthew autrefois médecin qui a perdu sa licence à cause de Ruppert Thorne.

batmanan 1 25 2

Mais ce dernier est malade du cœur, et a besoin d'une opération pour survivre. Pour cela, Matthew Thorne enlève Leslie, l'amie de Batman, pour l'assister dans l'opération. Mais Ruppert Thorne a menti, il veut tuer Leslie après la fin de l'opération, Matthew l'aide, et grâce à l'intervention de Batman, il la sauve.

batmanan 1 25 3

Critique :

Un épisode où l'on découvre que Ruppert Thorne a un frère. Cela crée une connexion sans le vouloir avec l'amie de Batman : Leslie. En effet, le frère de Ruppert Thorne, Matthew, connaissait le père de Bruce Wayne tout comme Leslie. On voit également un Batman blessé par un laser, et qui devrait se reposer mais comme à son habitude, n'écoute pas.

batmanan 1 25 4

Il doit sauver son amie Leslie, aux prises avec Ruppert Thorne que ce dernier veut éliminer. On voit ici, tout le mauvais côté de Thorne qui est vraiment sans espoir. Ce n'est pas un épisode exceptionnel, mais assez bien rythmé et plein d'action. La scène où Bruce vient demander à Matthew Thorne de lui parler de son père est très touchante. 

batmanan 1 25 5

Retour à l'index


26. ZATANNA
(ZATANNA)

batmanan 1 26 1

Résumé :

Une magicienne du nom de Zatanna est en spectacle à Gotham City, cela replonge Bruce Wayne dans son passé pour son entraînement dans le but devenir Batman. Elle fait un tour de magie en faisant disparaître 10 millions de dollars sous la vigilance d'un démystificateur de secrets des magiciens.

batmanan 1 26 2

Mais le tour de magie tourne mal et l'argent disparaît vraiment. Zatanna est emprisonnée, mais Batman vient à son aide. Après leur enquête, ils découvrent que c'est Montagu Kaine le démystificateur qui n'est autre que le voleur, Batman et Zatanna l'arrêtent. Mais cette dernière reconnaît Bruce qu'elle a connu des années plus tôt.

batmanan 1 26 3

Critique :

Une vieille connaissance de Bruce Wayne arrive à Gotham City, en la personne d'une magicienne nommée Zatanna. Il l'a connu alors qu'il faisait son entraînement pour devenir Batman, et portait alors le nom de John Smith. Zatanna est la fille de l'illusionniste qui a appris tous ses secrets à Bruce. On en sait donc au fil des épisodes un peu plus sur l'entraînement complet que Bruce a acquis au fil des ans : dans les épisodes précédents, on apprenait qu'il avait été entraîné au Japon aux arts martiaux. C'est tout cet entraînement complet, qui fait de Batman un combattant hors du commun et qui lui permet de se sortir des pires situations.

batmanan 1 26 4

L'épisode est une fois de plus très rempli d'émotion, la fin est vraiment mélancolique comme souvent : Zatanna qui a découvert que Batman est « John Smith » lui demande pourquoi il ne lui a jamais écrit et pourquoi il porte ce masque. Puis, elle disparaît en lui disant qu'elle aussi déteste les au revoir et que cette fois-ci, il n'oublie pas de lui écrire. 

Pour le reste de l'épisode, c'est du classique : un expert qui révèle les secrets des magiciens, utilise l'un de ces secrets pour voler une grosse somme d'argent et s'enfuir avec. Rien de bien original, l'accent ayant été mis sur le passé de Bruce cette fois encore.

batmanan 1 26 5

Retour à l'index


27. LE SUPER MÉCANICIEN
(THE MECHANIC)

batmanan 1 27 1

Résumé :

Les hommes du Pingouin ont commis un nouvel hold-up. Batman et Robin sont à leur poursuite. Mais ils arrivent à s'enfuir et la Batmobile est endommagée. Batman doit donc l'emmener à réparer à son ami Earl, le mécanicien de la Batmobile.

batmanan 1 27 2

Mais un ami à l'un des hommes du Pingouin découvre l'endroit où est réparé la Batmobile. Et le Pingouin fait saboter la Batmobile puis en prend le contrôle total. Heureusement Earl a mis au point un système de sécurité qui permet à Batman et Robin d'échapper à la mort, et ainsi de pouvoir capturer le Pingouin.

batmanan 1 27 3

Critique :

Le Pingouin est de retour, mais cette fois-ci, il n'est pas réellement la vedette de l'épisode. En fait, c'est un prétexte pour faire la connaissance de Earl, le mécanicien attitré de la Batmobile. De plus, cela permet encore à nouveau de faire un tour dans le passé de Batman en découvrant le design de l'ancienne Batmobile (pas très heureux d'ailleurs). Earl répare non seulement la nouvelle Batmobile, mais il en est également le concepteur. Travaillant chez un fabricant d'automobiles, il a tenté d'avertir sa direction qu'un de leur modèle était dangereux et que des gens allaient risquer leur vie avec.

batmanan 1 27 4

Sa direction tente alors de le faire tuer, et Batman intervient pour le sauver. Mais sa carrière est finie, alors à nouveau Batman vient à son aide en lui confiant la conception de sa nouvelle voiture. Sinon, cet épisode reprend également une partie du film « Batman Returns » avec Michael Keaton. Celle où justement le Pingouin et son équipe sabote la Batmobile et où le Pingouin prend le contrôle de la Batmobile. 

L'épisode de la série animée va un peu plus loin, et il est un peu plus logique. En effet, que Bruce en tant que Batman ai un homme comme Earl pour réparer sa voiture est quand même plus crédible que dans le film, où nous voyons Bruce Wayne réparer sa Batmobile lui-même. La fin est assez amusante, le Pingouin revenu en prison, fait la vérification de plaques d'immatriculation de voiture, et parmi elle, il y en a une avec l'inscription « 1 BAT 4U » avec la mention « The Dark Deco State » et qui le met en rogne. Il est à noter un dernier détail, la Batmobile est complètement détruite dans cet épisode, et Earl travaille sur une nouvelle. Bizarrement, dans les épisodes suivants nous retrouvons le modèle normal sans évolution.

batmanan 1 27 5

Retour à l'index


28. HARLEY & IVY
(HARLEY AND IVY)

batmanan 1 28 1

Résumé :

Le joker et Harley Quinn sont poursuivis par Batman. Mais ils parviennent à lui échapper. Mais le Joker exaspéré par l'attitude de Harley, la renvoie de son gang. Alors en solo, Harley commet un vol au musée de Gotham, c'est alors qu'elle rencontre Poison Ivy et s'associe alors avec elle.

batmanan 1 28 2

Elles deviennent très vite les nouvelles terreurs de Gotham City. Mais Batman trouve leur planque, ainsi que le Joker qui veut reprendre Harley, mais elles s'échappent juste le temps de se faire arrêter, et Batman neutralise le Joker.

batmanan 1 28 3

Critique :

Un excellent épisode. Ainsi, le Joker qui en a marre d'Harley Quinn la vire de son gang. Dès lors, elle fait équipe avec Poison Ivy qu'elle rencontre lors d'un casse au musée de Gotham. Elles deviennent alors les nouvelles terreurs de Gotham City en volant un peu partout, au grand dam du Joker qui se rend compte que sans lui, Harley fait mieux que lui ! 

Il décide alors d'aller la rechercher, tâche qui lui est facilité par le coup de téléphone que lui passe Harley pour savoir si elle lui manque. À la fin de l'épisode, tout ce joyeux groupe d'individus malfaisants se retrouvera sous les verrous avec un Joker vert de rage qui hurlera que son prochain gang sera sans femme.

batmanan 1 28 4

Dans les moments forts de l'épisode, il y a lorsque Batman se sort du piège de Harley et Ivy pour se débarrasser de lui et qui tente de stopper le Joker. Celui-ci se met alors à le mitrailler dans une décharge de produits toxiques et Batman de lui crier : « arrête de tirer espèce de cinglé, on est assis sur une poudrière ! » et juste après que tout explose, Batman sauvant une fois de plus son ennemi de toujours. 

Dans les détails amusants de l'épisode, on voit Batman arborer un nouveau masque, avec un masque à gaz greffé sur le masque, cela change du masque à gaz individuel dont il dispose et se sert régulièrement. De même à un moment, on peut voir la plaque d'immatriculation de la voiture de Ivy, celle-ci porte l'inscription « RoseBud » sans doute en clin d'œil au film « Citizen Kane ». En tous cas, encore un excellent épisode bien déjanté à souhait, dans la droite lignée de la série !

batmanan 1 28 5

Retour à l'index

 

 

 

L'asile d'Arkham : alors qu'il regarde la tv, le Joker à la désagréable surprise de voir Cameron Kaiser inaugurer un casino à son effigie. Fou de rage, le Joker s'enfuit pour se venger. De son côté, Batman soupçonne Kaiser d'avoir une raison cachée pour avoir fait ce casino dédié au Joker.