PrésentationSaison 2

L'Agence tous risques

Saison 1


 1. RIO BLANCO
(THE A-TEAM, EPISODE PILOTE) 



Résumé :

Dans un petit village mexicain : Rio Blanco, une bande de bandits cherche à mettre la main sur un journaliste : Al Massey. Ce dernier tente de s'enfuir, mais se fait attraper par la bande, il est un ami de Amy Allen, une jolie journaliste, qui demande l'aide d'une bande de mercenaires qui se fait appelée : L'Agence Tous Risques. Ils sont recherchés pour vol, et poursuivi par le colonel Lynch.

L'Agence Tous Risques accepte la mission et se rend au Mexique. Ils apprennent que c'est un certain Valdez qui détient Massey, et qu'il se planque dans des collines où il fait la loi. Mais alors que Hannibal et ses hommes mettent hors service Valdez, une véritable armée leur tombe dessus, ils se retrouvent vite débordés. Capturés, ils se rendent compte que Valdez est un pourvoyeur de marijuana à la solde du colonel Flores et qu'ils forcent les paysans à en cultiver. L'Agence tous Risques retrouve Al Massey, le libère et mettent fin aux activités de Flores et Valdez.

Critique :

Plusieurs choses à dire concernant cet épisode pilote, tout d'abord, bien évidemment sa durée plus longue que les épisodes normaux de la série : 1H30, rien que ça. Ensuite, bizarrement, le titre partout sur internet et imdb par exemple en version originale est « Mexican Slayride » or au début de l'épisode lui-même, le titre est bel et bien indiqué en tant que « The A-Team ». Ensuite, en version française, sur les éditions DVD, on indique que le pilote est en deux épisodes et qu'il constitue de ce fait les épisodes 1 & 2 de la saison 1 : encore une information erronée, le pilote ne constitue qu'un seul et unique épisode, certes plus long mais c'est tout. La saison 1 de la série comporte bel et bien 13 épisodes et non 14. Cet épisode pilote est excellent et met tous les éléments récurrents en place de la série : la seule chose qui manque dedans, étant le van noir de Barracuda. Mais déjà on retrouve les voitures volantes des ennemis, sans qu'il n'y ait aucun blessé, les déguisements d'Hannibal, Amy Allen, les entourloupes et les arnaques de Futé, le fait d'endormir Barracuda pour qu'il puisse prendre l'avion, la séquence de bricolage, etc.

Outre ceci, cet épisode pilote donne en fait plein d'informations sur Hannibal et son équipe et présente les personnages. Ainsi, on apprend que l'équipe de L'Agence Tous Risques est accusée d'un vol de la banque de Hanoï juste avant la fin de la guerre, et qu'ils agissaient sur l'ordre d'un certain Morrison, qui a disparu de la circulation. Ils sont ainsi recherchés depuis 10 ans, ce sont présenté pour avoir leur procès, mais se sont échappé juste avant celui-ci. Le colonel Lynch qui était donc le directeur de la prison militaire où ils se trouvaient en fait une affaire personnelle de les ramener en prison. On apprend également que Futé fut recueilli lorsqu'il était petit par un curé qui est mourant dans cet épisode, que Murdock alias Looping, a ses parents qui sont morts lorsqu'il était jeune. C'est donc George Peppard qui incarne Hannibal, Mr. T qui joue Barracuda, Dwight Schultz qui interprète Murdock alias Looping, et Tim Dunigan qui joue le Futé.

tetesbrulees 1 1 4

Ce n'est pas encore Dirk Benedict qui l'incarnera dès le second épisode. C'est une incongruité, et c'est vraiment très dommage, car je trouve qu'il incarnait pas mal le personnage. La raison invoquée par la production pour son remplacement était qu'il paraissait trop jeune à l'écran pour être un vétéran du Vietnam. Melinda Culea apporte énormément à l'épisode : sa beauté passe naturellement à l'écran tout comme sa douceur, et on est vite conquis par elle. L'Agence l'adopte d'ailleurs dès ce premier épisode.

Elle amènera beaucoup plus que ce que l'on peut croire à la série, et lorsqu'elle partira, ce sera un vrai manque dans celle-ci. Pour cette première saison, L'Agence Tous Risques a à ses trousses le colonel Lynch, joué par William Lucking, il sera remplacé plus tard par le colonel Decker. On trouve également Sergio Calderon (L'Homme au Masque d'Or, La Chèvre, Men in Black) qui reviendra un peu plus tard dans la série dans le personnage de El Cajon – Le Cercueil. William Windom (Mission Impossible, Supercopter, Ally McBeal) incarne Al Massey l'ami de Amy, il est surtout connu pour son rôle du Docteur Seth Hazlitt dans la série tv Arabesque. L'épisode est rythmé, plein d'humour, présente déjà aussi les défauts de la série : à savoir parfois filmé à l'arrache avec le fait que l'on voit que ce ne sont pas les acteurs qui font les cascades, etc. met la patate et de bonne humeur une fois qu'on la vu.

tetesbrulees 1 1 5

Bref, un épisode somme toute classique de L'Agence Tous Risques. La série était lancée, et comme l'aurait dit Hannibal : « J'adore qu'un plan se déroule sans Accroc ». Il est à noter également que pour la version française, un horrible générique chanté par Noam fut mis en place au bout de quelques épisodes, celui de la version originale étant entièrement musical, et bien mieux que cette horreur française. Un très bon pilote, qui lançait une grande série à succès des années 80.

Retour à l'index


2. LES ENFANTS DE JAMESTOWN
(CHILDREN OF JAMESTOWN) 

Résumé :

L'Agence Tous Risques libère une jeune fille prisonnière d'une secte pour l'un de ses clients. Malheureusement, l'équipe à part Looping se fait capturer. Martin James qui est à la tête de la secte ordonne leur exécution en faisant une chasse à l'homme. Mais L'Agence Tous Risques parvient à s'échapper, et se réfugie chez un fermier aux environs. Grâce à son matériel, ils fabriquent de quoi se défendre, et Looping fini par les rejoindre pour leur prêter main forte : très vite Martin James et ses hommes sont maîtrisés. L'Agence Tous Risques peut repartir, tous les prisonniers de Martin James sont libres.

Critique :

On commence la saison 1 avec un excellent épisode. Le plus gros changement, évidemment, par rapport au pilote est la venue de Dirk Benedict dans le rôle du Futé en lieu et place de Tim Dunigan. C'est John Saxon (L'Homme qui Valait Trois Milliards, L'île Fantastique, Dynastie) qui incarne Martin James le grand méchant de cet épisode, il est assez excellent en révérend illuminé. Nous retrouvons également Gerrit Graham (Parker Lewis ne Perd Jamais, Un Agent Très Secret, Profession : Critique) en frère Stephen et qui est bien connu des séries américaines. C'est Carol Jones (Ralph Super-Héros, Côte Ouest, La Famille des Collines) qui incarne la fille que l'Agence Tous Risques libère de Martin James et sa clique.

L'épisode commence de façon un peu particulière car c'est Hannibal dans la version française qui narre le début des événements. En version originale, c'est l'un des producteurs de la série qui fait la narration mais qui n'est pas crédité. Très vite on retombe dans les éléments récurrents de la série : le plan tourne mal, et l'équipe est capturée. Il y a d'ailleurs encore un moment assez touchant avec Amy lorsqu'ils sont prisonniers dans la cabane. Puis l'équipe réussi à s'échapper et contre-attaque, pour finir de gagner. Le fil rouge des bottes d'Hannibal à 500$ est assez amusant, et met cette pointe d'humour que l'on retrouve tout au long de la série, de même que les voitures volantes sans qu'il y ait de blessés.

D'ailleurs vous remarquerez que les hommes de Martin James tirent vraiment très très mal. Dirk Benedict endosse le rôle du Futé avec aisance, et on oublie rapidement Tim Dunigan, ce qui est bien dommage d'une certaine manière. À noter que le logo officiel de A-Team est au générique, et que l'on retrouve le nom en vo sur le toit de la ferme où l'Agence Tous Risques est réfugiée. L'équipe possède son van noir. Les images sont tirées du pilote pour la plupart, sauf celles pour Dirk Benedict évidemment, et certaines pour Melinda Culea qui est un vrai bonheur de la retrouver dès ce second épisode.

Dans les petits détails : il y a une scène où Murdock du haut de l'hélicoptère balance de la dynamite, regardez bien, à un moment il se brûle la main avec une double mèche. De même le texte en version française pour présenter l'Agence Tous Risques avant le générique est ici différent et dit par Francis Lax (au lieu de Dominique Paturel). Bref, un excellent épisode qui démarre la série en trombe. C'est rythmé, c'est marrant, ça met la pêche... C'est top !

Retour à l'index


3. LES GLADIATEURS
(PROS AND CONS) 

Résumé :

À Strikersville en Floride, un combat entre des hommes enchaînés a lieu. Plus tard, Barracuda parle avec un enfant dans un atelier de poterie et lui demande des nouvelles d'un ami : Jason. Il s'agit du détenu qui se battait et qui s'est enfui. Mais il est repris, et Barracuda mêle alors L'Agence Tous Risques à l'affaire.

L'Agence Tous Risques part donc pour la Floride, et Hannibal, Barracuda et Looping se font arrêter pour infiltrer la prison. Barracuda est repéré, et un combat contre son ami Jason est organisé. L'Agence Tous Risques arrive à temps pour les sauver, et met Warden Beale le directeur de la prison et son équipe sous les verrous. Jason retrouve sa maison et sa condamnation est annulée.

Critique :

Encore un excellent épisode et toujours pour notre plus grand bonheur avec la présence d'Amy. Cette fois-ci, c'est un ami de Barracuda qui a des ennuis. En effet, Jason Tataro, interprété par William Smith (L'Âge de Cristal, Walker Texas Ranger, L'équipée du Poney Express), est détenu en Floride par Warden Beale, joué par Clifton James (Superman II, L'Homme qui Tombe à Pic, Dallas), et ses hommes de la prison dont il est le directeur. Celui-ci organise des combats clandestins entre les détenus les plus forts qui doivent lutter jusqu'à la mort. Le gagnant a soi-disant une chance de s'échapper, mais c'est en fait une chasse à l'homme organisée par Sneed, incarné par Paul Koslo (Stargate SG-1, Rick Hunter, Falcon Crest) et qui se termine par la mort, même pour le gagnant. Mais Jason arrive à s'échapper et retrouve son frère, ce dernier, un jeune garçon, est dans l'atelier de Barracuda qui est un ami de Jason. Mais Jason est repris, et Barracuda demande alors l'aide de ses associés pour sauver Jason. Looping, Hannibal et Barracuda se font arrêter pour infiltrer la prison et retrouver Jason. Tandis que Amy et le Futé se font passer pour un psychiatre célèbre avec son assistante.

L'Agence Tous Risques retrouve Jason qui est emmené avec Barracuda pour un nouveau combat à mort entre eux deux, heureusement, grâce à Amy, L'Agence Tous Risques arrive à temps pour mettre hors service la clique de Warden Beale et à les faire mettre sous les verrous. À noter qu'on retrouve également Red West l'ami bien connu de Robert Conrad, et qui jouait par exemple le mécanicien Andrew Micklin dans la série Les Têtes Brûlées parmi les hommes du directeur Warden Beale. Nous avons également Hugh Gillin (Columbo, Santa Barbara, K2000) en shérif et qui est très connu des séries américaines également.

Cet épisode est encore une merveille et notamment pour l'humour. Il faut déjà noter la blague avec le nom d'emprunt du Futé pour le docteur qu'il incarne. Lorsque celui-ci revient avec Amy et le livre, Hannibal, ne peut s'empêcher de dire : « Le Docteur Pepper, non c'est une blague ? ». Car il faut savoir qu'en Angleterre et aux États-unis, le docteur Pepper est une boisson, un célèbre soda. Moins connu chez nous hélas. Non content de cela, mais il y a aussi le tour de force de Looping avec ses sacs plastiques et le moyen d'évasion qu'il organise : génial ! Tout comme la prestation du Futé dans le rôle du docteur qui s'auto-congratule en permanence avec les attitudes d'Amy qui en disent long. À noter, le joli tee-shirt rose de Barracuda dans l'épisode (lui seul peut porter ça!). Et Amy qui est un vrai soutien pour l'équipe en suivant Warden Beale et ses hommes pour dire à l'équipe où se trouve Barracuda. 

Retour à l'index


4. UNE PETITE GUERRE PRIVÉE
(A SMALL AND DEADLY WAR)

 

Résumé :

L'inspecteur Ed Maloney vient demander l'aide de l'Agence Tous Risques pour mettre hors service quatre de ses coéquipiers de la brigade spéciale qui sont des assassins. D'abord réticent, Hannibal accepte la mission. Amy et Futé posent un micro sur Collins qui est un des policiers véreux, et l'Agence Tous Risques commence à mettre la pression sur la brigade.

Mais Stark et ses hommes finissent par les trouver, et retournent l'arme contre l'Agence Tous Risques. Alors que Collins doit amener les armes de leurs méfaits à Hannibal dans un parc d'attractions, Stark leur tend une embuscade, heureusement l'Agence Tous Risque réussi à retourner la situation à son avantage. Collins fait sa confession, les policiers sont mis sous les verrous.

Critique :

Même si il est légèrement moins bon que les trois premiers épisodes, c'est encore un très bon que nous avons ici. Cette fois-ci, ce n'est rien de moins qu'un policier qui engage l'Agence Tous Risques. En effet, l'inspecteur Ed Maloney, incarné par Norman Alden (Dynastie, Rick Hunter, Matt Houston), est menacé par quatre de ses coéquipiers des forces spéciales et qui sont des meurtriers. Au départ suspicieux, l'Agence Tous Risques accepte la mission et avec l'aide d'Amy, Futé pose des micros sur les hommes du capitaine Stark, interprété par Jack Ging (La Petite Maison dans La Prairie, Les Routes du Paradis, Un Flic dans la Mafia) qui n'était autre que le célèbre inspecteur Quinlan dans la série Riptide, et Hannibal commence à mettre la pression sur les quatre hommes. Mais Stark et ses hommes découvrent les micros, et retournent l'avantage contre l'Agence Tous Risques, grâce notamment à Collins, joué par Dean Stockwell (Columbo, NCIS Nouvelle-Orléans, BattleStar Galactica 2009) le très célèbre Al Calavicci de la série Code Quantum, qui a été attrapé par Hannibal et son équipe.

Alors que Collins doit leur amener les armes des meurtres et sa confession dans un parc d'attractions, Stark leur tend une embuscade, mais heureusement l'Agence Tous Risques retourne la situation à son avantage. Et Stark et ses hommes sont mis sous les verrous. On retrouve également Al White (Grey's Anatomy, Esprits Criminels, Les Feux de l'Amour) dans le rôle de l'officier Meadows et Fil Formicola (New-York Police Judiciaire, La Loi est la  Loi, Le Juge et le Pilote) dans le rôle de Shaeffer et qui compose le reste de l'équipe de Stark. On retrouve encore une fois Amy dans l'épisode pour notre plus grand plaisir, avec un petit peu moins de temps à l'écran, mais on prend quand même.

Les voitures volent, Hannibal se déguise, l'Agence Tous Risques est en mauvaise posture et s'en sort : bref, on retrouve tout le cocktail habituel bien rôdé de la série et ça marche ! La séance de photos avec Collins dans la chambre d'hôtel vaut le détour ! À noter, qu'une fois de plus, lorsque l'inspecteur Maloney demande à la fin de l'épisode à Amy pourquoi ils font ça, Amy répond comme Hannibal dans les épisodes précédents : « Pour le jeu ! ». Et l'épisode se termine par l'Agence Tous Risques qui part sur les chapeaux de roues, avec la police militaire à ses trousses. Un épisode bien rythmé, pas trop de temps mort, il manque juste un petit quelque chose pour la note maximale.

Retour à l'index


5. BAGARRE À BAD ROCK
(BLACK DAY AT BAD ROCK)

Résumé :

Barracuda est blessé à la jambe alors que lui, Futé et Hannibal reviennent d'une mission. Ils s'arrêtent chez une jolie médecin dans la ville de Bad Rock. Barracuda a besoin d'une transfusion de sang, Hannibal appelle alors Amy pour qu'elle fasse sortir Looping de l'hôpital car ce dernier a le même groupe sanguin que Barracuda. Mais le docteur Sullivan téléphone au shérif, et Hannibal et Futé sont fait prisonniers. Dans la prison, il y a déjà un motard qui attend que sa bande vienne le libérer. De même, la police militaire est elle aussi en route vers Bad Rock pour récupérer Hannibal et Futé.

L'Agence Tous Risques s'en sort, et Looping donne son sang à Barracuda, mais alors qu'ils repartent de Bad Rock, ils tombent sur la bande de motards qui sont en route pour aller délivrer leur copain Sonny. L'Agence Tous Risques retourne alors à Bad Rock, et avec l'aide du shérif mettent hors d'état de nuire la bande de motards. Juste avant que la police militaire n'arrive, l'Agence Tous Risques a juste le temps de s'enfuir.

Critique :

Encore un bon épisode, même si le sujet de la bande de motards est un sujet éculé dans les séries de l'époque, en effet, vous pouvez retrouver à peu près le même genre d'épisode dans la série K2000, par exemple, où Michael Knight est arrêté tandis qu'une bande de motards va venir dévaster la ville. Bref, il n'y a rien d'original, mais une fois encore, c'est rythmé, ça bouge, et on ne s'ennuie pas de l'épisode. C'est la très jolie Tricia O'Neil (JAG, Beverly Hills, Matlock) qui incarne le docteur Sullivan qui soigne la jambe blessée de Barracuda. Celui-ci ayant été blessé au cours d'une mission que l'Agence vient juste de terminer. L'épisode démarre à toute vitesse sur ce fait : Hannibal, Futé et Barracuda sont en train de rouler à fond avec leur van, et Barracuda est déjà blessé.

Nous retrouvons Ed Lauter (Cold Case : Affaires ClasséesJAG, Urgences) dans le rôle du shérif de Bad Rock et qui arrête Hannibal et Futé. Mais très vite lorsqu'ils reviennent, il comprend que son intérêt est de les aider pour mettre hors d'état la bande de motards qui viennent libérer leur compagnon : Sonny Jenko. Ce dernier est joué par Sid Haig (Un Toit pour Dix, La Malédiction du Loup-Garou, MacGyver). L'Agence monte alors un plan pour faire tomber les motards, et ça marche. On retrouve également John Dennis Johnston (FBI – Portés Disparus, Walker, Texas Ranger, Dark Skies – L'Impossible Vérité) dans le rôle de Snake le leader des motards qui vient libérer son copain de prison.

 Amy est encore présente dans l'épisode, et elle n'est pas qu'une simple faire-valoir, et sinon il est à noter que tous les protagonistes ont la fâcheuse tendance de parler en rimes pendant une grande partie de l'épisode. Là aussi, il ne manque vraiment pas grand-chose pour la note maximale. Peut-être est-ce à cause de la trop grande facilité de l'Agence Tous Risques à venir à bout des motards. Dans les détails, notons que Looping a le même groupe sanguin rare que Barracuda : AB Négatif.

Retour à l'index


6. ENLÈVEMENT À LAS VEGAS
(THE RABBIT WHO ATE LAS VEGAS)

Résumé :

Deux jeunes femmes engagent l'Agence Tous Risques pour retrouver leur professeur qui a disparu en allant jouer à Las Vegas. En effet, celui-ci a soi-disant trouvé une formule mathématique permettant de gagner à tous les jeux. L'Agence Tous Risques se fait passer pour des fédéraux qui montent une opération pour coincer Gianni Christian, le roi du jeu à Las Vegas et qui détient le professeur Warfel.

Alors qu'ils font peur à Christian et qu'ils viennent juste de récupérer Warfel, Gianni Christian est tué. L'Agence Tous Risques est accusée du meurtre. Ils découvrent que c'est son bras droit, Jackie Martell qui l'a fait tuer, L'Agence Tous Risques réussi à recueillir ses aveux, et sont levés des soupçons, les comparses de Martell le font évader pour lui régler son compte.

Critique :

Encore un très bon épisode, et cela est dû à la façon de filmer pendant l'épisode et notamment pour les scènes d'action. Deux jeunes femmes d'un collège engagent l'Agence Tous Risques pour retrouver leur professeur de mathématiques : le professeur Bruce Warfel, incarné par Terence McGovern (Cagney et Lacey, L'Aventure Intérieure, Les Deux Font la Paire) qui est désormais dans le doublage de voix des dessins animés. Celui-ci a découvert une formule mathématique pour gagner aux jeux. Il est détenu par Gianni Christian, incarné par Charles Cioffi (Rémo Sans Arme et Dangereux, Columbo, X-Files : Au Frontières du Réel), qui est le parrain du jeu à Las Vegas.

L'Agence Tous Risques investit son hôtel et se font passer pour des fédéraux qui veulent le descendre. Hannibal et son équipe récupèrent le professeur Warfel, mais tout de suite après, Christian est assassiné. L'Agence Tous Risques est accusée. Mais c'est en fait son bras droit, Jackie Martell, joué par Richard Romanus (Les Sopranos, La Loi est la Loi, Cagney et Lacey), qui a tué Christian pour prendre sa place. L'Agence réussi alors à avoir ses aveux, et le livre aux autorités. Mais Martell est aidé pour s'échapper, ses complices lui régleront son compte. On retrouve également la sublime Tracy Scoggins (Nip/Tuck, Babylon 5, Les Dessous de Palm Beach) dans le rôle de Elly Payne, une employée de Christian et que l'Agence interroge pour avoir des renseignements. Michelle Avonne et Katherine Moffat font les deux élèves du professeur Warfel qui viennent demander l'aide de l'Agence Tous Risques.

Les ingrédients habituels sont là, sauf qu'il n'y a pas beaucoup de baston dans cet épisode, néanmoins quelques voitures volent encore, et la façon de filmer sur les voitures fait en sorte qu'on se croirait presque au cœur de l'action. Néanmoins, le désavantage est que nous voyons bien que ce ne sont pas les acteurs qui conduisent les véhicules et pilotent l'hélicoptère. Dans les petits détails, notons que Looping est un as des mathématiques, et qu'après avoir lu un comics des 4 Fantastiques dans un épisode précédent, il regarde Woody Woodpecker. Amy est toujours présente, et on voit Barracuda en smoking. Bref très bon épisode.

Retour à l'index


7. RACKET
(THE OUT-OF-TOWNERS)

Résumé :

New-York, des commerçants sont rançonnés par des bandits. L'Agence Tous Risques s'y rend alors pour les aider. Ils remontent jusqu'à Charlie F. Struthers et les hostilités commencent. L'Agence Tous Risques demande le remboursement des sommes volées à Struthers, mais ce dernier au lieu de cela organise une attaque contre les magasins avec pas mal de ses hommes. L'Agence Tous Risques les mette hors service et récupère l'argent.

Critique :

Un épisode assez moyen et qui commence curieusement. En effet, dès le début de l'épisode, on voit Hannibal, Looping et Barracuda qui vont prendre l'avion de Los Angeles jusqu'à New-York, suite à l'agression du marchand, mais sans aucune explication. Ce n'est que lorsqu'une fois arrivés sur place que Amy explique ce qui se passe. Les marchands de la rue sont rançonnés par Charlie Struthers, incarné par Yaphet Kotto (Homicide, Alien Le 8e Passager, Arabesque), et ses hommes de main : Digger, joué par Albert Popwell (Devlin Connection, Simon et Simon, Magnum), et Scully, interprété par Robert Tessier (L'Homme qui Tombe à Pic, Ricky ou La Belle Vie, Histoires Fantastiques).

L'Agence Tous Risques ouvre alors les hostilités et réclame l'argent qu'ils ont volé aux commerçant. Mais Struthers suite à l'attaque de son restaurant, organise une contre offensive avec pas mal de ses hommes. Heureusement, l'Agence Tous Risques les attendait et mette hors service Struthers et sa bande. Ils récupèrent l'argent. On retrouve parmi les commerçants également Priscilla Pointer (La Loi de Los Angeles, Flash, Urgences) la célèbre mère de Cliff Barnes dans la série tv Dallas, ainsi que Jack Kruschen (La Fête à la Maison, Le Prince de Bel Air, New-York Café) et Billy Jaine (Parker Lewis ne Perd Jamais, L'équipée du Poney Express, Ricky ou la Belle Vie) dans le rôle du petit garçon cireur de chaussures qui se fait frapper par Digger.

Pas beaucoup de bagarre et d'action, juste à la fin lorsque la bataille entre l'Agence Tous Risques et les bandits a lieu, et c'est Amy qui porte le coup de grâce à l'ennemi. Un peu d'humour, mais pas vraiment amusant, et le fait que Barracuda puisse monter dans l'avion avec toutes ses chaînes autour du cou est un peu gros. Enfin bon, on se consolera tout de même avec encore une ou deux voitures s'envolant pour arriver sur le toit sans un seul blessé. Mais ce n'est pas le meilleur épisode de la série.

Retour à l'index


8. VACANCES DANS LES COLLINES
(HOLIDAY IN THE HILLS)

Résumé :

Au Guatemala, Looping vient chercher en avion : Hannibal, Barracuda et Futé. Ils arrivent à s'enfuir, mais alors qu'ils sont sur le chemin du retour, l'avion que Looping a volé tombe en panne de moteurs, et ils s'écrasent. Alors qu'ils progressent dans la forêt, ils tombent sur un groupe d'étranges chasseurs qui veulent brûler un homme. L'Agence Tous Risques intervient.

Pendant ce temps, Amy reçoit la visite d'un certain Barnes qui est à la solde de Lynch. Grâce à un ULM de fortune, Looping emmène l'homme, et revient avec un hélicoptère pour aider l'équipe. Hannibal et ses hommes mettent les chasseurs hors d'état de nuire. Et Amy avertit à temps l'Agence Tous Risques que la police militaire les attend lors de leur retour.

Critique :

Un autre épisode moyen, où il ne se passe pas grand-chose pendant tout l'épisode. Alors qu'ils finissent une opération, Looping vient récupérer Hannibal, Barracuda et Futé au Guatemala avec un avion. Mais alors qu'ils sont sur le chemin du retour, l'avion en mauvais état, qui était en fait en révision, a ses moteurs qui lâchent et l'équipe s'écrase dans des collines. Ils sont de retour aux états-unis, mais alors qu'ils progressent dans la forêt, ils tombent sur une sorte de groupe de chasseurs qui veulent éliminer un homme en le faisant brûler. L'Agence Tous Risques intervient alors, et sauve l'homme.

Grâce à la confection d'un ULM de fortune, Looping emmène l'homme et le sauve, et revient avec un hélicoptère pour prêter main forte à ses équipiers contre les chasseurs. L'Agence Tous Risques remporte la victoire. Pendant ce temps, Amy doit subir un reporter Mitchell Barnes, joué par Edward Winter (Sauvés par le Gong : Au Lycée, Côte Ouest, Notre Belle Famille) très connu des séries américaines, qui est en cheville avec la police militaire et Lynch.

Amy réussit à temps à avertir Hannibal et l'équipe, tout est bien qui finit bien. Dans les chasseurs qui veulent brûler l'homme on retrouve Bill McKinney (Walker, Texas Ranger, Alerte à Malibu, Rick Hunter) dans le rôle de Clint le meneur de la bande, mais aussi Mickey Jones (JAG, Papa Bricole, Notre Belle Famille) le très célèbre Chris Farber, ami de Ham Tyler, de la série V. Bien qu'il y ait encore quelques voitures volantes, et que Looping revienne encore avec un hélicoptère, il n'y a pas vraiment de combats, juste une bataille rangée aux armes à feu. C'est tout. Par contre le séquence de l'ULM est tout bonnement géniale, et la prestation de Dwight Schultz sur le tarmac lorsqu'il va prendre l'hélico est tout simplement sensationnelle !

Bref, on pourrait dire un épisode presque classique de la série. Mais il n'y a vraiment rien d'extraordinaire et ça traîne même un peu. Amy est un peu naïve dans cet épisode avec Barnes, mais c'est toujours un plaisir de la revoir. Mais on attend tout de même un peu mieux de la série.

Retour à l'index


9. BATAILLE RANGÉE
(WEST COAST TURNAROUND) 

Résumé :

Joe Penhall et sa fille Ellen, sont des fermiers au bord de la faillite, ils doivent livrer leurs légumes pour pouvoirs les vendre avant d'être ruinés. Mais alors qu'il emmène son camion plein, Joe est attaqué par des hommes de Easterland. Son camion est perdu et lui se retrouve à l'hôpital. Amy contacte alors l'Agence Tous Risques pour qu'ils viennent à leur aide.

La confrontation avec Easterland commence, et Hannibal et son équipe renforce un camion et avec la voiture d'Amy prenne la route du sud pour livrer la récolte. Easterland les attend, et arrive à mettre hors service l'Agence Tous Risques. Mais ceux-ci conduisaient un camion vide, et le vrai camion est emmené par Barracuda par la route nord. Finalement, Hannibal, Futé et Looping arrivent à se libérer et grâce à un hélicoptère d'Easterland le rattrape et le mettre hors service. Ils arrivent à livrer la récolte, mais la voiture de Amy est complètement détruite.

Critique :

Excellent épisode, la série remonte vraiment le niveau avec celui-ci, même si il n'a rien d'original. En effet, là aussi, on dirait un copié/collé de la série K2000 où Michael Knight devait aider des gens à vendre leur récolte contre des bandits qui les menaçaient. On voit l'imagination des scénaristes de l'époque ! Ici, ce sont des melons que l'Agence Tous Risques doit convoyer. Néanmoins, les situations et la mise en scène en font vraiment un épisode hors norme. Joe Penhall, incarné par Robert Sampson (Matlock, Dynastie II, Le Juge et le Pilote), et sa fille Ellen, jouée par Devon Ericson (Supercopter, Trapper John M.D., La Croisière S'Amuse), doivent sauver leur récolte de melons et la vendre sur le marché. Mais ils sont sans cesse attaqués par Chuck Easterland, interprété par Stuart Whitman (Superboy, Arabesque, Côte Ouest) le célèbre Marshal Jim Crown de la série Cimarron ! Personnellement, j'adore cet acteur et il incarne ici un vrai pourri. L'Agence Tous Risques sur l'appel d'Amy vient alors en aide aux Penhall.

La confrontation avec Easterland ne tarde pas, et l'Agence décide de livrer la récolte, mais Easterland les attend sur les deux seules routes, celles du nord et du sud et ils ne peuvent pas sortir. L'Agence Tous Risques renforce alors un camion, ainsi que la voiture d'Amy. Et partent par la route du nord, mais très vite Easterland les stoppe. Mais c'était un camion bidon, et la vraie récolte est emmenée par le sud par Barracuda. Alors que les hommes d'Easterland emmène Hannibal et ses hommes chez lui, ils se libèrent et grâce à un hélicoptère d'Easterland, ils arrivent à temps pour venir en aide à Barracuda et sauver la récolte. Tout se fini bien mais la voiture d'Amy est totalement détruite. Alors dans les détails notons, que le girophare de la voiture de police au début est siglé sur sa caisse « Universal Studio Property Department », le département des accessoires de la série en gros. Le nom de Looping apparaît en version originale alors qu'il le note sur la voiture de police : « Howlin' Mad » le « g » est enlevé car c'est une abréviation en américain.

L'épisode est tout simplement grandiose, entre les caméras fixées sur les côtés des camionnettes qui mettent au cœur de l'action, les scènes de Looping, génial à souhait, avec son chien invisible Billy. Où bien encore la scène où Hannibal est mis KO, et oui, l'Agence Tous Risques n'est pas invulnérable au contraire, et bien entendu la fameuse Renault 5 d'Amy qui est une pure incongruité et qui est siglée « Le Car ». Entre tout cela, et le final avec l'hélicoptère (ça fait toujours classe un hélicoptère dans une série!), on se dit tout de même que les coûts de production devaient être assez élevés. D'autant plus que la majorité du tournage est fait en extérieur. Magnifique épisode, qui maintient la saison dans le top du top ! Et notons que Futé aurait fait un superbe flic, l'uniforme lui allant comme un gant et il fait un flic plus vrai que nature. Amy est toujours là avec sa R5, pour notre plus grand bonheur : épisode parfait je vous dis !

Retour à l'index


10. ET C'EST REPARTI
(ONE MORE TIME)

 

 

Résumé :

Alors qu'il est en train de tourner un film, Hannibal voit débarquer Lynch et ses hommes. Mais Hannibal s'enfuit et récupère Futé en chemin. Mais alors qu'ils vont rejoindre Barracuda, ils se font capturer par Lynch. Mais alors que ce dernier les détient sur une base, un certain Perry du ministère de la défense arrive et prend l'Agence Tous Risques sous sa coupe et leur confie une mission : ils doivent récupérer le général Ludlam et sa fille détenue par Rashaad à Bornéo.

Heureusement, Looping et Amy arrivent à récupérer eux aussi un avion et à suivre leurs amis. Mais alors qu'Hannibal, Futé et Barracuda attaquent pour libérer les otages, leurs renseignements sont si mauvais qu'ils tombent dans la cuisine et sont fait prisonniers. Alors qu'ils vont se faire fusiller, Looping et Amy interviennent et l'Agence Tous Risques s'échappe avec les otages. Ils sont de nouveau libres, mais toujours en fuite.

Critique :

Un épisode très classique de la série, qui ne casse pas vraiment des briques pourrait-on dire. Alors qu'il en train de tourner un film, Hannibal a la surprise de voir débarquer Lynch pour l'arrêter, il arrive à s'enfuir et récupère Futé au passage. Mais alors qu'ils vont rejoindre Barracuda, ils se font arrêter par Lynch et ses hommes. Arrivés sur une base, c'est un M. Perry du département d'état, interprété par Alan Fudge (7 à la Maison, Les Feux de l'Amour, Arabesque) le célèbre C.W. Crawford de la série L'Homme de l'Atlantide, qui prend l'Agence Tous Risques sous sa coupe et leur confie une mission : ils doivent aller délivrer le général Ludlam, joué par Warren Kemmerling (La Conquête de L'Ouest, Dallas, La Loi de Los Angeles), et sa fille Kathy, interprétée par Amy Steel (JAG, Diagnostic : Meurtre, La Loi est la Loi), qui sont retenus en otage par Rashaad, joué par Nico Minardos (Simon et Simon, Ralph Super-Héros, L'Homme de Fer), et qui veut extorquer des informations importantes sur la défense américaine. Heureusement Amy prévient Looping, et tous les deux arrivent eux aussi à prendre un avion et suivre leurs amis jusqu'à Bornéo.

Alors qu'Hannibal, Futé et Barracuda attaquent le camp de Rashaad, leurs renseignements sont si mauvais qu'ils tombent sur la cuisine et sont fait prisonniers. Alors qu'ils vont se faire fusiller, avec l'aide d'Amy et de Looping, l'Agence Tous Risques arrive à s'enfuir avec les otages. Ils sont de retour à Los Angeles de nouveau libres, mais toujours en fuite poursuivis par Lynch. L'épisode est un peu tiré par les cheveux en ce qui concerne l'histoire, de plus, comme par hasard ils vont dans un trou perdu pour libérer les otages de Rashaad, mais ce dernier possède un hélicoptère ! Quelle chance.

Pas trop de voitures volantes dans cet épisode, et les caméras toujours montées sur le côté des véhicules montrent certes bien l'action, mais également que c'est un beau mannequin sur la moto avec le cascadeur lors de la fuite d'Hannibal au début de l'épisode ! La partie dans la forêt où se cache Rashaad n'étant pas très crédible. À noter dans les détails, que c'est encore Amy qui lance l'action avec le pistolet lance-fusées, que Looping laisse un avion se scratcher sans scrupules et que Barracuda aime le lait, ce qui permet de le faire dormir pour qu'il prenne l'avion. Bref, épisode classique, sans plus.

Retour à l'index


11. POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE
(TILL DEATH DO US)

  

Résumé :

Dans le comté de Wilson au Texas, une jeune femme nommée Jackie appelle son amie Tracey pour lui dire qu'elle s'est échappée d'un certain Calvin, mais elle n'a pas le temps de finir son appel que deux hommes viennent la chercher. Tracey fait alors appel à l'Agence Tous Risques pour venir en aide à son amie. L'équipe se rend donc à Wilson, et arrive à délivrer Jackie. Mais Calvin Cutter qui a tout le comté dans sa poche, fait barrer les routes par la police, l'Agence est coincée à Wilson.

Hannibal a alors l'idée de marier Jackie à Futé, décide de se rendre au bureau de Cutter pour trouver un enregistrement du meurtre du père de Jackie par Calvin Cutter. Ils trouvent la cassette et arrivent à s'enfuir, mais Cutter les suit et une poursuite en hélicoptères commence. L'Agence Tous Risques stoppe Cutter et arrive à sortir du comté de Wilson.

Critique :

Ce n'est pas un épisode extraordinaire, mais il y a tout de même quelques bonnes séquences qui fait qu'il mérite ses 3 bottes ! Dans le comté de Wilson au Texas, Jackie Taylor, interprétée par Janice Heiden (Santa Barbara, Hooker, Matt Houston), appelle à l'aide son amie Tracey Scott, jouée par Jenny Neumann (V, L'île Fantastique, Sloane Agent Spécial), cette dernière contacte alors L'Agence Tous Risques pour qu'ils aillent porter secours à Jackie. Ils se rendent à Wilson et délivre à temps Jackie qui allait être forcée d'épouser Calvin Cutter, incarné par John Ericson (Duo D'Enfer, L'île Fantastique, Supercopter), pour qu'il puisse hériter de sa fortune et de son empire. Jackie soupçonne Calvin d'avoir tuer son père, et pour le prouver il y aurait un enregistrement sur une cassette audio dans le bureau de son père.

L'Agence étant coincée à Wilson, car Calvin contrôle également la police du comté, Hannibal a l'idée de marier Jackie avec Futé. Il apporte la vidéo à Cutter, et profite de localiser la bande. Il retourne le voir avec Futé, qui récupère la cassette audio, et ils s'enfuient avec le reste de l'équipe à bord d'un hélicoptère. Cutter prend alors lui aussi un hélicoptère et les suit. Une chasse en hélicoptères commence, heureusement, L'Agence Tous Risques neutralise Cutter et arrive dans le comté voisin. Jackie est sauvée. On retrouve également dans l'épisode Billy Green Bush (Le Rebelle, Histoires Fantastiques, Matlock) et Lesley Woods (Charmed, Frasier, Rick Hunter) dans les hommes de main de Cutter. Jim Antonio (JAG, Sept Jours Pour Agir, Boston Justice) incarnant le shérif Gillis.

Dans les scènes mémorables de l'épisode, il y a celle où Looping se révèle en mariée : trop excellent, et il y a bien sûr la scène lorsque l'hélicoptère de l'équipe est en panne de kérosène, et qu'il atterrit à la station d'essence. Là encore, dans cet épisode pas de voitures volantes, mais par contre pour compenser, on a droit à une poursuite avec deux hélicoptères : rien de moins. Visiblement, dans chaque épisode il faut un quota d'une présence d'hélicoptère : c'est toujours classe, comme je l'ai déjà dit, un hélicoptère. Dans les détails à retenir, Futé n'aime pas le mariage. Excellent épisode donc, qui continue de maintenir la série sur sa superbe lancée !

Retour à l'index


12. DÉTOURNEMENT
(THE BEAST FROM THE BELLY OF A BOEING)

Résumé :

Un avion de la compagnie Beller Air est détourné par des pirates de l'air, ils réclament 5 millions de dollars et le droit de se poser sur le sol libyen. Les dirigeants de la compagnie font alors appel à l'Agence Tous Risques pour le récupérer. Hannibal se fait passer pour le président de la compagnie et échange les otages contre lui et Futé, ainsi que l'argent.

Tandis que le plein de kérosène se fait, Looping monte aussi à bord, et malheureusement pour Barracuda lui aussi se retrouve coincé. Looping neutralise des pirates, et l'équipe réussi à reprendre le contrôle de l'appareil et à mettre hors d'état les pirates, mais Looping est blessé et aveugle et l'avion est dépressurisé. Looping guide alors Hannibal pour poser l'avion, et grâce à Amy les contrôleurs au sol les ramènent sur l'aéroport.

Critique :

Un épisode pas extraordinaire une fois de plus, classique comme j'aime à le dire. Un avion de la compagnie Beller Air est détourné par des pirates de l'air. Ils exigent en échange de la vie des passagers, une rançon de 5 millions de dollars, et le droit de se poser en Libye. Les dirigeants font alors appel à l'Agence Tous Risques. Hannibal se fait passer pour le président de la compagnie et monte à bord avec Futé et l'argent en échange des passagers. Tandis que Looping et Barracuda vont à la soute pour que Looping puisse lui aussi monter à bord pendant le plein. Mais malheureusement, les pirates décollent plus tôt que prévu, et Barracuda se retrouve lui aussi coincé. Looping commence à mettre hors d'état des pirates qui ont découvert qu'Hannibal n'est pas le président de la compagnie, et qui vont bientôt sauter en parachutes.

L'Agence Tous Risques réussit à stopper les pirates, mais dans la bataille Looping est aveuglé, et l'avion dépressurisé. C'est Hannibal qui va ramener l'avion, tandis que les contrôleurs au sol vont l'aider. Ils arrivent à poser l'avion, tout se termine bien. C'est Andrew Robinson (JAG, Hôpital San Francisco, Arabesque) qui incarne Jackson le chef des pirates de l'air, il est très connu pour son rôle de Garak dans la série tv Star-Trek Deep Space Nine. On retrouve à ses côtés, Scott Lincoln (Glee, Le Rebelle, Santa Barbara) dans le rôle de Rourke, Xander Berkeley qui incarne Baker, Jesse D. Goins (Prison Break, Boston Justice, NCIS : Enquêtes Spéciales) dans le rôle de Phillips et Alan Stock pour le rôle de Thomas.

Dans les choses à retenir de l'épisode : on voit vraiment la phobie de Barracuda pour les avions, Looping est déclaré guéri et est renvoyé de l'hôpital pour une courte durée, car son docteur, joué par Milt Kogan (Côte Ouest, Columbo, Cagney et Lacey), est aussi fou que lui. C'est encore grâce à Amy que l'équipe est bel et bien ramené sur l'aéroport et non envoyé dans l'océan. Le déguisement d'Hannibal n'aura pas tenu longtemps, et on peut constater la confiance totale d'Hannibal envers Looping lorsque ce dernier lui soumet l'idée de l'aider à poser l'avion. Il ne se passe pas grand-chose dans cet épisode, qui devient vite un huis clos dans l'avion, et le suspens étant de savoir si Hannibal aidé de Looping pourra le faire atterrir en entier. Et on se demande si l'image de l'avion qui défonce l'aérogare n'est pas prise d'un des films Airport. Bref, rien de génial.

Retour à l'index


13. UNE SI JOLIE PETITE VILLE
(A NICE PLACE TO VISIT)

Résumé :

L'Agence Tous Risques se rend à Barlow Creek pour rendre hommage à un de leur ami du Vietnam : Ray Brenner. Mais ils tombent sur la famille Watkins qui fait la loi dans le village, et sème la terreur. Mais à peine les funérailles sont-elles terminées, que l'Agence Tous Risques est attaquée par deux des Watkins.

Ces derniers mettent la main sur le van de l'Agence Tous Risques, et la confrontation commence. Mais les Watkins ont pris les armes de l'Agence Tous Risques et les jettent hors du comté. L'équipe revient à temps pour aider Amy, et mettent hors d'état la famille Watkins.

Critique :

Ce n'est pas un épisode exceptionnel qui termine cette première saison, mais c'est un bon épisode. L'équipe vient rendre les hommages à un de leurs ami du Vietnam : Ray Brenner. Mais alors qu'ils arrivent à Barlow Creek, ils tombent sur les Watkins qui font la loi dans le comté. L'équipe se rend au cimetière et y retrouve Trish Brenner, incarnée par la très jolie Joanna Kerns (Quoi de Neuf Docteur ?, The Closer, Street Justice), mais à peine les funérailles sont-elles terminées que l'équipe est attaqué par deux des Watkins qui les font sortir de la route. Non content de cela, les Watkins mettent aussi la main sur le van de l'Agence Tous Risques et leurs armes.

Alors que la confrontation commence, l'équipe se fait battre et sortir douloureusement du comté. Ils reviennent juste à temps pour aider Amy, et Trish aux prises avec deux Watkins. L'Agence Tous Risques contre-attaque et gagne contre les Watkins tout s'arrange. C'est Ted Markland (Le Rebelle, Rick Hunter, Arabesque) qui joue Logan Watkins le chef du clan. Et ses frères sont joués par Don Stroud, alias Deke Watkins, (K2000, Babylon 5, Arabesque) le célèbre copain de Mike Hammer : le capitaine Pat Chambers. Robert F. Lyon (Esprits Criminels, Roswell, Le Juge de la Nuit) interprète l'idiot Harold Watkins à la pompe à essence, et M. C. Gainey (Le Monde de Riley, Glee, Urgences) incarne C. W. Watkins. Sandy Ward (Malcolm, JAG, Seinfeld) joue le patron du restaurant et Kelbe Nugent (Stingray, Le Juge et le Pilote, Riptide) la serveuse. Alors l'épisode commence bizarrement, avec l'Agence Tous Risques qui se fait encore poursuivre par la police militaire, mais malheureusement c'est un peu gâché par le fait que ce sont des images d'un épisode précédent qui sont réutilisées, et d'autres insérées qui n'ont aucun sens : voir le policier de dos qui est au standard, et dont on entend que la voix off de l'équipe d'Hannibal. C'est très curieux.

Ensuite, lorsque l'équipe se remémore les passages avec Ray Brenner, on a vraiment l'impression que c'était l'homme providentiel ! Néanmoins, ça démarre très vite en bagarre, et une fois de plus Amy nous montre son courage et qu'elle est un membre de l'équipe à part entière. Les voitures volantes et qui terminent sur le toit sans aucun blessé sont enfin de retour, et Looping est plus déjanté que jamais. L'Agence Tous Risques se prend une belle raclée et se fait jeter comme des malpropres hors de la ville, mais on les connaît, ce n'est que pour mieux revenir et contre-attaquer. Bref, un bon petit épisode assez prenant qui termine cette saison 1 qui fut lancée sur les chapeaux de roues, la série avait bien décollée, en avant pour une saison 2 aussi passionnante avec toute l'équipe de l'Agence Tous Risques !

Retour à l'index

 

LE RÉPROUVÉ (HIGH JINX)