Saison 6Saison 8

Ma sorcière bien-aimée

Saison 7


1. LES SORCIÈRES DE SALEM
(TO GO OR NOT TO GO, THAT IS THE QUESTION)



Résumé :

Alors que Samantha et Jean-Pierre prennent le petit-déjeuner, Endora débarque une fois de plus. Elle remet une convocation à Samantha, celle-ci doit se rendre à Salem, devant la grande prêtresse Hepzibah. Mais Jean-Pierre est contre, et il se dispute à nouveau avec Endora qui le change en crapaud. Jean-Pierre accepte que Samantha aille à Salem, mais il veut venir avec elle. Hepzibah débarque alors chez Jean-Pierre et Samantha, et elle se donne une semaine pour rendre sa décision  d'annuler ou non le mariage de Jean-Pierre et Samantha, elle restera chez eux en attendant.

Critique :

Quelques petites nouveautés pour cette saison 7. Alors que Samantha et Jean-Pierre déjeunent, Endora débarque et un peu plus tard donne une convocation à Samantha. Celle-ci doit se rendre à Salem pour participer au conseil des sorcières. Mais Jean-Pierre refuse, Endora le change alors en crapaud. Il finit par accepter, mais accompagnera Samantha à Salem.

C'est alors que Hepzibah la grande prêtresse des sorcières débarque, et s'installe chez Jean-Pierre et Samantha le temps de rendre sa décision sur l'annulation de leur mariage ou non. Elle restera une semaine chez eux. C'est un épisode en deux parties, mais il n'est pas indiqué comme tel. Celui-là se termine sur Hepzibah, incarnée par Jane Connell qui jouait ma mère l'oie dans un épisode précédent de la série, qui s'installe une semaine chez les Stevens.

Dans les nouveautés, la maison de Jean-Pierre et Samantha a été redécorée, la cuisine a aussi changée d'aménagement. L'autre nouveauté est au niveau du générique de début,  désormais lorsque le petit dessin animé commence avec le titre qui apparaît, une voix off dit « Elizabeth Montgomery in... Bewitched » et qui avait été traduit en français.

L'épisode n'est pas très amusant, et on ne rit pas beaucoup, les situations ne prêtant pas trop à la drôlerie. Néanmoins, c'est l'épisode où Endora cite quelques sévices qu'elle a fait subir à Jean-Pierre et l'on apprend qu'elle avait dit à Hepzibah que le mariage entre Jean-Pierre et Samantha ne durerait pas longtemps. À la question d'Hepzibah, de savoir ce que fabrique Endora, cette dernière répond : « Il aime ma fille ! ». C'est, ce qui je trouve résume bien la série.

Retour à l'index


2. LA PRÊTRESSE HEPZIBAH
(SALEM, HERE WE COME)

Résumé :

Hepzibah est toujours chez Jean-Pierre et Samantha, et Jean-Pierre cumule les mauvais points pour l'annulation de son mariage. Hepzibah décide d'aller sur le lieu de travail de Jean-Pierre, et fait la connaissance d'un de leur gros client : M. Hitchcock. Samantha envoûte Hitchcock pour qu'il courtise Hepzibah, cette dernière le trouve charmant. Et grâce à cela, Samantha évite l'annulation de son mariage et peut emmener Jean-Pierre à Salem.

Critique :

La fin de la première partie avec Hepzibah n'est pas meilleure. Hepzibah donne des mauvais points à Jean-Pierre pour l'annulation de son mariage, et décide d'aller sur son lieu de travail pour voir ce que fait Jean-Pierre. Ils reçoivent avec Alfred un gros client, M. Hitckcock interprété par Cesar Romero (Falcon Crest, Riptide, L'Île Fantastique) l'inoubliable Joker de la série de Batman des années 60, que Samantha est obligée d'ensorceler pour ne pas qu'il se montre grossier avec Hepzibah. Il courtise alors Hepzibah qui succombe au charme d’Hitchcock, alors que Jean-Pierre a accumulé tous les mauvais points et que son mariage va être annulé, grâce à Hitchcock, Hepzibah renonce et est obligée d'accepter que Jean-Pierre vienne à Salem avec Samantha.

La suite de la saga n'est donc pas très drôle non plus, le rôle d'Hepzibah ne prêtant pas aux situations amusantes. Que ce soit le repas avec elle, et Alfred qui vient goûter un plat bizarre, ou que ce soit la partie avec Hitchcock. La seule scène qui tire un peu son épingle du jeu, c'est lorsque Jean-Pierre dit à Samantha qu'il l'aime telle quelle est, et qu'il fera tout pour la garder et présentera ses excuses à Hepzibah : joli moment d'émotion, mais rien de plus. Dommage.

Retour à l'index


3. LE CHAUFFE-LIT ATTACHANT
(THE SALEM SAGA)

Résumé :

Jean-Pierre, Samantha et Endora s'en vont pour Salem, avec les tours d'Endora sur le chemin. Alors qu'ils sont dans Salem, Samantha et Jean-Pierre vont visiter la maison aux 7 pignons. Là, un chauffe-lit commence à embêter Samantha. Alors qu'ils repartent de la visite, le chauffe-lit se met dans leur voiture. Mais la directrice du musée s'en aperçoit et fait appel à la police, qui se rend à l'hôtel où se trouve Jean-Pierre et Samantha.

Critique :

C'est à nouveau un épisode qui est en deux parties. Après être arrivés à Salem en compagnie d'Endora, Jean-Pierre et Samantha visitent la maison aux 7 pignons, un musée de Salem. Mais pendant la visite, Samantha est attaquée par un chauffe-lit. Alors qu'ils repartent, le chauffe-lit se met dans leur voiture, et Jean-Pierre et Samantha sont obligés de le ramener dans leur chambre. Mais la directrice du musée s'en aperçoit et appelle la police, elle a relevé le N° de plaque de la voiture de Jean-Pierre, la police débarque dans leur chambre.

Fin de la première partie, qui fait à peine sourire, même  les gags d'Endora qui est sur l'aile de l'avion ou qui change les panneaux des dessins de sorcières de la ville. Seule la partie avec le chauffe-lit qui bloque l'accès à Samantha est un peu amusante sans plus. On retrouve une nouvelle fois Dick Wilson en clochard alcoolo ou encore Ron Masak en policier, tout comme la directrice du musée qui est également déjà apparue dans un épisode précédent de la série. Adam qui a bien grandi est maintenant crédité : David Lawrence, qui n'a pas eu une grande carrière télévisuelle. Bref un épisode moyen.

Retour à l'index


4. UN SÉDUISANT CHAUFFE-LIT
(SAMANTHA'S HOT BED WARMER)

Résumé :

Les policiers entrent dans la chambre de Jean-Pierre et Samantha, et trouvent le chauffe-lit, Jean-Pierre se retrouve en prison, et Samantha doit trouver la sorcière qui a jeté un sort au sorcier qui est sous la forme d'un chauffe-lit. Endora lance un appel dans l'univers, et elle et Samantha découvrent que c'est Serena la responsable. C'était au temps du vieux Salem, et elle a changé un sorcier qui la courtisait en chauffe-lit pour qu'il ne soit pas arrêté. Serena retrouve la formule et Samantha peut libérer Newton. Sans preuve, Jean-Pierre est libre, et Newton propose à la directrice du musée de reproduire le chauffe-lit qu'elle avait.

Critique :

La seconde partie de la saga du chauffe-lit, n'est hélas pas meilleure que la première. Jean-Pierre est mis en prison, toujours accompagné de Dick Wilson le clochard alcoolique, et Samantha demande à sa mère de lancer un appel dans l'univers pour retrouver qui a lancé le sort pour le chauffe-lit, il s'agit bien évidemment de Serena.

Mais elle ne se rappelle plus la formule, Samantha dit alors à Endora de la renvoyer dans le passé pour retrouver le sort qu'elle a lancé. C'était au temps du vieux Salem, et c'est Newton incarné par Noam Pitlik (Stalag 13, L'Homme qui Valait 3 Milliards, Mannix) qui la courtisait, elle l'a changé en chauffe-lit pour ne pas qu'il soit arrêté. 

Samantha libère Newton, mais Serena ne veut plus entendre parler de lui. Il se rabat alors la directrice du musée, incarnée par Joan Hotchkis qui était déjà apparue dans la série, à qui il propose de reproduire le chauffe-lit. On ne rit pas beaucoup là non plus, peut-être la scène de la prison lorsque Samantha vient voir Jean-Pierre, le reste n'est vraiment pas amusant : que ce soit les idioties de Serena, ou bien ce qui se passe dans le tribunal.

On est encore avec un épisode très moyen. On pourra toujours se consoler avec la jolie tenue de sorcière que porte Samantha dans l'épisode. À noter tout de même, qu'il s'agit d'une reprise d'un ancien script d'une saison précédente de la série où Jean-Pierre avait des déboires avec une chaise : dans la saison 3, l'épisode 12, intitulé La Chaise Antique.

Retour à l'index


5. LES PARAPLUIES DE BARROW
(DARRIN ON A PEDISTAL)

Résumé :

Samantha doit participer à un congrès de sorcellerie dirigée par sa mère, alors qu'elle prévoyait de visiter la côte de Salem avec Jean-Pierre. Mais Serena arrive et propose de tenir compagnie à Jean-Pierre. Ils partent en excursion en voiture, et Serena voit une statue. C'est un mémorial dédié aux pêcheurs qui ont péri en mer, elle décide de transformer la statue en homme et met Jean-Pierre à sa place. Samantha fini par le trouver, mais Alfred débarque à Salem avec M. Barrow un gros client. Elle retrouve Serena avec son marin, Alfred et le client, et demande à Serena de remettre le marin sur le mémorial, ce qu'elle fait. Samantha expose alors l'idée pour la campagne publicitaire des parapluies Barrow, et le client est séduit.

Critique :

Encore un épisode très classique. Alors qu'ils sont en vacances, Jean-Pierre reçoit un coup de téléphone d'Alfred pour les parapluies Barrow. Mais il refuse de voir le client, et préfère aller visiter Salem. Malheureusement, Samantha est convoquée à un important congrès de sorcières dirigée par sa mère.

C'est alors que Serena débarque, et qu'il part en visite avec elle. Mais alors qu'ils roulent, Serena voit une statue : un mémorial pour les pêcheurs. Elle décide alors de transformer la statue en vrai pêcheur, incarné par Robert Brown (Columbo, Mannix, L'île Fantastique), et de mettre Jean-Pierre à sa place.

Un peu plus tard, Samantha retrouve Jean-Pierre, mais Alfred débarque avec M. Barrow, joué par John Gallaudet (L'Immortel, Mannix, Batman la série des années 60), et demande à voir Jean-Pierre pour pouvoir gagner l'affaire. Ils vont alors au restaurant, et Samantha y retrouve Serena et le marin. Elle demande alors de remettre la statue à sa place et Jean-Pierre revient alors. Samantha expose alors l'idée d'utiliser la statue du mémorial des pêcheurs pour la campagne de publicité des parapluies, M. Barrow est emballé.

Dans les choses à noter, Jean-Pierre préfère toujours ses slogans à ceux de Samantha, et Serena aime toujours autant les hommes âgés. Pas foncièrement amusant, on ne rit pas beaucoup, et Elizabeth Montgomery en Serena n'est pas plus drôle pour autant.

Retour à l'index


6. LE COLLECTIONNEUR
(PAUL REVERE RIDES AGAIN)

Résumé :

Alors qu'ils reviennent de faire des emplettes, Samantha et Jean-Pierre trouvent un paquet envoyé par Alfred, il s'agit d'une théière. Celui-ci veut convaincre Jean-Pierre de faire une campagne pour sir Lesley Bancroft. Esmeralda qui est venue voir Jean-Pierre et Samantha a remporté la théière sans faire attention avec elle, Samantha la contacte alors tandis que Jean-Pierre va voir le client avec Alfred. Louise est chez Jean-Pierre et Samantha, et Esmeralda tente de renvoyer la théière, mais au lieu de cela, elle envoie Paul Revere. Ce dernier qui récupère son cheval grâce à Esmeralda, réussit à s'enfuir dans Salem et à refaire sa chevauchée. Arrêté, Samantha l'emmène voir sa statue, juste au moment où Esmeralda le renvoi dans le passé, Jean-Pierre a son slogan publicitaire, grâce à Samantha.

Critique :

L'épisode n'est pas extraordinaire, mais pour le personnage de Paul Revere, il vaut le coup d'œil. Jean-Pierre et Samantha toujours à Salem, reçoivent une théière d'Alfred, celui-ci débarque peu après pour dire à Jean-Pierre que la théière est pour un futur client : Sir Leslie Bancroft, incarné par Jonathan Harris qui est déjà apparu dans la série.

Esmeralda qui est venue entre temps l'a emmené avec elle chez Jean-Pierre et Samantha. Cette dernière contacte donc Esmeralda pour qu'elle renvoi la théière, car Louise est chez les Stevens. Mais Esmeralda se trompe dans l'incantation, et fait apparaître le célèbre Paul Revere, joué par Bert Convy (Mission Impossible, Matt Helm, L'île Fantastique), qui ne comprend pas ce qui se passe. Alors que Alfred et Jean-Pierre reviennent à l'hôtel, Esmeralda fait apparaître le cheval de Paul Revere et celui-ci s'échappe dans Salem, refaisant sa célèbre chevauchée.

batmanan 1 6 3

Il se fait arrêter, et Samantha vient le chercher en prison, avant qu'il ne reparte, elle lui montre sa statue à Boston, et Paul Revere signe la théière d'Alfred avant de disparaître. Samantha fait imprimer une page sur le journal pour compléter la campagne publicitaire de Sir Leslie, ce dernier est conquis. On ne rit pas pendant tout l'épisode, mais juste pour la présence de Bert Convy en Paul Revere cet épisode vaut le détour. Celui-ci à une présence folle à l'écran, et joue le rôle avec beaucoup de justesse.

Même si l'épisode rejoue de façon peu réaliste la « Midnight Ride » de Paul Revere, le fameux patriote américain qui alerta l'armée américaine des mouvements de l'armée britannique qui allait partir de Boston où elle séjournait jusqu'à Lexinghton. On retrouve Jonathan Harris, qui jouait le professeur Monroe dans une saison précédente de la série. Et on voit qu'Alfred est toujours fidèle à lui-même. Un gros moment de tendresse, lorsque Samantha montre la statue à Paul Revere à Boston. La série est aussi douée pour ça. À noter, enfin, le nouveau moyen de communication entre Samantha et Esmeralda, les sorcières se modernisent.

Retour à l'index


7. LES AMOURS D'ANTAN
(SAMANTHA'S BAD DAY IN SALEM)

Résumé :

Samantha participe à la réunion qui met en place le nouveau sorcier local de Salem. Samantha y rencontre Waldo, un sorcier amoureux transi de Samantha qui ne désarme pas, il va jusqu'à créer un double d'elle. Le lendemain, alors que Samantha doit repartir pour une autre réunion de sorcières, Alfred débarque pour mettre Jean-Pierre sur un nouveau projet. Ce dernier refuse, et part en visite dans Salem. Alfred le suit et tombe malencontreusement sur Waldo et le voit en compagnie du double de Samantha qu'il a créé, et dont celle-ci ne fait que des déclarations d'amour à Waldo. Waldo retrouve Samantha et Jean-Pierre au restaurant, et change Jean-Pierre en corbeau lorsque celui-ci tombe en revenant sur lui et la fausse Samantha. Heureusement Samantha fini par arranger les choses.

Critique :

Encore un épisode qui ne décrochera pas de fou rire. Samantha va à une nouvelle réunion de sorcières avec sa mère, et elle tombe sur Waldo, incarné par Hal England (Cannon, Manimal, Simon & Simon) et qui était déjà apparu dans un épisode précédent de la série, un amoureux d'antan qui est toujours fou d'elle. Il va même jusqu'à se créer un double de Samantha qui ne lui dit que des mots d'amour. Alors qu'Alfred débarque pour confier une nouvelle affaire à Jean-Pierre, ce dernier refuse et va en visite dans Salem, tandis que Samantha va à une nouvelle réunion de sorcières.

Alfred suit Jean-Pierre et tombe sur Waldo et le double de Samantha dans un parc, et la voit en train de dire qu'elle est amoureuse de Waldo. Plus tard, ils se retrouvent tous au restaurant et Waldo débarque. Alfred, très gêné, s'en va et Jean-Pierre le rejoint. Alors que Samantha repart pour rejoindre Jean-Pierre, Waldo fait apparaître son double, et Jean-Pierre qui revient au restaurant tombe sur eux, Waldo le change en corbeau.

Samantha qui trouve Jean-Pierre en corbeau pense que cela vient d'Endora, mais ce n'est pas elle, et Waldo retransforme Jean-Pierre au cours de la séance de sorcières. Samantha appelle alors Waldo et ce dernier explique tout à Jean-Pierre alors qu’Alfred arrive et que Waldo change aussi en corbeau. Samantha demande alors à Waldo de créer une fausse Serena, et cela arrange les choses avec Alfred. Il y a deux ou trois choses amusantes tout de même : comme lorsqu’Alfred est changé en corbeau, le volatile a une crête blanche sur la tête, c'est amusant.

Par contre, une petite chose étrange, les séances où Alfred et Jean-Pierre visitent Salem sont faites sur fond bleu incrustées, une seule est faite en prise réelle lorsqu'ils sont devant la maison aux 7 pignons, et le parc à côté. Dans les autres choses amusantes, Samantha pense de suite à Endora pour avoir changé Jean-Pierre en corbeau, et l'autre est que Waldo, bizarrement, n'aime pas Serena. La séance où Waldo fait apparaître la fausse Samantha qui ne lui récite que des mots d'amour, devant la vraie désabusée est assez exquis. À noter, Samantha a toujours un téléphone assorti à la couleur de la tenue qu'elle porte. Il ne manque vraiment pas grand-chose pour une botte supplémentaire.

Retour à l'index


8. UNE RAVISSANTE SERVEUSE
(SAMANTHA'S OLD SALEM TRIP)

Résumé :

Jean-Pierre et Samantha rentrent plus tôt que prévu de Salem : Samantha a eu un différend avec le conseil des sorcières et a abrégé leur séjour. Mais peu après être rentrés, alors qu'ils sont dans la chambre de Tabatha et Adam, Esmeralda reçoit un message du conseil des sorcières qui ordonne à Samantha de revenir à Salem dans la minute qui suit. Esmeralda peureuse des conséquences, tente une formule magique pour renvoyer Samantha à Salem, ça marche mais elle la renvoie dans le Salem du passé au 17e siècle. Samantha n'a plus ni ses pouvoirs, ni sa mémoire. Jean-Pierre retourne alors dans le passé et doit à l'aide d'un talisman magique lui rendre ses pouvoirs et sa mémoire. Après des péripéties, alors qu'ils sont jugés pour sorcellerie, Jean-Pierre réussi à rendre la mémoire à Samantha. Ils reviennent dans le présent.

Critique :

C'est un épisode vraiment moyen. Samantha et Jean-Pierre rentrent plus tôt de Salem du fait que Samantha ait eu un différend avec le conseil des sorcières. Mais à peine rentrés, Esmeralda reçoit un message du conseil des sorcières qui ordonne à Samantha de revenir séance tenante à Salem sous peine de représailles. Esmeralda apeurée par les conséquences, tente une formule magique pour envoyer Samantha à Salem.

Mais elle l'envoie dans le vieux Salem au 17e siècle, et de plus, Samantha a perdu ses pouvoirs et sa mémoire. Endora arrive alors chez les Stevens et comprend ce qui s'est passé. Elle envoie alors Jean-Pierre à son tour dans le vieux Salem avec un talisman magique et un rituel pour lui faire retrouver la mémoire.

Après bien des péripéties, tandis qu'ils sont jugés pour sorcellerie, Jean-Pierre réussi à rendre la mémoire à Samantha. Mais cette dernière donne une petite leçon au tribunal qui jugeait les sorcières. Et repart dans le présent avec Jean-Pierre. Il n'y a pas vraiment de gags visuels amusants, et ni de dialogues percutants. Vous ne rirez pas beaucoup.

Je n'aime pas, personnellement, les épisodes qui se passent dans le passé et celui-ci confirme mon impression, sans doute un des épisodes le plus faible de la série. Même le gag de Esmeralda en Espagnole à la fin de l'épisode ne décroche pas vraiment un sourire. Deux détails à noter : Adam a vraiment grandi, et Endora dans cet épisode fait vraiment peu cas de sa fille, préférant aller calmer le conseil des sorcières.

Retour à l'index


9. UNE VIE DE CHIEN
(SAMANTHA'S PET WARLOCK)

Résumé :

Endora débarque une nouvelle fois chez Samantha pour lui coller à nouveau un sorcier que Samantha a bien connu dans les pattes : Alain. Mais Samantha l'éconduit rapidement, Alain décide alors de rencontrer Jean-Pierre pour savoir ce que Jean-Pierre a de spécial pour avoir séduit Samantha. Alors qu'il est avec un client qui aime les chiens, celui-ci veut voir celui de Jean-Pierre. Lui et Alfred vont dans un institut d'animaux, et Alain se transforme en chien. Mais Jean-Pierre découvre le subterfuge et veut renvoyer Alain. Mais le client débarque avec Alfred et Samantha change Alain à nouveau en chien.  Mais, Alain décide de torpiller l'affaire de Jean-Pierre et son client, heureusement, Samantha finira par arranger les choses.

Critique :

On continue dans les épisodes faibles de la série. De plus, c'est une nouvelle fois une reprise d'un ancien script d'une saison précédente. Il s'agit de l'épisode 34 de la saison 2, intitulé : Le Meilleur Ami de L'Homme. Avec Richard Dreyfus en lieu et place de Noam Pitlik dans le rôle du chien. Endora amène un nouveau sorcier à Samantha qui est amoureux d'elle, Noam Pitlik donc, que l'on a déjà vu précédemment en chauffe-lit quelques épisodes auparavant dans cette saison.

Samantha l'envoie sur les roses, et il décide de faire la connaissance de Jean-Pierre pour savoir ce que Samantha lui a trouvé (on aimerait tous le savoir : )). Il se rend alors au bureau de Jean-Pierre où ils sont lui et Alfred en pleine affaire avec un client qui adore les chiens et fabrique de la pâté pour eux. Le client veut connaître le chien de Jean-Pierre car Alfred décrit un animal très étrange.

Alain, le sorcier amoureux de Samantha se change alors en chien, et Jean-Pierre et Alfred le prennent dans un chenil. Mais Samantha découvre vite la supercherie, et Jean-Pierre veut que Alain parte. Mais le client débarque avec Alfred et Samantha rechange Alain en chien. Mais ce dernier veut saboter l'entretien avec le client en faisant croire qu'il est un chien malheureux et battu. Heureusement, Samantha finira par arranger les choses.

Il est bien moins drôle que l'ancienne version, et on ne rit pratiquement pas. De plus, cela fait vraiment trop étrange de revoir aussi vite Noam Pitlik dans le rôle d'un autre personnage. On n'accroche pas vraiment. Même le fil rouge avec Charlotte et Albert Kravitz n'est pas vraiment amusant. Dommage. Seul le chien tire un peu son épingle du jeu, et a des attitudes vraiment rigolotes, mais sans plus.

Retour à l'index


10. L'ART D'ÊTRE GRAND-PÈRE
(SAMANTHA'S OLD MAN)

 

  

Résumé :

Endora rend une nouvelle visite à sa fille Samantha, et lui propose de venir à un bal costumé donné par Rolo. Mais Samantha refuse, et Endora est désespérée. Samantha lui dit alors qu'elle est la plus heureuse des femmes. Endora lui dit que c'est pour le moment car Jean-Pierre est jeune, mais lorsqu'il sera vieux ? Et Endora met sa menace à exécution et rend Jean-Pierre vieux. Mais alors qu'ils vont au cinéma en plein air, ils tombent sur Alfred et Louise. Ces derniers essayent de carrer à Jean-Pierre vieux, la tante de Louise. Heureusement, Samantha se vieillie et se fait passer pour sa femme, Endora fini par lever le charme.

Critique :

Nous continuons dans les épisodes moyens, Endora rend visite à Samantha, et en parlons de l'âge de Jean-Pierre, Endora décide de le changer en vieillard. Alors qu'ils sortent avec Samantha dans un cinéma en plein air, Samantha tombe sur Alfred et Louise et ceux-ci veulent mettre la tante de Louise, incarnée par Ruth McDevitt qui jouait la reine des sorcières Tisheba dans une saison précédente de la série, dans les bras de Jean-Pierre vieilli et que Samantha a présenté comme le grand-père de Jean-Pierre.

Jean-Pierre réussit à se sortir d'une situation avec un client : M. Booker, incarné par Edward Platt (Voyage au Fond des Mers, Le Virginien, Bonanza) le très célèbre chef de Max la Menace, et Alfred et Louise tente à nouveau de remettre la tante de Louise dans les bras du vieux Jean-Pierre.

Heureusement, Samantha se vieillie, incarnée par Hope Summers (Hawaï Police d'état, Banacek, Starsky & Hutch), et se fait passer pour sa femme. Endora décide alors d'inverser le charme. Pas très amusant, et les passages avec la tante de Louise sont assez ennuyeux. Il y a pourtant un joli moment très émouvant lorsque Samantha décide de se vieillir, lorsque Jean-Pierre a pensé que lorsque lui serait vieux, elle, serait toujours jeune. Mais sinon, il ne vous décrochera pas la mâchoire au niveau du sourire.

Retour à l'index


11. LE NON-CONFORMISME DE SAMANTHA
(THE CORSICAN COUSINS)

 

Résumé :

Endora rend visite à Samantha, et une fois de plus critique la vie qu'elle mène. Elle décide alors de jeter un sort à Samantha, tout ce que Serena ressentira, Samantha le ressentira aussi. Malheureusement, pour Samantha et Jean-Pierre, Alfred a invité chez eux la femme d'un important client. Samantha est grossière avec elle et son amie, et celles-ci quittent la maison des Stevens. Heureusement, Alfred vient le lendemain leur apprendre que le client est jugé pour malversations, et tout fini par s'arranger.

Critique :

À nouveau nous avons une série d'épisodes avec Endora et ses maléfices. Dans cet épisode, elle vient encore critiquer la vie que mène Samantha et lui dit qu'elle devrait prendre exemple sur sa cousine Serena. Endora jette alors un sort à Samantha pour qu'elle ressente tout ce que Serena ressent. Malheureusement, Alfred a invité la femme d'un important client : M. Langlois, et celle-ci débarque chez Samantha avec une amie. Mais Samantha se conduit grossièrement à cause des actions de Serena, et les deux femmes repartent avec un Alfred mécontent.

Heureusement, le lendemain Alfred revient, et apprend à Samantha et Jean-Pierre que Langlois est jugé pour avoir déposséder illégalement M. Beeglow de sa société. Tout s'arrange et Endora a annulé son sortilège sur Samantha. C'est un épisode très étrange et vraiment décousu, par exemple on ne voit pas Endora annuler le sortilège qu'elle a jeté à Samantha. De même, Samantha ne ressent que certaines choses de Serena, et il faut voir l'attitude d'Elizabeth Montgomery à la fin de l'épisode : bref c'est bizarre. Pas vraiment drôle, à part peut-être un passage, mais rien de bien fameux. Et Serena n'est même pas crédité en Pandora Spocks à la fin de l'épisode. Bref, la série commence un peu à s'enliser doucement.

Retour à l'index


12. L'AUTO-SUGGESTION
(SAMANTHA'S MAGIC POTION)

Résumé :

Jean-Pierre traverse une mauvaise période, et n'arrive pas à trouver de bonnes idées pour une campagne publicitaire. Il rend alors la sorcellerie responsable de ses malheurs : d'abord Endora, puis un autre membre de la famille de Samantha. Cette dernière décide de faire venir le docteur Bombay pour qu'il examine Jean-Pierre et savoir si il est envoûté. Mais il ne l'est pas, mais Jean-Pierre ne veut rien savoir, Samantha fait alors en sorte de lui faire croire qu'elle lui donne un filtre et un sortilège pour qu'il remporte toutes les affaires et elle lui sert en fait un jus d'orange. Jean-Pierre remporte l'affaire Harmon, mais rentre chez lui blasé. Il ne veut plus de magie pour gagner à tous les coups. Samantha lui avoue alors qu'il manquait juste de confiance en lui et qu'elle ne lui a donné aucun sortilège.

Critique :

Cet épisode est encore l'utilisation d'un script d'une ancienne saison. Jean-Pierre traverse une passe difficile dans son travail : il n'arrive pas à trouver une bonne idée pour un client difficile, M. Harmon incarné par Charles Lane un habitué de la série, et pense qu'il est ensorcelé lorsque Harmon refuse sa dernière idée.

Jean-Pierre pense d'abord à Endora, mais ce n'est pas elle. Samantha fait alors venir le docteur Bombay, mais celui-ci après un test positif, avoue finalement que Jean-Pierre n'est pas ensorcelé. Mais Jean-Pierre ne veut rien savoir, et il pense qu'il est envoûté. Samantha décide alors de lui faire croire qu'elle va lui jeter un sortilège pour gagner à coup sûr toutes les affaires. Jean-Pierre accepte et retente son idée à Harmon, qui l'accepte. En rentrant chez lui, Jean-Pierre est amer car il pense que c'est la magie qui a tout fait.

Mais Samantha lui révèle qu'elle n'a utilisée aucune magie, et que Jean-Pierre manquait simplement de confiance en lui. L'épisode n'est pas foncièrement drôle, et seul le passage avec le docteur Bombay tire un peu son épingle du jeu. Le reste du temps, ça traîne un peu en longueur et il y a dans l'épisode une latence inexplicable. Bref, vous n'aurez pas beaucoup le sourire. Dommage. Et les gags visuels ne sont pas vraiment amusants.

Retour à l'index


13. UNE DIFFÉRENCE DE COULEURS
(SISTERS AT HEART)

Résumé :

C'est Noël, et Samantha et Jean-Pierre gardent pour quelques jours chez eux la fille d'un couple d'amis qui sont noirs. Tabatha est très heureuse d'avoir une sorte de grande sœur plutôt que seulement Adam. Mais un gros client, Brockway, vient chez Jean-Pierre et Samantha à l'improviste et tombe sur Lisa, la petite fille noire. Il annule le contrat peu après. Pendant ce temps Tabatha qui veut être une vraie sœur avec Lisa, utilise la sorcellerie pour qu'elles se retrouvent toutes les deux bariolées de tâches de couleurs blanches et noires. Heureusement, Samantha arrive à tout arranger que ce soit pour le client Brockway, ou bien Tabatha et Lisa.

Critique :

L'épisode contient une introduction sur le DVD en version originale sous-titrée de Elizabeth Montgomery qui mentionne que c'est un épisode de noël spécial, car il a été écrit par une classe d'un lycée de seconde, le collège Thomas Jefferson, et qu'il reflète beaucoup de vérités.

Samantha et Jean-Pierre hébergent pour quelques jours une petite fille noire d'un couple d'amis, Lisa. En même temps Jean-Pierre doit trouver un slogan pour un gros client : Brockway, interprété par Parley Baer un habitué de la série. Mais celui-ci débarque chez Jean-Pierre et Samantha à l'improviste, et c'est Lisa, incarnée par Venetta Rogers, qui lui ouvre.

Il croit alors que c'est un mariage mixte et annule de suite le contrat. Alfred pour tenter de rattraper l'affaire, organise la fête de noël de l'entreprise chez Samantha et Jean-Pierre. Mais Tabatha qui veut être une vraie sœur avec Lisa utilise la magie, pour qu'elles soient toutes les deux tachetées en noir et en blanc.

Heureusement, Samantha finira par trouver le moyen d'arranger les choses avec Lisa et Tabatha, et de sauver le contrat avec Brockway. Il n'est pas exceptionnel comme épisode, mais a pour thématique le racisme. Il y a donc quelques passages émouvants, et on se surprend même à apprécier énormément l'attitude d'Alfred lorsqu'il découvre que Brockway est raciste. Ce dernier reviendra l'avouer, et tout s'arrangera. Pas de moment vraiment drôle, les gags visuels portant surtout avec Tabatha et Lisa qui changent de couleur.

On a le droit à un « eyecatch » spécial vers la fin de l'épisode, et Elizabeth Montgomery conclut l'épisode après le générique comme elle l'a commencé avec un petit speech. Le générique de fin également n'a pas le thème musical habituel, mais la musique de noël, évidemment. Bref, malgré tout cela, c'est un épisode assez moyen dans l'ensemble, d'autant qu'on aurait pu s'attendre à une apparition du docteur Bombay, mais malheureusement non, juste son nom est prononcé. Dommage.

Retour à l'index


14. LA BELLE-MÈRE DE L'ANNÉE
(MOTHER-IN-LAW OF THE YEAR)

Résumé :

Jean-Pierre doit trouver un slogan publicitaire pour relancer les ventes d'un client, les bonbons Bobbins. Endora qui débarque chez Samantha, propose à Jean-Pierre l'idée de lancer une fête des belles-mères. Mais Jean-Pierre refuse, mais alors qu'il est en conférence avec Alfred et M. Bobbins, Endora lui jette un sort et il propose l'idée au client. Jean-Pierre veut l'annuler, mais Alfred revient à la charge avec le client, et Endora rajoute une couche. Alors qu'ils vont faire une émission, Endora se désiste, Samantha décide alors de la remplacer mais Endora revient, elle essaye de torpiller le spot publicitaire mais même avec la sorcellerie, Samantha réussi à sauver la situation.

Critique :

Excellent épisode ! Il ne lui manque vraiment pas grand-chose pour avoir la note maximale. On retrouve enfin dans cet épisode, l'esprit original de la série : c'est grandiose. Jean-Pierre doit trouver un slogan publicitaire pour un gros client, M. Bobbins joué par John McGiver (Opération Danger, Le Virginien, L'Homme de La Loi). Endora arrive à l'improviste chez Jean-Pierre et Samantha, et devant l'idée de Jean-Pierre propose de lancer la fête des belles-mères pour leur offrir des bonbons.

Jean-Pierre refuse, mais alors qu'il est en conférence avec Alfred et Bobbins, Endora l'envoûte pour qu'il dise son idée. La machine est lancée, et bien que Jean-Pierre refuse, Alfred et M. Bobbins viennent chez lui pour lancer l'émission pour trouver la reine des belles-mères.

Endora jette alors un sort, et Bobbins la choisi pour que ce soit elle la reine des belles-mères. Mais alors que l'émission va avoir lieu, Endora se défile et c'est alors Samantha qui prend sa place sous l'apparence d'Endora. Mais Endora revient et tente de saboter le spot publicitaire, heureusement, Samantha réussira à sauver la situation.

 On rit énormément pendant cet épisode, que ce soit les répliques cinglantes entre Jean-Pierre et Endora, le client qui ne laisse pas parler Alfred ou bien encore les gags visuels avec Endora et Samantha à la fin : on retrouve vraiment l'esprit des premiers épisodes de la série avec des trouvailles et une bouffée d'air frais plus que bienvenu ! La fin est tout simplement excellente, et ne manquez pas le passage où Samantha devient Endora chez eux, et qu'elle propose un baiser à Jean-Pierre. Ou encore lorsque Alfred tourne une fois de plus sa veste selon le vent qui tourne. Excellent épisode à peu de chose près, il avait la note maximale.

Retour à l'index


15. UN VRAI CONTE DE FÉE
(MARY THE GOOD FAIRY)

Résumé :

Tabatha vient d'avoir une dent qui tombe, et demande à sa mère si la bonne fée viendra pour lui mettre de l'argent. Jean-Pierre n'y croit pas, mais Samantha connaît en fait la bonne fée : Mary. Le soir venu, Mary vient et Jean-Pierre tombe sur elle, il réveille alors Samantha et les deux amies discutent entre elles. Jean-Pierre propose un verre à Mary qui se met à boire comme un trou, et est trop ivre pour repartir. Samantha lui propose alors d'échanger leur personnalité pour qu'elle puisse remplacer Mary. Ce qu'elle fait avec succès, mais le lendemain, alors que Samantha veut rendre ses pouvoirs à Mary, cette dernière lui avoue qu'elle en a assez d'être la bonne fée, et que Samantha fait une très bonne remplaçante. Mary profite d'un instant d'inattention de Jean-Pierre et Samantha pour s'enfuir dans le voisinage.

Critique :

Pas extraordinaire comme épisode, mais il a le mérite d'être assez original. Tabatha a une dent qui tombe, et demande à sa mère si la bonne fée viendra. Jean-Pierre n'y croit pas du tout, mais Samantha lui dit qu'elle la connaît, elle se nomme Mary. Le soir venu, Mary incarnée par Imogene Coca (Trapper John M.D., L'Île Fantastique, Clair de Lune) l'immense star des années 50 du show : Your Show of Shows, apporte la pièce en échange de la dent de Tabatha et tombe sur Jean-Pierre qui appelle Samantha. Les deux amies sont heureuses de se retrouver et discutent un moment. Jean-Pierre lui offre du cognac, et Mary boit comme une ivrogne et est rapidement soûle. Samantha prend alors sa place pour finir les enfants qu'elle doit voir.

Mais le lendemain, Mary dit à Samantha qu'elle ne veut plus être la bonne fée, et Samantha est coincée dans la personnalité de la bonne fée. Mary profite alors que Jean-Pierre est occupé avec les Kravitz, pour s'enfuir par derrière et aller dans le voisinage. Aventure en deux parties, il faut noter quelque chose de très désagréable : je ne sais pas si ça vient de la qualité du pressage du DVD ou de l'épisode d'origine, mais la qualité d'image de celui-ci est vraiment exécrable. Sinon, il n'est pas très amusant, mais a le mérite de proposer une histoire originale.

L'intervention de Charlotte et de Albert Kravitz avec leur neveu n'est pas non plus très très amusante. Par contre, Samantha est vraiment très très jolie dans sa tenue de bonne fée toute blanche. Autre détail un peu désagréable, on voit bien les câbles tenant Mary lorsqu'elle fait sa séance de vol dans le salon (et même lorsqu'elle arrive dans la chambre de Tabatha) : dommage.

Retour à l'index


16. UNE JOYEUSE FÉE
(THE GOOD FAIRY STRIKES AGAIN)

Résumé :

Toujours coincée en bonne fée, Samantha doit attendre que Jean-Pierre revienne avec Mary qui est partie dans le voisinage. Mary tombe sur des policiers qui l'emmènent au poste. Jean-Pierre va la rechercher, mais Alfred arrive avec un client juste après, et Samantha doit mettre une combinaison chauffante pour cacher son costume de bonne fée. Et sans le vouloir elle abîme le costume de Mary, voyant alors que Mary est outrée de la façon dont elle salie son costume, Samantha en rajoute et ça marche : Mary reprend son rôle de bonne fée, et grâce à Samantha, Jean-Pierre a trouvé son slogan publicitaire.

 

Critique :

Fin de la saga avec la bonne fée Mary. Celle-ci s'est enfuie de la maison des Stevens et atterri chez les Kravitz où elle boit de nouveau. Repartant à l'extérieur, elle tombe sur des policiers qui l'emmènent au poste. Jean-Pierre va le rechercher, mais pendant ce temps, Alfred arrive avec le client pour lequel Jean-Pierre devait trouver le slogan publicitaire pour sa combinaison amaigrissante, M. Ferber incarné par Herb Voland un habitué de la série. Samantha passe alors la combinaison mais casse le bouton de régulation de la température, ce qui abîme le costume de Mary.

Samantha retire la combinaison et avec Jean-Pierre trouve le slogan pour M. Ferber. Peu après Mary arrive, et est outrée que son costume soit abîmé, Samantha en rajoute en le tâchant avec jus de tomate, excédée, Mary décide de reprendre son rôle de bonne fée : tout s'arrange pour Samantha et Jean-Pierre.

À noter un petit détail, la deuxième partie ne montre pas la même façon qu'a Mary de s'enfuir de chez les Stevens. De toute façon, cette deuxième partie n'est pas meilleure que la première, et les gags ne sont pas trop amusants. Seule la partie où Jean-Pierre et Samantha expose l'idée du slogan au client et que celui-ci comprend, et qu'Alfred comme à son habitude tourne sa veste est un peu amusante sans plus.

Une fois de plus, la partie avec Albert et Charlotte Kravitz n'est vraiment pas drôle. Bref, un épisode encore assez moyen. Enfin, la qualité de l'image est redevenue normale, il s'agissait donc sans doute d'un problème sur l'épisode précédent.

Retour à l'index


17. UN ÉTRANGE HÉRITAGE
(THE RETURN OF DARRIN THE BOLD)

Résumé :

Endora se lamente une fois de plus avec Serena sur le sort que Jean-Pierre fait subir à Samantha. Elles décident alors toutes les deux d'aller voir le vieux maître de la montagne et qui est aussi le plus vieux sorcier du monde, pour qu'il lui donne un charme permettant de transformer Jean-Pierre en sorcier. Serena remonte donc le temps avec sa potion, et transforme Jean-Pierre en sorcier. Mais Serena vend la mèche à Samantha, et cette dernière à son tour remonte dans le passé et annule le sort. Tout rentre dans l'ordre.

Critique :

Cet épisode est la reprise d'un ancien épisode de la série, en fait une variante de celui-ci. En effet, il s'agit de l'épisode 5 de la saison 3, intitulé : La Fée des Bois. Où Jean-Pierre était victime d'une malédiction et où Samantha devait revenir dans le passé pour le délivrer. Ici, Endora ne supporte plus à nouveau que sa fille doive vivre comme une mortelle, et dans une telle misère, elle arrive à convaincre Serena de comploter avec elle. Elles vont alors voir le plus vieux sorcier du monde, le maître de la montagne, et demande un sort pour rendre Jean-Pierre sorcier. Puis, Serena retourne dans le passé, et administre la potion à un ancêtre de Jean-Pierre : il devient un sorcier.

Mais Serena vend la mèche à Samantha, et cette dernière à son tour va dans le passé, et annule l'effet de la potion. Tout rentre dans l'ordre. Bref, épisode pas très amusant, que ce soit le passage avec l'ancêtre de Jean-Pierre et Serena, ou le reste de l'épisode. C'est un peu mou, et ça sent surtout le réchauffé. Et une fois de plus, on voit les fils qui tiennent Endora et Serena au début de l'épisode. Le seul passage qui tire son épingle du jeu, est lorsque Jean-Pierre redéclare à nouveau à Samantha que, quoiqu'il puisse arriver, il l'aimera toujours. Et peut-être l'introduction avec le gourou de la montagne qui fait une remontrance à Endora. Mais cela ne relève pas l'épisode pour autant.

Retour à l'index


18. UN AMOUR TOURMENTEUR
(THE HOUSE THAT UNCLE ARTHUR BUILT)

Résumé :

L'oncle Arthur débarque chez Jean-Pierre et Samantha et fait quelques blagues. Mais une fois Jean-Pierre parti, Arthur révèle à Samantha qu'il est amoureux d'une femme : Aretha, et qu'il va cesser définitivement ses blagues. Il a alors l'idée de disperser ses blagues dans la maison de Jean-Pierre et Samantha qui se retrouvent avec toutes les mauvaises farces d'Arthur chez eux. Malheureusement, un important client vient manger chez eux le soir même avec Alfred. Les gags s'enchaînent avec les clients présents et commencent à torpiller la soirée, heureusement Samantha rappelle Arthur à l'ordre qui reprend ses blagues et arrange tout avec les clients.

Critique :

Excellent épisode, qui une fois de plus le doit à la présence de Paul Lynde toujours dans le rôle de l'oncle Arthur. Cette fois-ci, il est amoureux fou de Aretha, incarnée par Barbara Rhoades (Opération Danger, Le Magicien, Le Justicier) qui sera plus tard dans le show de Paul Lynde, qui déteste l'humour et les plaisanteries de mauvais goûts. Mais Arthur ne peut s'empêcher d'en faire, et Aretha le quitte. Désespéré, il décide alors de renoncer à ses mauvaises blagues pour elle, et enlève toutes les plaisanteries de son être et les disperse chez Jean-Pierre et Samantha. C'est un drame, car Alfred arrive avec un client important. Et les plaisanteries douteuses commencent, et elles torpillent la soirée.

batmanan 1 18 3

Heureusement, Samantha fini par rappeler Arthur à l'ordre, et elle arrange tout auprès du client avec Jean-Pierre, tout se termine bien. La partie la plus drôle est sans conteste lorsque les blagues s'enchaînent et notamment celle avec les singes. Un détail me fait poser une question à propos du titre de cet épisode, et dont je me demande si ce n'est pas un petit clin d'œil à la série tv : Chapeau Melon et Bottes de Cuir, avec l'épisode L'Héritage Diabolique de la saison 4 et qui en version originale s'intitule The House That Jack Built. Et dans lequel Emma Peel reçoit en héritage une maison d'un oncle inconnu. Peut-être l'oncle Arthur. En tous cas, excellent épisode ici, on retrouve la loufoquerie que savait si bien amener la série, on en redemande des autres comme celui-ci.

Retour à l'index


19. SAMANTHA RÉGÉNÈRE SES POUVOIRS
(SAMANTHA & THE TROLL)

Résumé :

Samantha a une panne de pouvoirs, et Serena arrive à ce moment-là. Elle lui suggère d'aller se faire examiner, Samantha s'absente pour toute la journée, et c'est Serena qui reste à la maison avec Jean-Pierre. Elle s'amuse avec Tabatha et anime des poupées de celle-ci, mais l'un d'eux, frisé, reste caché, et apparaît alors que les clients sont là. Samantha rentre, et Serena s'en va, heureusement Samantha et Jean-Pierre trouvent grâce à frisé, le slogan publicitaire pour le client.

Angel 2 19 2

Critique :

On repart dans les épisodes moyens. Samantha s'absente pour la journée pour régénérer ses pouvoirs, et c'est sa cousine Serena qui la remplace. Elle joue avec Tabatha et anime certains de ses jouets. L'un d'eux, frisé, reste caché et attend pour sortir. Alfred vient avec un client à la maison et Serena le drague ouvertement sous l'apparence de Samantha. Heureusement, Samantha revient, et Serena s'en va. Le frisé sort alors et Samantha et Jean-Pierre trouvent un slogan pour la publicité de M. Berkely, incarné par Bob Cummings (La Croisière S'Amuse, Les Arpents Verts, La 4e Dimension), et de sa femme interprétée par Nan Martin (Columbo, Santa Barbara, Le Drew Carey Show).

Angel 2 19 3

On ne rit pas tellement, il y a bien un ou deux moments sympathiques mais sans plus : lorsque par exemple Serena prend l'apparence de Samantha et embrasse Jean-Pierre avec ferveur avant qu'il ne parte travailler, où plus tard lorsqu'elle demande à être embrassée pour servir le repas, et qu'Alfred dit à Jean-Pierre de le faire. Le frisé (ou Troll en version originale) ne génère pas plus de fou rire, dommage. Et sans mauvais jeu de mots, le slogan trouvé par Jean-Pierre à la fin de l'épisode est vraiment tiré par les cheveux.

Retour à l'index


20. UNE ÉTRANGE ENSEIGNE
(THIS LITTLE PIGGIE)

Résumé :

Endora débarque une nouvelle fois chez Samantha et Jean-Pierre, et critique ce dernier sur son manque de prise de décision. Pour prouver ce qu'elle dit, elle jette un sort à Jean-Pierre qui le rend très très indécis. Cela tombe mal, car il reçoit un gros client, le colonel Bringham, et son indécision risque de lui faire rater l'affaire. Samantha réussi à rappeler sa mère, mais cette dernière jette un nouveau sort à Jean-Pierre qui se retrouve avec une tête de cochon et elle le met sur leur perron dehors. Alfred arrive avec le client, heureusement, Samantha réussi à retourner la situation en leur faveur. Tout fini par s'arranger.

Critique :

Un épisode assez bon, mais pas assez pour avoir la note maximale. Néanmoins on rit beaucoup avec celui-ci. Jean-Pierre est en train de faire une campagne pour un client qui vend des côtes de porc, mais n'arrive pas à choisir entre deux idées. Endora critique son indécision et pour prouver ses dires, lui jette un sort qui le rend incapable de prendre la moindre décision.

Cela se complique lorsqu'il se retrouve devant le colonel Bringham, incarné par Herb Edelman (Kojak, L'île Fantastique, La Croisière S'Amuse), et qu'il torpille presque l'affaire avec son indécision chronique. Rentré chez lui, Samantha réussi à rappeler sa mère qui désenvoûte Jean-Pierre, mais après une nouvelle dispute, le transforme avec une tête de cochon et l'expédie sur leur perron dehors. Heureusement, Samantha et Jean-Pierre réussissent à retourner la situation en leur faveur.

Dans les détails à noter, c'est désormais Ysabel Mac Closkey (Les Rues de San Francisco, La Petite Maison dans la Prairie, La Famille des Collines) qui incarne la tante Agatha et qui était déjà apparue dans la série sous d'autres personnages. Notez le jeu de mot avec le nom du colonel et le fait qu'il soit un vendeur de côtes de porc : Bringham peut se traduire par « apporter du jambon ».

Les meilleurs passages étant bien entendu lorsque Jean-Pierre a sa tête de cochon, et que Samantha chante devant Alfred et le client. L'autre étant lorsque Alfred rejoint Samantha et Jean-Pierre dans la cuisine, et qu'il remercie celui-ci et Samantha du travail accompli devant Bringham, et Endora qui demande si elle, n'a pas le droit à des remerciements. Le regard que fait Samantha en lui disant qu'elle sera remerciée plus tard, laisse présager qu'Endora va passer un sale quart d'heure, c'est simplement exquis. Très bon épisode donc, il ne manque vraiment pas grand-chose pour qu'il soit meilleur, malheureusement c'est visiblement le problème de cette 7e saison.

Retour à l'index


21. PERSONNALITÉ INTERCHANGEABLE
(MIXED DOUBLES)

Résumé :

Samantha commence à lire un livre que lui a prêtée Louise : les problèmes conjugaux du mariage. Bien qu'elle ne soit pas d'accord avec ce qu'il y a d'écrit, au petit matin, par un étrange sortilège, Samantha se retrouve en Louise, et Louise en Samantha. Sans que leurs maris respectifs ne s'aperçoivent quelque chose. Samantha grâce à l'aide d'Endora fait appel au docteur Bombay, celui-ci tente un premier remède qui ne fonctionne pas, heureusement, il réussit finalement à guérir Samantha et tout redevient comme avant.

Critique :

Excellent épisode, sans doute le meilleur de la saison ! À ceci, deux raisons : la première, l'originalité de l'épisode, la seconde étant une présence assez longue du docteur Bombay, toujours incarné par l'excellent Bernard Fox, pendant pratiquement tout l'épisode pour notre plus grand bonheur. Samantha lit un livre sur les problèmes conjugaux prêté par Louise, elle se couche et au petit matin, elle se tourne et retourne, et se retrouve chez Alfred Tate. Ce dernier la prend pour sa femme, et chez Samantha : Jean-Pierre prend Louise pour sa femme.

Samantha appelle alors sa mère et lui demande de faire venir le docteur Bombay. Ce dernier trouve le mal, mais n'arrive pas de suite à guérir Samantha. Samantha en Louise va alors voir Jean-Pierre et lui révèle tout, ils font alors un dîner chez eux le soir même, en espérant que Bombay trouve le remède. Heureusement, ce dernier réussira à remettre les choses en place.

C'est vraiment un délice que de voir les personnages interchangés comme ceci, et cela confirme une chose : au bout de 7 saisons, on aurait du mal à voir Samantha avec Alfred et Louise avec Jean-Pierre, tant les couples sont intégrés comme ils le sont dans la série dans notre esprit, et que cela en est presque dérangeant que de voir Samantha avec Alfred. Dans les petits détails, il y a la scène avec le fils d'Alfred qui regarde Samantha de façon réellement bizarre : la voit-il sous sa véritable apparence ?

Les autres moments forts, sont lorsque Samantha en Louise va au bureau de Jean-Pierre et l'embrasse avec fougue, puis lui révèle qu'elle sait que sa femme est une sorcière. C'est très amusant. Les plaisanteries de Bombay sont vraiment à mourir de rire, et décrochent fatalement un bon rire. Il suffit de le voir d'ailleurs lorsqu'il apparaît en clown. Bref, vous l'aurez compris, excellent épisode qui nous montre une ébauche de Code Quantum avant l'heure ! C'est ainsi que l'on adore cette série : très imaginative et follement amusante.

Retour à l'index


22. L'HOMME DESCEND DU SINGE
(DARRIN GOES APE)

Résumé :

Serena débarque chez Samantha et Jean-Pierre elle est de bonne humeur, elle veut faire la paix avec Jean-Pierre, et lui offre un cadeau. Mais Jean-Pierre le refuse, et se dispute une nouvelle fois avec Serena qui s'en va furieuse. Samantha part avec Tabatha et Adam, et Serena revient sous l'apparence de Samantha pour tenter une nouvelle approche. Mais Jean-Pierre reste têtu, et Serena énervée une fois de plus le change en gorille. Il se retrouve vite dans un parc : l'île de la jungle. Samantha apprend la nouvelle de Mme Kravitz à son retour, Samantha va alors rechercher Jean-Pierre et après pas mal de péripéties réussi à ce que Serena rende son apparence à Jean-Pierre.

Critique :

On ne s'amuse pas tellement avec cet épisode qui est encore une reprise d'un ancien script de la série. Jean-Pierre et Serena se disputent à nouveau, et Serena ne trouve rien de mieux que de changer Jean-Pierre en gorille après le départ de Samantha. Charlotte Kravitz qui voit le gorille, appelle la police et ceux-ci font venir des gérants d'un parc qui récupèrent Jean-Pierre. En rentrant, Samantha découvre les faits par Mme Kravitz, elle fait vite revenir Jean-Pierre chez eux, et réussi à faire en sorte que Serena lui rende son apparence, avant que la police ne le récupère à nouveau. 

Alors tout d'abord, c'est encore  Ysabel Mac Closkey qui fait tante Agatha, ensuite Jean-Pierre ne fait vraiment aucun effort devant Serena qui essaye vraiment d'être gentille. Ensuite, cela fait déjà plusieurs épisodes que l'on parle du Maharajah de Majipur et de ses compétitions sportives. Les gags visuels ne sont pas amusants, même le fait que Jean-Pierre soit changé en gorille, seule peut-être la partie où les gérants de l'île de la jungle avec la police qui tentent d'attraper le gorille vous décrochera un sourire. Mais ce n'est pas gagné d'avance. La partie avec Albert et Charlotte Kravitz n'est hélas pas plus drôle.

Retour à l'index


23. UNE RICHE TROUVAILLE
(MONEY HAPPY RETURNS)

batmanan 1 23 1

Résumé :

Jean-Pierre et Endora se disputent une nouvelle fois, cette fois-ci à cause d'une piscine que ne peuvent pas se payer Jean-Pierre et Samantha. Plus tard, prenant un taxi avec Alfred, Jean-Pierre se voit remettre une enveloppe oubliée, et trouve dedans une grosse somme d'argent. Il pense immédiatement que c'est Endora qui a fait ce tour, mais cette dernière n'a rien fait et c'est un bandit qui l'a perdu. Il retrouve la trace de Jean-Pierre, pendant ce temps, ce dernier ayant une dispute avec Samantha, celle-ci fait disparaître l'argent. Mais le truand arrive chez Jean-Pierre et le menace, tandis que son complice arrive. Heureusement, Samantha revient et avec ses pouvoirs magiques réussit à tout arranger.

batmanan 1 23 2

Critique :

Un bon épisode, souvent drôle. Endora rend visite à Samantha et s'offusque que ses petits enfants se baignent dans une piscine en plastique. Elle a une nouvelle dispute avec Jean-Pierre. Celui-ci, plus tard en prenant le taxi avec Alfred, trouve une importante somme d'argent dans une enveloppe que le chauffeur lui remet pensant qu'elle était à Jean-Pierre. Jean-Pierre pense immédiatement à Endora, mais Samantha apprend par sa mère que ce n'est pas elle. Jean-Pierre rentre et ne veut pas croire que Endora n'y est pour rien, pire encore, il accuse même Samantha d'en être l'auteur. Furieuse, Samantha part se réfugier chez Louise Tate.

batmanan 1 23 3

Mais alors que Samantha est partie, le truand qui a oublié l'enveloppe et remonté jusqu'à Jean-Pierre débarque chez lui en se présentant comme M. Kosko, incarné par Arch Johnson un habitué de la série, travaillant dans les relations publiques. Arrive peu après son associé M. Muscle, joué par Karl Lukas qui est déjà apparue dans la série sous d'autres personnages, et tous deux menacent Jean-Pierre et Samantha. Alfred arrive sur ces entrefaits et augmente Jean-Pierre avant de repartir car il pensait qu'il voulait aller travailler pour la concurrence. Les truands sortent leurs armes, mais heureusement, Samantha grâce à sa magie réussi à arranger les choses.

La partie la plus amusante est sans conteste lorsque les bandits menacent Jean-Pierre et Samantha, et que celle-ci transforme leurs pistolets en jouets. Jean-Pierre est vraiment borné dans cet épisode comme dans d'autres, allant jusqu'à accuser Samantha. On voit qu'Alfred peut largement augmenter Jean-Pierre si il le voulait vraiment. Bref, vous passez un bon moment avec cet épisode. Là aussi, je me demande si le titre ne serait pas un petit clin d'œil à la série Le Prisonnier avec Patrick McGoohan. En effet, un des épisodes se nomme Many Happy Returns et avait déjà été diffusée dans son intégralité au moment de cet épisode.

Retour à l'index


24. LA VÉRITÉ SORT DE LA BOUCHE DES ENFANTS
(OUT OF THE MOUTHS OF BABES)

batmanan 1 24 1

Résumé :

Jean-Pierre doit s'occuper d'une campagne publicitaire pour du ragoût en boîte. Malheureusement Endora arrive et se dispute une nouvelle fois avec Jean-Pierre. Elle le transforme alors en petit garçon, il fait la connaissance des enfants du voisinage, et l'un d'eux, Remy vient voir Jean-Pierre à la maison pour qu'il joue avec eux en finale le lendemain. Alors que Samantha prépare le ragoût en boite, Remy le goûte, et il est en fait immonde. Endora redonne à Jean-Pierre son apparence adulte, mais il ne sait pas comment faire pour le ragoût. Alfred vient à son tour avec le client, M. Flanagan, et Samantha a l'idée d'envoyer Jean-Pierre en petit garçon pour avouer la vérité au client. Elle retourne alors la situation en sa faveur, et tout s'arrange.

batmanan 1 24 2

Critique :

Un très bon épisode, on ne rit pas tout le long de celui-ci, mais il est vraiment intéressant de voir Jean-Pierre redevenir un enfant. C'est malheureusement encore un script prit d'une ancienne saison de la série. Endora se dispute une nouvelle fois avec Jean-Pierre et le transforme en petit garçon, joué par Gene Andrusco (Cannon, Ghost Story, L'Enterrée Vive). Il travaille sur une campagne publicitaire pour un gros client, M. Flanagan incarné par David Huddleston (Le 6e Sens, Kung Fu, Trapper John M.D.) qui était déjà apparu auparavant dans la série, alors qu'il va jouer avec les enfants du quartier et Tabatha, l'un des garçons le suit jusqu'à la maison, ils ont besoin de Jean-Pierre pour la finale du lendemain. Herbie, incarné par Eric Scott (La Famille des Collines, L'Homme qui Tombe à Pic, Doris Comédie), voit Samantha en train de préparer le ragoût en boîte de Flanagan et demande si il peut en avoir. Elle lui en sert à lui et Jean-Pierre enfant, mais Herbie trouve ça immonde, ce que confirme Jean-Pierre. Il fait ses excuses à Endora qui le remet en version adulte.

batmanan 1 24 3

Il a un nouveau problème : il faut qu’Alfred avoue la vérité au client, mais même après avoir goûté le ragoût, Alfred ne veut pas en démordre, et revient le lendemain avec le client chez Jean-Pierre pour avoir ses idées. Samantha a alors l'idée d'envoyer Jean-Pierre enfant, pour qu'il dise la vérité au client, ce qu'il fait et le client abonde dans son sens. Samantha dit alors au client qu'il lui suffit de baisser un peu le prix et de le transformer en nourriture pour chien, le client accepte et tout rentre dans l'ordre. Jean-Pierre demande une dernière transformation en petit garçon pour aller disputer la finale de ballon-panier avec ses camarades du quartier. Les meilleurs passages sont évidemment lorsque le petit Jean-Pierre dit la vérité au client et qu'Alfred essaye de minimiser les choses. Et il y a un joli moment de tendresse à la fin, lorsque Herbie vient demander à Samantha si Mathieu viendra jouer la finale avec eux, Samantha lui dit que sa franchise mérite d'être récompensée. Jean-Pierre se retransforme une dernière fois.

Retour à l'index


25. UN HOQUET PERNICIEUX
(SAM'S PSYCHIC PSLIP)

batmanan 1 25 1

Résumé :

Alors que Jean-Pierre doit partir pour le travail, Samantha reçoit un coup de fil de la mère de Jean-Pierre qui va arriver, elle est juste à côté de chez eux. Comme c'est le désordre dans la cuisine, Samantha utilise sa magie, juste au moment où Jean-Pierre revient pour lui offrir un cadeau. Samantha en lisant le mot se sent coupable, et en mettant le cadeau de Jean-Pierre attrape le hoquet qui fait apparaît des bicyclettes et motos. Samantha appelle le docteur Bombay qui la guérit mais fait une mauvaise incantation, désormais, à chaque hoquet Samantha fait disparaître un objet doré. Serena qui est venue à la maison pour garder les enfants, rappelle Bombay sur l'insistance de Jean-Pierre. Celui-ci a fait une erreur d'incantation et répare alors sa formule qui guérit Samantha. Tout fini par rentrer dans l'ordre.

batmanan 1 25 2

Critique :

Encore un bon épisode, comme toujours grâce à la présence du docteur Bombay. Alors que Jean-Pierre va offrir un cadeau à Samantha pour la remercier de l'avoir épousé et de ne plus utiliser la magie, juste au moment où il va lui offrir, Samantha utilise la sorcellerie pour ranger la cuisine, car la mère de Jean-Pierre débarque. Se sentant coupable, Samantha attrape le hoquet dès qu'elle passe le bracelet qui est le cadeau de Jean-Pierre. Son hoquet fait apparaître des bicyclettes et motos. Samantha fait alors appel au docteur Bombay qui la guérit. Mais alors qu'elle part faire les magasins avec la mère de Jean-Pierre.

batmanan 1 25 3

Ce dernier se rend compte qu'avec le hoquet, un miroir disparaît. Serena arrive alors pour garder les enfants, et Jean-Pierre lui demande de rappeler Bombay, celui-ci se rend compte qu'il a fait une mauvaise incantation et que désormais tous les objets dorés à proximité de Samantha disparaîtront avec son hoquet. Dans le magasin où est Samantha, son hoquet fait disparaît un collier en or, et avec la mère de Jean-Pierre, elle se retrouve accusée de vol.

Heureusement Bombay la retrouve et la soigne. Tout fini par rentrer dans l'ordre. Mais Serena avant de partir, se dispute avec Jean-Pierre et le change en biquette. Les meilleurs passages sont évidemment avec le docteur Bombay et ses mauvaises blagues ! On y résiste pas, surtout la dernière dans le bureau du détective, incarné par Irwin Charone un habitué de la série, après que Bombay ai soigné Samantha. L'idée des bicyclettes est tout simplement excellente et ajoute un petit côté particulier à cet épisode.

Retour à l'index


26. LE MIROIR MAGIQUE
(SAMANTHA'S MAGIC MIRROR)

batmanan 1 26 1

Résumé :

Esmeralda débarque chez Jean-Pierre et Samantha toujours et encore démoralisée. Elle demande à Samantha si elle peut l'aider car elle doit revoir un ancien conquérant. Samantha lui fait alors un relooking, et grâce à la magie, truque le miroir pour que Esmeralda se voit irrésistible dedans. Manque de chance, Alfred débarque aussi, il s'est disputé avec Louise et va rester quelques heures avec eux avant de prendre son avion. Fernand le soupirant de Esmeralda arrive et Samantha commence à l'aider pour la magie, mais elle se retrouve coincée, et découvre rapidement, que Fernand lui aussi a des défaillances dans ses pouvoirs. Tout s'arrange.

batmanan 1 26 2

Critique :

Un épisode bien amusant comme on aime en voir dans la série. Esmeralda arrive chez les Stevens une nouvelle fois démoralisée. Elle doit revoir un ancien soupirant, Fernand incarné par Tom Bosley (Urgences, Le Père Dowling, Arabesque) le célèbre père de Richie Cunningham dans la série tv Happy Days, et elle a peur de défaillir. Samantha lui fait alors un relooking et truque les miroirs pour qu'elle se voit jolie dedans, le reflet d'Esmeralda étant joué par Nancy Priddy (Marié Deux Enfants, Matlock, Les Feux de l'Amour) et qui était déjà apparue dans la série.

Alfred débarque aussi chez eux, et Jean-Pierre doit l'occuper, pendant que Samantha aide Esmeralda pour la magie. Mais ce que Esmeralda ignore, c'est que Fernand lui aussi a son pouvoir qui défaille, et que c'est son neveu, interprété par Richard Rowley (Sur la Piste du Crime, La Nouvelle équipe), qui l'aide. Mais le neveu de Fernand est interpellé par la police et s'enfuit en disparaissant, tandis que Samantha est occupée avec Jean-Pierre au téléphone.

batmanan 1 26 3

De ce fait, Esmeralda et Fernand se retrouvent sans aide avec leurs pouvoirs en piteux état. S'avouant alors la vérité, ils décident de se fiancer. Tout s'arrange. Alors c'est encore une reprise d'un script d'une ancienne saison : celui de l'épisode 11 de la saison 2, intitulé Les Amours de Tante Clara. Là, Tante Clara revoyait Hedley Patridge un ancien amoureux qui semblait en pleine possession de ses pouvoirs, alors que ceux de Clara étaient défaillant. Mais Hedley avait triché. Comme toujours pour la reprise on change quelques éléments, les passages les plus drôles étant lorsque Esmeralda veut faire apparaître un saumon fumé, et qu'à la place c'est un saumon qui fume une pipe et deux otaries ! Excellent, et c'est vraiment très drôle. Le fil rouge avec Alfred et sa dispute avec Louise est amusante, mais sans plus. Néanmoins on rigole beaucoup dans cet épisode, c'est l'essentiel.

Retour à l'index


27. HUMOUR, QUAND TU NOUS TIENS
(LAUGH, CLOWN, LAUGH)

batmanan 1 27 1

Résumé :

Endora débarque dans le salon de Jean-Pierre et Samantha à dos de Chameau, ce qui déplaît fortement à Jean-Pierre. Peu après au bureau, Endora revient et envoûte Jean-Pierre : il dit un tas de blagues idiotes sans queue, ni tête et qui ne riment à rien. Ce qui lui pose de gros souci avec un client pour lequel il doit faire une campagne publicitaire. Samantha réussi à faire désenvoûter Jean-Pierre, mais Endora lui rejette un nouveau sort qui le fait rire à chaque chose grave qui est dite. Heureusement sa bonne humeur est communicative, et grâce à la femme du client, Jean-Pierre et Samantha retournent la situation à leur avantage.

batmanan 1 27 2

Critique :

Si l'épisode commence doucement, il monte en fait crescendo. Endora débarque une nouvelle fois chez Jean-Pierre et Samantha à dos de chameau cette fois-ci. Ce qui déplaît fortement à Jean-Pierre qui s'en va. Plus tard, au bureau, Endora lui jette un sort pour qu'il fasse des blagues idiotes sans aucun sens, ce qui lui pose un gros problème avec le client pour lequel il doit faire une campagne publicitaire, M. Jameson incarné par Charles Lane un habitué de la série, Alfred le renvoie chez lui. Samantha réussi à faire en sorte que Endora désenvoûte Jean-Pierre, mais celle-ci lui jette un nouveau sort qui le fait rire des choses graves.

Heureusement sa bonne humeur est contagieuse, et grâce à la femme du client Mme Jameson incarnée par Ysabel Mac Closkey (la nouvelle tante Agatha habituellement dans la série), Samantha et Jean-Pierre réussissent à retourner la situation à leur avantage tout se termine bien.

batmanan 1 27 3

Alors pour commencer la secrétaire de Jean-Pierre, Betty jouée par Marcia Wallace, a une coupe de cheveux horrible dans cet épisode. Ensuite, c'est la nouvelle tante Agatha qui joue le rôle de la femme du client : ça fait très étrange. Si l'épisode n'est pas amusant tout de suite, il le devient forcément au moment où Mme Kravitz raconte l'opération de sa sœur à Jean-Pierre et que celui-ci pouffe de rire. C'est vraiment très ingénieux de faire rire des choses graves, et ça décroche fatalement un bon rire. Le pire étant lorsque Jean-Pierre est avec le client et que celui-ci énumère les accidents que son assurance couvre, et que Jean-Pierre ne peut s'empêcher de rire : exquis. La scène lorsqu'il est derrière la porte d'entrée tandis que Mme Kravitz raconte l'accident de voitures n'est pas en reste non plus. Vraiment un bon épisode.

Retour à l'index


28. LA POUPÉE ANTIQUE
(SAMANTHA & THE ANTIQUE DOLL)

batmanan 1 28 1

Résumé :

La mère de Jean-Pierre vient rendre visite à Samantha, et apporte des jouets à Adam et Tabatha, mais alors qu'ils jouent, Adam emporte la poupée de Tabatha, cette dernière utilise alors la magie pour la récupérer devant la mère de Jean-Pierre. Samantha persuade alors la mère de Jean-Pierre que celle-ci a des pouvoirs. La mère de Jean-Pierre pense que c'est grâce à un esprit familier qui est dans la poupée qu'elle a des pouvoirs. Samantha fait en sorte alors de transformer le père de Jean-Pierre en mule, et fait une séance de spiritisme avec la mère de Jean-Pierre pour le faire redevenir normal. Cela fonctionne, la mère de Jean-Pierre ne veut plus utiliser ses pouvoirs.

batmanan 1 28 2

Critique :

On termine la saison par un épisode assez ennuyeux, comme toujours lorsqu'il y a les parents de Jean-Pierre. Je trouve qu'ils ont vraiment raté les personnages. De plus, une nouvelle fois c'est encore un script d'une saison précédente qui est utilisé. Sauf qu'à la place de la mère de Jean-Pierre, c'était Mme Kravitz qui avait des pouvoirs. La mère de Jean-Pierre amène des cadeaux à ses petits enfants, dont une poupée assez vieille pour Tabatha. Mais Adam la prend et s'en va avec, Tabatha utilise alors la magie pour la faire revenir à elle, et cela devant la mère de Jean-Pierre. Samantha la persuade alors qu'elle a des pouvoirs magiques. Et la mère de Jean-Pierre se met en tête de les utiliser, mais chez elle, ça ne fonctionne pas.

batmanan 1 28 3

Elle revient alors avec son mari chez Samantha et Jean-Pierre, et cherche un esprit familier. Malheureusement, juste à ce moment-là, Tabatha refait flotter dans les airs la poupée juste devant la mère de Jean-Pierre. Elle croit alors encore en ses pouvoirs et pour la dissuader, Samantha change le père de Jean-Pierre en mule. Après une séance de spiritisme, le père de Jean-Pierre redevient normal, et tout fini par s'arranger. Tout d'abord c'est de nouveau Robert F. Simon qui reprend le rôle de Frank le père de Jean-Pierre, alors qu'il avait été remplacé dans les épisodes précédents de la saison. Il n'y a pas vraiment de moment amusant, et l'épisode sent vraiment le réchauffé à plein nez (notamment avec la séance de spiritisme et l'esprit), dommage de finir la saison sur un tel épisode, alors que les précédents étaient pas mal du tout. Enfin, allons avec une petite appréhension en avant pour voir l'ultime saison de la série : la 8e saison.

Retour à l'index

 

La Hiérarchie (Okay, Who's the Wise Witch?)