Saison 3Saison 5

L'Agence tous risques

Saison 5


 1. UN TÉMOIN CAPITAL 1ERE PARTIE
(DISHPAN MAN : THE COURT MARTIAL - PART 1)



Résumé :

Hannibal est emmené à l'hôpital suite à un accident de tournage sur son prochain film, il est avec son ami Frankie Santana. Le soir venu, il est chloroformé et emmené dans un avion, là, il fait la connaissance du général Stockwell. Celui-ci l'informe qu'un avion a été pris en otage en Espagne et qu'à son bord, il y a le capitaine Curtis, un des hommes avec Morrison qui peut les innocenter.

Sur l'ordre de Stockwell, l'équipe part donc en Espagne. Avec l'aide de Frankie, et de son savoir-faire en effets spéciaux, l'équipe réussi à monter à bord de l'avion et à neutraliser les pirates. Ils récupèrent Curtis et alors qu'ils l'emmènent dans un coin tranquille, Stockwell leur tombe dessus et Curtis charge l'Agence Tous Risques de graves accusations. Stockwell les faits prisonniers, seul Looping est libre.

Critique :

On commence cette dernière saison de façon étrange. Hannibal qui a eu un accident de tournage sur son prochain film, est emmené à l'hôpital, il est accompagné de son nouvel ami Frankie Santana, incarné par Eddie Velez (Charmed, Numb3rs, Des Jours et des Vies), un expert en effets spéciaux. Alors qu'Hannibal entend à la télévision qu'un avion est détourné en Espagne, le soir venu il se fait enlever et emmener dans un avion privé. Là, il rencontre le général Hunt Stockwell, interprété par Robert Vaughn (Les Arnaqueurs VIP, New-York Police Judiciaire, Arabesque) le très célèbre Napoleon Solo de la série tv Des Agents Très Spéciaux. Stockwell informe Hannibal qu'il les surveille depuis très longtemps mais qu'il a une mission à leur confier et qui peut les sauver également.

À bord de l'avion pris en otage, se trouve le capitaine Curtis, incarné par Sandy McPeak (La Loi de Los Angeles, Brigade de Choc à Las Vegas, Simon et Simon), qui connaît toute l'affaire et peut innocenter l'équipe. L'Agence Tous Risques part en Espagne, et avec l'aide de Frankie Santana, réussissent à s'introduire dans l'avion et à le libérer des pirates. Ils récupèrent Curtis et l'emmènent dans un coin tranquille, mais alors que Looping part chercher de la nourriture, Stockwell intervient et Curtis charge l'équipe de graves accusations. Stockwell emmène l'Agence Tous Risques pour être jugée. Seul Looping est libre.

Alors ce qui change déjà, c'est le générique du début, on a désormais droit à une sorte de remix franchement pas réussi, et qui est plus énervant qu'autre chose sur des images plus 'patriotiques' (le drapeau américain, ça manquait dans les autres versions). D'ailleurs, il y a désormais une musique monocorde en continue énervante à souhait et qui gâche réellement le plaisir de regarder l'épisode. Ensuite, l'épisode est vraiment mal construit que ce soit l'introduction de Stockwell, etc. avec son ordinateur, Hannibal qui se fait avoir facilement... Enfin ce n'est vraiment pas extraordinaire. Le coup de l'hélicoptère de Looping est excessif, même si c'est tout à fait dans le style du personnage.

Un nouveau membre intègre l’équipe : Frankie Santana, qui paraît un peu naze dans cet épisode, mais qui se révélera un peu mieux par la suite. Pas beaucoup d'action, on met surtout en place les nouvelles règles qui seront appliquées pour la série dans cette saison 5. Il est à noter que c'est un épisode à suivre.

Retour à l'index


2. CONDAMNATION 2EME PARTIE 
(TRIAL BY FIRE : THE COURT MARTIAL - PART 2)

Résumé :

Hannibal, Futé et Barracuda sont donc prisonniers des militaires au fort Owen. Ils vont passer en cour martiale. Alors que le procès se déroule et que l'équipe se fait charger par les militaires, Murdock et Frankie recherche le colonel Quyet qui est un témoin à charge dans l'affaire. Ils arrivent à le ramener au tribunal, mais Quyet charge lui aussi l'équipe. Le verdict est sans appel : l'Agence Tous Risques est condamnée à mort.

Critique :

Second épisode de cette cinquième saison, et malheureusement le niveau ne s'améliore pas. L'Agence Tous Risques est donc prisonnière des militaires au fort Owen. Ils vont bientôt passer en cour martiale, et les militaires ne veulent pas qu'ils s'en tirent. L'armée fait donc appel au major Laskov, incarné par David Ackroyd (Xena La Guerrière, Arabesque, Les Routes du Paradis), réputé pour être un procureur terrible. Le procès commence et les militaires chargent à bloc l'Agence Tous Risques, même le colonel Decker y va de son refrain. Josh Curtis est également présent et accuse ouvertement l'équipe, alors que des faits sont mis en évidence, impliquant Morrison qui donnait des renseignements à l'ennemi, un autre nom apparaît : le colonel Chun Van Quyet, interprété par Dana Lee (Dr. KenJAG, Street Justice). Murdock et Frankie partent à sa recherche et finissent par le trouver, Quyet est prêt à apporter son témoignage pour innocenter l'équipe. Mais alors que Frankie et Looping ramènent Quyet au tribunal, ce dernier change complètement sa version des faits et à son tour, charge l'Agence Tous Risques.

Le verdict est donc inéluctable : l'équipe est condamnée à mort. C'est le second épisode qui met en place les éléments de ce que sera la série dans cette saison 5, après leur capture, nous avons droit au procès de l'équipe. Nous en savons enfin un peu plus sur les faits qu'on reproche à Hannibal et ses hommes, on découvre que Morrison n'était pas blanc comme neige, et qu'il traînait des casseroles. L'épisode fait planer le doute sur le fait que ça pourrait être Looping le meurtrier de Morrison, car il a été le dernier à l'avoir vu en vie. On sait aussi qu'un plus gros butin que ce que Hannibal et ses hommes ont volés manquait dans la banque, et de plus pour couronner le tout, Curtis est tué pendant le procès. La réalisation laisse beaucoup, mais alors beaucoup à désirer : par exemple il faut voir la séquence du camion poubelle avec Frankie et Murdock, nous sommes très loin des saisons précédentes.

Très peu d'action car l’épisode est axé sur le procès, nous avons même Lance Legault qui fait une petite apparition en Decker, pas de trace de Lynch ou de Briggs. Quite à faire, j'aurai préféré une apparition de Amy ou même Tawnia Baker. Bref, encore un épisode moyen, mais comme je le dis, c'est la mise en place et un troisième épisode fut fait pour cela, je pense sincèrement qu'on aurait pu tout placer en un seul : là, ça fait trop traîner les choses en longueur inutilement. Dommage. Et je n'arrive vraiment pas à me faire à ce très mauvais générique remixé.

Retour à l'index


3.  EXÉCUTION 3EME PARTIE
(FIRING LINE : THE COURT MARTIAL - PART 3)

Résumé :

L'Agence Tous Risques va bientôt être exécutée, et Looping avec l'aide de Frankie veulent tenter de les sauver. Ils remontent donc jusqu'à Stockwell, mais celui-ci les neutralise et les laisse dans un endroit désert. Grâce à lui, Frankie et Looping savent où sont leurs amis, et ils tentent d'organiser une évasion. Elle réussit et l'équipe est sauvée et retrouve Stockwell dehors pour travailler avec lui sur des opérations. Mais avant, Hannibal veut finir l'histoire avec Curtis et leur accusation. Ils retrouvent le complice de Curtis, et savent enfin le fin mot de l'histoire. Ils rejoignent alors l'équipe de Stockwell.

Critique :

Le meilleur de la trilogie qui pose les bases de la dernière saison. L'équipe va être exécutée, et est enfermée sur une île où il est pratiquement impossible de s'échapper. Looping et Frankie décident alors d'intervenir pour tenter de les sortir de là, et remontent jusqu'à Stockwell, mais ce dernier les neutralise et les laisse dans un coin désert. Looping et Frankie réussissent à organiser une évasion, tandis que Stockwell fait une proposition à l'équipe : de travailler pour lui sur des missions spéciales, en échange de leur liberté totale et leur grâce totale par le président lui-même. L'équipe passe donc au peloton d'exécution, mais c'est une nouvelle ruse de Frankie qui a fonctionné.

L'équipe est libre, mais Hannibal veut avoir le fin mot de l'histoire avec la mort de Curtis. Stockwell raconte alors ce qu'il pense savoir : Curtis aurait tué Morrison, car ce dernier savait déjà que Curtis trempait dans le trafic d'armes, et Curtis pour ne pas être emprisonné a tué Morrison. C'est ensuite son complice à Curtis, que nous avons vu dans le premier épisode de la saison 5, qui l'aurait tué car Curtis devenait un danger. L'équipe part en chasse du complice de Curtis et le trouve, il confirme les dires de Stockwell. L'équipe rejoint alors le QG de Stockwell, à Langley en Virginie.

Ce dernier épisode termine enfin la trilogie pour en arriver au but final : l'équipe sera désormais sous les ordres de Stockwell. Un peu meilleur que les deux précédents, on retrouve un peu d'ambiance des saisons précédentes : voitures volantes et explosions. Il y a même un peu d'humour, voir par exemple lorsque Futé rêve qu'il arrive sur le peloton d'exécution et que lorsqu'il parle à Hannibal, celui-ci est dans son costume de monstre marin ! Excellent ! Ou celui où Looping et Frankie se réveillent après avoir été endormis par Stockwell. Néanmoins on sent que l'équipe a un peu moins d'énergie que dans les saisons précédentes, espérant que les épisodes suivants qui n'auront plus besoin de la mise en place seront un peu meilleurs.

Retour à l'index


4. MATCH AU SOMMET
(QUARTERBACK SNEAK)

Résumé :

L'Agence Tous Risques est chargée par Stockwell, de récupérer un biochimiste allemand, le docteur Warren Strasser et sa femme car il a trouvé le moyen de doper les facultés du corps humain, et cela pourrait fausser les équilibres. L'équipe provoque donc Eisher l'homme chargé de surveiller Strasser pour un match de football américain contre les hommes modifiés.

L'équipe se rend alors en Allemagne de l'Est, pour récupérer la découverte de Strasser, ce qu'ils font. Alors que Murdock tente de libérer la femme de Strasser, il se fait prendre, mais heureusement Futé, lui, réussi à la libérer. Et Looping réussi à s'emparer de l'hélicoptère qui l'emmenait en prison : il récupère l'équipe et les joueurs sur le terrain et passe à l'ouest avec eux. La mission est réussie.

Critique :

Un piètre épisode.  Stockwell (toujours incarné par Robert Vaughn) charge l'équipe d'aller récupérer un biochimiste allemand, Warren Strasser incarné par Bo Brundin (Falcon Crest, Dallas, Manimal), qui a inventé un sérum capable d'augmenter les performances des corps humains. Celui-ci a été testé sur les joueurs de l'équipe de football allemande qui sont victorieux à chaque match. Hannibal se fait alors passer pour un riche texan et provoque Eisher, interprété par Lyman Ward (JAG, Arabesque, Melrose Place), l'agent de la police allemande chargé de surveiller Strasser pour faire un match de football contre son équipe. Eisher accepte, et l'équipe part pour l'allemagne de l'Est avec des joueurs recrutés dans les amis de Barracuda : T.J Bryant joué par Joe Namath, Mike Horn joué par Alan Autry, Davey Miller joué par John Matuszak et Steamroller joué par Jim Brown.

L'équipe prend contact avec Strasser qui remet à Futé son invention, mais il ne veut pas partir sans sa femme qui est elle aussi prisonnière des services secrets allemands. Tandis que le match commence, Looping part pour libérer la femme de Strasser, incarnée par Judy Geeson, mais se fait arrêter et emmener en hélicoptère en prison, Futé à son tour va chercher la femme de Strasser et réussi à la libérer. Looping réussit à s'emparer de l'hélicoptère qui l'emmène en prison, et rejoint l'équipe et les joueurs sur le terrain, Futé réussi à rejoindre lui aussi l'hélicoptère à temps. Looping emmène tout le monde en Allemagne de l'ouest, la mission est réussie.

Une grande partie de l'épisode se concentre sur le match de football américain que livre Barracuda et ses amis contre les joueurs de l'équipe de Eisher et ce n'est pas vraiment intéressant. Le reste à côté est vraiment cousu de fil blanc, comme par exemple la scène de Futé avec le garde allemand de la femme de Strasser. Et ce que fait Frankie Santana n'est pas vraiment amusant, bref un épisode vraiment faible.

Retour à l'index


5. THÉORIE DE LA RÉVOLUTION
(THE THEORY OF REVOLUTION)

Résumé :

L'Agence Tous Risques est chargée par Stockwell d'aller récupérer 3 ressortissants américains prisonniers à San Marcos par le général Martien. L'équipe arrive sur l'île et commence à repérer les lieux, lorsqu'ils tombent sur les révolutionnaires qui veulent libérer le peuple de Martien. Hannibal et l'équipe font une alliance avec eux, et montent un plan pour libérer les 3 américains qui sont en fait des espions. L'équipe libère les 3 américains, mais les soldats font prisonniers les civils et vont les exécuter, l'équipe retourne alors les libérer. Et ils en profitent pour détruire le bateau bourré d'appareillage électronique des 3 américains. La mission est réussie.

Critique :

Un nouvel épisode réalisé par Sydney Hayers, et cette cinquième saison a bien du mal à décoller. L'Agence Tous Risques est cette fois-ci envoyée en mission à San Marcos, pour récupérer 3 ressortissants américains qui sont en fait des espions. Arrivés sur place, ils tombent sur une révolution qui est en train de prendre et qui est menée par Tomas Jefferson, interprété par Pepe Serna (Hôtel Malibu, Esprits Criminels, Deux Flics à Miami).

L'équipe fait alors alliance avec lui, grâce à la charmante Bonita, interprétée par Tasia Valenza (Rick Hunter, Star-Trek Next Generation, 21 Jump Street), que Frankie a sauvé et qui est devenue leur alliée. Futé se fait arrêter pour localiser exactement la position des 3 prisonniers américains, et après un dur interrogatoire par Martien, incarné par Castulo Guerra (Dallas, Les Experts, Prison Break), l'équipe attaque et libère les américains. Mais alors qu'ils vont repartir, ils sont avertis que les soldats de Martien ont arrêté tous les villageois et vont exécuter Bonita, Jefferson et les autres. L'équipe décide alors de revenir pour les libérer et faire réussir la révolution. Barracuda et Frankie s'occupent du palais de Martien, tandis qu'Hannibal, Futé et Looping libèrent les prisonniers. Looping en profite pour détruire le bateau rempli d'appareillage électronique. Martien et ses hommes sont neutralisés, la révolution est en bonne voie, et la mission de l'équipe est réussie. 

Certes cet épisode est légèrement au-dessus du niveau des premiers épisodes de cette cinquième saison, mais il y a tout de même des choses qui pêchent. Par exemple, je ne trouve pas judicieux la chanson pendant l'attaque d'Hannibal et ses hommes pour libérer Bonita et les autres (question de goût on va dire). Néanmoins on retrouve un peu le schéma des anciennes saisons : voitures volantes, explosions d'un peu partout, l'hélicoptère, etc. et ça donne une petite bouffée d'oxygène à cet épisode mais rien de plus : dommage. La séquence de fin est pourtant assez amusante, et rappelle là aussi les saisons précédentes : Looping remet l'insigne du loup à Futé et tous les deux hurlent ensemble

Retour à l'index


6. UNE VIEILLE AMITIÉ
(THE SAY U.N.C.L.E. AFFAIR)

Résumé :

L'équipe s'empare d'un avion russe, et le ramène aux États-Unis. Peu après, Stockwell va retrouver un vieil ami russe : Ivan Trigorin, ce dernier gaze Stockwell et l'équipe reçoit peu après un appel de Carla les informant que Stockwell a disparu. L'Agence Tous Risques n'a que 36 heures pour retrouver Stockwell sinon toutes les missions liées à lui, et la situation de l'équipe seront annulées. L'équipe enquête et découvre que ce sont les chinois à qui Ivan veut vendre l'appareil russe que l'équipe a volé. Au cours de leur enquête ils découvrent l'adresse d'un asile psychiatrique, l'équipe fait alors interner Looping qui joue le rôle de Frank Sinatra. Il repère où se trouve Stockwell, et l'équipe monte alors un traquenard à Ivan, Stockwell est sauvé et Ivan arrêté.

Critique :

Cela aurait dû être un grand épisode, malheureusement on se retrouve avec un épisode vraiment moyen une fois de plus. L'équipe vole un avion de chasse russe, et le cache. Peu de temps après, Stockwell va voir un vieil ami Russe : Ivan Trigorin, incarné par David McCallum (Des Agents Très Spéciaux, Trainer, Arabesque) le très célèbre docteur Mallard de la série tv NCIS Enquêtes Spéciales. Ce dernier le gaze et le capture pour lui soutirer l'endroit où l'avion russe volé par l'équipe se trouve. L'équipe n'a que 36 heures pour retrouver Stockwell sinon toutes les affaires liées à lui ainsi que le statut de l'Agence Tous Risques sera perdu. L'équipe commence alors son enquête et découvre que Trigorin a des liens avec les chinois. Au fil de leurs investigations, l'équipe découvre l'adresse d'un asile psychiatrique, c'est là qu'est enfermé Stockwell.

L'équipe met alors en place une opération pour le faire sortir, et ça marche. Hannibal indique alors à Trigorin que le chasseur russe est caché dans des studios de cinéma, arrivé sur place, l'équipe arrive et neutralise les hommes de Trigorin et délivre Stockwell. Ce dernier stoppe Trigorin. Alors il faut savoir que cet épisode est un énorme hommage à la série Des Agents Très Spéciaux dont les interprètes principaux étaient Robert Vaughn dans le rôle de Napoleon Solo et David McCallum qui jouait Illya Kuryakin, et ce à commencer par le titre de l'épisode, puisqu'en version originale la série s'appelait : The Man from U. N. C. L. E.

L'épisode est également formaté comme un épisode de la série Des Agents Très Spéciaux, avec les mêmes effets de transition, les titres des chapitres, etc. Malheureusement, la nostalgie ne suffit pas, et l'épisode piétine vraiment beaucoup et on s'ennuie rapidement. Même l'imitation de Frank Sinatra par Looping ne parvient pas à décrocher un sourire. À noter, c'est la dernière fois que Robert Vaughn et David McCallum étaient réunis ensemble à l'écran.

Retour à l'index


7. MORT SUR ORDONNANCE
(ALIVE AT FIVE)

Résumé :

Stockwell charge l'Agence Tous Risques de libérer une journaliste qui est auprès de Tommy Tedesco, un truand notoire. Dans le même temps, Futé fait part à l'équipe de son intention de quitter le groupe et les opérations de Stockwell. L'équipe libère la journaliste Sally Vogel des mains de Tedesco, et Futé quitte le groupe. Elle leur apprend que Tedesco va faire assassiner Brick Peterson un autre parrain du milieu, qui ne veut pas jouer le jeu avec Tedesco. Sally réussi à prévenir Brick, mais Tedesco envoie un faux meurtrier pour que la sécurité se relâche, l'équipe part alors pour Atlantic City, l'équipe arrive à temps et Sally reconnaît le tueur, il est neutralisé à temps et Futé décide de rester.

Critique :

Encore un épisode moyen, cette fois-ci, Stockwell charge l'Agence Tous Risques de récupérer une journaliste, Sally Vogel incarnée par Valerie Wildman (Venice The Series, Des Jours et des Vies, Beverly Hills), qui s'est infiltrée auprès de Tommy Tedesco, interprété par Richard Romanus que l'on a déjà pu voir auparavant dans la série, un truand notoire. Futé dans le même temps fait part à l'équipe de son désir de partir et de quitter les missions de Stockwell.

L'équipe organise alors un faux incendie dans la maison de Tedesco, et avec l'aide des pompiers, Futé, Looping et Frankie s'introduisent chez Tedesco. Ils récupèrent Sally et commencent à fuir. Sally apprend à l'équipe que Tedesco a payer un tueur pour assassiner Brick Peterson, incarné par Paul Sylvan que l'on a déjà pu voir dans la série auparavant, un autre patron de syndicat des camionneurs et qui ne veut pas jouer le jeu avec Tedesco. Sally réussi à prévenir Peterson que Tedesco veut le faire tuer, et il renforce la sécurité. Mais Tedesco a lancé la police sur les trousses de l'Agence Tous Risques, toutefois ceux-ci parviennent tout de même à s'enfuir et à rejoindre Atlantic City pour sauver Peterson.

En effet, Tedesco a fait envoyer un faux tueur pour faire relâcher les mesures de sécurité au meeting de Peterson. L'équipe arrive à temps, et Sally reconnaît le tueur. Il est neutralisé par l'équipe et Futé décide de rester. Ce n'est vraiment pas folichon, on a certes encore des voitures volantes, mais désormais ce n'est plus Hannibal qui tire dessus, mais il faut bien rentabiliser le rôle de Frankie Santana : et c'est donc lui qui déclenche des explosifs à distance. Le faux départ de Futé n'est pas plus émouvant que cela, et la scène où on le voit partir avec la chanson mélancolique puis revenir en courant poursuivi par la police, deux fois de suite, ne décroche pas vraiment de fou rire. On retrouve une fois de plus Red West en shérif cette fois-ci, mais ça ne suffit pas à relever le niveau de l'épisode hélas.

Retour à l'index


8. RÉUNION DE FAMILLE
(FAMILY REUNION)

Résumé :

L'Agence Tous Risques est chargée par Stockwell de récupérer un criminel et de lui permettre de passer les fêtes de noël avec sa fille. L'équipe part donc en Floride pour récupérer Bancroft et sa fille. Mais Frankie et Barracuda sans le savoir ramène une fausse Ellen Bancroft qui essaye de tuer Bancroft. Looping découvre qu'en fait Bancroft est le père de Futé, et qu'il est condamné. L'équipe découvre que c'est Jacob Edwards qui détient la fille de Bancroft et que ce dernier accuse à charge dans ses mémoires.

L'Agence Tous Risques va donc le secouer un peu, et réussissent à récupérer la véritable fille de Bancroft, mais Edwards a fait placer un émetteur dans la montre de Ellen. Les hommes d'Edwards débarquent mais l'équipe les mènent en bateau. Mais les hommes d'Edward finissent par les retrouver, mais Bancroft meurt entre-temps et l'équipe met au point une contre-attaque et neutralise les hommes d'Edwards. Ellen apporte les documents compromettants à la commission gouvernementale, et Edwars est arrêté.

Critique :

Cet épisode est plutôt agréable. L'Agence Tous Risques est chargée par Stockwell cette fois-ci de protéger un criminel, A. J. Bancroft incarné par Jeff Corey (Starman, Babylon 5, Hell Town), qui détient des documents compromettants contre des politiciens en vue comme par exemple Jacob Edwards, incarné par John Carter que l'on a déjà vu auparavant dans la série dans l'épisode où il jouait le faux Hannibal, qui va devenir conseiller du président des états-unis. L'équipe part donc pour la Floride et récupère Bancroft et sa fille Ellen, interprétée par Clare Kirkconnell (Flic ou Zombie, Histoires Fantastiques, Dream On). Mais cette dernière n'est pas la vraie fille de Bancroft, il s'agit de Evelyn Bronston, jouée par Terri Treas (Alien Nation, Roseanne, Murphy Brown).

Grâce à elle, l'équipe met la main sur un des hommes de Edwards, Owens interprété par Beau Billingslea que l'on a déjà vu dans la série, et vont mettre la pression sur Edwards. Ce dernier fait déplacer la fille de Bancroft, et Looping qui a suivi ses hommes permet à l'équipe de récupérer Ellen. Mais Edwards a fait placer un émetteur dans la montre d'Ellen, heureusement l'équipe l'a découvert et envoie les hommes d'Edwards dans un faux lieu. Pendant ce temps, Looping apprend de Bancroft qu'il est le père de Futé, et qu'il est mourant. Les hommes d'Edwards retrouvent l'équipe, mais Bancroft meurt entre-temps. L'équipe organise une contre-attaque et neutralise les hommes d'Edwards.

Ellen va alors apporter les documents de son père à la commission gouvernementale chargée d'enquêter sur Edwards, ce dernier est arrêté. Stockwell confirme à Looping que Bancroft était le père de Futé, ce dernier a désormais une sœur. L'histoire de famille entre Bancroft, Futé et Ellen est vraiment sympa, et il y a de jolis moments d'émotion lorsque Futé parle avec son père sans le savoir, où encore lorsqu'il se dispute avec Looping : on sent vraiment l'amitié qu'il y a entre Futé et Murdock. Sinon, on retrouve les voitures volantes, dommage que ce soit encore grâce à Frankie Santana pour que le personnage soit utile, et la séquence avec l'ours et les hommes d'Edwards est simplement grandiose ! Dans les détails à noter, Hannibal n'a pas la même voix en français que d'habitude, et Stockwell utilise en français le nom en vo de Futé lorsqu'il répond à Murdock : 'Face' à propos de Bancroft si il est son père. Bon épisode donc, avec en prime une très jolie demi-sœur de Futé. 

Retour à l'index


9. LE POINT DE NON-RETOUR
(POINT OF NO RETURN)

Résumé :

Hannibal est à Hong Kong pour une mission solo pour Stockwell, pour la récupération de matériel nucléaire. Mais il est repéré et tente de s'enfuir, il prévient Stockwell mais malheureusement ses poursuivants le rattrapent et le stoppent. L'équipe veut se lancer à la recherche d'Hannibal, mais Stockwell refuse. Mais l'équipe ne se laisse pas faire et part avec Stockwell pour Hong Kong. Ils n'ont que 36H pour retrouver Hannibal et trouver le stock de plutonium volé.

L'équipe commence à mener son enquête sur place et plus elle avance, plus il semblerait qu'Hannibal soit mort. L'équipe découvre aussi que Alice Heath l'agent de liaison d'Hannibal est de connivence avec les voleurs, et notamment Byron Chin leur chef. Mais ce dernier travaille en fait pour Lin Wu qui règne en maître sur le crime à Hong Kong. L'équipe fini par retrouver Hannibal, et poursuivent Lin Wu jusqu'au bout où elle doit embarquer le plutonium. Elle est stoppée par l'Agence Tous Risques.

Critique :

Le niveau descend d’un cran. Hannibal est en mission solo pour le colonel Stockwell, il doit retrouver un chargement de plutonium volé, mais alors qu'il observe les voleurs, il est repéré et neutralisé juste après avoir prévenu Stockwell. L'équipe apprend alors de la part de Stockwell qu'Hannibal a disparu et qu'il a lancé un code d'urgence mentionnant qu'il ne reste plus que 36 heures pour retrouver le plutonium volé. Stockwell ne veut pas que l'équipe parte à la recherche d'Hannibal, mais ceux-ci ne lui laissent pas le choix et l'équipe débarque à Hong Kong. Ils commencent à mener leur enquête, et très vite découvrent qu'Hannibal été véhiculé par Bobby, incarné par Dustin Nguyen (JAG, 21 Jump Street, Seaquest Police des Mers), qui n'est autre qu'un agent de Stockwell sur place.

L'équipe retrouve également Alice Heath l'agent de liaison sur place d'Hannibal, interprétée par Rosalind Chao (Newport Beach, Six Feet Under, Shérifs à Los Angeles), et découvre rapidement que celle-ci est un agent double à la solde des voleurs et notamment Byron Chin, incarné par Soon Tech-Oh que l'on a déjà vu auparavant dans la série, mais ce dernier travaille, lui, pour Lin Wu, interprétée par Nancy Kwan (Urgence, La Noble Maison, Côte Ouest), qui règne en maître sur les activités illégales à Hong Kong. Stockwell est capturé et tout laisse à penser qu'Hannibal est mort, mais l'équipe délivre Stockwell et grâce à Alice remonte jusqu'à Lin Wu et Hannibal qui est en vie.

L'équipe récupère Hannibal et poursuit Lin Wu et sa clique jusqu'au bateau qui doit emmener le container de plutonium. Ils neutralisent Lin Wu et toute sa bande et récupèrent le plutonium. C'est vraiment un épisode moyen, évidemment le fait à observer est l'absence en majorité de l'épisode d'Hannibal. George Peppard apparaît seulement au début et à la fin de celui-ci. On peut constater le grand dévouement de ses hommes envers lui. Il n'y a pas vraiment d'humour, et même Murdock lorsqu'il croit qu'il est contaminé n'est pas vraiment amusant. Le vol de plutonium est un sujet bateau dans les séries US, pratiquement toutes celles de cette époque ont eu un épisode avec une histoire comme celle-ci. Quant à la séquence de combat entre Stockwell et les hommes de Byron Chin, mieux vaut la passer sous silence, tant elle est ridicule. Peut mieux faire.

Retour à l'index


10. LE CRÂNE DE CRISTAL
(THE CRYSTAL SKULL)

 

 

Résumé :

À Washington DC, un agent de Stockwell manque de se faire tuer par une bombe. En fait, c'est pour débusquer le Jaguar, un dangereux terroriste sur lequel personne n'avait pu mettre un visage. Il s'agit en fait de Charles Jourdan un directeur de casino qui vit à Monte Carlo. L'équipe s'y rend et Murdock se fait alors passer pour l'agent secret censé être mort dans l'explosion : Logan Ross.

L'équipe commence alors son enquête, et découvre dans un premier temps que Jourdan veut tuer l'ambassadeur Moore, l'équipe intervient à temps pour le sauver. Jourdan capture Looping, mais l'équipe intervient, et Dominique, la compagne de Jourdan, le tue pour sauver Murdock dont elle est amoureuse. Mais en fait, l'équipe découvre que le Jaguar n'est autre que Dominique.

Critique :

Encore un épisode médiocre de la série. Un agent de Stockell manque d'être tué par une explosion dans un hôtel à Washington. C'était en fait pour trouver le Jaguar, un dangereux tueur sur lequel personne n'a pu mettre un visage. Stockwell a découvert qu'il s'agit de Charles Jourdan, incarné par Roy Dotrice (Madigan de Père en Fils, Arabesque, La Belle et la Bête) qui est à la tête d'un casino à Monte Carlo, L'Agence Tous Risques est alors chargée de le neutraliser et de stopper une opération « Lame de Fond » qu'il a en cours.

L'équipe part donc pour Monte Carlo, et Murdock se fait passer pour l'espion qui aurait dû être tué à Washington : Logan Ross. Looping fait son numéro, et l'agence commence son enquête dans le casino de Jourdan. Murdock est sous le charme de la petite amie de Jourdan, Dominique Conré interprétée par Karen Kopins (Dallas, Les Deux Font la Paire, Hooker), par qui il obtient quelques informations. L'équipe découvre que Jourdan veut assassiner l'ambassadeur Moore, qui est son invité, mais elle réussit à s'interposer et à le sauver.

Jourdan capture alors Looping, mais l'équipe réussi à le délivrer, et Dominique tue Jourdan pour sauver Looping dont elle est amoureuse. L'équipe la ramène au casino, et alors qu'ils partent leur voiture explose. Heureusement, c'était une voiture radio-commandée, et l'équipe découvre qu'en fait le Jaguar n'est autre que Dominique, et qu'elle projette d'assassiner un prince sur son bateau. Heureusement, l'équipe est là avant elle, et la neutralise. Il ne se passe vraiment pas grand-chose, on assiste surtout au numéro de Murdock en pseudo 007, mais ce n'est pas vraiment amusant. Il n'y a plus de cascades comme les autres saisons lorsque l'équipe était sur des bateaux, l'action se passant majoritairement sur des bateaux là aussi, mais c'est plus calme, dommage.  Il est d'ailleurs à noter si je ne m'abuse que la fin de l'épisode fait référence à une fin d'un James Bond avec Roger Moore. Mais ce n'est pas cela qui relève le niveau de l'épisode.

Retour à l'index


11. LAME DE FOND
(THE SPY WHO MUGGED ME)

 

Résumé :

Dans la brousse Australienne, l'équipe a récupéré un crâne de cristal, et ils sont poursuivis. Heureusement, ils arrivent à rejoindre leur avion, mais il est touché par les poursuivants, et ils doivent sauter de l'avion. Futé, Frankie et Murdock arrivent sur une île où ses habitants prennent Murdock pour un dieu à cause du crâne de cristal. Mais les hommes d'une île adverse viennent voler le crâne, alors que le peuple de Murdock vont le lyncher, Hannibal et Barracuda arrivent en renfort. L'équipe part donc sur l'autre île pour récupérer le crâne et les habitants enlevés, en arrivant sur celle-ci l'équipe découvre que des hommes exploitent les habitants dans une mine de diamants.

L'équipe neutralise les mercenaires et reprennent possession de l'île, mais le chef local ne veut pas rendre le crâne de cristal, Murdock doit alors l'affronter en combat singulier. Il gagne et reprend le crâne de cristal, mais les hommes d'Australie arrivent et font prisonnier Hannibal, Futé et Barracuda. Heureusement Frankie et Futé viennent à leur secours, l'équipe peut ramener le crâne de cristal à Stockwell.

Critique :

Un épisode sans grand intérêt. L'Agence Tous Risques est en Australie et a récupéré un crâne de cristal qu'ils doivent remettre à Stockwell pour maintenir la paix entre deux pays du moyen-orient. Mais ils sont poursuivis et leur avion est touché. Futé, Looping et Frankie doivent alors sauter en parachute et atterrissent sur une île où les habitants prennent Murdock pour un dieu et lui offre même une fiancée : Leesa, interprétée par Rochelle Ashana (Carjack, Kickboxer, Flic à tout Faire). Mais un chef d'une autre île qui est assisté de mercenaires viennent l'enlever et prennent avec eux le crâne de cristal. Alors que Looping va se faire lyncher par sa tribu, Hannibal et Barracuda arrivent à temps en renfort.

L'équipe part donc sur l'autre île, et découvrent qu'en fait les mercenaires utilisent les gens enlevés de la première île pour les faire travailler dans une mine de diamants. Ils utilisent la couverture d'un monastère et de moines pour réaliser leur opération. L'équipe réussi à neutraliser les mercenaires et reprennent le contrôle de l'île. Mais le chef ne veut pas rendre le crâne de cristal, et Looping doit l'affronter en combat. Il gagne, mais les australiens les ont retrouvés. Heureusement, Hannibal les emmène au monastère, là où Frankie et Futé viennent à leur aide. Ils récupèrent le crâne de cristal et font sauter le monastère.

L’épisode traîne en longueur, il y a beaucoup de latences incompréhensibles, surtout avec le peuple de Looping, et on s'ennuie assez rapidement. Le combat au clair de soleil sur le tronc d'arbre entre Looping et le chef prête à sourire, et alors qu'on se dit qu'à la fin du combat, en récupérant le crâne de cristal, l'épisode va enfin se terminer, et bien non ! On rajoute une longueur avec les australiens qui reviennent ! Cela n'en finit pas de finir. Bref, même s’il y a la présence d'un hélicoptère, cette fois-ci pas vraiment de cascade avec et Looping ne le pilote même pas. On notera juste que Stockwell n'est vraiment pas gracieux dans cet épisode, quant à la légende du crâne de cristal, là aussi c'était un sujet bien de cette période dans les films et séries US.

Retour à l'index


12. LA GUERRE DES ÉTOILES
(THE GREY TEAM)

Résumé :

Paula Anderson entend une conversation téléphonique où son père va vendre des secrets défense à la Russie, elle décide alors de prendre son attaché case avec les documents secrets de son père et elle s'enfuie voir un ami âgé : Bernie Greene. Stockwell fait alors appel à l'Agence Tous Risques pour la retrouver avant que d'autres personnes mal intentionnées ne la trouvent avant eux. En fait, Randy Anderson, le père de Paula travaille avec Stockwell pour démasquer Saroff un espion russe sur le sol américain, et les faux documents qu'il devait lui remettre sont dans l'attaché case et devaient être utilisés à cette fin. La poursuite pour récupérer les documents commence. Paula fini par retrouver son père et découvrir la vérité, mais Saroff les enlève tous les deux. Mais heureusement, l'équipe rejoint Saroff et ses hommes, et avec l'aide de Bernie et ses compagnons de la maison de retraite, Saroff et sa bande sont arrêtés. 

Critique :

Un épisode assez mauvais. Paula Anderson, incarnée par Moya Kordick (Les Routes du Paradis, Neige sur Beverly Hills), une adolescente surprend une conversation téléphonique de son père qui va vendre des secrets défense à propos du système laser de la guerre des étoiles aux russes. Paula prend alors l'attaché case de son père avec les documents confidentiels à l'intérieur et s'enfuie avec chez un vieil ami : Bernie Greene, interprété par Lew Ayres (Les Routes du Paradis, Lime Street, Hawaï Police d'état). Stockwell charge donc l'équipe de retrouver Paula et les documents avant que des gens mal intentionné ne mettent la main dessus. L'équipe se rend donc chez Randy Anderson, interprété par Michael Shannon (Les Enquêtes de Morse, Boston Justice, Red Dwarf), le père de Paula et ce dernier leur apprend qu'en fait c'est un piège qu'ils ont monté avec Stockwell pour piéger un espion russe : Saroff, incarné par Tony Steedman (Babylon 5, Mariés Deux Enfants, La Belle et la Bête). Mudock se fait donc passer pour un spécialiste du laser pour que les russes s'intéressent à lui, pendant que Bernie emmène Paula dans une maison de retraite pour demander de l'aide à un vieil ami, tandis que le reste de l'équipe part à sa recherche. Ils finissent par retrouver Paula, mais Saroff la kidnappe avec son père.

L'équipe avec l'aide de Bernie et les personnes de la maison de retraite, neutralisent Saroff et ses sbires, et libèrent Paula et son père. Il nous fallait bien un épisode avec les personnes âgées, on en a déjà eu dans la série, mais c'était également un des grands thèmes des séries US de l'époque. Malheureusement ce n'est pas très distrayant, c'est même assez longuet : la partie avec le bus dure une éternité pour pas grand-chose au final et une fois encore on s'ennuie réellement. De plus, je n'ai pas trop compris la partie avec Murdock et le fait qu'il se fasse passer pour un spécialiste du laser, mais on nous ressert les même tubes lumineux rouges. Seule la partie où il s'évade à l'aide d'un laser est un peu plus réaliste, en effet nous n'avons pas droit à un faisceau incrusté mais à un rayon invisible qui découpe le pan de mur : c'est certes moins visuel mais plus réaliste. Petit bémol tout de même, il découpe le mur en cercle alors que le laser est sur un support fixe qui ne fait pas de rotation. Bref, on sent que la fin de la série est proche.

Retour à l'index


13. SOIRÉE DE DÉTENTE
(WITHOUT RESERVATIONS)

Résumé :

L'Agence Tous Risques termine une nouvelle mission pour Stockwell, et l'équipe est fatiguée. Ils ont donc 15 jours de permission, et leur première soirée sans surveillance. Futé et Frankie vont manger dans le restaurant où travaille désormais Murdock. Ce dernier au cours de la soirée, repère un type louche qui est rejoint par un autre. Alors que Futé et Frankie vont les neutraliser, un autre complice arrive et tire sur Futé qui est blessé grièvement. Ils veulent assassiner un procureur qui doit venir manger, heureusement, Looping réussi grâce à Barracuda qui est venu chercher une pizza à les avertir. Mais alors que Hannibal et Barracuda arrivent à neutraliser les trois hommes, le flic de la rue est aussi dans le coup et l'équipe est neutralisée. Heureusement, Hannibal fait une diversion et l'équipe reprend l'avantage, et l'avocat général Liebster est sauvé ainsi que Futé.

Critique :

Nous terminons cette 5e et dernière saison par un épisode moyen. L'Agence Tous Risques qui revient de mission, est fatiguée et veut 15 jours de repos avec leur première soirée de libre sans surveillance. Stockwell accepte. Frankie et Futé vont manger dans le restaurant où Murdock travaille désormais tenu par Gina Cucino, interprétée par Ely Pouget (Les Feux de l'Amour, Mentalist, Les Experts), et son père. Durant la soirée, Looping repère un homme louche qui est armé avec un magnum 357 et bientôt rejoint par un complice. Alors qu'avec l'aide de Futé et Frankie ils vont les neutraliser, leur chef Lou Canter, incarné par Mills Watson que l'on a déjà vu dans la série auparavant, tire et blesse grièvement Futé. En fait, ces trois hommes sont là pour tuer le procureur général Liebster.

Heureusement, grâce à Barracuda venu chercher une pizza, Murdock réussit à l'avertir avec Hannibal. L'équipe neutralise les trois hommes, mais le flic local arrive et est lui aussi de connivence avec les autres : l'équipe est une fois de plus mise hors service. Heureusement, Hannibal réussi à créer une diversion, et l'équipe arrêtent pour de bon les 3 hommes, Liebster est sauvé ainsi que Futé.

Un épisode qui n'est vraiment pas exceptionnel donc, à noter d'ailleurs que la séquence du début de l'épisode avec Futé, Barracuda et Hannibal dans le camion puis ensuite Looping qui arrive avec l'avion pour les récupérer est une réutilisation d'un ancien épisode, et ils ont juste insérer une petite scène où l'on voit Frankie monter dans un avion, juste pour le rajouter à l'équipe. Le reste est moyen, il ne se passe grand-chose, juste à la limite l'idée du flic de quartier qui soit lui aussi dans le coup est une bonne idée. Saison 5 mitigée, et qui terminait la série définitivement. Il faudra attendre ensuite 23 ans pour revoir l'Agence Tous Risques sur grand écran dans le film avec Liam Neeson dans le rôle-titre d'Hannibal.

Retour à l'index