TéléfilmsSaison 2

Twin Peaks

Livre : L'histoire secrète de Twin Peaks



L'HISTOIRE SECRÈTE DE TWIN PEAKS 
(THE SECRET DIARY OF LAURA PALMER) 

histoiresecretetwin

Ecrit par : Mark Frost

Sortie : 18 octobre 2016

Résumé :

L’agent T. P. du FBI se voit confier une mission par son supérieur Gordon Cole : parcourir et analyser un mystérieux dossier, retrouvé dans une malle, non loin d’une scène de crime, le 17/07/2016. Le contenu du dossier semble lié à l’enquête menée par Dale Cooper à Twin Peaks des années auparavant.

Critique :

L’histoire secrète de Twin Peaks, écrit par le cocréateur de la série, Mark Frost, s’inscrit après deux autres volumes issus du show. Le premier, Le journal secret de Laura Palmer, écrit par la fille de David Lynch, Jennifer Lynch, était comme un objet arraché au monde imaginaire de Twin Peaks. Sorti entre la saison 1 et la saison 2, il était raconté à la première personne par Laura Palmer. Il délivrait quelques secrets pour la future saison, comme l’existence d’un journal « secret » confié à un certain Harold Smith.

Le second livre, Dale Cooper, my life my tapes, fut écrit par un autre membre de la famille Twin Peaks : Scott Frost, le frère de Mark Frost. Scott Frost était également scénariste de la série. Le livre parut en mai 1991, soit avant les deux derniers épisodes de la saison 2. Lui aussi issu d’un objet culte de la série, le dictaphone de Cooper, il inventait une biographie à l’enquêteur en partant de son enfance, jusqu’à son arrivée à Twin Peaks. Il retraçait l’histoire des Etats-Unis à travers l’évolution du jeune Cooper, et contextualisait l’histoire de Windom Earle au sein de la chronologie de Cooper.

Enfin, nouveau-livre objet, The Secret history of Twin Peaks, écrit par Mark Frost lui-même, vient faire patienter le spectateur à l’approche de la saison 3 de la série, plus de 25 ans après le dernier épisode de la saison 2.

Comme ses prédécesseurs, ce livre vient trouver toute sa justification dans sa qualité de livre-objet. Il se présente en effet comme un dossier, retrouvé « le 17/07/2016 » sur une « scène de crime qui fait encore l’objet d’une enquête active ». Soigneusement protégé dans une malle, le dossier se voit confié, dans le prologue du livre, par Gordon Cole (le directeur adjoint du FBI joué par David Lynch dans la série), à une enquêtrice nommée « T.P. ».

Tout au long du livre, l’agent « T.P. », qui s’avère être une femme – probable nouveau personnage de la saison 3 – annote le mystérieux dossier de ses commentaires. Elle cherche avant tout à en découvrir l’auteur, qui se dénomme lui-même « L’Archiviste ». Ce dossier, comme nous l’avertit Gordon Cole dès l’introduction, est lié à l’enquête menée par Dale Cooper dans la ville de Twin Peaks il y a des années.

Le concept du livre de Mark Frost est donc assez jubilatoire : qui est l’auteur des lignes que nous lisons ? Le second mystère est, bien sûr, l’identité du nouveau personnage T.P. Le livre a aussi le mérite d’être un magnifique objet graphique, juxtaposant photographies, faux documents manuscrits, articles de journaux, etc.

Le livre a l’intelligence de « tourner » autour de la ville de Twin Peaks, jouant le suspense vécu par tout fan qui attend d’en savoir plus sur ce qu’il est advenu des personnages, sans jamais satisfaire réellement cette curiosité. Car le récit commence… bien avant la série originelle, au début du siècle ! Nous découvrons une enquête centrée sur les croyances Indiennes, puis sur les affaires d’ovnis. Coup de génie de Frost, il donne à un personnage totalement secondaire de la saison 2 un rôle majeur et secret : Douglas Milford, le frère du maire, énamouré de la rouquine Lana, s’avère être un agent secret spécialiste des ovnis.

Nous lisons donc une suite de pièces à conviction, réunies par le mystérieux Archiviste, centrées sur la vie de Douglas Milford – pour quelle raison, nous ne le savons pas encore. Nous entrevoyons le Twin Peaks des années 1920, quand le jeune Douglas vivait encore dans sa ville natale. Adolescent, il fut le témoin d’une expérience troublante dans la forêt… Puis, nous quittons les lieux pour suivre Milford à travers sa vie pleine d’aventures surnaturelles.

Là, le livre rejoint de manière presque ironique le projet initial de Frost et Lynch : avant d’écrire Twin Peaks, les deux créateurs pensaient réaliser une série sur l’affaire Monroe-Kennedy. Cet aspect se retrouvait dans la série, par petites touches amusantes (Cooper, ou Ben Horne, faisant souvent référence à ces affaires d’Etat). Retour aux sources dans ce livre, puisque la vie de Douglas Milford, citoyen né à Twin Peaks, rejoint les hautes sphères secrètes, et recoupe avec des affaires comme celle du Watergate. Par ce mélange de fiction et de faits réels, Mark Frost exécute ici l’épisode le plus Lovecraft-ien de tout l’univers Twin Peaks. H.P. Lovecraft avait créé une ville imaginaire, Providence, et une croyance (le mythe de Cthulhu), décrits avec force de détails dont certains issus de faits réels (faits scientifiques, anecdotes historiques), pour créer le trouble chez ses lecteurs. Dans le livre de Mark Frost, les enquêtes de Milford côtoient la fiction (les personnages de la série Twin Peaks par exemple), et la réalité. On y croise donc comme protagonistes : l’explorateur Meriwether Lewis (dont la mort serait en fait lié à ses découvertes faites dans la forêt de la future ville de Twin Peaks), Richard Nixon, Aleister Crowley (célèbre sataniste), ou Ron Hubbard (créateur de la scientologie). Le vrai et le faux s’entremêlent de manière abyssale – par exemple, l’histoire vraie d’un des grands inventeurs américains ayant permis le vol sur la lune de 69, sombré dans les croyances occultes de Crowley. Le tout se voit annoté par le personnage de « T.P. », dans les marges du livre. Ses annotations viennent régulièrement confirmer les faits comme authentiques, écrivant très souvent le terme « Vérifié. », suivis de lignes descriptives des faits, ou bien parfois « reste à prouver ». Mark Frost nous plonge dans un brouillard paranoïaque, similaire parfois à celui de la série X-Files (là encore, la boucle est bouclée, puisque Chris Carter s’était fortement inspiré de Twin Peaks pour créer X-Files).

Alors, Twin Peaks saison trois sera-t-elle une série fantastique consacrée aux ovnis ? On en doute fortement. Si c’est justement le sujet du livre de Mark Frost, c’est pour mieux traiter cet aspect de l’univers Twin Peaks sous forme écrite, et le laisser de côté dans la version filmée – qui sera, rappelons-le, réalisé entièrement par David Lynch pour l’intégralité des épisodes. A propos du livre de Frost, David Lynch a d’ailleurs déclaré récemment dans une conférence de presse qu’il ne l’avait pas lu, qu’il s’agissait de l’œuvre de Mark Frost avant toute chose. Lynch avait aussi déclaré n’avoir jamais lu le livre de sa fille de Jennifer ! Or, loin de désavouer les œuvres écrites de ses collaborateurs, Lynch semble indiquer qu’il s’agit d’œuvres en elles-mêmes, et non de « béquilles » pour la série. Et L’histoire secrète de Twin Peaks le prouve : Frost a l’intelligence de ne pas déflorer la future série. Essentiellement tourné vers le passé, la rétrospection, les seuls éléments vraiment nouveaux ne concernent que des personnages dont nous sommes plutôt certains de ne pas les voir dans la saison 3 - comme le major Briggs (dont l’interprète Don Davis est décédé), et Douglas Milford (personnage décédé dans la saison 2, après une nuit d’amour avec Lana).

Seul le centre du livre octroie quelques pages à la vie de Twin Peaks dans les années 80 et 90. Des dossiers trouvés au « Bookhouse », écrits par exemple par l’agent Hawk, nous donnent des nouvelles de certains personnages après la fin de la saison 2. Nous en apprenons plus sur certains de nos protagonistes préférés, comme Lawrence Jacoby, Margaret la Dame à la Bûche, Ed et Norma, Hank Jennings, Ben et Audrey Horne, et sur l’affaire Packard, autour donc de Josie, Catherine, Pete, Andrew et Eckhardt.

Après cette parenthèse, d’environ 80 pages, située au centre du livre, sur « la vie à Twin Peaks », l’archiviste reprend le fil de son récit sur Douglas Milford. Nous quittons à nouveau Twin Peaks, pour y retourner finalement dans les dernières pages. Les enquêtes ufologiques de Milford le ramènent à sa ville natale, où les éléments les plus troublants rejoignent le dernier épisode de la saison 2. Au terme du dossier, les investigations sur les complots et les ovnis se trouvent tout à fait justifiées lorsque l’identité du narrateur « Archiviste » est révélée, et elles sont dépassées par des plus grandes questions, spirituelles, qui renouent avec le ton général de la série. Le mystère Dale Cooper n’est pourtant pas plus révélé. Nous n’en savons pas plus sur ce qui nous attend dans les futurs épisodes de Twin Peaks en mai 2017. Tout juste quelques détails nous ont été subtilement délivrés, sans jamais gâcher le plaisir de la découverte future de la saison 3. On pourrait juste regretter que le livre n’ait pas la grandeur, émotionnelle surtout, du Journal secret de Laura Palmer. A trop vouloir préserver le contenu de la future saison, le livre nous laisse l’impression d’être parfois un peu gratuit, anecdotique (la découverte de l’identité de l’Archiviste est par exemple trop expédiée). Le choix de s’orienter vers des mystères « autour » de Twin Peaks, à la lisière de Twin Peaks et du monde réel (complots, mystères réels), est à la fois la force et la (petite) faiblesse du livre. Mais, par l’impressionnant travail de Mark Frost, il reste passionnant à lire, et conserve une vraie dose de mystère. Si le livre est fidèle à la série, c’est par son accumulation d’énigmes, qui viennent à toute s’entrecroiser, créant une intense impression d’immersion chez le spectateur/lecteur – c’est peut-être ça, la Frost’s touch. Son livre contient d’ailleurs plus de mystères qu’il n’y paraît, notamment s’il on repense aux mots d’introduction de Gordon Cole : ce dossier accompagnait une scène de meurtre, commis en juillet 2016... Le meurtre de qui ? Un autre mystère dont la clé est peut-être cachée dans ces pages, ou dans la saison 3.

Anecdotes :

  • Un livre audio est sorti en même temps que l’édition papier de L’histoire secrète de Twin Peaks. Coffret de 8 CD disponible également sous format Mp3 de 9h30, il est narré par différents acteurs de la série originale, mais n’interprétant pas forcément leurs rôles initiaux. Ces lecteurs sont Kyle MacLachlan (Dale Cooper dans la série initiale), Russ Tamblyn (Dr. Lawrence Jacoby dans la série initiale), Michael Horse (Deputy Hawk dans la série initiale), Chris Mulkey (Hank Jennings dans la série initiale), David Patrick Kelly (Jerry Horne dans la série initiale). Les autres lecteurs sont Annie Wersching, Len Cariou, Mat Hostetler, Arthur Bishop, Ari Fliakos, et Mark Frost lui-même. 

Retour à l'index