Saison 8L'Homme de fer - Saison 1

La Une est à vous

Introduction


Laune 1

LA UNE EST A VOUS est probablement la plus célèbre émission de distraction pour la jeunesse de l'histoire de la télévision.

Elle est née de l'imagination de Guy Lux qui avait constaté, à juste titre, que les samedi aprés-midi n'étaient jusqu'alors occupés par aucun programme télévisé, tout au moins digne de ce nom... Ce qui était extrêmement regrettable dans la mesure où, comme chacun le saît, les week-end sont consacrés au repos des familles et, plus particulièrement, à celui des enfants.

Il décide alors de remplir cette case horaire jusqu'alors inoccupée - ou tout au moins mal exploitée par la 1ère chaine - afin d'y inclure un programme de pure distraction et totalement inédit : un aprés-midi complet (de 14 à 18 H) consacré à la diffusion de séries télévisées, en majorité américaines... Mais, là où Guy Lux en fait un concept génial, c'est lorsqu'il décide de donner aux télespectateurs eux-mêmes la possibilité de participer à l'émission et de la coanimer en leur permettant de choisir, par simple vote (à SVP 11-11), les séries qu'ils souhaitent regarder. C'est ainsi que naît en France, le 15 septembre 73, la première émission télévisée interactive.

Les télespectateurs pouvaient donner leurs votes par le biais d' SVP-11-11, un service de renseignements  téléphoniques de l'époque, destiné au grand-public : 

Laune 1bis

La première diffusion de "La une est à vous" est trés remarquée, et les suivantes sont un véritable succés, qui ne sera d'ailleurs jamais démenti tout au long de ses 3 années d'existence. A l'éclatement de l'ORTF (janv 75), l'émission est rebaptisée "Samedi est à vous" par TF1. Ainsi pendant 3 ans, "La une/Samedi est à vous" fait le bonheur des adolescents qui ont la possibilité de façonner comme ils le désirent leurs programmes, selon leurs goûts... Cela devient trés rapidement le moment télévisé incontournable attendu par toute une génération de télespectateurs.

Il serait trop long de citer toutes les séries diffusées dans La une et Samedi est à vous, mais, parmi les plus populaires et/ou marquantes, on peut néanmoins retenir "Amicalement votre", "Chapeau melon et bottes de cuir", "Mission impossible", "Le sixième sens", "Les envahisseurs", "Au-delà du réel", "Vidocq", "L'aventurier", "Cosmos 1999" et, surtout, "Les mystères de l'Ouest", série amblématique de l'émission, que cette dernière popularisa (bien que la série n'était pas inédite à l'époque), et qui sera proposée - et souvent sélectionnée - quasiment sans interruption de 73 à 76.

Toutes ces séries, classées dans différentes catégories les reprèsentant, étaient entrecoupées de variétés et de jeux ("Le challenge parade", où on pouvait choisir son chanteur préféré ; "Histoire-stop" ; "Télé fidélité 1"...). L'émission était coanimée par le ventriloque David Michel et son pingouin Nestor, et par Roger Lago, qui avait pour lourde tâche d'annoncer le résultat des votes aux téléspectateurs, moment trés attendu par ces derniers...

Mais il serait pour le moins curieux de consacrer autant de lignes à "La une/Samedi est à vous" sans parler de son présentateur vedette, dont le visage est indissociable de l'émission : Bernard Golay. Cet ancien journaliste sportif est contacté, en septembre 73, par Guy Lux pour assurer la présentation de l'émission 3 années durant. Sa décontraction et son professionnalisme en firent une des vedette de la télévision des années 70. Aprés "Samedi est à vous", il continuera à animer quelques temps de rares émissions éphémères et bien moins connues, avant de disparaitre complêtement du petit écran.

David-Michel, Nestor et Bernard Golay, en 1976 dans "Samedi est à vous".

Hélas, en septembre 76, Guy Lux connaît de gros problèmes juridiques financiers qui le voient contraint de supprimer toutes ses émissions télévisées, et "Samedi est à vous" n'y échappe pas... C'est ainsi que, le 16 octobre 76, l'émission prend fin dans l'incompréhension générale...

Fin d'une époque bénie...ou presque!

En juillet 87, Guy Lux, qui a depuis quelques années à nouveau le vent en poupe, décide de faire renaître de ses cendres le concept de l'émission.

C'est ainsi qu'une nouvelle version de "La une est à vous" - présentée d'abord par l'excellent Sylvain Augier, puis par l'insupportable Bernard Montiel - réapparaît sur les tubes cathodiques.

Malgré ses 7 années d'existence (87 - 94) et un certain succés, "La une est à vous" nouvelle manière ne parvient pas à marquer les esprit... La faute à une présentation trop moderne (dans le mauvais sens du terme), à une sélection de séries et productions quelconques ("Marie Pervenche", pour ne citer qu'elle), malgré la réutilisation d'anciennes rarement sélectionnées , et à un animateur (Montiel) - pourtant fan de la première heure - au côté trop "pompier"... Bref : le coeur n'y est plus, et cette pâle copie à la longévité pourtant impressionnante n'empêchera pas malgré tout de faire oublier l'émission originale à celles et ceux qui l'ont connue...

Comme quoi, les grandes émissions télévisées ne meurent jamais...

Retour à l'index

Toucher le fond… (Broken - Part 1)