L'Homme de RioLes Tribulations d'un Chinois en Chine

Saga Jean-Paul Belmondo

Pierrot le fou (1965)


1. PIERROT LE FOU

classe 4

Résumé :

Ferdinand est un homme marié à une riche italienne, et qui vient de perdre son travail à la télévision. Un soir, après une soirée ennuyeuse chez des amis, il retrouve une jeune femme qu'il a connu 5 ans plus tôt, et qui était venu garder ses enfants : Marianne. Il quitte alors tout pour elle, et la suit dans un voyage insensé à la recherche du soi-disant frère de Marianne.

Ils traversent la France, au fil de vols, de mésaventures, de trafics en tous genres, Ferdinand est prêt à suivre Marianne dans tous ses sales coups. Simplement par amour, et parce qu'il ne peut vivre sans elle. Mais elle le trahi et s'en va avec un autre homme. Ferdinand les rattrape, et les tue tous les deux. Avant de mettre fin à ses jours avec de la dynamite.

ladoublure 2

Critique :

Je pense que ce film est incompréhensible pour un esprit normalement constitué. Réalisé une nouvelle fois par Jean-Luc Godard qui nous avait déjà fait le très difficilement supportable À Bout de Souffle. On retrouve ici les mêmes défauts, et le film a vraiment très mal vieilli. Là aussi, à l'heure actuelle, il est irregardable.

Jean-Paul Belmondo offrant une prestation somme toute assez bonne, mais comme le film est difficilement compréhensible, on a du mal à comprendre les scènes avec lui. À ses côtés c'est Anna Karina (Roulette Chinoise, L'Alliance, Dernier été à Tanger) que l'on retrouve, jolie actrice et qui a parfois des attitudes très désinvoltes devant la caméra, ce qui nous donne un jeu assez étrange bien en corrélation avec le film. 

ladoublure 3

Le film, lui, étant surtout axé sur la relation entre les deux personnages principaux, les autres rôles sont tous réellement mineurs, mis à part Raymond Devos qui une apparition exceptionnellement extravagante, comme à son habitude, vers la fin du film. Malheureusement, le film de Godard met devant la caméra plein de choses désagréables, qui datent le film et le rendent immédiatement désuet !

Par exemple, à nouveau les acteurs s'adressent aux spectateurs à travers la caméra, et Godard pousse même le vice de faire dire à Belmondo en s'adressant à Marianne : qu'ils s'adressent à eux. C'est vraiment le comble du désagréable, je ne sais pas qui avait lancé cette mode à l'époque, mais c'est désormais ringard, vraiment ringard, sauf situation exceptionnelle, ce qui n'est pas le cas ici. Vient ensuite les scènes où Marianne chante pour exprimer une situation, et là aussi c'est lourd, vraiment lourd. 

classe 4

Le restant du film n'étant qu'une succession de scènes dont on comprend mal la situation, et de dialogues en voix-off avec des dessins à l'écran. C'était peut-être en vogue à l'époque, mais aujourd'hui une fois encore ça ne le fait plus du tout. Il y a néanmoins quelques belles images par ci par là dans le film, comme par exemple lorsque Marianne joue avec les ciseaux devant la caméra, mais pour le reste... Le film est long, ça traîne, le début est insupportablement long, on voit les minutes défiler, c'est une horreur. Personnellement, j'ai dû mettre le film en pause au moins 3 fois pour pouvoir continuer à le visionner et regarder ses 1H55mn.

Bref, personnellement je n'ai pas accroché, ni au film ni à l'histoire. Si tenté qu'il y en ai une : peut-être l'histoire d'un garçon qui est tellement amouraché d'une jolie femme, qu'il est prêt à tout pour elle, qui ne peut vivre sans elle, et lorsqu'elle le trahi pour partir avec un autre, tue car si il ne l'a pas, alors personne d'autre ne l'aura. Il y avait je pense, sûrement un moyen moins complexe de transcrire cela à l'écran. C'est décousu, vraiment trop décousu à mon goût. Le film ne fera pas un gros score, et ne totalisera qu'un peu plus de 1.3 millions d'entrées. En tous cas, moi je cherche encore ce Pierrot qui serait fou...

La musique d'Antoine Duhamel et de Serge Rezvani passe pratiquement inaperçue, tant on est occupé à regarder l''écran pour tenter de comprendre ce qui s'y passe, c'est dommage. Film qui n'est pas inoubliable et qui n'est pas incontournable dans la filmographie de Belmondo.

ladoublure 6

Anecdotes :

  • Ce film fut l'un des meilleurs en terme de Box-Office pour Godard, et qui fut ravi d'avoir Belmondo pour le rôle principal. En effet, ces films avant n'ayant pas eu le succès escompté, il lui fallait une star pour remonter le succès de ses films.

  • À l'époque du film, Anna Karina était la femme de Jean-Luc Godard, avec qui elle restera 3 années, mais le couple ne fonctionnant pas, ils finiront par divorcer. Les films de Godard après celui-ci eurent de moins en moins de succès, et d'autant plus lorsque après l'avoir quitté, Anna Karina ne tourna plus avec lui.

Séquences cultes :

Vous avez couché avec ma femme

A PARTAGER! - JEAN-PAUL BELMONDO LES SÉQUENCES CULTES (ANNÉES 60) - Pierrot le Fou (1965) : Vous avez couché avec ma femmeDans le cadre du lancement de notre grand dossier Saga Jean-Paul Belmondo, devenez fan de notre page pour retrouver chaque jour une nouvelle séquence culte avec Jean-Paul Belmondo!Retrouvez le résumé, la critique et les anecdotes de Pierrot le Fou dans la Saga Jean-Paul Belmondo par Alexis06 sur Le Monde des Avengers : http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/saga-jean-paul-belmondo/pierrot-le-fouRejoignez la discussion autour de Jean-Paul Belmondo sur notre forum : http://avengers.easyforumpro.com/t1629p90-jean-paul-belmondo

Posted by Le Monde des Avengers on Saturday, December 19, 2015

Ma ligne de chance

A PARTAGER! - JEAN-PAUL BELMONDO LES SÉQUENCES CULTES (ANNÉES 60) - Pierrot le Fou (1965) : Ma ligne de chanceDans le cadre du lancement de notre grand dossier Saga Jean-Paul Belmondo, devenez fan de notre page pour retrouver chaque jour une nouvelle séquence culte avec Jean-Paul Belmondo!Retrouvez le résumé, la critique et les anecdotes de Pierrot le Fou dans la Saga Jean-Paul Belmondo par Alexis06 sur Le Monde des Avengers : http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/saga-jean-paul-belmondo/pierrot-le-fouRejoignez la discussion autour de Jean-Paul Belmondo sur notre forum : http://avengers.easyforumpro.com/t1629p90-jean-paul-belmondo

Posted by Le Monde des Avengers on Wednesday, December 30, 2015

Qu'est-ce que je peux faire ?

A PARTAGER! - JEAN-PAUL BELMONDO LES SÉQUENCES CULTES (ANNÉES 60) - Pierrot le Fou (1965) : Qu'est-ce que je peux faire?Dans le cadre du lancement de notre grand dossier Saga Jean-Paul Belmondo, devenez fan de notre page pour retrouver chaque jour une nouvelle séquence culte avec Jean-Paul Belmondo!Retrouvez le résumé, la critique et les anecdotes de Pierrot le Fou dans la Saga Jean-Paul Belmondo par Alexis06 sur Le Monde des Avengers : http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/saga-jean-paul-belmondo/pierrot-le-fouRejoignez la discussion autour de Jean-Paul Belmondo sur notre forum : http://avengers.easyforumpro.com/t1629p90-jean-paul-belmondo

Posted by Le Monde des Avengers on Sunday, January 17, 2016

Dites-tout de suite que je suis fou !

A PARTAGER! - JEAN-PAUL BELMONDO LES SÉQUENCES CULTES (ANNÉES 60) - Pierrot le Fou (1965) : Dites-tout de suite que je suis fou!Dans le cadre du lancement de notre grand dossier Saga Jean-Paul Belmondo, devenez fan de notre page pour retrouver chaque jour une nouvelle séquence culte avec Jean-Paul Belmondo!Retrouvez le résumé, la critique et les anecdotes de Pierrot le Fou dans la Saga Jean-Paul Belmondo par Alexis06 sur Le Monde des Avengers : http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/saga-jean-paul-belmondo/pierrot-le-fouRejoignez la discussion autour de Jean-Paul Belmondo sur notre forum : http://avengers.easyforumpro.com/t1629p90-jean-paul-belmondo

Posted by Le Monde des Avengers on Friday, January 8, 2016

Retour à l'index