A bout de souffleUn nommé La Rocca

Saga Jean-Paul Belmondo

Un nommé La Rocca (1961)


1. UN NOMMÉ LA ROCCA

classe 4

Résumé :

Xavier Adé, tueur présumé dans un règlement de compte de la Maffia, est en prison. L'un de ses amis, vient trouver Roberto La Rocca pour le prévenir. Roberto retrouve Villanova, l'associé de Xavier Adé qui serait responsable du meurtre dont il est accusé, et le tue. Roberto reprend les affaires de Villanova, alors qu'il règle son compte à des déserteurs américains qui veulent le racketter, La Rocca se retrouve en prison et arrive à aller au cachot pour retrouver Xavier Adé.

Il le fait sortir, et ensemble se portent volontaires pour aller déminer certaines régions en France. Blessé avec une mine, Xavier Adé fini par sortir de prison avec La Rocca. Désirant acheter une propriété, Xavier va prendre de l'argent à un ancien complice : Nevada. Celui-ci envoi des hommes pour le récupérer, et ils tuent la sœur de Xavier alors que Roberto essaye de les en empêcher de l'enlever. L'amitié entre Xavier et Roberto est brisée à jamais.

ladoublure 2

Critique :

C'est en voyant ce film, qu'on s'aperçoit du professionnalisme de Belmondo et de sa capacité à s'adapter pour les rôles qu'il doit jouer. Entre Classe Tous Risques et ce film, il en a tourné une dizaine, et on sent que l'acteur apprend énormément à chaque fois. On comprend également pourquoi il est devenu le grand acteur que l'on connaît. Réalisé par Jean Becker (Tendre Voyou, L'été Meurtrier, Effroyables Jardins) entièrement en Noir & Blanc, ce film est la première adaptation avec Belmondo dans le rôle-titre du roman de José Giovanni : L'Excommunié. Une autre adaptation du roman sera réalisée beaucoup plus tard, toujours avec Belmondo.

Ici, il joue le personnage d'un gangster qui s'est visiblement retiré, et qui doit revenir dans le milieu pour sortir du pétrin son ami : Xavier Adé, incarné par Pierre Vaneck (La Moucharde, Paris Brûle t-il ?, Biribi), et qui est accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis. Si la prestation de Belmondo est une fois encore comme dans Classe Tous Risques d'une rigueur et d'une justesse totale pendant le film, celle de Pierre Vaneck est simplement époustouflante. Il joue à la perfection l'homme torturé et mal dans sa peau, qui n'arrive pas à assumer ses actes et dont les conséquences sont souvent désastreuses. 

ladoublure 3

À leurs côtés, on retrouve pour les femmes : Christine Kaufmann (Le Comte de Monte-Christo, Le Jour des Idiots, Bagdad Café) qui non seulement est très jolie, mais joue également très bien, la sœur complètement anéantie par le destin de son frère et qui doit faire face aux difficultés de la vie en se retrouvant toute seule. Destin tragique également pour elle, qui par la faute de son frère, finira tuée par des gangsters à la solde d'un homme qu'il a volé pour offrir une propriété justement à sa sœur. Est également présente Béatrice Altariba (Le Caïd de Champignol, Les Gorilles, Elle est Terrible), qui joue une maîtresse de Villanova que Roberto séduit pour faire sortir Villanova de sa retraite. Petit rôle, mais sa beauté crève l'écran : c'est simplement impressionnant. Vous aurez également des seconds rôles assez connus comme Mario David, Jean-Pierre Darras dans le rôle de Nevada, l'infirme. Gérard Hernandez, Michel Constantin, Claude Piéplu...

Néanmoins, je trouve personnellement que le film est mou, et que ça traîne parfois en longueur : on sent passer sa durée de 1H40. De plus là aussi, comme pour À bout de souffle, de mon opinion personnelle le film a mal vieilli, il semble désuet et on le voit dépassé. Ce n'est pas quelque chose en particulier mais toute la réalisation elle-même. Peut-être cela est-il du au fait que ce soit une coproduction franco-italienne, je l'ignore. 

classe 4

C'est un bon thriller, mais on s'ennuie trop rapidement. La musique de Claude Normand, est ennuyeuse et ne colle pas du tout à l'image de mon point de vue. Elle lasse très vite. Le public ne répondra pas très présent à ce film qui fera tout de même le score honorable d'un peu plus de 1.1 million d'entrées.

Ce n'est pas le meilleur le film de Belmondo, et il n'est pas dit que vous l'apprécierez. À regarder par les fans passionnés de Belmondo qui voudraient voir tous ses films. Mais sinon, il n'est pas indispensable dans votre filmothèque.

ladoublure 6

Anecdotes :

  • Ce film, est la première adaptation du roman de José Giovanni L'Excommunié. Mais celui-ci, qui a réalisé l'adaptation de son roman avec Jean Becker, fut insatisfait du résultat à l'écran. Il décida alors de refaire une autre adaptation en 1972, toujours avec Jean-Paul Belmondo dans le rôle titre, ce 2e film était La Scoumoune. Petit détail amusant, Michel Constantin était également présent dans cette première adaptation en faisant le rôle du chef des racketteurs américains, et sera également présent dans La Scoumoune en reprenant le rôle de Pierre Vaneck.

  • Lors de sa sortie en salles en 1961, le film fut classé « Interdit aux moins de 13 ans ».

  • Avec ce film, Belmondo se retrouvait une fois de plus en tournage à Martigues, il y était déjà venu un an auparavant pour le tournage d'autres films. Il y reviendra une nouvelle fois en 1963 pour le film Peau de Banane

Séquences cultes :

Le plat avec la sauce qui pique

A PARTAGER! - JEAN-PAUL BELMONDO LES SÉQUENCES CULTES (ANNÉES 60) - Un nommé La Rocca (1961) - Le plat avec la sauce qui piqueDans le cadre du lancement de notre grand dossier Saga Jean-Paul Belmondo, devenez fan de notre page pour retrouver chaque jour une nouvelle séquence culte avec Jean-Paul Belmondo!Retrouvez le résumé, la critique et les anecdotes de Un nommé La Rocca dans la Saga Jean-Paul Belmondo par Alexis06 sur Le Monde des Avengers : http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/saga-jean-paul-belmondo/un-nomme-la-roccaRejoignez la discussion autour de Jean-Paul Belmondo sur notre forum : http://avengers.easyforumpro.com/t1629p90-jean-paul-belmondo

Posted by Le Monde des Avengers on Sunday, December 27, 2015

Faut bien commencer par quelque chose

A PARTAGER! - JEAN-PAUL BELMONDO LES SÉQUENCES CULTES (ANNÉES 60) - Un nommé La Rocca (1961) - Faut bien commencer par quelque choseDans le cadre du lancement de notre grand dossier Saga Jean-Paul Belmondo, devenez fan de notre page pour retrouver chaque jour une nouvelle séquence culte avec Jean-Paul Belmondo!Retrouvez le résumé, la critique et les anecdotes de Un nommé La Rocca dans la Saga Jean-Paul Belmondo par Alexis06 sur Le Monde des Avengers : http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/saga-jean-paul-belmondo/un-nomme-la-roccaRejoignez la discussion autour de Jean-Paul Belmondo sur notre forum : http://avengers.easyforumpro.com/t1629p90-jean-paul-belmondo

Posted by Le Monde des Avengers on Wednesday, December 16, 2015

Retour à l'index