Saison 1Saison 3

K 2000

Saison 2


1-2. GOLIATH
(GOLIATH)



Résumé :

Michael est envoyé par Devon à Las Vegas pour enquêter sur la disparition du frère d'une certaine Rita Wilcox. Celle-ci parle d'un certain Garthe à Michael, au même moment, Devon est drogué par la femme de feu Wilton Knight. Très vite, Michael découvre que Gathe a volé la formule de la coque moléculaire ultra-résistante de KITT pour l'appliquer sur un monstre de 33 tonnes : Goliath. À l'aide de ce dernier, Garthe avec la complicité de sa mère et celle d'un militaire africain veut s'emparer de nouveaux missiles que l'armée des États-Unis a mis au point. Michael et KITT doivent stopper Garthe et Goliath.

Critique :

On commence cette saison 2 par un double épisode, exactement comme la saison 1 ! À nouvelle saison, nouveau générique : d'autant que Bonnie est dans cette saison remplacée par April Curtis. Aucune raison n'est donnée dans la série, mais en fait Patricia McPherson avait eu de grosses divergences avec la production. En effet, Patricia McPherson voulait que son personnage soit étoffé, et qu'elle ait une histoire d'amour avec Michael. La production éjecta purement et simplement l'actrice, qui ne dut son retour que grâce à une pétition de fans qui (comme moi !) préféraient Bonnie à April. Dans cet épisode, Michael affronte son double maléfique, Garthe, aux USA on a tendance à dire qu'à partir du moment où un héros affronte son double, c'est que les scénaristes n'ont plus d'idées ou d'imagination ! Cela promet. La réalisation est toujours aussi peu soignée à certains moments, et c'est le cas pour cet épisode : ne regardez surtout pas les gros plans où c'est censé être Garthe ou Michael qui conduisent car vous serez déçus.

De même on reste songeur, quant à savoir comment est filmé Garthe en train de voler les missiles, pour que sa mère, Michael et le militaire africain puissent assister à la scène sur petit écran ! Outre David Hasselhoff et Edward Mulhare, nous avons donc Rebecca Holden (Hôpital Central, La Croisière S'Amuse, Matt Houston) qui depuis la série a fait évoluer sa carrière en plus de la tv, dans la musique. Pour les autres vedettes de l'épisode, nous pouvons noter la présence de Barbara Rush (7 à la Maison, Médecins d'Aujourd'hui, L'Homme de Fer) la fameuse Eudora Weldon de la série Flamingo Road qui fut diffusée sur la défunte « LA 5 ». L'histoire ne vole vraiment pas haut, et on ne peut pas dire que David Hasselhoff soit particulièrement convaincant en Garthe Knight. Ce n'est pas en fronçant les sourcils ou les yeux qu'on arrive à faire croire à une autre personnalité, et ce n'est qu'à un ou deux rares moments que sa prestation est bonne.

KITT se fait démolir pour la première fois et se retrouve dans un sale état. À ce propos, il y a une anecdote : la production usait tellement de voitures dans les cascades, qu'un jour elle apprit qu'un train avec déraillé avec tout un chargement de Pontiac à son bord. Immédiatement la production entra en contact avec le fournisseur pour récupérer les modèles accidentés, et put ainsi de ce fait avoir un lot de voitures pour un prix dérisoire ! Il se peut que l'un des modèles, ai servi à cet épisode pour montrer KITT après son choc contre Goliath.

Retour à l'index


3. SOUVENIRS D'ENFANCE
(BROTHER'S KEEPER)

Résumé :

Une bombe d'une grande puissance, de type Minotaur, a été volée dans un dépôt militaire, et les auteurs demandent en échange de sa restitution qu'on leur livre un prisonnier : Peter McCord. En effet, ce dernier refuse systématiquement sa libération. Michael aide donc les autorités à récupérer McCord qui arrive à s'enfuir. Très vite grâce à la fille de McCord, Michael découvre que c'est un certain Eric Fenton qui était amoureux de la même femme que McCord qui a volé la bombe et veut faire la peau à McCord. Michael et McCord n'ont que 20 heures pour la trouver.

Critique :

Un nouvel épisode où malheureusement il ne se passe pas grand-chose. L'histoire se focalisant sur la relation entre Peter McCord, sa fille et l'auteur du vol de la bombe qui n'est autre que son demi-frère qui veut se venger de lui pour lui avoir volé sa femme autrefois. Ce dernier étant atteint d'un cancer il n'a rien à perdre. Dans les guests, cette fois-ci, nous trouvons Tim O'Connor (Docteur Doogie, Dynastie, Wonder-Woman) le célèbre Docteur Huer de la série Buck Rogers, pour un rôle assez court.  Gerald Gordon (Valerie, Dallas, The Doctors) dans le rôle de Peter McCord et assez inexpressif il faut bien l'avouer dans son rôle de martyr.

Ensuite, nous avons Michael Fairman (Les Feux de l'Amour, Crash, Sons of Anarchy) pour le méchant de service, et enfin Catherine Mary Stewart (Haine et Passion, Hearts Are Wild, Les Dessous d'Hollywood) pour la jolie plante de service. Il n'y a pas beaucoup d'action celle-ci se résumant à un compteur de la bombe qui se décompte, la manière de la trouver est tellement simple, qu'on se demande pourquoi Michael ne l'a pas trouvé avant. Bref, rien de fameux, et ce n'est pas les blagues de KITT qui arrivent à relever le niveau.

Retour à l'index


4. LES MARCHANDS DE MORT
(MERCHANTS OF DEATH)

  

Résumé :

Devon charge Michael de retrouver Amelia Clermont un ancien amour de Devon qui a disparue, et auquel Camela, la fille d'Amelia, a demandé de l'aide. Michael remonte jusqu'à un surplus militaire, et découvre la vérité : ce surplus sert en fait pour un trafic d'armes, et c'est ce qu'avait découvert Amelia. Michael en poursuivant son enquête arrive jusqu'au député Ebersol, dont Strock l'organisateur du trafic est un principal soutien financier et ami d'Ebersol. KITT et Michael n'ont d'autre choix que de les arrêter.

Critique :

Une jolie histoire est racontée avec cet épisode, et notamment avec un ancien amour de Devon qui est tué, et dont la fille le lui rappelle énormément. C'est d'ailleurs pour elle, Deborah Allison (Princesse Starla et les Joyaux Magiques, Les Enquêtes de Relington Steele, Glory Days), l'actrice qui interprète Camela (et le rôle furtif de sa mère) que cet épisode reçoit 3 bottes. En effet, malgré son petit rôle, elle a une présence telle à l'écran qu'elle vole la vedette à David Hasselhoff et Edward Mulhare. Elle a ces attitudes d'être ailleurs et de nostalgie dans les yeux, qui font qu'elle capte immédiatement l'attention du spectateur. 

À côté d'elle, nous avons Dana Elcar (Les Têtes Brûlées, L'Agence Tous Risques, Trapper John M.D.) le célèbre Pete Thornton dans la série MacGyver, nous trouvons aussi Linden Chiles (JAG, Santa Barbara, La Malédiction du Loup-Garou) qui joue le député Ebersol. Petit détail amusant, dans cet épisode Camela est censé parler en Français, avec KITT. Dans la version française de l'épisode c'est évidemment inversé : et Camela parle en anglais avec KITT ! Pour le reste, c'est du convenu, on retrouve la réalisation assez mal soignée, et des scènes qui nous rappellent furieusement l'épisode pilote !

Retour à l'index


5. VIVRE EN PAIX
(BLIND SPOT)

Résumé :

La fondation reçoit un appel anonyme d'un homme qui prétend détenir des preuves matérielles des agissements illégaux de Louis R. Gastner un homme d'affaires véreux. Malheureusement, la rencontre se passe mal et un innocent est gravement blessé. Michael n'a alors que sa compagne comme témoin oculaire : mais elle est aveugle. À eux deux, ils vont tenter de retrouver l'homme avant Gastner.

Critique :

Encore une jolie histoire avec une femme aveugle cette fois-ci. La production savait très bien choisir ses interprètes féminines ! Cette fois-ci, c'est Elyssa Davalos (Matlock, Diagnostic : Meurtre, Corky Un adolescent pas comme les Autres) qui capte toute l'attention du téléspectateur grâce à son charisme qui passe naturellement à travers l'écran.

Peu d'action une fois encore dans cet épisode, mais au profit de la psychologie : on tente de mettre l'accent plus sur les personnages et les situations, plutôt que les cascades. Il n'y a donc que le strict minimum, avec une séquence sous un broyeur pour KITT. Dans les autres guests, nous retrouvons Sam Vlahos (Urgences, Le Cartel, JAG) qui est l'homme recherché par Gastner et Michael, et justement c'est John Milford (Melrose Place, Freddy le cauchemar de vos Nuits, Les Routes du Paradis) qui incarne cet homme d'affaires véreux qu'est Gastner.

Il est à noter dans cet épisode, qui sans le vouloir, avec KITT faisant conduire Julie alors qu'elle est aveugle, nous montre une petite séquence d'anticipation à l'époque lorsqu'on se projette aujourd'hui avec les voitures actuelles et leur électronique embarquée ! En effet, avec les voitures autonomes à venir qui seront comme KITT, on voit alors les applications qu'elles pourront avoir et rendre de ce fait, justement, une mobilité aux personnes handicapées. Quand la réalité dépasse la fiction. Pour le reste c'est du convenu, hélas.

Retour à l'index


6. RETOUR À CADIZ
(RETURN TO CADIZ)

Résumé :

Alors que KITT et Michael sont au bord de la mer pour faire un essai pour des nouvelles capacités de KITT, ce dernier détecte un plongeur blessé sur la plage : Bobby Shell. En l'emmenant à l'hôpital, Michael fait la connaissance de sa sœur et trouve une pièce d'or dans les affaires du plongeur. Michael en poursuivant son enquête découvre ce qu'il en est : Bobby est tombé sur un trésor que veut s'accaparer Zachary Sloate et Ross Manley son plongeur. Michael doit sauver la sœur de Bobby et stopper Sloate qui s'est emparé du trésor et la retient comme otage.

Critique :

On ne peut pas dire que l'épisode soit exceptionnel, et le fait que KITT avec son nouveau gadget, puisse aller sur l'eau, n'évite malheureusement pas le naufrage ! L'histoire du trésor était un sujet récurrent des séries américaines de l'époque, et les scénaristes devaient se repasser les mêmes idées en les adaptant aux diverses spécifications de chaque show.

Cette fois-ci c'est Anne Lockhart (New-York Section - Criminelle, Star-Trek Continues, Chicago Fire) que nous retrouvons à nouveau (elle était déjà apparue dans la saison 1) avec une coiffure différente qui ne lui va pas du tout ! À ses côtés, nous avons Guy Stockwell (Columbo, Arabesque, Simon et Simon), lui aussi très connu des séries US, dans le rôle de Sloate et enfin Nicolas Coster (The Bay, New York – Police Judiciaire, 3e Planète Après le Soleil) le célèbre Lionel Lockridge de la série Santa Barbara.

Je passerai le moment où KITT est sur l'eau, on se demande juste techniquement comment il peut avancer, et surtout flotter ! Pour le reste, il y a un peu d'action mais sans plus. À noter, pour les petits détails, que David Hasselhoff porte une paire de Nike pendant tout l'épisode.

Retour à l'index


7. CAMBRIOLAGE
(K.I.T.T. THE CAT)

Résumé :

Des cambriolages audacieux intriguent Devon, qui charge Michael d'enquêter dessus. En effet, on soupçonnait un certain Raymond Fallon, or celui-ci est mort il y a peu. Michael découvre que Fallon a une fille, et il soupçonne celle-ci d'avoir repris les activités de son père. Les vols continuent et Michael pense alors qu'il s'agit de Griffin, l'employé de la fille de Fallon. Que ce soit l'un ou l'autre, Michael doit arrêter le voleur.

Critique :

J'avoue être très surpris par l'intrigue de cet épisode : en fait, je pense que l'intérêt du scénario est de se demander jusqu'à la fin qui est le fameux voleur, qui a repris les activités de Fallon après sa mort. Or dès le début de l'épisode, on voit Griffin marchander des bijoux volés il y a peu avec un receleur ! Très étrange.

Néanmoins, avec une petite pirouette, on essaie tout de même de nous diriger sur une fausse piste, même si au final, le dénouement ne nous laisse aucune surprise. Dans les guests, nous trouvons pour cet épisode : Geena Davis (L'Exorciste, Grey's Anatomy, Commander in Chief) pour le rôle de Grace Fallon. C'est Keene Curtis (Le Caméléon, Sunset Beach, Cheers) que nous trouvons pour jouer Griffin, c'est un habitué des séries tv US.

Même si la ficelle est un peu facile, l'épisode offre un bon divertissement, par contre dans les détails on notera un plan déjà utilisé dans un épisode précédent : celui lorsque Michael roule et qu'il passe devant le « Canoca Park Bowl », en effet, on peut voir cette enseigne avec le même cadrage dans un épisode avant. Pour le reste, ça tourne assez bien et c'est rythmé.

Retour à l'index


8. VOL DE VOITURE
(CUSTOM K.I.T.T.)

Résumé :

Alors qu'il roule tranquillement sur la route au volant d'une voiture de grande valeur, Devon se fait rentrer dedans par une jeune femme blonde. Cette dernière, feignant une ruse, vole la voiture de Devon.Michael est alors chargé de la retrouver, avant que son propriétaire, le colonel Smythe, ne tombe sur Devon.

Critique :

Une fois de plus, l'histoire tente de nous induire en erreur et de nous faire prendre le faux pour le vrai. Même si, en y regardant bien dès le début, on pourra reconnaître sans trop de problème, la blonde qui vole la voiture à Devon. C'est un épisode vraiment très sympathique, avec le juste nécessaire d'action habituelle, et le côté enquête qui est maintenant mis en avant depuis quelques épisodes.

Dans les invités vedettes, cette fois-ci c'est Denise Miller (Platypus Man, Charles s'en Charge, La Croisière S'Amuse) que nous retrouvons avec Melinda O. Fee (Santa Barbara, Matlock, Cagney et Lacey) la célèbre Mme Westin de la série L'Homme Invisible avec David McCallum pour les éléments féminins de l'épisode, sans oublier Angel Tompkins (Simon et Simon, Quoi de Neuf Docteur ?, Histoires Fantastiques) dans le rôle de la voleuse blonde. Et ce n'est autre que Bernard Fox (Passions, Arabesque, Riptide) le non moins célèbre Docteur Bombay de la série Ma Sorcière Bien-Aimée qui incarne le colonel Smythe. L'épisode se déroule de manière plutôt fluide et il n'y a presque pas de temps mort par rapport aux précédents. On retrouve ensuite, les cascades (convenues) de KITT qui agrémentent cet épisode.

Retour à l'index


9. LE BON PROGRAMME
(SOUL SURVIVOR)

Résumé :

Michael dépanne une jolie femme en panne sur le bord de la route, elle lui propose de le remercier en l'invitant à boire un verre chez elle. Arrivé là, Michael sombre dans l'inconscience et ne retrouve plus KITT. En fait, ce dernier a été piraté et enlevé de la K2000, il se retrouve sous la forme d'une radio. Michael doit alors retrouver Adrienne Margeaux, qui l'a dupé, et Randy Merritt qui a piraté KITT avant qu'Adrienne n'attire Randy dans un vol de tableaux et dans le meurtre de Michael.

Critique :

KITT se fait déposséder de la K2000, et se retrouve dans une radio. Si cela prête à sourire, le pauvre KITT n'est pas à la fête. Une fois de plus, on met l'accent sur l'intrigue et on met un peu de côté l'action : Michael ne se bat pratiquement pas de l'épisode, et KITT n'étant plus dans la Knight 2000, ne peut pas faire de cascades ! Est-ce que pour cela l'épisode est meilleur ? Pas réellement. On s'ennuie assez rapidement, et les turpitudes du jeunes Randy ne sont pas vraiment intéressantes.

On retrouve en vedette cette fois-ci : Ann Turkel (Les Prédateurs, Robocop, Arabesque) qui séduit le jeune Randy Merritt, interprété par Brian Robbins (Sois Prof et Tais-Toi, La Fête à la Maison, Quoi de Neuf Docteur?) qui entre temps a troqué sa carrière d'acteur pour devenir producteur sur les séries parmi les plus populaires : Smallville, Les Frères Scott, Ce que j'aime chez Toi. Une belle reconversion ! Ann Turkel a souvent des rôles de méchantes et reviendra plusieurs fois dans K2000.

Bref, pas un épisode extraordinaire, mais vous aurez peut-être un petit sourire lors du passage avec Michael qui tombe en panne d'essence et a besoin de marchander pour avoir une vieille guimbarde ! Mais la série peut mieux faire tout de même. Petit détail à noter lorsque KITT n'est plus dans la K2000, les diodes rouges à l'avant sont en forme de croisé, de même on sait le n° de série de KITT dans cet épisode : AD227529.

Retour à l'index


10. LE CERCLE DE FEU
(RING OF FIRE)

Résumé :

Un prisonnier des travaux forcés s'échappe, peu de temps après la fondation reçoit un appel à l'aide de la part de Layla Charon Callan : c'est en fait son mari qui s'est échappé. C'est un meurtrier et elle avait témoigné contre lui, elle est certaine qu'il va revenir se venger. L'affaire se corse, lorsque Michael découvre que le père de Christopher Callan, est le juge de la ville où réside Layla. Il doit la sauver de Christopher, et des tueurs qu'il a engagé pour tuer Layla.

Critique :

L'épisode pourrait paraître ennuyeux au premier abord et avec les premières minutes de celui-ci, de plus on part dans un scénario bien connu : les marais, le fameux Bayou, cela ne présage rien de bon, car c'est souvent du grotesque qui est associé à ce lieu en général. Mais en fin de compte, même si l'action est encore mise assez de côté, l'humour omniprésent compense largement ceci, et on se retrouve au final avec un assez bon petit épisode à regarder.

En vedette nous avons Leslie Wing (Hercule, Xena La Guerrière, Matlock) dans le rôle de Layla, et c'est Robert Reynolds (Inspecteur Wexford, Superboy, After the War) qui interprète son malade de mari. Enfin, nous avons George Murdock (Torchwood, New-York Police Judicaire, X-Files : Aux Frontières du Réel) qui a un petit rôle pour celui du père de Christopher.

Si KITT en voit de toutes les couleurs et s'embourbe dans le marais, ce n'est pas le cas de l'épisode, et les plaisanteries pendant le passage où KITT et Michael doivent franchir le mur de feu, est tout bonnement excellent. D'ailleurs, KITT n'a jamais été aussi mal en point que dans cet épisode. Michael doit donc se débrouiller un peu tout seul, ce qui change un peu. Bon, évidemment le 'Turbo-Boost' viendra comme toujours à bout de toutes les embûches, mais au final on se sera bien amusé.  

Retour à l'index


11. SOUVENIRS PERDUS
(KNIGHTMARES)

Résumé :

Michael poursuit des bandits dangereux qui ont volé un alliage de métal précieux : de l'Alidium. Michael trouve leur planque dans un barrage, mais l'un des bandits balance une grenade à Michael qui est blessé. Emmené à l'hôpital, il a perdu la mémoire et se croit encore Michael Long un policier. Seul et désemparé, KITT et la fondation le retrouve. Ils doivent aider Michael à se souvenir où se trouve l'Alidium avant qu'il ne soit vendu à une puissance étrangère.

Critique :

J'adore cet épisode ! Il est très différent des autres, bien que son scénario soit classique : Michael, lors d'une poursuite de bandits, perd la mémoire suite à un choc provoqué par l'explosion d'une grenade. Dès lors, il se prend à nouveau pour Michael Long, et ne reconnaît ni KITT, ni Devon, ni April. Bref, rien d'exceptionnel, néanmoins l'ambiance dégagée par l'épisode est fabuleuse, renforcée par le jeu d'acteur de David Hasselhoff : j'avoue avoir été très surpris de sa prestation très bonne dans le rôle de l'amnésique ! Il n'y a qu'à voir ses réactions lorsqu’il retrouve KITT pour la première fois après sa perte de mémoire, cette attitude de peur, de même lorsqu'il rentre dans le camion de la fondation, deux ou trois autres passages ainsi sont remarquables.

Le tout est peaufiné par la relation entre KITT et Michael, on sent pour une fois, toute l'amitié et l'affection que KITT éprouve pour son comparse humain, KITT le lui dit ouvertement d'ailleurs. Et inversement lorsque Michael a redécouvert KITT. Dans les vedettes cette fois-ci, nous trouvons : Mike Genovese (Urgences, Flash, La Voix du Silence) qui interprète Frank Poole et Laura Bruneau (L'Île de l'étrange, Material World, Bare Essence) pour Cara Caulfield.

Dans les choses à retenir de l'épisode : on apprend que ça fait deux ans que Michael n'est plus Long, mais Knight. Le barrage où Michael perd la mémoire est un lieu bien connu des séries tv, il s'agit de Sepulveda Dam en Californie et est utilisé régulièrement pour des tournages. À noter également le jeu de mot avec le titre original de l'épisode pour désigner des 'cauchemars'. Un excellent épisode donc, mais une fois encore le 'Turbo Boost' viendra à bout de tous les problèmes !

Retour à l'index


12. LES BOHÉMIENS
(SILENT KNIGHT)

Résumé :

Michael arrive dans une petite ville où il vient juste d'y avoir un vol. L'un des voleurs a pris la montre du directeur de la banque, et se la fait voler à son tour par un jeune gitan. Michael tombe sur le jeune garçon, et l'emmène au commissariat pour faire une déposition. Peu de temps après, alors que Michael le ramène chez sa sœur, le garçon s'enfuit. Michael doit alors le retrouver avant les bandits pour le mettre à l'abri.

Critique :

Cet épisode retombe dans le bas du panier de la série, et seule l'énergie de Hasselohff et des autres acteurs arrivent un peu à sauver le show, mais il n'y a vraiment rien d'exceptionnel à attendre. On aborde en plus encore un thème très en vogue des séries US de l'époque : les gitans. Pour les vedettes, on retrouve cette fois-ci : Paul La Greca (New-York Section Criminelle, Les Petits Génies, Supercopter) qui incarne le jeune Tino, et Janet DeMay (The New Adam-12, Les Enquêtes de Remington Steele, Arabesque) dans le rôle de sa sœur.

L'épisode s'embourbe rapidement dans l'histoire de Tino et des hommes qui le poursuivent, et qui ne sont pas des lumières ! Sinon, à noter qu'il y a des longs passages de route, dont on ne voit pas trop l'intérêt. Par contre, vous aurez dans cet épisode droit aux vieux tubes de l'époque : Eye of the Tiger de Rocky III, et d'autres, c'est bien mieux que le jeu vidéo GTA presque ! Bref, ce n'est vraiment pas le meilleur épisode.

Retour à l'index


13. LE TRÉSOR DE CHARLIE
(A KNIGHT IN SHINING ARMOR)

Résumé :

Un ami de Devon : Charlie Granger qui est un invité de la fondation, est attaqué et tué pendant la nuit. Devon demande à Michael de protéger la fille de Charlie : Katherine. Elle est en danger car ce n'est autre que Christopher Stone, le conseiller financier de Charlie Granger, qui est son meurtrier et qui veut enlever Katherine.

Critique :

Un joli épisode qui joue encore beaucoup sur le côté sentimental. Même si on peut croire que David Hasselhoff n'est pas un très bon comédien, au moins il sait exprimer les sentiments, il n'y a qu'à voir la scène avec Katherine dans le pavillon des invités lorsque Michael lui montre les photos que son père avait avec lui. Il démontre tout au long de cet épisode qu'il est un chevalier en armure étincelante, n'est-il pas Michael Knight après tout ?!

En vedette cette fois-ci, nous retrouvons Lance Legault (Le Rebelle, Dallas, Magnum) le célèbre colonel Decker de la série L'Agence Tous Risques qui interprète Christopher Stone. Nous avons également, Daphne Ashbrook (Newport Beach, JAG, Arabesque) dans le rôle de Katherine Granger. Bon, par contre l'histoire du trésor avec la grotte plein de cailloux jolis mais sans valeur est un peu tirée par les cheveux, mais le jeu de Daphne Ashbrook et de David Hasselhoff font qu'on a envie d'y accrocher. Un épisode rempli d'émotion, ce qui parfois n'est pas plus mal.

Retour à l'index


14. UNE AGENCE TRÈS SPÉCIALE
(DIAMONDS AREN'T A GIRL'S BEST FRIEND)

Résumé :

Lauren Janes, un mannequin, a fait appel à la fondation pour enquêter sur la mort de Rachel, sa meilleure amie qui se serait suicidée. Lauren n'y croit pas. Michael enquête et découvre alors qu'un trafic de bijoux est en place avec les mannequins, et que c'est Bernie Mitchell qui est derrière tout ceci. Michael met alors une stratégie au point pour l'arrêter.

Critique :

Ce n'est clairement pas le meilleur épisode de toute la série, néanmoins, il a pour lui d'être fluide et de ne pas avoir de temps mort pratiquement. Ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas pendant tout l'épisode, et qu'on ne voit pas le temps passer, ce qui est agréable. Néanmoins il y a quand même quelques petits trucs qui clochent comme par exemple la scène de fin où Lauren prend une arme pour arrêter les complices de Bernie.

Dans cet épisode c'est Wendy Kilbourne (Jack Killian L'homme au Micro, Nord et Sud, Matt Houston) que nous avons dans le rôle de Lauren, nous retrouvons également Cameron Mitchell (Matlock, Dream West, Le Juge et le Pilote) qui incarne Bernie, et enfin Jo Ann Pflug (La Croisière S'Amuse, L'Île Fantastique, Opération Charme) pour le rôle de Nina la complice de Bernie. Bizarrement, il est dit dans cet épisode que KITT prend pour la première fois l'avion, or il me semble bien que dans l'épisode pilote, à la fin, la voiture est transportée en avion. Bon épisode, dans lequel nous avons droit, en plus, à une course poursuite assez sympa !

Retour à l'index


15. UNE NUIT POUR LES ÉTOILES
(WHITE-LINE WARRIORS)

Résumé :

Michael arrive dans une petite ville pour enquêter sur des cambriolages, suite à l'appel à l'aide d'une vieille amie de Devon : Marietta Mattheson. On soupçonne des jeunes qui viennent d'auto-clubs des environs, mais Cindy la petite fille de Marietta n'y croit pas car son petit ami fait partie de ceux-ci. Alors que Michael enquête, tout porte à croire qu'il s'agit bien des jeunes qui soient coupables. Mais, il découvre que c'est en fait le chef de la police qui organise les cambriolages avec l'aide d'un animateur radio.

Critique :

Ce n'est pas un épisode extraordinaire, disons qu'il fait partie de ces épisodes « classiques » qui se laissent voir, mais qui ne laissent pas un souvenir impérissable ! Nous trouvons cette fois-ci, Mary Beth Evans (Des Jours et des Vies, The Bay, Hôpital Central) dans le rôle de Cindy, Woody Brown (Roswell, Hôpital Central, JAG) pour le petit ami de Cindy : Ron. De même que Hugh Gillin (Columbo, Code Quantum, V) qui incarne le policier véreux, et enfin Sammy Jackson (Quincy, Adam-12, Les Bannis) qui joue le rôle de l'animateur radio complice.

Il est à noter que c'est dans cet épisode que KITT inaugure une nouvelle fonction : le « SILENT MODE » qui lui permet de rouler sans faire le moindre bruit (un véhicule électrique avant l'heure!). Et qui sera bien utilisé dans la suite de la série.

Retour à l'index


16. COURSE POUR LA VIE
(RACE FOR LIFE)

Résumé :

La nièce adoptive d'April est gravement malade, et a besoin en urgence d'une greffe de moelle osseuse. Un seul donneur est compatible avec elle : un certain Julio Rodriguez. Malheureusement, ce dernier est le chef d'un gang et il est accusé d'avoir tiré sur le chef d'un gang rival. Il se cache. Michael n'a pas beaucoup de temps pour le trouver et sauver ainsi Becky la nièce d'April.

Critique :

Un épisode qui ne doit ses 3 bottes qu'à cause du sentimentalisme qui émane de l'histoire avec la petite Becky. Sinon pour le reste, c'est du classique, et ce n'est pas extraordinaire. Mais grâce au jeu de Robyn Lively (Rush Hours, Les Experts, JAG) dans le rôle de la petite Becky et de David Hasselhoff, ils sauvent la mise. Nous retrouvons Lynne Marta (Drôles de Dames, Urgences, Preuve à l'Appui) qui incarne la mère de Becky, Mario Marcelino (Dexter, Urgences, Falcon Crest) dont d'ailleurs l'épisode est dédié à son fils mort pendant le tournage de l'épisode de K2000.

Bref, rien de particulier, vous apprécierez cet épisode, si vous aimez les épisodes qui font pleurer dans les chaumières, bien que je trouve que c'est un peu trop les scènes de la mère de Becky qui ne fait que s'inquiéter tout au long de l'épisode, on est à la limite du pathétique.

Retour à l'index


17. LA VICTOIRE À TOUT PRIX
(SPEED DEMONS)

Résumé :

Un jeune coureur cycliste s'est tué lors d'une compétition, et la fondation étant le parrain, Devon demande à Michael d'enquêter sur cet accident de moto, pour savoir si il n'y a pas eu sabotage. Car une lettre anonyme est arrivée chez eux en mentionnant que c'était un meurtre. Michael enquête, et découvre que la moto du cycliste tué a été saboté pendant la course. Michael doit trouver le coupable avant qu'un autre meurtre ai lieu dans la prochaine course.

Critique :

Un bon petit épisode qui se laisse regarder. De plus, l'identité du coupable des sabotages est bien gardée jusqu'à la fin ! Dans les nouveautés, KITT se voit doté encore d'une nouvelle possibilité, grâce à un gonflage surdimensionné de ses pneus arrière, il peut rouler dans des terrains boueux ou plein de sable, grâce à une meilleure adhérence.

Il y a de l'humour en plus tout au long de cet épisode, et c'est très bien mené ! Pour les invités vedettes, nous retrouvons : Lydia Cornell (La Croisière s'Amuse, Rick Hunter, Hooker) pour le rôle de Sabrina Travis la petite amie du motard tué dans l'accident, et John Macchia (Stingray, Sloane Agent Spécial, Dallas) dans le rôle de son frère Kelly. Enfin nous avons aussi Madison Mason (NCIS : Los Angeles, Esprits Criminels, Les Experts) pour le présentateur frustré et Michael Champion (Le Rebelle, Flash, Le Père Dowling) pour le concurrent enragé : Wade Fontaine.

Petit détail amusant : l'épisode est réalisé par Bruce Seth Green, qui n'a aucun rapport avec l'acteur Seth Green de la série Buffy Contre Les Vampires. Bref, vous passerez un bon moment. On en aimerait un peu plus des épisodes comme celui-ci.

Retour à l'index


18-19. LE RETOUR DE GOLIATH
(GOLIATH RETURNS)

Résumé :

Alors qu'il purge sa peine de prison, Goliath arrive et fait évader Garthe Knight. Pendant ce temps, Michael doit veiller sur le docteur Bergstrom et sa nièce Christina, celui-ci est un spécialiste du laser. Garthe attaque la fondation et enlève Devon et April, il est associé avec Adrianne Margeaux.Garthe met un faux Docteur Bergstrom à la place du vrai, qu'il a vendu à un pays étranger. Après une nouvelle confrontation avec Goliath, Michael est à son tour emprisonné par Garthe. Il doit à tout prix l'arrêter lui et Adrianne, ainsi que Goliath et sauver Christina du faux docteur Bergstrom.

Critique :

L'épisode des doublures ! Garthe revient et on a ainsi deux fois la tête de Michael, le docteur Bergstrom se fait enlever et remplacer par un sosie : on y perd son latin ! Ceci dit, il était peut-être (sûrement même!) pas nécessaire d'avoir deux parties pour conclure la saga de Garthe Knight. D'autant que l'intrigue s'embourbe un peu rapidement, et on a très vite des longueurs qui s'installent. Notamment les scènes entre Christina et son oncle le docteur Bergstrom.

Dans les invités vedettes nous retrouvons Ann Turkel (L'Homme qui Tombe à Pic, Tonnerre Mécanique, Matt Helm) qui signe le grand retour de Adrianne Margeaux vu plus tôt dans l'épisode 9 de cette saison 2 « Le bon Programme » (« Soul Survivor » en vo) et qui est devenue ici Adrianne St Claire et qui aide Garthe dans sa folie, juste pour s'approprier Michael. Nous avons également la jolie Suzanne Barnes (Madame est Servie, L'Agence Tous Risques, Hôtel) dans le rôle de Christina la nièce du Docteur Bergstrom qui lui est interprété par Peter Mark Richman (Beverly Hills, Matlock, Hôtel) qui depuis s'est spécialisé dans le doublage de dessins-animés (Superman, Spiderman...). La fin est un peu décevante quant à l'extermination de Garthe et de Goliath, personnellement j'aurai aimé et imaginé quelque chose d'un peu plus spectaculaire ! D'autant qu'il était censé, cette fois-ci, être invincible car ses points faibles avaient été comblés. À noter également que ça fait plusieurs épisodes où l'on voit bien sur certaines séquences, qu'il s'agit de maquettes qui sont utilisées (comme par exemple celle avec les tanks de l'armée!).

Bref, une saga qui espérons-le se termine pour de bon, car il n'y a vraiment plus grand-chose à dire sur Garthe Knight et Goliath. La prestation de David Hasselhoff en Garthe Knight est toujours aussi improbable, bien que meilleure que celle de la première histoire. Mais bon, c'était un peu longuet cette histoire.

Retour à l'index


20. MINI PUCE
(A GOOD KNIGHT'S WORK)

Résumé :

Alors que Michael arrête un bandit nommé Brummel, un autre homme le reconnaît en tant que Michael Long et prévient Cameron Zachary : l'homme qui avait ordonné la mort de Michael Long 3 ans plus tôt.Ce dernier s'assure que Michael Long est bien en vie en déterrant son cercueil. Zachary veut se venger de Michael car il ne lui a pas pardonné la mort de Tanya Walker dont il était amoureux. Mais en plus Zachary veut KITT qu'il convoitait à Wilton Knight, Michael est trahi par Gina la femme qui est venue demander de l'aide à la fondation. Il devra faire le maximum pour rester en vie et ne pas perdre KITT.

Critique :

Un épisode mené tambours battants, et qui passe avec une fluidité excellente, nous n'avons pas le temps de nous ennuyer. De plus, il nous permet d'en apprendre un peu plus sur Michael Long, qui était en fait Michael avant de devenir Michael Knight. Ainsi on sait qu'il se nommait Michael Arthur Long, et qu'il est né le 9 Janvier 1949 et mort le 8 août 1982 (soit 1 mois avant la diffusion du premier épisode de la série dans la réalité).

Michael est donc mort à 33 ans pour les autorités, et a donc à ce jour 3 années plus tard : 36 ans. Michael apprend en même temps que nous que Tanya Walker était « chapeautée » par son complice de toujours qui avait tenté de voler Wilton Knight : Cameron Zachary, interprété par John Vernon (Agence Acapulco, Les Contes de la Crypte, Le Juge de la Nuit) bien connu pour ses rôles de méchants et surtout grande voix de doublage de dessins-animés (L'Incroyable Hulk, Batman, Spiderman, etc.).

Zachary était amoureux de Tanya et n'a pas pardonné à Michael sa mort. Il veut faire d'une pierre deux coups : prendre sa revanche sur Michael en le tuant, et sur Wilton Knight en volant KITT. Surtout que Michael est trahi par Gina Adams, jouée par Alexa Hamilton (Santa Barbara, Matlock, 1st & Ten), mais heureusement elle reviendra à la raison. Le fil rouge avec le petit ourson qui énerve KITT est sympathique, et heureusement Michael a une invention d'April qui permet de réanimer KITT si il est éteint. Très bon épisode, réalisé par Sydney Hayers (Chapeau Melon et Bottes de Cuir, Galactica 1980, L'Homme au Katana) et qui a réalisé d'autres épisodes de la saison. 

Retour à l'index


21-22. LA BOUCHE DU SERPENT
(THE MOUTH OF THE SNAKE)

Résumé :

Joanna St. John fait appel à la fondation car son mari enquêtait sur quelque chose et il a été tué dans ses fonctions. Michael vient donc enquêter près de la frontière mexicaine. Alors qu'il pense tout d'abord à un trafic de clandestins, Michael découvre de l'or dans des statues. L'affaire étant plus compliquée que prévu, il doit faire équipe avec un agent du gouvernement : David Dalton. Les pistes mènent toutes à Eduardo O'Brian. Entre de l'or, des armes et des clandestins : Michael et David devront se montrer perspicaces pour savoir ce qu'il en retourne exactement.

Critique :

Voilà un épisode (double de surcroît !) qui détonne dans la série et apporte une bouffée d'oxygène bien rafraîchissante ! Dans celui-ci, Michael, KITT et la fondation sont très en retrait pour laisser place à l'enquête mené par le jeune David Dalton. Ce dernier est incarné par Charles Taylor (Arabesque, Shout, Starting from Scratch) qui a un charisme de malade. Cela fait comme certains acteurs qui participent dans une série et qui ont plus de présence que le héros principal. En fait, le personnage de David Dalton est introduit dans la série de K2000 et en découlera un an plus tard, un spin-off en film et en série tv : Code of Vengeance (inédite en France, hélas !).

C'est donc pour cela qu'il est particulièrement mis en avant dans cet épisode. À ses côtés nous avons Joanna Pettet (Côte Ouest, Hôtel, L'Île Fantastique) la jolie blonde qui fait équipe pendant toute la durée de l'épisode aux côtés de David. Ils sont d'ailleurs vraiment bien mis sur le devant de la scène, et les (rares) interventions de Michael sont bien amenées pour qu'elles servent particulièrement le duo de choc. Michael se contente d'utiliser le « Turbo Boost » à tout va, il se fait même sauver la mise par David. Le duo doit combattre Eduardo O'Brian, interprété par Pedro Armendariz (Agence Acapulco, Un Privé sous les Tropiques, Les Enquêtes de Remington Steele) dont le combat final sera une petite merveille avec David (j'aime bien quand le méchant a l'air naze et que le gentil a la super classe!). Nous avons même droit à une cascade avec un hélicoptère digne de Belmondo !

Bref, vous l'aurez compris, un excellent épisode qui ne laisse pas un instant de répit, et sort enfin la série des sentiers battus dans lesquels elle commençait à s'embourber ! Et cela grâce à une intrigue bien alambiquée et on ne saura qu'au dernier moment à quoi servent toutes les pièces du puzzle : pour attaquer un dépôt d'armes expérimentales pour pouvoir ensuite les vendre. Un épisode très intelligent. On aimerait en avoir d'autres comme celui-ci, un dernier petit détail : même la musique un peu différente est excellente. 

Retour à l'index


23. MA PLUS BELLE CHANSON D'AMOUR
(LET IT BE ME)

Résumé :

Michael est appelé par Devon pour aller enquêter sur la mort d'un chanteur d'un groupe de Rock : Greg Noble. Quelle n'est pas la surprise de Michael lorsqu'il découvre que sa compagne qui a appelé la fondation n'est autre que Stephanie, le grand amour de Michael. En évoluant dans ses recherches, Michael découvre qu'en fait, les vidéos des concerts sont utilisées pour faire passer des messages pour un trafic de drogue. C'est pour cela que Greg Noble a été tué. Michael n'a plus qu'à cueillir les trafiquants avant qu'il ne soit tué lui-même.

Critique :

Un nouvel épisode très émouvant, où l'on replonge totalement dans le passé de Michael Long, via son grand amour Stephanie. Devenue cette fois-ci, Stephanie March et chanteuse d'un groupe de rock. Bon prétexte pour permettre à notre David Hasselhoff national de pousser la chansonnette. N'oublions pas qu'il a eu une grande carrière de chanteur après la fin du show, où il faisait des tournées un peu partout avec KITT sur scène, pour attirer les fans de la série à ses concerts.

Néanmoins, l'émotion est vraiment palpable et on sent réellement une grande complicité entre les deux vedettes : Catherine Hickland (On ne vit qu'une Fois, The City, Capitol) étant encore la petite amie de David Hasselhoff à cette époque. On voit la joie d'être ensemble pour eux et beaucoup de tendresse de la part de l'actrice envers son ami. À leurs côtés nous avons Michael C. Gwynne (Matlock, Le Père Dowling, La Loi est la Loi) dans le rôle de Paul Brock le bandit, et Shanna Reed (Major Dad, 1St & Ten, Dynastie II : Les Colby) qui interprète Barbara sa complice.

Pas de cascades spectaculaires de la part de KITT ou de Michael, l'histoire étant surtout centrée sur leurs retrouvailles, il y a juste le minimum syndical. Bref, un petit épisode encore bien dépaysant, et puis écoutez Michael Knight chanter, vous aurez peut-être envie de vous procurer ses albums ! La saga Stephanie ne se conclut pas ici, elle reviendra dans une prochaine saison.

Retour à l'index


24. TRAVAUX PUBLICS
(BIG IRON)

K2000 2 24

Résumé :

Michael doit enquêter sur du vol de matériel de terrassement, et il y a déjà un mort : le gardien qui a tenté d'empêcher un autre vol de pelleteuse. La victime des vols, Frank Sanderson, soupçonne son ancien associé : Lloyd Newald avec qui il s'est brouillé. Au fil de ses investigations, Michael découvre qu'en fait c'est la femme de Frank, sans le vouloir, qui donnait les renseignements à son amant qui est derrière tout ceci avec la complicité d'employés de Lloyd Newald. Frank et Lloyd décident de reformer leur équipe pour démasquer les voleurs avec l'aide de Michael et KITT.

Critique :

Nous finissons cette saison 2 par un épisode classique : ni bon, ni mauvais, juste banal. Une histoire de vols de matériel de construction comme des pelleteuses, etc. Il est à noter que nous voyons KITT utiliser son guide de trajectoire pour la seconde fois dans la série. C'est aussi du côté des invités vedettes qu'il est intéressant de regarder, en effet, nous avons la présence de Stuart Whitman (Superboy, Arabesque, Côte Ouest) l'inoubliable Marshal Jim Crown dans la série tv Cimarron. Un vrai bonheur de revoir cet acteur, même si il s'est un peu empâté.

À ses côtés, nous avons Myron Healey (Mike Hammer, L'Homme-Araignée, Dossiers Brûlants) qui joue son co-équipier Lloyd Newald, et enfin Patch Mackenzie (Supercarrier, E/R, Romance Theatre) qui interprète le rôle de la femme de Frank Sanderson. La bagarre des petits vieux ne laissera pas un souvenir impérissable, néanmoins la composition des protagonistes a le mérite de relever le niveau de l'épisode. La fin est particulièrement émouvante. Nous finissons ainsi cette saison 2, pour mieux entamer la saison 3 et les autres aventures de KITT et Michael.

Retour à l'index

Toucher le fond… (Broken - Part 1)