Kojak - Bilan + Bonus La Brigade des Maléfices - Guide des épisodes

L'Homme de Vienne

Présentation 



NOUVEAU - Retrouvez la présentation et le guide d'épisodes de la série L'Homme de Vienne sur Le Monde des Avengers: http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1970/l-homme-de-vienne-1972-1973Rejoignez la discussion autour de L'Homme de Vienne sur notre forum: http://avengers.easyforumpro.com/t3523-serie-l-homme-de-vienne-1972-1973

Posted by Le Monde des Avengers on Thursday, August 13, 2015

En 1972-73, la chaîne ABC, désireuse de concurrencer le NBC Mystery Movie (Comportant surtout « Columbo » mais au fil des ans « Madigan », « Banacek », « Un shérif à New York », « Hec Ramsey », etc) commencée l’année d’avant par sa rivale NBC, propose le même type de programme sous le titre « The Men », à savoir trois séries en alternance. Pour cela, elle propose « Jigsaw », « The Delphi Bureau » et « L’homme de Vienne ».

« L’homme de Vienne » a fait l’objet d’un téléfilm pilote à succès, « Un dangereux rendez-vous » (« Assignment Munich ») avec Roy Scheider dans le rôle de l’agent secret Jake Webster. L’action se déroule à Munich, son chef est le major Barney Caldwell (Richard Basehart) et l’on trouve déjà l’inspecteur Hoffman, incarné par Werner Klemperer. Le téléfilm propose aussi en invitée vedette Lesley Ann Warrren.

Lorsque les créateurs Eric Bercovici et Jerry Ludwig, pour la MGM, décident de mettre en chantier une série, Roy Scheider, qui commence à avoir du succès au cinéma (« French Connection ») refuse de reprendre le rôle. D’autre part, nous sommes en 1972 et les jeux olympiques ont lieu à Munich. Les infrastructures risquent de gêner le tournage. On pense alors à Vienne en Autriche qui a été le cadre de l’inoubliable « Le troisième homme » de Carol Reed en 1949, mémorable film noir et d’espionnage.

Toutefois, le tournage sur place se révèle coûteux. Comme pour trois épisodes des six que compte « Madigan » sur NBC, on va réaliser loin d’Hollywood huit épisodes de cinquante minutes. Plusieurs comédiens sont auditionnés après le départ de Scheider, et le rôle échoit à Robert Conrad, célèbre pour « Les mystères de l’ouest ». Le major (ou commandant dans la VF) Caldwell, pour des raisons inexpliquées, change de prénom, passant de Barney dans le téléfilm à Bernard dans la série, mais la plupart du temps Jake l’appelle par son nom de famille. Charles Cioffi, comédien alors peu connu, né comme Robert Conrad en 1935, est engagé pour le rôle.

C’est Anton Diffring qui est choisi pour jouer l’inspecteur Hoffman. Cet allemand exilé par le nazisme a une bonne connaissance de l’anglais et tourné de nombreux films comme « Le crépuscule des aigles ».

Dans la série, Jake est censé être un ex-agent de la CIA ayant pour « couverture » un bar, le « Jake’s bar and grill ». Mais en dehors de l’épisode « Double jeu », qui évoque une mission passée en Albanie en 1967 pour le compte de la CIA, les intrigues sont la plupart du temps des histoires policières. Il se déplace dans une Chevrolet Corvette décapotable jaune. La musique est signée par le jazzman Dave Grusin.

Malgré une bonne audience, la série n’est pas renouvelée pour une saison 2, pas plus que le concept « The Men ». En France, elle est achetée en avril 1973 au MIP (Marché International des Programmes de télévision) mais seulement six des huit épisodes sont diffusés à partir d’avril 1974. Il faudra attendre une rediffusion sur FR3 en 1990 pour découvrir les deux inédits : « La vengeance du mercenaire » et « Une certaine vieille dame ». Auparavant, on l’aura revue en 1975 dans « Samedi est à vous », et en semaine l’après-midi sur TF1 au printemps 1977.

Similitude entre « Le troisième homme » et « L’homme de Vienne », la musique de Dave Grusin évoque parfois la cithare d’Anton Karas, Grusin ayant cherché à faire « couleur locale » avec talent. Il est aidé au fil des épisodes par le compositeur John Parker.

Le téléfilm pilote n’a été diffusé en France qu’en 1977 un dimanche après midi sur TF1, passant inaperçu et trois ans après la programmation française de la série. Seuls les téléspectateurs les plus attentifs se rappelleront le nom du personnage principal, Jake Webster.

Retour à l'index

Toucher le fond… (Broken - Part 1)