Saison 8Présentation

L'Homme de fer

Le Retour de l'homme de fer


 LE RETOUR DE L'HOMME DE FER
(THE RETURN OF IRONSIDE)

hommedefer tel

Téléfilm écrit par Rob Edden et William Read Woodfield. Musique: John Cacavas. Directeur de la photo : Neil Roach. Réalisation : Gary Nelson.

Résumé :

Après une réunion avec ses anciens équipiers, Robert Dacier accepte de rempiler le temps de sauver la fille d’Eve Whitfield, Suzanne, accusée d’un double meurtre, celui de son petit ami et de la femme avec lequel elle le trompait. Il doit aussi élucider le meurtre du directeur de la police de Denver, Bell.

Critique :

Grâce à Perry Mason, on a vu vieillir Raymond Burr, mais le choc est grand concernant Don Galloway et surtout Barbara Anderson à 48 ans que l’on avait encore revue inchangée en 1979 dans Hawaii Police d’Etat. Don Mitchell a coupé ou perdu ses cheveux, et de tous les anciens, il est celui qui a le plus mal vieilli, il est méconnaissable. Bonne surprise en revanche pour Elizabeth Baur, qui a délaissé ses pinceaux et tableaux, et à 46 ans, pour son tout dernier rôle, est merveilleusement bien conservée, bien que dix huit ans soit passés depuis sa dernière enquête en 1975. Rappelons que pour les anciens téléspectateurs, elle n’était pas que Fran, mais aussi Teresa O’Brien dans Le Ranch L.

Comme si elle voulait rattraper d’un coup son absence pendant les quatre dernières saisons, Barbara Anderson est omniprésente aux côtés de Raymond Burr. Ce n’est qu’en milieu de métrage que Don Mitchell et Elizabeth Baur interviennent dans l’enquête. Mais leurs scènes sont très brèves.

On s’interroge, dans un téléfilm réunion, sur l’utilité du personnage de la fille d’Eve. En effet, on la voit beaucoup trop au détriment d’Eve et Fran.

Le scénario est assez complexe, ce qui gâche un peu le plaisir de retrouver nos héros. Elizabeth Baur a dû se demander pourquoi on était venu la chercher pour finalement ne lui donner quasiment rien à jouer. En 18 ans, les temps ont changé et l’esprit de la série, qui s’était déjà quelque peu perdu lors des dernières saisons, a disparu. On entend que très brièvement le fameux thème de Quincy Jones.

Raymond Burr et Don Galloway dominent la distribution en temps d’antenne et en importance de leurs personnages dans l’intrigue. Le téléfilm a dû laisser indifférents les jeunes de 1993, tandis que pour les anciens téléspectateurs, il avait un ultime parfum de nostalgie.

Anecdotes :

  • Robert Dacier est désormais barbu et moustachu. Il porte des lunettes pour lire.

  • Dacier est marié à Katherine (Dana Wynter). Il est retraité et s’occupe d’un vignoble.

  • Ed Brown est devenu directeur adjoint de la police.

  • Eve Whitfield s’est mariée à un certain Dwyer pendant 22 ans mort trois ans avant ce film et a une fille, Suzanne (Perrey Reeves). Barbara Anderson est revenue malgré une brouille avec NBC-Universal qui fut la raison de son départ en 1971 durant la saison 4. Eve déclare avoir quitté le service depuis des années. Si son mari est mort tué en service en 1990, et qu’elle l’ait épousé 22 ans avant, elle se serait mariée en 1968, ce qui n’était pas le cas dans la série en 1971.

  • L’histoire se déroule à Denver et plus à San Francisco. Ceci est dû à l’attachement de Raymond Burr à cette ville où il tourna Perry Mason.

  • Perrey Reeves (1970-) a joué dans Chucky 3, Retour à la fac, Mr and Mrs Smith.

  • Après la série, Don Galloway (1937-2009) a joué dans Dallas, Mc Gyver, Arabesque, avant de prendre sa retraite en 1995.

  • Don Mitchell (1943-2013) sortait de sa retraite pour ce téléfilm, comme Elizabeth Baur et Barbara Anderson.

  • Il n’est plus question du mariage de Mark Sanders avec Diane.

  • Suzanne souffre de problèmes d’alcoolisme.

  • Dana Wynter (1931-2011) avait participé dans d’autres rôles à deux épisodes de la série.

  • Mark est devenu juge, de la 19e cour d’appel.

  • Derniers rôles de Don Mitchell et Dana Wynter avant leur disparition.

  • Le personnage de Katherine a été créé pour ce téléfilm afin de remplacer (selon Internet Movie Data Base) le commissaire Randall, dont l’interprète Gene Lyons est mort en 1974.

Retour à l'index