Le long sommeil 1ère partie

8-09-02Complexe X41

LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L'OURS
(K IS FOR KILL - PART 2 : TIGER BY THE TAIL)

Tournage : juin 1977

Diffusion : ITV, 3 novembre 1977 – TF1, 10 août 1979

Scénario : Brian Clemens

Réalisation : Yvon Marie Coulais

Pierre Vernier (Colonel Martin), Maurice Marsac (General Gaspard), Charles Millot (Stanislav), Paul Emile Deiber (Toy), Christine Delaroche (Jeanine Leparge), Maxance Mailfort (Turkov), Sacha Pitoeff (Kerov), Alberto Simeno (Minister), Jacques Monnet (Waiter), Frank Oliver (Minsky), Guy Mairesse (Guard), Cyrille Mesnard (Secretary).

Résumé

Deux agents du commando de l'armée rouge, les agents K, ont survécu et l'assassinat d'un général français n'est qu'un leurre pour l'accomplissement de leur mission. Steed et ses partenaires doivent convaincre l'état français qu'un grand danger se prépare.

Fin de l'épisode

Steed et ses équipiers viennent de recevoir leur décoration et boivent le verre (de champagne) de l'amitié. Purdey sert Gambit et Steed, qui la remercie en français : "Merci, Mademoiselle !" avec l'accent anglais bien sûr.


CRITIQUES

8-09-01


Denis Chauvet

Avis : Moins de pétarades dans ce second volet qui a de très bons moments. Ainsi, la réaction du serveur dans le café parisien est excellente : ’Wife swapping! The world is changing.’ La tentative d’assassinat sur Steed sur le toit et le final dans le cimetière et le clocher de l’église sont également de bons passages. De plus, Purdey est ravissante et éclatante (l’air parisien ?). Par contre, pour qui se prend Gambit dans son face à face avec le tueur ? Nous avons également beaucoup de mal à croire à la relation père-fils de l’agent russe. Retenons surtout que la célèbre série nous a fait l’honneur de passer par la France !

Avec le recul (nouvel avis, août 2012): La seconde partie est nettement meilleure que la première, et je mets deux melons d’écart, trois à cet épisode, au lieu que les deux en aient deux. Moins de pétarades, beaucoup plus d’humour, du suspense et une action parisienne font la différence. Il y a également plus de bons passages dans cette partie, même si certains détails plombent l’ensemble. L’intrigue tient la route, avec l’agent dormant prêt à exécuter le Président pour déclencher une troisième guerre mondiale. Evidement, les dialogues père/fils laissent perplexes un esprit cartésien et la façon de Gambit de jongler avec les balles est ‘the most ridiculous’ comme le dit si bien Purdey. Les personnages sont moyens ; Stanislav a de faux airs de Lee Van Cleef  et le ministre est d’une bêtise sans nom, mais après tout c’est peut-être bien personnifié. Heureusement, Pierre Vernier en Colonel Martin remonte le niveau. On se demande comment les caisses de Vodka sont restées intouchées autant d’années ! Les meilleurs passages sont ceux de la Place Dauphine (‘Wife swapping in broad daylight. The world’s changing’), la rencontre Steed/Toy à l’hôtel George V, qui met Paris en valeur, et le final dans un décor intéressant. Purdey et, à un degré moindre, Steed sont les plus prompts à parler quelques mots de français ; d’ailleurs, j’ai passé en VF la rencontre du colonel Martin avec le Ministre, ce qui sonne mieux. On change malheureusement de continent… 

Steed 3003

Critique à venir !

Estuaire44 7 juillet 2015

La seconde partie du Long sommeil conclue la période française des New Avengers en composant un mix des aventures précédentes. On retrouve principalement  un récit d’espionnage urbain situé dans Paris, à l’instar de Le Lion et la Licorne, mais aussi la dimension  insolite, relevant de la Science-fiction, mise en place lors de la première partie du double épisode. Ce dernier aspect nous vaut quelques jolies scènes, comme la mort ironique du général, les tueurs (plutôt habillés comme des gangsters italiens !) jaillissant de leurs barriques ou le dialogue surréaliste entre père et fils, une amusante variation sur les conséquences de l’hibernation, voire du voyage dans le temps. Ce mélange des genres très Avengers pimente agréablement les débats. 

La partie espionnage bénéficie toujours de forts jolis plans de Paris, ville décidément très appréciée par no²s New Avengers (et à l’évidence aussi par leurs interprètes), pour sa beauté et son éclat, comme pour sa douceur de vivre. Avouons que nous ne restons pas insensibles à ce portrait enthousiaste de notre capitale, dressé par des Anglais volontiers francophiles. Pierre Vernier campe un partenaire français idéalement dosé. Par ailleurs, à partir d’une situation somme toute classique, un suspense efficace se met en place, lors de la scène sur le toit de l’hôtel, et plus encore lors du final au cimetière, avec un emploi astucieux du beau décor du clocher. Certaines maladresses viennent néanmoins à contre-courant, comme les Avengers arrivant toujours au bon endroit au bon moment (ou peu s’en faut), le recours au poncif absolu du porte cigarettes protégeant le cœur de Steed, ou la scène surgie du diable vauvert voyant Gambit se muer en Wonder Woman,   capable de dévier les balles !

EN BREF : L’opus se montre souvent distrayant, malgré le recours à quelques poncifs. Il conclue dignement un séjour français en définitive réussi.


EXTRAIT VIDÉO


Duel dans le clocher

A PARTAGER! NEW AVENGERS (SAISON 2) - LES SÉQUENCES CULTES - Le Long sommeil - 2e partie - la danse de l'ours - Duel dans le clocherConsultez la fiche complète du Long sommeil - 2ème partie sur Le Monde des Avengers: http://theavengers.fr/index.php/chapeau-melon-bottes-de-cuir/saisons/saison8/le-long-sommeil-2Participez à la discussion autour de l'épisode sur notre forum: http://avengers.easyforumpro.com/t3157-le-long-sommeil-2-partie-la-danse-de-l-ours-k-is-for-kill

Posted by Le Monde des Avengers on Tuesday, September 22, 2015

Les Avengers décorés!


INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

8-09-03


Tournage

o Deux scènes sont tournées Place Dauphine. Steed et Purdey prennent une consommation en terrasse et ils sont rejoints par Gambit et sa nouvelle conquête, Jeanine Leparge. Plus tard, l’agent K Turkov y rencontre également son père, Stanislav, alors qu’il déguste les ‘nouvelles’ liqueurs. Les propriétaires du Caveau du Palais se souviennent encore du tournage (source : The Avengers on Location). C’est à cette place que se termina la visite des lieux de tournage parisiens organisée par Laure Sermini (Steed & Co et participation du Monde des Avengers). 

LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L’OURS       LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L’OURS

o Le tournage sur la terrasse de la chambre de Steed dans l’hôtel George V permet d’avoir de belles vues sur Paris.  Sur quelques plans, la terrasse donne sur l’Avenue George V et l’Avenue Pierre 1er de Serbie.

LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L’OURS       LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L’OURS

o Steed, Purdey et Gambit discutent au lever du jour dans les rues de Paris après une soirée dans un night-club. Purdey ne se sent pas appréciée à sa juste valeur : ‘I’m a girl, I’m a girl !’ Scène tournée au Pont Neuf.

LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L’OURS

o Purdey et Gambit attendent les résultats de la réunion importante dans laquelle les dangers exposés par Steed ne sont pas écoutés. La scène est tournée à l’hôtel de Soubise, Rue des Francs-Bourgeois, et c’est le siège du musée des archives nationales. 

LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L’OURS l’hôtel de Soubise

o Le cimetière est celui de l'église Notre-Dame de l'Assomption à Taverny, dans le Val d'Oise; comme le montre la carte du Colonel Martin à la fin de l'épisode.

LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L’OURS       LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L’OURS

o Steed reçoit l’appel radio de Gambit dans la petite ville de  Bethemont-la-Forêt. Cette petite ville du nord de l’Île-de-France se situe très près de celles vues dans l’épisode précédent et se situant dans l’Oise.

o L’église aperçue à plusieurs reprises est celle de Notre Dame, à Taverny, dans le Val-d’Oise. Elle fut construite de 1200 à 1240, en style gothique, et fut classée en 1946.

Continuité

Détails

o Steed, comme dans Le baiser de Midas, accepte les décorations. Il les refusait au temps de Mrs Peel – Une petite gare désaffectée.

o C’est France Soir qui relate l’assassinat du Général Gaspard. Le journal est un quotidien généraliste créé en 1944 et mis en liquidation en 2012. 

LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L’OURS France Soir

o Purdey a cinq tenues dans cet épisode et les deux principales sont très agréables. La robe blanche avec imprimés de lèvres fut déjà portée brièvement à la ‘frontière’ dans la scène d’introduction des Anges de la mort. La seconde, haut blanc avec écharpe et short rouges, est portée dans la seconde partie, au cimetière entre autres, ce qui étonne le colonel Martin. A cette occasion, le plan en pied montre que les socquettes blanches détonnent un peu. Deux autres sont mineures : la tenue marron de l’épisode précédent est présente dans les deux premiers passages (après la fusillade et devant les corps) et la tenue bleue de soirée sur deux courtes scènes (dont celle du Pont-Neuf). La dernière, par contre, est la plus affriolante ; lors de la remise de la médaille de l’ordre des conducteurs de tracteurs, Purdey porte la robe grise à trous et lacets, vue au début du Lion et de la Licorne. Au moins, deux des cinq tenues sont portées sans soutien-gorge…

LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L’OURS       LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L’OURS

o Purdey est désireuse de visiter Beaubourg. Le Centre Pompidou vient en effet d’être inauguré, le premier janvier 1977.

o Quand l’ambassadeur s’enfuit de son bureau, on aperçoit le bas d’une affiche collée sur la porte. Il s’agit en fait d’un dessin de propagande datant de 1945 et proclamant Gloire à  l’Armée rouge !.

long2 1

 

long2 2

Acteurs

o Pierre Vernier (1931) a commencé sa carrière en 1958 dans Les copains du dimanche. Ami de Jean Paul Belmondo depuis le conservatoire, il tourna dans beaucoup de ses films : Week-end à Zuydcoote, Stavisky, Le guignolo, Le professionnel, Le marginal, Le solitaire, Itinéraire d’un enfant gâté, L’inconnu dans la maison, Les misérables, L’aîné des Ferchaux (TV) mais également au théâtre, lors du retour de Belmondo dans Kean, Cyrano de Bergerac, Frédérick ou Le boulevard du crime. Egalement vu dans les séries Les grands détectives, Michel Strogoff, Commissaire Moulin, Julie Lescaut

o Maurice Marsac (1920) a joué dans les trois épisodes français des New Avengers ! Il a débuté en 1943 et il tourna aussi bien dans des films français qu’américains ce qui explique pourquoi on le garda sur le tournage des TNA ! Vu également dans les séries Opération vol, Mission impossible, Mannix, L’homme qui valait trois milliards, Columbo, Cannon, Super Jaimie, La loi de Los Angeles….

o Charles Millot (1921-2003) a débuté sa carrière en 1956. De nombreux rôles au cinéma : L’œil du monocle, Une ravissante idiote, Le train, Les barbouzes, La nuit des généraux, Mayerling, Mourir d’aimer, French Connection 2… ; à la télévision : Arsène Lupin, Les brigades du Tigre (deux épisodes).

o Christine Delaroche (1944) est une actrice et chanteuse franco-luxembourgeoise. Elle débute en 1965 dans Belphégor. Plus active au théâtre et à la télévision, on la verra dans le Napoléon de Serge Lama. Elle sort l’album de chansons, J’aime en 1995 et monte son spectacle, Sensualité bien élevée, de 1996 à 2001.

A noter que

o Pierre Vernier devait passer en revue les corps de vieux soldats mais au mot ‘Action’, les ‘morts’ se relevaient, n’ayant pas compris la consigne ! La scène a dû être tournée plusieurs fois. (Stare back and smile, mémoires de Joanna Lumley, 1989).

LE LONG SOMMEIL : LA DANSE DE L’OURS

o Lors du tournage d’une scène à la morgue, un acteur est maquillé, grisâtre avec un impact de balle alors que des parents attendaient l’identification de leur fille à quelques mètres. (Stare back and smile, mémoires de Joanna Lumley, 1989).

o Troisième et dernier des épisodes tournés en France ; l’hôtel parisien pendant le tournage (été 77) se trouvait près de la Tour Eiffel. Le tournage en France dura sept semaines. Patrick Macnee parlait français en cas de force majeure ; Gareth Hunt pas un mot. Contrairement à Pinewood, toute l’équipe déjeunait ensemble et chaque membre dont c’était la fête payait sa tournée. (Stare back and smile, mémoires de Joanna Lumley, 1989).

o Pierre Vernier s’habillait comme un gentleman anglais et traduisait des comptines à Joanna Lumley. (Stare back and smile, mémoires de Joanna Lumley, 1989).

o Les parties 1 et 2 de K is for Kill ont été diffusées le même soir aux Etats-Unis lors de la première diffusion (23 mars 1979).

o Le tigre devient un ours en VF et un dragon en allemand.

o Sur certains sites anglais, ils prennent le réalisateur, Yvon Marie Coulais, pour une femme ! : 'There is also a pan up Purdey's legs, remarkable for a female director (she is French, though!)'. Egalement, The Avengers on Location commet l’erreur !

o En VO, c’est Patrick Macnee qui fait le résumé de la première partie. 

o Référence évidente à The Day of the Jackal , roman de Frederick Forsyth publié en 1971. L’OAS contacte un tueur pour assassiner le Général de Gaulle.


 Fiche de l'épisode Le long sommeil : la danse de l'ours des sites étrangers :

En anglais

http://theavengers.tv/forever/newave-21.htm
http://www.dissolute.com.au/avweb/newavengers/n22.html
http://deadline.theavengers.tv/NAS2-08-KIsForKill2.htm

En flamand
http://home.scarlet.be/%7Epvandew1/avengers/newav23.htm

En italien
http://www.serietv.net/guide_complete/gli_infallibili_tre/stagione_2.htm#22

 

Retour à la saison 8