Saison 1

Once Upon a Time

Présentation 


Once Upon a Time est une série fantastique américaine créée par Edward Kitsis et Adam Horowitz, diffusée sur le réseau ABC depuis octobre 2011.

« Le jour du mariage de Blanche-Neige et du Prince Charmant, la « méchante » Reine fait irruption et lance une malédiction. Tout le monde est inquiet, et les jeunes mariés craignent pour leur enfant à venir. Ils décident de consulter Rumplestiltskin, un étrange et dangereux personnage. Ce dernier les informe que l'enfant qu'ils attendent viendra les sauver lors de son 28e anniversaire. La petite Emma naît et la malédiction se rapproche. Le prince réussit à envoyer sa fille dans un endroit sûr. Cependant, la Reine arrive et tous sont envoyés dans un monde sans magie, où ils ne se souviennent pas de leur véritable identité.

Pendant ce temps, Emma Swan vit une existence solitaire à Boston. Le jour de son 28e anniversaire, Henry, le petit garçon qu'elle a abandonné 10 ans auparavant, lui rend visite. Elle ne souhaite pas reprendre contact avec son fils, mais accepte de le ramener chez lui. Sur le chemin, Henry lui montre un livre de contes de fées et explique à Emma que toutes les histoires sont réelles et que les personnages qui y figurent habitent en réalité à Storybrooke dans le Maine, la ville où il vit. Il ajoute aussi qu'elle est la seule à pouvoir vaincre la malédiction qui règne sur la ville, car elle est la fille de Blanche-Neige et du Prince Charmant. Emma découvre qu'Henry a été adopté par Regina Mills, le maire de la ville, et qui, d'après Henry, est la méchante Reine. Emma est sceptique, mais décide finalement de rester quelque temps pour s'assurer que son fils va bien. L'horloge de la ville se remet alors en marche, ainsi que le temps jusqu'alors arrêté. »

Chaque épisode de la première est construit de manière à mettre en parallèle le passé dans un monde enchanté et le présent à Storybrooke. Les histoires de chaque époque se rejoignent pour former une trame cohérente et explicative : rien n’est laissé au hasard et chaque épisode vise à apporter son lot de détails sur l’histoire de chaque personnage, un épisode se focalisant essentiellement sur l’un d’entre eux. Dans un monde ou dans un autre, les scénarios sont construits presque à l’identique, mais évidemment sous des formes.

En ce qui concerne les rebondissements, ceux-ci sont innombrables. Il est difficile de décrocher tant il y a d’éléments insoupçonnés et d’événements improbables qui se succèdent au fil du temps. La vie de chaque individu rejoint la vie d’un autre, et au fur et à mesure, tous les éléments se mettent en place pour permettre à la population de Storybrooke de retrouver sa véritable identité.

Adam Horowitz raconte que c’est le film Blanche-Neige et les sept nains qui l’inspira et notamment le personnage de la Reine qu’il avait trouvé terrifiant étant enfant. Pour Edward Kitsis, les contes font écho aux peurs de l’enfance. L’idée avec la série était de dire : « Voilà ce que vous ignorez », prendre une histoire connue et poser d’autres questions dessus. Exemple : pourquoi Grincheux est-il grincheux ? Once upon a time  mélange les personnages pour créer quelque chose de nouveau. Pour la scénariste Jane Espenson : « Il ne s’agit pas simplement d’aller au pays des contes jouer des personnages mais plutôt de donner vie à ces personnages dans le monde réel où ils auraient l’épaisseur de véritables personnes ». Sur ce plan là, c’est une véritable réussite.

L’amour est la quête essentiel de tous les personnages : « C’est de l’amour que naît l’espoir » explique Jane Espenson. Ginnifer Goodwin renchérit : « C’est une source d’espoir ». 

La série est tournée au Canada, en Colombie Britannique. C’est la petite ville de Steveston, près de Vancouver, qui représente Storybrooke.

A Storybrooke où le temps s’est arrêté vivent anonymement tous les personnages des contes de fée et biens d’autres. Leurs personnalités, leurs réputations et leurs fonctions sont quasiment identiques d’un univers à l’autre, la seule différence étant que dans le monde réel, personne n’est capable de se rappeler de sa véritable histoire. Aucun des personnages enchantés ne peut sortir de la ville, ce qui permet de suivre la vie de personnes très proches les unes des autres, et telle une vie à la campagne, le contrôle et la surveillance des moindres faits et gestes est alors obligatoire et nécessaire.

Regina Mills, maire de Storybrooke et mère adoptive de Henry, alias la Reine dans le monde des contes, est la figure incontournable de la série. Seule à connaître la vérité, froide, hautaine, manipulatrice et charmeuse, elle forme avec son rival M. Gold, propriétaire de la ville, alias Rumpelstiltskin, devenu le Ténébreux, un duo éclatant et dangereux. Robert Carlyle effectue un brillant travail en interprétant trois personnalités radicalement opposées les unes aux autres.

Blanche-Neige ou Mary Margaret Blanchard dans la vie moderne fait au début figure de godiche. Mais le temps passant, chaque chose devenant un peu plus claire jusqu’au dénouement final, et devenant plus compliquée pour elle et pour les autres, elle devient une femme de caractère, douce, certes, mais éloignée de cette image recyclée de princesse Disney. Le Prince Charmant, alias David Nolan, paraît également très naïf au début de la saison. Emma Swan, leur fille, abandonnée donc à sa naissance, a vécu de centre d’accueil en centre d’accueil et a fini par devenir une grande rebelle. De la même manière, elle abandonne son fils Henry. Plus âgée, elle devient une femme d’action, incrédule mais très protectrice envers le garçon qui est venu la retrouver à Boston. D’autres protagonistes attachants viennent compléter le tableau : Jiminy Cricket,  Le Petit Chaperon Rouge, Belle, Grincheux, et le Dr Frankenstein, bien qu’il ne soit pas un personnage de conte.

Casting

Interviewés pour les bonus du coffret DVD, les producteurs ont confiés avoir eu la chance que les acteurs qu’ils espéraient voir avaient tous acceptés d’emblée.

  • Ginnifer Goodwin (Mary-Margaret Blanchard/Blanche-Neige) a joué dans le sourire de Mona Lisa (2003) aux côtés de Julia Roberts.

  • Jennifer Morrisson (Emma Swan) est connue pour avoir joué le docteur Allison Cameron dans Docteur House. Au cinéma, elle est l’assistante d’Angelina Jolie dans Mr & Mrs Smith (2005)

  • Lana Parrilla (Regina Mills/La Reine) a principalement tourné pour la télévisons, notamment dans JAG, Six Feet under, Lost ou encore Medium.

  • Joshua « Josh » Dallas (David Nolan/Le Prince Charmant) a joué au cinéma dans Thor (2011)

  • Jared Scott Gilmore (Henri) a joué dans FBI : Portés Disparus et Mad Men.

  • Robert Carlyle (M. Gold/Rumpelstiltskin), acteur écossais, vu dans Trainspotting (1996), The Full Monty (1997), le monde ne suffit pas (1999), La Plage (2000) ; à la télévision dans Hitler, la naissance du mal (2003) et dans la série Stargate Universe (2009-2010). Anobli officier de l’ordre de l’Empire britannique en 1999.

Retour à l'index

Toucher le fond… (Broken - Part 1)