Saison 1Téléfilms

K 2000

Présentation



Présentation :

Qui ne connaît pas le célèbre générique de la série avec sa musique typée électronique, et la voix off en français de Yves-Marie Maurin le doubleur de David Hasselhoff dans la série tv, qui dit l'introduction suivante : « Les exploits d'un chevalier solitaire dans un monde dangereux. Le chevalier et sa monture. Un héros des temps modernes, dernier recours des innocents, des sans espoirs, victimes d'un monde cruel et impitoyable. » pendant qu'apparaît le non moins connu bolide noir ! Knight Rider en version originale, raconte les aventures de Michael Knight, justicier qui travaille pour une organisation assez puissante aidant à faire régner l'ordre et la justice. Il est pour cela équipé d'une arme surpuissante : sa voiture quasi indestructible et remplie de gadgets, et qui est pilotée par un ordinateur capable de raisonner et qui possède une synthèse vocale : KITT (pour Knight Industries Two Thousand).

Ancien flic nommé Michael Long, au cours d'une mission il se fait tirer dessus à la tête par Tanya Walker, Michael laissé alors pour mort est récupéré par une organisation, F.L.A.G., qui le soigne et lui donne KITT avec la voiture Knight 2000. Michael refuse tout d'abord de travailler pour eux, mais Wilton Knight son bienfaiteur, meurt et Michael comprend alors qu'un homme seul peut faire la différence surtout avec sa voiture ! Il devient alors Michael Knight et fera tout pour protéger les innocents. Basée sur une Pontiac Firebird Trans Am modèle 1982, les propmakers de la série l'ont un peu modifiée, notamment le nez à l'avant de la voiture qui est plus prononcé. De même que l'arrière qui est différent de la voiture originale, et évidemment tout le fatras de boutons et diodes lumineuses pour les différents gadgets de KITT.

tetes pres 1

Si KITT peut faire penser un peu à une voiture de James Bond, on est tout de même bien au-dessus pour les gadgets. Ainsi, KITT possède des sièges éjectables, un grappin, le turbo-boost qui permet de décoller et faire des sauts, des scanners, des caméras, des brouilleurs, etc., etc. Et qu'elle est surtout grâce à sa carrosserie avec une nouvelle molécule : pratiquement invulnérable et indestructible. Il est à noter qu'une seule voiture dans la réalité possédait toute l'électronique, avec les caméras, moniteurs, etc. Nommée « Picture Car » elle servait exclusivement pour les gros plans avec David Hasslhoff lorsqu’il y avait les scènes de dialogues avec KITT. Les autres modèles destinés aux cascades, scènes de vitesse... étaient dépourvus des diodes et du reste, et même du fameux volant en forme de manche d'avion, seul l'aspect extérieur était modifié.

La voiture devint si populaire aux USA, que plein de bricoleurs à partir de leur Pontiac se sont fait leur réplique de KITT et ils se réunissent chaque année, c'est impressionnant à voir d'autant que Patricia McPherson participe à certaines réunions. Et il y a même des « kits » en vente comprenant les éléments pour customiser sa Pontiac et faire ainsi sa réplique de KITT. Dans la série, Michael Knight est aidé par deux personnes : Devon Miles, joué par le regretté Edward Mulhare. Bras droit de Wilton Knight, il est le garant de la sauvegarde de la mémoire de Wilton Knight et de l'utilisation de son argent et de ses biens. Si au départ, le courant passe assez mal entre Michael et Devon, très vite, il verra que Michael est beaucoup plus sérieux qu'il n'en a l'air et ils deviendront de grands amis qui auront une entière confiance l'un dans l'autre. La 3e personne n'est autre que Bonnie Barstow, la technicienne et la réparatrice de KITT. 

tetes pres 2

Jouée par Patricia McPherson, cette femme est d'une beauté à couper le souffle ! Elle sera remplacée pendant une saison par April Curtis, jouée par Rebecca Holden, une jolie petite blonde, mais bien moins que Bonnie. Ensuite dans les dernières saisons, le groupe sera rejoint par RC3 (Reginald Cornelius) interprété par Peter Parros qui est un peu l'homme à tout faire de la fondation. Véritable série culte des années 80 (qui n'a pas rêvé d'avoir KITT et de conduire cette voiture), David Hasselhoff s'est beaucoup impliqué dans son rôle, bien qu'on prétende toujours que la véritable vedette n'est autre que la voiture avec son ordinateur KITT, il faut tout de même avouer que Hasselhoff donne de très bonnes prestations pour certains épisodes et qui le font tout de même revenir au premier plan. Les choses avaient été faite en grand pour la promotion de la série, en effet un press-book avait été imprimé et qui contenait toutes les caractéristiques techniques de KITT, ainsi que des photos des acteurs de la série, celui-ci fut envoyé à des milliers d'américains pour qu'ils suivent la série le moment venu.

David Hasslhoff s'est vu offrir à la fin de la série : deux modèles des Pontiac utilisées dans la série, ainsi celle « classique » et la version décapotable. Il en fera bon usage en mettant les voitures sur scènes lors de ses concerts. En effet, David Hasselhoff en plus de son métier d'acteur s'est essayé à la chanson. Sa petite amie de l'époque fera une apparition dans la série, dans un épisode très émouvant d'ailleurs. Ils sont, depuis, séparés. La série marchait bien au début, puis à la fin de la 3e saison, les audiences ont déclinées, et on a donc tenté de relance l'intérêt avec un KITT encore plus customisé, mais sans succès. La série s'arrêta. C'est William Daniels en version originale qui prête sa voix à KITT, dans la version française ce n'est autre que Guy Chapelier la célèbre voix de Springfellow Hawke dans Supercopter par exemple. Le générique très typé électronique de Stu Philips plus celles de Don Peake dans la série la fait se démarquer encore un peu plus. Excellente série, bourrée d'action et d'humour et surtout pour KITT !

dossiers pres 3 

K2000 Les Téléfilms :

En 1991, soit 5 ans après l'arrêt de la série tv, un téléfilm voit le jour. Celui-ci intitulé « Knight Rider 2000 » (et qui d'ailleurs sans le vouloir rejoint le titre français de la série !) conte les aventures de Michael dans le futur avec un KITT démantelé et mis aux rebuts car dépassé technologiquement. D'abord installé dans la vieille Chevrolet de Michael, KITT sera implanté dans la nouvelle K4000 et Michael aidé par l'ex-agent de police Shawn McCormick fera son possible pour arrêter le tueur Thomas J. Watts et avec lui stopper un trafic d'armes qui sont interdites dans les années 2000.

En 1994, un second téléfilm voit le jour : « Knight Rider 2010 ». L'action prend part dans un futur à la mad-max, ayant pour héros Jack McQueen incarné par Richard Joseph Paul, mais qui n'a plus grand-chose à voir avec l'esprit de la série originale. David Hasselhoff n'est même pas présent dans ce téléfilm, et la voiture utilisée est ici une Ford Mustang.

dossiers pres 4 

Le Retour de K2000, la nouvelle série tv :

C'est en 2008 qu'il faudra attendre le retour de Knight Rider (la nouvelle série reprend le titre originale de la première des années 80). Là aussi comme pour le film de 1994, c'est à nouveau une Ford Mustang qui est utilisée pour incarner KITT. Cette série raconte les aventures du fils de Michael Knight à bord du Knight 3000. David Hasselhoff fera d'ailleurs une petite apparition à la fin de l'épisode pilote de la série. Composée de 18 épisodes (pilote inclus), elle n'aura malheureusement pas le succès escompté et n'aura donc pas de seconde saison. Pire encore, elle était censé avoir 22 épisodes, mais devant les audiences médiocres, NBC stoppa les frais au bout du 18e épisode. À l'heure actuelle, une nouvelle série serait à l'étude avec le retour de David Hasselhoff dans un rôle, mais rien de concret n'a encore été fait.

Retour à l'index

 

A Chicago, malgré le scepticisme de son rédacteur en chef et ami de longue date Tony Vincenzo, le journaliste Carl Kolchak s’acharne à enquêter sur des crimes aussi abominables que mystérieux, le plus souvent nocturnes. Surnommé le Guetteur de Nuit, Kolchak s’intéresse particulièrement aux meurtres relevant du Surnaturel, allant plus loin que ne le peut, ou ne le désire, aller la police de la ville. Celle-ci est représentée par le Capitaine Siska, souvent exaspéré par ce journaliste venant régulièrement perturber son travail, tandis que la Goule, employé de la morgue, s’avère un allié précieux. Mais Kolchak doit avant tout faire face aux monstres qu’il découvre au terme des pistes qu’il remonte avec une passion opiniâtre, encore et toujours en quête de la vérité.

Malgré l’aide de son appareil photo et de son magnétophone, Kolchak doit malgré tout souvent composer avec le manque de preuves matérielles. Adorant sa Ford Mustang jaune, New-yorkais jusqu’au bout des ongles, toujours vêtu en journaliste des années 50 et au faîte de toutes les ficelles de son métier, il forme également une figure pittoresque de son agence d’informations, l’Independant News Service. Lié d’amitié avec Miss Emily Cowles, en charge du courrier des lecteurs, son mépris des conventions sociales et des puissants lui vaut par contre l’hostilité du chroniqueur mondain Ron Updyke. Malgré ses sonores colères devant les théories farfelues avancées par Kolchak, Tony Vincenzo, grande gueule sympathique, lui maintient son amitié et le laisse œuvrer à sa guise, tout au long de ses périlleuses enquêtes hors normes menées au cœur de la nuit de Chicago.