Saison 8L'Homme de fer - Saison 1

La Une est à vous

Les séries


L'émission proposait un grand panel de séries télévisées mais, force est de reconnaître que c'était un peu toujours les mêmes qui étaient sélectionnées, au détriment d'autres, rarement choisies par les télespectateurs...

Les séries phares :

LES MYSTERES DE L'OUEST : N'était pas un inédit à l'époque, puisque la série est apparue en France en 1967... Mais, comme je l'ai dit auparavant, l'émission contribuera largement à sa renommée... C'est en effet dés 75 que des produits dérivés relatifs à la série firent leurs apparition (notamment dans Pif-Gadget)... Jouets, déclinaisons sous forme de BD, panoplies, rien ne manquait...

Quant à la série, on peut considérer que c'était la plus célèbre et plébiscitée de l'émission : elle est en effet restée présente de l'inauguration, le 15 septembre 73, jusqu'au final (le 16 octobre 76), et était proposée presque toutes les semaines. Lorsque la catégorie la représentant était sélectionnée, on était certain de la voir !

"Les mystères de l'Ouest", série-emblématique de l'émission :

Laune 10

AMICALEMENT VOTRE : Même cas de figure que "Les Mystères de l'Ouest" ; pas un inédit à l'époque, puisque déjà diffusée en 72, mais l'émission contribuera à sa renommée.

Cette série ne sera présentée que dans "La une est à vous", du 15 septembre 74 au 4 janvier 75, dernier jour de l'émission sous ce titre, qui deviendra "Samedi est à vous" la semaine suivante... TF1 ayant remplacé la 1ère chaîne de l'ORTF le 5 janvier 75 (ce qui explique le nouveau titre de l'émission), n'avait, en effet, pas acquis les droits de la série...

Cette série-culte, là aussi, emportait chaque fois les suffrages, aux côtés de L'Aventurier, La Nouvelle Equipe, Cannon, L'homme de Fer ou Les Règles du Jeu, qui figuraient aussi dans la catégorie "Policier"... Si les séries précitées pouvaient entre elles se remplacer, Amicalement Vôtre sera par contre continuellement présente pendant cette période, et, du coup, ces dernières ne pouvaient jamais être sélectionnées...

Gros succés de l'émission donc...

LES ENVAHISSEURS : La série arrivera le 8 mars 1975 dans Samedi est à vous, en remplacement du "Sixième sens".

Il s'agissait là-aussi d'une série déjà connue des télespectateurs et qui avait acquis une certaine popularité avant son passage-même dans l'émission... Il faut dire que, si ce thème de science-fiction (les aliens) n'était pas nouveau à la télévision, jamais il n'avait jusque-là été traité avec autant d'intelligence et de noirceur... 

Paradoxalement à son succés en France qui rendit la série quasi-immédiatement célèbre, au point de la voir parsemer les programmes télévisés de rediffusions régulières, elle fit un bide monumental aux Etats-Unis et, du coup, resta invisible dans son pays natal de 1968 à 1992...

Les épisodes acquis par l'émission furent ceux diffusés pour la 1ère fois en 69 par l'ORTF. C'est-à-dire : Première preuve, L'expérience, La mutation, Les Sangsues, A l'aube du dernier jour, L'innocent, Equation danger, Panique (1er épisode diffusé dans l'émission), Le cosmonaute, Le mur de cristal et La rançon.

Seul "Les défenseurs", qui faisait aussi partie de la diffusion de 69, ne fut pas programmé...

Pour l'anecdote, le 1er épisode de la série -Première preuve- fut diffusé sur le tard...et "La mutation", qui marquait pourtant les débuts des (mes-)aventures de David, sera proposé en dernier !

Evidemment, Les envahisseurs restait la série toujours plébiscitée par les télespectateurs, et remportait là aussi tous les suffrages à chaque émission...

AU-DELA DU REEL : Arrivée vers le milieu 75, en remplacement des "Envahisseurs", c'est une série qui marquera durablement les esprits... Elle non plus n'était pas inédite lors de sa diffusion dans l'émission (date de 1ère dif TV en 1972) mais elle se fit surtout connaître (c'est peu dire, sa précédente diffusion passa quasiment inaperçu!)et acquiérera au fil du temps un statut de "série-culte" grace à son passage dans celle-ci.

C'tait la série "qui faisait peur", avec "Le sixième sens"... Une ambiance glauque et effrayante, des sujets passionnants, la musique flippante de Dominique Frontiere... C'était un must dans sa catégorie et elle remportait presque toujours les suffrages jusqu'à l'arrivée de Cosmos 1999 qui lui fera de l'ombre...

La série restera jusqu'à la fin de l'émission, en octobre 76, malgré quelques périodes d'éphémères absences courant 76.

A l'époque, seuls 19 épisodes étaient disponibles en France (alors que la quasi-totalité des épisodes avaient pourtant été doublés dans le courant des années 60), et il faudra attendre 1999 pour que 13ème rue diffuse l'intégralité de ceux-ci, sauf 2 (dont le doublage semblait n'avoir jamais été fait, ou avait été perdu).

Sur ces 19 épisodes, "Samedi est à vous" diffusa : "Les ombres du silence" (1er épisode vu et probablement le 1er diffusé dans l'émission), "Le 6ème doigt", "La prémonition" (le meilleur épisode de la série), "Une nouvelle dimension", "L'homme qui détenait la puissance", "Contrepoids", "Enquête sur un mystère" et "La main de verre" (l'épisode le plus célébré)... Je n'avais vu que ceux-ci dans l'émission. Notons cependant qu'en 1976, "Le facteur humain" fut diffusé (en ouverture), ainsi que "L'ennemi invisible".

Bernard Golay présentant un épisode de "Au-delà du réel" en 1976 (avec, en début de vidéo, le fameux décrochage régional FR3/TF1). 

COSMOS 1999 : La série, alors inédite en France, est apparue dans l'émission le 13 décembre 75. Succés foudroyant dés le départ, celle-ci rafflant régulièrement la vedette à "Au-delà du réel" avec qui elle partaga longtemps la catégorie.

De longues semaines durant, elle était selectionnée...

Il faut dire que l'espace ne nous avait jamais été présentée de cette façon dans une série télévisée : SFX à la pointe pour l'époque, costumes et décors "high-tech", misant sur les couleurs à la fois immaculées et trés sombres afin de rendre intemporelles et peu démodable l'univers si particulier de la série (on était loin de l'univers kitsh de Star Trek). Les personnages, bien que trop froids, semblaient infiniments moins farfelus et nettement plus crédibles que ce que l'on nous avait présenté dans la science-fiction télévisée jusqu'alors...

Elle réussira même la gageure de me plaire, partant pourtant avec le lourd handicap d'appartenir à un genre auquel je n'accrochait pas vraiment à l'époque, et, surtout, de voler régulièrement la vedette à ma série préférée du moment et de l'émission : "Au-delà du réel".

Supérieure en tout point à la précédente production des Anderson (UFO, avec ses décors kitsh et ses personnages aux cheveux oranges), elle restera présente des semaines durant, et même jusqu'au dernier jour de l'émission, mais se fera à son tour voler la vedette courant 76 avec l'arrivée de "L'homme invisible" version McCallum.

13 épisodes sur les 24 existants furent programmés dans l'émission.

CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR (les anciens - saison 4 à 6) : Curieuse programmation de la série dans l'émission : d'abord un épisode isolé diffusé en avril 74 (les cybernautes), puis reproposée le 2 novembre de la même année (mais elle se fit voler la vedette par "Amicalement vôtre") et, enfin, réapparaissant au cours d'un vrai cycle qui lui fut consacré du 22 mars au 24 mai 1975.

Les épisodes diffusés furent ceux qui avaient étés programmés pour la 1ère fois en France en 73, à savoir : "L'invasion des terriens" (1er épisode diffusé dans l'émission), le tigre caché (2ème), Le retour des cybernautes (3ème épisode diffusé, il me semble) puis "Faîtes de beaux rêves", "Le vengeur volant", "Meurtres au programmes" et "Haute tension". Bref, des épisodes clairement orientés science fiction ou fantastique...

Succés immédiat là aussi, la série se trouvant trés souvent en tête de liste de sa catégorie lors des votes...

LE SIXIEME SENS : La série, alors inédite, sera proposée dés le 2 novembre 74 dans l'émission, et le 1er épisode sera choisi par les téléspectateurs et diffusé la semaine suivante. Difficile d'expliquer à la génération actuelle l'impact qu'elle put avoir à l'époque... C'est que l'on avait rien vu d'aussi effrayant jusqu'ici.

"La une est à vous", émission de toutes les innovations et de toutes les audaces, avait en effet osé nous diffuser à l'époque -et en "prime"- une fiction dont certaines séquences glacent le sang aujourd'hui encore... D'ailleurs elle fit l'objet d'un avertissement suite aux manifestations de certains parents, avertissement que nous pouvons entendre dans la vidéo précédente (cf chapitre "Au-delà du réel").

"La maison qui appelait au-secours" fut le 1er -ou 2ème- épisode diffusé, le 1er que j'ai découvert en tous cas.

La série se partagea la vedette dans sa catégorie aux côtés de "L'immortel" et "Le prisonnier" jusqu'au 2 mars 75 (elle fut remplacée la semaine suivante par "Les envahisseurs"). Inutile de préciser que, semaine après semaine, elle emportait tous les suffrages auprès des téléspectateurs qui la désiraient autant qu'ils la redoutaient..

Et pourtant, malgré ce succès, 6 épisodes seulement furent diffusés, et pour cause : ce sont les seuls qui aient été doublés en France... mais son pouvoir de fascination était tel que l'émission la proposa en rediffusion courant 76, et ce jusqu'au dernier jour, le 16 octobre 76. Elle réussira le tour de force de voir, aux côtés de pointures comme Cosmos 1999, Au-delà du réel, et L'homme invisible (McCallum), certains de ses épisodes pourtant connus à nouveau sélectionnés et diffusés.

Pendant longtemps, la majorité des épisodes ne furent pas doublés pour la France mais, à l'occasion de la sortie du film "Sixième sens", 13ème rue eut la bonne idée, en 2001, de reprogrammer la série dans des copies neuves, à savoir : 4 des épisodes connus en France (manquaient "Le coeur dans la tombe" et "La fiole introuvable") + 2 inédits en VOST de la seconde saison ("Once upon a shilling" et "If I should die before I wake").

Au total donc, et à ce jour, 8 épisode ont été diffusés chez nous (dont 2 en VOST).

Les diffusions, rares, se sont étalées ainsi :

- 1974-75 : 6 épisodes dans "La une est à vous" puis "Samedi est à vous"

- 1976 : rediffusion de certains de ces épisode dans l'émission.

- 1987 : TF1 la rediffusa tard le soir en été (septembre)

- 2001 : Rediffusion sur "13ème rue" de 4 des épisodes connus, augmenté de 2 inédits en VOST

- 2002 : "13ème rue" fait une redite.

Toutefois, chose inespérée, en 2014, l'éditeur vidéo "Elephant" proposa l'intégrale en DVD, avec les épisodes inédit en VOST.

La série restera incontestablement une des plus marquante de l'émission.

 1 - Bernard Golay et Roger Lago annonçant la victoire du "Sixième sens" dans "Samedi est à vous"  

2 - Nouvelle victoire du "Sixième sens"

L'HOMME INVISIBLE (Mc Callum) : Parmi les séries-phares précitées, c'est la moins culte et la moins prestigieuse...

Elle arrivera courant 76 et parviendra pourtant, des semaines durant, à dépasser en terme de sondage "Cosmos 1999" et "Au-delà du réel". Il s'agit de la 2ème version télévisée traitant du célèbre personnage. Qualité de cette série : une approche moderne du thème de l'invisibilité, une relecture originale du personnage, des scénarios pas trop mauvais et les moments -trés rares néanmoins- attendus par les télespectateurs : celui où David McCallum se séparait de son enveloppe corporelle pour "disparaître".

Les défauts : des mise en scène plan-plan, des effets spéciaux plus ou moins réussis et trés dâtés aujourd'hui, et une relative absence d'ambiance... On pourra préférer la 1ère version en NB.

Il n'empêche : gros succés pour cette série dans l'émission, qui restera présente jusqu'au dernier jour de l'émission.

Quant aux dessins animés, nous pouvons aisément dire que les plus 2 célèbres titres de l'émission furent SYLVESTRE ET TITI (puis Sylvestre seul) et LE PRINCE SAPHIR. Deux gros succés de l'émission.

Les dessins animés ont toujours eu le vent en poupe, avec l'évolution des styles selon les époques...

Guy Lux, qui avait parfaitement compris cela décrocha le gros lot avec "Sylvestre et Titi", qui fut un plebiscite dés son arrivée, assez tôt, dans l'émission...

Le DA n'était pas inédit à l'époque mais était arrivé depuis peu en France (1972). Bénéficiant à l'époque de ce que l'on pourraît appeler un succés d'estime, l'émission contribuera à assurer sa renommée... Une fois de plus, serait-on tenté de dire, mais il faut bien reconnaître que les horaires (un samedi aprés-midi, alors que les enfants n'ont pas école), et le fait que le DA soit placé dans une émission de pur divertissement, avait largement contribués à la forte popularité du petit canari et du gros matou...

Un article extrait de T7J du 21 septembre 74 :

Laune 11

Laune 12

Plus tard, 2 autre "monuments" arriveront dans l'émission : "Le roi Léo" (apparu fin 72 en France, mais datant de la fin des années 60) et, surtout, Le Prince Saphir (un inédit dans notre pays datant pourtant de 1967). Deux classiques de la Japanimation de l'époque...

Ironie du sort : bien que rediffusées depuis, ces 2 séries animées disparaitront par la suite totalement des écrans dans leur doublage français d'origine (Le Prince Saphir se verra même rebaptisé pour les rediffusions "Princesse Saphir", avec un nouveau générique niaiseux à souhait).

Parmi les dessins-animés diffusés au cours des 3 années d'existence de l'émission, on pouvait aussi trouver :

Bugs Bunny

La panthère rose

Satanas et Diabolo

Charly le Coq

Victor et Horace 

Sylvestre et Titi, puis Sylvestre "seul" (diffusé la plupart du temps sous le titre de "Grosminet" ou "Sylvestre")

Le Prince Saphir (le DA le plus populaire de l'émission avec Titi)

Le Roi Léo (dont Disney s'est largement inspiré pour son Roi Lion, sans le reconnaître le moins du monde pendant longtemps)

Félix le chat

Woody Woodpecker

Bozo le clown (diffusé aussi un temps aprés l'émission)

Laurel et Hardy

Babar

Le manège enchanté

Les aventures de Joe

Beaucoup de ces dessins-animés ont disparu des écrans, et n'ont été revus depuis des décennies, tels "Victor et Horace" ou "Bozo"...

Trés longue absence aussi pour Laurel et Hardy en dessin animé, non revu depuis trés longtemps...

A PROPOS DU PRINCE SAPHIR (devenu "Princesse Saphir" lors des redifs) : Le dessin-animé était sélectionné presque tout le temps et faisait partie du "peloton de tête" de la catégorie "dessins animés" (seul, parfois, le "Roi Léo" était sélectionné)...

Le DA est apparu dans l'émission le 21 décembre 74, remplaçant "La panthère rose", et y restera jusqu'au 7 juin 75 (il quittera l'émission en même temps que Le Roi Léo)... Succés foudroyant, volant même à partir de là le succés du "Roi Léo", présent déjà avant. 

Je ne ratais presque aucun épisode, je trouvais passionnantes les aventures de cette princesse grimée en prince... Les histoires de cette petite fille qui doit se faire passer pour un garçon afin d'accéder au trône étaient toujours matinées de fantastique et dégagaient une atmosphère parfois vraiment effrayante et irréelle, qui flirtaient avec les premiers Disney...

Le titre d'un épisode, ainsi que certaines séquences de cet épisode me restent en mémoire : "Les voleurs d'ombres", retraduit depuis (tous les titres des épisodes diffusés dans l'émission ont d'ailleurs été rebaptisés pour les redifs)...

Les épisodes furent rediffusés ensuite avec un nouveau doublage. 

L'intégrale de la série est sortie en 2005, avec le nouveau doublage et le nouveau générique.

"Le prince Saphir" (1er générique français)

Les séries délaissées :

Nombre de séries dans l'émission étaient proposées sans pourtant avoir la chance d'être sélectionnées... Certaines n'étaient même jamais sélectionnées, pourtant la qualité de celles-ci n'étaient bien souvent pas à remettre en cause.

Ainsi, "L'immortel" ( à partir du 22 février 1975, et jusque courant 76) fut proposée sporadiquement entre 1974 et 1976, mais il ne dû y avoir que 2 ou 3 épisodes sélectionnés, ayant fait l'objet de l'ouverture de l'émission : le 1er vers mars 1974, et, je crois bein, le 2ème en 1976 (ce fut le dernier épisode diffusée). Il faut dire que les rivales de sa catégorie étaient "Le sixième sens" dans un premier temps, et "Les envahisseurs" ensuite.

Ce fut aussi le cas de "Aux frontières du réel" (dés le 30 novembre 74), ayant eu les mêmes "incontournables" à ses côtés. Elle fut assez rarement diffusée.

"Opération vol", arrivée début 74 (puis interruption avant d'être à nouveau proposée un peu plus tard en septembre 74) ne fut jamais choisie par les télespectateurs. Elle faisait en effet partie de la catégorie "Aventures" où figurait "Les mystères de l'Ouest", presque toujours diffusé. Là aussi, le premier (et seul ?) épisode diffusé dans l'émission ("Quand un voleur rencontre un autre voleur") le fut en "ouverture".

"Primus", série inédite alors, et dont je ne me souvenais plus, avait bien peu souvent les honneurs d'une sélection. 

"La nouvelle équipe" n'a dû faire l'objet que d'une seule diffusion en 74 ou 75 (elle avait comme concurrente "Amicalement vôtre" !).

"Le prisonnier", série pourtant mythique, n'a été diffusé que 3 ou 4 fois entre et le dernier épisode proposé ("Le retour") le fut, là encore, dans le cadre de l'ouverture de l'émission.

"Les régles du jeu" fut rarement programmé.

Retour à l'index

Toucher le fond… (Broken - Part 1)