saison 1 saison 3

Les Brigades du Tigre - Dossier spécial : 40 ans, 40 témoignages

Avant-propos

Le premier jour de tournage des Brigades du Tigre eut lieu le 8 mars 1973 (1) pour une diffusion plus d’un an et demi plus tard aux fêtes de fin d’année 74. C’est à cette occasion que j’ai découvert cette fabuleuse série, toujours inégalée dans ce pays à mon avis. Au début de l’année, je l’ai fait découvrir à mon fils, qui a à peu près le même âge que j’avais à l’époque, et je réalisais avec consternation que le quarantième anniversaire des Brigades du Tigre ne suscitait aucune célébration quelle qu’elle soit ou de rediffusion télévisée. Cherbourg fêtait les 50 ans des Parapluies, et la réponse d’Orléans, lieu de tournage récurrent de la série, fut très modeste : ‘La ville d’Orléans n’a pas prévu de commémorer le quarantenaire de la série, malgré toute sa qualité et la notoriété qu’elle ait pu faire acquérir à notre territoire’.

La série avait connu un tel succès dans les années 70 et 80 que je décidais de rendre moi-même cet hommage tant mérité aux protagonistes de ce programme qui a enthousiasmé plusieurs générations. En quarante ans, de nombreux participants nous ont quittés et ce dossier leur est dédié, particulièrement aux ‘indispensables’ sans qui la série n’aurait jamais eu ce succès : le réalisateur Victor Vicas, le scénariste Claude Desailly, et les acteurs Pierre Maguelon et Pinkas Braun.

Pour un particulier, ce genre de travail est titanesque car les heures de recherche sont nombreuses, mais grâce à la Toile et des sites comme Agences artistiques, Facebook et… l’annuaire téléphonique, la tâche s’avéra réalisable en quelques mois. J’ai essayé de contacter tous les acteurs et membres des équipes de tournage toujours avec nous, soit par leur agence s’ils étaient encore en activité, soit tout simplement par téléphone, même si je suis très souvent tombé sur des homonymes avant de parfois avoir de la chance.  

Je n’ai pas pu trouver le moyen de joindre tous les acteurs et actrices voulus, d’autres contactés n’ont pas répondu (ou les agences n’ont pas fait suivre) mais j’eus de longues discussions téléphoniques très intéressantes avec des acteurs/actrices qui m’ont raconté des anecdotes savoureuses sur la série, et parfois même sur leur carrière. Quarante ans après le tournage, certains protagonistes avaient peu à me conter, surtout si leur rôle avait été minime. J’ai tout gardé à de rares exceptions, lorsque la vieillesse ou la maladie ont rendu des témoignages inexploitables.

Je n’ai essuyé que deux refus et la majorité des personnes contactées fut souvent surprise mais aussi enchantée d’une telle initiative me demandant de les tenir au courant à la parution de l’hommage. C’est ce que j’ai fait et un site Internet n’étant pas définitif comme un livre, j’espère avoir à faire à l’avenir plusieurs mises à jour avec de nouveaux témoignages. Je n’ai pas réussi à contacter tous les acteurs et actrices de cette fabuleuse série et cette page pourra peut-être permettre d’en retrouver.

On m’a parfois demandé pourquoi je faisais cela, n’étant pas du tout dans la profession ou même journaliste. Tel Obélix, je suis tombé dedans (les séries) lorsque j’étais petit, et Les Brigades du Tigre a toujours été un des fleurons, et en parler avec ses participants aura été pour moi un immense privilège. Merci à tous.

(1) Jean-Claude Bouillon, préface du livre Les Brigades du Tigre, les limiers des temps modernes aux éditions Yris.

Copyright, Denis Chauvet, 2013.