Foire Aux Questions

Studio Canal

LA MUSIQUE DU FILM

par Steed3003

1.La musique

2.Le compositeur : Joel McNeely

3.La bande originale

4. Les compilations

 


 1. La musique

À l’image de la production du film, la composition de la musique n’a pas été de tout repos pour Joel McNeely. C’est en fait Michael Kanen qui devait au départ être le compositeur de la musique du film. Michael Kanen avait été notamment le compositeur des trois premiers Die Hard, des quatre Arme fatale, du premier volet des X Men et du James Bond Permis de tuer avec Timothy Dalton. Un univers plutôt éloigné de celui de Chapeau Melon et Bottes de Cuir donc ! Après avoir travaillé plusieurs mois sur la musique, il fut remercié suite aux fameux screen tests désastreux qui entrainèrent le remontage du film et en repoussèrent la sortie de deux mois. Entre autres reproches, le thème de la série n’était même pas présent dans son score !

C’est à Joel McNeely qu’incombe la lourde tache de composer la nouvelle musique. Jusqu’ici J. McNeely n’avait jamais travaillé pour un film de cette envergure. Sa plus grosse production était la série télévisée Les Aventures du Jeune Indiana Jones. Il était donc nettement moins expérimenté que Michael Kanen et n’avait, de surcroît, que quelques semaines pour composer et enregistrer toute la musique.

Dans ces conditions de travail oh ! combien difficiles, on aurait pu croire que Joel McNeely allait brider son talent pour composer un score passe-partout et éviter de subir le même sort que Michael Kanen. Au contraire, il nous offre un travail d’une rare inspiration, d’une énergie prenante et surtout d’une constante invention. Malgré d’indéniables et fortes influences (notamment celles du pape de la musique d’action, Jerry Goldsmith, qui fut d’ailleurs son mentor), Joel McNeely réussit à trouver son propre style. Voguant entre sons électroniques et orchestre symphonique, il ouvre une nouvelle voie à la musique de films d’action. On retrouve même dans son score des envolées d'une fantaisie toute Avengeresque qu’on croyait, à un Danny Elfman près, abandonnée depuis longtemps à Hollywood !

Malgré ce contexte difficile, le travail de Joel McNeely est donc tout simplement bluffant. S'il y a toujours une polémique sur le film, sa musique, elle, fait l'unanimité. Les sites spécialisés, que ce soit en France (GoldenScore) ou aux États-Unis (Filmtracks.com, Soundtracks.Net et Tracksounds.com ), saluent son travail .

Le score du film est composé de 18 pistes pour près d'une heure de musique. Contrairement au film un peu foutraque, la musique, bien que d'une grande variété, fait preuve d'une grande cohérence. On y compte trois thèmes piliers. Le thème original de la série ouvre et clôt le film. Le thème du film se retrouve, lui, dès le générique, intervient ensuite par quelques notes, puis fait un retour flamboyant dans le grand final. Enfin le thème romantique se fait entendre lors de la rencontre Steed/Mrs Peel, puis revient dans une composition encore plus tendre lors de la controversée scène du baiser.

Le morceau le plus marquant est sans nul doute celui du générique d'ouverture. Ce générique , un des meilleurs jamais composés pour un film d’action, est à ranger aux côtés de The rock et Batman. Ce thème original évolue dans ses sonorités entre un sifflotement mystérieux à la X Files et des percussions à la James Bond. Ce mix inattendu est aussi éloigné du thème de la série que réussi.

Le thème romantique du film se fait entendre deux fois : très léger dans John Steed I Presume , plus forcé et moins convaincant dans Are you all right. Néanmoins, ce thème aurait parfaitement accompagné les tags finaux de la saison 5.

Dans les scènes d'action, Joel McNeely se montre d'une énergie et d'une inventivité à l'opposé des scores habituels, plutôt prévisibles, des films d'action.Flight of the mechanical bees (que l'on entend lors de l'attaque des abeilles mécaniques) propose un rythme déchaîné. Ce morceau mélange tous les univers musicaux possibles (abeilles, haute technologie, course poursuite…) pour un résultat stupéfiant. Dernier morceau à retenir notre attention, dans un score à la qualité par ailleurs constante, la piste Avenging Crimes qui accompagne le début du grand final du film. Ce long et audacieux morceau régale les oreilles.

La reprise du thème de la série apparaît très respectueuse et se révèle être finalement le morceau le moins fantaisiste de la BO. Ce n'est peut être pas un mal, car c'est tout simplement la meilleure reprise qui n'en ait jamais été faite. Comparé au reste de son travail, ce morceau laisse tout de même une impression mitigée et se limite finalement à un talentueux hommage.

Aussi à l'aise dans tous les domaines, Joel McNeely aurait été le compositeur rêvé pour une série qui s'est toujours située au-delà des simples genres. Sa composition pleine de brio et de panache apporte au film une saveur unique pour ceux qui l'apprécient et une bonne raison de le regarder, tout du moins de l'écouter, pour les réfractaires ! Laurie Johnson a trouvé son héritier.

Pour l'anecdote, Mrs Peel joue la Valse en ut dièse mineur op.64 n° 2 de Frédéric Chopin (1810-1849) au piano au début du film, avant que le piano lui même ne prenne le relais!

Film :
Main title
John Steed I Presume
Flight of the mechanical bees
Avenging Crimes
The Avengers theme

Retour à l'index 


 2. Le compositeur : Joel McNeely

Joel MacNeely, à qui l'on doit le magnifique générique d'ouverture et l'excellente réorchestration du thème de la série, est un familier de l'univers des séries. Puisqu'il a notamment travaillé sur Les Aventures du Jeune Indiana Jones (1992), série pour laquelle il remporta un Emmy Award (Oscars de la télévision aux États-Unis), et aussi sur la série de James Cameron : Dark Angel (2000). Depuis les Avengers, il a notamment travaillé sur les suites des fims de Walt Disney : Peter Pan 2 (2002), Le Livre de la jungle 2 (2003) , Mulan 2 (2004), Rox et Rouky 2 ( 2006) et Cendrillon 3 (2007).

Site officiel de Joel McNeely

Retour à l'index 


 3. La bande originale


Malheureusement beaucoup plus difficile à trouver que la très mauvaise compilation (cf plus bas), cette bande originale possède deux particularités. Tout d’abord, elle inclut une musique issue d’une scène coupée du film (2e piste : Prospero lab destruction). Ensuite, elle fut la première sortie d’un nouveau label nommé Compass III. Ce label n’aura, au final, édité que deux disques : celui-ci et la BO du film 8 MM. Il y a décidément une vraie malédiction autour de ce film  !

Cette BO s’arrache aujourd’hui à prix d’or sur internet. La meilleure façon de l’acheter reste via Market Place de Amazon.com. Comptez au minimum 90 dollars. Précisez au vendeur que vous voulez bien le score du film et non le soundtrack (titre trompeur de la mauvaise compil détaillée plus bas).

The Avengers

CD de 18 plages, toutes issues du film

Compositeur :
Joel McNeely

Sortie :
novembre 1998

Label : Compas III

Tracklist

1. Main Title (2:52)
2. Prospero Lab Destruction (3:51)
3. Meet Emma Peel (1:09)
4. John Steed, I Presume ? (2:51)
5. DeWinter Castle (2:08)
6. Sir August's Garden (4:22)
7. Chasing Teddy Bears (4:22)
8. Flight of the Mechanical Bees (3:04)
9. Into The Love Maze (3:56)
10. DeWinter's Waltz (1:25)
11. Stairway to Madness (2:41)
12. Invisible Jones (3:53)
13. Emma's Balloon Escape (4:18)
14. Are You All Right ? (2:30)
15. Avenging Crimes (5:09)
16. The Final Conflict (7:22)
17. Aftermath (1:05)
18. The Avengers Theme* (1:25)

Contenu

Ce CD présente toutes les pistes musicales du film dans leur ordre d'apparition à l'écran, sauf la reprise du thème original qui ne figure qu'en fin de CD.

Notre avis

Cf La musique du film.

Retour à l'index


 4. Les compilations

The Avengers soundtrack

CD de 14 plages, issues ou inspirées du film

Compositeur : Plusieurs

Sortie : août 1998

Label : Wea international

Tracklist

1. Avengers (theme) – Devries, Marius
2. Storm – Jones, Grace
3. Many Weathers Apart – Merz
4. I am – Suggs
5. Bad Twin – Baby Bird
6. Mama – Lennox, Annie
7. Flash – Stereo MC's
8. Tecknowlegy – Utah Saints & Iggy Pop
9. Blow Them Away – Verve Pipe
10. Burning Dog – Sugar Ray
11. I Am – Suggs
12. Truth Serum – Dish Wallah
13. Visiting Angels – Roni Size
14. Summer's End – O'Connor, Sinead

Contenu

Tout et n’importe quoi. La seule chanson issue du film est celle de Grace Jones (Storm) que l’on entend lors du générique de fin. L’album propose des chansons de tous genres : électro, rock, pop… Seul rapport avec les Avengers au final : tous les interprètes de l’album sont anglais !

Notre avis

Pratique commerciale habituelle des blockbusters : refiler un CD avec des chansons n’ayant rien à voir avec le film mais vendu sous une jaquette fallacieuse. Le remix du thème Avengers par Marius Devries, une pointure qui a tout de même travaillé avec Bjork, Madonna et sur le film Moulin rouge !, est catastrophique. Une salade électronique, avec des pointes jazzy, mélangeant sans aucun style les différents thèmes des saisons 5, 6 , ainsi que des New Avengers. Au final, cette reprise n’a aucune saveur. Seule la chanson des plus bondiennes titrée Storm et interprétée par Grace Jones sort d’un album pop rock complètement dénué d’intérêt pour un fan de la série et/ou du film.

À noter : une compilation quasi similaire (avec cinq titres en moins) est parue chez Big Ear Music en septembre 1998 :

Retour à l'index

 

©Satellitor (aidé par Estuaire44)

Retour au menu de la FAQ