Saison 4Saison 6

Ma sorcière bien-aimée

Saison 5

1. Jean Pierre lutin (Samantha's Wedding Present)

2. Le Baiser rédempteur (Samantha Goes South for a Spell)

3. Sur deux notes (Samantha on the Keyboard)

4. Un mari de trop (Darrin, Gone & Forgotten)

5. Polygame malgré lui (It's so Nice to Have a Spouse Around the House)

6. Jean-Pierre le vaniteux (Mirror, Mirror on the Wall)

7. Et vive l'empereur... (Samantha's French Pastry)

8. Magie ou imagination ? (Is it Magic or Imagination?)

9. Guerre aux promoteurs (Samantha Fights City Hall)

10. Changements de voix (Samantha Loses Her Voice)

11. Jardin d'enfants (I Don't Want to be a Toad, I Want to be a Butterfly)

12. Ne pleure plus, saule pleureur ! (Weep no More my Willow)

13. La Leçon de courtoisie (Instant Courtesy)

14. Une bonne dévouée (Samantha's Super Maid)

15. Quand Serena s'en mêle – 1re partie (Serena Strikes Again – Part 1)

16. Quand Serena s'en mêle – 2e partie (Serena Strikes Again – Part 2)

17. "Duvet" la poupée (One Touch of Midas)

18. Poète malgré elle (Samantha the Bard)


1. JEAN PIERRE LUTIN
(SAMANTHA'S WEDDING PRESENT)



Résumé :

Jean-Pierre rentre à l'improviste alors qu'Endora avait ramené un cadeau de Paris pour Samantha. Une nouvelle altercation éclate entre Jean-Pierre et Endora. Peu après, à son bureau, Jean-Pierre se rend compte qu'il est en train de rétrécir : c'est la vengeance d'Endora. Réduit à une petite taille Jean-Pierre après des péripéties se retrouve à la décharge publique. Un clochard le ramène chez lui, et Samantha lui exauce trois souhaits. Jean-Pierre s'excuse auprès d'Endora et retrouve sa taille initiale.

Critique :

C'est un classique dans les séries tv de l'époque, toutes ont eu à un moment cet épisode : celui où un protagoniste devient tout petit. Il n'y a donc rien d'exceptionnel à ce que Ma Sorcière Bien-Aimée, le réalise également. Jean-Pierre se dispute une fois de plus avec Endora et celle-ci le réduit à l'état de miniature, lui arrive alors des mésaventures, avant qu'il soit ramené par un gentil clochard qui pense avoir trouvé un Leprechaun et qui demande trois vœux. On retrouve d'ailleurs pour la énième fois Dick Wilson dans le rôle du gentil clochard ivrogne, c'est presque un rituel que de le voir dans ce type de personnage dans la série tv.

Grâce à la petite taille de Jean-Pierre, on sait que leur numéro de téléphone à lui et Samantha est le : 555-2368, et que « Mayonnaise » aux USA s'écrit « Mayonnaise ». Il est à noter que pour cette 5e saison, le générique de fin est légèrement différent avec un petit dessin de Samantha et de Jean-Pierre sur un nuage pendant le crédit des acteurs. En fait cela servait aux USA pour certains épisodes, à créditer les sponsors. Et que désormais la société « Pathé » qui réalise la série en couleurs, se nomme « Perfect Pathé ».

Une saison 5 qui démarre tranquillement, l'épisode n'est pas exceptionnellement drôle, il y a tout de même de bons petits moments comme celui où Jean-Pierre sort de sa voiture et court vers la maison en ayant la moitié de sa taille. Les trucages lorsque Jean-Pierre est minuscule ne sont pas trop mal fait et correspondent aux standards de l'époque (à savoir l'incrustation du personnage sur un décor agrandi), on peut chipoter en disant qu'on voit que c'est un petit mannequin lorsque le clochard le transporte dans la boîte en plastique. Mais nous sommes dans les années 60, ne l'oublions pas.

Retour à l'index


2. LE BAISER RÉDEMPTEUR
(SAMANTHA GOES SOUTH FOR A SPELL)

Résumé :

Alors que Samantha vient juste de partir faire des courses avec Tabatha, Serena vient lui rendre visite et ne trouve que Jean-Pierre. Heureusement Samantha revient et trouve Serena qui est avec un corbeau. Ce dernier n'est autre que son petit ami qui est marié. Sa femme débarque et prend Samantha pour Serena et pour la punir la renvoie dans le passé à la Nouvelle Orléans en 1868. Jean-Pierre doit embrasser Samantha pour qu'elle retrouve la mémoire et puisse revenir, mais ne reconnaissant pas Jean-Pierre, celui-ci a du mal à réaliser l'action. Heureusement, il finira par y parvenir, et reviendra dans le présent avec Samantha.

Critique :

Encore un épisode qui n'est pas exceptionnel, cette fois-ci, Serena a changé un vieux sorcier avec qui elle sortait en corbeau, et celui-ci est marié. Sa femme, sorcière elle aussi, débarque alors dans la maison de Jean-Pierre et Samantha et prend cette dernière pour Serena. Elle jette un sort à Samantha et la renvoie dans le passé en 1868 à la Nouvelle Orléans. Jean-Pierre doit à son tour aller dans le passé, et l'embrasser pour la ramener. Mais il tombe sur Roger Butler qui a recueilli Samantha et est tombé amoureux d'elle. Après un combat au sabre, il arrivera à embrasser Samantha et ils reviendront dans le présent.

En voyant cet épisode, on apprend que Serena a un goût douteux pour ses petits amis qu'elle aime visiblement plus vieux qu'elle (ceci dit, elle n'arrête pas de draguer Alfred à chaque fois qu'elle le rencontre), et ensuite si nous étions mauvaises langues on pourrait se demander ce que Samantha a trouvé à Jean-Pierre, quand on voit le peu de courage qu'il a pour se battre pour elle.

L'épisode n'est pas spécialement drôle, et les gags du genre que lorsque Samantha et Jean-Pierre disparaissent devant Roger Butler, incarné par Jack Cassidy (Columbo, Matt Helm, Opération Danger) qui reviendra dans un autre épisode de la série plus tard, qui consiste à dire qu'ils n'ont rien vu a déjà été utilisé dans la série et est récurrent. Rien de neuf donc ici, et rien de très amusant. Même en Serena, Elizabeth Montgomery n'assure pas le spectacle. Un épisode assez faible donc, on attend mieux de la série.

Retour à l'index


3. SUR DEUX NOTES
(SAMANTHA ON THE KEYBOARD)

Résumé :

Endora offre un piano à Tabatha et fait d'elle une virtuose, ce qui met une fois de plus Jean-Pierre hors de lui. Il lance alors un défi à Samantha pour qu'elle apprenne à jouer du piano sans l'aide de la magie pour montrer le bon exemple à Tabatha. Elle prend alors des leçons avec le professeur Monroe, mais alors qu'il revient pour la seconde leçon de Samantha, Endora qui a envoûté Tabatha lui ouvre et Monroe croit que Tabatha est un génie de la musique. Il lui dresse déjà un plan de carrière. Heureusement Samantha trouve un autre génie du piano et arrive à arranger les choses.

Critique :

Bon épisode, on repart une fois de plus avec Endora et des embrouilles. Cette fois-ci, elle se met en tête de faire de sa petite fille, une virtuose du piano. Jean-Pierre est alors fou de colère et lance le défi à Samantha d'apprendre le piano sans recourir à la magie. Elle fait alors appel à un professeur : Monroe, joué par Jonathan Harris très connu pour son rôle du professeur Zachary Smith de la série Perdus dans L'Espace et qui reviendra dans un autre épisode de la série. Celui-ci débarque lorsque Endora a envoûté Tabatha et il croit alors qu'elle est une génie de la musique, il lui dresse un plan de carrière et fait venir un maestro pour forcer la main à Jean-Pierre et Samantha.

Heureusement, Samantha découvre un autre génie du piano et arrange les choses. L'épisode est assez drôle, notamment avec les remarques assassines des différents protagonistes, le meilleur passage étant lorsque Monroe débarque avec le maestro et que Tabatha joue normalement du piano : leur attitude est tout simplement à mourir de rire. Très bon épisode donc, et où en plus Samantha fait une bonne action. Humour et émotion se mêlent : c'est que nous aimons dans la série.

Retour à l'index


4. UN MARI DE TROP
(DARRIN, GONE & FORGOTTEN)

Résumé :

Alors qu'elle est en train de discuter avec Jean-Pierre qui est dans une autre pièce, Samantha découvre que celui-ci a disparu. Elle appelle alors Endora qui n'y est pour rien du moins, pas tout à fait. Peu après arrive Carlotta, une autre sorcière. Elle retient Jean-Pierre prisonnier car Endora a fait un pacte avec elle, qui donnait sa première fille à marier avec son fils Jacques. Samantha ne peut qu'accepter, mais elle rencontre Jacques et retourne le stratagème de Carlotta contre elle. Finalement, Jean-Pierre est libéré et Samantha aussi.

Critique :

Un épisode qui n'est pas extraordinaire, et qui ne fait pas vraiment rire. Cette fois-ci, Samantha doit faire face à Carlotta, incarnée par Mercedes McCambridge (Bonanza, Rawhide, Magnum), la mère de Jacques, qui lui, est joué par Steve Franken et que l'on déjà vu dans d'autres épisodes et qui est un habitué de la série.

Heureusement, Samantha arrivera à retourner le stratagème contre Carlotta en émancipant son fils, et celle-ci n'aura d'autre choix que d'annuler le mariage. Il est à noter que donc les sorciers et sorcières vivent dans les nuages. D'ailleurs le décor de la chambre de Jacques n'est pas mal du tout.

Jean-Pierre n'est pas très présent, juste pour les scènes où il est prisonnier de Carlotta et un peu au début et à la fin de l'épisode, et Endora arrive en tenue de plongée qu'aurait pu avoir le docteur Bombay. Dans le générique de fin, Tabatha est devenu Tabitha. Malheureusement à un moment dans le décor des nuages nous voyons un peu les câbles, c'est dommage. A noter, Samantha a une nouvelle tenue de sorcière, cette fois-ci la parure de couleur verte est cousue sur la robe.

Retour à l'index


5. POLYGAME MALGRÉ LUI
(IT'S SO NICE TO HAVE A SPOUSE AROUND THE HOUSE)

Résumé :

Endora rend visite à Samantha une fois de plus, elle vient lui annoncer qu'elle doit se rendre au conseil des sorcières, sinon elle aura des représailles. En avertissement, le conseil des sorcières change Jean-Pierre en statue de bronze. Samantha décide alors de faire appel à Serena pour la remplacer auprès de Jean-Pierre le temps de son absence. Mais Jean-Pierre sur les conseils d'Alfred, veut emmener Samantha en seconde lune de miel, au grand désarroi de Serena. Devant l'attitude de la fausse Samantha, Jean-Pierre rentre avec elle, mais Tabatha lui apprend que Serena était sous l'apparence de Samantha. Jean-Pierre et la vraie Samantha font la paix.

Critique :

C'est un épisode très classique de la série : entendez par là, qu'il y a dans chaque saison de la série, des épisodes qui ne sont pas très très drôles, mais qui sont simplement agréables à regarder. C'est le cas de celui-ci. Endora conseille à Samantha de faire appel à Serena pour la remplacer le temps que Samantha assiste au conseil des sorcières.

Cette fois-ci, pas de méchancetés : ni de la part d'Endora, ni de la part de Serena envers Jean-Pierre. Juste un grand embarras pour Serena. Ce que je trouve curieux, car au début de ses apparitions, Serena semblait trouver Jean-Pierre à son goût et se jetait sur lui pour l'embrasser dès qu'elle le pouvait.

Sans doute est-ce dû ici, à son stage au gourou-gourou ! Nous apprenons avec cet épisode, que Tabatha sait reconnaître Serena même sous l'apparence de sa mère. Et nous retrouvons une fois de plus Dick Wilson dans un alcoolique au bar où se rendent Jean-Pierre et Alfred. Si il n'est pas très drôle, la fin tire cependant un peu son épingle du jeu, par l'émotion que procure l'amour qu'éprouvent Samantha et Jean-Pierre l'un pour l'autre. Il faut noter les regards d'Elizabeth Montgomery pendant tout l'épisode, c'est assez amusant. À noter, qu'il n'y a toujours aucune actrice de créditée pour le rôle de Serena.

Retour à l'index


6. JEAN-PIERRE LE VANITEUX
(MIRROR, MIRROR ON THE WALL)

Résumé :

Une nouvelle querelle a lieu entre Jean-Pierre et Endora. Samantha prend le parti de Jean-Pierre et dit à sa mère qu'il n'a pas une once de vanité en lui. Endora ne peut alors pas s'empêcher de l'ensorceler pour qu'il devienne vaniteux. Mais cela tombe au moment où Alfred a une grosse affaire à traiter avec un client très conservateur. Mais la vanité de Jean-Pierre ne fait qu'augmenter avec ses tenues de plus en plus délirantes. Heureusement Samantha fait une manœuvre pour arranger les choses et ça marche.

Critique :

Très bon épisode, voilà ce que l'on désire voir dans la série ! Jean-Pierre se prend le bec, une nouvelle fois avec Endora et celle-ci lui jette un charme qui le rend incroyablement vaniteux. Dès lors seule son apparence et lui-même comptent. Mais Alfred doit signer un contrat avec un client très rétrograde, heureusement sa femme n'est pas du même avis. Miss Hascomb, incarnée par Sara Seegar que l'on voit régulièrement dans la série, veut que son mari, qui lui est joué par Herbert Voland qui est déjà apparu dans la série et qui reviendra régulièrement sous l'apparence d'autres personnages, se mette à la page.

batmanan 1 6 3

Samantha devant le costume clinquant que porte Jean-Pierre n'a d'autre choix que de faire comme lui et retourne la situation à son avantage. Alors je vais simplement dire quelque chose : Elizabeth Montgomery a des jambes sublimes dans sa robe argentée à la fin de l'épisode ! Sinon, c'est Dick York qui porte tout le long l'épisode sur ses épaules, et une fois de plus, l'acteur est impressionnant. Lorsqu'il est censé être sous le charme d'Endora, Dick York est maniéré de telle façon que cela en ai saisissant ! Une vraie performance, qui ne m'étonne pas vu les prouesses qu'il avait déjà réalisé dans les autres saisons. Ses costumes sont tous plus horribles les uns que les autres, et le dernier en version or avec ses favoris, vous fera mourir de rire !

Dommage que le reste du temps soit un tantinet aussi lent. Cela reste tout de même un très bon épisode. Surtout avec Alfred qui a besoin de prendre régulièrement des pilules pour se remettre. Notons qu'Endora ne tiendra pas sa promesse puisqu'elle fait le signe dans le dos pour l'annuler. On en veut d'autres comme celui-ci !

Retour à l'index


7. ET VIVE L'EMPEREUR...
(SAMANTHA'S FRENCH PASTRY)

Résumé :

Revoilà l'oncle Arthur avec ses plaisanteries. Alors qu'il veut réparer le dessert de Samantha qu'il a abîmé, il fait apparaître Napoléon Bonaparte. Samantha le fait passer pour son cousin Henri. Alfred qui vient dîner avec Louise trouve qu'il ressemble beaucoup à Napoléon, et l'engage pour tourner une publicité pour une lessive. Mais Napoléon est une catastrophe devant l'écran, et ça tourne mal. Heureusement, Arthur fini par retrouver la formule, et ils renvoient Napoléon chez lui.

Critique :

Encore un très bon épisode, et cela est en grande partie dû à la présence d'Oncle Arthur, toujours incarné par l'excellent Paul Lynde, jamais à court de plaisanteries idiotes. Alors qu'il veut réparer le dessert de Samantha qu'il a abîmé, il fait apparaître Napoléon, incarné par Henry Gibson (Sergent Anderson, Wonder Woman, K2000) qui reviendra dans la série sous un autre personnage.

Mais alors qu'Arthur veut renvoyer Napoléon, il n'arrive pas à retrouver la formule, et Alfred qui vient dîner veut l'utiliser pour une publicité. Heureusement, Arthur finira par retrouver la formule et renvoyer Napoléon chez lui.

C'est un autre épisode qui se termine en queue de poisson pour l'intrigue, en effet, l'affaire avec Alfred qui part fâché sur le plateau de télévision n'est pas résolue à la fin de l'épisode. Jean-Pierre signale seulement qu'il doit trouver un autre slogan pour la lessive. Les gags d'Arthur ne sont pas tous drôles, mais ceux vers la fin sont à pleurer de rire.

À noter que dans la version originale, lorsqu’Arthur prononce sa formule pour faire apparaître un Napoléon, il dit quelques mots en Français. Bref, très bon épisode, il lui manque juste qu'il soit un peu plus drôle sur toute la durée pour avoir la note maximale, dommage. 

Retour à l'index


8. MAGIE OU IMAGINATION?
(IS IT MAGIC OR IMAGINATION?)

Résumé :

La mère de Jean-Pierre débarque à l'improviste, et Samantha utilise sa magie pour que la maison soit propre à sa venue. Jean-Pierre la voit, mais part avant l'arrivée de sa mère. Cette dernière encourage Samantha à participer à un concours pour gagner un voyage à Tahiti et Samantha gagne le concours. Malheureusement, c'était un client que souhaitait Alfred, et maintenant l'affaire est à l'eau. Jean-Pierre pense alors que Samantha a utilisé la magie pour gagner le concours et une nouvelle dispute entre eux éclate. Alfred enfonce le clou en proposant de reprendre Jean-Pierre si Samantha entre avec lui dans son agence de publicité. Heureusement, Samantha prend sur elle d'arranger les choses et ça fonctionne.

Critique :

C'est un très bon épisode, mais une fois encore ce n'est pas spécialement dans l'humour qu'il se distingue. La mère de Jean-Pierre encourage Samantha à participer à un concours pour gagner un voyage, et Samantha remporte le concours. Malheureusement, le concours avait un rapport avec un client de Jean-Pierre et ce dernier est licencié par Alfred. Jean-Pierre pense alors que Samantha a utilisé la magie pour le concours et une nouvelle dispute a lieu.

Heureusement, Samantha prend sur elle d'arranger les choses et ça marche. Le détail qui m'a tout de suite marqué dans cet épisode est la nouvelle boîte aux lettres des Stevens : une vraie œuvre d'art ! Les gags visuels sont des classiques de la série, Samantha accélère sa vitesse, fait redescendre Jean-Pierre au rez-de-chaussée de leur maison car elle ne veut pas lui parler, etc.

On retrouve encore Dick Wilson en alcoolique dans le bar. La seule nouveauté étant le chien nourrisse qui vient garder Tabatha, le temps de l'absence de Samantha. Mais c'est surtout lorsque Samantha ramène Jean-Pierre ivre chez eux et qu'il tombe assommé sur le canapé, Samantha le borde alors avec une couverture, ce moment est tellement rempli de tendresse, qu'on se dit que c'est vraiment une femme en or, et qu'elle aime vraiment Jean-Pierre. Juste pour ça, cet épisode mérite ses 3 bottes.

À noter une petite chose amusante : c'est Arthur Julian, acteur récurrent de la série, qui a écrit cet épisode. Il a également écrit pour d'autres séries comme la concurrente Jeannie de Mes Rêves  ou encore F Troop par exemple.

Retour à l'index


9. GUERRE AUX PROMOTEURS
(SAMANTHA FIGHTS CITY HALL)

Résumé :

Alors que Samantha promène Tabatha dans un parc, elle apprend par des ouvriers qui viennent faire des repérages que celui-ci va être détruit dès le lendemain et qu'un centre commercial sera construit à sa place. En effet, la ville n'a pas réglé le dollar symbolique qu'elle devait payer pour la location du parc. Samantha qui n'accepte pas l'idée de voir le parc disparaître, fait une manifestation pour l'empêcher. Malheureusement, une fois de plus, cela concerne un client de Jean-Pierre. Néanmoins Jean-Pierre décide d'apporter son soutien à Samantha et celle-ci utilise la magie pour convaincre le client de laisser le parc pour les enfants, ce qu'il fait.

Critique :

Un épisode qui change un peu des autres, notamment parce qu'il est tourné un peu en extérieur, ce qui n'est pas très habituel. Samantha s'engage cette fois-ci dans une manifestation pour sauver un parc pour les enfants, et le promoteur n'est autre que Harlan Mossler, incarné par Arch Johnson un habitué de la série, un client de Jean-Pierre. Alfred renvoie alors Jean-Pierre, mais Samantha utilise sa magie pour faire parler la statue du grand-père de Mossler (joué par Robert Terry : Les Mystères de l'Ouest, Max La Menace, Perry Mason) qui revient à la raison et laisse le parc aux enfants.

On ne rit pas pendant tout l'épisode, mais il y a un ou deux bons gags, comme par exemple le coup de la statue qui parle à Mossler et que celle-ci à la fin de l'épisode fait un clin d'œil à Samantha comme pour dire que finalement ce n'était pas simplement ses pouvoirs qui l'animait. Il faut voir l'étonnement de Samantha, ça vaut le détour. L'autre étant la petite dispute entre Samantha et Jean-Pierre avant de se coucher, et que Samantha envoie Jean-Pierre dans le salon en le traitant d'hypocrite.

Une petit chose à remarquer depuis un bon moment, Jean-Pierre a changé de côté du lit pour dormir. Et sinon Alfred est fidèle à lui-même concernant l'amitié ou les affaires avec un client. Néanmoins, on peut tout de même mettre au crédit de Jean-Pierre qu'il se range tout de même du côté de sa femme, malgré ses intérêts en jeu contrairement à Alfred.

Retour à l'index


10. CHANGEMENTS DE VOIX
(SAMANTHA LOSES HER VOICE)

 

  

Résumé :

Tabatha reçoit en cadeau une nouvelle poupée qui parle. C'est alors que l'oncle Arthur apparaît. Louise débarque également et annonce à Samantha que son mariage avec Alfred est fini. C'est alors qu'Arthur qui veut faire une blague à Samantha, intervertit les voix entre elle et Jean-Pierre. Puis se mélangeant dans les formules, l'oncle Arthur inverse sa voix avec celle de Samantha. Heureusement après plusieurs essais, il réussira à remettre les voix définitives, et tout s'arrangera pour Alfred et Louise.

Critique :

Revoilà l'oncle Arthur, toujours incarné par Paul Lynde, qui une fois de plus porte l'épisode sur ses épaules. Et cette fois-ci les gags sont à la hauteur du personnage, personnellement, j'adore. L'idée de l'inversion des voix est tout simplement grandiose et hilarante. En fil rouge, Louise s'est disputé avec Alfred, et ils sont sur le point de se séparer. C'est toujours Kasey Rogers qui fait Louise, et elle particulièrement jolie dans cet épisode : un vrai régal pour les yeux. Les jeux mots vaseux de l'oncle Arthur sont tout simplement excellents et il entraîne malgré elle, Samantha avec lui.

Outre les essais ratés pour remettre les voix en place, il y a aussi le gag des mains collées, Alfred qui vient à la fenêtre de la maison des Steven. On ne s'en lasse pas, et c'est vraiment très drôle. La dernière blague de l'oncle Arthur dans la cuisine est vraiment excellente.

Il est à noter que la version française a vraiment fait un bon travail et un gros effort pour que les blagues de l'oncle soient tout aussi drôles en vf : bien joué ! Un épisode comme on en voudrait plus souvent dans la série. En tous cas, moi, personnellement je suis très fan de l'oncle Arthur et attend avec impatience à chaque fois ses nouvelles apparitions dans la série.

Retour à l'index


11. JARDIN D'ENFANTS
(I DON'T WANT TO BE A TOAD, I WANT TO BE A BUTTERFLY)

 

Résumé :

La mère de Jean-Pierre est en visite, et apprend à celui-ci et Samantha qu'elle a inscrit Tabatha pour la rentrée des classes à la maternelle pour le lendemain matin. Tabatha va donc à l'école, mais malgré les conseils de Samantha, elle utilise la magie, et transforme une camarade de jeux en papillon et celui-ci s'envole dehors. Samantha part à la recherche du papillon et fini par le retrouver. Tabatha lui redonne enfin sa forme humaine. 

Critique :

Un épisode très ennuyeux. Doublement ennuyeux car d'une part, il y a la mère de Jean-Pierre qui est présente, et d'autre part car l'histoire concerne Tabatha et une histoire d'enfants à l'école. En effet, la mère de Jean-Pierre a eu la bonne idée d'inscrire Tabatha à l'école maternelle, et Samantha doit aller surveiller Tabatha. Malheureusement Tabatha transforme une de ses camarades de jeux, Aimée, incarnée par Maralee Foster, en papillon et celui-ci s'envole hors de la classe. Ce qui rend folle Mme Verjus, jouée par Maudie Prickett une habituée de la série, et Samantha n'a plus qu'à partir à la recherche du papillon.

Heureusement, Samantha rattrape le papillon et Tabatha le retransforme en Aimée.  Juste à temps, alors que sa mère, interprétée par Lola Fisher, commençait à appeler la police. Mais Mme Verjus est éprouvée et prendra de longues vacances. L'épisode traîne en longueur et les passages avec les enfants sont vraiment assommants. Et lorsque l'on voit Samantha, elle est avec la mère de Jean-Pierre qui est tout aussi assommante. Bref, épisode vraiment faible de la série.

Retour à l'index


12. NE PLEURE PLUS, SAULE PLEUREUR !
(WEEP NO MORE MY WILLOW)

Résumé :

Mme Kravitz débarque chez les Stevens avec une pétition, pour faire abattre le saule pleureur devant leur maison et qui pour elle constitue un danger pour les voisins. Mais Samantha refuse et veut son saule à tout prix. Elle fait donc appel au Docteur Bombay, mais ce dernier utilise une formule magique qui agit également sur Samantha. Dès que le vent souffle dans les branches de son saule pleureur, elle pleure elle aussi. Bombay revient et inverse la formule qui désormais fait rire Samantha. Heureusement, Bombay revient à nouveau et soigne Samantha et son saule pour de bon. Tout rentre dans l'ordre. 

Critique :

On retrouve à nouveau le docteur Bombay, cela faisait un petit moment qu'on ne l'avait pas vu. Samantha ne veut pas qu'on abatte son saule pleureur qui est en train de mourir, et fait donc appel au docteur Bombay. Mais celui-ci en disant sa formule pour sauver le saule, jette en même temps un sort sur Samantha qui la fait pleurer à chaque coup de vent.

Mme Kravitz et Alfred qui voient Jean-Pierre emmener une nouvelle voisine en ville pensent qu'il y a des problèmes entre eux. Bombay revient et inverse la formule, ce qui fait que Samantha ne fait que rire désormais. Heureusement, la troisième fois sera la bonne.

L'épisode vous décrochera que quelques rires, mais ce n'est pas parce que Samantha a le rire facile que ça contamine le téléspectateur. Par contre, il est à noter un petit détail : c'est le premier épisode où Albert Kravitz appelle dans la version française, sa femme par son véritable prénom en version originale : Gladys ! Petit lapsus révélateur, ce n'est plus Charlotte. Même si le docteur Bombay porte des tenues assez étranges, il n'est pas encore très drôle, on attend mieux de lui.

Retour à l'index


13. LA LEÇON DE COURTOISIE
(INSTANT COURTESY)

Résumé :

Endora débarque encore à l'improviste chez Jean-Pierre et Samantha et elle se dispute une fois de plus avec Jean-Pierre. Endora lui jette alors un sort pour qu'il devienne courtois avec tout le monde, les problèmes pour Jean-Pierre commencent. D'autant plus lorsqu’avec Alfred, il reçoit un client coriace. Alfred renvoie Jean-Pierre, mais la cliente vient le voir pour lui proposer de monter sa propre agence de publicité. Heureusement, Samantha découvre qu’Endora a jeté un sort à son mari et fait en sorte d'arranger les choses avec Alfred et le client.

Critique :

Bon épisode, bien amusant. Endora fait de nouveau des siennes et c'est Jean-Pierre une fois de plus la victime. Elle lui jette un sort pour qu'il soit courtois au point que ça en devient agaçant. Les problèmes commencent lorsqu’avec Alfred il reçoit un gros client, M. Traynor incarné par Herbert Voland qui est un habitué de la série, et sa patronne Adrienne Sebastian jouée par la très jolie Mala Powers que nous revoyons et qui était déjà apparue dans un épisode précédent de la série. 

Les moments les plus drôles de l'épisode sont évidemment lorsque Jean-Pierre sous l'emprise du charme jeté par Endora est mielleux à souhait et plein d'attention envers tout le monde. Les réactions des gens étant en conséquence de ce comportement inattendu. Alfred, est bien entendu fidèle à lui-même en ce qui concerne ses intérêts, et il faudra la magie de Samantha pour résoudre cela. À noter à la fin que Samantha prend entièrement le parti de son mari et complote allègrement contre sa mère pour ne pas la faire dormir pendant un bon moment.

Retour à l'index


14. UNE BONNE DÉVOUÉE
(SAMANTHA'S SUPER MAID)

Résumé :

La mère de Jean-Pierre rend visite à Samantha, elle a une nouvelle fausse bonne idée : que Samantha a besoin d'une bonne pour pouvoir sortir et faire rencontrer à Jean-Pierre des gens pour sa réussite professionnelle. C'est Amelia qui est retenue, et c'est une gentille femme, mais Jean-Pierre et Samantha cherchent à la renvoyer car ils ne peuvent la garder. Heureusement, la mère de Jean-Pierre amène une de ses amies, Mme Otis, qui est conquise par Amelia et veut l'embaucher. Samantha use de sa magie pour qu’Amelia accepte.

Critique :

Cette fois-ci, nous retrouvons à nouveau la mère de Jean-Pierre qui a la bonne idée de faire prendre une bonne à Jean-Pierre et Samantha. Malheureusement avec tous les tours de magie qu'il y a dans la maison, et Tabatha, ils ne peuvent pas la garder. Mais la mère de Jean-Pierre amène une de ses amies, Mme Otis incarnée par Virginia Gregg (Le 6e Sens, L'Homme de Fer, Sergent Anderson) et heureusement celle-ci veut prendre Amelia à son service.

Samantha utilise alors sa magie pour qu’Amelia accepte. Il n'est pas très drôle comme épisode, et les gags visuels sont du déjà-vu, du classique dans la série tv comme par exemple Samantha qui fait accélérer la vitesse d'Amélia, jouée par Nellie Burt, ou que celle-ci change tout à coup d'avis.

Un petit détail amusant, dans la chambre de Tabatha, à un moment, on peut voir au mur un cadre de Bambi. À noter également que l'épisode se termine en queue de poisson. En effet, Amelia refuse la proposition de Mme Otis, et veut rester avec Jean-Pierre et Samantha, Samantha utilise alors sa magie pour influencer Amelia qui finalement accepte et l'épisode coupe immédiatement ici. Il n'y a pas de conclusion avec Samantha et Jean-Pierre par exemple. Un épisode pas exceptionnel dans la continuité des autres depuis un moment.

Retour à l'index


15. QUAND SERENA S'EN MÊLE – 1RE PARTIE
(SERENA STRIKES AGAIN – PART 1)

Résumé :

Serena débarque à moto chez Jean-Pierre et Samantha à 3H du matin. Jean-Pierre et Samantha l'éconduisent gentiment, mais vexée, Serena leur dit qu'elle reviendra pour le dîner du soir. Or Jean-Pierre reçoit Clio Vanita, une importante cliente assez coriace avec Alfred et Louise. Mais alors que le dîner se déroule, Serena sème la zizanie en étant invisible et prononçant des phrases à la place de Samantha envers Clio. Mais Clio fait des avances à Jean-Pierre, et Serena ne pouvant s'en empêcher, change Clio en singe. Jean-Pierre le découvre et se dispute avec Serena qui part en laissant Clio changée en singe.

Critique :

Un épisode bien amusant. Serena rend visite à Jean-Pierre et Samantha à 3H du matin, ceux-ci lui demandent de partir, et Serena décide de revenir pour le dîner. Hélas, ils reçoivent le soir même Alfred, Louise et Clio Vanita une importante cliente de l'agence. Serena apparaît alors et en se rendant invisible, envoie des piques à Clio en faisant croire que c'est Samantha qui parle. Clio de plus en plus entreprenante avec Jean-Pierre, rend Serena hors d'elle et elle change Clio en singe. Puis, se disputant une fois de plus avec Jean-Pierre, Serena s'en va sans rechanger Clio en humaine.

La première partie se termine là-dessus. Alors il faut remarquer une chose étrange dans cet épisode sur le dvd français : il y a un dialogue dit par Samantha qui est en version originale (en anglais) lorsqu'elle parle à Jean-Pierre qui prépare les boissons, mais ce n'est pas sous-titré : sans doute un passage qui avait été coupé à la diffusion française à la télévision.

L'autre chose bizarre, c'est que l'épisode a vraiment une très mauvaise qualité d'image, comme si il avait été tourné lors d'une saison antérieure (ou peut-être que les masters n'ont pas été retrouvés et que l'on a ici, une version télévision). En tous cas, le passage où Serena en étant invisible fait dire les phrases qu'elle rajoute par Samantha est vraiment très drôle. Tout comme lorsque Jean-Pierre discute avec Alfred de la proposition de Clio : il est toujours fidèle à lui-même.

On retrouve Nancy Kovack qui interprétait Sheila en Clio Vanita. Ce sera sa dernière apparition dans la série tv, mais qu'elle joue Sheila ou Clio, visiblement les producteurs ont décidés qu'elle harcèlerait Jean-Pierre quoiqu'il arrive. Bon épisode donc, on espère que la 2ème partie sera de la même qualité.

Retour à l'index


16. QUAND SERENA S'EN MÊLE – 2E PARTIE
(SERENA STRIKES AGAIN – PART 2)

Résumé :

Clio Vanita est toujours transformée en chimpanzé, et Jean-Pierre doit la récupérer avant 11H du matin pour la réunion qu'il y a avec elle. Serena fini enfin par se montrer, mais malheureusement le singe s'est enfui. Jean-Pierre et Samantha partent à sa recherche dans le voisinage. Après pas mal de péripéties, Samantha fini par récupérer Clio, et Serena la rechange en humaine. Samantha en profite pour trouver un slogan publicitaire et sauve l'affaire de Jean-Pierre.

 

Critique :

Deuxième partie et conclusion de l'histoire avec Clio Vanita changée en singe. Il est à noter qu'en début d'épisode, il n'y a pas de slogan « résumé de la semaine dernière », mais c'est Jean-Pierre qui rêve les événements qui se sont déroulés, et l'épisode commence immédiatement après. Alors la deuxième partie est en deçà de la première, en effet, Serena n'est pas très drôle (qu'elle soit en Cléopâtre ou pas), et les gags qui l'accompagnent non plus.

L'épisode traîne un peu longueur, notamment lors des recherches du singe par Jean-Pierre puis Samantha. Même la pinup vue à la fenêtre par Jean-Pierre ne fait pas remonter le niveau de l'épisode. Jean-Pierre est assez hystérique pendant tout le long de l'épisode, et Samantha un peu fatiguée on a l'impression.

Le slogan ridicule de la fin n'étant pas un miracle, mais c'est vite torché. Bref, il ne vous décrochera pas beaucoup de sourires. Dommage, la première partie était vraiment bien.

Retour à l'index


17. "DUVET" LA POUPÉE
(ONE TOUCH OF MIDAS)

Résumé :

Samantha et Jean-Pierre fêtent leur 6e anniversaire de leur première sortie ensemble, et Jean-Pierre fait un petit cadeau à Samantha. Endora arrive et déplore que sa fille soit devenue une 'miséreuse' à ses yeux. Plus tard, un étrange vieux bonhomme se présente à l'agence de Jean-Pierre et Alfred pour lancer une petite poupée tout aussi étrange que lui, nommée Père Philas, et dont tout le monde en tombe amoureux dès qu'ils la prennent en main. La poupée fait un carton, et Jean-Pierre qui gagne beaucoup d'argent s'emballe. Samantha soupçonne quelque chose d'étrange, et découvre que c'est Endora qui est derrière tout ceci. Elle lui fait annuler le charme.

Critique :

C'est un épisode assez amusant, et on rit pratiquement pendant tout l'épisode. Alors que Endora reproche encore à Samantha d'être dans la misère, peu après un vieux monsieur, le professeur Mac Allister incarné par Cliff Norton un habitué de la série, se présent à l'agence de Jean-Pierre et Alfred et propose de commercialiser une poupée en faisant une association à parts égales avec Jean-Pierre. La poupée qui a de faux airs d’Oncle Machin de La Famille Addams, possède le pouvoir d'en être totalement fou dès qu'on la prend en main. Mais Samantha découvre que c'est Endora qui est derrière tout ça, et elle lui fait lever le charme.

Tout d'abord, un constat, le pouvoir de la poupée ne fonctionne pas sur 3 personnes : les sorcières que sont Tabatha et Samantha, et... Alfred, qui semble immunisé avec son amour de l'argent contre l'attrait magique de la poupée : étonnant. Jean-Pierre perd un peu les pédales, et la scène où il discute avec Samantha en lui disant qu'il souhaite lui offrir des cadeaux à la hauteur de son amour pour elle, est très touchante. On voit alors que Samantha possède vraiment tout ce qu'elle désire, et qu'elle est heureuse.

La scène de fin où Alfred passe un savon à Jean-Pierre à propos des millions qu'il n'a pas gagné est simplement exquise. Très bon épisode, on en aimerait plus comme celui-ci.

Retour à l'index


18. POÈTE MALGRÉ ELLE
(SAMANTHA THE BARD)

Résumé :

Samantha et Jean-Pierre se réveillent, et Samantha se rend compte qu'elle ne peut plus parler qu'en faisant des rimes. Samantha appelle alors Endora qui lui ramène une potion pour la guérir, puis le docteur Bombay. Il lui fait un traitement aux ultra-sons, mais la guérison ne dure qu'un moment. Et alors qu'ils dînent avec un client, les rimes recommencent. Heureusement Samantha revient voir le docteur Bombay qui la guérit pour de bon. Et elle en profite pour tourner la situation vis à vis du client à son avantage.

Critique :

Voilà exactement le genre d'épisode que l'on attend dans la série. La loufoquerie est encore poussée à son paroxysme. Cette fois-ci, Samantha est atteinte d'un virus qui lui fait faire des rimes à chaque fois qu'elle parle. Endora pense savoir ce qu'elle a et demande une potion au docteur Bombay, mais ça ne fonctionne pas. Le docteur Bombay vient alors voir Samantha et au bout de deux essais, fini par la guérir.

Cet épisode est à rendre fou, et si vous ne faites pas attention, vous risquez de choper le tic de Samantha et de parler en rimes, c'est affreux ! Dans les détails à retenir, on voit Endora qui lit une nouvelle revue, visiblement ce serait le Magicien d'Oz. La partie la plus drôle étant sans conteste lors du dîner avec les clients Durfee, qui sont incarnés par Sara Seegar et Larry D. Mann, des habitués de la série.

batmanan 1 18 3

En effet, l'attitude du parfait faux jeton d'Alfred est à tomber. Notons que nous voyons une fois de plus Dick Wilson en alcoolo en train de boire au bar. Et ne boudons pas notre plaisir de revoir l'excellent docteur Bombay toujours interprété par Bernard Fox.

La partie avec les Kravitz est amusante, mais sans plus, on ne les voit pas beaucoup dans cet épisode. Tabatha est beaucoup plus amusante, finalement. Le final est exquis, puisque Endora attrape à son tour le virus et se met, elle aussi, à parler en rime. Excellent épisode, on en aimerait beaucoup plus comme celui-ci.

Retour à l'index


19. SAMANTHA SCULPTEUR
(SAMANTHA THE SCULPTRESS)

Résumé :

La mère de Jean-Pierre a offert un kit de pâte à modeler à Tabatha, mais lorsque Jean-Pierre vient voir sa fille, il se rend compte qu'elle utilise la magie pour faire ses créations. Samantha lui dit donc qu'elle va apprendre la sculpture pour montrer à Tabatha comment faire comme les mortels. Mais Jean-Pierre a une nouvelle dispute avec Endora. Cette dernière amène un buste de Jean-Pierre qui parle, mais bien décidé à gâcher leur dîner avec un client, Endora fait aussi un buste parlant d'Alfred. Heureusement, le client est tellement surpris qu'il signe le contrat de publicité avec l'agence d'Alfred.

Angel 2 19 2

Critique :

C'est encore un excellent épisode. Tabatha qui a reçu un kit de pâte à modeler de la mère de Jean-Pierre, utilise la magie pour faire ses créations. Jean-Pierre la surprend, et Samantha propose d'apprendre la sculpture pour montrer à Tabatha comment faire comme les humains. Mais Endora arrive et se dispute encore avec Jean-Pierre, elle met alors deux bustes qui parlent pour torpiller la soirée avec un client qui boit beaucoup. Mais M. Campbell, joué par Cliff Norton un habitué de la série, croit tellement qu'il a trop bu qu'il signe le contrat de publicité avec l'agence d'Alfred.

Angel 2 19 3

Les passages les plus amusants étant sans nul doute, lorsque les bustes parlent et que Jean-Pierre fait mine de ne pas les voir, les réactions d'Alfred et du client sont juste extraordinaires, bien dans l'esprit de la série : on rit beaucoup. Cela commence dès le début où Endora fait manger des fleurs à Jean-Pierre. Les deux bustes ont l'air vraiment idiot lorsqu'ils parlent, et la fin est simplement délicieuse. On en redemande. Il est d'ailleurs amusant de constater que le client a le nom d'une célèbre marque de Whisky désormais. Sans aucun doute un épisode parmi les meilleurs de la série.

Retour à l'index


20. OÙ ÊTES-VOUS BELLE MAMAN ?
(MRS STEPHENS, WHERE ARE YOU?)

Résumé :

Jean-Pierre est absent pour affaires, et alors que Samantha est seule, elle reçoit la visite de Serena.  Mais alors que Samantha doit s'absenter pour envoyer un pli à Jean-Pierre, la mère de ce dernier débarque et tombe sur Serena. Alors qu'elles discutent toutes les deux, la mère de Jean-Pierre commence à critiquer la famille de Samantha. Et faisant une remarque désobligeante sur Samantha, énervée, Serena change la mère de Jean-Pierre en chat. Heureusement, Samantha revient et réussi à arranger les choses.

Critique :

Épisode moyen, je pense qu'il aurait pu être plus drôle s’il n'y avait pas la mère de Jean-Pierre. Celle-ci débarque chez Samantha tandis qu'elle est absente, et tombe sur Serena. Mais alors qu'elles discutent, la mère de Jean-Pierre critique la famille de Samantha et Serena ne le supportant plus, change la mère de Jean-Pierre en chat. Celle-ci se sauve, et c'est Mme Parson, incarnée par Ruth Mc Devitt qui était déjà apparue dans la série en reine des sorcières Ticheba pour passer le flambeau à Samantha, une voisine qui la récupère. Heureusement, Samantha revient et réussi à retrouver Mme Steven, et Serena la rechange en humaine. Alors, première chose : Elizabeth Montgomery est vraiment mais alors vraiment plus jolie en brune lorsqu'elle incarne Serena.

La seconde chose, c'est que désormais, elle maîtrise totalement son personnage de Serena et on ne peut être qu'admiratif devant son travail d'actrice. On a vraiment l'impression de se trouver face à deux personnes différentes lorsqu'elle est en Samantha puis en Serena, c'est impressionnant. Elizabeth Montgomery, de plus, se lâchant totalement dans son personnage de Serena. On en redemande. Enfin, pour finir dans les déguisements, Samantha nous montre un bien vilain visage au tout début de l'épisode avec le représentant. Son côté Serena qui ressort ?

Retour à l'index


21. SERENA CHERCHE UN MARI
(MARRIAGE, WITCHES' STYLE)

Résumé :

Serena apparaît de nouveau à l'improviste chez Samantha. Elle explique à Samantha qu'elle en a assez de vivre la vie de sorcière avec tous ses désirs qui se réalisent. Elle veut connaître une peine de cœur, et décide de trouver un humain comme Samantha et de l'épouser immédiatement. Samantha la conseille, et elles se rendent toutes les deux dans une agence matrimoniale. Elle rencontre un homme dont elle tombe immédiatement amoureuse, mais elle ignore que lui aussi est un sorcier, tout comme il ignore que Serena est une sorcière. Et lorsqu'ils se le disent, ça fait rire chacun d'entre eux mais très vite, ils se disputent et Serena est de nouveau célibataire.

Critique :

Serena revient pour un second épisode consécutif ! Cette fois-ci, elle veut faire comme sa cousine Samantha et se marier avec un mortel, elle en a assez de sa vie de sorcière trépidante. Elle veut se poser. Elle passe donc par une agence matrimoniale et rencontre un bel homme dont elle tombe amoureuse immédiatement.

Mais elle ignore que François, incarné par Lloyd Bochner (Le Frelon Vert, Les Mystères de L'Ouest, L'Homme qui Valait 3 Milliards), est un sorcier lui aussi, tout comme François ignore que Serena est une sorcière. Lorsqu'ils se révèlent, cela les fait rire, mais rapidement ils se disputent et Serena redevient célibataire.

Déjà, notons une petite chose amusante, le symbole que Serena a près de l'œil en tatouage, change d'un épisode à un autre. Dans le précédent, elle avait une Ankh, cette fois-ci c'est un cœur.  L'épisode n'est pas spécialement amusant, de plus nous voyons très peu Samantha, pour je pense limiter les coûts des trucages d'image. Et puis sinon je vais me répéter, mais Elizabeth Montgomery est bien plus jolie en la brune Serena qu'en blonde.

La fin de l'épisode est pas mal du tout, lorsque Serena et Samantha se rendent compte que les agences matrimoniales sont en fait le lieu de prédilection des sorciers pour trouver des conquêtes. Et on se demande vu la description de l'humour du personnage, si ce n'est pas l'oncle Arthur qui est au bout du fil.

Retour à l'index


22. MONSIEUR MUSCLES
(GOING APE)

Résumé :

Alors qu'elle joue dans un parc avec Tabatha, au moment de partir, Samantha utilise sa magie et un petit singe la voit et la suit jusque chez elle. Samantha voulant savoir où il habite pour le ramener à son propriétaire, elle le transforme en humain. Dès lors elle apprend que le chimpanzé voulait être un homme depuis un bon moment. Malheureusement, en plus, Alfred débarque chez Samantha avec une importante cliente et celle-ci en voyant le singe en humain veut l'utiliser pour sa campagne publicitaire. Mais très vite, Harry le singe à forme humaine se lasse et demande à Samantha de le rechanger. Mais Alfred veut lancer une grande campagne avec Harry, Samantha lui dit alors d'être naturel, et arrange les choses.

Critique :

Encore un épisode qui n'est pas très très hilarant, mais il est bourré de tendresse. Un petit chimpanzé qui a vu Samantha utiliser sa magie, la suit chez elle. Samantha le change alors en humain, et ce dernier voulait être un homme depuis longtemps. Alfred débarque chez Samantha avec une importante cliente, Evelyne Brown des parfums Brown incarnée par Gail Kobe (Brigade Criminelle, Peyton Place, La 4e Dimension), et celle-ci veut utiliser Harry, incarné par Lou Antonio (Le Fugitif, Luke la main froide, Mission Impossible). Mais très vite, le travail de modèle ennuie Harry qui en singe devenu humain ne pense qu'à jouer.

Mais Alfred veut l'embaucher pour un long contrat, Samantha dit alors à Harry d'être lui-même lors de la prochaine séance photo, et le bazar commence : Harry met tout sens dessus, dessous, et il est renvoyé. Samantha en profite pour glisser un slogan que la cliente adore. Harry peut redevenir un petit singe. Il faut louer le performance de Lou Antonio, et le moment fort est lorsque il met la zizanie pendant la séance photo. C'est vraiment très très drôle.

À noter que dans l'épisode Jean-Pierre était à deux doigts de revenir à la maison, mais au dernier moment il était encore retenu. Dick York est absent depuis plusieurs épisodes, et ça commence à sentir son départ. Il ne sera plus là dans la prochaine saison. La scène de fin, lorsque Tabatha et Samantha revoient Harry en singe avec le petit garçon et que Samantha lui dit à bientôt, est assez émouvante.

Retour à l'index


23. DU GRABUGE POUR LA FIN DE SEMAINE
(TABITHA'S WEEKEND)

batmanan 1 23 1

Résumé :

Alors que Samantha déjeune dans le jardin avec la mère de Jean-Pierre, Endora débarque à l'improviste. La mère de Jean-Pierre s'en va, mais peu après son mari, le père de Jean-Pierre vient voir Samantha et lui dit que sa femme pense que Samantha ne veut pas qu'elle s'occupe de Tabatha et lui soumet l'idée de laisser Tabatha chez eux pour le weekend. Mais à peine Tabatha est-elle arrivée avec Samantha que les ennuis commencent. Endora vient également et les disputes commencent, Tabatha se change alors en gâteau car elle en a assez. Heureusement, Samantha la retrouvera et tentera d'arranger les choses tant bien que mal.

batmanan 1 23 2

Critique :

Sans aucun doute l'épisode le plus ennuyeux et le plus horripilant de la série à ce jour. En effet, entre les parents de Jean-Pierre, Endora qui est encore plus casse-pieds que d'habitude et Tabatha qui s'y met aussi, c'est calamiteux et on décroche très vite de l'épisode. La mère de Jean-Pierre déjeune avec Samantha lorsqu’Endora débarque une nouvelle fois.

La mère de Jean-Pierre demande à Samantha si elle peut emmener Tabatha au musée comme Endora l'a emmenée au zoo. Mais Samantha doit refuser. La mère de Jean-Pierre part, et c'est son mari qui revient et demande à Samantha si ils peuvent garder leur petite fille le weekend. Endora pousse à la roue et Samantha se retrouve au pied du mur. Arrivés chez les parents de Jean-Pierre les embrouilles commencent, car Tabatha fait parler un oiseau.

batmanan 1 23 3

Puis Endora débarque et le grand cirque commence. Très vite les disputes sont là, et Tabatha se change en gâteau car elle est ennuyée d'être l'objet de la discorde. Heureusement Samantha la retrouve et la rechange en humaine. Endora est pénible dans cet épisode, et c'est peu de le dire : pour une sorcière qui clame haut et fort qu'elles sont supérieures aux humains, on ne voit pas trop de quel côté. Tabatha n'est pas en reste avec ses âneries, et on se retrouve vite avec des scènes de disputes qui n'en finissent pas tout au long de l'épisode. Bref, il ne laissera pas un souvenir impérissable. On attend mieux de la série.

Retour à l'index


24. L'AURA, L'AURA PAS ?
(THE BATTLE OF BURNING OAK)

batmanan 1 24 1

Résumé :

Jean-Pierre et Samantha reçoivent à dîner Alfred avec un gros client qui devrait signer un contrat avec eux. Pour cela, Jean-Pierre et Samantha doivent adhérer à un club tenu par le client et qui est très sélectif sur les gens qu'ils prennent. Endora envoûte alors Jean-Pierre pour qu'il devienne un snob de premier ordre, et il devient comme les membres du club. Samantha demande alors à une de ses tantes de retrouver le passé des principaux membres du club. Endora désenvoûte Jean-Pierre et Samantha met les membres 'respectables' du club face à leurs ancêtres pas très reluisants. Tout rentre dans l'ordre, Alfred obtient la signature du client pour son agence.

batmanan 1 24 2

Critique :

Si il n'est pas foncièrement amusant, l'épisode tire son épingle du jeu avec le thème abordé ! Jean-Pierre reçoit un gros client à dîner avec Alfred : M. Rockeford, incarné par Edward Andrews (Sergent Anderson, Gremlins, Arnold & Willy) et qui reviendra dans un autre épisode de la série, celui-ci étant d'une caste assez aisée ne veut pas fréquenter les gens pauvres. Et à la tête de son club, il sélectionne particulièrement les membres, tout comme sa femme interprétée par Glenda Farrell (Brigade Criminelle, Jerry chez les Cinoques, Le Fugitif) filtre les épouses.

Par dessus le marché, Endora envoûte Jean-Pierre et fait de lui le roi des snobinards. Au final, Samantha grâce à sa tante Hagatha, désormais jouée par Doreen McLean (Les Espions, Mon Martien Favori, Le Fugitif) juste pour cet épisode, réussira à retrouver les ancêtres peu reluisants de M. Rockeford et de ses membres du club, et Endora lèvera le charme de Jean-Pierre.

batmanan 1 24 3

Alfred décrochera le contrat avec Rockeford. On voit ici déjà, cette catégorie de gens qui parce qu'ils ont un train de vie assez aisé, se donnent une importance plus grande qu'ils n'ont en réalité, et qui pensent que l'argent fait tout. Ils ne voient pas plus loin que leur univers et sont d'affreux snobs, ici c'est poussé à l'extrême mais ça dépeint des gens de la vie réelle avec justesse.

À noter la fin exquise : Endora pour s'excuser auprès de Jean-Pierre met un message dans le ciel en oubliant encore son prénom. Petit détail d'ailleurs, la silhouette de la sorcière marquant le message est celle du générique en dessin-animé et correspondrait plus à Samantha que Endora.

Retour à l'index


25. PANNE DE POUVOIRS
(SAMANTHA'S POWER FAILURE)

batmanan 1 25 1

Résumé :

Samantha reçoit un ultime avertissement du conseil des sorciers qui condamnent son mariage avec un mortel, Samantha se retrouve privée de ses pouvoirs magiques. Elle reçoit alors la visite de l'oncle Arthur et de Serena qui viennent la soutenir et qui sont de son côté. Mais à leur tour, ils se retrouvent privés de leurs pouvoirs. Cherchant alors à s'adapter, Serena et Arthur décrochent un emploi dans une fabrique de glaces. Mais très vite ça tourne à la catastrophe, et ils sont renvoyés. Samantha va alors plaider sa cause auprès du conseil des sorciers, et gagne : elle, Tabatha, Arthur et Serena retrouvent leurs pouvoirs.

batmanan 1 25 2

Critique :

Magnifique épisode, et une fois de plus cela est dû à la présence de l'oncle Arthur, toujours incarné par Paul Lynde, qui une fois de plus, porte l'épisode à lui tout seul. Endora contacte Samantha car le conseil des sorciers condamne toujours son mariage, et cette fois-ci ils confisquent ses pouvoirs magiques. Elle reçoit alors la visite d'Arthur et de Serena qui viennent la soutenir et se ranger à ses côtés.

Mais à leur tour, ils sont privés de leurs pouvoirs magiques, ils doivent alors faire comme les simples mortels, et travailler. Pour cela ils sont pris dans une fabrique de glaces dont le gérant, incarné par Ron Masak (Max La Menace, Mission Impossible, Wonder Woman) qui reviendra plusieurs fois dans la série sous plusieurs personnages, a un petit faible pour Serena. Mais très vite ça tourne à la catastrophe, et ils sont renvoyés. Heureusement Samantha va plaider sa cause auprès du conseil des sorciers et ils retrouvent tous leurs pouvoirs.

batmanan 1 25 3

Il y a vraiment d'excellents moments dans cet épisode, ainsi lorsque l'oncle Arthur se change en squelette et danse la gigue par exemple, ou encore la bataille entre Arthur, Serena et le gérant avec les bananes au chocolat. Il faut remarquer néanmoins une incongruité à l'épisode : le début est une reprise de l'introduction de l'épisode 3 de la saison 3 : L'éducation d'une sorcière.

En effet, il n'y a qu'à voir que l'apparence physique de Samantha n'est pas du tout la même et elle beaucoup plus jolie et un peu plus jeune, ça se voit immédiatement. Je pense que c'était une astuce pour montrer Dick York au début de l'épisode, alors qu'il n'apparaît pratiquement plus dans la série à cause de ses problèmes de santé. Elizabeth Montgomery maîtrise maintenant totalement le personnage de Serena, et on croirait vraiment une autre actrice, bravo pour ce tour de force.

Retour à l'index


26. SORCELLERIE AU SERVICE DE L'UNICEF
(SAMANTHA TWITCHES FOR UNICEF)

batmanan 1 26 1

Résumé :

Samantha se retrouve malgré elle dans un comité qui soutient l'UNICEF et qui doit tenter de persuader un important industriel, M. Haskell de revenir sur sa décision de ne plus verser la somme de 10 milles dollars. Mais il refuse de nouveau, et Samantha entreprend alors une campagne de culpabilisation, en prenant diverses apparences des gens qu'il fréquente. Mais Endora conseille Samantha d'aller voir la femme qu'il va épouser, et Samantha découvre qu'elle le fait pour l'argent. Avec l'aide de sa mère, Samantha fait dire la vérité à la petite amie de Haskell, et Samantha obtient les 10 milles dollars pour l'UNICEF.

batmanan 1 26 2

Critique :

Bon épisode, avec des moments franchement drôles. Samantha se voit une fois de plus embringuée dans un comité de soutien, et cette fois-ci c'est l'UNICEF. Elle doit persuader un client, M. Haskell interprété par Herb Voland un habitué de la série, de tenir sa parole qu'il a annulé de verser la somme de 10 milles dollars à l'UNICEF. Mais il ne veut rien savoir et Samantha prend alors l'apparence de son entourage proche pour lui donner mauvaise conscience. Cela ne fonctionne pas trop, mais Endora la conseille d'aller voir la femme qu'il va épouser. Elles découvrent qu'elle fait cela pour l'argent. Au final grâce à du sel de vérité, elle révélera tout à Haskell, et ce dernier tiendra sa promesse de don.

batmanan 1 26 3

Tout d'abord, Samantha est charmante en chauffeur de voiture ! Ensuite, la scène forte est à coup sûr la séance chez le psy de Haskell, celui-ci est joué par Bernie Kopell (Les Rues de San Francisco, Kojak, L'Île Fantastique) le célèbre Docteur Briker de La Croisière S'Amuse mais pas seulement, dans les saisons suivantes il aura un rôle un peu plus important dans la série, en jouant l'apothicaire obsédé qui court toujours après Samantha.

Nous retrouvons également dans les autres rôles, Sharon Vaughn et Sara Seegar des habituées de la série. L'autre moment amusant étant bien entendu lorsque Samantha met le sel de la vérité dans l'assiette de la petite amie de Haskell et que celle-ci lui dévoile toutes ses arrières pensées. On fait encore croire que Jean-Pierre est là en disant qu'il se repose ou bien qu'il était en voyage d'affaires.

Retour à l'index


27. POUR UN BRIQUET
(DADDY DOES HIS THING)

batmanan 1 27 1

Résumé :

Alors qu'ils vont faire un petit dîner à deux, Samantha et Jean-Pierre reçoivent la visite du père de Samantha. Il offre un cadeau à Jean-Pierre, un briquet avec une partie de ses pouvoirs magiques, mais Jean-Pierre refuse et se voit changer en mule. Samantha doit alors partir à la recherche de son père pour qu'il retransforme Jean-Pierre en humain, ce qu'elle finit par réussir à faire.

batmanan 1 27 2

Critique :

On retombe dans un épisode moyen. À l'instar des parents de Jean-Pierre, Maurice le père de Samantha, toujours joué par Maurice Evans, n'est pas non plus tellement drôle lorsqu'il apparaît. Cette fois-ci il change Jean-Pierre en mule qui refuse un cadeau de sa part, puis s'en va juste après. L'épisode consiste alors à rechercher Maurice pour qu'il revienne changer Jean-Pierre en humain, mais Charlotte Kravitz prévient la SPA et Jean-Pierre se retrouve dans un refuge. Heureusement Samantha le récupère, et après quelques efforts, Maurice le ramène en humain.

batmanan 1 27 3

Il faut noter un petit détail amusant, lorsque Jean-Pierre est changé en mule on ne voit pas la transformation à l'écran, ce n'est que lorsque Maurice tente de le retransformer et qu'il repasse la scène en arrière, que nous voyons cette fois-ci, sur le replay, la transformation de Jean-Pierre en mule. Autre petit détail, l'intro avant le générique est particulièrement longue, près de 6mn. Pour le reste de l'épisode, il y a une ou deux répliques amusantes, rien de plus. On s'ennuie assez vite des facéties de Maurice en fait.

Retour à l'index


28. SAMANTHA RAYONNE
(SAMANTHA'S GOOD NEWS)

batmanan 1 28 1

Résumé :

Samantha reçoit la visite de son père, qui a désormais une jeune et très jolie assistante pour le seconder. Ce qui met Endora dans tous ses états, Samantha lui soumet alors une idée : de le rendre jaloux avec un sorcier qu'il déteste le plus au monde. Un de ses rivaux dans le fait de jouer des pièces de Shakespeare. Cela marche, et Maurice laisse partir sa secrétaire avec l'autre vieux sorcier. Ils apprennent lui et Endora par la même occasion que Samantha attend un autre bébé.

batmanan 1 28 2

Critique :

Cet épisode est encore moyen, et on ne rit pas beaucoup : cela tient encore au fait qu'il y a le père de Samantha qui est présent. Cette fois-ci il revient avec une jolie secrétaire, jouée par Janine Gray (Les Mystères de l'Ouest, Stalag 13, Des Agents Très Spéciaux), pour qu'il soit plus efficace. Endora est jalouse, et Samantha propose à sa mère de faire la même chose avec un autre sorcier que Maurice déteste le plus au monde : John Van Millwood, joué par Murray Matheson (Opération Vol, Le Magicien, Banacek). Le stratagème fonctionne à merveille, et John Van Millwood fini par partir avec la secrétaire de Maurice.

batmanan 1 28 3

Le seul passage assez amusant, est lorsque le père de Samantha s'affronte avec John Van Millwood à propos des tirades de théâtre. Les deux ringards sont au même niveau pratiquement, mais Maurice tente de tirer toute la couverture à lui. Dick York est encore absent de la série, et on sent qu'il y a nettement une baisse dans la qualité de celle-ci. Néanmoins Samantha annonce à la fin de l'épisode la future venue d’Adam.

Retour à l'index


29. COUSIN HENRY
(SAMANTHA'S SHOPPING SPREE)

Résumé :

Samantha reçoit la visite de son cousin Henri, celui qui aurait tout appris à l'oncle Arthur. Endora débarque à son tour, et vont avec Samantha dans un magasin de vêtements pour acheter des robes à Tabatha. Mais alors qu'ils choisissent des robes, un vendeur vient pour les aider. Il est le fils du patron et c'est son premier jour. Mais très vite, le cousin Henri est agacé et change le vendeur en mannequin. Samantha et Endora recherche Henri sans succès de le faire revenir, heureusement, Tabatha a vu la formule utilisée par Henri et Endora rechange Henri en humain.

Critique :

Cette fois-ci, nous découvrons un nouveau membre de la famille de Samantha : le cousin Henri, incarné par Steve Franken un habitué de la série. Celui-ci est soi-disant celui qui a tout appris à l'oncle Arthur pour les blagues. Endora arrive aussi, et ils vont tous au magasin pour acheter des robes à Tabatha.

Mais Henri fait des siennes et change un vendeur qui les aide en mannequin, puis s'en va. Endora part à sa recherche, mais celui-ci ne veut pas revenir, heureusement grâce à Tabatha, ils peuvent briser le sortilège et libérer Joseph Hinkley Jr. joué par Jonathan Daly que nous retrouvons ici pour la seconde fois, en effet, celui-ci était déjà apparu dans la saison 1 de la série, dans l'épisode n°20 appelé L'Assistant où il jouait un requin qui voulait prendre la place de Jean-Pierre dans l'agence de publicité d'Alfred.

Les gags visuels ne sont pas très amusants, et avec Steve Franken on est quand même très loin de Paul Lynde en oncle Arthur au niveau du comique. Le reste du temps qui se passe dans le magasin fait un peu traîner l'épisode, nous voyons Jack Collins un habitué de la série qui joue le rôle du père de Joseph Hinkley Jr et également l'apparition de Jack Snow lui-même, grande vedette de l'époque du football américain. Ce n'est hélas pas cela qui relève l'épisode. Et le sketch entre les deux employés du magasin qui enlève les mannequins ne décroche malheureusement pas plus de sourires.

Retour à l'index


30. MERCI SEÑOR
(SAMANTHA & DARRIN IN MEXICO CITY)

Résumé :

Jean-Pierre et Alfred travaillent avec un nouveau client pour lancer une boisson mexicaine sur le marché des états-unis. Mais alors que Jean-Pierre pensait qu'il allait partir avec Samantha à Mexico pour lancer la campagne, c'est Alfred qui s'octroie ce voyage et les lauriers qui vont avec. Mais Samantha utilise la magie pour torpiller l'entretien et que Alfred les fasse venir au Mexique. Cependant, Endora jette un sort à Jean-Pierre, et à chaque fois qu'il parle en Espagnol, il devient invisible. Puis Endora inverse le charme, et chaque fois que Jean-Pierre parle normalement, il devient invisible. Samantha arrange alors les choses en faisant en sorte que l'assistance entende Jean-Pierre en Espagnol et en langage normal.

Critique :

Il faut bien regarder cet épisode, car il est le dernier où nous verrons Dick York. C'est d'ailleurs assez émouvant, car il a tellement apporté à la série aux côtés d'Elizabeth Montgomery, qu'il restera pour beaucoup le seul et unique Jean-Pierre de la série. Certes Dick Sargent devait malheureusement reprendre un personnage ancré dans nos esprits avec l'image de Dick York. Mais il n'y a pas que cela : Dick York allait vraiment au bout dans son personnage et c'est ce qui faisait qu’il n'en était que plus crédible à l'écran. Ici pour ce dernier épisode de la saison, Endora lui jette encore un sort et lorsqu'il parle Espagnol, il disparaît. Puis arrivés à Mexico, lorsqu'il parle normalement, c'est là désormais à ce moment qu'il disparaît.

Ce qui lui pose un énorme problème devant le client M. Garcia, joué par Thomas Gomez (Opération Vol, Le Secret de la Planète des Singes, Laredo). Heureusement, Samantha fera en sorte que lorsqu'il parle Espagnol pour les américains, que ceux-ci entendent le discours dans leur langue. Seul Alfred est perdu. Mention spéciale également pour Elizabeth Montgomery qui est tout simplement splendide dans cet épisode. Dans les moments amusants, nous avons la scène de l'avion où nous retrouvons  Sharon Vaughn à nouveau en hôtesse de l'air qui pense avoir des visions.

Il conclut donc parfaitement la saison, avec un énorme pincement au cœur en sachant que c'était la dernière apparition de Dick York dans la série. Une page de la série se tourne. En route pour la saison 6 avec Dick Sargent.

Retour à l'index