Le Retour du RoiUn voyage inattendu (2012)

Saga Tolkien au Cinéma

Présentation Le Hobbit



dossiers pres 3 

Fiche technique

Musique : Howard Shore

Scénario : Peter Jackson, Guillermo del Toro, Fran Walsh et Philippa Boyens, d'après J. R. R. Tolkien

Réalisation : Peter Jackson

Quelques notes sur le roman

Publié le 21 septembre 1937, Le Hobbit aurait commencé à être rédigé vers 1929. A la base, ce récit vise uniquement à distraire les enfants de JRR Tolkien. Dans une première version, le chef des Nains s’appelle « Gandalf » avant que ce nom soit attribué au magicien précédemment dénommé « Bladorthin ». Le dragon a lui aussi changé plusieurs fois de nom, commençant par « Pryfftan » avant de se voir appeler « Smaug » ; ce qui est pour Tolkien « une mauvaise blague de philologue » puisque ce nom signifie « glisser ». A l’origine, c’est Bilbon qui devait tuer le monstre mais, jugeant cela peu crédible, l’auteur attribue cet acte à l’archer Bard. Le roman reste alors inachevé un moment avant d’être complété par le passage de la bataille des cinq armées. Terminé à l’été 1936, remis à l’éditeur en octobre, le roman, lu avec enthousiasme par le fils de l’éditeur Unwin, est finalement publié après d’ultimes corrections par l’auteur. L’ouvrage est un immense succès. En 2008, il a été publié à cent millions d’exemplaires. Il a été traduit en français pour la première fois en 1969 (nouvelle traduction, 2012).

hobbit pres 2

Le tournage

A l'instar du Seigneur des anneaux, Bilbo le Hobbit avait déjà été adapté en film d'animation en 1977. Orson Bean y doublait le héros, tandis que la voix de Gandalf était assurée par le réalisateur John Huston.

Évoqué depuis la sortie du Retour du roi, dernier volet de la trilogie du Seigneur des Anneaux, Le Hobbit a mis plus de temps que prévu à se monter. Initialement proposé à Sam Raimi, le projet a ensuite atterri entre les mains de Guillermo del Toro, qui a dû faire face à la grève des scénaristes (début 2008), aux problèmes financiers de la MGM et à divers reports avant de jeter l'éponge, en juin 2010, forçant Peter Jackson à prendre lui-même les choses en main.

Le grand favori pour incarner Bilbon a longtemps été James McAvoy. Puis on a parlé de Daniel Radcliffe, David Tennant, Shia LaBeouf, Erryn Arkin ou Tobey Maguire, mais le rôle est finalement revenu à Martin Freeman. L’acteur a pourtant dû refuser la proposition, dans un premier temps, pour cause de conflit d'emploi du temps avec le tournage de la série Sherlock. Mais la production a fini par trouver un arrangement pour que le comédien puisse faire les deux.

Si Andy Serkis a dû réenfiler la combinaison inhérente à la performance capture, pour faire revivre Gollum, l'acteur a également expérimenté l'autre côté de la technique, en tant que réalisateur de la seconde équipe.

La superviseuse des prothèses Tami Lane s'est occupée du maquillage de tous les acteurs, le procédé étant plus ou moins important selon que l'on parle d'un nain, d'un gobelin ou d'un hobbit : "Les idées ont d'abord été testées sur ordinateur sur des photographies des acteurs. Une fois la sélection achevée et les modèles perfectionnés, on crée des moules qui servent à la fabrication manuelle des masques en silicone", explique-t-elle. Le temps moyen pour appliquer une prothèse représente environ une heure et quart.

Avant Le Hobbit, Martin Freeman (Bilbon) et Benedict Cumberbatch (la voix de Smaug) se connaissaient déjà, puisqu'ils sont les héros de la série Sherlock pour la BBC depuis 2010. Il en va de même pour Orlando Bloom (Legolas) et Luke Evans (Bard l'archer) qui s'étaient côtoyés sur le tournage des Trois Mousquetaires.

Débutées le 21 mars 2011, les prises de vues des deux volets du Hobbit se sont achevées le 6 juillet 2012, après 266 jours de tournage, soit 8 de moins qu'il n'en avait fallu à Peter Jackson pour mettre en boîte les trois épisodes du Seigneur des Anneaux.

Les acteurs Ian Holm et Christopher Lee ont tourné leurs scènes à Londres aux Studios Pinewood, pour des raisons de santé. En effet, les comédiens de 81 ans (pour Holm) et 90 ans (pour Lee) ne se sentaient pas la force d'aller jusqu'en Nouvelle-Zélande pour le tournage.

Comparant les 13 nains du film à une équipe de rugby, la scénariste Frances Walsh a estimé qu’il fallait équilibrer un peu toute cette énergie masculine, en ajoutant un personnage féminin inédit : celui de Tauriel, incarné par l'actrice Evangeline Lilly. "C’est une décision qui vous oblige à ne pas vous comporter en fan de Tolkien mais en scénariste", a-t-elle déclaré.

Dans la précédente trilogie, le réalisateur Peter Jackson avait utilisé un procédé de "perspective forcée" afin de donner l'illusion que certains personnages étaient plus grands que d'autres. Néanmoins, pour Le Hobbit, la 3D rend désormais ce dispositif désuet. La production s'est donc largement servie de doublures, mais aussi du "Slave Motion Control". Ce procédé consiste à construire deux décors où se déroule l'action : le premier dimensionné pour les acteurs principaux, et le second créé sur fond vert pour les personnages plus petits ou plus grands apparaissant dans la même scène. Les comédiens peuvent ainsi jouer la séquence dans les deux décors simultanément, tandis que les caméras filment chaque décor de manière parfaitement synchronisée.

La première photo de La Désolation de Smaug a été dévoilée en décembre 2012, mais quelques heures après le premier cliché de Le Hobbit : la Bataille des Cinq Armées, qui est pourtant le troisième et dernier volet de la trilogie.

Legolas est plus âgé que Thranduil, son père ! En effet, Orlando Bloom, qui récupère son costume d’elfe qu’il avait abandonné à l’issue du Seigneur des Anneaux, est plus vieux que Lee Pace qui incarne son père, le roi des elfes de la Forêt Noire. Le premier accuse 36 ans contre 34 à son cadet de paternel !

Plusieurs membres du film ont la particularité d’avoir joué dans une adaptation de Sherlock Holmes. Si Benedict Cumberbatch triomphe à la télévision dans les habits du célèbre détective donnant la réplique à Martin Freeman, qui officie en qualité du Dr. Watson dans Sherlock, Stephen Fry a également participé à une aventure du héros de Sir Arthur Conan Doyle. L’acteur britannique était ainsi Mycroft, le frère de Sherlock, aux côtés de Robert Downey Jr. dans Sherlock Holmes – Jeu d’Ombres. De son côté, Ian McKellen alias Gandalf incarnera lui aussi l'exécrable mais génial détective dans l'adaptation du roman Mr Holmes.

Le mercredi 11 décembre 2013, alors que La Désolation de Smaug est sur le point de sortir aux Etats-Unis, les frères Bob et Harvey Weinstein déposent une plainte contre Warner Bros. S'estimant spoliés par le studio, ils réclament 75 millions de dollars de dommages et intérêts. Propriétaires des droits jusqu'en 1998, les deux producteurs exigent ainsi de recevoir une partie des profits des volets 2 et 3 du Hobbit. De son côté le studio met en avant une clause du contrat de cession signé à la fin des années 90 stipulant que les Weinstein n'ont droit qu'à un pourcentage sur le premier volet.

Pour réaliser la trilogie du Hobbit, Peter Jackson s'est servi des annexes écrites par J.R.R. Tolkien, qu'il rédigea après avoir achevé son livre. Comme l'explique la productrice Fran Walsh : "Il faut dire qu'il avait besoin d'enrichir cet univers et d'en révéler davantage, ce qui nous a permis de donner plus d'ampleur au récit à travers ces trois films, tout en restant fidèle aux intentions de l'auteur."

Lors des batailles du film, des milliers de soldats s'affrontent sans merci. En réalité, seuls douze cascadeurs ont réalisé ces scènes de combats, puis ont été multipliés par ordinateur.

tetes pres 1

Casting

Martin Freeman/Bilbon Sacquet : acteur britannique, il débute au théâtre. Au cinéma, il a joué dans Love Actually (2003), H2G2, le guide du voyageur galactique (2005), La Ronde de nuit (2007), Petits meurtres à l’anglaise (2010), Le dernier pub avant la fin du monde (2013), Captain America : Civil War (2016). A la télévision, on l’a vu dans Casualty (1998), The Office (2001-2003), Fargo (2014) mais c’est son rôle de John Watson dans Sherlock (2010-2016) qui lui a donné la notoriété.

Richard Armitage/Thorin : acteur britannique, il débute au théâtre et a été membre de la Royal Shakespeare Company. Si le rôle de Thorin lui a donné une certaine notoriété, il a relativement peu joué au cinéma (Captain America ; First Avenger, 2011 ; Alice de l’autre côté du miroir, 2016) et surtout pour la télévision : Casulaty (2001), North and South (2004), Robin des Bois (2006-2009), Miss Marple (2007), MI-5 (2008-2010), Hannibal (2015).

Ken Stott/Balin : acteur britannique né en Ecosse, il entre à la Royal Shakespeare Company dans les années 1970. Trouvant peu de rôle au théâtre, il s’oriente vers la télévision. On a pu le voir dans Taggart (1988), Messiah (2001-2005). Il joue aussi au cinéma : Petits meurtres entre amis (1994), La guerre selon Charlie Wilson (2007), Le Monde de Narnia-Le prince Caspian (2008), Un jour (2011).

Evangeline Lilly/ Tauriel : actrice canadienne, c’est la série Lost (2005-2010) qui lui apporte la célébrité. On a pu la voir au cinéma dans Real Steel (2011), Ant-Man (2015).

Benedict Cumberbach/Smaug et le Nécromancien (en VO) : acteur britannique, il débute au théâtre et recevra un Oliver Award pour sa double interprétation de Frankenstein (2011) qu’il jouait avec Jonny Lee Miller. Après de nombreux rôles secondaires, il accède à la célébrité avec la série Sherlock (2010-2017). On le voit ainsi dans les films La Taupe (2011), Star trek Into Darkness (2013), Imitation Game (2014), Doctor Strange (2016). L’acteur serait apparenté au roi Richard III. Il a été anobli commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique en 2015.

Sylvester McCoy/Radagast : acteur britannique né Percy Ken-Smith, il débute au théâtre. En 1987, il devient le septième acteur à incarner le Docteur dans Docteur Who (1987-1989), le dernier de la première série. S’il joue essentiellement au théâtre, on a aussi pu le voir dans la série Casualty (2001, 2008).

Luke Evans/Bard : acteur britannique d’origine galloise, il débute au théâtre. Sa carrière cinématographique compte notamment Le Choc des Titans (2010), Tamara Drewe (2010), Les Trois Mousquetaires (2011), Fast and Furious 6 (2013), Dracula Untold (2014), Fast and Furious 7 (2015), La Belle et la Bête (2017), Fast and Furious 8 (2017)

Stephen Fry/Le Maître de Lacville : acteur britannique, il s’est fait connaître avec le duo comique Fry & Laurie en compagnie d’Hugh Laurie, rencontré dans une compagnie de théâtre amateur de Cambridge. Au cinéma, il joue dans Un poisson nommé Wanda (1989), Oscar Wilde (1997), Gosford Park (2001), Vpour vendetta (2005), Eichmann (2007), Sherlock Homes-Jeu d’ombre (2011). Sa carrière à la télévision n’est pas moins riche : Blackradder (1986-1988), A bit of Fry and Laurie (1989-1995), Jeeves and Wooster (1990-1993, avec Hugh Laurie), Bones (2007, 2009, 2017), 24 heures chrono : Live another day (2014).

Lee Pace/Thranduil : acteur américain, on l’a vu au cinéma dans Raisons d’Etat (2006), Twilight : chapitre IV (2012), Les Gardiens de la Galaxie (2014). Il a également joué à la télévision : Puishing Daisies (2007-2008), Halt and Catch Fire (depuis 2014).

Ian McKellen, Hugo Weaving, Christopher Lee, Andy Serkis et Cate Blanchett reprennent leurs rôles du Seigneur des anneaux.

Retour à l'index