Saison 2Saison 4

Ma sorcière bien-aimée

Saison 3

1. Telle mère, telle fille (Nobody's Perfect)

2. La Minute de vérité (The Moment of Truth)

3. L'Éducation d'une sorcière (Witches & Warlocks Are My Favorite Things)

4. Les Jumeaux (Accidental Twins)

5. La Fée des bois (A Most Unusual Wood Nymph)

6. Le Frère et la Sœur (Endora Moves in for a Spell)

7. Le Bal masqué (Twitch or Treat)

8. L'Espion (Dangerous Diaper Dan)

9. La Panne d'électricité (The Short Happy Circuit of Aunt Clara)

10. Le Psychiatre (I'd Rather Twitch Than Fight)

11. Le Délicieux Maïs soufflé (Oedipius Hex)

12. La Chaise antique (Sam's Spooky Chair)

13. L'Inoubliable Électricien – 1re partie (My Friend Ben – Part 1)

14. L'Inoubliable Électricien – 2e partie (My Friend Ben – Part 2)

15. Un éléphant à pois (Gazebo Never Forgets)

16. La Course de boîtes à savon (Soapbox Derby)

17. Voyage sur la lune (Sam in the Moon)

18. Ho ho le clown (Hoho the Clown)

19. La Super Voiture (Super Car)

20. La Vache sacrée (The Corn is as High as a Guernsey's Eye)

21. Le Procès de tante Clara (Trial & Error of Aunt Clara)

22. Piège à souhaits (Three Wishes)

23. Une mémoire extraordinaire (I Remember You... Sometimes)

24. Une célèbre peinture (Art for Sam's Sake)

25. Un ami distingué (Charlie Harper, Winner)

26. La Reine Victoria (Aunt Clara's Victoria Victory)

27. La Fille du diable (The Crone of Cawdor)

28. Un très gentil garçon (No More, Mr Nice guy)

29. Une belle-mère compréhensive (It's Wishcraft)

30. Comment réussir en affaires (How to Fail in Business with all Kinds of Help)

31. Des amis sincères (Bewitched, Bothered & Infuriated)

32. L'Homme et la Grenouille (Nobody but a Frog Knows How to Live)

33. Un sorcier de médecin (There's Gold in Them Thar Pills)


1. TELLE MÈRE, TELLE FILLE
(NOBODY'S PERFECT)



Résumé :

Tabatha a bien grandi, et lors d'un examen de routine chez le pédiatre, Samantha découvre que celle-ci a des pouvoirs magiques et est une sorcière aussi. Endora le découvre et tente d'initier Tabatha à la magie. Lors d'une séance photo, Tabatha utilise la magie qui rend fou le photographe, Samantha n'a encore rien dit à Jean-Pierre : Tabatha est bel et bien une sorcière comme sa mère.

Critique :

Plusieurs choses à noter dans cet épisode. Tout d'abord ça y est, c'est le premier épisode qui initie la série à la couleur (technique réalisée par la société Pathé), et on peut crier un « ouf ! » de soulagement : les décors ne sont pas trop criards, et les habits des personnages non plus, cela aurait pu être pire. On est dans le soft et c'est tant mieux. C'est le premier bon point.

La deuxième chose à remarquer est le changement d'anatomie d'Elizabeth Montgomery ! Si vous regardez les premiers épisodes de la saison 1, « Lizbeth » avait des formes avantageuses et étaient une femme plantureuse. Là on voit qu'elle a fait un régime sec, Elizabeth est maintenant mince et élancée, et cela plaira aux hommes, elle s'affiche dans des déshabillés très courts qui nous montrent une partie de son anatomie. Elizabeth s'affiche, et elle n'a pas peur de le faire, fini les déshabillés qui tombaient jusqu'aux pieds.

L'autre point à remarquer est que Tabatha a pris un coup d'accélérateur et est vraiment grande maintenant : pour utiliser sa magie, elle fait comme sa maman, mais bouge son nez avec son doigt pour l'activer. Il faut voir la réaction du photographe Diego Fenman, incarné par Robert Q. Lewis qui reviendra plus tard dans la série sous d'autres personnages.

À noter que le nom de l'actrice qui joue Tabatha (en fait ce sont des jumelles mais on le saura un peu plus tard !) n'est pas encore crédité dans le générique de cet épisode. De même, le thème musical du dit générique de fin est réorchestré pour une version un peu plus dynamique que les précédents. Beaucoup de changements, mais l'épisode en lui-même n'est finalement pas très amusant. Un épisode classique qui montre l'évolution du couple Jean-Pierre et Samantha avec Tabatha.

Retour à l'index


2. LA MINUTE DE VÉRITÉ
(THE MOMENT OF TRUTH)

Résumé :

Tabatha teste ses pouvoirs et la pauvre Tante Clara croit qu'elle perd à nouveau le contrôle des siens. Pour fêter l'anniversaire de Jean-Pierre, ils invitent les Tate à la maison, mais malheureusement Tabatha fait encore des siennes avec ses pouvoirs. Samantha n'a d'autre choix que de faire croire à Alfred qu'il a trop bu pour se débarrasser d'eux. Jean-Pierre découvre alors que Tabatha est une sorcière, et Samantha rassure Tante Clara qui va répandre la nouvelle dans la famille de Samantha.

Critique :

Un second épisode dans la continuité du premier, il n'est pas foncièrement drôle, et ne décrochera pas forcément de sourires. Même le moment où Samantha utilise sa magie pour faire croire à Alfred qu'il a trop bu, et qu'il devrait rentrer : c'est amusant sans plus. Tout comme l'arrivée de Clara en parachute, ce n'est pas hilarant.

Dans les changements à noter, ça y est, Louise Tate est désormais incarnée par Kasey Rogers (« L'Homme Invisible » version David McCallum, « Flamingo Road », « Docteur Marcus Welby ») : jolie actrice, mais tout de même moins jolie de mon point de vue que Irene Vernon.

Pour conserver la continuité du personnage, Kasey Rogers arbore une chevelure brune comme Irene Vernon. On a maintenant aussi droit à un gimmick récurrent dans la série : les grimaces et regards inquiets d'Elizabeth Montgomery. Toujours pas de nom d'actrice créditée pour Tabatha. Marion Lorne incarnant toujours la Tante Clara. Bref, encore un épisode qui pose doucement la saison 3 de la série avec tout de même un joli moment d'émotion à la fin de celui-ci.

Retour à l'index


3. L'ÉDUCATION D'UNE SORCIÈRE
(WITCHES & WARLOCKS ARE MY FAVORITE THINGS)

Résumé :

Endora vient prévenir Samantha, qu'une commission d'enquête pour évaluer les pouvoirs de Tabatha va se réunir chez elle avec toutes ses tantes. Maurice le père de Samantha fait un passage éclair avant la commission et lui donne un objet pour qu'elle puisse le joindre n'importe où. Les tests ont lieu et Tabatha est reconnue comme une vraie sorcière, et le comité veut l'enlever pour faire son éducation. Samantha appelle alors son père qui rétabli la situation. Tabatha restera avec ses parents.

 

Critique :

Très bon épisode, par sur le plan de l'humour, mais une fois encore on en prend plein la vue sur le plan émotionnel. Et pour une fois Maurice le père de Samantha, toujours incarné par Maurice Evans, est assez amusant et du côté de Jean-Pierre et Samantha.

Les tantes de Samantha, Hagatha toujours incarnée par Reta Shaw, ainsi qu'Enchantera, jouée par Estelle Winwood (« Des Agents Très Spéciaux », « Switch », « Cannon ») alliées avec Endora veulent enlever Tabatha, mais heureusement Maurice se place du côté de Samantha avec Tante Clara toujours interprétée par Marion Lorne. C'est un réel plaisir de retrouver cette dernière, l'actrice étant toujours aussi déjantée. À noter que la nouvelle venue Enchantera, qui remplace Bertha, est jouée par Estelle Winwood, il me semble que ce sera sa seule apparition dans la série.

L'actrice qui est morte en Juin 1984 avait 101 ans ! Une longue vie de sorcière en fait. Le moment fort assez drôle de l'épisode, est lorsque Maurice revient pour aider Samantha et qu'il joue l'acte de sa pièce de théâtre, pendant que Clara, Jean-Pierre et Samantha sont collés au sol et ne peuvent que siffloter comme des oiseaux.

L'épisode se termine sur un joli moment d'émotion, en allant voir Tabatha qui semblait avoir appelé un plateau de fruits, Samantha découvre son père en train de la bercer, elle lui dit qu'elle ne veut rien de plus que ce qu'elle a sous ses yeux. C'est aussi ça, qui fait le succès de cette magnifique série qu'est « Ma Sorcière Bien-Aimée ». Le principe de la boule lumineuse qui vient avertir Samantha dans la nuit, est une nouveauté de l'épisode, mais sera désormais réutilisé dans d'autres de la série.

Retour à l'index


4. LES JUMEAUX
(ACCIDENTAL TWINS)

Résumé :

Samantha et Jean-Pierre doivent aller au théâtre avec les Tate, mais ces derniers n'ont personne pour garder leur fils, la nounou s'est décommandée. Tante Clara qui garde Tabatha se voit alors la charge de garder Jonathan le fils des Tate également. Pour distraire les enfants, elle leur fait de la sorcellerie, c'est alors que par erreur elle crée un jumeau de Jonathan. Samantha et Jean-Pierre gagnent alors du temps pour que Clara retrouve la formule, ce qu'elle fait après bien des déboires.

Critique :

Bon épisode sans plus. On voit de nouvelles idées qui arrivent dans la série : comme celle de faire gagner du temps pendant que Clara tente de retrouver la formule qu'elle a utilisée par erreur. C'est pendant cette période que les péripéties et les gags seront mis en place. L'épisode traîne un peu en longueur, notamment le moment où Clara essaye de retrouver la formule pour réunir les jumeaux.

On notera que Louise est une femme très docile, qui dit amen à tout ce que disent et font Samantha et Jean-Pierre. Pas de gags visuels réellement drôles cette fois-ci, mais quelques joutes verbales et regards entre Samantha et Jean-Pierre sont là pour y pallier.

On voit également l'astuce utilisée par la production pour les enfants, en l'occurrence ici, des jumeaux. En effet c'était également des jumelles pour Tabatha pour le rythme du tournage assez soutenu vis à vis du nombre d'heures que les enfants peuvent travailler. À noter d'ailleurs qu'ils ne sont pas crédités au générique. Enfin, on apprend que Jonathan, le fils d'Alfred a 2 ans dans cet épisode. Kasey Rogers est toujours brune, pour faire dans la continuité d'Irene Vernon.

Retour à l'index


5. LA FÉE DES BOIS
(A MOST UNUSUAL WOOD NYMPH)

Résumé :

Jean-Pierre reçoit la visite d'un prétendu membre de sa famille : la jolie Gerry. Mais Samantha découvre qu'il s'agit d'une nymphe des bois, or ces dernières haïssent les sorcières. Néanmoins, Gerry est là car Jean-Pierre est victime d'une malédiction pour un méfait commis par un de ses ancêtres. Samantha remonte alors le temps pour conjurer le sort. Elle réussit alors par un stratagème à éviter le duel, et la malédiction de Jean-Pierre est levée.

Critique :

Premier épisode mettant en scène les voyages dans le temps. Ceux-ci aussi vont devenir un classique de la série dans les épisodes à venir. Cette fois-ci c'est Samantha qui inaugure le procédé, pour aller lever une malédiction qui pèse sur Jean-Pierre.

En effet, ils reçoivent la visite d'une nymphe des bois Gerry, interprétée par la très jolie Kathleen Nolan (« Super Jaimie », « Drôles de Dames », « Romance Theatre ») qui est venue pour exécuter la sentence sur Jean-Pierre. Et dont on apprend d'ailleurs qu'elles sont les ennemies mortelles des sorcières par l'intermédiaire d'Endora et qu'elles détestent les chats.

Heureusement Samantha arrive à la lever en retournant dans le passé. Rufus le rouge, interprété par Michael Ansara (« Babylon 5 », « McMillan & Wife », « Buck Rogers »), est donc sauvé et tout rentre dans l'ordre. La partie dans le passé est amusante sans plus, et c'est évidemment Dick York qui fait le rôle de son ancêtre, s’il est amusant avec sa moustache et sa coupe ridicule, ce n'est pas suffisant pour nous arracher des rires.

Retour à l'index


6. LE FRÈRE ET LA SŒUR
(ENDORA MOVES IN FOR A SPELL)

Résumé :

L'oncle Arthur est de retour avec ses tours pendables. Ce qui met Endora hors d'elle et qui s'en va. Mais cette dernière revient, et commence alors à se livrer une terrible bataille avec Arthur. Endora construit une maison sur un terrain vague, ce qui provoque des ennuis : Charlotte Kravitz appelle la police, mais heureusement, Samantha raisonne Arthur et Endora, et fait disparaître la maison au grand dam de Charlotte Kravitz.

Critique :

Revoilà Paul Lynde dans le rôle de l'oncle Arthur avec toujours ses blagues vaseuses ! Moi je suis fan, comme lorsqu'il sert la main à Jean-Pierre et que son bras s'allonge, sans compter ses calembours verbales : lorsqu'il apparaît dans le cadre au mur de Samantha et lui dit « je me suis fait encadré ! ». Le reste des gags visuels n'est pas si amusant, la poussette avec le tapis rouge, c'est assez moyen en général. Et on s'attarde surtout sur l'apparition et la disparition de la maison que fait apparaître Endora.

 

batmanan 1 6 3

Charlotte Kravitz est donc de retour sous les traits de Sandra Gould (« Punky Brewster », « MacGyver », « Les Dessous de Veronica ») qui restera jusqu'à la fin de la série, et reprendra même son rôle dans le spin off : « Tabitha ». Tabatha est enfin créditée en tant que Erin Murphy. Pas follement drôle, ce n'est pas la meilleure prestation de Paul Lynde, mais c'est toujours un réel plaisir que de le revoir.

Retour à l'index


7. LE BAL MASQUÉ
(TWITCH OR TREAT)

Résumé :

Endora prépare une fête pour Halloween, et reconstruit sa maison sur le terrain vague dans le quartier de Jean-Pierre et Samantha. Jean-Pierre est fou de rage, et Endora ne veut pas inviter Arthur à sa fête. Réussissant à l'en dissuader, Samantha se retrouve avec la fête d'Endora organisée chez elle. Mais au cours de la soirée, Arthur qui n'arrête pas de torpiller Endora, se retrouve transformé en fontaine vivante. Jean-Pierre après la soirée convient que c'était une soirée exceptionnelle et peu commune.

Critique :

Excellent épisode qui vous décrochera des fous rires ! De plus, il est la suite directe du précédent : ce qui est assez rare dans la série tv. Endora reconstruit donc la maison sur le terrain vague pour y donner sa fête d'Halloween, mais Jean-Pierre ne veut pas et Samantha persuade alors sa mère de la faire ailleurs, malheureusement ce sera chez sa fille ! Mais c'est sans compter sans l'oncle Arthur que Endora ne veut pas inviter.

Ce dernier alors invité par Samantha ne cesse de faire des blagues vaseuses tout au long de la soirée, et se retrouve changé en fontaine, tandis que Jean-Pierre doit se débattre avec une chatte de gouttière. Finalement après la soirée, Jean-Pierre conviendra que c'était une soirée hors norme.

Les blagues d'Arthur et ses calembours sont toujours aussi drôles, mais cette fois-ci c'est Samantha qui décroche la palme en empruntant le même humour que l'oncle Arthur. Ainsi le passage où Jean-Pierre demande d'où vient la musique qui est diffusée, Samantha de lui répondre : « Oh, par notre satellite spécial : Fantôme du matin ! ».

L'autre scène très amusante étant lorsqu’Arthur et Samantha font passer l'adjoint au maire et son comparse à travers une porte ou une fenêtre, sans rien entre celles-ci ! Elizabeth Montgomery est magnifique avec sa coupe de cheveux différente, et Sandra Gould est désormais bien Charlotte Kravitz : elle est plus jolie qu'Alice Pearce. Grand épisode, ne serait-ce que par les plaisanteries de l'oncle Arthur. À noter, le titre de cet épisode est une petite variante du titre de l'épisode 7 de la saison 2, intitulé : « Trick or Treat », joli clin d'œil !

Retour à l'index


8. L'ESPION
(DANGEROUS DIAPER DAN)

Résumé :

Un blanchisseur apparemment banal, est en fait un véritable petit espion pour l'agence de publicité Kimberley, un concurrent d'Alfred. Les meilleures idées de Jean-Pierre sont ainsi pillées, et le client va leur échapper. Mais Samantha fini par découvrir le micro, et avec ses pouvoirs magiques et l'aide d'Endora, lui donne une bonne leçon.

Critique :

C'est vraiment un épisode assez faible de cette saison. Dan : un livreur de linge, incarné par Marty Ingels (« Banacek », « Chips », « La Croisière S'Amuse »), est un espion d'une agence de publicité concurrente de celle d'Alfred et Dan met un micro dans un hochet qu'il offre pour Tabatha. Les meilleures idées de Jean-Pierre sont alors volées. Heureusement, Samantha fini par découvrir le pot aux roses, et donne une bonne leçon à Dan (avec l'aide d'Endora) qui va aller prendre du repos.

À noter que l'acteur Marty Ingels est mort il y a juste un mois au moment où j'écris cette critique, il est décédé le 21 Octobre 2015 à l'âge de 79 ans. Dans les petits détails à relever, Samantha adore les potins ! Endora lit encore un numéro de la revue « Harpies », et prononce convenablement le nom de Jean-Pierre pendant tout l'épisode.

Un épisode moyen donc, seule la scène avec Jean-Pierre et Alfred au bar avec l'olive peut prêter à sourire mais rien de plus. Il faut aussi bien regarder les scènes de repas de l'épisode, que je trouve particulièrement bien fournies en nourriture !

Retour à l'index


9. LA PANNE D'ÉLECTRICITÉ
(THE SHORT HAPPY CIRCUIT OF AUNT CLARA)

Résumé :

Tante Clara garde une fois de plus Tabatha. Clara pour essayer d'empêcher Tabatha de pleurer tente de lui jouer du piano, alors qu'elle utilise sa magie, elle crée une panne de courant géante qui va jusque la centrale électrique. Elle fait alors appel à un sorcier avec qui elle vient de rompre : Ocky. Celui-ci doit garder les mains levées pour que la lumière reste chez les Stevens. Ceux-ci débarquent avec le client et Clara rend invisible Ocky, grâce à elle Jean-Pierre obtient le contrat.

Critique :

Bon épisode, qui va décrocher quelques rires mais pas plus. On recommence avec Tante Clara et ses embrouilles, c'est maintenant une ficelle bien rodée de la série. Cette fois-ci, elle provoque une panne d'électricité géante, et elle doit faire appel à un sorcier qui vient de rompre avec elle pour aller avec une plus jeune : Ocky, incarné par Reginald Owen (« Opération Vol », « Un Shérif à New-York », « Les Farfelus) qui faisait l'Amiral Boom dans Mary Poppins et qui reviendra dans un autre épisode de la série.

Ce dernier doit garder les mains levées pour que la lumière reste chez les Stevens. Jean-Pierre et Samantha reviennent chez eux avec le client (joué par Arte Julian déjà présent dans la série) et Alfred, Clara cache alors Ocky dans le placard. C'est alors que Charlotte Kravitz arrive et découvre Ocky dans le placard, pour ne pas que Jean-Pierre le voit, Tante Clara rend Ocky invisible, et on ne voit que ses chaussures s'en aller.

Le client de Jean-Pierre est emballé et il remporte le contrat. Finalement la panne d'électricité était vraiment un incident technique. Il n'y aura réellement que la scène de fin qui vous décrochera des rires, avec la cacophonie de tout le monde qui arrive, y compris les électriciens qui vont faire en sorte que les Steven n'aient plus de lumière car ce n'est pas normal qu'ils en aient! Le top du surréalisme étant lorsque l'on voit juste les chaussures de Ocky sortir de la maison et que le client de Jean-Pierre croit qu'il s'agit d'une idée publicitaire. Petit détail : les Stevens ont maintenant un piano dans leur maison dans cet épisode.

Retour à l'index


10. LE PSYCHIATRE
(I'D RATHER TWITCH THAN FIGHT)

 

  

Résumé :

Samantha et Jean-Pierre ont une nouvelle dispute à propos d'un veston de Jean-Pierre, au bureau, Alfred qui voit un psychanalyste, donne des conseils à Jean-Pierre, de son côté Samantha reçoit les même de la part de Louise. Une nouvelle dispute éclate, et Endora fait appel au Docteur Freud en personne tandis que Jean-Pierre revient avec le Docteur Kramer : une dispute éclate entre les deux psychiatres, tout redevient normal entre Samantha et Jean-Pierre.

Critique :

C'est un bon épisode, certes pas amusant sur tout le long de l'épisode et ne donnant pas d'énormes fou rires, mais il arrivera tout de même à vous dérider. La scène forte en rire étant évidemment lorsque Samantha fait sa séance de thérapie avec le Docteur Freud, incarné par Norman Fell (« Arabesque », « Le Prince de Bel Air », « La 5e Dimension ») et évidemment ensuite la dispute entre lui et le Docteur Kramer, interprété par Parley Bear qui était déjà apparu dans un épisode précédent et qui est un habitué de la série. Tout cela sous le regard amusé d'Endora.

Il y a aussi la petite scénette du début lorsque Jean-Pierre s'en va sans veston, et que Samantha lui dit qu'il va prendre froid, il revient alors et elle claque la porte avec sa magie, Jean-Pierre revient alors et fit un signe négatif de la tête, ce qui a le don d'exaspérer Samantha. Mais, on voit également l'immense tendresse et toute la gentillesse dont Samantha est capable envers Jean-Pierre avec la scène de fin.

Retour à l'index


11. LE DÉLICIEUX MAÏS SOUFFLÉ
(OEDIPIUS HEX)

 

Résumé :

Endora apparaît chez Samantha et lui parle des faiblesses humaines, Samantha rétorque que Jean-Pierre n'est pas comme ça. Elle fait alors apparaître du pop-corn ensorcelé, celui-ci à la particularité de rendre les gens totalement désinvoltes. L'entourage de Jean-Pierre commence à succomber au pop-corn magique d'Endora, jusqu'à Alfred. Cela fini par devenir insupportable, mais grâce à cela les femmes du comité auquel Samantha participe, ont le budget qu'elles souhaitaient, et Endora finit par lever l'enchantement du pop-corn.

Critique :

C'est encore un épisode bien délire, et on se demande comment les scénaristes faisaient pour avoir de telles trouvailles ! Le pop-corn enchanté qui rend les gens totalement désinvoltes et sans aucun souci. Dans tous les personnages qui viendront rejoindre Jean-Pierre dans sa journée de détente, on retrouvera M. Parkinson, interprété par Irwin Charone, Le Policier incarné par Paul Smith qui sont des habitués de la série, le réparateur de télé joué par Paul Dooley (« ALF », « Les Contes de la Crypte », « Star-Trek : Deep Space Nine ») et le laitier interprété par Ned Glass (« West Side Story », « Vegas », « Trapper John M.D. »). Tout ce beau monde envahissant, fini par énerver Samantha, qui découvre que Endora a ensorcelé du pop-corn.

Si l'épisode en lui-même ne vous tirera qu'un ou deux sourires, c'est surtout le thème abordé qui est juste génial. Lorsque je l'avais vu pour la première fois, il m'avait vraiment fait rêver ! C'était une formidable trouvaille.

Dans les petits détails, en français, le pop-corn est traduit par « maïs soufflé », à cette époque le terme du pop-corn ne devait pas encore être d'actualité, néanmoins il est amusant de constater que c'est la même chose pour le titre sur le DVD. Un épisode comme on les aime dans cette série : original et divertissant.

Retour à l'index


12. LA CHAISE ANTIQUE
(SAM'S SPOOKY CHAIR)

Résumé :

Samantha achète une chaise rustique dans un magasin d'antiquités. Mais très vite, elle se rend compte, que celle-ci possède un étrange comportement. Très vite, ils découvrent que le fauteuil est vivant et peut se déplacer tout seul. Il revient chez Samantha alors que cette dernière l'avait cédé à un important client de Jean-Pierre. Samantha découvre qu'il s'agit d'un de ses anciens amoureux que sa tante Enchantera a été obligée de transformer. Heureusement, Samantha le rechange en humain et fait une copie du fauteuil pour la femme du client.

Critique :

Bon épisode, sans plus, l'histoire du fauteuil qui est en fait un sorcier est également une bonne trouvaille, mais il n'y a pas beaucoup d'instants amusants ni de crise de fou rire avec cet épisode. Néanmoins, il faut tout de même admirer l'exploit technique (car il faut se remettre dans le contexte des années 60 pour les effets spéciaux) de l'animation et du fauteuil avec les pieds articulés. D'ailleurs, cette idée de gens transformés en objets et qui sont d'anciens amoureux de Samantha, sera réutilisée dans la série beaucoup plus tard.

Ici, c'est Clyde un sorcier, interprété par Roger Garret (« Jeannie de Mes Rêves », « Adam-12 », « L'Amoureuse »). La dispute entre les clients est par contre assez ennuyeuse et énervante : l'attitude de M. Cosgrove est particulièrement insupportable.

L'actrice Anne Seymour, qui fait Mme Cosgrove reviendra dans un autre épisode de la série beaucoup plus tard, elle n'a rien à voir avec l'actrice Jane Seymour. Néanmoins le rôle de la femme du monde qu'elle tient ici, retranscrit parfaitement certaines personnes vantardes à tout bout de champs et imbu d'eux-même : le portrait est vraiment très criant. Il faut bien observer la scène lorsqu'elle est à table chez Samantha et Jean-Pierre, c'est un régal.

Retour à l'index


13. L'INOUBLIABLE ÉLECTRICIEN – 1RE PARTIE
(MY FRIEND BEN – PART 1)

Résumé :

Samantha tente de réparer une lampe qui ne fonctionne pas. Alors qu'elle ne s'y attend pas, Tante Clara arrive. Voulant se mêler de l'affaire et aider Samantha à réparer sa lampe, Tante Clara fait apparaître Benjamin Franklin. Celui-ci voulant voir comment ses inventions sont utilisées, part tout seul visiter la ville. Alors que Clara et Samantha le retrouvent et l'emmènent à une caserne de pompiers, Benjamin Franklin démarre par inadvertance un camion de pompiers, et cause des dommages. Il est arrêté, sa caution est fixée à 1000$ et son procès dans 4 semaines, mais alors qu'ils arrivent chez eux, Clara renvoie Benjamin Franklin dans son siècle.

Critique :

C'est une fois plus un épisode avec des embrouilles causées par Tante Clara. Cette fois-ci, elle ne trouve rien de mieux que de faire venir Benjamin Franklin, incarné par Fredd Wayne (« Lou Grant », « Simon & Simon », « Wonder-Woman »). Chose amusante, il a repris son rôle de Benjamin Franklin dans d'autres séries comme « Simon & Simon » par exemple, et était le consultant historique pour cet épisode en deux parties. Par réellement amusant, cela permet de remettre dans l'esprit des gens toutes les inventions desquelles il est à l'origine.

Un bon épisode, éducatif, sans plus. La seule scène qui pourra vous décrocher un rire, est lorsque Jean-Pierre renre et qu'il voit Benjamin Franklin, Samantha arrive à ce moment-là, elle remet une chope de bière à Jean-Pierre, puis en présentant Franklin, se sauve en vitesse dans la cuisine.

Tante Clara est toujours aussi ennuyeuse avec ses gaffes et pertes de mémoires. Et en plus, elle se rappelle enfin une formule mais au mauvais moment. Une chose à noter, dans la version originale, lorsque Samantha se présente avec Clara à Benjamin Franklin, ce dernier se présente en... Français et Samantha lui répond en Français. Clara demande alors ce qu'ils ont dit et Samantha lui dit qu'au siècle de Franklin, il était courant de parler Français, que c'était bien vu.

Dans la version Française, du fait que c'est doublé dans notre langue, on a donc inversé le sens de la phrase : Franklin parle en anglais, et Samantha répond en anglais en disant à Clara que ça faisait chic au temps de Franklin de parler anglais.

Retour à l'index


14. L'INOUBLIABLE ÉLECTRICIEN – 2E PARTIE
(MY FRIEND BEN – PART 2)

Résumé :

Tante Clara réussi enfin à faire revenir Benjamin Franklin, le procureur qui voulait faire une entente amiable avec Jean-Pierre se ravise lorsqu’Alfred en entrant dans le bureau hurle de joie pour toute la publicité faite autour de Benjamin Franklin pour leur client : La Franklin Electric. Le procès a donc lieu. Les témoins se succèdent et Samantha finit le plaidoyer, Franklin est libre.

Critique :

La deuxième partie est dans la même lignée que le premier épisode. Pas très drôle, mais rappelle les inventions de Benjamin Franklin. On aperçoit dans cet épisode un acteur encore très jeune dans le rôle du journaliste Bill Whalen, qui deviendra une vedette des séries américaines des années 80 : Paul Sand (« Wonder-Woman », « Allô Nelly Bobo », « Le Monde de Joan »). De même que Mike Road (« Opération Danger », « Sam Cade », « Sergent Anderson ») en tant que l'assistant du procureur chargé de l'accusation contre Benjamin Franklin.

Mike Road, sera très connu pour ses doublages voix également (le dessin-animé des 4 Fantastiques, en tant que Red Richards, le narrateur dans la série tv « Le Voyage Extraordinaire » ou encore Capitaine Caverne). Bref, pas beaucoup de gags visuels, et Samantha utilise peu ses pouvoirs de sorcière. C'est surtout sur l'aspect du personnage de Franklin qu'est mis l'accent. La fin de l'épisode avec Tante Clara et Franklin qui sortent ensemble nous donne un joli moment d'émotion. Un épisode classique de la série.

Retour à l'index


15. UN ÉLÉPHANT À POIS
(GAZEBO NEVER FORGETS)

Résumé :

Jean-Pierre est absent, et Samantha va à la banque à sa place pour obtenir un prêt pour démolir leur Gazebo et faire une petite aire de jeux à la place. Tout se passe bien, car le frère du banquier travaille avec l'agence de Jean-Pierre, mais un inspecteur doit venir chez eux pour voir leur maison. Malheureusement, Tante Clara s'emmêle les pieds encore dans ses formules et fait apparaître un éléphant rose à pois que Tabatha avait vu en peluche plus tôt au parc dans la matinée, sauf que l'éléphant de Tante Clara est un vrai. L'enquêteur dit à son patron que Samantha à un éléphant rose, et il vient chez Samantha avec Alfred. Heureusement, Samantha arrive à éviter de justesse qu'on voit l'éléphant.

Critique :

Encore un épisode avec Tante Clara, si on continue comme ça, on va commencer à avoir une overdose. D'autant que les épisodes avec elle, commencent vraiment à être de moins en moins drôles. Le gag de son arrivée en catastrophe n'amuse plus, ses sempiternelles erreurs de magie sont plus ennuyeuses qu'autre chose, bref ce n'est vraiment plus hilarant. Et même Marion Lorne qui incarne Clara n'attire plus autant la sympathie qu'avant. On retrouve Steve Franken qui était déjà apparu dans l'épisode « Chantage » de la saison 2 et qui fait ici encore un enquêteur pas très net. 

Le gag visuel avec l'éléphant rose peine à décrocher le rire, et le fait de le traîner dans toute la maison, pour éviter que l'inspecteur le voit n'amène pas plus d'hilarité. Seule à la limite la scène de fin, lorsque l'inspecteur repart dans un état décomposé pourrait être légèrement drôle mais sans plus. Jean-Pierre est absent pendant tout l'épisode, mais nous avons le « truc » des séries tv américaines où il est censé donner un coup de téléphone à Samantha. Un épisode au final très moyen, parmi les plus faibles de la série.

Retour à l'index


16. LA COURSE DE BOITES À SAVON
(SOAPBOX DERBY)

Résumé :

Samantha aide un de ses petits protégés, Johnny, à participer à une course de boîtes à savon, qui sont en fait des petites voitures à pédales pour enfants. Johnny veut participer à une course, et demande à Samantha si elle peut aller voir son père pour l'inscription, ce dernier n'étant pas très pour que Johnny participe à ce genre de chose. Johnny est accusé d'avoir triché pendant la course du grand prix par Charlotte Kravitz dont le neveu participe également, heureusement le père de Johnny arrive et ce dernier est confirmé comme vainqueur. Il gagne également le grand prix national.

 

Critique :

On retrouve un peu le même scénario qu'avec un autre petit garçon que Samantha aidait, et que sa maman surprotégeait, sauf qu'ici, c'est pour des courses de boîtes à savon : activité typiquement américaine. Rien de bien amusant une fois encore dans cet épisode, et Samantha utilise surtout son pouvoir pour aider Johnny, incarné par Michael Shea (« Les Aventures de Huckleberry Finn », « Insight », « Au fil des Jours »), son petit protégé. Dont le père, interprété par William Bramley (« Star-Trek TOS », « Les Bannis », « Cannon ») est trop occupé par son métier de mécanicien.

Heureusement, Samantha arrivera à le décider à venir disculper son fils et à être plus présent pour lui. À noter qu'on voit un nouveau membre de la famille Kravitz : Flash, joué par Peter Dunhill et qui à part ce rôle dans cet épisode ne fera qu'une autre apparition dans la série tv : Laredo, il est le neveu de Charlotte Kravitz. Bref, encore un épisode faible de la série tv, où l'on voit encore une bonne action de Samantha. Petit détail, la série a pris pour cet épisode Robert Ellis Logan comme consultant technique pour les boîtes à savon et qui fut champion national du grand prix des boîtes à savon en 1965.

Retour à l'index


17. VOYAGE SUR LA LUNE
(SAM IN THE MOON)

Résumé :

Jean-Pierre soupçonne Samantha d'être allée sur la Lune, et fait analyser de la poussière par un pharmacien. Entre temps, il rentre chez lui et fait un rêve où il confie la poussière et du thé à la NASA en analyse, et que ceux-ci l'accusent d'être un espion. Samantha se retrouve alors en prison. Jean-Pierre se réveille, et le téléphone sonne, le pharmacien a analysé la poussière et le thé qui n'est pas du thé. Heureusement, Samantha arrive à arranger les choses en faisant s'envoler les preuves.

Critique :

On continue dans les épisodes faibles de la série tv. Il n'y a rien de vraiment drôle tout au long de l'épisode qui traîne un peu en longueur. L'histoire commence par des images de la lune que la télévision retransmet et Jean-Pierre pense que Samantha est allée dans la lune avec sa mère. Il fait alors analyser de la poussière et un thé de sorcier, par M. Grand incarné par Joseph Mell (« La 4e Dimension », « Serpico », « Le Magicien »). Ce dernier se rend chez Samantha avec son beau-frère qui explique qu'il n'a jamais vu du thé comme Jean-Pierre a donné à analyser, Samantha fait alors soulever un vent qui emporte le fameux thé.

Les traces sont effacées. Rien de vraiment amusant donc, on attend mieux de cette série. La seule partie intéressante est lorsque Jean-Pierre se fait interroger par les gens de la Nasa dans son rêve, et que Samantha en cellule dit que Jean-Pierre veut tout savoir minute par minute, mais ce n'est pas ce qui sauve l'épisode.

Retour à l'index


18. HO HO LE CLOWN
(HOHO THE CLOWN)

Résumé :

Tabatha et Samantha vont assister à l'enregistrement d'une émission de Ho Ho Le Clown, le clown favori de Tabatha. Endora arrive à l'improviste et va avec elles. Endora ne pouvant s'en empêcher, lance un sort à Ho Ho Le Clown, qui ne veut plus faire ses émissions si Tabatha n'y assiste pas. Tout le monde pense alors, et le client de Jean-Pierre le premier, que l'émission est truquée et que Jean-Pierre et Ho Ho sont de connivence. Heureusement, Samantha interviendra et sauvera la situation.

Critique :

Épisode assez amusant, mais auquel il manque ce petit truc pour le rendre vraiment hilarant. Une fois de plus, c'est Endora qui est la cause du malheur, pensant que sa petite fille est lésée, elle envoûte Ho Ho Le Clown, interprété par Joey Forman (« Max La Menace », « Les Héritiers », « L'Île Fantastique ») pour qu'il donne tous les cadeaux à Tabatha et qu'il ne puisse plus faire ses émissions sans elle.

Petit détail : on retrouve Dick Wilson en client de Jean-Pierre et non en alcoolique au bar, comme on a l'habitude de le voir dans les autres épisodes de la série tv. La séquence la plus amusante de l'épisode étant lorsque Ho Ho se présent chez les Stevens avec le Poney, et qu'il apporte une photo de lui.

batmanan 1 18 3

Alfred et le client arrivent alors, et Samantha les fige pour mettre au point une histoire : c'est un nouveau « truc » de la série qui sera réutilisé plus tard, le fait de figer les gens pour donner le temps à Samantha et Jean-Pierre de se sortir d'une situation périlleuse. On notera la vraie personnalité d'Alfred : qui au moindre problème se décharge sur tout le monde, et est prêt à renvoyer Jean-Pierre si nécessaire. Il aura cette attitude dans d'autres épisodes de la série. E

nfin, Samantha redit la règle que lorsque une sorcière jette un sort, elle, et elle seulement peut le défaire (on dérogera à cette règle plusieurs fois dans la série). Bref, un épisode plaisant, rien de plus. Anecdotique : cet épisode sur l'édition DVD, porte le nom de « Hoho Le Bouffon ».

Retour à l'index


19. LA SUPER VOITURE
(SUPER CAR)

Résumé :

Jean-Pierre est en repos, et Endora apparaît, Samantha demande alors à sa mère de faire la paix avec Jean-Pierre. Pour cela, Endora offre à Jean-Pierre une concept car qui va bientôt sortir. Mais alors que Jean-Pierre pense qu'il s'agit d'une copie, il constate en fait que c'est l'originale. Alfred et un client débarquent et ils veulent utiliser la voiture pour une publicité, Samantha réussi à ramener Endora qui restitue la voiture avec le client qui était au volant. Heureusement, il obtiendra les droits pour l'utiliser dans sa publicité pour des saucisses.

Angel 2 19 2

Critique :

Un épisode plaisant une fois de plus, mais pas foncièrement drôle. Depuis quelques épisodes, la série joue plus sur les quiproquos des situations, plutôt que sur les gags visuels, l'intention est certes louable, mais ne fonctionne pas toujours. C'est le cas ici, et ça ne décroche pas assurément un sourire.

Cette fois-ci Endora offre une concept car à Jean-Pierre sans se soucier des conséquences, tout le but de l'épisode consistant à rendre la voiture sans que le client l'utilise dans sa publicité. Heureusement, au final tout rentrera dans l'ordre. On retrouve Irwin Charone dans le rôle du client, qui est un habitué de la série. Un petit mot sur la voiture utilisée dans l'épisode, il s'agit de la voiture Mach II (vrai nom utilisé dans la série) construite en 1965 par Gene Winfield.

Angel 2 19 3

La voiture sera réutilisée en photo dans un épisode de la série Star-Trek classic quelques années plus tard, il s'agit de l'épisode 25 de la saison 2 : « Sur les Chemins de Rome », elle était nommée : Jupiter 8. Elle était basée sur un châssis d'une Citroën DS de 1956 et avait le moteur chromé « Corvair » de Chevrolet. Elle comportait un toit et des portes électriques. On reverra également la voiture dans la série « Batman » des années 60. Encore un épisode sympathique donc, mais rien de plus.

Retour à l'index


20. LA VACHE SACRÉE
(THE CORN IS AS HIGH AS A GUERNSEY'S EYE)

Résumé :

Tante Clara débarque chez Jean-Pierre et Samantha en étant déprimée, Endora et Enchantera lui ont conseillé de se changer en un objet utile, plutôt que d'utiliser la magie. Clara essaye de se changer en plante, mais sans succès. Samantha décide de l'emmener déjeuner en ville avec Jean-Pierre pour lui remonter le moral. Samantha qui a oublié quelque chose s'absente quelques minutes, et lorsqu'elle revient, ne trouvant pas Tante Clara, elle croit que celle-ci s'est changée en vache. Mais Jean-Pierre trouve Tante Clara assoupie et prévient Samantha de son erreur, Samantha remet alors les choses en ordre.

Critique :

Dans la lignée des précédents épisodes, pas hilarant, mais assez amusant dans l'ensemble. Cette fois-ci c'est au tour de Samantha de faire une gaffe. En partant quelques minutes car elle a oublié de reprendre la montre de Jean-Pierre au bijoutier (à noter que dans la version française, il lui demande de passer chez « Cartier »), Tante Clara se réfugie dans une petite tente et s'assoupit. Revenant et ne trouvant pas Tante Clara, Samantha pense que cette dernière s'est changée en vache lorsqu'elle en croise une dans le hall de l'immeuble où elle est. Malheureusement c'est la vache d'un client dont Jean-Pierre essaye d'avoir le contrat. Finalement Jean-Pierre trouve tante Clara, prévient Samantha qui ramène la vache. Tout rentre dans l'ordre.

Cet épisode, en fait, prépare le terrain pour l'épisode suivant : en effet, Tante Clara en arrivant au début de l'épisode raconte que Endora et les tantes de Samantha lui ont dit qu'elle devrait abandonner la magie et se transformer en quelque chose d'utile. Ce sont les prémices de son procès à venir. La scène finale de cet épisode est tout même assez amusante, avec toutes les vaches qui arrivent dans le jardin et la réaction de Tante Clara à cet égard. Mention spéciale à Ginger, la vache de l'épisode qui est d'une docilité et d'un calme olympien.

Retour à l'index


21. LE PROCÈS DE TANTE CLARA
(TRIAL & ERROR OF AUNT CLARA)

Résumé :

Endora vient avertir Samantha : Clara va être jugée pour la défaillance de sa magie, et elle sera soit transformée en simple mortelle ou un objet utile. C'est Samantha que Tante Clara a choisi pour la défendre. Le procès commence alors chez Samantha et ça tourne mal pour Tante Clara, mais Jean-Pierre revient à l'improviste pour récupérer des papiers dont il a besoin pour un client. Alors qu'il va voir le tribunal, Clara fait tout disparaître et remet le mobilier de Samantha en place. Le jugement est reporté.

Critique :

Suite directe de l'épisode précédent, Endora se met donc à pied d'œuvre pour faire condamner Clara et ainsi qu'elle soit changée en simple mortelle ou en objet utile. Pour cela, un tribunal est mis en place et il y a même un juge, incarné par Arthur Malet (« Annie Agent Très Spécial », « Les Mystères de L'Ouest », « Une Vraie Vie de Rêve »).

Le juge Bean devant les preuves accablantes décide de changer Clara en simple mortelle, mais alors que Jean-Pierre arrive dans le salon, Clara fait tout disparaître pour aider Samantha et le jugement est reporté. Plusieurs choses à noter dans cet épisode, tout d'abord une réalisation différente et assez énergique avec par exemple le visage des tantes de Samantha en gros plan pour donner un effet assez impressionnant, et réussi.

Ensuite, il faut noter l'attitude hypocrite des tantes de Samantha qui condamnent Clara et ensuite pleurent comme des madeleines lors de la sentence. Il faut d'ailleurs remarquer que les tantes de Samantha ont encore changé d'actrices : Ottola Nesmith pour Enchantra et Nancy Andrews pour Hagatha dans cet épisode. On remarque aussi que c'est encore Endora à l'origine du procès, et son attitude très désinvolte et cruelle envers Clara.

La scène de fin où Clara explique à Samantha qu'elle n'aurait pas supporté de voir sa nièce dans l'embarras vis à vis de Jean-Pierre est un moment très touchant. On sent alors toute l'affection d'Elizabeth Montgomery transparaître à l'écran pour Marion Lorne. Rien que pour cela, l'épisode mérite 3 bottes.

Retour à l'index


22. PIÈGE À SOUHAITS
(THREE WISHES)

Résumé :

Endora offre 3 vœux à Jean-Pierre, car elle pense qu'il veut tromper Samantha. Alfred part à Honolulu à la place de Jean-Pierre qui se retrouve à escorter une jolie mannequin : Buffy, jusqu'à Boston. Endora pense alors que Jean-Pierre a utilisé ses vœux, et arrive à persuader Samantha que Jean-Pierre la trompe. Alors qu'elle appelle dans sa chambre à Boston, elle tombe sur Buffy. En rentrant, alors que Samantha va quitter Jean-Pierre, ce dernier utilise alors les 3 vœux qui n'ont pas été utilisés. Samantha n'a plus qu'à s'excuser.

Critique :

On reprend le thème d'un épisode précédent de la série, où déjà Endora avait accordé 3 vœux à Jean-Pierre, c'était l'épisode 23 de la saison 2, intitulé « Les Trois Souhaits » et où Jean-Pierre se transformait en Alfred Tate. Une fois de plus, Endora ne dit rien à Jean-Pierre qui est censé avoir utilisé ses souhaits pour rester avec Buffy, incarnée par Linda Gaye Scott (« Batman » la série des années 60, « Le Frelon Vert », « Columbo »), la charmante mannequin blonde complètement myope.

Il faut d'ailleurs noter ce détail de la série, après beaucoup d'épisodes où Endora ou encore Samantha se sont toujours trouvées en position de force vis à vis de Jean-Pierre, cet épisode inverse pour une fois la tendance, et c'est lui qu'elle met en position de force vis à vis des femmes. 

Le moment le plus fort est lorsque Jean-Pierre réalise son second souhait et qu'il va bannir Endora pour toujours, mais que Samantha le ramène à la raison juste à temps, il met alors un bannissement de 8 jours seulement. Détail amusant, Jean-Pierre semble voir pour la première fois  la, jolie, tenue de sorcière de Samantha, or dans l'épisode où ils emmènent Michel voir le père noël, elle la porte pourtant déjà. Bref, épisode moyen mais rien de plus et qui sent un peu le réchauffé.

Retour à l'index


23. UNE MÉMOIRE EXTRAORDINAIRE
(I REMEMBER YOU... SOMETIMES)

batmanan 1 23 1

Résumé :

Jean-Pierre qui a eu une défaillance de mémoire devant un important client, se voit mettre au poignet une montre par Endora qui lui permet d'avoir une mémoire infaillible. Mais très vite, il devient insupportable, et à cause de cela, il va perdre le fameux client. Samantha comprend alors qu'Endora est l'origine de cela, et trouve l'objet qui lui donne sa fabuleuse mémoire. Tout fini par rentrer dans l'ordre.

batmanan 1 23 2

Critique :

L'épisode est drôle dès le démarrage, lorsque Endora arrive et empoisonne Jean-Pierre. Dès lors, elle lui met une montre au poignet qui lui permet d'avoir une mémoire infaillible. À partir de là, il se rappelle tout le nécessaire important pour son client Ed PennyBaker, interprété par Dan Tobin (« Les Espions », « Bonanza », « Brigade Criminelle »), qui est un habitué de la série. L'épisode d'ailleurs via le portrait du client de Jean-Pierre dépeint au vitriol les gens arrogants qui veulent écraser les autres par leur connaissance, sans avoir beaucoup d'intelligence et qui sont en définitive d'un ennui mortel.

batmanan 1 23 3

Jean-Pierre devient alors aussi rasoir que son client. Le moment le plus drôle est lorsque c'est la femme du client, Cynthia PennyBaker qui est jouée par Grace Albertson (« L'Homme de Fer », « Mission Impossible », « Sergent Anderson »), qui récupère la montre et qu'ainsi elle rive le clou à Jean-Pierre et son mari, dont ce dernier réalise qu'il était vraiment insupportable. Belle trouvaille dans cet épisode, la série faisait vraiment preuve d'une imagination débordante et c'est ce genre là qu'on aime regarder.

Retour à l'index


24. UNE CÉLÈBRE PEINTURE
(ART FOR SAM'S SAKE)

batmanan 1 24 1

Résumé :

Endora s'est mise en tête de faire de Samantha un peintre reconnu, et alors que Samantha a peint une toile pour une œuvre de charité, Endora va à la galerie et change le tableau de Samantha par celui d'un grand nom de la peinture contemporaine : Henri Mouchet. C'est alors qu'un client de Jean-Pierre, expert en peinture, décide de l'acheter. Il la remporte, Samantha doit utiliser une ruse avec un parfum de sa mère pour la récupérer.

batmanan 1 24 2

Critique :

Endora est encore présente et elle fait à nouveau un sale tour qui plonge Samantha et Jean-Pierre dans les ennuis. Elle remplace la toile peinte par sa fille par une toile d'un peintre célèbre, le client de Jean-Pierre, M. Cunningham interprété par Arthur Julian un habitué de la série, l'achète. Samantha n'a alors d'autre choix que d'user d'un stratagème avec un parfum d'Endora pour récupérer sa toile. On apprend ou plutôt la série confirme une chose avec cet épisode en ce qui concerne les pouvoirs des sorcières : comme dans un précédent épisode avec la voiture, lorsque les sorcières veulent quelque chose, c'est obligatoirement une chose qui existe déjà quelque part. 

batmanan 1 24 3

Sauf si elles en font des copies. De même, les clients de Jean-Pierre depuis deux épisodes sont assommants, et écrasent les gens avec leur pseudo savoir qui agace tout le monde. Petit détail : les peintures étaient prêtées par Martin Lowitz Galleries, une galerie d'art ouverte jusque dans les années 70, qui ferma après la mort de Martin Lowitz, et qui se trouvait à Beverly Hills. C'est un épisode correct sans plus.

Retour à l'index


25. UN AMI DISTINGUÉ
(CHARLIE HARPER, WINNER)

batmanan 1 25 1

Résumé :

Un vieil ami de Jean-Pierre, Charlie Harper, vient manger avec sa femme chez Samantha et Jean-Pierre. Charlie ayant un plus grand train de vie que Jean-Pierre, avec sa femme, en mettent plein la vue aux Stevens. Samantha fait alors apparaître un manteau de vison et des bijoux pour faire croire qu'ils ont des moyens aussi. Malheureusement, Daphné veut le manteau de vison de Samantha. Ce qui provoque une dispute entre Jean-Pierre et Samantha. Mais Samantha offre le manteau en cadeau à Daphné car elle aime Jean-Pierre.

batmanan 1 25 2

Critique :

Excellent épisode, mais pas dans le rire une fois de plus. L'épisode montre encore une fois un tableau féroce des gens aisés qui n'arrêtent pas à longueur de temps de se vanter de leurs richesses et qui sont snobs à souhait. Charlie, interprété par Angus Duncan (« Starsky et Hutch », « 200$ + Les Frais », « Starman »), est lui un gentil garçon qui réussi tout mieux que Jean-Pierre depuis qu'ils se connaissent au collège, mais sa femme Daphné, jouée par Joanna Moore (« Alfred Hitchcock Présente », « Le Virginien », « Sur la Piste du Crime »), au contraire, elle, adore faire étalage de sa richesse matérielle.

Si l'épisode n'est pas très amusant, la scène où Samantha offre le manteau à Daphné et qu'elle fait sa déclaration à Jean-Pierre est très émouvante, Dick York ayant un regard si doux, c'est vraiment le moment fort de l'épisode en émotion.

batmanan 1 25 3

Petit détail amusant, Endora pour une fois fait une intervention au bon moment pour faire des remontrances à sa fille sur le fait qu'elle essaye de faire croire des choses sur sa richesse qui ne sont pas. Superbe épisode donc mais une fois encore ce n'est pas dans la drôlerie, mais c'est le second côté de « Ma Sorcière Bien-Aimée » avec l'humour, avec cet épisode Samantha remontre toute la force de leur amour à elle et Jean-Pierre, au point de transformer Daphné avec le paquet qu'ils reçoivent à la fin de l'épisode.

Retour à l'index


26. LA REINE VICTORIA
(AUNT CLARA'S VICTORIA VICTORY)

batmanan 1 26 1

Résumé :

Tante Clara qui parle de l'époque Victorienne avec Samantha, souhaite retourner à ce temps-là où elle était dame d'honneur de la reine Victoria. Mais elle se trompe à nouveau dans la formule magique, et la reine Victoria arrive dans le salon de Jean-Pierre et Samantha. Malheureusement pour Samantha, Alfred débarque avec un client, M. Morgan, qui est un vrai tyran et qui rencontre la reine. La confrontation se passe mal, et Alfred envoi M. Morgan au diable, Samantha décide alors de rattraper l'affaire. Clara réussi enfin à renvoyer la reine dans son siècle.

batmanan 1 26 2

Critique :

Revoilà Tante Clara et ses idioties, cette fois-ci dans cet épisode, elle fait apparaître la reine Victoria, incarnée par Jane Connell (« Appelez-Moi Docteur », « M.A.S.H. », « New-York Police Judiciaire ») qui reviendra dans la série sous le personnage de Hepzibah par exemple, et qui est une tyran à part entière. Malheureusement, Clara béate d'admiration devant sa « majesté » ne veut pas la renvoyer dans son époque et veut corriger avec la reine le 20e siècle.

Malheureusement pour Samantha, un malheur n'arrivant jamais seul, Alfred vient avec un client M. Morgan, joué par Robert H. Harris (« Mannix », « L'Homme de Fer », « Holmes et Yoyo »), et qui lui aussi mène les gens autour de lui à la baguette. Morgan se confronte à la reine Victoria qui le remet en place, mais Alfred qui en a assez, renvoi Morgan chez lui. Samantha doit alors faire appel à la magie pour le ramener à la raison.

batmanan 1 26 3

L'épisode vous décrochera quelques bons rires, même si l'attitude de Clara est énervante à souhait et totalement irresponsable. Mais heureusement, Samantha commençant à s'énerver, prendra l'affaire en main. La scène la plus amusante étant la discussion entre M. Morgan et Alfred dans son bureau à propos de sa publicité.

Bon épisode donc, qui remonte la série, mais je trouve qu'on a un peu trop de présence de Clara. Néanmoins, le regard de la personne rétrograde qu'est la reine Victoria sur l'époque plus actuelle des années 60, est intéressant dans cet épisode. Comme on le dirait vulgairement, « la vieille est à la ramasse » et c'est ça qui fait sourire.

Retour à l'index


27. LA FILLE DU DIABLE
(THE CRONE OF CAWDOR)

batmanan 1 27 1

Résumé :

Jean-Pierre reçoit une jolie cliente Terry Warbell pour laquelle il doit faire une campagne de publicité. Mais Terry est plus intéressé par Jean-Pierre que par sa publicité. Endora se méfie néanmoins de quelque chose. Doutes confirmés lorsque Charlotte Kravitz appelle Samantha pour lui dire qu'une vieille femme qui n'aurait que 24 ans est chez elle et qu'elle se nomme Terry Warbell. Endora et Samantha découvrent alors que c'est la « Vieille de Cawdor » qui est avec Jean-Pierre et qu'elle va lui voler sa jeunesse. Heureusement Samantha arrivera à temps pour empêcher cela.

batmanan 1 27 2

Critique :

Bon épisode, il ne décroche pas beaucoup de rires, mais aborde un nouveau thème dans la série : le fantastique. Et c'est ce qui le démarque réellement des autres, et le met en avant. Ce thème sera réutilisé dans d'autres épisodes, mais bien trop peu à mon goût. En effet, en partant de l'idée de base que Samantha est une sorcière, dans le domaine du fantastique il y a d’énormes possibilités.

Cet épisode-ci conte l'histoire d'une vieille femme qui a 500 ans, et qui a pris l'apparence d'une jeune humaine pour se faire embrasser d'un homme jeune et ainsi lui voler sa jeunesse. Ici, la vieille femme prend l'apparence de Terry Warbell, interprétée par Julie Gregg qui était apparue en blonde dans l'épisode 28 de la saison 2 « Tout est Bien qui Fini Bien » et qui jouait le rôle de la fille snob du client de Jean-Pierre, et qui est une cliente de Jean-Pierre pour lui voler sa jeunesse.

batmanan 1 27 3

Heureusement, pour une fois Endora est d'une sagacité irréprochable et lorsque Mme Kravitz trouve la vraie Terry Warbell sous l'apparence de la vieille femme, jouée par Dorothy Neumann (« Mannix », « Les Routes du Paradis », « Adam-12 »), les doutes d'Endora sont confirmés. Cet épisode montre d'ailleurs un nouveau visage d'Endora particulièrement agréable : il suffit de voir la scène où elle vient interroger Terry Warbell dans l'agence de Jean-Pierre en étant déguisée en reporter de la mode, c'est exquis. On en redemande.

Alfred reste fidèle à lui-même avec toujours son attitude qui ne sert... que ses intérêts ! À noter que Jean-Pierre et Samantha fêtent l'anniversaire de leur première rencontre. En conclusion, cet épisode ne vous fera pas rire aux éclats, mais son petit côté fantastique, le rend... fantastique !

Retour à l'index


28. UN TRÈS GENTIL GARÇON
(NO MORE, MR NICE GUY)

batmanan 1 28 1

Résumé :

Endora et Jean-Pierre ont une nouvelle prise de bec à propos de Tabatha, Endora décide alors de jeter un sort à Jean-Pierre pour qu'il soit détesté de tous. Et ça marche, les clients d'Alfred n'arrivent plus à le supporter, et Jean-Pierre perd confiance en lui. Alfred appelle alors Samantha qui comprend que Jean-Pierre a été ensorcelé par sa mère. Elle réussira à faire lever le sortilège dont Jean-Pierre est victime.

batmanan 1 28 2

Critique :

C'est encore un bon épisode, en effet, il ne décroche pas de fou rire, mais comme pas mal d'autres épisodes de la série, il est assez drôle du début à la fin. Endora sort une nouvelle trouvaille pour empoisonner la vie de Jean-Pierre. Les scènes où les personnes changent d'attitude envers Jean-Pierre et se mettent à le détester sont un vrai régal, du joli mannequin, incarnée par Judy Lang (« Les Mystères de L'Ouest », « Max La Menace », « Le Virginien »), jusqu'au client d'Alfred : M. Baldwin, joué par Larry D. Mann (« Opération Vol », « Chaparral », « Bonanza ») et qui était apparu plus tôt dans la série en policier, c'est tout simplement jubilatoire. Surtout le passage avec l'adjoint au maire qui est terrible.

batmanan 1 28 3

Et l'attitude d'Alfred enfonce le clou, le meilleur étant à la fin lorsque Baldwin revient et que Jean-Pierre lui fait des courbettes alors que l'enchantement est levé. Très amusant. On retrouve également à nouveau Dick Wilson en poivrot dans le bar de Jean-Pierre, et lui aussi ne supporte pas Jean-Pierre bien qu'il n'ait reçu aucun sortilège. L'équipe de tournage a maintenant bien rôdé toutes les techniques de l'humour et commence à les déployer doucement mais sûrement. De même qu'elle ne se prive pas pour montrer des jolies jeunes femmes courtement vêtues.

Retour à l'index


29. UNE BELLE-MÈRE COMPRÉHENSIVE
(IT'S WISHCRAFT)

Résumé :

Les parents de Jean-Pierre débarquent à la maison et malheureusement, Tabatha utilise de plus en plus ses pouvoirs magiques. Mais la mère de Jean-Pierre et Endora se détestent cordialement, et Endora s'en va fâchée. Mais elle jette un sort à Jean-Pierre pour qu'il reçoive un seau d'eau à chaque fois que Samantha pleurera, la douche froide commence pour Jean-Pierre. D'autant plus, que la mère de Jean-Pierre pense qu'ils se sont disputés avec Samantha. Heureusement, cette dernière trouvera le calme et la force de tout arranger.

Critique :

C'est un bon épisode, pas exceptionnel mais qui n'est pas mal du tout. À nouveau c'est Endora qui vient mettre la zizanie, d'autant plus que les parents de Jean-Pierre sont présents. Je les trouve d'ailleurs toujours aussi ennuyeux, et je n'arrive vraiment pas à accrocher à eux, je trouve qu'ils plombent l'épisode.

Tabatha utilisant de plus en plus ses pouvoirs, il faut qu'ils soient très prudents désormais lorsque les parents de Jean-Pierre viennent. La scène forte de l'épisode est sans conteste lorsque Endora et la mère de Jean-Pierre s'acharnent sur Samantha en pensant qu'ils se sont disputés et que ça ne va pas bien entre eux.

Endora est tellement aveuglée par le fait qu'elle déteste Jean-Pierre et la mère de Jean-Pierre par le fait que c'est Endora qui est responsable de tout : on plaint sincèrement Samantha qui fait preuve d'un calme et d'un courage exemplaires. Heureusement, Jean-Pierre reviendra en montrant que tout va bien, et tout finira par s'arranger. Les gags visuels dans l'épisode ne sont malheureusement pas très amusants. Et on voit dans cet épisode toute l'animosité qu'il y a entre Endora et Phylis la mère de Jean-Pierre.

Retour à l'index


30. COMMENT RÉUSSIR EN AFFAIRES
(HOW TO FAIL IN BUSINESS WITH ALL KINDS OF HELP)

Résumé :

Endora arrive chez Samantha, et suite à une conversation houleuse, s'en va influencer un gros client de Jean-Pierre pour qu'il signe le contrat avec l'agence d'Alfred. De ce fait, sa patronne, Mme Marushka se déplace personnellement pour signer le contrat, mais Jean-Pierre pense que c'est Endora déguisée et il la jette dehors. L'affaire est à l'eau, heureusement Samantha réussira à rattraper les choses de justesse.

Critique :

Très bon épisode qui a quelques moments forts. Endora tente cette fois-ci d'aider Jean-Pierre à obtenir un contrat, et influence un représentant d'une grosse cliente. Mme Marushka, interprétée par Lisa Kirk qui a eu une plus grande carrière avec ses propres créations qu'en tant qu'actrice, se déplace alors elle-même au bureau de Jean-Pierre et ce dernier pense qu'il s'agit d'Endora qui a pris l'apparence de la cliente. Il la jette donc dehors avec perte et fracas. La scène d'ailleurs de ce moment-là est tout simplement délicieuse.

Mais il s'agissait de la vraie Mme Marushka, heureusement Samantha utilise ses pouvoirs pour rattraper l'affaire. Lisa Kirk en tant que Mme Marushka a une énergie incroyable, son arrivée dans le bureau de Jean-Pierre fait un peu penser à Belmondo version féminin, c'est incroyable. Les gags visuels ne sont pas légions, mais la scène du tableau dans lequel Samantha s'est incrusté est pas mal réalisée. Un épisode comme on aime en avoir dans cette série : drôle et intelligent.

Retour à l'index


31. DES AMIS SINCÈRES
(BEWITCHED, BOTHERED & INFURIATED)

Résumé :

Tante Clara débarque chez Samantha et Jean-Pierre, et en faisant apparaître un journal du lendemain, lit dedans que Alfred, le patron de Jean-Pierre, va avoir un accident et se casser une jambe. Jean-Pierre demande alors à Samantha de retrouver où Alfred et Louise sont partis pour les rejoindre et éviter qu'Alfred se blesse. Alfred et Louise sont exaspérés du harcèlement de Jean-Pierre et Samantha qui découvrent que Tante Clara s'est trompée et qu'elle avait un journal du lendemain datant d'il y a 10 ans. Samantha les renvoie dans le temps et tout s'arrange.

Critique :

La série poursuit sur sa lancée depuis quelques épisodes et qu'elle a visiblement choisie pour finir la saison 3 dans de bonnes conditions. En effet, les épisodes ne sont pas hilarants à l'extrême, mais ils sont assez amusants pour être agréables avec des petites trouvailles originales et sympathiques. C'est encore le cas ici, le prétexte que Jean-Pierre et Samantha rejoignent Louise et Alfred pour empêcher Alfred de se casser la jambe, est surtout pour pouvoir mettre en place quelques bons gags.

Le meilleur étant le fil rouge avec le manager de l'hôtel, incarné par Jack Fletcher (« Drôles de Dames », « Côte Ouest », « Starman ») et qui était déjà apparu dans un précédent épisode de la série, celui-ci voit tous les tours de Jean-Pierre et Samantha et l'attitude de dire qu'il doit arrêter de boire, plus ses gestuelles, etc. sont tout simplement très amusantes. À retenir : la jolie tenue courte de tennis jaune de Kasey Rogers dans cet épisode et qui nous montre ses superbes jambes, le fait que Jean-Pierre lorsque cela l'arrange ne rechigne plus pour utiliser la magie et tourne allégrement sa veste, alors qu'il allait faire un serment à Tante Clara. Et qu'enfin c'est encore une fois Tante Clara qui a fait une bourde. La boucle est bouclée.

Retour à l'index


32. L'HOMME ET LA GRENOUILLE
(NOBODY BUT A FROG KNOWS HOW TO LIVE)

batmanan 1 23 1

Résumé :

Un inconnu aborde Samantha dans le parc d'une façon odieuse, Samantha utilise sa magie ce qui semble soulager l'homme. Celui-ci est heureux d'être sûr que Samantha est une sorcière, car il est une grenouille qui a été transformé en homme. Il s'invite chez elle, alors que Samantha doit recevoir un client de Jean-Pierre avec Alfred et Louise. Heureusement, Samantha découvre avec l'aide de Phoebe la compagne de Fergus la grenouille, qu'il a acheté le vœu de devenir humain, elle peut donc le retransformer en grenouille.

batmanan 1 23 2

Critique :

Encore un bon épisode qui s'enchaîne aux autres, cette fois-ci Samantha est abordé par une grenouille changée en humain, qui lui demande de le faire redevenir grenouille. On retrouve alors dans cet épisode une des règles de la série : seule la sorcière qui a jeté un sort peut l'annuler. Sauf, visiblement, si il a été acheté à la sorcière et souhaité par celui qui l'a reçu. Très vite, cependant, Fergus la grenouille joué par John Fielder (« Star-Trek TOS », « La 4e Dimension », « McMillan & Wife ») qui reviendra dans la série sous d'autres personnages, devient insupportable surtout lorsque le client de Jean-Pierre annonce qu'il va faire de la soupe de tortue.

batmanan 1 23 3

Néanmoins, Fergus s'accroche, et grâce à Phoebe la compagne grenouille de Fergus, interprétée par Corin Camacho (« Lou Grant », « Flamingo Road », « Section 4 »), Samantha apprend qu'en fait Fergus a acheté son souhait et qu'elle peut donc le défaire sans aucun problème. Pas trop de gags visuels, c'est surtout sur les dialogues que tout se joue, et le client ivrogne de Jean-Pierre. Amusante la scène où Samantha transforme Phoebe la grenouille en jolie femme, et que Fergus qui l'observe de près dit à Samantha qu'elle a tout raté sur elle. La scène hystérique avec Charlotte Kravitz n'étant pas foncièrement drôle.

Retour à l'index


33. UN SORCIER DE MÉDECIN
(THERE'S GOLD IN THEM THAR PILLS)

batmanan 1 24 1

Résumé :

Jean-Pierre est malade, et Endora arrive pour aller faire les magasins avec Samantha. Mais cette dernière ne peut pas laisser Jean-Pierre seul, et dit à sa mère qu'elle ne pourra pas venir avec elle. Endora fait alors appel au Docteur Bombay. Il guérit instantanément Jean-Pierre, et ce dernier avec Alfred ont l'idée de commercialiser le remède du docteur Bombay. Malheureusement, des effets secondaires apparaissent. Heureusement Samantha retournera voir le Docteur Bombay et arrangera ça. 

batmanan 1 24 2

Critique :

On termine cette saison 3 en beauté avec un excellent épisode ! Et cela tient en un seul nom : Le Docteur Bombay, incarné par Bernard Fox qui était apparu dans un épisode précédent de la série et qui faisait Désiré l'homme qui ne croyait pas aux sorciers et autres mages. Alors Bernard Fox n'exploite pas encore totalement son personnage, et pour sa première apparition est assez sur la réserve, il ne fera ses plaisanteries verbales vaseuses que plus tard lorsqu'il reviendra dans les autres saisons de la série.

Nous apprenons également avec cet épisode, que les sorciers et sorcières ont un organisme supérieur aux humains, puisque le Docteur Bombay n'a pas le droit de soigner des humains, car ils pourraient absorber des substances qui ne font rien aux sorciers mais peuvent faire du mal aux humains. Le moment fort de l'épisode est sans conteste lorsque Jean-Pierre rejoint Alfred dans son bureau avec le client, et que ceux-ci ont la voix qui devient fluette sous l'effet secondaire du remède du Docteur Bombay.

batmanan 1 24 3

Et Alfred de dire à l'assistant du client qui a une petite voix aussi, que lui aussi est touché et ce dernier de répondre : non, j'ai toujours eu cette voix-là ! Il faut voir également le regard de Samantha lorsque le remède pour que tout le monde retrouve sa voix marche, et que l'assistant à la petite voix garde la même : c'est absolument délicieux.

Petit détail, la série suit encore la chronologie réelle, lorsque Alfred parle à la fin de l'épisode il dit que ces trois dernières années ne lui ont amené que des ennuis et qu'il demande à Jean-Pierre depuis combien de temps est-il là : 3 ans. Date de début de la série, lorsque Jean-Pierre venait d'entrer à l'agence d'Alfred, et nous sommes à la saison 3. Excellent épisode, on a qu'une hâte : foncer vers la saison 4 pour revoir le Docteur Bombay !

Retour à l'index