Arabesque - Saison 4Saison 6

Arabesque

Saison 5



1. ERREUR D'IMPRESSION
(J.B. AS IN JAILBIRD)



Résumé :

Au cours d'une opération avec Michael Hagarty, un homme est tué, et Jessica est arrêtée par la police qui arrive tout de suite après. Jessica est en prison, c'est Michael qui l'a fait mettre et il manipule Grady pour qu'il ne reconnaisse pas Jessica. Michael veut trouver qui est le tueur d'Ivanov, il pense qu'il y a une fuite dans le service. Grâce à Jessica, Michael découvre qui est le tueur et l'arrête.

Critique :

Voilà un épisode bien ennuyeux qui commence cette nouvelle saison des aventures de Jessica Fletcher. Nous retrouvons le personnage de Michael Hagarty, toujours joué par Len Cariou, toujours dans ses embrouilles d'espion anglais. Cette fois-ci il est sur une affaire de meurtre d'un agent de l'est : Ivanov, incarné par Joseph Ruskin (La Quatrième Dimension, Riptide, Le Magicien). Jessica qui était avec lui se retrouve ainsi en prison, en effet Michael l'a fait mettre sous les verrous pour la protéger du tueur. Ce qui fait que même son neveu Grady, toujours interprété par Michael Horton, fait semblant de ne pas la reconnaître sur les ordres de Michael Hagarty pour que Jessica reste à l'abri dans sa cellule. Jessica a beau se démener, mais ni le sergent Nash, joué par Michael Callan qui est déjà apparu dans la série, ni le sergent Santiago, incarné par Ron O'Neal (Campus Show, Equalizer, Capitaine Furillo), bizarrement venu de Miami n'arrivent à la croire. Micahel Hagarty aidé de Grady continue son enquête en étant soupçonné par son supérieur Lancaster, joué par John Rhys-Davies (Le Retour des Incorruptibles, Under Cover, You Wish) le très célèbre professeur Arturo de la série Sliders Les Mondes Parallèles ou encore Gimli de la saga Le Seigneur des Anneaux.

Lancaster demande au coéquipier, sur cette affaire, de Michael Hagarty, Roger Travis interprété par Maxwell Caulfield (Docteur Quinn Femme Médecin, Emmerdale Farm, Matthew Star) très connu pour son rôle de Miles Colby dans la série Dynastie, de surveiller Hagarty pour voir si il aurait quelque chose à voir avec Ivanov et les 500 000 dollars qui devaient lui être remis et qui sont introuvables. Pendant ce temps, Michael et Grady sont empêtrés dans l'enquête, et font la connaissance d'une soi-disant journaliste venue interviewer Jessica : Glenda Morrison, incarnée par Leslie Easterbrook (Ryan's Hope, Superminds, Laverne et Shirley) la très célèbre lieutenant Callahan de la saga des films Police Academy avec Steve Guttenberg, qui ne mène à rien. C'est alors que Jessica reçoit la visite d'un avocat de l'ambassade dans sa cellule : Kevin Styles, joué par Sam Behrens (Les Feux de l'Amour, Côte Ouest, Hôpital Central). Ce qui va donner à Jessica la clé de l'énigme.

Si le scénario est encore bien tordu pour embrouiller les pistes et ça marche car il y a vraiment plusieurs suspects possibles et crédibles tout au long de l'épisode : d'ailleurs, on comprend une certaine chose au milieu de l'épisode avec le sergent Santiago. Mais c'est malheureusement ennuyeux au possible. On n’arrive pas à accrocher à ce bal des espions, et à cette affaire avec Michael Hagarty, je ne sais pas ce qu'il manque mais c'est vraiment raté. On décroche rapidement de l'histoire, et on a qu'un désir : que l'épisode se termine rapidement. Et ce n'est pas la voisine de cellule de Jessica, jouée par Maureen Arthur (Empire, La Main Rouge, Matlock), qui va nous aider à relever le niveau de l'épisode. Seule la fin de l'épisode décroche un sourire. Dommage car avec un tel casting, on aurait pu au moins s'attendre à avoir un excellent épisode prenant, mais ce n'est malheureusement pas le cas. Espérons que ça se redressera au cours de la saison.

Pour les anecdotes, les scènes de Jessica dans sa cellule ont été faites en fin de semaine de tournage dans les studios de Universal, seules deux cellules avaient été montées comme décors. Anthony Pullen Shaw, Angela Lansbury et son second fils Peter Shaw ont tourné l'épisode tout de suite après le retour de l'équipe de tournage de leur pause estivale. Hub Braden remplace Leslie Parson à la charge de la conception des décors car elle a quitté la série en août 1988. Pour ce premier épisode, la production fait appel à Donald J. Remacle pour les décors. Il sera remplacé dès le second épisode après celui-ci par Robert Wingo qui est le décorateur habituel de la série et qui préparait, donc, à ce moment-là le second épisode de cette saison 5. Donald J. Remacle reviendra tout de même occasionnellement sur cette saison en alternance avec Robert Wingo. Dans le cadre du contrat avec sa mère Angela Lansbury, Anthony Shaw avait déjà reçu deux projets de direction d'épisodes. En tout, ce sera quatre épisodes qu'il dirigera sur cette saison. Il peut dire un grand merci à sa maman.

Retour à l'index


2. UN TRAVAIL D'ORFÈVRE
(A LITTLE NIGHT WORK)

Résumé :

Jessica a été invitée à une soirée VIP par Theo Wexler qui souhaite être son nouvel agent littéraire. Jessica y fait la connaissance d'un inconnu : Dennis Stanton. Peu après, Jessica revoit Dennis dans une drôle de situation : il tombe littéralement sur le balcon de sa chambre et lui demande de sortir par celle-ci car il aurait été surpris par le mari de sa maîtresse. Le lendemain matin, non seulement Jessica apprend le vol d'un collier de diamants d'une grande valeur mais aussi le meurtre d'Axel Weingard. Jessica soupçonne que Dennis Stanton a quelque chose à voir dans tout cela et va mener l'enquête aux côtés du lieutenant Alfano.

Critique :

Encore un épisode moyen, malgré une énigme une fois de plus bien emberlificotée. À noter que cet épisode introduit pour la première fois le personnage de Dennis Stanton, interprété par Keith Mitchell (Capitaine James Cook, The Six Wives of Henry VIII, My Brother Tom) acteur australien réputé qui est hélas mort en 2015 à l'âge de 88 ans. Et dont on ne sait pas si il est un défenseur de la justice, un Arsène Lupin des temps modernes, ou juste un simple voleur et accessoirement escroc. Et qui reviendra régulièrement dans la série. Cette fois-ci, il est accusé du vol du collier de diamants de Mme Marta Weingard, incarnée par Julie Parrish (Beverly Hills, Return To Peyton Place, Good Morning World), mais également du meurtre de son mari : Axel Weingard, joué par Rick Jason qui était déjà apparu dans la série. Mais quelque chose cloche, et Jessica n'arrive pas à croire que Dennis soit un tueur.

Elle mène donc l'enquête aux côtés du lieutenant Alfano, interprété par Joe Santos qui lui aussi est déjà apparu dans la série auparavant. Pour l'enquêtrice de l'assurance du collier : Shannon McBride, incarnée par la très jolie Leann Hunley (Des Jours et des Vies, Dawson, Les Routes du Paradis) très connue pour son rôle de Dana Waring Carrington dans la série Dynastie, cela ne fait aucun doute que c'est Stanton le coupable du vol et du meurtre. Mais quelque chose cloche, malgré les affirmations d'innocence de Dennis. Jessica est aussi harcelée par Theo Wexler, incarné par Jamie Farr (After MASH, La Croisière s'Amuse, M. A. S. H.), la personne qui a racheté la société de l'ancien agent littéraire de Jessica. Theo est au bord du gouffre et voudrait signer avec Jessica pour se refaire. Theo est aussi très sollicité par Miles Hatcher, joué par Conrad Janis que l'on avait déjà vu dans Arabesque, qui veut le faire investir dans un projet immobilier, car Axel Weingard allait retirer ses billes et son argent.

Plusieurs suspects s'offrent donc à Jessica. Elle doit trouver qui est le vrai meurtrier car c'est un jeune groom de l'hôtel qui voulait lui demander des renseignements pour devenir écrivain, Andry Broom incarné par John Dye (Hôtel Malibu, Jack's Place, Les Anges du Bonheur) acteur qui est mort en 2011 à l'âge de 47 ans, et qui se retrouve désormais accusé du meurtre. Même si l'épisode se déroule de manière fluide et que l'on ne s'ennuie pas trop, l'histoire n'est pas particulièrement passionnante. On passera donc son chemin rapidement, bien que une fois encore c'est la fin qui nous décroche un vrai sourire.

Retour à l'index


3. LA RETRAITE DE M. PENROY
(MR. PENROY'S VACATION)

Résumé :

M. Penroy est un charmant vieillard et un nouvel habitant de Cabot Cove. Mais c'est également un homme qui est en cheville avec des types louches. Pourtant, un soir, Lillian AppleTree et sa sœur Helen enterrent le cadavre de M. Penroy. Et le lendemain, elles enterrent un des hommes qui venaient voir M. Penroy : Clifford Coleson. Mais le chien du maire déterre le cadavre de M. Penroy, puis celui de Clifford. Puis arrive une certaine Mme Penroy, qui est en fait Mme Coleson. Sur ces entrefaites, arrive le détective Bart Klapper qui demande si le butin d'un vol de 5 millions de dollars a été retrouvé. Jessica va devoir démêler cette histoire avec le nouveau shérif de Cabot Cove.

Critique :

Ah ! Nous pouvons le dire, cet épisode fait fort sur l'énigme ! C'est un joli imbroglio que nous avons là, et il est vraiment compliqué a élucider. De plus, la manière dont se déroule l'épisode est vraiment bien faite, on croit réellement que Lillian AppleTree, incarnée par Joan Leslie (L'Incroyable Hulk, Simon et Simon, Drôles de Dames), et sa sœur Helen, jouée par Teresa Wright (Haine et Passion, Les Accusés, Bonanza), sont les meurtrières de M. Penroy, interprété par Henry Jones (Falcon Crest, Code Name : Foxfire, Gun Shy). En effet, entre le fait qu'elles enterrent le cadavre sans rien dire à personne, qu'elles encaissent son chèque de sa pension de retraite, et qu'elles mentent éhontément au nouveau shérif Metzger, incarné par Ron Masak que l'on a déjà vu auparavant dans d'autres rôles dans la série, tout est fait pour les accuser. Pareil, lorsque nous les voyons ensuite enterrer le cadavre de Clifford Coleson, joué par Don Calfa (Docteur Doogie, Twin Peaks, Matlock), en pleine nuit et toujours dans leur jardin sous leurs bégonias.

Metzger arrête les deux autres complices du vol qu'avait réalisé M. Penroy il y a longtemps et dont il était le complice. Jessica en enquêtant découvrira qu'en fait le détective Bart Klapper, joué par Norman Alden que l'on a déjà vu lui aussi dans la série, n'est pas non plus très net. En résumé, Klapper n'a tué personne mais voulait récupérer le butin du vol pour lui, et était prêt à tuer les sœurs AppleTree pour cela. Les sœurs AppleTree n'ont tué personne, elles aussi, en effet M. Penroy est mort d'une crise cardiaque, et Clifford Coleson, lui, a été tué par son ex-femme : Marilee, incarnée par Candice Azzara (La Cinquième Dimension, Tribunal de Nuit, La Croisière s'Amuse). Elle n'a pas supporté que Clifford la quitte alors qu'il avait réalisé le coup de sa carrière et qu'il allait être riche. Il y a des moments savoureux, comme lorsque qu'après avoir trouvé le cadavre de M. Penroy, le chien du maire trouve le second cadavre de Clifford enterré par les sœurs AppleTree.

Ou bien encore lorsque le shérif Metzger pensait avoir trouvé une planque en étant à Cabot Cove et qu'en fait il a déjà deux meurtres sur les bras. Et il y a aussi la petite musique et la mise en situation des enterrements par les sœurs AppleTree. Vraiment c'est excellent. À noter que Jessica parle d'Amos Tupper l'ancien shérif en disant à Seth Hazlitt (toujours incarné par William Windom) qu'il lui manque et qu'il est parti depuis 1 mois. Et qu'il est en fait reparti vers sa famille dans le Kentucky. L'autre chose à noter c'est que désormais dans la version française, Seth tutoie Jessica alors qu'avant il la vouvoyait. Enfin, le shérif Mort Metzger porte en fait le prénom de Mortimer. Excellent épisode donc, bien mis en scène et assez amusant. Qui ne traîne pas, et nous n’avons pas le temps de nous ennuyer. Et quel sac de nœuds pour l'énigme !

Retour à l'index


4. LA NEIGE ENSANGLANTÉE
(SNOW WHITE, BLOOD RED)

Résumé :

Jessica est en vacances à la montagne et fait du ski. Elle doit y passer le weekend avec son neveu Grady qui va venir la rejoindre. À cette station se trouvent des skieurs professionnels dont un certain Gunnar Tilstrom qui a des ennuis avec Pamela Leeds à qui il a fait un mauvais coup avec son contrat. Alors qu'il s'entraîne un matin très tôt, Gunnar se fait assassiner. Les propriétaires de la station Mike Lowery et Anne Lowery demande alors l'aide de Jessica pour résoudre le meurtre. C'est alors qu'un second meurtre est commis : Larry McIver. Jessica va devoir démêler l'affaire.

Critique :

Une affaire qui se passe dans un huis clos en haute montagne. Jessica passe le weekend dans une station de ski où Grady doit venir la rejoindre. Là, elle fait la connaissance un soir du lieutenant de police New-Yorkais : Ed McMasters, interprété par Barry Newman (Nightingales, NYPD Blues, Max La Menace), et de sa femme Sylvia, jouée par Ronnie Claire Edwards (La Famille des Collines, Dallas, Boone). Se trouve également ici des champions de ski comme Gunnar Tilstrom, incarné par Eric Allan Kramer (Down Home, Bob, La Maison en Folie) le fameux Thor du téléfilm Le Retour de L'Incroyable Hulk avec Bill Bixby, ou encore Larry McIver, joué par Tony O'Dell (Sois Prof et Tais-Toi, Dynastie, OtherWorld), ou encore John Dowd, interprété par Cyril O'Reilly (Rick Hunter, Desire, Night Man). Ils ont été invités par les gérants de la station : Anne Lowery, incarnée par Jamie Rose (Les Dessous de Palm Beach, Walker Texas Ranger, Mes Deux Papas), et son mari Mike, joué par John Laughlin qui était déjà apparu dans la série.

Cela pour leur faire de la pub pour leur station, mais alors qu'un matin très tôt, Gunnar s'entraîne sur les pistes de ski, il se fait assassiner. Anne et Mike demandent alors à Jessica de mener l'enquête pour démêler le meurtre et Jessica commence donc avec l'aide du lieutenant Ed McMasters, qui n'a pu repartir de la station car une tempête de neige s'est levée et tout le monde est bloquée à la station. La police ne peut même pas intervenir. Jessica découvre des petites choses comme le fait que Gunnar était en conflit avec Pamela Leeds, interprétée par la très jolie Emma Samms (Hôtel, Models Inc., Hôpital Central) très connue pour son rôle de Fallon Carrington dans la série Dynastie. Pamela avait signé un contrat de 3 millions de dollars avec Gunnar, et ce dernier était en train de faire tout capoter avec ses frasques.  Au fil de leur enquête Jessica et Ed McMasters finissent par mettre la main sur le tueur qui ne serait autre que Karl Anderson, joué par Bo Svenson (Magnum, Walking Tall, L'As de la Crime).

Mais Jessica trouve qu'il y a quelque chose de curieux et demande au docteur Lewis, interprété par George Wyner (Capitaine Furillo, Matt Houston, At Ease) très connu des séries américaines, qui est un gynécologue réquisitionné pour le weekend en tant que coroner de lui apporter quelques précisions. Grâce à cela, Jessica découvrira qui est le vrai coupable. L'idée n'est pas mauvaise, mais on s'ennuie rapidement, et on devine rapidement qui est le meurtrier en fait. Et ça casse toute l'intrigue mise en place. Le seul réconfort dans cet épisode est de voir la jolie Emma Samms en tenue de sport moulante, mis à part cela, il n'y a pas grand-chose à sauver. Dommage. Nous attendons mieux de la série. À noter que Grady doit venir rejoindre sa tante Jessica pour passer le weekend ensemble, mais nous ne le voyons pas de tout l'épisode. Jessica mentionne le fait que ça fait 3 mois qu'ils ne se sont pas vus. On ne sait pas encore si Grady s'est marié avec sa petite amie Donna à ce moment-là.

Retour à l'index


5. COUP DE GRISOU
(COAL MINER'S SLAUGHTER)

Résumé :

Alors qu'il fête les 25 ans de productivité de sa mine, Tyler Morgan tandis qu'il fait son discours est interrompu par Molly Connors. Elle l'accuse du meurtre de son père, Morgan la fait arrêter par le shérif Tate. Elle demande alors de l'aide à sa marraine qui n'est autre que Jessica et qui vient personnellement payer sa caution pour la sortir de prison. Le soir venu, Tyler Morgan se rend dans un chalet où quelqu'un lui a donné rendez-vous, et là il se fait tuer. On retrouve le fusil qui a tué Tyler Morgan dans la voiture de Molly, elle est accusée de meurtre. Jessica va devoir mener l'enquête pour disculper sa filleule.

Critique :

Cette fois-ci Jessica vient en aide à sa filleule Molly Connors, incarnée par Megan Mullally (Rachel Gunn R. N., Dingue de Toi, Party Down), ça nous change un peu de ses neveux et nièces ! Molly s'est fait mettre en prison par Tyler Morgan, joué par Chuck Connors que l'on avait déjà pu voir en agent du FBI dans un épisode précédent de la série. Or, peu de temps après, Tyler Morgan se fait assassiner dans son chalet. Le shérif Tate, interprété par Hoyt Axton (Trapper John M. D., The Rousters, Super Jaimie) et qui est surtout un musicien de renom, arrête Molly car il retrouve l'arme du crime et de la terre du lieu du meurtre dans sa voiture. Jessica va devoir mener l'enquête et a plusieurs suspects possibles : Eben Connors, incarné par Denver Pyle (Dallas, La Légende d'Adams et de l'Ours Benjamin, Kung Fu) très très célèbre pour son rôle de l'oncle Jess dans la série Shérif Fais-moi Peur, qui en voulait à Tyler Morgan pour la mort de son fils qui était le père de Molly.

Il y a aussi le fils de Tyler Morgan : Reese, joué par William R. Moses (Melrose Place, Falcon Crest, Perry Mason), ainsi que sa femme à Tyler Morgan : Nora, incarnée par Barbara Bain (Max La Menace, Le Visiteur, Les Experts) très connu pour ses rôles de Cinnamon Carter dans la série Mission Impossible et bien entendu celui du docteur Helena Russell dans la série Cosmos 1999. Mais il y a également Bridie Harmon, jouée par Marilyn Jones (Matlock, La Cinquième Dimension, King's Crossing), et son fils Travis, incarné par Jared Rushton (Roseanne, Urgences, FBI Family). Et enfin, pourquoi pas Carlton Reid, interprété par Cliff De Young qui était déjà apparu dans la série auparavant. L'intrigue est d'ailleurs bien orientée, car personnellement je pensais que c'était Travis le fils de la jolie Bridie Harmon : son père ayant été tué à cause de Tyler Morgan, et qui aurait pu apprendre que sa mère couchait avec celui qui avait tué son père.

Je portais aussi mes soupçons sur le fils de Tyler Morgan, Reese qui avait la haine nécessaire pour tuer son père. Mais ceci mis à part, on s'ennuie encore assez vite dans cet épisode qui s'englue dans des scènes ridicules et qui ne servent à rien : genre celle où la bande d'Eben Connors vient à la prison pour délivrer Molly par la force et qu'ils se retrouvent face à la bande de Reese venue les empêcher. C'est mal mis en scène, et on n’y croit pas un instant qu'il risque de se passer quelque chose de dangereux. L'épisode a un rythme très lent, et on a hâte que l'affaire soit démêlée. Pour l'anecdote, ceux qui seront observateurs reconnaîtront que l'intérieur de la maison de la femme de Tyler Morgan est exactement le même que celui de la maison des sœurs Appletree d'un épisode précédent de la série. Épisode moyen donc, rien d'extraordinaire.

Retour à l'index


6. LES BIJOUX DE LA COURONNE
(WEARING OF THE GREEN)

Résumé :

Jessica qui est en pleine écriture de son prochain roman, fais des recherches dans le monde de la bijouterie : décors de son prochain livre. Pour cela, elle est invitée par Hudson Blackthorn qui est à la tête d'une bijouterie de renommée internationale. Mais alors qu'il fait visiter la chambre forte un soir à Jessica, la bijouterie est attaquée et on a volé un diadème d'une valeur inestimable : la reine de Tara. Un peu plus tard, on retrouve un employé de Blackthorn mort chez lui : Laszlo Dolby. C'est le journaliste tv Ken Parrish qui est accusé du vol et du meurtre. Il demande à Jessica de prouver qu'il est innocent, elle va devoir mener l'enquête.

Critique :

Encore une énigme bien tordue. Avec un voleur qui n'en est pas vraiment un tout en l'étant, un meurtrier qui ne l'est pas vraiment car c'était de la légitime défense, bref le tout bien embrouillé : tellement d'ailleurs qu'on a du mal à s'y retrouver. Jessica pour son nouveau roman fait des recherches cette fois-ci dans le monde de la bijouterie. Elle est l'invitée de Hudson Blackthorn, incarné par John McMartin que l'on avait déjà pu voir dans un épisode précédent de la série. Celui-ci est à la tête d'une bijouterie de renommée internationale, là, elle fait la connaissance de Laszlo Dolby, joué par Michael Constantine que l'on a pu voir lui aussi dans un autre épisode d'Arabesque auparavant, ainsi que de celle de Andrea Dean, incarnée par la magnifique Erin Gray (The Guild, Profiler, Alerte à Malibu) très très célèbre pour ses rôles de Kate Summers dans la série Ricky ou La Belle Vie ou encore son rôle du colonel Wilma Deering dans la série Buck Rogers.

Alors qu'elle dîne avec Hudson Blackthorn, après ils vont visiter la chambre forte de sa bijouterie, à ce moment-là on vole à Blackthorn un collier d'une valeur inestimable : la reine de Tara. Qui a autrefois appartenu à une actrice : Siobhan O'Dea, interprétée par Jean Peters (Les Hommes d'Argent, La Lance Brisée, Bronco Apache) actrice très connue pour ses films dans les années 50. Ce sera d'ailleurs la dernière apparition à l'écran de Jean Peters, l'actrice est morte en l'an 2000 à l'âge de 73 ans. Pour l'anecdote, pour son rôle d'actrice recluse dans cet épisode, Jean Peters s'est inspiré de la légende de Greta Garbo : actrice légendaire qui était énigmatique et qui s'est retiré d'Hollywood et de la vie publique au sommet de sa gloire pour se calfeutrer dans un appartement New-Yorkais qu'elle avait acheté. Pour en revenir à cet épisode, nous avons aussi droit à une parodie de la série Cagney et Lacey, avec les détectives qui sont sur l'affaire du vol du collier : Bess Stacey, incarnée par Lucie Arnaz (Le Sixième Sens, Here's Lucy, Sons and Daughters), et la détective Kathleen Chadwick, jouée par Patty McCormack qui était déjà apparue dans un épisode précédent de la série.

Celles-ci soupçonnent pour commencer Jessica, puis au fur et mesure de l'enquête vont accepter son aide, après qu'elles aient arrêté le journaliste tv : Ken Parrish, interprété par David Naughton (Sam Suffit, JAG, Granite Flats). Jessica pensant que Ken est innocent elle va donc enquêter pour trouver qui est le meurtrier de Laszlo Dolby qui avait réalisé une copie du collier pour l'offrir à Siobahn O'Dean dont il était follement amoureux. Et c'est là, que je m'y perds concernant le collier, visiblement il avait une copie du collier pour offrir le vrai à Siobahn mais au final, cette dernière possédait la copie et le vrai collier fut volé par le meurtrier. Normalement, Dolby, aurait dû offrir le vrai collier à Siobahn. Enfin bref, c'est un vrai sac de nœuds une fois encore cette intrigue. Heureusement, Jessica trouvera qui est le meurtrier et le voleur, et tout se finira bien. L'épisode est pas mal, notamment pour le mystère qui entoure Siobahn O'Dea, qui est assez étrange il faut bien l'avouer. La scène devant le miroir avec le collier est juste extraordinaire. L'épisode se déroule de façon fluide, et on n'a pas le temps de s'ennuyer.

Retour à l'index


7. LE DERNIER VOL DU DIXIE DAMSEL
(THE LAST FLIGHT OF THE DIXIE DAMSEL)

Résumé :

Jessica reçoit un appel d'une vieille amie qui lui apprend qu'on a retrouvé l'avion avec lequel Frank Fletcher le mari de Jessica volait et qui en était le commandant et avec lequel il y avait eu un crash lors d'une mission pendant la guerre. Mais dans l'avion retrouvé, il y a aussi le cadavre du mécanicien : le sergent Gagliano. Or celui-ci n'a pu sauter de l'appareil car il a été tué à coup de pistolet. Le Major Cooper veut faire la lumière sur cette vieille affaire, et accuse le défunt mari de Jessica du meurtre de Gagliano. Jessica va alors mener l'enquête pour prouver l'innocence de Frank à titre posthume.

Critique :

Jessica doit cette fois-ci laver l'honneur de son défunt mari : Frank, qui est accusé du meurtre d'un de ses hommes pendant une mission lors de la guerre. En effet, Frank et son équipage de 4 hommes en plus de lui ont eu un problème avec leur avion le Dixie Damsel et celui-ci s'est écrasé. Heureusement, l'équipage avait pu sauter en parachute avant que l'avion ne s'écrase. Celui-ci était composé du sergent Ray Dressler, joué par Clifton James (L'Agence Tous Risques, Lewis & Clark, Dallas), du major Clint Phelps, incarné par Martin Milner qui est déjà apparu dans la série, et du colonel Lee Goddard interprété par Dale Robertson (Dallas, Dynastie, Le Cheval de Fer). Les deux autres membres de l'équipage étaient donc Frank Fletcher le commandant de la mission et Peter Gagliano le mécanicien de l'appareil et dont on a retrouvé le cadavre dans l'appareil. Jessica reçoit donc un appel de sa vieille amie Bonnie Phelps, jouée par Jane Greer (Twin Peaks, Falcon Crest, Columbo), qui lui apprend donc qu'on a retrouvé le Dixie Damsel qui s'était écrasé il y a plus de 30 ans.

Le major Kevin Cooper, joué par Richard Roundtree (Outlaw, Campus Show, Generations) le très célèbre John Shaft de la série portant le même nom, doit clore ce dossier pour l'armée. Faisant passer le détecteur de mensonges aux membres de l'équipage restés vivants et n'ayant rien à se reprocher, Cooper pense alors que c'est Frank Fletcher qui est le meurtrier de Gagliano. Jessica ne pouvant supporter cette idée, mène alors l'enquête pour innocenter la mémoire de son mari. Elle fait la connaissance de Sylvia Gagliano, interprétée par Robin Strasser (Côte Ouest, Des Jours et des Vies,  On ne Vit qu'une Fois), qui détestait son père et pour qui sa mort est une délivrance. Sylvia est accompagnée de Nicholas Rossi, joué par Michael Ansara (L'Homme qui Tombe à Pic, Rick Hunter, Buck Rogers). Et elle sera appuyée dans son enquête, par le général Marcus Havermeyer, incarné par Efrem Zimbalist Jr. (Les Nouvelles Aventures de Zorro, Une Nounou d'Enfer, Hôtel), qui lui permettra d'avoir accès à toutes les pièces du dossier et de pouvoir évoluer sur la base militaire en toute liberté pour voir les différents objets récupérés dans l'avion qui s'était crashé.

Jessica se rend compte que quelque chose cloche et trouve alors qu'il y avait une sixième personne dans l'appareil et c'est lui qui est le meurtrier. Ce dernier venu récupérer des diamants de contrebande se fera coincer. Malheureusement une fois de plus l'épisode est ennuyeux au possible, malgré le fait qu'il début comme un épisode de la série Les Têtes Brûlées avec un flash de vieilles infos en noir & blanc de la guerre, et qui raconte donc le crash de l'avion Dixie Damsel, ce qui nous permet de voir le visage de Frank Fletcher jeune en soldat. Très vite, l'épisode traîne en longueur et on découvre vite qui est le coupable si on a un tant soit peu le sens de l'observation. À noter que pour l'anecdote, l'avion Dixie Damsel qui est une vraie forteresse volante qui existe, et qui est encore en état de vol, a été transporté à Burbank et est exposé dans l'état de l'Idaho.

Retour à l'index


8. LES TROIS PRÉDICTIONS
(PREDICTION: MURDER)

Résumé :

Jessica a donc accepté l'invitation de Lee Goddard et se retrouve dans son ranch en sa compagnie. Elle retrouve le fils de Lee qu'elle avait vu tout petit, Del, ainsi que de sa femme Jill qui est une médium à ses heures perdues. Au cours d'une soirée à son ranch, un médium très connu vient faire des prédictions : Franchesco, et ce dernier prédit qu'il va y avoir un incendie avec la mort à la clé. Des incidents se produisent, crédibilisant les prédictions de Franchesco, jusqu'à ce qu'on enlève la femme de Del et qu'on demande un rançon d'un million de dollars. Le père de Del paie la rançon, mais Jill se tue dans un accident après avoir été libérée. Jessica trouve cela étrange et mène l'enquête pour démêler cette histoire.

Critique :

Jessica a affaire à un médium et ses prédictions ! À noter une chose assez rare, cet épisode est la suite directe du précédent. Ce qui n'était pas encore arrivé jusqu'à présent dans la série. En effet, Jessica a donc accepté l'invitation de Lee Goddard (toujours interprété par Dale Robertson) de venir dans son ranch pour quelques jours. Là, elle revoit son fils Del, incarné par Michael Spound (Hôtel, La Croisière s'Amuse, Des Jours et des Vies), qu'elle a connu lorsqu'il était tout petit. Et Jessica fait la connaissance de la femme de Del, Jill, incarnée par Lisa Pelikan (10 000 Days, New-York Unité Spéciale, Equalizer), médium à ses heures perdues et surtout très 'space' dans sa façon d'être. Lee organise une soirée à son ranch, et Del a fait venir un médium professionnel : Franchesco, joué par David Birney (Seal Morning, Live Shot, Hôpital St. Elsewhere) très célèbre pour son rôle de l'officier Frank Serpico dans la série du même nom.

À cette soirée, Jessica fait également la connaissance de Katherine Aaron jouée par Melody Anderson (La Loi est la Loi, Hôpital St. Elsewhere, L'Homme qui Tombe à Pic) très très connue pour son rôle du détective Brooke McKenzie dans la série Manimal, ainsi que du mari de Katherine : Ben Aaron, interprété par Michael Parks (Dynastie II : Les Colby, Twin Peaks, Walker Texas Ranger). Franchesco fait des prédictions à cette soirée dans celle que la femme de Del mourra dans les flammes. Plus tard, la femme de Del est kidnappée et on demande une rançon d'un million de dollars. Ce qui est tout ce que possède le père de Del en argent liquide dans son coffre. Del apporte la rançon, et Jill l'appelle pour lui dire qu'elle a été libérée et qu'elle rentre bientôt. Mais elle se tue dans un accident de voiture. Jessica trouve cela très étrange, et va donc aider le lieutenant Turner, incarné par Geoffrey Scott (1st & Ten, La Croisière S'Amuse, Haine et Passion), dans son enquête pour démêler cette histoire.

Elle découvrira que c'est Del qui a engagé Franchesco pour effrayer sa femme car leur mariage était une erreur et il voulait s'en séparer, et elle va découvrir qui était l'auteur du kidnapping ainsi que celle qui est morte dans l'accident de voiture. Alors on voit arriver à 300km que Franchesco est bien évidemment dans le coup de l'arnaque. Quand au suspect de l'affaire, là aussi, nous ne sommes pas dupes un seul instant. Épisode donc très moyen et dans lequel on s'ennuie vite. Il y a juste un petit moment d'émotion, lorsque Lee fait part de ses sentiments à Jessica et que celle-ci lui répond qu'après la mort de Frank, elle n'a plus envisagé de se remettre avec un autre homme pour le reste de sa vie. On ne s'attardera donc pas plus longtemps sur cet épisode assez ennuyeux.

Retour à l'index


9.  L'AMOUR A TOUJOURS GAIN DE CAUSE
(SOMETHING BORROWED, SOMEONE BLUE)

Résumé :

Grady se marie enfin avec Donna et Jessica est invitée à leur mariage. Mais alors que le jour du mariage est là et que les préparatifs battent leur plein, des enfants tombent sur le cadavre de la cuisinière Harriet Lundgren. Jessica va devoir mener l'enquête aux côtés du chef Slocum pour pouvoir sauver le mariage de son neveu préféré.

Critique :

Grady (toujours interprété par Michael Horton) le neveu préféré de Jessica se marie enfin avec Dana (toujours jouée par Debbie Zipp qui est vraiment mariée à Michael Horton dans la vie). Mais un mariage avec la présence de Jessica ne va évidemment pas se passer comme il le devrait, et c'est donc tout naturellement qu'on assassine quelqu'un, en l'occurrence la cuisinière : Harriet Lundgren, incarnée par Conchata Ferrell (La Loi de Los Angeles, Hearts Afire, Mon Oncle Charlie). Au grand désespoir de la famille de Dana, son père : Franklin joué par Eugene Roche qui est déjà apparu dans la série, est tout simplement furieux, quand la mère de Dana, interprétée par Gale Storm (L'Homme à la Rolls, La Croisière s'Amuse, My Little Margie) dont ce fut la dernière apparition à la tv l'actrice étant morte en 2009 à l'âge de 87 ans, elle est au bord de la syncope.

Arrive alors le chef de police Slocum, incarné par Rick Hurst (Shérif Fais-moi Peur, Amanda's, On The Rocks), que Jessica va devoir aider pour rapidement trouver le coupable et sauver le mariage de Grady et Dana. Jessica fera la connaissance de la famille peu reluisante de Dana : Oncle Ben, joué par Bill Macy et qui était déjà apparu lui aussi dans la série, un pervers qui ne pense qu'à draguer toutes les femmes qu'il voit. Oncle Ziggy, incarné par Howard Morris (Trapper John M. D., L'Île Fantastique, La Croisière s'Amuse), qui est marié à Valérie, interprétée par Betsy Palmer et que l'on avait également déjà pu voir auparavant dans Arabesque. Jessica fait aussi la connaissance de Belle Pentworth, jouée par Patricia Barry (New-York Police Judiciaire, Haine et Passion, Des Jours et des Vies), la plus grosse cliente en affaires du père de Dana, et rencontre également Clara, interprétée par Barbara Townsend (Code Quantum, Santa Barbara, Les Routes du Paradis), une squatteuse qui s'incruste dans les mariages et diverses réceptions pour ne pas être seule.

Jessica mènera l'enquête avec malgré tout, la gêne occasionnée par les invités du mariage et découvrira que le meurtre est en fait une affaire de chantage qui a mal tournée. Dana et Grady pourront enfin se marier au grand soulagement de Jessica. L'épisode est surtout basé sur l'humour et les quiproquos rencontrés tout au long de celui-ci : notamment lorsque Grady doit déplacer le cadavre de la cuisinière pour pas que les invités le voient, mais aussi avec le chef de police idiot qui est plus préoccupé par le fait qu'il n'était pas invité au mariage plutôt que son enquête et qui a une peur bleue du père de Dana. Il y a par contre un très joli moment d'émotion, lorsque Jessica explique au père de Dana dans quelles circonstances elle et Frank ont récupéré Grady à la mort de ses parents, et on comprend mieux pourquoi Grady est le neveu préféré de Jessica et pourquoi elle l'aime tant.

En fait elle l'a élevé comme son propre fils et l'aime comme tel. Épisode rempli d'humour donc et qui se déroule de manière assez fluide. On ne s'ennuie pas, c'est le principal. Dommage qu'une fois de plus, le policier de l'épisode ne soit qu'un benêt de service, en version française l'acteur a d'ailleurs de plus la voix de Roger Rudel qui ne colle pas du tout au personnage.

Retour à l'index


10. LE DON DE DOUBLE VIE
(WEAVE A TANGLED WEB)

Résumé :

Eric Bowman, un homme pas très net est retrouvé un matin, mort assassiné, dans une chambre d'hôtel. Et on soupçonne Vivian Proctor la femme de Ralph Proctor, un couple d'amis de Jessica qu'elle aime beaucoup. Bowman était aussi un homme à femmes, et le shérif Metzger pense que Vivan était la maîtresse de Bowman et que ce dernier la faisait chanter pour l'avoir dans son lit. Mais alors que Jessica se rend à une soirée de bienfaisance à New-York, elle a l'immense surprise de découvrir que Vivian Proctor est mariée avec l'organisateur de la soirée : Miles Austin. Jessica va alors devoir mener l'enquête pour empêcher que ses amis soient arrêtés par le shérif Metzger et pour trouver le vrai coupable.

Critique :

Il s'en passe encore de belles à Cabot Cove. Jessica a un couple d'amis : les Proctor, en les personnes de Vivian, incarnée par Pamela Bellwood (Matt Helm, Baretta, Switch) très jolie actrice connue pour son rôle de Claudia Blaisdel dans la série Dynastie, et de son mari Ralph, joué par James Sutorius que l'on a déjà vu dans la série. Ceux-ci vivent une vie de bonheur à Cabot Cove avec leurs deux enfants. Néanmoins, un personnage pas très net, nommé Eric Bowman joué par George Chakiris (Santa Barbara, Dallas, Matt Houston) très célèbre pour son rôle de Bernardo dans le film West Side Story, est retrouvé assassiné dans une chambre d'hôtel. Tout semble accuser Vivian Proctor du meurtre : le shérif Metzger (toujours incarné par Ron Masak) pense que celle-ci était la maîtresse de Bowman.

Et que ce dernier la faisait chanter pour coucher avec elle. Jessica qui doit se rendre à une soirée de bienfaisance en faveur d'enfants défavorisés, à l'immense surprise de découvrir que Vivian est également la femme de Miles Austin, incarné par Mel Ferrer que l'on avait déjà vu auparavant dans la série, l'organisateur de la soirée. Jessica tombe des nues, et Vivian lui explique alors la situation : elle a une double vie. Elle apprend à Jessica qu'effectivement elle a rencontré Bowman dans un bar, mais que ce dernier la faisait chanter vis à vis de son second mari pour de l'argent, pas pour ses faveurs. En effet, Bowman était en cheville avec un bookmaker : Augie Specter, incarné par Charles Haid (Capitaine Furillo, Delvecchio, Sergent Anderson) acteur très connu des séries US. Il devait à ce dernier une somme de 50 000 dollars. Jessica mène son enquête et découvre qui est l'assassin, malgré les suspects potentiels comme le barman : Frankie, joué par Stanley Kamel (Matlock, Cagney et Lacey, Rick Hunter) très connu des séries américaines, ou encore la femme de Bowman qui demande le divorce : Margo, jouée par Gloria Loring (Des Jours et des Vies, Le Rebelle, Mike Hammer) qui est une très grande chanteuse aux états-unis. Jessica va se servir d'Augie pour coincer le véritable assassin.

Plusieurs choses dans cet épisode, déjà le passage où Jessica joue le pilier de bar vaut son pesant de cacahuètes, ensuite il faut voir un petit clin d'œil dans cet épisode à un rôle qu'a eu Angela Lansbury dans le film Le Portrait de Dorian Gray de 1945 : dans ce film, elle interprète une chanson qui se nomme Goodbye Little Yellow Bird, or à un moment où Augie Specter est chez Jessica, il frappe lourdement sur sa cage où se trouve un petit oiseau jaune. Il est amusant aussi de voir la réaction de Seth Hazlitt (toujours joué par William Windom) lorsque Jessica lui apprend que Vivian est bigame, alors que juste auparavant Seth lui a fait toute une tirade sur le fait que plus rien ne peut l'étonner. Épisode classique je dirai, ni bon, ni mauvais, on le regarde et c'est tout, il n'y a rien d'extraordinaire.

Retour à l'index


11. LE PETIT-FILS
(THE SEARCH FOR PETER KERRY)

Résumé :

Jessica assiste aux funérailles de la belle fille d'un vieil ami : Andrew Kerry. Ce dernier recherche son petit fils qui a disparu. Six mois plus tard, alors qu'elle dîne dans un restaurant avec Danny Schubert, ce dernier entend un air qui a été composé par Peter Kerry le petit fils disparu. Schubert et Jessica rencontrent l'auteur de la musique : Rick Barton, mais celui-ci ne le connaît pas. Peu après, Rick Barton recontacte Jessica et lui avoue qu'il a eu un accident de voiture 20 ans auparavant et qu'il ne sait pas qui il est. Peu après on retrouve Danny Schubert mort assassiné, Jessica va devoir trouver qui est le meurtrier.

Critique :

Ce scénario du petit fils disparu et qui réapparaît comme ça du jour au lendemain pour récupérer son héritage rappelle furieusement l'épisode d'Amicalement Vôtre : Sept Millions de Livres. Sauf qu'ici c'est Marc Singer (Dallas, La Croisière s'Amuse, Les Feux de l'Amour) le très célèbre Mike Donovan de la série V, qui incarne le petit fils disparu mais sous le nom de Rick Barton. Andrew Kerry, incarné par William Prince (Matlock, Walker Texas Ranger, Starsky et Hutch), un riche ami de Jessica enterre sa belle fille, il parle alors à Jessica du fait qu'il aimerait retrouver son petit fils Peter avant de mourir. Six mois plus tard, Danny Schubert joué par Michael Beck (Texas Police, Holocauste, Walker Texas Ranger) invite Jessica pour lui proposer une affaire qui lui rapporterait 100 milles dollars pour une œuvre de bienfaisance dont s'occupe Jessica. C'est alors qu'ils entendent une mélodie au piano qui n'a pu être écrite que par Peter Kerry et qui ne peut être connue que de lui.

Intrigués, ils rencontrent l'auteur de la mélodie : Rick Barton, Schubert est sûr qu'il s'agît de Peter Kerry et prévient alors Roger Philby, joué par Mason Adams (Knight & Daye, Murder One : Diary of A Serial Killer, À la Maison Blanche) très célèbre pour son rôle de Charlie Hume dans la série Lou Grant, l'avocat de Andrew Kerry pour qu'il prouve son identité et reconnaisse ainsi qu'il est bien le petit fils disparu. Rick Barton vient donc à la maison d'Andrew Kerry en compagnie de sa femme Edie Lorraine, interprétée par Lorna Patterson (Private Benjamin, The Flying Doctors, Mike et Ernie). Visiblement, il serait bien le petit fils d'Andrew Kerry. Danny Schubert vient lui aussi en compagnie de sa femme Leona, jouée par Anita Morris (Matlock, Berrenger's, Les Contes de la Crypte). Tout ce petit monde est là pour l'argent, en effet, si Schubert a réussi à retrouver Peter, il empochera la récompense de 250 milles dollars.

Mais malheureusement, on retrouve Schubert mort quelques temps plus tard. Jessica met à jour alors la supercherie qu'avaient monté Schubert et Rick Barton à propos de son identité et du fait qu'il pourrait être le petit fils d'Andrew Kerry disparu. Mais il n'est pas l'assassin. Jessica va devoir mener l'enquête avec le chef de police Miles Underwood, incarné par Lane Smith (Kay O'Brien, Good & Evil, V) très connu pour son rôle de Perry White dans la série Lois & Clark : Les nouvelles Aventures de Superman. Policier un peu idiot mais qui laissera Jessica démasquer le tueur. L'épisode est assez bien, en grande partie grâce à la prestation de Marc Singer. À noter d'ailleurs pour l'anecdote qu'il y a ici deux acteurs de la série V réunis à nouveau : Marc Singer jouait Mike Donovan et Lane Smith, lui, interprétait Nathan Bates. C'est vraiment exceptionnel, d'autant que nous avions Jane Badler, qui, elle, incarnait Diana, dans un épisode précédent.

L'intrigue n'est pas très recherchée, même si on peut pendant un petit moment porter les soupçons sur Rick Barton ou Roger Philby l'avocat, très vite on devine qui est le meurtrier. Mais l'épisode est fluide, et n'est pas ennuyeux. Et la fin propose un dénouement heureux, puisque Rick Barton semble bien, être, au final Peter Kerry le petit fils disparu de l'ami de Jessica.

Retour à l'index


12. UNE OPÉRATION INDISCRÈTE
(SMOOTH OPERATORS)

Résumé :

Le soir : une voiture dépose un cadavre dans une ruelle sombre. Plus tard, Jessica qui est venu voir son éditeur à New-York rend une petite visite à son ami le lieutenant de police Timothy Hanratty. En revenant de déjeuner, Jessica et Timothy tombent sur un cordon de police qui ont justement découvert le cadavre déposé le soir d'avant. Jessica trouve des détails curieux et va avec Timothy mener l'enquête pour savoir qui est ce mystérieux mort et qui est son meurtrier.

Critique :

Nous retrouvons pour la seconde fois dans la série l'ami de Jessica : le lieutenant Timothy Hanratty (toujours interprété par Barney Martin) qui officie à New-York et que Jessica avait aidé lors de son enquête sur le meurtre d'un employeur de Grady dans l'épisode 19 de la saison 3. Devenus amis, Jessica en profite pour lui rendre une petite visite alors qu'elle vient voir son éditeur. Alors qu'ils reviennent de déjeuner, ils tombent sur un cordon de police qui a découvert un cadavre dans une ruelle. Jessica note des choses troublantes et aide alors Timothy à nouveau dans son enquête. Ils font donc la connaissance des employeurs et collègues du mort : le docteur David Latimer, incarné par Dirk Benedict (L'As du Crime, La Croisière s'Amuse, S. O. S. Hélico) le célèbre Futé de la série l'Agence Tous Risques ou encore le lieutenant Starbuck de la série Galactica de 1978. Mais également les autres médecins : le docteur Craig Zachary, joué par Nicolas Coster (Drôle de Vie, Magnum, New-York Police Judiciaire) le très connu Lionel Lockridge de la série Santa Barbara, et il y a également le docteur Robert Markle, interprété par Dennis Patrick que l'on avait pu voir auparavant dans l'épisode pilote de la série.

Au fil de son enquête, et grâce à l'aide de l'infirmière Stéphanie Holtz, jouée par Lise Hilboldt (Nancy Astor, A Married Man, Dynastie), ainsi que de celle de Grace Fenton, incarnée par Shirley Knight (Desperate Housewives, New-York Unité Spéciale, Urgences), Jessica va découvrir que ce sont des escrocs qui dirigent la clinique privée où travaillait la victime en tant que comptable. Ceux-ci facturent à prix forts des opérations bénignes qui ne sont absolument pas nécessaires aux patients qui viennent chez eux. Jessica avec l'aide de Timothy, malgré l'opposition de son capitaine : Everett Larson, joué par Edward Winter (Côte Ouest, Comment se Débarrasser de son Patron, Flics à Hollywood), vont mener leur enquête jusqu'au bout et découvrir qui est le meurtrier parmi les trois médecins véreux. Je mets trois bottes à cet épisode pour une seule scène qui vaut à elle toute seule tout l'épisode entier : celle dans la morgue avec le médecin légiste, elle est juste exceptionnelle et mémorable : elle décrochera sans aucun doute un fou rire chez la plupart des téléspectateurs !

D'ailleurs, de même que, un peu plus tard lorsqu'ils sont dans la prison avec le clochard qui a trouvé le cadavre, celui-ci leur dit qu'il n'est pas Columbo ! Petit clin d'œil à l'autre série très connue des créateurs d'Arabesque. Pour le reste, on ne s'ennuie pas et à nouveau nous avons une fin heureuse avec Timothy qui a retrouvé une compagne en la personne de Grace Fenton. Tout est bien qui finit bien. Et puis l'autre moment fort de cet épisode, c'est lorsque Jessica vient à la clinique privée avec son déguisement et son chien : ça vaut le détour, là aussi !

Retour à l'index


13. DIABLES ET MAGIE NOIRE
(FIRE BURN, CAULDRON BUBBLE)

Résumé :

Alors qu'il rend visite à une patiente, Seth Hazlitt aperçoit une femme près d'un arbre en train de jeter des sorts. Tandis qu'il s'approche d'elle, cette dernière s'enfuit. Tout Cabot Cove pense qu'il s'agit du fantôme de Patience Therune, une femme morte il y a 300 ans. Peu après arrive Gordon Fairchild un ami de Mildred Therune et qui écrit un livre sur son ancêtre, ainsi que sa jeune sœur Irene. Or c'est cette dernière que Seth a vu faire la magie noire. Une autre apparition a lieu, et on découvre le cadavre d'Irene. Jessica va devoir mener l'enquête pour savoir qui est le meurtrier.

Critique :

Un excellent épisode pour une simple raison, il est bourré de clins d'œil au thème qu'il aborde : la sorcellerie et autre magie noir, esprits et tout le reste. C'est en fait ce que l'on nomme un épisode 'meta'. Seth Hazlitt (toujours joué par William Windom) rend visite à une patiente un soir et assiste à un rituel de magie noire auquel s'initie une jeune femme. Immédiatement, Cabot Cove pense que Seth a vu le fantôme de Prudence Therune, une sorcière bien connue de la ville, morte depuis 300 ans. Sa descendante et amie de Jessica : Mildred Therune, incarnée par Dee Wallace (Hôtel, La Cinquième Dimension, Sons & Daughters), reçoit alors la visite d'un écrivain spécialiste des forces occultes et amie de Mildred : Gordon Fairchild, interprété par le grand Roddy McDowall et qui était déjà apparu dans un épisode précédent de la série. Ce dernier est accompagné de son attaché de presse : Rick Rivers, joué par Bill Maher (Charlie Hoover, Spin City, Sara) aussi connu comme scénariste et producteur aux USA.

Peu de temps après eux arrive également la sœur de Mildred, Irene jouée par Juliana Donald (NYPD Blues, Murder One, Riptide), qu'elle avait perdu de vue depuis qu'elle était toute petite. Seth reconnaît en la sœur de Mildred la jeune femme qui faisait la magie noire. Ce que tout le monde ignore, c'est que c'est Rick Rivers qui est à l'origine de tout ceci, en fait Irene est une actrice engagée pour jouer la sœur de Mildred et se prêtait au jeu du fantôme de Prudence : tout cela dans le seul but marketing pour faire vendre le livre de Gordon Fairchild qui sort le jour même pour fêter la date anniversaire de la mort de Prudence Therune. Irene fait la connaissance de Jonas Holt, incarné par John J. York (Hôpital Central, Port Charles, Hôtel), un jeune homme qui a flashé sur elle, ainsi que de Jessica, Seth, et du futur mari de Mildred : Adam Frobisher, interprété par Christopher Stone qui été déjà apparu sous le même personnage dans un épisode précédent de la série. Notons une chose amusante : dans l'épisode Adam a demandé Mildred en mariage, or il faut savoir que dans la vie réelle : Christopher Stone et Dee Wallace étaient mari et femme et étaient déjà mariés au moment de cet épisode d'Arabesque.

Malheureusement, la mécanique bien huilée de Rick Rivers se grippe, lorsque débarque à Cabot Cove le docteur Warren Overman, incarné par Brad Dourif (Once Upon A Time, DeadWood, StarTrek : Voyager), et lorsque Irene l'actrice qu'il a engagée renonce à jouer son rôle de fantôme. Rick Rivers se déguise alors lui-même et fait le spectacle mais en mettant le feu à une grange, on retrouve sous elle, le cadavre d'Irene. Jessica va alors enquêter aux côtés de Mort Metzger (toujours joué par Ron Masak) pour trouver qui est le meurtrier. Ceci sera lier à l'héritage de Mildred. Alors bien évidemment vu le contexte de l'épisode, on ne peut pas ne pas immédiatement penser au personnage de Peter Vincent que Roddy McDowall incarne dans les films Vampire vous avez dit Vampire lorsque l'on voit Gordon Fairchild, ceci est le premier clin d'œil, ensuite vient celui avec l'acteur John J. York qui joue Jonas : et qui incarnait Eric Cord dans la série La Malédiction du Loup-Garou.

Enfin, nous avons une troisième allusion en la présence de l'acteur Brad Dourif dans le rôle de Warren Overman, l'acteur ayant joué dans ce type d'univers auparavant comme par exemple dans le film Les Yeux de Laura Mars. Et pour finir : Christopher Stone et Dee Wallace étaient en vedettes dans le film de loup-garous : Hurlements de 1981. Bref, c'est vraiment excellent. À noter dans les petits détails de la version française : Seth retutoie Jessica alors qu'un épisode précédent il la vouvoyait, de même les connaisseurs auront reconnu la voix de Serge Sauvion pour le shérif Metzger dans cet épisode : ça fait bizarre d'entendre Metzger avec la voix du lieutenant Columbo ! Bon épisode donc, on ne s'ennuie pas et juste pour les petits clins d'œil et la présence de Roddy McDowall, il vaut le détour. Il faut savoir que les séries américaines sont coutumières du fait de faire ce type d'épisodes 'meta' qui rendent hommage à des univers via des acteurs ayant joué dans ceux-ci.

Retour à l'index


14. SALADE RUSSE
(FROM RUSSIA WITH BLOOD)

Résumé :

Jessica est en Russie, car ses livres vont être traduits et vendus dans ce pays, et elle a été invité à une convention des artistes internationaux pour les présenter. Elle a été invitée par son ami écrivain russe : Sergei Chaloff. Alors qu'ils sont à la soirée de bienvenue, un serveur vole le sac de Jessica à sa table. Le voyant faire, elle alerte tout le monde de l'arrêter. Le serveur s'enfuit, mais il est poursuivi et tué. Le chef de police Bernicker arrive et demande à Jessica de vérifier son sac, on y découvre alors un microfilm. Jessica est alors retenue en Russie. Mais, elle découvre que le serveur a été assassiné, elle va devoir mener l'enquête pour se disculper et trouver le vrai meurtrier.

Critique :

Jessica est en Russie cette fois-ci. Enfin, on le fait croire ! Tout comme pour l'épisode qui était censé se dérouler à Paris, vous verrez vite en y regardant de plus près que là aussi, Angela Lansbury n'a pas mis les pieds en Russie durant cet épisode. En effet, en regardant bien, vous vous apercevrez qu'il s'agît d'une doublure, et on le voit même de manière flagrante lorsqu'elle sort de l'ambassade américaine. Et pour le reste c'est du studio. Jessica est donc retenue en Russie car son ami Sergei Chaloff, interprété par Peter Donat (Time Trax, Flamingo Road, Dallas), n'a rien trouvé de mieux que de mettre dans son sac un microfilm qu'il devait faire passer à l'Ouest. Et malheureusement, un serveur a volé le sac de Jessica et le voleur est tué. Le chef de police Bernicker, joué par Jack Bannon qui était déjà apparu auparavant dans la série, ainsi que le lieutenant Alexandrov du KGB, incarné par Anthony Geary (Hôpital Central, Port Charles, L'Homme à la Rolls), décident donc de la retenir dans le pays, le temps d'éclaircir cette affaire et savoir si elle est complice de cet espionnage.

Sergei est arrêté, et Jessica demande l'aide de Cyril Grantham, joué par David McCallum (Cluedo, Un Amour qui Tue, L'Homme Invisible) le célèbre Illya Kuryakin de la série Des Agents Très Spéciaux ou encore Donald 'Dockie' Mallard de la série NCIS Enquêtes Spéciales. Grantham est un attaché de l'ambassade britannique en Russie, Jessica va aussi demander l'aide de l'ambassade américaine auprès de Miss Hayes, jouée par la très jolie Cristine Rose (Ferris Bueller, Fliyng Blind, Charmed). Mais ceux-ci ne peuvent pas grand-chose, tout comme le premier ministre russe : Melnikov, incarné par Jeremy Kemp (Conan, Pierre Le Grand, Le Souffle de la Guerre), qui souhaiterait voir cette affaire résolue au plus vite. Où même le journaliste Bert Firman, joué par Adrian Zmed (Hôtel, Passions, La Croisière s'Amuse) acteur connu pour son rôle l'officier Vince Romano dans la série Hooker, Firman voulant faire un article avec un scoop pour son journal.

Mais heureusement Jessica va avoir la collaboration inattendue du KGB et de la police, et va pouvoir mener l'enquête pour savoir ce que recelait le microfilm et qui a réellement tué le voleur de son sac. Elle découvrira qu'il y a en fait un ex-nazi dans les services soviétiques et aidera à décoder le microfilm pour le découvrir. Alors, cet épisode est bon par l'ambiance idyllique qu'il dégage : en effet, des agents du KGB et de la police russe qui collaborent ainsi avec Jessica pour trouver la vérité, et partagent ainsi leurs informations, je ne suis pas certain que dans la réalité on puisse espérer une telle chose. Sans compter que Bernicker remet à la fin de l'épisode, le microfilm à Jessica pour qu'elle fasse publier l'histoire aux états-unis. Sans compter l'agent du KGB qui est droit et honnête, c'est un peu gros à avaler, mais c'est rafraîchissant que pour une fois les russes ne sont pas montrés pour la énième fois sous leur plus mauvais jour. Cela fait du bien.

Dans les petits détails de l'épisode, le titre en version originale est bien entendu inspiré du film de James Bond : Bons Baisers de Russie de 1963 avec Sean Connery. Et bien entendu, c'est un petit clin d'œil que d'avoir David McCallum en agent double britannique, lui qui a incarné un agent secret russe aux côtés de Robert Vaughn dans la célèbre série Des Agents Très Spéciaux (The Man From UNCLE en version originale). L'épisode est pas mal du tout, avec des bons moments d'humour, et c'est fluide. On se prend à rêver de voir des agents russes du KGB et de la police aussi droits et honnêtes dans la réalité.

Retour à l'index


15. MEURTRE À L'UNIVERSITÉ
(ALMA MURDER)

Résumé :

Une jeune femme est allongée au sol, morte. Un homme est sur les lieux du crime en train d'effacer les preuves du méfait. Mais la police arrive et l'arrête. Jessica reçoit alors un appel de son amie Emily qui l'informe qu'on a arrêté Leon Walker, un vieil ami professeur de Jessica pour meurtre. Jessica va le voir en prison, et Leon s'accuse du meurtre de Rhonda Sykes avec qui il avait une liaison, mais Jessica ne croit pas qu'il l'ait tué. Elle va alors mener l'enquête avec l'aide de son ami le procureur Paul Robbins pour découvrir qui est le véritable assassin.

Critique :

Un épisode qui commence comme un épisode de Columbo : une jeune femme est morte : Rhonda Sykes, incarnée par la très jolie Kate Vernon qui était déjà apparue dans un autre épisode de la série. Sur les lieux du crime, l'assassin : Leon Walker, interprété par E. G. Marshall (Equalizer, Chicago Hope La Vie à Tout Prix, Kennedy) très connu pour son rôle du président des états-unis dans le film Superman II, semble être en train d'effacer les traces de son méfait, lorsque la police arrive et l'arrête en pleine action. Peu de temps après, Jessica reçoit un appel d'une vieille amie : Emily Dyers, interprétée par Dinah Shore (Laugh-In, Hôtel, Alice) une chanteuse très connue aux états-unis et dont c'était la dernière apparition à la tv dans cet épisode, l'actrice est morte en 1994 à l'âge de 77 ans. Emily apprend à Jessica qu'on a arrêté un vieil ami à elle : Leon Walker.

Jessica décide alors de partir immédiatement pour voir ce qui se passe. Leon s'accuse du meurtre de Rhonda Sykes, mais Jessica pressent que Leon ment et qu'il cache le véritable meurtrier. Elle en parle à Margaret une autre de ses amies, jouée par Janice Rule (Barnaby Jones, Le Fugitif, Route 66), et fait la connaissance d'un jeune couple : Steve Chambers, incarné par Jason Beghe (La Loi est la loi, 1st & Ten, Un Drôle de Shérif), et de sa femme Karen, jouée par Dana Sparks (Passions, Melrose Place, Falcon Crest). Jessica n'arrive pas à croire que Leon soit l'assassin et va voir le procureur pour en parler avec lui, et là aussi elle retrouve un vieil ami : Paul Robbins, interprété par Ralph Waite (Des Jours et des Vies, La Caravane de L'étrange, NCIS Enquêtes Spéciales), qui va aider Jessica dans son enquête. Jessica est troublée par le train de vie qu'avait Rhonda, et elle découvre qu'elle faisait chanter Margaret qui avait eu un accident avec une voiture d'un garçon qui fréquentait Rhonda et qui était mort sur dans celui-ci.

Toujours en enquêtant, elle découvre également que c'est Steve Chambers qui avait une liaison avec Rhonda et qui est allé chez elle pour rompre, ils se sont battus et Steve a frappé Rhonda. Pensant qu'elle était morte, il a appelé Leon, et comme ce dernier est son père sans que Steve soit au courant, Leon a donc couvert ce qu'il pensait être le meurtre de Rhonda. Mais Jessica, découvrira autre chose qui la mettra sur la voie du véritable assassin. L'intrigue est bonne et on a vraiment du mal à voir venir qui est le vrai assassin dans ce sac de nœuds ! Il y a aussi la jolie histoire entre Leon et Steve qui sont père et fils, mais que Leon a caché en faisant la promesse à la défunte mère de Steve. L'épisode est fluide et l'action se déroule sans que l'on s'ennuie. Le fait que l'épisode commence comme celui d'un épisode de Columbo (rappelons que ce sont les mêmes créateurs pour les deux séries) montrent que la production essayait à chaque fois de se renouveler.

Retour à l'index


16. LE ROUTIER
(TRUCK STOP)

Résumé :

Un soir, après deux coups de feu dans une caravane, un homme blessé en sort et retourne à son hôtel. Il s'agit de Walter Murray un écrivain et ami de Jessica, peu après le shérif arrive et avec Jessica il entre dans la chambre de Walter. Il trouve son cadavre, et un magnétophone où il a enregistré ses dernières paroles. Il avoue deux meurtres soi-disant pour pouvoir garder Vera Gerakaris un vieil amour de jeunesse qu'il venait de retrouver. Mais Jessica ne croit pas du tout à son histoire et va mener l'enquête pour trouver qui est le véritable meurtrier.

Critique :

Excellent épisode, un peu déçu car plus d'un quart de celui-ci se déroule en noir & blanc, lorsque Walter Murray, incarné par le grand Mike Connors (La Croisière s'Amuse, Today's F. B. I., War and Remembrance) le très célèbre Joe Mannix de la série du même nom, nous raconte sa charmante petite histoire. Personnellement, j'aurai aimé que tout l'épisode soit ainsi. De plus le fait qu'il raconte les faits avec une manière de parler comme dans les polars : on se croirait dans un épisode de Mike Hammer par exemple. C'est juste excellent. Walter s'accuse donc de deux meurtres, celui de Pete Gerakaris, interprété par Ron Karabatsos (Rick Hunter, Matlock, Notre Belle Famille), et de celui de son ami Roscoe, incarné par Andrew Prine qui est déjà apparu plusieurs fois auparavant dans la série. Mais Jessica trouve qu'il y a quelque chose qui cloche. Retour à la couleur pour l'épisode et Jessica mène donc son enquête au grand désarroi du shérif Tugman, joué par Ken Swofford qui est déjà apparu dans des épisodes précédents et qui reviendra de façon récurrente dans un autre rôle, et qui pensait déjà avoir à faire à une procédure toute simple.

Jessica trouve très bizarre l'attitude de Vera Gerakaris, jouée par Elizabeth Ashley (Evening Shade, Another World, La Force du Destin), qui était un ancien amour de jeunesse de Walter et qui a une fille : Flora, interprétée par la très jolie Jill Schoelen (Hooker, Billionaire Boys Club, Diagnostic : Meurtre), qui ne songe qu'à s'en aller. Jessica en enquêtant découvre que Flora est en fait la fille de Walter, et découvre pourquoi un drôle de client du bar/hôtel de Vera : Desmond, joué par Kristoffer Tabori qui est déjà apparu lui aussi dans la série, connaît le shérif Tugman. Mais cela n'a aucun rapport avec cette affaire, tout va devenir claire lorsqu'un certain Terence Locke, joué par Peter Haskell qui était déjà apparu dans Arabesque lui aussi, débarque et apprend à Vera que son mari avait souscrit une police d'assurance de 250 milles dollars et que c'est sa fille qui en est la bénéficiaire. Il n'y a pas de temps mort dans l'épisode, même lorsque Jessica et le shérif écoutent l'histoire de Walter, et tout s'enchaîne parfaitement bien.

Évidemment le scénario fait porter les soupçons sur Flora, la fille de Vera qui cherche par tous les moyens de s'enfuir du restaurant/hôtel miteux où ils vivent avec sa mère et qu'elle ne supporte plus. Elle est même prête à partir avec Grange, joué par Isaac Turner, un motard voyou qui ne fait que peu cas d'elle. Il faut voir avec cet épisode, un hommage au film La Forêt Pétrifiée où Humphrey Bogart, Bette Davis et Leslie Howard sont coincés dans un restaurant routier pour la nuit. Excellent épisode donc, qui commence une fois encore comme le précédent en sachant immédiatement qui est visiblement le meurtrier et dont on se rend compte au fil de l'épisode qu'il n'en est rien et qu'une fois encore le personnage s'accuse du meurtre. La prise de risque de faire plus de 20mn de l'épisode en noir et blanc est tout simplement bien joué, et on sent que la réalisation se fait plaisir et aime prendre des risques pour se renouveler de la monotonie qui tombe sur certains épisodes de la série. Épisode à voir absolument.

Retour à l'index


17. LES PÊCHÉS DE CASTLE COVE
(THE SINS OF CASTLE COVE)

Résumé :

Sybil Reed une jeune auteure de Cabot Cove sort son premier roman. Celui-ci met en émoi toute la population de Cabot Cove car Sybil s'est inspirée de certains habitants de la ville pour ses personnages et ceux-ci ne sont pas très reluisants. Jessica a la surprise de voir débarquer Sybil le soir chez elle. Des incidents se produisent dans la ville, et un soir on retrouve Miriam Harwood morte chez elle, assassinée. Tim Mulligan est arrêté, mais Jessica ne croit pas qu'il soit le coupable. Elle va mener l'enquête pour trouver le vrai meurtrier.

Critique :

Avec cet épisode, nous retombons dans les commérages de Cabot Cove grâce au salon de coiffure de Loretta Spiegel (toujours jouée par Ruth Roman). Et surtout de ses commères : Eve Simpson (toujours incarnée Julie Adams), Phyllis Grant (toujours interprétée Gloria DeHaven) et les autres. En effet, Sybil Reed incarnée par Page Hannah (Fame, Freddy Le Cauchemar de Vos Nuits, Spenser), jeune auteure de Cabot Cove vient de sortir un livre qui dépeint des personnages qui ressemblent fortement aux habitants de Cabot Cove et qui ne sont pas très séduisants. Ce livre chamboule toute la ville, et des incidents commencent à se produire. Un soir, on découvre le cadavre de Miriam Harwood, jouée par Rosanna Huffman qui est déjà apparue auparavant dans la série, c'est donc tout naturellement que le shérif Metzger (toujours incarné par Ron Masak) arrête le meurtrier présumé dans le roman de Sybil : le mari de Miriam, Noah interprété par Luke Askew (La Loi de Los Angeles, L'Île Fantastique, Deux Cents Dollars Plus les Frais).

Mais ce n'est pas lui, le shérif se rabat alors sur l'autre suspect du roman de Sybil : Tim Mulligan, joué par Frederick Coffin (La Loi de Los Angeles, L'As de la Crime, Rick Hunter), le boucher de Cabot Cove qui avait une aventure avec Miriam et qu'elle allait quitter. Mais Jessica ne pense pas que ce soit lui, malgré que l'on retrouve les habits utilisés ainsi que la batte de baseball qui a servie pour fracturer la vitrine de la librairie d'Ellis Holgate, joué par Graham Jarvis (Fame, NYPD Blues, Pour L'Amour du Risque), pour y brûler tous les livres de Sybil. Peut-être est-ce la mère de Tim : Rose, incarnée par Fran Ryan (Punky Brewster, Tribunal de Nuit, Alerte à Malibu) très connue pour son rôle de Tillie Russell dans la série Le Magicien avec David Rappaport en vedette. Si elle est bien l'auteur du méfait sur la librairie ce n'est pas une meurtrière. Jessica finira par trouver qui est l'assassin car celui-ci décrira une fois encore la scène du crime alors que personne n'était au courant.

Pour les anecdotes, Sybil en décrivant le shérif de Cabot Cove dans son livre parle d'un empoté qui ne réussit pas à résoudre les affaires seul sans l'aide de Jessica. Metzger et d'autres habitants de Cabot Cove font en fait référence à Amos Tupper, l'ancien shérif. On revoit le côté commérage de Cabot Cove du salon de coiffure de Loretta, qui sans le savoir fourni toutes les informations à Sybil via la taupe qui officie dans son salon : Corinne (toujours jouée par Sally Klein) qui a radicalement changé de look dans cet épisode par rapport au précédent où elle apparaissait. L'épisode se déroule de manière fluide avec pleins de surprises dans les situations pour la plupart cocasses. Celle dans le bureau du shérif Metzger lorsque son adjoint Floyd (toujours joué par Will Nye) a relâché Noah soupçonné du meurtre de sa femme, vaut à elle seule tout l'épisode. Une chose est sure : vous ne vous ennuierez pas en le regardant et vous aurez quelques bons fous rires.

Retour à l'index


18. LE LEGS DE TREVOR HUDSON
(TREVOR HUDSON'S LEGACY)

Résumé :

Jessica vient en visite à Montana Springs, elle est en compagnie de Dorothy Westefield. Jessica vient voir Robert Jarrett qui l'a appelée pour lui parler d'une chose importante. En fait, le dernier livre de Trevor Hudson, écrivain renommé, n'a pas été écrit par lui : mais par Robert Jarret. Robert le dévoile à Jessica qui est la présidente de la fondation Trevor Hudson, et se demande s’il doit dévoiler la supercherie qui serait un véritable coup de tonnerre pour la famille. Cette dernière s'oppose évidemment aux allégations de Robert, la nuit venue Robert se fait assassiner. Le shérif pense que c'est un voleur qui l'a tué, mais Jessica n'est pas dupe. Elle va mener l'enquête pour trouver qui est le véritable assassin de Robert.

Critique :

Jessica se retrouve dans la petite ville de Montana Springs en compagnie de Dorothy Westerfield, interprétée par Georgia Brown (Startrek : Next Generation, Roads to Freedom, Sherlock Holmes). Elles sont venues en l'honneur de Trevor Hudson un écrivain renommé, mais en fait Jessica a été contactée par Robert Jarrett, incarné par Robin Strand (Generations, Santa Barbara, Rick Hunter) très connu des séries américaines, qui lui avoue que le dernier roman de Trevor Hudson n'est pas de ce dernier mais que c'est lui qui l'a entièrement écrit. Or s’il révèle cela, ce sera la catastrophe pour la famille restante de Trevor Hudson : ses filles Maria, jouée par Michael Learned (HotHouse, Nurse, La Famille des Collines) et Olivia, interprétée par Barrie Youngfellow (New-York Police Judiciaire, It's A Living, Trapper John M. D.). Mais également pour Cat, jouée par Yvette Nipar (Les Experts, The Sentinel, Matlock) très connue pour son rôle du détective Lisa Madigan dans la série Robocop, de même que pour Andrew, joué par Don Galloway (Dallas, Rick Hunter, MacGyver) très célèbre pour son rôle du détective sergent Ed Brown dans la série L'Homme de Fer.

Même Jessica reçoit des menaces à peine voilées de la part de Maria qui conseille à Jessica d'oublier l'histoire et de partir, même Dorothy est du côté de la famille. Le soir venu on tue Robert Jarrett et pour le shérif du coin : Hank Masters, interprété par Steve Forrest qui était déjà apparu dans un épisode précédent de la série, il n'y a pas le moindre doute : c'est un voleur qui a fait le coup. Et pour étayer sa preuve il arrête justement Adam Perry, joué par David Bradley (Cyborg Cop, American Ninja 3 : Blood Hunt, La Loi du Samouraï). Jessica en parlant avec le mari de Cat : Barney, interprété par Robert Klein (Sacrée Famille, New-York Police Judiciaire, Les Sœurs Reed), découvre qu'en fait Adam était en compagnie de Cat. Elle comprend alors qui est le meurtrier. L'épisode se déroule d'une telle façon au début, qu'on ne saisit pas immédiatement tous les tenants et aboutissants de l'histoire, ce n'est que lorsque Robert parle avec Jessica qu'on comprend la scène du début entre Maria et Robert.

Ensuite l'épisode se perd un peu dans les histoires de Cat, peut-être pour mettre le téléspectateur sur une fausse piste pour le meurtrier et c'est vrai que lorsque celui-ci est révélé avec son complice, nous sommes un peu étonnés. On est aussi surpris de la réaction de Dorothy, qu'on aurait pu penser un peu plus intègre, mais au final seul l'intérêt l'anime. Déception pour Jessica. Malheureusement, l'épisode n'est pas assez rythmé et est parfois ennuyeux. Dommage. Dans les petits détails : lorsque Cat tombe sur Adam au volant de sa voiture sur l'autoroute, si vous regardez ses lunettes de soleil, vous verrez en reflet l'équipe technique dedans. Ce n'est clairement pas un des meilleurs épisodes de la série.

Retour à l'index


19. UN SOSIE PARFAIT
(DOUBLE EXPOSURE)

Résumé :

Alors qu'elle est en train de marcher dans les rues de Boston, Jessica est percutée par un homme qui sort d'une banque. Elle semble reconnaître un vieil ami : John Winslow, mais celui-ci dit ne pas la connaître et qu'elle le prend pour quelqu'un d'autre. Jessica appelle donc la femme de John : Maude, et celle-ci lui apprend que John est mort récemment. Jessica décide alors d'engager Harry McGraw pour démêler toute cette affaire.

Critique :

Nous retrouvons dans cet épisode le personnage d'Harry McGraw (toujours incarné par Jerry Orbach). Dieu que cet épisode est ennuyeux, nous voyons passer les minutes, surtout vers 30mn de l'épisode où là le temps passe réellement lentement. Jessica se balade dans Boston, lorsqu'elle est bousculée par un homme qui sort d'une banque. Elle pense reconnaître un vieil ami : John Winslow, joué par John Furlong (Simon et Simon, Cagney et Lacey, Quincy). Mais celui-ci lui dit qu'elle se trompe et s'en va. Jessica appelle donc peu après sa femme Maude Winslow, jouée par Christine Belford qui est déjà apparue auparavant dans la série, et cette dernière apprend à Jessica que John est mort récemment d'une embolie pulmonaire. C'est son frère Adam, interprété par Andrew Stevens déjà apparu lui aussi dans la série, qui a signé le certificat de décès et le corps a été incinéré. Trouvant cela très bizarre, Jessica fait donc appel à son ami le détective Harry McGraw.

Au cours de son enquête, Jessica remonte jusqu'à un certain Nathan Swarthmore, joué par Jon Cypher qui est déjà apparu dans Arabesque lui aussi. En continuant leur enquête commune, John se fait finalement tuer, et Harry est arrêté par le lieutenant Roy Quilan, incarné par William Lucking qui a déjà joué précédemment dans la série lui aussi. Ce dernier ne peut pas supporter Harry et l'arrête donc sous un faux prétexte. Jessica vient le libérer, et ils rencontrent l'agent Guilfoyle du FBI, incarné par Robert Hogan qui est déjà apparu lui aussi dans la série et dont ce sera le dernier épisode de la série, ici, dans lequel il jouera. Guilfoyle leur apprend qu'en fait John avait témoigné contre son employeur pour une détournement de fonds de près de 100 millions de dollars. Alors qu'elle est chez Harry, vient frapper à la porte le sergent Howard Sternhagen, interprété par Earl Boen (Santa Barbara, Matlock, À la Maison Blanche) qui est un grand doubleur de dessins animés et de jeux vidéo aux USA, venu se plaindre auprès d'Harry car il ne veut pas être viré.

C'est alors que celui-ci prononce quelque chose qui fait mouche chez Jessica et Harry. Tous les deux ont la même idée, et arrivent conjointement à découvrir et coincer le meurtrier de John. Dans cet épisode, Harry a perdu sa licence et travaille de façon officieuse, il faut savoir qu'aux USA une licence est obligatoire pour pratiquer le métier de détective privé. Dans les petits détails de l'épisode, on peut voir une faute d'orthographe sur le journal qui apprend la mort de John à Jessica, en effet : on lit « Homocide » au lieu de « Homicide ». Comme je l'ai dit plus haut, l'énigme en plus d'être très très alambiquée, l'histoire s'embourbe d'elle-même vers le milieu de l'épisode et ça devient très dur à suivre et à regarder, tellement on s'ennuie et que c'est décousu. On attend qu'une chose : la fin de l'épisode pour enfin en venir à bout. Pour le reste on notera la coïncidence bien heureuse que le meurtrier soit une personne dont ça arrange bien Harry qu'il se fasse coincer. Et dans la version française, il y a une petite allusion à la série 200$ + Les Frais.

Retour à l'index


20. POURQUOI LE BASEBALL PEUT-IL ÊTRE MORTEL ?
(THREE STRIKES, YOU'RE OUT)

Résumé :

Jessica vient rendre visite à son neveu Johnny Eaton un joueur de baseball. Alors qu'ils dînent le soir au restaurant, une bagarre éclate entre un joueur, l'entraîneur de Johnny et le président de son club à propos de Loretta Lee une présentatrice sportive. Le lendemain, on la retrouve morte dans sa chambre. On arrête alors l'ami de Johnny : Charley Holcomb qui est en fait un prisonnier en fuite sous une fausse identité. Jessica va devoir mener l'enquête aux côtés du lieutenant Caceras pour trouver qui est le vrai tueur.

Critique :

Jessica est cette fois-ci dans le monde du baseball grâce à son neveu Johnny Eaton, interprété par Todd Bryant (La Malédiction du Loup-Garou, Hôtel, Beverly Hills) et qui est surtout connu comme cascadeur aux états-unis. Disons-le immédiatement : ce n'est ni un mauvais, ni un excellent épisode, il fait parti de ceux de la série qui se laisse regarder mais qui ne sont pas exceptionnels, ni mauvais. Alors qu'elle vient rendre visite à son neveu, une journaliste sportive : Loretta Lee, jouée par la sublime Terri Garber (Nord et Sud, Santa Barbara, Hôpital Central) très connue pour son rôle de Leslie Carrington dans la série Dynastie, est assassinée dans sa chambre. La police arrête alors l'ami de Johnny : Charley Holcomb, incarné par Tim Dunigan (Ricky ou La Belle Vie, Mr Smith, JAG) très connu pour son rôle du capitaine Jonathan Power dans la série Captain Power et les Soldats du Futur, il incarnait aussi la première version de Templeton Peck alias le Futé dans l'épisode pilote de la série L'Agence Tous Risques.

Johnny dépité, demande alors à Jessica de résoudre l'affaire. Elle va alors mener l'enquête aux côtés du lieutenant Caceras, joué par Reni Santoni (Jack Killian L'Homme au Micro, Capitaine Furillo, NYPD Blues) très connu en France pour son rôle du lieutenant Rivera dans la série Manimal. Jessica fait donc la connaissance de toute l'équipe de baseball qui gravite autour de Johnny : l'entraîneur Harry Dial, joué par Vince Edwards (Espion Modèle, Matt Lincoln, Ben Casey), mais aussi celle de Al Sidell, incarné par Paul Sorvino (New-York Police Judiciaire, That's Life, Une Famille Presque Parfaite) très connu pour son rôle du détective Ike Porter dans la série Super Flics. Elle fait également la rencontre avec le président du club : Irving Randolph, joué par Robert Mandan (Santa Barbara, La Croisière s'Amuse, Soap), ainsi que celle de Doc Evans, interprété par Bernie Casey (Rick Hunter, Les Chroniques Martiennes, Harris and Company).

Et enfin elle fait la connaissance d'un partenaire de jeu de Johnny : Pete Briggs, incarné par Shea Farrell qui est déjà apparu auparavant dans la série, ainsi que de sa femme : Roz, jouée par la magnifique Anne Lockhart que l'on a déjà vu dans la série elle aussi. Tout ce petit monde a quelque chose à se reprocher et Jessica découvre une magouille à propos du rachat d'un joueur et de l'échange de Johnny et de son ami Charley mais rien qui donne un mobile de meurtre. Jusqu'à ce qu'elle découvre que Charley est en fait Freddy Masters un prisonnier en fuite et qui se cache sous un faux nom. Jessica finira par découvrir qui a tué Loretta. L'épisode se déroule normalement, au moins on ne s'ennuie pas c'est l'essentiel. On peut tout de même se poser la question de l'intelligence de Charley pour se dissimuler des autorités : devenir un membre d'une équipe de baseball célèbre. Ce n'est pas forcément le meilleur moyen d'échapper à la police. Et sinon, nous découvrons encore ici un neveu de Jessica dont nous ignorions totalement l'existence. Et qui plus est risque de devenir une grande vedette sportive à terme.

Retour à l'index


21. MIROIR, Ô MON MIROIR 1RE PARTIE
(MIRROR, MIRROR ON THE WALL: PART 1)

Résumé :

Eudora McVeigh Shipton est une écrivain amère. Ses romans ne font plus recettes, et son éditeur, Lew Bracken, la lâche pour signer un contrat avec une certaine Jessica Fletcher. Obnubilée par son échec, elle rend Jessica responsable de tous ses malheurs. Eudora se rend alors à Cabot Cove pour rencontrer Jessica. Le soir venu, elle s'incruste chez Jessica et la drogue. Le lendemain matin, on retrouve un cadavre à Cabot Cove. Plus tard Seth Hazlitt rend visite à Jessica qui est absente, il mange alors une pomme offerte par Eudora et celui-ci s'écroule à terre.

Critique :

On termine la saison 5 avec un épisode double, cette première partie se passe sans ennuie et nous sommes bien pris par l'intrigue. Eudora McVeigh Shipton, incarnée par Jean Simmons (La Malédiction de Collinwood, Nord et Sud, Great Expectations), est une écrivain sur le déclin. Officiant dans le même registre que Jessica, elle apprend par son éditeur Lew Bracken, joué par Richard Anderson (Dynastie, Espion Modèle, L'Île Fantastique) le très célèbre Oscar Goldman de L'Homme qui Valait 3 Milliards et Super Jaimie, qu'il la lâche justement pour signer un contrat avec Jessica. Amère et déboussolée psychologiquement, Eudora se rend à Cabot Cove pour y rencontrer Jessica, elle lui apporte des pommes en cadeau. Le soir venu, Eudora s'incruste chez Jessica et met du somnifère dans son café. Le lendemain matin on découvre un nouveau cadavre à Cabot Cove, l'homme a été assassiné.

Eudora prend alors l'enquête en main avec le shérif Metzger (toujours incarné par Ron Masak). Le mari d'Eudora, joué par Ken Howard qui était déjà apparu dans la série, arrive aussi à Cabot Cove, car il pense qu'Eudora avec ses problèmes psychologiques peut faire une bêtise. Il est bientôt rejoint par sa maîtresse Liza Caspar, interprétée par Shelley Fabares (Au Fil des Jours, La Croisière s'Amuse, L'Île Fantastique), qui est également l'agent littéraire d'Eudora chez son éditeur et qui pense elle aussi qu'Eudora peut se mettre dans les ennuis.  Alors que Jessica constate des choses étranges avec la venue d'Eudora, celle-ci s'en va de chez Jessica. Et se met en tête de trouver le meurtrier du cadavre retrouvé pour damer le pion à Jessica. Mais le shérif Metzger découvre que celui-ci était un détective privé et qu'il était chargé de surveiller Eudora. Celle-ci répond de façon très négative à ses allusions et dédaigne répondre, elle s'en va en réitérant qu'elle trouvera le meurtrier.

Peu après, Seth Hazlitt (toujours joué par William Windom) arrive chez Jessica qui est absente, il mange une pomme apportée par Eudora et tombe au sol, Jessica arrive en découvrant Seth inconscient par terre. Cette première partie nous donne clairement envie de voir la suite : Seth va-t-il survivre ou mourir, est-ce que c'est Eudora qui aurait voulu empoisonner Jessica ? Et qui est l'homme qui a été tué, là aussi, est-ce Eudora l'assassin ? Il tarde d'en avoir les réponses. L'épisode est fluide et sans temps mort, on ne s'ennuie pas un instant. Et la composition de Jean Simmons en Eudora est juste époustouflante. Dans les petits détails de l'épisode : le shérif Metzger se plaint qu'il s'agisse du 5e mort assassiné que l'on trouve depuis sa prise de fonction et fait la déclaration que depuis qu'il est là, il trouve New-York plus sûr que Cabot Cove ! Le titre de l'épisode fait bien sûr référence à Blanche Neige de Disney et la question que pose la méchante reine à son miroir magique.

D'ailleurs la référence est accentuée dans l'épisode, puisque visiblement Eudora apporte des pommes empoisonnées à Jessica (référence à la méchante reine qui apporte les pommes empoisonnées à Blanche Neige sous la forme d'une vieille femme), et Eudora a un look de méchante reine. Allons-y pour la 2ème partie, que nous ayons les réponses à nos questions et surtout en espérant qu'elle soit aussi bien ficelée que la première partie.

Retour à l'index


22. MIROIR, Ô MON MIROIR 2E PARTIE
(MIRROR, MIRROR ON THE WALL: PART 2)

Résumé :

Seth Hazlitt gravement blessé est transporté à l'hôpital entre la vie et la mort. Il a bien été empoisonné par les pommes apportées par Eudora à Jessica. Le shérif Metzger arrête alors Eudora pour tentative de meurtre. Mais Eudora clame son innocence. Jessica et le shérif Metzger découvrent que le détective privé suivait le mari d'Eudora et a été engagé par le mari de Liza Caspar. Mais il n'est pas le meurtrier, c'est alors que Jessica a un déclic, et trouve enfin qui est l'assassin du détective privé et qui a tenté de l'assassiner.

Critique :

Nous terminons cette 5e saison par la seconde partie de cet épisode, qui est en deçà de la première partie de l'épisode. Il faut dire, que, personnellement je m'attendais à quelqu'un d'autre pour le meurtrier : le résultat est finalement décevant, car celui-ci manque sans aucun doute d'envergure. L'épisode dirige évidemment l'intrigue sur des fausses pistes : Liza Caspar, et surtout son mari Victor, incarné par David Hedison qui était déjà apparu précédemment dans la série. En effet, ce dernier avait engagé le détective privé et savait que sa femme avait une liaison avec le mari d'Eudora : Hank Shipton. Et ce n'est de toute évidence pas lui le meurtrier. Jessica écarte aussi rapidement Eudora qui, certes, est une voleuse de roman car elle n'a plus d'idées, et voulait redorer son blason en volant le manuscrit de Jessica et en résolvant l'affaire du meurtre, mais elle n'est pas la meurtrière et n'a pas tenté de tuer Jessica.

Et Hank Shipton, qui est venu avec son fils Bobby, interprété par Daniel McDonald (Cagney et Lacey, L'Homme qui Tombe à Pic, Columbo), n'est pas non plus sur la liste des suspects. Mais heureusement comme souvent dans la série, le meurtrier va se trahir en donnant une information à Jessica que seul le tueur pouvait connaître. En tous cas, cet épisode même si la deuxième partie est aussi fluide que la première retombe à plat. Dès lors où le cas d'Eudora est réglé, et que l'on part dans les embrouilles de qui couche avec qui et pourquoi : l'intrigue tombe de haut. Tout comme le fait qu'à partir du moment où l'on sait que Seth Hazlitt ne risque plus rien, la tension dramatique retombe d'un coup sans le moindre éclat. Il faut dire que le scénario de cet épisode a été profondément remanié pendant son tournage pour pouvoir assurer deux parties, mais surtout il était censé marquer la fin de la série. Et oui, car cet épisode a une autre particularité, c'est que la fiction rejoint la réalité : Seth Hazlitt fait le reproche à Jessica dans le début de la première partie de l'épisode qu'elle ne fait que travailler tout le temps et ne profite plus de la vie.

Et c'était une des causes qui faisait qu'Angela Lansbury voulait arrêter : la série lui amenait trop de travail. Elle était surmenée. Elle négocia alors avec la production, et ce n'est qu'après avoir eu l'assurance que les prochaines saisons seraient moins difficiles pour Angela Lansbury que celle-ci accepta de continuer. De ce fait, on remania le script de l'épisode pour le transformer en un épisode de fin de saison, simplement. Angela Lansbury eut donc la promesse d'une charge de travail réduite, et c'est pour cela que dans les saisons 6 & 7 il y aura beaucoup plus d'épisodes où Jessica ne fait qu'ouvrir un livre et raconter une histoire à la place de ses aventures. À noter que l'on sent à la fin de cette seconde partie une grande tendresse qui existe entre Seth et Jessica. Peut-être même pourrait-elle l'envisager comme successeur à Frank en voyant l'attitude de Jessica après qu'elle ait appris que Seth l'avait attendu plus d'une heure pour qu'elle puisse venir avec lui à la pêche.

Bon épisode, donc, dommage car l'intrigue avec Eudora aurait pu donner un meilleur final. On accentue encore le clin d'œil à Blanche Neige avec les pommes empoisonnées qu'auraient amené Eudora à Jessica. Jessica allait donc revenir dans une 6ème saison, mais en étant moins présente, pour permettre à Angela Lansbury de souffler un peu et de se reposer.

Retour à l'index