Le retour des cybernautes5-19-01Un petit déjeuner trop lourd

LA CHASSE AU TRÉSOR
(DEAD MAN'S TREASURE)

Steed rallies around – Emma drives for her life

Tournage : Terminé le 5 juillet 1967

Diffusion : ITV, 21 octobre 1967 – 2e Chaîne ORTF, 3 septembre 1968

Scénario : Michael Winder

Réalisation : Sidney Hayers

Norman Bowler (Mike), Valerie Van Ost (Penny), Edwin Richfield (Alex), Neil McCarthy (Carl), Arthur Lowe (Benstead), Ivor Dean (Bates), Rio Fanning (Danvers), Penny Bird (Miss Peabody), Gerry Crampton (1st guest), Peter J. Elliott (2nd guest).

Résumé

Lorsqu'un agent cache des documents chez un organisateur de rallies, les Avengers n'ont pas d'autre choix que de prendre part à la course. Ils ne sont pas les seuls participants à convoiter ces documents…

Épilogue

Mrs Peel teste le nouveau rasoir électrique de Steed qui fait un bruit de voiture de course. En passant la "marche arrière", elle se retrouve avec une moustache !


CRITIQUES

5-19-02
 

Denis Chauvet

Avis : Un épisode attrayant et particulièrement divertissant. Cette chasse au trésor est une balade agréable dans la campagne anglaise bucolique. Benstead est un excentrique sympathique qui disparaît beaucoup trop tôt (la séquence de la bière pression est cocasse). L'humour est omniprésent et les devil minds, pourtant plus rares dans la saison 5, refont une apparition remarquée : l'échange à double entente entre Steed et Benstead au sujet du "châssis" est un modèle du genre ! La musique, entraînante dès les premières scènes, contribue à la réussite de cette aventure légère et sans temps mort. Les quelques points négatifs se résument au rôle dévalorisant de la ravissante Valerie Van Ost et aux nombreux plans rapprochés de scènes en voitures tournés en studio.

Avec le recul (nouvel avis, janvier 2012): Toujours trois melons pour cet épisode, certes enlevé, mouvementé et guilleret, mais à regarder dans son fauteuil à bonne distance de l’écran. C’est, en effet, un festival de scènes en studio et les doublures ont, au moins, autant de temps de présence que les vedettes. Ceci dit, on ne s’ennuie pas une minute et l’épisode ne souffre pas à la rediffusion avec une musique bien appropriée.

 

Steed3003 27 décembre 2006

Un road movie pour nos Avengers : jusqu’où allait-il nous emmener ?

Michael Winder a écrit ici son seul scénario pour la série. Il a écrit aussi pour Le Saint et Cosmos 1999. Michale Winder a parfaitement su s’adapter au ton délirant de la série. Il nous livre ici un épisode léger et des plus ludiques. La chasse au trésor est un road movie très original. Nous avons avec Benstead droit à un excentrique de haute volée, qui disparaît malheureusement un peu trop rapidement. Quand à Pénélope Plain et sa collection de fiancés, elle constitue le second rôle le plus drôle de la saison. Dotée d’un humour noir savoureux jamais usité dans la série, Pénélope Plain profite d’une rare émulsion comique avec Steed. Michael Winder nous a écrit une histoire riche en surprises, rebondissements, coups bas et retournements de situation. Tout cela avec un rythme tel qu’on ne s’ennuie pas un seul instant. En bref, une intrigue sans temps morts qui alterne humour et action avec délice.

Sidney Hayers suit le tempo infernal imposé par le scénario. Impossible de repérer une quelconque faute de goût dans sa mise en scène. Il sait comment éviter la répétition dans les innombrables scènes de voitures. On ne pourra que regretter qu’une majorité de ces scènes aient été tournées en studio… Par ailleurs, que ce soit dans la 1re scène de combat de Mrs Peel, mais aussi dans le combat final de Steed, les doublures sont une nouvelle fois beaucoup trop visibles, on n'avait pas vu cela depuis la saison 4. Mais ceci ne nous empêchera pas d’apprécier les impressionnantes cascades automobiles omniprésentes dans cet épisode. De plus, les couleurs sont un vrai régal pour les yeux car l'action se passe quasi uniquement en extérieur. Une vraie publicité pour les campagnes anglaises. Sidney Hayers a parfaitement su diriger ses acteurs. La distribution est impeccable. Diana Rigg s’avère impériale lors de la scène finale, une simulation mortelle de Formule 1. Une scène qui n’est pas sans rappeler l’excellence de son test pour Les chevaliers de la mort. En bref, une excellente réalisation à la hauteur du scénario.

« Steed is the one who likes the big toys » [« Steed est celui qui aime les gros jouets »] nous révèle Mrs Peel, non sans arrière-pensées, au début de l’épisode.

La maison de Benstead, où tout est rattaché à la thématique de l’automobile, constitue un des décors les plus riches de la saison. Le reste de l’histoire se situe en extérieurs. La production a bénéficié d’une météo favorable. Par conséquent, très peu de problèmes de continuité ciel bleu/ciel blanc à noter.

On remarquera que, même avec sa robe de chambre, Steed porte une cravate au début de cet épisode. Une attitude… steedesque ! L’ensemble beige porté par Mrs Peel tout au long du rallye, s'il reste des plus élégants, est moins sexy qu’à l’habitude.

Le thème frais et bucolique qu’a choisi Laurie Johnson pour La chasse au trésor [que vous pouvez entendre dans notre extrait vidéo] est sans aucun doute le meilleur de la saison. Utilisé tout le long de l’épisode, il ne cesse pourtant de ravir nos oreilles. Un thème entêtant que l’on fredonne bien après le visionnage de l’épisode…

EN BREF : Un "Avengers" comme on les aime : cocktail parfait entre humour et action, épicé par une touche de loufoquerie typiquement british !

 

Estuaire44 15 Septembre 2013

On pourra certes reprocher à Dead Man’s Treasure la minceur de son intrigue, cantonnée à une simple justification de la présence de nos Avengers au sein de cette épopée ludique. On pourra aussi y discerner un certain opportunisme, car intervenant dans une période où les divers concepts de chasse au trésor apparaissent particulièrement populaires, au petit comme au grand écran. Mais ces réserves sont à minorer par le constat de la grande efficacité de Michael Winder, qui introduit son sujet avec tonicité et sans circonvolution inutile. Même s’il recoure, comme si souvent au cours de cette série, au cliché de la source agonisante glissant un ultime message aux héros. Par la suite, l'auteur sait rythmer les évènements pour éviter toute lassitude, mais aussi alterner les effets suscités, entre humour, action et tension finale lors de l'éprouvante séance de torture de Mrs Peel. Sans apparaître pour autant mirobolante, l'introduction d'un tiers parti enrichit les débats.

Sans recourir le moins du monde à un environnement relevant de la Science-fiction, Winder parvient malgré tout à renouveler l'espionite alors si en vogue, renouant avec cette clef du succès des Avengers, d'une manière originale. Il rejoint également avec brio un autre grand thrène de la série, cette joie de vivre emblématique de la décennie, dont Steed et Emma se posent en irrésistibles hérauts. On appréciera particulièrement l'aspect ludique et entrainant de cette tonitruante cavalcade, filmé avec à propos par Sidney Hayers et idéalement accompagnée d'une pétulante musique. Le spectacle s'avère également un pur régal pour l'œil, avec une succession de superbes paysages de la campagne et des villages anglais traditionnels, mais aussi toute une collection d'élégantes et racées voitures d'époque. Les amoureux des sports mécaniques seront à la fête, d'autant que les différents décors évoquant cet univers se montrent des plus réussis. Le spectacle proposé surpasse clairement celui propose par l'épisode Sabotage du Saint. Les vues en studio de l'intérieur des bolides ne résultent pas plus dommageables que les pratiques usuelles du temps et leur impact s'estompe grâce à l'entrain des comédiens.

Tout comme ses dialogues, Winder façonne finement ses personnages secondaires, à l'aune de cette comédie endiablée. Benstead figure un Excentrique d'un grand intérêt, à l'entrain communicatif, jusqu'à ce cruel trépas si souvent connu par cette aimable population. On se régale particulièrement de l'hilarant numéro d'un Ivor Dean aussi savoureux qu'en Inspecteur Teal ou de la voracité guillerette de Penelope. Sans apparaître majeure (elle n'est pas Lady Forbes-Blakeney), elle n'en divertit pas moins vivement  pour autant, à l'image de l’épisode lui même. Elle autorise également de piquantes répliques à Steed, à l'occasion d'un partenariat dynamique. Le duo d'espions, (notamment grâce au talent d’Edwin Richfield) apporte une opposition convaincante et bien dans le tempo. On regrette néanmoins la présence d'un véritable esprit diabolique, d'autant que le troisième larron se révèle des plus fades, jusqu'à minorer l'apport de sa partenaire de compétition. Mrs Peel a toutefois l'occasion de se rattraper grâce à la séquence du jeu démoniaque, que n'aurait pas désavoué un Bristow. Surtout, son "lot de consolation" millésimé s'avère des plus complices et charmants. Décidément la véritable nature du couple Steed/Emma s'affirme clairement au cours de cette seconde partie de saison !

EN BREF :Au lieu de l'habituelle Science-fiction, les Avengers renouvèlent ici l'espionnite en recourant à la comédie échevelée et ludique, mais toujours très anglaise. Un bel exercice de style, permettant de varier les plaisirs. 


VIDÉO

Le grand départ !


INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

5-19-03

Tournage

o La poursuite a été tournée à Shenley, Letchmore Heath, Elstree, Bushey, Ridge, Well End et aux alentours.

o Swingingdale est le même village que Little Storping in-the-Swuff dans Le village de la mort. C'est en fait le village de Aldbury.

o La demeure de Benstead est Shenley Hall à Shenley.

o Ridge est le village de Galding où se trouve la vieille forge.

o Le carrefour "bidouillé" est à Bentley Heath.


Continuité

o Cyd Child se souvient dans son commentaire sur l’épisode Le retour des cybernautes qu’elle avait particulièrement apprécié le tournage à la campagne. En fait, toutes les séquences sur les routes furent tournées avec des doublures quelque soient les acteurs. Les conducteurs et passagers des Bentley, Jaguar et Mercedes sont clairement des doublures (à droite), le conducteur de la Mercedes étant, par exemple, bien plus âgé que Norman Bowler, l’acteur ! La distribution tourna seulement les séquences en studio (à gauche), ce qui donne des tons affreux en arrière-plan, ou lors des passages dans les étapes de la chasse au trésor qui nécessitaient des gros plans.

o Comment Alex et Carl peuvent-ils repartir aussi rapidement après avoir eu leur réservoir "sucré" ?

o Cyd Child (la doublure de Diana Rigg) stoppe la Mercedes assez loin de la porte d'entrée, mais lorsque Mrs Peel sort de la voiture, celle-ci est garée juste devant la porte de la maison.

o Lors des combats, les Avengers sont doublés. Cyd Child est Mrs Peel face à Carl, c’est assez discret (à gauche), contrairement aux deux bagarres de Steed, chez le forgeron et dans le final où la doublure de Patrick Macnee est visible lors de l'affrontement avec Mike : le cascadeur porte des bretelles (à droite) !

o Un exemple de tournage de l’épisode. Mrs Peel et Mike arrivent à la ferme en voiture ; ce sont les doublures (en haut à gauche), puis gros plan sur les acteurs supposés être garés dans la cour de la ferme (en studio, en haut à droite), puis les doublures courent vers l’entrée de la ferme (en extérieurs, en bas à gauche) et les acteurs se retrouvent à l’intérieur de la ferme (en studio, en bas à droite). Exactement la même chose lorsque le duo Steed/Penny arrive un peu plus tard à la ferme.


Détails

o Sur le carton d'invitation, on peut lire : "George Benstead requests the pleasure of/at his annual car rally starting from High Pines, Eddington, August 21st".

o La Jaguar type E blanche immatriculée 140MPH qui apparaît au début de l'épisode était la propre voiture de Brian Clemens – (source : Voitures de rêve et séries cultes/éditions Yris).

o Le circuit de simulation de Benstead est le célèbre circuit de Brands Hatch dans le Kent.

o Les cinq indices de la course sont les suivants : The vaults at Mithering – Swingingdale, get a move on! – The village of Galding Mr Smith's Hammer – Barrels of Fun at Treetop Farm – Back at my Place – What a Shocking Place to Hide the Treasure !

o Des jeux de mots intraduisibles en français : lorsque Steed prend un raccourci avec Penny en jetant un coup d'œil sur sa mini jupe, il dit : "It's a short skirt [jupe courte] – I mean, a short cut [raccourci]". En arrivant à Swingingdale, Mike dit à Mrs Peel : 'This is Swingingdale" et elle répond : "Not very swinging !" [Pas très remuant !]. De même, l'indice a un jeu de mots : "get a move on" signifie "se dépêcher", mais move veut dire "déménagement", d'où le camion Removals (également "déménagements").

o Une autre expression bien British et intraduisible. Lorsque Steed croit avoir semé ses poursuivants, il dit à Penny : "Plain sailing". Cette expression, qui date du dix-septième siècle, est utilisée si quelque chose est relativement facile et qu’il n'y a aucun problème.

o À l'entrée de la propriété, on voit le panonceau : "Annual Car Rally By Invitation Only".

o Benstead a les mêmes images de vieilles automobiles au mur que le professeur Rushton dans Mission très improbable. (source : Mrs Peel, we're needed).

o La maison de Benstead a la même adresse que celle de Paul Beresford dans Le retour des cybernautes : High Pines, Eddington... mais la maison n'est pas la même ! (source : Mrs Peel, we're needed).

o Danvers glisse l'invitation dans un paquet de courrier ; l'enveloppe du dessus est adressée à RAF Hamelin pourtant fermé dans un épisode précédent : L'heure perdue (source : Mrs Peel, we're needed).

o Le champagne MEUDON & HEIM France. Est-ce une marque inventée pour la série?

o L’épisode permet d'admirer nombre de belles et racées voitures de l'époque: Austin Healey Sprite Frogeye, Daimler Majestic, Sunbeam Alpine (également usitée par 007 et max la Menace), Ford Cortina, MG A 1600 et MG B, Triumphs TR3 et TR4 A, Triumph Spitfire, etc. (source : IMCDB)

o Les deux espions concourent dans une flamboyante Jaguar E-type rouge. La voiture où sont bloqués les deux concurrents qu'ils ont dupés est également une Jaguar E-Type, cette fois blanche. La Jaguar E-Type est devenue l'une des icônes  des pétillantes Sixies britanniques. Son prix bien plus modeste que les autres voitures de sport lui valut d'être construite à plus de 70 000 exemplaires, de 1961 à 1975, tandis que sa ligne audacieuse, sa tenue de route et sa puissance séduisaient le public.  Souvent considérée comme la meilleure voiture de sport de la décennie, elle fut ainsi acquise par de nombreuses célébrités, dont Brigitte Bardot, George Best, Tony Curtis, Steve McQueen, Paul Newman, etc.

o Le véhicule d'observation de Bates est une Land-Rover 86'' Series I.

o L'odieux félon et Mrs Peel conduisent une Mercedes-Benz 250 SE. Dessinée par le français Paul Bracq, cette gamme (W108) connut un immense succès et fut produite à plus de 380 000 exemplaires, de 1965 à 1972. Outre sa robustesse et sa vitalité, c'est son design qui lui valut les faveurs du public, demeurant indissociable des Mercedes. Elle symbolise également le succès d'une RFA ayant achevé sa reconstruction durant les années 50 et s'affirmant désormais pleinement en puissance industrielle. La Mercedes, sans doute du fait de la proximité du conflit, mais aussi du rideau de fer, est souvent associée à l'opposition durant les Spies Shows des années 60, c'est particulièrement manifeste chez le Saint !

o Steed, en bonne compagnie, a recours à sa Bentley préférée, la Bentley 3 Litres. Elle fut construite en 1 622 exemplaires de 1921 à 1929, devenant la voiture incarnant le goût pour les courses automobiles se développant dans l'élite britannique durant les années 1920. Son aspect massif lui vaut d'être surnommé « le camion le plus rapide du monde », par Ettore Bugatti. Les légères Bugatti et les puissantes Bentley dominèrent les circuits durant cette décennie.

o Le bolide aménagé en jeu d'intérieur par Benstead est une Lotus 22.  Grâce à un puissant moteur et à un châssis très performant, la Lotus 22, en fonction de 1962 à 1965, remporta de très nombreuses compétitions et reste associée à une vitesse particulièrement élevée pour sa catégorie, la Formule Junior.

o La  Formule Junior se compose de bolides bien moins onéreux qu'en Formule 1. Dans la hiérarchie des voitures de course elle se situe sous la Formule 2 et se substitua à la Formule 3 de 1958 à 1964, ne connaissant que des nationaux. Les circuits affichés aux murs ne relèvent peut être pas de la Formule 1, mais de la Formule Junior, à moins qu’ils ne soient totalement  fictifs !


Acteurs – Actrices

o Valerie Van Ost (1944), pressentie pour remplacer Diana Rigg, apparaît dans le film promotionnel destiné aux USA pour la saison couleur The Strange Case of the Missing Corpse (ce petit film fait partie des bonus DVD).

o Ivor Dean (1917-1974) a joué le rôle de l'inspecteur Claude Eustace Teal dans 23 épisodes de la série Le Saint avec Roger Moore entre 1963 et 1969. Il a joué dans deux autres épisodes de la série : Tueur à gages, saison 2, et Le document disparu, saison 6. Également à l'écran dans Amicalement vôtre, Jason King.

o Edwin Richfield (1921-1990) a joué dans cinq autres épisodes de la série : La trapéziste de la saison 1, Tueur à gages de la saison 2, L'éléphant blanc de la saison 3, Faites de beaux rêves de la saison 4 et Miroirs de la saison 6. Il a également joué à la télévision dans Ivanhoé et Destination danger.

o Arthur Lowe (1915-1982) était un acteur reconnu de comédie, célèbre pour son rôle dans Dad's Army de 1968 à 1977. Les finances ont dirigé sa carrière et il est apparu dans plus de cent spots télévisés dans les années 70.

o Neil McCarthy (1933-1985) était instituteur avant d'être acteur et de jouer surtout des rôles de criminels, soldats ou bagnards. Il est apparu à la télévision dans Destination danger, Le Saint (deux épisodes), Département S, Jason King, Le retour du Saint, Les professionnels et au cinéma dans Zoulou et The Hill. Il a joué dans deux autres épisodes de la série : Brought to Book, saison 1, et Interrogatoires, saison 6. Il souffrait d'acromélagie et il s'est éteint d'une maladie liée à la motricité.

À noter que…

o Une règle est transgressée au début de cet épisode : du sang est bien visible lorsque Danvers souille l'enveloppe et, un peu plus tard, dans l'appartement de Steed.

o Rocky Taylor, un des cascadeurs de la série, raconte une anecdote édifiante sur le tournage : "Au cours d'une scène où je conduisais la Bentley, je devais poursuivre une Jaguar Type E. Au lieu de traverser un portail comme c'était prévu, la Jaguar a glissé sur l'herbe humide et a percuté un poteau de plein fouet. Je me suis arrêté et j'ai couru voir si le pilote était indemne. Heureusement, il allait bien, ce qui n'était pas le cas de sa voiture. Mais lorsque je me suis retourné vers la Bentley, elle était en train de brûler ! On a pu la réparer, mais nous en avions tout de même une de rechange…" – (source : Voitures de rêve et séries cultes/éditions Yris).

o Cyd Child (doublure et cascadeuse de Diana Rigg) nous en apprend plus à propos de cet accident : « On utilisait beaucoup de voitures. Je m’amusais beaucoup à conduire l’Elan. Rocky [Taylor] conduisait la Bentley. Mais nous avons eu un problème sur la Chasse au trésor. La marche arrière a provoqué une fuite d’essence. Ça s’est enflammé. On a éteint tout de suite, mais le tournage avec la Bentley a été retardé. » (source : DVD 6 de la collection Optimum, Granada Plus Points)

o Diane Enright, décédée en 1976, était la stand-in de Diana Rigg (et pas la stunt double) depuis le début de la saison quatre. Elle doublait Diana Rigg pour une scène de conduite et on lui demanda de conduire plus vite que d'habitude. Elle refusa et Cyd Child – la véritable stunt double qui travaillait sur un autre épisode en studio – fut appelée pour tourner la scène. (Stay Tuned : The Perils of Cyd, Dave Rogers). Ndlr: c’est vraisemblablement la séquence où Mrs Peel retourne chez Benstead vu qu’elle ne conduit pas auparavant la Mercedes.

o Certaines automobiles utilisées provenaient de la collection Lord Montaigu à Beaulieu. (source : DVD Studio Canal)

o Patrick Macnee souligne que Brian Clemens a décidé que Steed devait utiliser des vintages cars suite à un épisode de la période Cathy Gale. Il n'aimait pas conduire la Bentley et il n'arrivait pas à passer la troisième ni à faire un double débrayage (source : DVD 6 de la collection Optimum, Granada Plus Points).

o Une photo de tournage inédite sur les bonus de Studio Canal : Patrick Macnee a une cigarette à la main et Valérie Van Ost, au premier plan, regarde la caméra.

o L'image du DVD est loin d'être excellente ; elle est particulièrement abîmée lors de la recherche du dernier indice !

o Les experts de Formule 1 essaieront de reconnaître certains tracés de circuits renommés sur le mur autour de la manette du circuit de simulation. On peut apercevoir les drapeaux mais les circuits n’ont pas l’air de correspondre… On ne retrouve pas les circuits du Nürburgring, Zandwoord ou de Paul Ricard.

o L'épisode fait penser au Wacky Races (Les fous du volant en français), dessin animé américain très connu de la fin des années 60.

o Dans la galerie photo Optimum, il y a un cliché où Steed est auprès du corps d’un des deux agents ennemis après leur accident de voiture. Une photo promotionnelle ou une scène coupée au montage ? J’opterai pour la seconde hypothèse qui est plus ‘steediène’.  Dans l’épisode, il semblerait que Steed soit toujours dans la Bentley.

o Coupures de presse lors de la 1re diffusion française.

Télé Magazine

Télé 7 Jours

Fiche de La chasse au trésor des sites étrangers

En anglais
http://theavengers.tv/forever/peel2-20.htm
http://www.dissolute.com.au/avweb/emmacol/520.html
http://deadline.theavengers.tv/PeelS2-20-DeadMansTreasure.htm
En flamand
http://home.scarlet.be/~pvandew1/avengers/peel47.htm
En italien
http://www.avengers.it/20col.htm
En espagnol
http://losvengadores.theavengers.tv/peel_dead.htm