Le CasseL'Héritier

Saga Jean-Paul Belmondo

La Scoumoune (1972)


1. LA SCOUMOUNE

classe 4

Résumé :

Juin 1934, Villanova engage un tueur pour mettre fin à la vie de Roberto Borgo, mais ce dernier est plus rapide et tue l'homme de Villanova. Ce dernier s'enfuit. Roberto est là pour faire libérer son ami Xavier Saratov que Villanova a fait accuser d'un meurtre. Roberto tue Villanova et reprend ses affaires, et tente de faire libérer Xavier. Mais ce dernier est condamné à 20 ans de travaux forcés. Roberto qui doit régler le compte d'américains qui rackettent ses filles, est blessé et emprisonné à son tour pour 20 ans de travaux forcés.

Il retrouve Xavier, alors qu'ils sont en prison, la guerre contre l'Allemagne éclate et à la fin de celle-ci, ils se portent volontaires pour déminer la France. En sortant, Roberto reprend les affaires de truands qu'il force à lui céder leur commerce. Mais ceux-ci se vengent, et Xavier meurt et sa sœur Georgia est gravement blessée. Roberto repart à nouveau dans une vendetta pour les venger. 

ladoublure 2

Critique :

Seconde adaptation du roman L'Excommunié, faite cette fois-ci par l'auteur du roman lui-même : José Giovanni. En effet, la première adaptation faite à l'écran, avec déjà Belmondo dans le rôle-titre portait le nom de Un Nommé La Rocca sorti 11 ans plus tôt en 1961. Néanmoins, insatisfait de l'adaptation faite par Jean Becker, José Giovanni a donc fait un reboot du film, les studios américains n'ont rien inventé.

Belmondo reprend le même rôle que dans le film précédent, mais avec un autre nom. Personnellement je trouve que sa prestation est légèrement moins bonne que dans le premier film, Bébel a un peu vieilli. À ses côtés se trouve Michel Constantin (Les Grandes Gueules, Ne Nous Fâchons Pas, La Valise), qui était lui aussi présent dans la première adaptation mais dans un autre rôle. Ici, il joue l'ami de Roberto qui est accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis : Xavier. Sa prestation n'est pas mauvaise, mais on a l'impression d'avoir un homme violent et très mal dans sa peau tout au long du film, enfin c'est peut-être ainsi que devait être perçu le personnage à l'écran. 

ladoublure 3

C'est Claudia Cardinale qui assure le premier rôle féminin. L'actrice avait déjà tourné Il était une fois dans l'Ouest, et était déjà très connue. Elle aussi sa prestation est carrée, rien à dire de spécial, elle est de plus très jolie. Belmondo ici se retrouve avec un associé, Migli, interprété par Enrique Lucero, et d'autres seconds rôles viennent compléter le panel comme : Jacques Debary, Michel Peyrelon, Jean-Claude Michel, Marc Eyraud, Andréa Ferréol et nous avons même un petit rôle vers la fin du film de Gérard Depardieu alors tout jeune.

Le casting et les acteurs ne sont pas mauvais, mais une fois de plus, je ferai exactement les même reproches que pour Un Nommé La Rocca : le film est mou, ça traîne en longueur, certains passages sont vraiment long et s'attardent un peu trop sur les personnages. Par exemple lorsque Georgia discute avec Roberto lorsqu'ils sont sur le lit. José Giovanni a rajouté des scènes chocs pour le déminage sur la plage, ou lorsque les gangsters sont tués, ça paraît un peu plus violent avec le gang des américains, mais je ne sais pas il y a cette latence inhérente au film qui nuit vraiment. Sans doute est-ce dû au fait qu'il s'agit d'une co-production Franco-Italienne. 

classe 4

Bien évidemment, l'autre grosse différence avec Un Nommé La Rocca, ici le film est en couleur, mais ça ne remonte pas l'intrigue ni le rythme de celui-ci pour autant. Je dirai donc que cette nouvelle adaptation est du même niveau que la première et n'apporte vraiment pas grand-chose. On voit passer les 1H40 du film.

Néanmoins, le film fera mieux en terme d'entrées que la première adaptation (sans doute parce que Belmondo était bien plus connu en 1972) avec 800 milles de plus soit le score d'un peu plus de 1.9 millions d'entrées.

Une mention spéciale pour la bande-son de François de Roubaix, dont le thème principal joué à l'orgue électronique commence déjà à rappeler l'instrument qui sera utilisé pour la BO de la première série de Commissaire Moulin et réalisée elle aussi par François de Roubaix quelques années plus tard. C'est une vraie force pour le film, mais hélas, ça ne le rend pas plus divertissant.

ladoublure 6

Anecdotes :

  • Le film se placera devant Le Grand Blond avec une Chaussure Noire au Box-Office et qui est sorti au même moment.

Séquences cultes :

Qu'est-ce que tu dis ?

Occupe toi de tes fesses toi !

Déminage

Je suis pas en forme aujourd'hui

Retour à l'index