Saison 2Saison 1

Belphégor

Présentation 


 

NOUVEAU - Retrouvez notre grand dossier autour de la saga Belphégor avec le guide d'épisodes de la série TV et des adaptations cinématographiques par Patrick Sansano : http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/belphegor-1965Rejoignez la discussion autour de Belphégor sur notre forum : http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/belphegor-1965

Posted by Le Monde des Avengers on Saturday, October 24, 2015

En 1964, Jacques Armand et Claude Barma décident d'adapter le roman d'un écrivain oublié, Arthur Bernède, dont les romans (« Poker d’As », « Les aventures du détective Chantecoq », « Cœur de française », « Judex », « Vidocq ») ne sont plus réédités. Le tandem veut réaliser l’une des aventures de Chantecoq, « Belphégor », une histoire de fantôme dans le Louvre. Mais le roman, publié en 1927 parallèlement à la sortie d’une adaptation au cinéma en film muet à épisodes par Henri Desfontaines, n’est plus réédité par Tallandier depuis…1949. L’éditeur refusant de le réimprimer, Claude Barma ira photocopier l’exemplaire… de la bibliothèque nationale !

Les compères se rendent compte alors que le roman de Bernède est fort décevant, mal écrit, révélant trop vite son mystère (l’identité du « fantôme ») et relève plus du roman d’aventures genre « Fantômas » que du fantastique pur. Armand décide de garder quelques idées du livre (le fantôme dans le musée, l’assassinat par le revenant d’un gardien, le fait que le but de l’histoire est la recherche d’un trésor, la double identité de l’héroïne criminelle), mais de concevoir une histoire entièrement inédite, dont le but soit de faire peur. La France cartésienne n’a jamais aimé le fantastique, et le tandem Armand-Barma pense qu’il y a là matière à défricher une terre inédite.

Claude Barma est fasciné par le livre de Louis Pauwels « Le matin des magiciens », et demande à son scénariste de créer une intrigue ésotérique. Ainsi, les comploteurs recherchent le métal de Paracelse, dont un morceau serait caché dans la statue de Belphégor (Dieu égyptien) au Louvre, et non plus le trésor des Valois, comme dans le roman.

belphegor presentation 1

On change les personnages : le détective Chantecoq disparaît. Le jeune journaliste du roman Jacques Bellegarde devient l’étudiant André Bellegarde. Colette, la fille de Chantecoq, devient celle du commissaire Ménardier, cité dans le roman, mais qui n’y a qu’un rôle mineur d’inspecteur. On remplace Maurice de Thouars, méchant jugé n’ayant pas assez d’étoffe, par l’énigmatique Boris Williams. Simone Desroches, maîtresse de Bellegarde devient Laurence Borel, on lui crée une jumelle, Stéphanie, qui se substitue à Madame Maury, sœur de Simone. Le gardien du Louvre Gautrais subsiste dans la série, mais le personnage d’Elsa Bergen, la dame de compagnie, ainsi que le baron Papillon, pourtant importants dans le livre, sont éliminés. En revanche, Jacques Armand crée un savoureux personnage de vieille dame espiègle, Lady Hodwin, qui sera la mère de Boris Williams.

belphegor presentation 2

Volontairement, Jacques Armand va multiplier les détails et bizarreries qui ne trouveront aucune réponse au dernier épisode : Le vieil homme du début qui fait des prédictions, l'enfant qui guide le fantôme dans le Louvre, le fait que Colette, dès sa première rencontre, connaisse l'identité d'André Bellegarde, pourtant un étudiant anonyme.

Une fois le scénario terminé, on se met en quête des comédiens. André Malraux, alors ministre de la culture, trouve le projet trop commercial et refuse le tournage au Louvre. Barma devra donc se contenter de filmer le musée de l’extérieur, et pour les scènes d’intérieurs, il va tout reconstituer aux studios de Saint Maurice.

belphegor presentation 3

Pour jouer le double rôle de Laurence et Stéphanie, Barma choisit la muse de Saint Germain des Près, l’actrice mais surtout chanteuse Juliette Gréco. Ménardier est attribué à René Dary, comédien qui a connu son heure de gloire au cinéma et cherche un second souffle. Christine Palle (devenue Delaroche) et Yves Rénier, deux inconnus sont choisis pour incarner les héros Colette et André. La comédienne Sylvie (vedette au cinéma de « La vieille dame indigne ») sera Lady Hodwin et François Chaumette le méchant de l’histoire, Boris Williams, bien plus impressionnant que le Maurice de Thouars du livre. Le gardien Gautrais a les traits de Paul Crauchet. L’équipe tourne sans se douter qu’elle va, durant la diffusion, en mars 1965, tenir la France entière en haleine pendant quatre samedis.

belphegor presentation 4

Retour à l'index

Toucher le fond… (Broken - Part 1)