TOP 10 : THÈMES D'OUVERTURE

Après les musiques d'épisodes, nous achevons notre balade dans l'univers musical des Avengers par les thèmes d'ouverture. Ces musiques de générique constituent un des identifiants majeurs de la série comme du film, d'autant qu'elles sont particulièrement inoubliables

Un grand merci à Satellitor pour avoir réalisé toute la présentation (commentaires, extraits) de ce classement !

Voici le classement des quatre principaux thèmes de la série selon les votes de nos internautes ! Cliquez sur le titre du thème pour écouter l'extrait !

Saisons 1/2/3 – Dr Keel & Cathy Gale


Johnny Dankworth

Le thème principal des trois premières saisons est l’œuvre de Johnny Dankworth. Ce saxophoniste et clarinettiste signe une musique à son image, totalement jazz, de la première à la dernière note. Cette mélodie syncopée est enregistrée par le compositeur, accompagné d’une poignée de musiciens. Ce thème, commun aux deux premières saisons, sera très légèrement réorchestré pour la troisième.

Estuaire44 : Le choix d’une musique intégralement jazz (genre musical parfois élitiste) a pu dérouter nombre de spectateurs. Cela apparaît souvent injuste, tant les mélodies de Johnny Dankworth réservent souvent de bonnes surprises, mais force est de constater que le thème du générique n’appartient pas à celles-ci. Ce morceau paraît effectivement très faible, à la limite du squelettique, d’autant que sa répétition lors des changements d’actes sature rapidement. Alors que les compositeurs ultérieurs utiliseront leurs meilleures partitions lors des thèmes d’ouverture, Dankworth agit manifestement à l’opposé. Cette dernière place s’en trouve donc pleinement justifiée.

Steed3003 : Je ne suis pas surpris que ce thème mollasson et ennuyeux ferme le classement. Il est tout à fait représentatif du classicisme des premières saisons et de leur manque d'ambition. On ne peut que féliciter Brian Clemens d'avoir pris la décision de le remplacer dès la saison 4, fait quasi unique pour une série télévisée (aux côtés de Cosmos 1999, La Quatrième Dimension et Destination Danger comme m'en informe Satellitor sur le forum). Avec le temps, il a d'ailleurs été complètement oublié par le grand public et c'est bien le thème de Laurie Johnson qui est aujourd'hui associé à la série. Heureusement !

Le film


Joel McNeely


Voguant entre sons électroniques et orchestre symphonique, le thème de McNeely évolue dans ses sonorités entre un sifflotement mystérieux à la X Files et des percussions à la James Bond. Composé 20 ans après l’arrêt de la série, il s’en distingue évidemment très nettement, tant dans l’esprit que dans la forme.

Estuaire44 : Ouvrant un film s’avérant une copie singulièrement maladroite et laborieuse des Avengers, on n’en apprécie que davantage l’innovation présentée par la musique de Joel McNeely. Ce dernier n’hésite pas à s’affranchir des codes de la série, avec pour résultat une musique riche et rythmée, évoquant avec éloquence le mystère et l’aventure. Une prise de risque payante ! On se surprend à écouter avec plaisir cette superbe mélodie. On ne peut que féliciter nos internautes d’avoir su la distinguer du fiasco irrémédiable du film, en ne la faisant même dépasser par les New Avengers que d’une faible avance !

Steed3003 : Je suis comme Estuaire44 agréablement surpris de voir le thème du film dépasser celui des 1res saisons et j'en remercie nos internautes. À l'image du reste de la musique du film, Joel McNeely a écrit ici un thème d'ouverture aussi singulièrement écarté de celui de la série qu'objectivement réussi. D'une grande originalité et d'une belle fantaisie, des qualités communes à la série, ce thème d'ouverture flirte avec la maestria des grands compositeurs de films d'action comme Jerry Goldsmith (The Rock), Danny Elfman (Batman) et John Barry (la saga James Bond).

Saisons 7/8 – Purdey Gambit


Laurie Johnson

Les New Avengers voient le jour en pleine période disco. Johnson leur offre un nouveau thème en phase parfaite avec l’époque. Si les premières notes sont celles de la version précédente, elles font vite place à une mélodie très « seventies », dominée par des accents résolument funky. La version sera la même pour les deux saisons des New Avengers.

Estuaire44 : Incroyable dynamisme, percussions militaires si chères au compositeur (cette fois-ci enrichies d’une véritable mélodie en prise avec son époque) : cette musique de Laurie Johnson s’avère une authentique réussite. Elle symbolise à merveille l’esprit de la nouvelle série, avec un rappel de la prestigieuse aînée combiné au nouveau goût du jour. Les TNA nous promettent ainsi explicitement des Avengers très Seventies, ce qui en constitue l’intérêt, comme d’ailleurs la limitation ! Ce thème remplit ainsi magistralement sa mission première : reconstituer l’esprit de la série, ce qui justifie pleinement cette deuxième place.

Steed3003 : Autant je trouve que d'un point de vue musical, les New Avengers se sont montrés régulièrement bien plus inspirés et efficaces que les old Avengers, autant je suis réfractaire à leur thème d'ouverture. Dans mon classement, cette reprise figurait d'ailleurs en 3e place, soit uniquement devant le thème nullissime des 1res saisons. Que viennent y faire les percussions militaires, pourquoi cette sempiternelle redondance durant tout le générique et ces changements de rythme incessants ? Une bonne partie du thème original a été passée à la trappe dans cette reprise qui fait plouf. Par ailleurs, comme le souligne Estuaire44, cette reprise est très Seventies et a donc inévitablement vieilli, et plutôt mal. Bref, elle a perdu la puissance et le charme du thème original. À oublier.

Saisons 4/5/6 – Emma Peel Tara King


Laurie Johnson


Changement radical à la quatrième saison : c’est Laurie Johnson qui, avec l’aide d’un orchestre, est désormais chargé de mettre Chapeau Melon et Bottes de Cuir en musique. Il privilégie un thème principal enjoué, mêlant la légèreté au romantisme. Il réarrange pour cela une de ses récentes compositions, The Shake, éditée quelques mois avant son arrivée sur la série. Le thème, créé pour la quatrième saison, sera rallongé pour la cinquième et réorchestré pour la sixième.

Estuaire44 : Malgré les superbes performances accomplies par ses compétiteurs, c’est tout à fait logiquement que ce thème occupe la première place, et pas uniquement parce qu’il correspond à la période la plus populaire, en tous domaines, de la série. Le flamboiement des cuivres et leur parfaite mise en valeur par les autres instruments montrent à quel point Laurie Johnson a su tirer le meilleur parti de l’orchestre symphonique mis à sa disposition. (Rappelons qu’à une période où le générique paraissait nettement moins stratégique, Dankworth, outre lui-même, ne bénéficiait que d’une poignée de musiciens !) Gaieté et panache sont ici au rendez-vous d’un éclatant succès, faisant véritablement de cet air l’étendard musical de l’ensemble de la série, toutes saisons confondues !

Steed3003 : Si la série a traversé les années avec une facilité déconcertante, c'est notamment grâce à ce thème d'ouverture tout aussi culte qu'elle et qui l'a accompagnée durant toutes ces années. On n'en compte plus les remix, rarement réussis, les reprises dans des reportages ou des publicités à la TV et ne soyez pas non plus surpris de l'entendre soudainement dans un transport en commun : c'est une des sonneries téléphoniques les plus téléchargées en France ! Et pourtant, on ne se lasse pas de l'entendre et de le réentendre à chacune de ces occasions. Chaque fois que cette musique retentit, c'est autant un plaisir pour les oreilles et un délicieux frisson nostalgique qu'une incitation à se replonger dans la série. Un pur état de grâce de Laurie Johnson et sans aucun doute le plus beau thème jamais composé pour la télévision.

 

Retour au Top/Flop