Meilleurs épisodes - Top 10Saison 1

X-Files - Le Grand Classement

Saison 1 - Classement du pire épisode au meilleur épisode


24) Métamorphoses (Shapes) - Épisode 18

xfiles 1 24

Le ton lancinant des X Files installe parfois un ennui propice à créer une atmosphère ou parfois simplement l'ennui. Cet épisode pas indigne a malheureusement trop de longueurs et nos agents y apparaissent atones. Sans être mauvais, il s'agit du plus faible épisode de cette première saison. 

23) Le diable du New Jersey (The Jersey Devil) - Épisode 4

xfiles 1 23

On s'ennuie un peu et la menace n'est jamais évidente. L’épisode échappe de peu au ridicule. 

22) Roland (Roland) - Épisode 22

xfiles 1 22

La performance de Zeljko Ivanek est absolument remarquable, je croyais d'ailleurs lors de la découverte de la série sur M6 que c'était un handicapé qui avait tenu le rôle. La justesse et la sincérité de son interprétation sont étourdissantes. Quel dommage que cette performance exceptionnelle ne soit pas mieux sertie que cette intrigue de vengeance d'outre-tombe déjà vu, vu et revu dans cette saison. Tout y apparait linéaire et conventionnel. Les scientifiques tombent les uns après les autres, on se croirait dans Chapeau Melon et Bottes de Cuir sans l'imagination ni la drôlerie.

21) Espace (Space) - Épisode 8

xfiles 1 21

Un des rares épisodes faibles de cette première saison, sans être indigne. Mulder et Scully sont observateurs et passifs. Les images d'archives (surtout en version HD 16/9) sont trop visibles pour faire croire aux scènes dans l'espace. 

20) Vengeance d'outre-tombe (Young at Heart) - Épisode 15

xfiles 1 20

Trop proche de l’épisode lui précédent Lazare. Encore une fois le gouvernement est mêlé à l'affaire, comme c'est souvent le cas dans les loners de cette première saison. 

19) L’église des miracles (Miracle Man)

xfiles 1 19

Le folklore américain exploré par les X-Files, encore une fois plus proche du thriller que du fantastique. Les fausses pistes et les rebondissements nous maintiennent en haleine. J'ai bien aimé l'ajout de Samantha à l'intrigue mais le sujet aurait mérité d'être au premier plan, pas au second.

18) L’ombre de la mort (Shadows) - Épisode 5

xfiles 1 18

Un bon loner sans éclats, typique de cette première saison. 

17) Lazare (Lazarus) - Épisode 14

xfiles 1 17

Cet épisode permet d'explorer l'histoire de Scully et on voit qu'elle a tendance à faire trop confiance à ses partenaires, ce qui la conduira ici à son propre kidnapping, malgré les avertissements et les preuves de Mulder. La situation sera souvent inversée par la suite, et lorsque tout accablera Mulder et qu'elle restera à ses côtés, ce dernier en sera souvent ravi. Episode très Silence des Agneaux mais plaisant à voir. 

16) Renaissance (Born Again) - Épisode 21

xfiles 1 16

Typiquement symbolique des épisodes de cette première saison, un thriller efficace aromatisé au fantastique. Malgré tout, il est rondement mené et pas désagréable à suivre. Après Eve, bravo au directeur de casting des X-Files pour leur recherche des fillettes qui vous donneront des sueurs froides !

15) L’ange déchu (Fallen Angel) - Épisode 9

xfiles 1 15

Un excellent épisode mythologique mais légèrement plus faible que ceux ponctuant cette saison d’ouverture. On retiendra le plan du personnage suspendu dans le hangar à la fin.

14) Un fantôme dans l'ordinateur (Ghost in the Machine) - Épisode 6

xfiles 1 14

Certes le sujet a vieilli mais au final cet épisode est plus thriller que techno. Bien troussé, il se suit avec grand plaisir. La scène de Scully dans les conduits est génialement filmée.  

13) L’enlèvement (Conduit) - Épisode 3

xfiles 1 13

Un superbe épisode mythologique, ils le seront tous dans cette première saison, introduisant astucieusement la quête de Mulder pour sa soeur. 

12) Le message (Beyond the Sea) - Épisode 12

xfiles 1 12

On aurait aimé mieux connaître le père de Scully pour éprouver plus de compassion, malgré tout l'épisode reste une belle réussite, notamment grâce à l'interprétation de Brad Dourif et à une Gillian Anderson exceptionnelle. Elle nous fait vivre tous les doutes et les errances de son personnages dans cet épisode pivot, elle démarre ici son long chemin vers le rang des believers.

11) Masculin-féminin (Genderbender) - Épisode 13

xfiles 1 11

Géniale réalisation de Rob Bowman, sa première pour la série. Il installe une ambiance et une atmosphère oppressante, notamment lors des scènes chez les Amish. 

10) Compressions (Squeeze) - Épisode 2

xfiles 1 10

Un premier loner exemplaire, une matrice pour tous les futurs loners. 

9) Nous ne sommes pas seuls (Pilot) - Épisode pilote

xfiles 1 9

Cette brillante introduction à la série n'a pas vieilli d'un pouce et reste un véritable tour de force, mettant en place tous les éléments de la série avec brio.

8) Le retour de Tooms (Tooms) - Épisode 8

xfiles 1 8

Un des rares épisodes donnant une suite à un précédent loner, on regrette que ce ne fut pas plus souvent le cas. Il est aussi bon que le premier, même un poil meilleur grâce à ses éléments mythologiques greffés à l'intrigue Monster of the week.

7) Gorge profonde (Deep Throat) - Épisode 1

xfiles 1 7

On se retrouve déjà avec délice dans une ambiance paranoïaque dans un épisode introduisant un des personnages les plus cultes de la série, hélas parti trop tôt.

6) Quand vient la nuit (Darkness Falls) - Épisode 19

xfiles 1 6

Un huis clos oppressant dans l'esprit de Projet Arctique, on salue la mise en scène d'une inventivité constante, malheureusement après un accrochage sur le plateau le réalisateur ne reviendra jamais. Une réussite et un incontournable de cette première saison.

5) Entité biologique extraterrestre (E.B.E.) - Épisode 16

xfiles 1 5

Cet épisode donne enfin la vedette au génial Jerry Hardin, toutes ses scènes avec Mulder sont électrisantes. Ambiance paranoïaque géniale et course poursuite à travers l'Amérique (ou plutôt Vancouver), un grand épisode mythologique. 

4) Ève (Eve) - Épisode 10

xfiles 1 4

Une ambiance incroyablement oppressante dans cet épisode qui rappelle le film Malédiction, multipliant les fausses pistes et intégrant à nouveau le gouvernement.

3) Projet arctique (Ice) - Épisode 7

xfiles 1 3

The Thing chez les X-Files. Un huis clos étouffant et génial sous forme de whodunnit, avec un fond scientifique toujours passionnant. Je me demande régulièrement si à l'ère pré-internet il y avait une équipe dédiée dans la série pour apporter le fond scientifique à chaque histoire, et si c'était l'aspect scientifique qui nourrissait l'écriture de l'épisode ou si on cherchait une fois l'idée trouvée à apporter un fond scientifique. Deux futures stars de séries TV au casting : Felicity Huffman (Desperate Housewives) et Xander Berkeley (24 heures chrono).

2) L’incendiaire (Fire) - Épisode 11

xfiles 1 2

Un loner shipper souvent jubilatoire car exploitant habilement la possible romance Mulder/Scully, après avoir bien développé leur relation professionnelle lors des dix épisodes précédents. Toutes les scènes avec le feu sont impressionnantes que ce soit l'incendie du bar ou le final. 

1) Les hybrides (The Erlenmeyer Flask) - Épisode 23

xfiles 1 1

Brillant épisode final, le meilleur épisode de la première saison et parachevant sa réussite. Les Hybrides met en place tous les éléments qui resteront quasi inchangés jusqu'à la fin de la série. L'ADN alien est déjà au centre de l'épisode, pour ceux qui disent que Chris Carter n'a pas eu de suite dans les idées pour la saison 10... Les interactions Mulder / Gorge Profonde étaient géniales, avec Scully / Gorge Profonde, on touche au grandiose ! Superbe plan de fin, la boucle est bouclée. Mulder ne découvrira le fameux entrepôt du Pentagone que des années plus tard, dans le premier épisode de la saison 5.

Retour à l'index