Saison 3Saison 5

Ma sorcière bien-aimée

Saison 4

1. Vive la reine ! (Long Live the Queen)

2. La Fête des jouets (Toys in Babeland)

3. Un véritable romain (Business, Italian Style)

4. Le Double de Samantha (Double, Double, Toil & Trouble)

5. Plus de gaspillage (Cheap, Cheap!)

6. Folie de jeunesse (No Zip in my Zap)

7. Champion malgré lui (Birdies, Bogies & Baxter)

8. Ah ! Quelle nuit ! (The Safe & Sane Halloween)

9. La Désynchronisation (Out of Sync, Out of Mind)

10. Le Voyage à Chicago (That Was no Chick, That Was my Wife)

11. Le Dodo de Macédoine (Allergic to Macedonian Dodo birds)

12. En ce temps-là (Samantha's Thanksgiving to Remember)

13. Chère belle-mère (Solid Dold Mother-in-law)

14. Le Cadeau surprise (My What Big Ears you Have!)

15. La Gardienne d'enfants (I Get your Nannie, You Get my Goat)

16. Le Père Noël s'en mêle (Humbug Not to be Spoken Here)

17. La Mona Lisa (Samantha's Da Vinci Dilemma)

18. Le Philtre d'amour (Once in a Vial)


1. VIVE LA REINE !
(LONG LIVE THE QUEEN)



Résumé :

Jean-Pierre et Samantha reçoivent la visite de Ticheba, la reine des sorcières. Celle-ci va abdiquer et prend Samantha pour lui succéder. Un sabbat a lieu pour couronner Samantha, et les ennuis commencent pour Jean-Pierre. Des sorciers transformés en objets et animaux arrivent chez Jean-Pierre alors qu'il discute avec un gros client. Une nouvelle dispute éclate entre Samantha et Jean-Pierre, et ce dernier s'en va dans un bar. Mais, il comprend l'amour qu'il a pour Samantha et revient en lui disant qu'il accepte qu'elle soit la reine des Sorcières.

Critique :

Ce n'est pas encore Epzibah dans cet épisode qui est la reine des sorcières, mais Ticheba, incarnée par Ruth McDevitt (Dossiers Brûlants, Mannix, Les Rues de San Francisco) et qui reviendra sous d'autres personnages dans la série. Elle abdique et c'est Samantha qui hérite de la couronne pendant 1 an.

Jean-Pierre accepte difficilement et craque lorsque des sorciers transformés en objets ou en animaux débarquent alors qu'il est en conversation avec un gros client. Il quitte alors le domicile pour aller dans un bar. Mais grâce à un buveur juste à côté de lui, il comprend qu'il doit faire des concessions envers Samantha et qu'il l'aime.

La scène où Jean-Pierre dit qu'il doit accepter certaines choses de l'univers de Samantha est très chargée en émotion, et on termine par une touche d'humour avec le fait que Samantha le change en oie par erreur. Pas de gag visuel très amusant, on reconnaîtra d'ailleurs le fauteuil articulé qui était dans un épisode précédent, mais un impressionnant plateau avec un mur mouvant ! Un épisode classique de la série.

Retour à l'index


2. LA FÊTE DES JOUETS
(TOYS IN BABELAND)

Résumé :

Alors qu’Endora est obligée de garder Tabatha le temps que Samantha déjeune avec Jean-Pierre, elle reçoit un courrier comme quoi une fête est donnée en son honneur au Taj Mahal. Ne voulant pas la manquer, Endora sur les conseils du facteur, envoûte un jouet à Tabatha pour la surveiller en son absence. Mais Tabatha retient la formule magique et transforme ses autres jouets en personnes réelles également. Samantha n'arrive pas à les retransformer en jouets, et les Stevens attendent des invités. Alfred croit qu'un jouet est un de ses employés, et l'emmène dans un bar, heureusement Samantha interviendra à temps.

Critique :

Excellent épisode ! Il est vraiment très amusant, si le début est classique avec Endora, pour une fois elle ne fait rien de méchant envers Jean-Pierre. Il s'agit juste pour elle de ne pas rater une fête donnée en son honneur où il y a plus de 200 sorciers et sorcières qui l'attendent. Mais Endora est coincée avec Tabatha, et le facteur, incarné par Burt Mustin (Cimarron, Le Virigien, Batman, la série des années 60) qui est un habitué de la série, lui conseille de transformer un jouet en personne réelle pour qu'elle s'occupe de Tabatha en l'absence d'Endora.

Cette dernière ouvre alors la boîte de pandore, et Tabatha qui a retenu la formule, transforme ses jouets en personnes réelles. Alfred croit que Jean-Pierre joue double jeu avec un client, et passe chez eux à l'improviste, il tombe sur un des jouets, un garde royal de Londres incarné par Jim Brooks et qui est complètement idiot et ne sait rien faire d'autre que hocher la tête.

Heureusement Samantha arrivera à temps et rechangera le garde en jouet en faisant croire à Alfred qu'il avait trop bu. Le plus amusant est sans conteste le comportement des jouets : qui ne pensent qu'à s'amuser. Et qui ne savent que hocher la tête. Le moment le plus drôle étant sans conteste lorsqu’Alfred parle avec le soldat, qui acquiesce à tout en hochant la tête avec ce bruit idiot. Totalement déstabilisant, c'est une vraie trouvaille et nous décroche fatalement un fou rire.

Retour à l'index


3. UN VÉRITABLE ROMAIN
(BUSINESS, ITALIAN STYLE)

Résumé :

Jean-Pierre doit apprendre l'Italien pour parler quelques mots devant un nouveau client avec lequel l'agence d'Alfred doit signer. Endora lui jette alors un sort pour l'aider à apprendre car il est en difficulté. Mais le sort d'Endora est un mauvais tour, le lendemain, Jean-Pierre ne sait plus parler ni comprendre l'anglais, il ne peut parler et comprendre que l'Italien. Heureusement Samantha fait annuler le charme par sa mère, et Jean-Pierre retourne la situation à son avantage.

Critique :

Bon épisode sans plus, qui vous décrochera quelques rires. Mais pas de crise de fou rire, Jean-Pierre doit apprendre l'Italien pour un nouveau client, sous peine d'être licencié par Alfred. Endora jette alors un sort à Jean-Pierre qui ne comprend plus que l'Italien. Mais cela lui pose un problème, lorsque le client M. Romani, incarné par Fred Roberto (Opération Vol, Super Jaimie, L'Île Fantastique), arrive, il croit que Jean-Pierre se moque de lui. Heureusement, Jean-Pierre réussira à retourner la situation en sa faveur.

Le moment le plus marquant étant lorsque Jean-Pierre chez lui n'arrive plus qu'à comprendre l'Italien (il faut d'ailleurs saluer la prestation de Dick York en vo, c'est un vrai tour de force !), et que Alfred arrive à ce moment-là. L'autre scène étant dans le bureau d'Alfred, lorsque Samantha et Endora apparaissent, et que Jean-Pierre retrouve son anglais petit à petit, puis tente d'expliquer pourquoi il faisait tout ceci. Bref, pas de rire démesuré pour cet épisode, mais quelques bons rires tout de même.

Retour à l'index


4. LE DOUBLE DE SAMANTHA
(DOUBLE, DOUBLE, TOIL & TROUBLE)

Résumé :

Jean-Pierre qui est réveillé par un ménestrel, interrompt une nouvelle audition de Samantha qui est reine. Endora qui n'en peux plus, décide d'agir, fait alors venir Serena et lui demande de prendre l'apparence de Samantha. Cette dernière met tout en œuvre pour décourager Jean-Pierre et qu'il s'en aille, mais Samantha rentre plus tôt que prévu, et Jean-Pierre qui a découvert la supercherie pense qu'il s'agit de Serena. Mais heureusement, Endora apparaît et Samantha découvre le stratagème.

Critique :

C'est un épisode moyen. Il marque le 1er retour de Serena, la cousine infernale, dans la série tv. Néanmoins, celui-ci n'est pas très spectaculaire ni très amusant. Une fois de plus, c'est Endora le cerveau de l'affaire et qui manigance tout pour que Samantha puisse exercer ses fonctions de reine en toute tranquillité. À noter que dans la version française, la chanson jouée au début de l'épisode est censée être l'air de la Marseillaise, évidemment en version originale c'est une tout autre mélodie.

Serena, ici, dans l'épisode n'est pas encore très extravagante ni trop extravertie, Elizabeth Montgomery appréhende son personnage et ne se lâche pas encore totalement lorsqu'elle incarne Serena. Petit détail, au générique, personne n'est encore crédité pour le rôle de Serena.

Le moment fort de l'épisode est sans conteste vers la fin, avec la bataille de tartes à la crème, les autres moments que ce soit avec Alfred, ou lorsque Serena se déguise en ménagère-bobonne et en pseudo Brigitte Bardot ne sont pas tellement amusants. Néanmoins, la série prend toujours la chronologie « réelle » comme référence, puisque nous sommes à la saison 4 de la série, soit 4e année d'existence, et lorsque Alfred demande à Jean-Pierre depuis combien de temps il est marié, ce dernier répond : « 4 ans ». 

Retour à l'index


5. PLUS DE GASPILLAGE
(CHEAP, CHEAP!)

Résumé :

Samantha a acheté un manteau quel désirait, et Jean-Pierre a une attitude étrange, Endora qui arrive peu après, est une fois de plus en colère contre Jean-Pierre qu'elle accuse d'être un minable. Endora se rend au bureau de Jean-Pierre et lui jette un sort qui fait de lui un horrible avare. De ce fait, il s'entend parfaitement avec un nouveau client qui est à son image. Heureusement, Samantha découvre la supercherie d'Endora, et fait redevenir Jean-Pierre comme avant.

Critique :

L'épisode est sympathique sans plus, il ne vous décrochera pas la mâchoire, mais a tout de même quelques moments amusants. Endora envoûte encore Jean-Pierre qui devient un horrible avare, et Samantha qui cherche à rompre le charme, ensorcelle sans le vouloir le client de Jean-Pierre qui est aussi avare que lui et qu'elle rend dépensier. Ainsi, M. Bigelow incarné par Parley Baer qui est déjà apparu dans la série dans des épisodes précédents, devient une personne normale tandis que Jean-Pierre est un avare patenté.

Mais heureusement, Samantha réussit à recontacter Endora qui rompt le charme. Les meilleurs moments sont sans aucun doute, lorsque Jean-Pierre fait des remontrances à sa secrétaire sur le papier qu'elle gâche, et évidemment lorsqu'il rencontre M. Bigelow pour la première fois dans le bureau d'Alfred. Petit détail, dans cet épisode un petit effet spécial est ajouté pour montrer le sort qu’Endora jette à Jean-Pierre. De même Endora fait référence à un épisode de La 4e Dimension dans lequel jouait Dick York, lorsqu'elle dit à Samantha « Dix cents pour tes pensées » (A Penny for Your Thoughts en version originale) joli clin d'œil ! Bref, épisode sympathique, mais sans plus.

Retour à l'index


6. FOLIE DE JEUNESSE
(NO ZIP IN MY ZAP)

Résumé :

Samantha se rend compte qu'elle a perdu ses pouvoirs de sorcière. Endora fait appel au docteur Bombay qui met en urgence Samantha en lévitation, le temps qu'elle retrouve ses dons magiques. Samantha est bloquée à la maison, mais par une phrase d'Endora, Jean-Pierre se méprend et crois qu'une mouche est Samantha. Mais en rentrant à la maison ivre, il se rend compte que ce n'était pas le cas. Tout s'arrange, mais Samantha doit encore rester en lévitation.

Critique :

Bon épisode, une fois encore, mais pas extraordinairement drôle. Samantha a perdu ses pouvoirs et doit rester en lévitation, alors que Jean-Pierre doit signer un important contrat il se rend compte que la cliente est une ancienne conquête du collège, Mary-Jane Nilesmunster jouée par Mala Powers (Les Mystères de L'Ouest, Mission Impossible, Arabesque) et qui reviendra dans un autre épisode de la série tv. Jean-Pierre pense alors que le contrat est à l'eau, mais la cliente fait mine de ne pas le reconnaître et une conversation au téléphone fait croire à Jean-Pierre que Samantha s'est changée en mouche. Il rentre alors ivre à la maison et une nouvelle dispute avec Samantha éclate.

batmanan 1 6 3

Ne contrôlant pas ses pouvoirs qui reviennent, elle expédie Jean-Pierre dans un bar, peu après celui-ci revoit la cliente qui se rappelait de lui mais ne voulait pas évoquer de mauvais souvenirs. Dans cet épisode, Jean-Pierre est assez énervant, Endora est assez gentille, et le passage avec la mouche n'est pas aussi drôle qu'un épisode précédent où à peu près la même intrigue était là et qu'il parlait à un chat et un oiseau. Et le docteur Bombay ne fait qu'un petit passage éclair sans qu'il soit très amusant. On retrouve encore Dick Wilson en poivrot dans le bar où Jean-Pierre se retrouve expédié avec sa bouche pleine d'olives.

Retour à l'index


7. CHAMPION MALGRÉ LUI
(BIRDIES, BOGIES & BAXTER)

Résumé :

Jean-Pierre va signer un important contrat avec un client, mais ce dernier est un redoutable joueur de golf. Jean-Pierre s'entraîne donc pour faire bonne impression, Endora en apprenant cela jette un sort à Jean-Pierre pour qu'il devienne un pro. Jean-Pierre bat le client, grâce à l'aide de Samantha, mais devient insupportable en ne pensant qu'au golf. Mais au final, il savait que Samantha l'aidait sur le terrain.

Critique :

Bon épisode sans plus, on ne rit pas beaucoup, c'est un épisode classique de la série comme il y en a au cours des saisons, ils sont moins bons que ceux qui sont vraiment très drôles, mais sont quand même très agréables à regarder. Ici, Jean-Pierre doit affronter un client qui se vante d'apprendre beaucoup sur les gens en les affrontant au golf, mais qui est en fait un mauvais perdant.

Baxter, incarné par MacDonald Carey (L'Homme à la Rolls, Le Magicien, L'Île Fantastique), ne supporte pas de voir Jean-Pierre gagner, ni les railleries de sa femme Margaret, interprétée par Joan Banks (Perry Mason, Le Grand Prix, Au nom de la Loi).

Si l'épisode n'est foncièrement drôle, il y a quand même quelques scènes amusantes comme par exemple celle où Jean-Pierre et Alfred arrivent dans son bureau et qu'ils voient Baxter en train de faire des exercices au sol, et qu'il fait une roulade avant de leur serrer la main. Les autres scènes, étant lorsque la femme de Baxter lui casse ses effets pendant qu'il raconte ses exploits.

Baxter étant une caricature des personnes qui adorent parler d'elles en prétendant tout le contraire. La seule chose étrange est que Jean-Pierre reçoit un charme d'Endora pour bien jouer, mais doit en plus être aidé par Samantha. Bref, il ne laissera pas un souvenir mémorable, mais vous passerez un agréable moment.

Retour à l'index


8. AH ! QUELLE NUIT !
(THE SAFE & SANE HALLOWEEN)

Résumé :

Samantha lit un conte d'Halloween à Tabatha. Cette dernière, avec ses pouvoirs magiques, fait apparaître 3 personnages du livre dans la réalité. Samantha et Tabatha font le tour des voisins, avec les 2 êtres du livre, et Samantha le découvre. Elle part donc à leur recherche pour les faire réintégrer à leur histoire, car ceux-ci ne font que des tours pendables aux gens qu'ils visitent. Samantha les retrouve mais prend le neveu de Charlotte Kravitz pour un des 3 monstres du livre, car il a le même déguisement. Heureusement après des quiproquos, Tabatha remet les personnages dans son livre.

Critique :

Un épisode qui traîne en longueur et dans lequel il ne se passe pas grand-chose. Une fois de plus, c'est Tabatha à l'origine des ennuis : celle-ci, grâce à sa magie fait apparaître dans la réalité, un Gremlin, un Goblin et Jack O'Lantern. Ceux-ci étant de réels monstres d'Halloween, ne font que des mauvais tours aux gens qu'ils visitent avec Samantha et Tabatha.

Samantha pense d'abord qu'il s'agit de garçons du voisinage et croit que c'est Tabatha qui fait les mauvais tours. Mais elle comprend vite que ce sont les monstres sortis du livre. Pas vraiment de fou rire, que ce soit la scène entre Jack O'Lantern et Charlotte Kravitz, le coup de la chèvre ou encore lorsque Alfred voit Jack O'Lantern disparaître.

C'est légèrement amusant, sans plus. Néanmoins, on peut encore voir grâce au mobile qui est accroché au-dessus de son lit, que c'est toujours Tabatha et à la limite seule la dernière scène de l'épisode avec l'ours sorti du livre lui aussi peut décrocher un petit sourire. Mais en tous cas, malgré le serment de Samantha, Tabatha n'est pas prête de renoncer à utiliser ses pouvoirs. Un autre épisode faible de la série.

Retour à l'index


9. LA DÉSYNCHRONISATION
(OUT OF SYNC, OUT OF MIND)

Résumé :

La mère de Jean-Pierre débarque chez eux, elle s'est de nouveau disputée avec son mari. Tante Clara arrive elle aussi, Jean-Pierre pour faire passer le temps passe un film qu'il a fait avec Tabatha et Samantha. Mais le son est désynchronisé par rapport à l'image, Tante Clara lance alors une incantation et c'est Samantha qui se retrouve décalée par rapport au son de sa voix. Ils ont appel au docteur Bombay qui n'arrange pas les choses, heureusement, Clara réussira à effacer le charme.

Critique :

Bon épisode, assez amusant. Si l'arrivée de la mère de Jean-Pierre n'est pas très drôle, cela commence à le devenir lorsque le Docteur Bombay fait son apparition (toujours incarné par Bernard Fox). Plutôt que de soigner Samantha, en fait, il ne fait que régler temporairement la maladie de Samantha en lui en créant une autre avec les bandes vertes sur son visage. C'est évidemment Clara qui est encore à l'origine du problème, heureusement, elle réussira à remettre les choses en place au final mais en désynchronisant Jean-Pierre.

À noter le changement d'acteur pour le rôle du père de Jean-Pierre, c'est désormais Roy Roberts (Gunsmoke, Les Arpents Verts, L'Extravagante Lucie) qui remplace Robert F. Simon, c'est par contre toujours Mabel Albertson qui joue le rôle de la mère de Jean-Pierre. Bref, épisode assez amusant avec l'arrivée du docteur Bombay, mais pas inoubliable. Néanmoins, on peut tout de même saluer la créativité et l'imagination des scénaristes pour faire ce genre de petite perle en épisode : la voix désynchronisée, il fallait vraiment y penser !

Retour à l'index


10. LE VOYAGE À CHICAGO
(THAT WAS NO CHICK, THAT WAS MY WIFE)

 

  

Résumé :

Alfred débarque chez Jean-Pierre et Samantha juste après l'arrivée de Tante Clara. Alfred envoi Jean-Pierre et Samantha à Chicago en prévision d'un renouvellement d'un contrat avec un client. Mais un problème avec Tabatha survient, Samantha rentre chez eux et Louise l'aperçoit. Cela crée un quiproquo, et le client croit que Samantha est la maîtresse de Jean-Pierre. Heureusement, avec l'aide de Serena, Samantha remet les choses en place.

Critique :

Bon épisode, dans la continuité des précédents : pas très très hilarant, mais avec quelques passages assez amusants, ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas. Le plus comique dans cet épisode-ci, étant le changement d'attitude perpétuel d'Alfred vis à vis de son client pour obtenir le contrat.

Nous avons le droit à un petit passage avec Serena à la fin de l'épisode pour permettre d'expliquer la situation à Louise, et d'ailleurs c'est la première fois que Samantha présente officiellement sa cousine à quelqu'un en dehors de Jean-Pierre.

Et Jean-Pierre la reconnaît même en étant sous l'apparence de Samantha. Il n'y a d'ailleurs toujours pas dans le générique de la série d'actrice créditée pour son rôle. Tabatha utilise de plus en plus ses pouvoirs pour changer ses jouets ou autres en personnages réels et vivants. Et Clara est toujours un peu à la ramasse, bref épisode classique de la série.

Retour à l'index


11. LE DODO DE MACÉDOINE
(ALLERGIC TO MACEDONIAN DODO BIRDS)

 

Résumé :

Alors qu’Endora est en visite chez Jean-Pierre et Samantha, celle-ci se rend compte qu'elle a perdu ses pouvoirs de sorcière. Le docteur Bombay vient, et lui apprend qu'elle a une allergie à l'oiseau Dodo de Macédoine. Et que ses pouvoirs sont allés chez quelqu'un d'autre, en l'occurrence ici, Tante Clara. Très vite, ils découvrent la cause : c'est encore Tabatha qui a fait apparaître l'oiseau de son livre et c'est ainsi que Endora fut en contact avec lui. Heureusement, le docteur Bombay fabrique un remède et Endora retrouve ses pouvoirs au grand désespoir de Clara.

Critique :

Un très bon épisode, qui ne décrochera pas de fous rires tout au long de celui-ci, mais qui vous fera quand même sourire. Endora perd ses pouvoirs à cause d'un oiseau crée par Tabatha, et c'est Clara qui en hérite. Clara en profite pour faire une petite vengeance et changer Endora en oie : chacun son tour !

Le docteur Bombay commence à faire ses blagues extravagantes et c'est tant mieux, il rentre de plus en plus dans son personnage hilarant. Les moments forts étant lorsqu’Endora n'a plus de pouvoirs et qu'elle doit cohabiter avec Jean-Pierre : ce n'est pas pour cela qu'elle se rappelle mieux de son prénom.

Le moment le plus drôle étant lorsque le docteur Bombay court après le Dodo de Macédoine en tenue de plongée sous-marine, hilarant. Et nous retrouvons à nouveau Dick Wilson en alcoolique dans le bar où Jean-Pierre se réfugie pour fuir Endora.

Les interventions de Charlotte Kravitz ne sont pas drôles, mais cela fait un fil rouge. Et quel plaisir de voir Clara ne pas faire de gaffe et réussir tous ses tours de magie. Et quel plaisir à la fin de voir Samantha qui 'bâche' sa mère devant Jean-Pierre. Un excellent épisode qui remonte le niveau.

Retour à l'index


12. EN CE TEMPS-LÀ
(SAMANTHA'S THANKSGIVING TO REMEMBER)

Résumé :

Tante Clara débarque une fois de plus en catastrophe chez Jean-Pierre et Samantha alors que c'est 'Thanksgiving'. Mais alors qu'elle raconte une histoire du passé, Clara prise de nostalgie souhaite y retourner et emmène sans le vouloir avec elle toute la famille, ainsi que Charlotte Kravitz qui se trouvait là. Jean-Pierre qui utilise une allumette pour allumer un feu se retrouve vite accusé de sorcellerie et est jugé. Heureusement Clara réussi à retrouver la formule de retour et ramène tout le monde à la maison.

Critique :

Un épisode plaisant, Clara et ses embrouilles on ne s'en lasse pas. Cette fois-ci c'est en se remémorant un 'Thanksgiving' au 17e siècle qu'elle emmène toute la famille avec elle. Jean-Pierre étant étourdi, utilise une allumette pour faire du feu et se retrouve accusé de sorcellerie. Heureusement Clara retrouve la formule de retour avant qu'il soit trop tard. À noter un détail amusant, c'est la première fois que Charlotte Kravitz se retrouve avec eux dans une bourde de Clara et bizarrement, elle n'est pas hystérique.

Les moments assez amusants sont lorsque Jean-Pierre est à la table de John Alden, incarné par Richard Bull le célèbre mari de Mme Olson. Le moment le plus émouvant étant lorsque Samantha fait son discours devant l'assemblée des gens qui jugent Jean-Pierre pour le condamner. D'ailleurs il faut voir sa tête avec ses habits du 17e siècle, c'est très amusant. Bref, vous ne rirez pas aux éclats mais il est fort sympathique.

Retour à l'index


13. CHÈRE BELLE-MÈRE
(SOLID DOLD MOTHER-IN-LAW)

Résumé :

Endora qui a encore joué un tour pendable à Jean-Pierre en le transformant en poney, veut se faire pardonner et lui envoie un cadre avec une photo d'elle vivante. Un important client vient et voit la photo d'Endora qu'il veut absolument rencontrer. Ils dînent le soir même chez Jean-Pierre avec Louise et Alfred, et une dispute éclate entre Jean-Pierre et Alfred à cause du client. Heureusement Samantha fait tout pour arranger les choses, et ça marche. Alfred et Jean-Pierre redeviennent amis.

Critique :

Épisode agréable, on ne rit pas beaucoup tout au long de l'épisode mais il y a un ou deux moments forts et la fin est vraiment excellente. Endora qui a transformé Jean-Pierre en poney veut se faire pardonner et lui envoie un cadre avec une photo d'elle vivante. Un important client, M. Hudson incarné par Jack Collins un habitué de la série, vient et en voyant la photo d'Endora désire la rencontrer. En dînant chez Jean-Pierre et Samantha avec Louise et Alfred, une dispute éclate entre Jean-Pierre et Alfred à cause d'Endora. Heureusement Samantha arrange la brouille et tout rentre dans l'ordre.

Le moment fort est sans conteste lorsque Jean-Pierre reçoit le cadre avec la photo d’Endora : en avance sur son temps, ce cadre a une photo qui change régulièrement d'attitude comme les cadres numériques actuels. Ainsi Endora fait des sourires ou des grimaces à Jean-Pierre. La scène avec la secrétaire et la parfum « Illusion » est juste excellente. Ou encore lorsqu’Alfred fait miroiter à Jean-Pierre qu'un jour il sera associé.

L'autre temps fort est à la fin de l'épisode lorsque Endora revient avec un autre poney pour Tabatha et qu'elle se redispute avec Jean-Pierre, la pauvre Samantha est coincée entre les deux, c'est vraiment la poisse. Et c'est très drôle. En tous cas on voit avec cet épisode qu’Endora peut également se montrer très charmeuse. Excellent.

Retour à l'index


14. LE CADEAU SURPRISE
(MY WHAT BIG EARS YOU HAVE!)

Résumé :

Endora arrive à l'improviste et met encore son grain de sel dans le couple de Jean-Pierre et Samantha, elle lui fait écouter un morceau de conversation téléphonique de Jean-Pierre qui l'induit en erreur. Elle jette alors un sort à Jean-Pierre pour que ses oreilles grossissent à chaque fois qu'il mentira. Malheureusement pour Jean-Pierre, il veut faire un cadeau à Samantha et est obligé de mentir, Samantha commence elle aussi à douter. Mais heureusement, M. Kravitz expliquera tout ceci, et tout rentrera dans l'ordre.

Critique :

Une fois de plus, à cause d'Endora Jean-Pierre à des ennuis. Et cette fois-ci, il devient Pinocchio ou plutôt dans le cas présent : Dumbo. Endora écoute une partie d'une conversation que Jean-Pierre a avec une vendeuse d'un magasin d'antiquités, Alice interprétée par Joan Hotchkis (Lou Grant, Drôles de Dames, Mannix) et pense qu'il veut tromper Samantha. Endora jette alors un sort à Jean-Pierre, pour que ses oreilles grossissent à chaque fois qu'il ment. Jean-Pierre qui veut faire un cadeau surprise à Samantha ment, et même cette dernière doute.

D'autant qu'une commère en la personne de Hazel, incarnée par Myra de Groot (The Monkees, The Sullivans, Prisoner) et qui était déjà apparue dans un autre épisode de la série, dit à Samantha qu'elle a vu Jean-Pierre avec une femme. Heureusement, le cadeau de Samantha est livré chez les Kravitz et tout rentre dans l'ordre.

Épisode extraordinaire, on ne rit pas tout le long de celui-ci, mais il y a quelques temps forts : notamment à partir du moment où Jean-Pierre est sous le charme d'Endora et que les personnes qu'il rencontre lui pose la question pour ses oreilles (surtout lorsque la vendeuse lui demande si il a fait de la boxe). Le moment fort est sans conteste lorsque Jean-Pierre arbore le casque de footballeur américain pour cacher ses oreilles. C'est à mourir de rire. Excellent épisode donc, on en veut d'autres comme celui-ci.

Retour à l'index


15. LA GARDIENNE D'ENFANTS
(I GET YOUR NANNIE, YOU GET MY GOAT)

Résumé :

Jean-Pierre et Samantha doivent aller à une soirée où un important client de Jean-Pierre sera présent, malheureusement Endora ne peut garder Tabatha ni personne d'autre. Samantha fait alors appel à Elspeth, sa nounou lorsqu'elle était petite. Endora qui ne peut la supporter lui demande de partir. Mais Jean-Pierre la retient et envoie Endora au diable. Pour se venger, Endora fait appel à l'employeur précédent d'Elspeth qui joue des tours pendables à Jean-Pierre devant son client. Mais Samantha trouve une idée, et réussi à ramener l'ancien employeur d'Elspeth à la raison, Jean-Pierre est délivré des mauvais tours et Elspeth arrive à regagner le client de Jean-Pierre.

Critique :

Un épisode grandiose ! Jean-Pierre qui reçoit chez lui une ancienne nounou de Samantha, incarnée par Hermione Baddeley (Mary Poppins, Chasseurs d'Ombres, L'Île Fantastique) qui fait une arrivée à la Mary Poppins, et qu'Endora ne peut pas supporter. Endora fait alors appel à l'ancien employeur d'Elspeth, Lord Montdrako joué par Reginald Gardiner (Batman la série des années 60, Les Arpents Verts, Des Agents Très Spéciaux), qui joue des tours pendables à Jean-Pierre. Heureusement Samantha intervient et tout rentre dans l'ordre. Là encore on ne rit pas tout au long de l'épisode, mais il y a des moments forts : le premier est lorsque Samantha et Jean-Pierre sont dehors et que Montdrako jette un sort à Jean-Pierre pour qu'il se ballade avec une rose dans les dents devant son client et Alfred.

L'autre étant encore lorsque Montdrako change Jean-Pierre en petit Lord avec une perruque blonde toujours devant son client et Alfred. C'est à mourir de rire. À noter que Samantha se déguise en guide à la fin de l'épisode pour faire bouger Montdrako dans son château. Le costume de guide et les lunettes vont très bien à Samantha.

Excellent épisode, dans la droite ligne du précédent, et on se dit, pourvu que les fous qui travaillent sur cette série, continuent à être aussi géniaux pour la suite. Il faut aussi relever que l'arrivée de Elspeth est un petit clin d'œil au film Mary Poppins dans lequel l'actrice jouait et faisait déjà une des deux domestiques du maître de la maison : Banks.

Retour à l'index


16. LE PÈRE NOËL S'EN MÊLE
(HUMBUG NOT TO BE SPOKEN HERE)

Résumé :

C'est la veille de Noël, et Alfred amène un gros client à Jean-Pierre, mais ce dernier ne veut pas rester à travailler pendant les fêtes. Mortimer, le client, débarque alors chez Jean-Pierre avec Alfred et pose un ultimatum à Jean-Pierre, que ce dernier laisse tomber. Le client s'en va, et Alfred aussi qui est très dépité. Samantha décide alors d'intervenir et emmène M. Mortimer chez le Père Noël pour voir qu'il existe et il fait la tournée du père noël pour les jouets également. Mortimer revient à de meilleurs sentiments et tout s'arrange.

 

Critique :

C'est un épisode spécial noël, donc noël oblige, Alfred amène un client retors à Jean-Pierre, mais ce dernier a promis à Samantha de l'aider pour les fêtes de noël. Il plante alors Alfred et Mortimer et rentre chez lui. Mais Alfred débarque avec le client Mortimer, incarné par Charles Lane qui est un habitué de la série, chez Jean-Pierre et Samantha.

Mortimer donne un ultimatum à Jean-Pierre, que ce dernier décline. Mortimer s'en va avec Alfred qui est dépité. Samantha intervient alors et fait rencontrer le père noël à Mortimer. Mortimer en faisant la tournée de distribution de cadeaux revient à des meilleurs sentiments et demande à Jean-Pierre et Samantha s’il peut passer les fêtes avec eux.

Joli épisode de noël donc, qui joue plus sur les sentiments que sur l'humour. Samantha a tout de même un balai de noël ! Et j'adore toujours autant sa tenue de sorcière (avec une décoration de noël là en plus). Sinon les scènes de vols ne sont pas très bien rendues, mais bon, remettons dans l'époque. Et l'acteur faisant le père noël a changé : c'est désormais Don Beddoe (Mannix, Le Virginien, Les Routes du Paradis) qui  l'incarne pour cet épisode.

Bref, vous l'aurez compris, en regardant cet épisode et spécialement la scène finale lorsque Mortimer se rappelle de la poupée et que Samantha vient lui souhaiter un joyeux noël, vous aurez l'esprit de noël à votre tour. 

Retour à l'index


17. LA MONA LISA
(SAMANTHA'S DA VINCI DILEMMA)

Résumé :

Tante Clara débarque à l'improviste, alors que Samantha est en train de repeindre la maison. Allant répondre à la porte, Clara veut l'aider et utilise la sorcellerie, elle fait apparaître Léonard de Vinci. Samantha lui demande de le renvoyer, mais Clara une fois de plus a oublié sa formule et envoi les habits de Léonard à Jean-Pierre alors qu'il reçoit un client. Ce dernier, veut utiliser la Mona Lisa pour sa publicité. Heureusement, Léonard de Vinci vient en aide à Jean-Pierre et rattrape l'affaire. Clara se fait faire son portrait par le maître.

Critique :

Si le début de l'épisode n'est pas tellement drôle, et fait fortement penser que l'on va s'ennuyer, le reste prouve le contraire, heureusement. En effet, Clara débarque une nouvelle fois chez Jean-Pierre et Samantha, mais hélas ses arrivées catastrophes ne font plus rire, et on se dit qu'on va encore avoir un sac d'embrouilles pas très drôle avec elle et c'est le cas.

Clara voit Samantha repeindre la maison, et fait apparaître Léonard de Vinci, interprété par John Abbot (Les Mystères de L'Ouest, Holmes et Yoyo, Emmerdale Farm), ce qui n'a pas grand-chose d'amusant. C'est la suite qui devient plus hilarante, lorsque Clara veut aider Samantha pour habiller Léonard de façon normale et que Clara envoie les affaires de Léonard de Vinci sur Jean-Pierre, alors qu'il reçoit juste après un client.

On retrouve d'ailleurs une fois de plus Irwin Charone dans le rôle du client Pritchfield cette fois-ci. De cela, le client veut utiliser la Mona Lisa pour sa publicité de dentifrice. Ne sachant plus quoi faire, Samantha fige le client et Alfred, et demande à Léonard de Vinci de trouver une idée de publicité, Léonard sauve la situation. Marion Lorne n'est pas très amusante, c'est déjà depuis quelques épisodes comme cela. Et ce sont les discussions entre Jean-Pierre et Samantha qui font toute l'hilarité. De même que le gag du portrait de la Joconde peut faire sourire un peu. Bref, excellent épisode, on ne s'ennuie pas !

Retour à l'index


18. LE PHILTRE D'AMOUR
(ONCE IN A VIAL)

Résumé :

Endora qui a toujours en tête de faire casser le mariage de Samantha et Jean-Pierre, fait appel à un de ses ex-soupirants : Rollo. Mais Samantha reste de marbre tandis que Jean-Pierre arrive avec un nouveau client assez sans gêne. Ils se retrouvent le soir même chez Samantha et Jean-Pierre, et Endora encourage Rollo à utiliser un philtre d'amour pour séduire Samantha. Mais c'est Endora qui l'absorbe la première, suivi d'un ami de Jean-Pierre qui dîne aussi avec eux. Endora tombe sous le charme du client de Jean-Pierre et va se marier avec lui, heureusement Samantha arrive à sauver la situation.

Critique :

Épisode assez amusant. Une fois de plus, Endora se met en tête de casser le mariage de Jean-Pierre et Samantha, et demande à un ancien soupirant de Samantha, Rollo incarné par Ron Randell, de venir et d'utiliser un philtre d'amour. En même temps, un nouveau client de Jean-Pierre assez rustre veut utiliser Endora pour lancer son parfum. Il demande à Jean-Pierre de dîner chez eux avec son directeur artistique, Bill Walters joué par Henry Beckman qui était déjà apparu dans un épisode précédent de la série.

Bill ne s'entend plus avec sa femme Harriet, incarnée par Joan Tompkins (Mission Impossible, Huit ça Suffit, Les Héritiers), et l'ambiance est assez houleuse pendant le temps où Bo Callahan, joué par Arch Johnson (Sur la piste du Crime, Super Jaimie, Wonder-Woman) un acteur récurrent de la série qui reviendra sous de multiples personnages, le client de Jean-Pierre tente de séduire Endora et que Bill se dispute avec sa femme.

batmanan 1 18 3

Rollo, incarné donc par Ron Randell qui était apparu en Bob Frazer un ami de Jean-Pierre dans la première saison, utilise un philtre d'amour mais c'est Endora qui l'absorbe le premier, suivi de Bill Walters qui se met à harceler sa femme dans toute la maison de Jean-Pierre et Samantha. Tandis qu'Endora va se marier avec Callahan. Heureusement le philtre ne dure qu'une heure et Samantha fait ce qu'il faut pour que sa mère ne se marie pas.

On voit Samantha qui pour une fois laisse sa mère être prise à son propre piège, la séance où c'est le bazar complet chez Jean-Pierre et Samantha est très drôle, et on voit Endora sous un autre jour lorsqu'elle est amoureuse de Callahan. À noter un détail, Rollo dit à un moment donné que Endora est tellement puissante, qu'elle est plus forte que Samantha et lui réunis. Ce qui donne un petit aperçu de la puissance d'Endora. Bon épisode sans plus.

Retour à l'index


19. SHEILA, MA CHÈRE
(SNOB IN THE GRASS)

Résumé :

Alors qu'ils viennent de rater une affaire, Alfred trouve la bonne idée d'en dégoter une autre avec une ancienne relation de Jean-Pierre : Sheila. Sheila est toujours aussi entreprenante avec Jean-Pierre, et l'invite à un dîner chez elle. Samantha y va avec Jean-Pierre, et les remarques désobligeantes de Sheila recommencent comme à leur précédente rencontre. Samantha ne pouvant plus tenir à nouveau, réutilise la magie pour remettre Sheila en place. 

Angel 2 19 2

Critique :

C'est le retour de Sheila, toujours jouée par Nancy Kovack et qui reviendra encore dans la série dans l'épisode suivant de cette saison puis sous un autre personnage, et pour le grand déplaisir de Samantha, Endora s'emmêle en mettant le doute dans l'esprit de Samantha à propos de sa rivale. C'est donc reparti comme dans l'épisode pilote, pour un dîner où Sheila met en boîte Samantha. Cette dernière ne pouvant plus tenir, utilise à nouveau la sorcellerie et la pauvre Sheila en a pour son argent. Il faut souligner le courage de l'actrice Nancy Kovack dans cet épisode pour à nouveau se faire humilier comme dans l'épisode pilote.

Angel 2 19 3

Il faut d'ailleurs noter un petit détail technique amusant à propos de la version française des DVD : lorsque Samantha se souvient de l'épisode pilote et de sa rencontre avec Sheila, la séquence est entièrement en Noir & Blanc, alors que dans l'édition française des DVD de la première saison, la saison est entièrement colorisée !

L'épisode est donc une petite resucée du pilote de la série, sauf que les gags sur Sheila sont un peu différents, mais elle termine une fois de plus en sous-vêtements pratiquement. La séquence où Samantha en colère prépare le petit déjeuner (horrible !) de Jean-Pierre n'est pas mal non plus. Bon épisode, mais qui sent tout de même un peu le réchauffé.

Retour à l'index


20. LE HASARD DU DESTIN
(IF THEY NEVER MET)

Résumé :

Endora fait encore des misères à Jean-Pierre qui ne les supporte plus. Une nouvelle dispute éclate entre Samantha et Jean-Pierre et Endora en profite pour faire disparaître Jean-Pierre. Elle propose alors à Samantha d'éprouver l'amour que ressent Jean-Pierre pour Samantha, elle l'a donc renvoyé dans le présent mais en faisant comme si il n'avait jamais rencontré Samantha. Tout semble sourire à Jean-Pierre, qui va bientôt épouser Sheila. Mais alors qu'il se confie à son barman sur le fait qu'il ne sait pas s’il est vraiment amoureux de Sheila, Samantha fait une apparition et Jean-Pierre en tombe immédiatement amoureux.

Critique :

Endora persécute encore Jean-Pierre, et une nouvelle grosse dispute éclate entre lui et Samantha. Alors qu'il dit à Samantha qu'il aurait aimé ne jamais la rencontrer, Endora le prend au mot et le renvoi dans le passé en faisant comme si il n'avait jamais rencontré Samantha. Retournant alors dans le passé avec sa mère, Jean-Pierre semble heureux et avoir mieux réussi que lorsqu'il était avec Samantha.

Mais alors qu'il va se marier avec Sheila, il fait part de ses doutes à son barman, et Samantha ne résiste pas à faire son apparition : Jean-Pierre en tombe immédiatement amoureux. L'épisode n'est pas très amusant, un peu au début surtout avec le gag de la double porte, mais après c'est surtout dans l'émotion qu'il tire son épingle du jeu.

Par contre, malheureusement, les effets ne sont pas très soignés dans celui-ci, et on voit très nettement les câbles tenant Samantha lors de sa séance de vol, et aussi lorsqu'elle observe Jean-Pierre dans le bar. Il s'agit de la dernière apparition de Nancy Kovack en tant que Sheila, elle reviendra dans la série sous l'identité de Clio Vanita.

La séquence de l'épisode où Samantha arrive dans le bar où Jean-Pierre est, est vraiment très émouvante, on sent que c'est vraiment l'amour qui fait la force de leur couple et c'est très bien retranscrit à l'écran. Excellent épisode donc, mais pas pour l'humour. Mais on a l'habitude avec cette série qui jongle entre les deux thèmes sans le moindre problème.

Retour à l'index


21. LA COUSINE HIPPIE
(HIPPIE, HIPPIE, HOORAY!)

Résumé :

Serena se met à la musique, et ses exploits font la une des journaux, au grand dam de Samantha. Alfred croyant que c'est Samantha sur le journal, s'invite avec Louise chez Jean-Pierre et Samantha. Entre temps, Jean-Pierre se dispute avec Serena et cette dernière se venge en venant à l'improviste au bureau de Jean-Pierre et en mettant le bazar devant un client. Alfred pense que c'est Samantha et Jean-Pierre l'invite à dîner pour lui prouver que c'était bien Serena. Mais cette dernière fait sa mauvaise tête et Samantha est obligée de se faire passer pour sa cousine. Heureusement, Serena viendra et tout sera éclairci pour Alfred.

Critique :

C'est le retour de Serena, épisode pas extraordinairement drôle, mais qui a quelques passages amusants. Serena devenue une hippie est arrêtée et ça s'affiche à la une du journal, Samantha tente de le cacher à Jean-Pierre, mais Alfred le découvre et Serena vient mettre le bazar devant un client de Jean-Pierre au bureau, suite à une dispute entre eux. Alfred pense qu'il s'agit de Samantha, et Jean-Pierre doit lui prouver le contraire. Heureusement Serena, apparaîtra avec Samantha et Alfred sera convaincu.

Il faut noter que les chansons de Serena dans la version française ont la même rythmique qu'en vo, seules les paroles sont en français. Dans la version originale c'est Elizabeth Montgomery elle-même qui chantait.

D'ailleurs à ce propos, Elizabeth Montgomery commence à mieux maîtriser son personnage de Serena, et se laisse un peu plus aller, ce qui fait qu'on a vraiment l'impression qu'il s'agit de deux personnes différentes ! Avec le subterfuge de voir l'une ou l'autre de dos, ou avec les caches sur l'image pour incruster deux fois l'actrice, on pourrait y croire.

Par contre, la série manque un peu de cohérence ici, car Alfred et Louise ont déjà rencontrés Serena et l'ont vu aux côtés de Samantha dans un autre épisode, et c'est assez bizarre qu'ils ne s'en rappellent pas et de ce fait, ne croient pas Jean-Pierre. Petit détail amusant, le générique de fin reprend une des chansonnettes de Serena. À noter, il n'y a toujours personne de crédité pour Serena.

Retour à l'index


22. LE PRINCE CHARMANT
(A PRINCE OF A GUY)

Résumé :

Samantha lit une histoire avec un prince charmant à Tabatha. Cette dernière, souhaitant alors connaître la suite de l'histoire, fait sortir le prince charmant du livre. Les ennuis commencent : Hélène, la cousine de Jean-Pierre le voit et en tombe amoureuse. Alfred, veut alors utiliser le prince charmant pour un spot publicitaire télévisuel, mais le prince n'étant qu'une simple projection, n'apparaît pas à l'écran. Et Hélène va se marier avec le prince Charmant, tout va mal. Heureusement Samantha fait apparaître la belle au bois dormant et Tabatha renvoi le prince dans le livre.

Critique :

Cette fois-ci, Tabatha ne fait rien de moins que de faire apparaître le prince Charmant, incarné par William Basset (Dallas, Hooker, Rick Hunter) très connu pour ses doublages de voix sur des jeux vidéo, qui, fidèle à sa réputation, séduit toutes les femmes qu'il croise. Samantha souhaite alors qu'il réintègre le livre, mais Tabatha n'y arrive pas. Alfred veut lui faire faire un spot télévisuel et Hélène la cousine de Jean-Pierre, jouée par Louise Glenn (Les Monstres, Peter Gunn, Hennesey), se marier avec. Heureusement, Samantha découvre la raison pour laquelle Tabatha ne peut pas faire revenir le prince dans le livre, elle fait alors apparaître la belle au bois dormant et tout rentre dans l'ordre.

Très bon épisode, on est encore en plein dans le délire. On ne rit pas tout au long de l'épisode, mais il y a un ou deux moments forts, notamment lorsque les techniciens du studio télé ne voient pas le prince sur leurs écrans de contrôle et commencent à parler entre eux comme si il était présent : c'est tout simplement excellent. Ou bien encore lorsque le petit copain de Hélène, Ralph interprété par Stuart Margolin (Les Anges du Bonheur, Matlock, Capitaine Furillo), demande à Alfred si le prince charmant est vrai. À noter qu'Endora lit encore un nouveau magazine dans cet épisode : Spring Bride. Tout un programme. Et enfin, Dick York n'est pas présent dans l'épisode, mais nous avons encore l'astuce de l'appel téléphonique à Samantha. 

Retour à l'index


23. LE FANTÔME DE MCTAVISH
(MC TAVISH)

batmanan 1 23 1

Résumé :

Tante Clara débarque une fois de plus chez Samantha, elle est poursuivie par le fantôme de McTavish, qui est très désagréable. Ockie l'ami de Clara a acheté un château en Angleterre, et il est hanté par McTavish, Clara demande l'aide de Samantha. Comble de malchance, dans le château, Samantha se fait voir par les parents de Jean-Pierre. Ceux-ci rentrent en Amérique pour s'assurer que Samantha est chez elle. Mais McTavish a suivi Samantha jusque chez elle. Heureusement, Samantha arrange la situation, juste avant que les parents de Jean-Pierre n'entrent dans la maison.

batmanan 1 23 2

Critique :

Revoici les embrouilles avec Tante Clara, qui cette fois-ci a affaire à un fantôme qui hante le château en Angleterre acheté par son ami Ockie. Clara demande à Samantha d'y aller pour parler à Mc Tavish le fantôme, incarné par Ronald Long (Stalag 13, Hawaï Police d'état, Mission Impossible) et qui reviendra dans la série sous une multitude de personnages, mais les parents de Jean-Pierre y sont et la mère de Jean-Pierre voit Samantha. Cette dernière qui parlait à McTavish disparaît mais elle est suivie par le fantôme. Les parents de Jean-Pierre rentrent alors en Amérique pour s'assurer que Samantha est bien chez elle.

batmanan 1 23 3

La mère de Jean-Pierre entend la voix de Ockie et du fantôme à travers leur porte, heureusement avec des négociations, Samantha arrive à se débarrasser d'eux avant que les parents de Jean-Pierre n'entrent. C'est un épisode qui n'est pas exceptionnel, les parents de Jean-Pierre plombant l'ambiance comme d'habitude. Néanmoins on apprend que Clara est toujours avec Ockie, et que tout va bien entre eux. Bref, pas un super épisode mais qui arrivera tout de même à décrocher quelques sourires.

Retour à l'index


24. NOTRE VERTE PELOUSE
(HOW GREEN WAS MY GRASS)

batmanan 1 24 1

Résumé :

Alors qu'une journée de folie commence pour Samantha, celle-ci utilise la magie et Jean-Pierre en est témoin. Une nouvelle dispute éclate. Peu après Samantha part chez le médecin avec Tabatha et en fermant la porte, leur numéro change, le 9 se retourne et du n°192, cela devient le 162. C'est alors que deux employés d'une société de gazon artificiel arrivent et croient qu'ils sont à la bonne adresse. Ils le posent, et Jean-Pierre est fou furieux, pensant que c'est Samantha la responsable. Mais les deux employés reviennent le lendemain, et Jean-Pierre est devant son erreur. Et demande à Samantha de refaire le gazon chez le voisin, heureusement Samantha arrangera les choses.

batmanan 1 24 2

Critique :

Samantha utilise encore une fois sa magie, et Jean-Pierre qui le voit de ses propres yeux fait une nouvelle scène à Samantha qui est exaspérée. Alors qu'elle part chez le médecin avec Tabatha, en fermant la porte leur n° change et deux employés d'une société de gazon artificiel le pose chez eux au lieu de chez la personne qui l'a commandé. Jean-Pierre est fou de rage en voyant cela en rentrant et il demande à Samantha après l'avoir harcelé d'enlever le gazon.

Mais le lendemain, les deux employés reviennent et Jean-Pierre est devant son idiotie. Il redemande à Samantha de remettre le gazon mais fait une allusion à Endora, et celle-ci bloque le sort de Samantha. Heureusement, Samantha met le gazon chez la personne qui l'a commandé et tout rentre dans l'ordre.

batmanan 1 24 3

Alors une chose dans cet épisode, même lorsqu'elle n'est pas présente à l'écran, Endora empoisonne la vie de Jean-Pierre. De même, Jean-Pierre se montre particulièrement obtus et grossier envers Samantha dans cet épisode, tandis que Samantha est la bonne pâte qui arrange les choses alors que Jean-Pierre l'a accusée injustement.

Le coup de numéro qui change est un classique des séries, l'épisode n'est pas exceptionnellement drôle, mais saura tout de même vous décrocher quelques sourires, notamment avec les scènes entre le mari et sa femme qui ont commandé le gazon synthétique. Bon épisode sans plus.

Retour à l'index


25. MA FEMME EST UNE SORCIÈRE
(TO TWITCH OR NOT TO TWITCH)

batmanan 1 25 1

Résumé :

Jean-Pierre et Samantha sont en retard pour une soirée avec un client, Samantha utilise alors encore sa magie et Jean-Pierre lui fait une nouvelle scène. Une nouvelle dispute éclate et Samantha quitte la maison avec Tabatha. Mais Jean-Pierre se rend compte qu'il aime Samantha et que tout était de  sa faute, Samantha de son côté est aussi triste et revient à la maison. La situation se termine bien.

batmanan 1 25 2

Critique :

Épisode sympathique qui vous fera rire à quelques moments. Jean-Pierre se montre une nouvelle fois grossier et très lourd avec Samantha à propos de la magie, mais lorsqu'il crève sous la pluie, les choses ne sont plus pareilles, et monsieur tourne sa veste. Devant le refus de Samantha d'utiliser ses pouvoirs, Jean-Pierre fait une nouvelle scène et Samantha quitte la maison. D'ailleurs à ce propos, on apprend que lorsque Samantha retourne chez sa mère, elles habitent sur des nuages qui sont numérotés. 

batmanan 1 25 3

On retrouve Arthur Julian dans le rôle du client de Jean-Pierre et qui est un habitué de la série, c'est par contre Margaret Muse (Cher Oncle Bill, Simon & Simon, L'Homme à la Rolls) qui fait le rôle de sa femme. Le moment fort de l'épisode est sans conteste lorsque Jean-Pierre chez le client se présente avec les habits qui sont trop courts. Le passage sur le nuage n'est pas très amusant, mais par contre c'est avec cette séquence que l'on se rend compte de la beauté d'Elizabeth Montgomery. Endora essayera une fois encore de faire séparer le couple pour de bon, mais une fois de plus sans succès. Bon épisode, conforme à l'esprit de la série.

Retour à l'index


26. LES ENFANTS S'AMUSENT
(PLAYMATES)

batmanan 1 26 1

Résumé :

La mère de Jean-Pierre débarque chez Samantha et lui dit que Tabatha doit côtoyer d'autres enfants, et que cela tombe bien, car elle a une amie qui vient de s'installer pas très loin et qu'elle ne connaît personne. Cette dernière a un fils très mal élevé, et les ennuis avec Tabatha commencent. Elle le change alors en chien, et les péripéties continuent. Heureusement, Samantha fini par rattraper le chien, et Tabatha fait reprendre à Michel le petit garçon son apparence. Tout fini par s'arranger.

batmanan 1 26 2

Critique :

Cet épisode de bonne facture voit le retour de la mère de Jean-Pierre chez Samantha. Cette dernière souhaite que Tabatha côtoie d'autres enfants, et spécialement le petit garçon d'une de ses amies qui vient juste de s'installer pas très loin de chez Samantha.

Mais Michel, incarné par Teddy Quinn (Mon Martien Favori, Cher Oncle Bill, Bonanza) qui reviendra dans un autre épisode de la série, est un garçon mal élevé auquel sa mère, jouée par Peggy Pope (New-York Section Criminelle, Urgences, Santa Barbara) laisse tout faire. Il tyrannise alors Tabatha qui le change en chien, heureusement Samantha intervient et réussi à résoudre le problème.

batmanan 1 26 3

Si l'épisode ne vous fera pas rire tout le temps, au moment fort de celui-ci, lorsque Michel devient un chien c'est hilarant au possible. Tout d'abord parce que le chien ressemble bien à ce que pourrait être ce gamin mal élevé si il était un chien, et de plus il se comporte vraiment comme un sale cabot qu'il est lorsqu'il est un enfant. C'est à tomber.

L'épisode porte d'ailleurs sur le thème : de ces parents qui ont des sales gosses mal élevés et que personne n'ose rien dire car c'est un enfant. Ils leur laissent tout faire, pensant que c'est bien, et ces gamins sont vraiment exaspérants comme l'est Michel. À noter, Tabatha ne peut rendre sa forme à un humain, si il n'est pas devant elle. La séquence de fin avec le lapin, vaut également le détour. Épisode de qualité donc, bien dans l'esprit de la série.

Retour à l'index


27. LES ESPRITS
(TABATHA'S CRANKY SPELL)

batmanan 1 27 1

Résumé :

Jean-Pierre est absent, et Louise invite Samantha à dîner. Mais Samantha n'a personne pour garder Tabatha. Louise lui envoi alors Alfred avec sa Tante pour régler le problème. Tabatha fait encore des siennes, et les embrouilles recommencent. Le client exaspéré, s'en va et ne signera pas le contrat. Heureusement, grâce à sa femme qui croit aux fantômes, Samantha fait apparaître son défunt oncle Willie qui vient réellement en tant que fantôme et conseille Samantha pour faire changer d'avis son neveu. Samantha arrange l'affaire.

batmanan 1 27 2

Critique :

Encore un bon épisode dans la lignée des précédents. Cette fois-ci, Samantha doit laisser garder Tabatha par une tante de Louise. La tante de Louise possède une boule de verre et croit aux fantômes. Aussi lorsque Tabatha déplace des objets avec ses pouvoirs il n'en faut pas plus pour qu'elle croit avoir contacté un esprit.

Malheureusement, M. et Mme Baker qui sont interprétés par J. Edward McKinley et Sara Seegar des habitués de la série qui sont venus aussi chez Samantha, fait que Mme Baker assiste au tour de Tabatha. Samantha n'a d'autre choix que de faire apparaître l'oncle Willie du client, joué par Harry Harvey Sr., mais Samantha a la surprise que l'oncle Willie soit déjà présent en tant que fantôme.

batmanan 1 27 3

Mais, il conseille Samantha pour faire changer son neveu d'idée et qu'il confie l'affaire à Alfred. Samantha réussi à retourner la situation. Même si l'épisode n'est pas amusant du début à la fin, il y a tout de même un ou deux excellent gags visuels : par exemple lorsque la tante de Louise prétend être insomniaque, et que Samantha la fait tomber de sommeil immédiatement. Ou encore lorsque Samantha fait apparaître à Alfred l'argent qu'il voit s'envoler par la fenêtre : excellentissime. Cela reste très amusant.

Retour à l'index


28. LE CAUCHEMAR
(I CONFESS)

batmanan 1 28 1

Résumé :

Samantha et Jean-Pierre ont une nouvelle dispute à propos de la sorcellerie. Jean-Pierre lance alors la phrase à Samantha qu'ils devraient dire à tout le monde qu'elle est une sorcière. Samantha décide alors de faire rêver Jean-Pierre pour voir ce qu'il adviendrait si ils révélaient la vérité à leur entourage. Cela commence par Alfred, puis les Kravitz et enfin le monde entier sachant que Samantha est une sorcière, l'armée les fait prisonniers et les interne en camp de concentration. Jean-Pierre se réveille alors et dit qu'il vaut mieux rester comme cela sans rien révéler.

batmanan 1 28 2

Critique :

Cet épisode est médiocre, et on ne rit pas beaucoup du début à la fin de celui-ci. Alors qu'ils sortent d'un restaurant, Samantha se rend compte qu'elle a oublié ses gants. Jean-Pierre repart les chercher, mais un ivrogne embête Samantha. Cette dernière utilise la magie, et Jean-Pierre le voit. Il fait une nouvelle scène à Samantha. Il lui dit qu'il vaudrait mieux tout révéler à tout le monde. Samantha utilise alors ses pouvoirs pour lui montrer en rêve ce qu'il se passerait si les gens savaient son secret.

batmanan 1 28 3

Jean-Pierre se réveille alors, et le lendemain matin décide qu'il vaut mieux ne rien dire. Le thème est intéressant, mais n'est pas très drôle. On découvre ici le côté sorcière de Samantha qui prend un malin plaisir à montrer ce que serait les événements à Jean-Pierre. Notons que c'est toujours Dick Wilson qui fait le rôle de l'alcoolique. Le meilleur moment de l'épisode étant lorsque Samantha chez les Kravitz fait apparaître une caméra puis une poule. L'autre moment, étant lorsque Jean-Pierre rentre chez lui et qu'une horde de gens se jettent sur lui, tandis que Albert et Charlotte se font de l'argent sur leur dos.

Retour à l'index


29. DIPLOMATIE À L'ORIENTALE
(A MAJORITY OF TWO)

Résumé :

Tante Clara débarque à nouveau chez Samantha, et juste après c'est Alfred qui vient et qui lui demande d'accueillir un client Japonais qu'il va recevoir le lendemain. Samantha prépare alors un dîner japonais avec le plat favori du client que lui a communiqué Alfred. Mais le client s'amourache de Clara et ne signe pas le contrat au grand dam d'Alfred. Samantha fait alors intervenir Ockie, et Clara repart. Mais M. Mishimoto qui est japonais estime avoir perdu la face et s'en va des USA. Samantha intervient alors et arrange la situation.

Critique :

L'épisode n'est pas spécialement drôle, voire même un peu soporifique. Clara s'est embrouillée une fois de plus avec Ockie, et Alfred veut conquérir un client japonais. Mais celui-ci tombe sous le charme de Clara et délaisse les affaires pour elle. Sur la demande d'Alfred, Samantha fait partir Clara, et M. Mishimoto, incarné par Richard Haydn (Des Agents Très Spéciaux, La 4e Dimension, Opération Vol), s'en va aussi. Heureusement Samantha intervient et lui faire connaître une charmante hôtesse de l'air, jouée par Helen Funai (Mannix, Matt Helm, Baretta), Mishimoto reste aux USA.

Il n'y a pas tellement de gags, et ils ne sont vraiment pas drôle (voir par exemple la séquence où Samantha a un cache blanc sur le visage). Chose amusante tout de même, Alfred offre un livre de cuisine à Samantha pour qu'elle puisse faire le plat favori de Mishimoto, et le livre porte le nom de « Sukiyaki » qui est un plat japonais très délicieux. Sinon, les facéties de Clara n'amusent plus tellement et même ses arrivées catastrophes ne sont plus très drôles !

Retour à l'index


30. VISITEURS EXTRATERRESTRES
(SAMANTHA'S SECRET SAUCER)

Résumé :

Jean-Pierre essaie un nouveau jouet à Tabatha, une soucoupe volante, et tante Clara est aussi là pour garder Tabatha. Mais à peine Jean-Pierre et Samantha sont-ils partis, que Tabatha joue encore avec sa soucoupe volante et l'égare. Tante Clara décide de la retrouver et avec une formule fait apparaître une soucoupe volante géante, et très vite Jean-Pierre et Samantha découvrent que c'est en fait une vraie soucoupe volante avec des extraterrestres à l'intérieur. Mais ceux-ci sont gentils et ne veulent que retourner sur leur planète. Mme Kravitz voit la soucoupe et prévient l'armée. Heureusement Samantha arrive à faire retrouver la formule à Clara qui fait repartir la soucoupe et tout s'arrange.

Critique :

Il fallait bien un épisode avec des extraterrestres, toutes les séries américaines pratiquement en ont un. Ici, Jean-Pierre a un nouveau jouet qu'il montre à Tabatha : une soucoupe volante. Ils partent pour une soirée et c'est Clara qui garde Tabatha. La soucoupe de Tabatha est perdue et Clara pour la ramener fait une formule magique. Mais elle amène une vraie soucoupe volante avec des extraterrestres dedans.

Ceux-ci sont gentils et veulent juste retourner sur leur planète. Samantha avec l'aide de Tabatha fait retrouver la formule à Clara et fait renvoyer la soucoupe avant l'intervention de l'armée qui avait été prévenue par Mme Kravitz. Il est à noter qu'il y a quelques références de faites à Star-Trek, en effet, à cette époque de la 4e saison de Ma Sorcière Bien Aimée, Star-Trek Classic avait déjà commencé.

Ainsi lorsque Tabatha joue avec sa soucoupe volante, Clara lui dit qu'elle est une meilleure pilote que le docteur Spock. Et un peu plus tard, lorsque les extraterrestres prennent le petit déjeuner avec Samantha et toute la famille, Samantha dit qu'elle pensait que tous les extraterrestres avaient les oreilles pointues. Là, les deux extraterrestres, Alpha joué par Hamilton Camp (Starsky & Hutch, McMilan & Wife, Bonanza) très connu pour le doublage et Orvis incarné par Steve Franken qui est déjà apparu dans d'autres épisodes de la série, ressemblent à des chiens.

Ils sont évidemment dans l'esprit de la série : très gentils, et ne veulent que retrouver leur famille. Pas très amusant, mais la soucoupe géante est assez réussie, et à la fin de l'épisode lorsque Jean-Pierre parle de l'arme de gentillesse qu'on aurait pu tester sur Endora, c'est assez drôle. Bon épisode sans plus.

Retour à l'index


31. LE FÉTICHE
(THE NO-HARM CHARM)

Résumé :

Alors qu'il allait passer associé chez McMann & Tate, Jean-Pierre voit sa situation compromise à cause d'une grosse erreur sur un contrat. Il est presque renvoyé, et perd le moral. Mais l'oncle Arthur lui donne un faux talisman, et Jean-Pierre va dans la banque où l'erreur sur le contrat fut faite pour tenter de rattraper l'affaire. Un voleur arrive alors, et Jean-Pierre persuadé que son talisman le rend invulnérable désarme le voleur et devient un héros. Samantha lui révèle que son talisman n'était qu'une décoration de lampe.

Critique :

Cet épisode nous gratifie de la présence de l'oncle Arthur, toujours interprété par Paul Lynde. Ce qui fait que nous avons droit à ses gags potaches qui manquaient. Cela faisait un bon moment qu'on ne l'avait pas vu dans la série, ça fait du bien de le revoir. Cette fois-ci néanmoins, ses gags et ses blagues ne sont pas très amusantes, on attend mieux de lui : et le coup de la vache a déjà été utilisé dans un autre épisode, tout comme celui d'arriver dans un plat ou une casserole de Samantha.

Pour le reste c'est du classique pas très drôle, Jean-Pierre fait une erreur grossière sur un contrat de publicité avec une banque, et il croit que c'est Endora qui est la responsable. Arthur offre alors un talisman magique à Jean-Pierre pour se protéger, sans que ce dernier sache que ce n'est qu'une décoration de lampe. À noter que c'est le premier épisode où concrètement Jean-Pierre pouvait devenir associé dans sa société avec Alfred, mais ça rate et ce gag sera récurrent au fil des saisons. Bon épisode sans plus, on attend mieux de l'oncle Arthur en termes de plaisanterie.

Retour à l'index


32. L'HOMME DE L'ANNÉE
(MAN OF THE YEAR)

batmanan 1 23 1

Résumé :

Jean-Pierre est nominé parmi les publicitaires de l'année. Mais Endora ne croit pas Samantha lorsqu'elle parle de la modestie de Jean-Pierre. Endora lui jette alors un sort pour que toutes les personnes qui l'approchent soient éblouies par lui. Cela fini par lui monter au cerveau, et Jean-Pierre envisage de devenir Président. Heureusement Samantha arrangera les choses.

batmanan 1 23 2

Critique :

Épisode assez amusant dans l'ensemble. Endora fait encore des siennes et alors que Jean-Pierre est nommé publicitaire de l'année, Samantha fait remarquer à Endora qu'il est modeste. Endora n'en croit rien et lui jette alors un sort pour que les personnes qu'ils l'approchent soient éblouies par lui. Dès lors, une route toute droite s'ouvre à lui, et les idées les plus idiotes sont appréciées. Heureusement Samantha arrangera les choses et tout rentrera dans l'ordre.

batmanan 1 23 3

Le moment fort étant évidemment au cours de la soirée où Jean-Pierre balance ses slogans de publicité plus idiots les uns que les autres et que tous adhèrent en étant béat d'admiration devant lui. À noter, détail assez important dans la série tv, c'est la première fois que nous voyons l'associé de Alfred : McMann, incarné par Roland Winters (Les Arpents Verts, Perry Mason, Les Accusés). Il me semble que ce sera la seule fois où nous le voyons.

Retour à l'index


33. LA BROUILLE
(SPLITSVILLE)

batmanan 1 24 1

Résumé :

M. et Mme Kravitz se sont disputés, et Samantha invite Charlotte Kravitz à passer la nuit chez eux. Mais Charlotte reste plus longtemps et commence à s'incruster chez eux. Jean-Pierre ne le supporte plus et autorise Samantha à utiliser la magie. Samantha fait alors en sorte de rendre M. Kravitz jaloux, à l'aide du boucher du quartier, et ainsi lui et Charlotte s'avouent qu'ils s'aiment encore. Tout est arrangé.

batmanan 1 24 2

Critique :

Cette 4e saison se termine sur un épisode sympathique mais pas totalement convaincant. En effet, de plus l'intrigue a déjà été utilisée dans la première saison de la série, à l'épisode 32 intitulé « Séparation Illégale » sauf que c'était Albert Kravitz qui s'était enfui de chez lui et s'incrustait chez Jean-Pierre et Samantha, Alice Pearce jouait encore le rôle de Charlotte Kravitz. Sans le vouloir, c'est surtout Tabatha qui fait rire dans cet épisode avec ses réflexions vis à vis de Mme Kravitz lorsqu'elle prend son petit-déjeuner.

batmanan 1 24 3

Samantha utilise à nouveau la magie, mais cette fois-ci c'est pour faire venir le boucher Hogersdorf, pour lequel nous retrouvons Arthur Julian, et rendre ainsi Albert jaloux. Ils finiront par enfin se réconcilier pour le plus grand plaisir de Jean-Pierre qui ne supportait plus de voir Charlotte Kravitz avec ses masques de beauté. Néanmoins Samantha répète à peu près la même phrase que dans l'épisode de la saison 1, à savoir que l'amour est plus fort que la sorcellerie. Il est à noter que curieusement, dans cet épisode à part les tours utilisés par Samantha pour réconcilier les Kravitz, que Tabatha ne fait aucune magie alors que Charlotte est sous le toit des Stevens.

Retour à l'index