saison 1 saison 3

Les Mystères de l'Ouest

Bonus

1. Livre: Les Mystères de l’Ouest, les reflets de l’étrange


1.    LIVRE: LES MYSTÈRES DE L’OUEST, LES REFLETS DE L’ÉTRANGE

Mysteres livre

Auteur : Didier LIARDET.

Publié par YRIS dans la collection Télévision en séries.

Format 16 X 24 cms, 288 pages, illustré par plusieurs centaines de photos en noir-et-blanc et un encart couleurs de 16 pages.

Didier Liardet est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés aux séries : Les Envahisseurs, Chapeau melon et bottes de cuir, Amicalement vôtre, Cosmos 1999…

L’ouvrage a fait l’objet d’une réédition plus complète en 2003, qui sera commentée ici.

Contenu :

La couverture, en couleurs, montre James West au premier plan, en bas au centre, Artemus Gordon juste derrière sur la droite. A gauche, la locomotive des deux agents spéciaux, vue de face, et au centre, en arrière-plan, le docteur Miguelito Loveless. Ainsi, il s’agit d’un bon résumé de la série, avec les deux principaux personnages, leur moyen de transport favori, et leur adversaire récurrent.

La préface de Robert Conrad évoque quelques souvenirs de tournage, et notamment les cascades, et se termine par les remerciements de l’acteur au public français.

Le livre est constitué d’un historique de la production de la série saison par saison, des coulisses du tournage, d’un guide complet des 104 épisodes, d’une étude approfondie des éléments constitutifs de la série, du portrait et de la filmographie de ses principaux interprètes.

L’ouvrage se termine par l’évocation des téléfilms qui ont suivi, de l’adaptation cinématographique et des produits dérivés et sites Internet consacrés à la série.

Les quatre premiers chapitres sont consacrés aux quatre saisons des Mystères de l’Ouest, chaque saison ayant son chapitre.

Chaque chapitre est composé d’un historique sur la genèse et la production de la saison, soit 6 à 10 pages, d’un portrait et de la filmographie d’un ou deux acteurs importants (Michael Dunn, Victor Buono, Charles Aidman…), et enfin d’un guide des épisodes comportant titre original, distribution, résumé, commentaires, anecdotes.

L’ouvrage respecte la tradition de la collection Télévision en séries en présentant les épisodes dans leur ordre de diffusion et non pas de production.

Les résumés sont assez concis, mais permettent immédiatement de situer de quel épisode il s’agit, du moins pour les fans de la série. À noter que tous les épisodes ne sont pas forcément illustrés.

Globalement, on peut regretter la vision partisane de l’auteur quant à l’orientation de la série et à la qualité des différentes saisons. Le fait que la première saison (celle en noir-et-blanc) soit présentée comme la meilleure est une opinion certes partagée par une partie non négligeable des fans, mais peut être contesté sur un plan strictement objectif, ne serait-ce qu’en raison de l’indigence des scénarios. De même, le parti pris contre les épisodes jugés « western », seuls les épisodes relevant du « fantastique » étant considérés comme conformes au style initial de la série, est tout aussi contestable. En effet, ceci pousse l’auteur à énoncer des contre-vérités aisément vérifiables. Ainsi, l’affirmation selon laquelle la deuxième saison verrait une « intrusion » d’éléments western, après une première saison orientée sur le fantastique, est inexact puisque la deuxième saison ne comporte qu’un épisode western, La nuit des tireurs d’élite, alors que la première en comptait au moins trois (ceux produits par Collier Young).

Le chapitre 5 est un essai intéressant sur l’univers particulier et les spécificités de la série. Très détaillé, il comporte en outre une carte localisant les lieux des différentes missions, une immersion dans le contexte historique de la série, en l’espèce la conquête de l’Ouest, et une liste exhaustive des déguisements d’Artemus Gordon, classés par mission.

Le chapitre 6 présente la biographie et la filmographie des deux acteurs principaux.

Le chapitre 7 est consacré aux téléfilms tournés une dizaine d’années après la série. L’auteur en donne une vision peu favorable, soulignant les manques par rapport à la série, mais de manière assez prudente. Sans doute aurait-il mieux valu évoquer plus crûment la déception engendrée par ces piètres productions pour tout fan de la série qui se respecte.

Le chapitre 8 est dédié au film. Tout comme pour les téléfilms, on sent que l’auteur n’a pas apprécié, même s’il le déclare de façon modérée. Les trahisons de ce film déplorable sont bien mises en exergue, ce qui suffit à faire comprendre ce qu’il en est, même sous les termes employés, très diplomatiques mais néanmoins explicites.

Les annexes présentent tout ce que l’on peut trouver sur la série depuis sa création jusqu’à la date de parution de l’ouvrage, produits dérivés, livres, magazines, bandes dessinées, cassettes, sites internet…

Conclusion : Un ouvrage de référence sur la série, que tout fan doit posséder, les livres en Français sur Les Mystères de l’Ouest étant rares. Les quelques parti-pris contestables de l’auteur sont largement compensés par l’étude détaillée de la série et de ses éléments constitutifs, passionnante.

Retour à l'index