Le long sommeil 2ème partie

Complexe X41Les Gladiateurs

COMPLEXE X41
(COMPLEX)

Tournage : juillet 1977

Diffusion : ITV, 10 novembre 1977 – TF1, 17 août 1979

Scénario : Dennis Spooner

Réalisation : Richard Gilbert


Cec Linder (Baker), Harvey Atkin (Talbot), Vlasta Vrana (Karavitch), Rudy Lipp (Koschev), Jan Rubes (Patlenko), Michael Ball (Cope), David Nichols (Greenwood), Suzette Couture (Miss Cummings), Gerald Crack (Berisford Holt).

Résumé

Afin de coincer un agent insaisissable, les New Avengers se rendent à Toronto. Leur contact meurt mystérieusement et Purdey se retrouve enfermée dans le quartier général de sécurité, un bâtiment conçu pour tuer. Pendant ce temps, Steed et Gambit découvrent l'identité de l'agent ennemi qui a une couverture…en béton !

Fin de l'épisode

Purdey, trempée, voit arriver Steed et Gambit. Steed déclare que X41 savait tout faire sauf nager. "Except swim !".


CRITIQUES

8-10-02


Denis Chauvet

Avis : Cet épisode vaut pour la prestation de Joanna Lumley – Purdey : la séquence finale où elle est sous la douche, les vêtements moulants, constituant la meilleure scène de cette aventure très moyenne. On y retrouve des relents de L’héritage diabolique et Meurtre au programme mais l’ensemble est inférieur à ces épisodes. Nos héros sont complètement dépaysés dans ce pays américain où les poursuites en voitures, filmées dans des rues bétonnées, n’ont rien d’avengeresque ! La réalisation très médiocre ainsi que les seconds rôles inconsistants (à l’exception du policier) ne relèvent pas le niveau de ce premier épisode tourné au Canada. L’amorce d’une fin pathétique !

Avec le recul (nouvel avis, août 2012): Les Avengers débarquent en Amérique : difficilement imaginable pour les aficionados des Old Avengers, et c’est vrai que de voir le trio évoluer au milieu des tours de Toronto surprend ! Après Londres et la verte campagne anglaise, et le passage sympathique par la France, le Canada détonne. Mais voilà, les producteurs français ont faisandé et Brian Clemens ne fut pas tendre avec eux : ‘They are all crooks and vagabonds’, ajoutant que Toronto est le pire endroit pour tourner et qu’il préférait Los Angeles ! Mais le fric était canadien, donc pas le choix ! De dépit, Clemens n’a pas fait le voyage et cela se ressent, mais pas encore dans cet épisode, très bon, et pour lequel je passe de deux à trois melons. Complex est une sorte de mélange futuriste de L’héritage diabolique et Meurtre au programme, un des quelques bons de la sixième saison. Peut-être pour cela que Purdey parle ‘d’un air de déjà vu’. Le clou de l’épisode est, bien entendu, le final où Purdey, prisonnière de l’immeuble,  est à croquer dans une tenue sexy et moulante sous la douche. L’intrigue intéressante fait oublier les avenues désertes et le béton des gratte-ciels canadiens ainsi que la pauvreté des seconds rôles, le policier Talbot étant le seul intéressant. A noter les quelques images chocs comme Baker dans l’incinérateur et Greenwood dans l’ascenseur.

Steed 3003

Critique à venir !

Estuaire44 7 juillet 2015

Autant la délocalisation parisienne des aventures des New Avengers avait convaincu, autant ce premier épisode canadien s’avère celui des occasions manquées. Le Nouveau Monde permet de renouveler le décorum de la série, avec une ville devenue verticale et imprégnée de la modernité du temps, contrairement aux paysages londoniens ou parisiens. Malheureusement, cette impression d’originalité demeure seulement partielle. En effet Spooner renoue très vite avec ces tics d’écriture que les New Avengers auront développé ad nauseam. C’est notamment le cas de ces énièmes mourants révélant une ultime précieuse information, ou un agent double de plus au sein de services britanniques que la série aura décidément ensevelis sous le ridicule. On greffe des espions russes de manière passablement artificielle, alors que l’occasion était belle de développer de nouveaux types d’adversaires.

D’une manière générale, l’écriture a renoncé à toute réelle ambition, avec un scénario se contentant de raccommoder des gloires passées, l’ordinateur homicide de Meurtres au programme et la supercherie d’un agent soviétique invincible de Un Steed de trop. Les différents personnages secondaires se voient dépourvus de toute épaisseur, ils ne sont plus que silhouettes. Par ailleurs Toronto est filmée de manière plate, sans réelle mise en valeur entre rues et décors sans cachet. La mise en scène manque de moyens, comme le démontrent les poursuites automobiles vraiment minimalistes. A la différence des campagnes françaises du Réveil de l’Ours, aucune tentative n’est menée pour transposer la tonalité surréaliste du Monde des Avengers à la sa nouvelle contrée, la série devient quelconque. Les plaisanteries sur 007 sont (un temps) amusantes, mais on se dit que l’épisode rate ici un grand sujet, la rencontre entre les agents secrets des années 60 avec les séries policières urbaines nord américaines dominant les 70’s. Tout une confrontation culturelle aurait pu se mettre en place, il n’en sera rien.

On s’amuse de trouver la proverbiale bande magnétique des ordinateurs typiques des séries de l’époque, dont les bioniques. Super Jaimie connaitra d’ailleurs une mésaventure similaire à celle de Purdey, dans Doomsday is Tomorrow. Le récit peut aussi compter sur le pétillement des dialogues entre Gambit et Purdey, l’humour de Steed (excellente scène du musée) et sur une Joanna Lumley sauvant les meubles dans la dernière ligne droite.

EN BREF : Le manque général d’ambition de l’épisode augure mal de la suite du périple canadien des New Avengers.


EXTRAIT VIDÉO


Gambit face à un policier d'élite

A PARTAGER! NEW AVENGERS (SAISON 2) - LES SÉQUENCES CULTES - Complexe X41 - Gambit face à un policier d'éliteConsultez la fiche complète de Complexe X41 sur Le Monde des Avengers: http://theavengers.fr/index.php/chapeau-melon-bottes-de-cuir/saisons/saison8/complexe-x41Participez à la discussion autour de l'épisode sur notre forum: http://avengers.easyforumpro.com/t1849-complexe-x-41-complex

Posted by Le Monde des Avengers on Wednesday, September 23, 2015

Une fin pluvieuse!


INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

8-10-01


Tournage

Les lieux de tournage des épisodes canadiens sont à Toronto et aux alentours. Voici les principaux grâce au site Avengerland.

o Toronto Dominion Center et The C.N. Tower sont les lieux filmés dans l’introduction. Le premier plan montre un drapeau à feuille d’érable puis, dans la même pose que le tueur Scorpio sur les toits de San Francisco dans Dirty Harry, Karavitch ne prend finalement qu’une photo !

COMPLEXE  X41 Toronto Dominion Center   COMPLEXE  X41 C.N. Tower

o L'aéroport est Pearson International Airport, Malton.

o Le passage censé se passer dans le Kent a été tourné à South Humber Park. La série n’est plus en Angleterre malheureusement ; un panneau imposant ‘Welcome to Kent, the garden of England’ et un tournage dans l’obscurité sont supposés donner le change !

o Scapina, le bâtiment top secret, est le centre universitaire (393 University Avenue).

COMPLEXE  X41 Toronto
 
o Le rendez-vous avec Karavitch et les différents agents en planque a été tourné à Lake Shore Boulevard West, Mimico.

COMPLEXE  X41 Toronto Lake Shore Boulevard West

o Gambit suit la camionnette du Toronto Star le long de Laird Drive, Bayview Avenue, Eastern Avenue, Cypress Street, Brentcliffe Road, Vanderhoof Avenue, Mount Pleasant, Roxborough, Lawrence Avenue East Bridge et la poursuite s'achève par le télescopage à The Bridle Path, Don Mills.

o Le consulat russe est à Rosedale.

COMPLEXE  X41 Toronto Rosedale

o Steed passe en voiture devant The Harbour Castle Westin, Queen's Quay West.

COMPLEXE  X41 Toronto The Harbour Castle Westin, Queen's Quay West

Continuité

o Gambit vole une voiture : la marque d'immatriculation change de MAK 477 à MAK 344 !

Détails

o Sur le dossier trouvé par Gambit, on peut lire : Ultra Top Secret – Special computerised automated project in North America (SCAPINA) – Plan No X41.

COMPLEXE  X41 Toronto The Harbour Castle Westin, Queen's Quay West

o Avant de partir au Canada, Purdey souligne qu’elle a vu trois fois Rose Marie. C’est une opérette populaire, à la scène et en version cinématographique, partiellement responsable de l'image largement répandue du Canada comme pays de montagnes et de neige où vivent seulement des gendarmes à cheval.

o Une référence à James Bond ; Gambit essaie de convaincre Talbot qu’il est un agent britannique et le policier lui répond : ‘ I think I'm beginning to recognize you. You're … no, don't tell me … 008.’ [Je crois que je vous reconnais. Vous êtes...non, ne me dites pas...008 !] Talbot parle ensuite de Licence to Kill puis d’en référer à M.

o Lénine et Marx sont encore  les références des agents soviétiques en 1977….  

COMPLEXE  X41 Lénine Marx

L’assassin tentant d’abattre l’allié de Steed utilise un fourgon du Toronto Star comme couverture. Fondé en 1882, il s’agit du plus grand quotidien du pays, édité à plus de 400 000 exemplaires par jour et présent dans tout l’Ontario. Il est un soutien traditionnel du Parti libéral canadien, un important parti centriste. 

o Gambit conduit une Triumph TR7 rouge, tout comme Purdey en possédait une jaune en Angleterre.

o Purdey conduit une Jaguar XJS jaune. Gambit en possédait une rouge en Angleterre.

o Purdey déclare à Gambit qu’elle connaît le Canada car elle a regardé deux fois l’opérette Rose-Marie. Cette opérette (1924) fut un le grand succès du genre que connut le Broadway des années 20. Adaptée au cinéma par trois fois, elle demeure un grand classique en Amérique du nord. Le récit prend place au canada et raconte les mésaventures survenant à la jeune Rose-Marie La Flemme, s’achevant néanmoins par un heureux mariage.

o En VO, Purdey fait remarquer à Gambit qu’au Canada, on ne dit pas ‘lift’ mais ‘elevator’ pour ‘ascenseur’.

o Les tenues de Purdey vont, comme la série, toucher le fond au Canada. Quelque soit la raison – le manque d’argent ou la fuite d’eau dans le winnebargo qui endommagea la garde-robe – l’habillement d’une Avengers girl a rarement connu une telle pauvreté. Dans Complex, Purdey possède encore quelques fringues en stock, dont quatre nous sont proposées. La première, jaune canari et blanche à bouloches, est plutôt hideuse surtout dans les plans en pied qui nous dévoilent des socquettes blanches. C’est pour les deux scènes en ’Angleterre’, mais dans la seconde, la tenue permet au moins de montrer les jambes de l’actrice. En arrivant au Canada, Purdey est en rose bonbon ; veste rose et blanche et pantalon rose. Une tenue correcte, sans plus, mais loin de valoir le manteau rose de Tara King. Le meilleur est pour la suite avec la robe de soirée rouge, malheureusement que pour une scène, et surtout la célèbre robe blanche à imprimés rouges déjà vue à Paris. Ici, la partie basse est aspirée pour laisser Purdey en short, ce qui donne un meilleur effet sous le jet d’eau. Une des meilleures tenues de Purdey dans la série, et il faut en profiter car les autres épisodes canadiens seront une présentation de fringues dénichées aux puces…

COMPLEXE  X41 Purdey COMPLEXE  X41 Purdey

COMPLEXE  X41 Purdey COMPLEXE  X41 Purdey

COMPLEXE  X41 Purdey COMPLEXE  X41 Purdey

Acteurs

o Cec Linder (1921-1992) est Félix Leiter dans Goldfinger. Il a joué dans les séries Le Saint, L’homme de fer, Opération vol, L’aventurier, Thriller, Perry Mason

o Harvey Atkin (1942) est né à Toronto de descendance russe. Il fut le sergent Coleman de la série Cagney et Lacey et le juge Alan Ridenour dans New York, unité spéciale.

A noter que...

o Gambit appelle Koschev "Dimitri Koschev" bien que les archives de la police de Toronto aient enregistré le nom comme ‘Anatole’. De plus, les détails de Koschev sont en mesures impériales alors que ceux des autres personnages sont métriques. (Source : site, Mrs Peel, we’re needed).

o Encore une bonne raison de préférer la VO : C’est Scapina en VO mais…Casperna en VF.

o Premier des quatre épisodes filmés au Canada. Les épisodes suivants sont précédés dans la version originale d'un jingle annonçant qu'il s'agit de The New Avengers in Canada.

o Scapina fait, bien entendu, penser à Remak, la machine à tuer de Meurtre au programme, saison 6. Cet épisode peut même être considéré comme une sorte de remake !

o The Avengers Dossier considère que cet épisode est le meilleur des quatre tournés au Canada.

o Coupures de presse lors de la 1re diffusion française.

Top Télé

 


Fiche de l'épisode Complexe X41 des sites étrangers :

En anglais

http://theavengers.tv/forever/newave-22.htm
http://www.dissolute.com.au/avweb/newavengers/n23.html
http://deadline.theavengers.tv/NAS2-09-Complex.htm

En flamand
http://home.scarlet.be/%7Epvandew1/avengers/newav24.htm

En italien
http://www.serietv.net/guide_complete/gli_infallibili_tre/stagione_2.htm#23

 

Retour à la saison 8