COMMENTAIRES DE CYD CHILD, DOUBLURE DE DIANA RIGG,
AVEC LA PARTICIPATION DE JAZ WISEMAN
par Denis Chauvet

Si les commentaires de Peter Wyngarde étaient plutôt quelconques, ceux de Cyd Child sont particulièrement intéressants et évoquent de nombreux points, souvent connus, mais parfois inédits et surprenants. Tellement de choses que je ne les ai pas toutes notées. Je me suis concentré sur les passages qui m’intéressaient. A compléter par un autre amateur !

Cyd Child révèle qu’elle se destinait à la photographie mais, indirectement, un concours de circonstances l’orienta vers la série. Un de ses professeurs était payé pour faire du judo ce qui l’intrigua vu que ce sport était sa passion. Elle contacta un des cascadeurs et envoya son C.V. et oublia tout ça très vite mais Ray Austin lui téléphona car la doublure de Diana Rigg, un homme, s’était blessé. Elle fit plus ou moins l’affaire et Ray Austin l’instruisit semaine après semaine. La ressemblance avec l’actrice était parfois trompeuse lorsqu’elles portaient le  même accoutrement et même un chien la regarda avec horreur se rendant compte que ce n’était pas Diana Rigg. Cyd Child réaffirme qu’elle est venue avec la saison couleur (Jaz  Wiseman aurait dû le savoir) et Diana Rigg allait être doublée par une femme alors qu’elle l’était par un homme durant la saison n&b, ce qui jurait parfois à l’écran. Au début, elle faisait autre chose entre deux passages pour la série puis elle signa un contrat et elle travailla que sur The Avengers. Elle habitait un petit village et elle se levait à cinq heures et demie pour commencer à sept heures trente. La fin de la journée était fixée vers six heures un quart.  Bons baisers de Vénus fut son premier épisode et elle participa, plus ou moins, à tous les épisodes couleur avec Mrs Peel.

Cyd Child avait sa propre garde-robe, une copie en fait de celle de Diana Rigg. On apprend que Diana a des jambes plus longues mais que Cyd a une taille plus grande ! Le cuir est évoqué : c’est une matière très difficile à utiliser pour les scènes en mouvements et l’épisode Meurtres à épisodes, le seul à utiliser des vêtements en cuir, est évoqué.  Cyd Child fut suivie lors de la fameuse scène de combat près du pont par une couturière avec fil et aiguille. Les membres de l’équipe pouvaient acheter les vêtements après le tournage mais ceux de Cyd Child étaient de toute façon dans un piteux état.

Elle raconte l’anecdote du membre de l’équipe qui lui demanda un autographe mais à la signature ‘Cyd Child’, il crut qu’elle se moquait de lui avant de venir s’excuser dix minutes après l’entrée de Diana Rigg sur le plateau. La séquence du Village de la mort est également analysée. Celle où le réalisateur, Robert Asher, a volontairement interrompu le tournage de la scène de torture alors que Cyd Child, dans l’eau sale, avait encore la possibilité de retenir sa respiration plus longtemps. Asher n’aimait pas cette scène qui le mettait mal à l’aise ! Elle a beaucoup aimé le tournage d’Epic sur lequel elle prit part à de nombreuses scènes. Plusieurs autres points connus sont évoqués : le passage du Mort Vivant qui a un peu inquiété les producteurs car on voyait nettement le visage de Cyd mais aucune lettre de protestation de téléspectateurs ne fut reçue. Egalement la scène de Remontons le temps où le réalisateur ne la trouvait jamais assez proche de la moto jusqu’à la répétition où la cascadeuse fut heurtée par la machine. On ne lui a jamais redemandé de tourner une telle scène par la suite. Elle a adoré le tournage de La chasse au trésor avec la seconde équipe par un magnifique été. Un tournage principalement en voiture dans la campagne.

Au sujet de Patrick Macnee : il était adorable, aimable et très professionnel. C’est la figure paternaliste de la série.

Au sujet de Diana Rigg : j’aimais beaucoup travaillé avec elle, une personne privée, très professionnelle. Je m’entendais très bien avec elle.

Au sujet de la série : elle avait vu quelques épisodes avant d’être engagée mais elle était très occupée avec le judo. Elle était deuxième dan.

Au sujet de Brian Clemens : il était constamment là, apportant beaucoup d’idées et c’était le principal contact avec l’équipe ‘dirigeante’.

Au sujet de Peter Cushing : un bon vilain mais aussi un homme adorable et si gentil.

C’était sa première expérience à la télévision mais elle était consciente de la popularité de la série, surtout pendant les tournages en extérieurs. Il fallait presque se cacher pour ne pas être suivi par des gens intéressés par la série. Jaz Wiseman apprend à Cyd qu’il existe des sites bien faits pour connaître la location exacte de ces tournages en extérieur.

Pour l’épisode Le retour des cybernautes, Cyd Child évoque la scène où le cybernaute fait incursion dans l’appartement de Steed (il est interprété par un cascadeur Terry Richards) et la séquence finale avec sa chaussure abimée (plus de détails dans les informations complémentaires).

Elle raconte une anecdote lorsqu’elle s’est perdue dans Londres, vêtue en Mrs Peel (elle se souvient à la fin de l’épisode que c’était la tenue qu’elle portait). Elle ne connaissait pas la capitale et en route pour les studios d’Elstree, elle s’est égarée et le policier lui fit signe de circuler sans dire un mot.

Une scène de combat pouvait prendre quatre jours de tournage pour trente secondes à l’écran car cela nécessitait beaucoup de préparation. Les doublures servaient le plus souvent à couvrir les assurances. D’ailleurs, les scénaristes prenaient en compte la participation des doublures dans leur histoire. Cyd Child eut quelques bleus mais pas de blessures sérieuses à part une cicatrice lors du tournage des New Avengers et une blessure au dos où Diana Rigg dut faire la scène elle-même. Etonnamment, ni Cyd Child, ni Jaz Wiseman ne réussisse à mettre un nom sur l’épisode en question : Interférences.  Les cascadeurs étaient des êtres humains et ils essayaient de se protéger du mieux qu’ils pouvaient. Ray Austin faisait la chorégraphie et les scènes de combat étaient tournées, puis les inserts en gros plans avec les stars étaient ajoutés par la suite. Beaucoup de travail de doublages était également effectué pour des scènes anodines, tournées par la seconde équipe alors que la première était passée à l’épisode suivant, ce qui permettait de gagner du temps. Le tournage se faisait en moyenne sur dix jours mais il pouvait arriver de travailler un week-end. Diana Rigg était parfois présente sur le plateau pour participer au début et à la fin des scènes. Evidement, avec la remasterisation des nouveaux DVD, il est assez facile de repérer les doublures.

Au fur et à mesure que l’épisode passe, Cyd Child reconnaît les passages où les deux acteurs vedettes sont doublés. Evidement, à l’époque, cela ne se remarquait pratiquement pas car l’écran était petit et les diffusions en Grande-Bretagne étaient en noir et blanc, même pour cette cinquième saison. Jaz Wiseman pose parfois des questions un peu stupides, comme si elle avait dû voir le premier épisode des Cybernautes pour participer au second !

Sinon, le coté vestimentaire est évoqué car les vêtements de Patrick Macnee (conçus par Pierre Cardin) et ceux de Diana Rigg ne sont pas démodés plus de quarante après le tournage. Cyd Child cite dans un passage intéressant l’influence du marché américain car aucune image ne devait montrer une arme pointée vers un visage ou un nombril dénudé !

Lors du générique final, Cyd Child révèle que son nom ne figure pas car on ne devait surtout pas éventer que Diana Rigg avait une doublure. Seul le nom de Ray Austin est cité en tant que coordinateur des cascades.

Après les Avengers, Cyd Child a travaillé sur les séries New Avengers, Cosmos 1999 et le James Bond, Rien que pour vos yeux entre autres.