Les documents

BFI 1

50ÈME ANNIVERSAIRE DE EMMA PEEL AU BRITISH FILM INSTITUTE (LONDRES) AVEC DIANA RIGG
25 Octobre 2015 
par Steed3003

Pour célébrer le 50ème anniversaire de Emma Peel, le British Film Institute à Londre avait organisé une journée spéciale Avengers avec la projection de l'épisode L'Héritage Diabolique (Saison 4) en compagnie de Diana Rigg, suivie par une séance de questions/réponses avec Diana Rigg elle-même puis une projection de l'épisode Le Retour des Cybernautes (Saison 5). Quelques bonus rares autour de la série et du personnage de Emma Peel concluaient l'événement.

BFI 2

Entrée de la BFI à Southbank à Londres

BFI 3

Présentation de l'événement dans le programme officiel de la BFI Octobre/Novembre 2015.

Une petite exposition était présentée juste avant l'entrée de l'auditorium. Proposée par Art & Hue, elle reprenait leurs oeuvres pop art autour de la série. Vous pouvez retrouver l'ensemble de leur collection sur leur site web - http://artandhue.com/theavengers/.

BFI 4

BFI 5

A l'entrée de l'auditorium, un prospectus revenant sur l'histoire de Emma Peel et détaillant le programme a également été distirbué, le voici dans son intégralité:

BFI 6

BFI 7

BFI 8

L'auditorium 1 de la BFI Southbank où ont eu lieu les deux projections et l'entretien avec Diana Rigg

BFI 9

Le précieux sésame pour assister à la projection

L'auditorium était plein à craquer et nous avons eu la divine surprise de voir Diana Rigg, accompagnée de sa fille Rachael Stirling, venir assister au premier épisode : L'Héritage Diabolique. L'épisode était proposé dans la version restaurée disponible en Blu-Ray. Moment surréaliste, Diana Rigg se trouvait à quelques sièges de moi et semblait découvrir l'épisode pour la première fois. Après une projection conclue d'applaudissements, Diana Rigg est montée sur scène pour démarrer l'entretien avec Dick Fiddy de la BFI, puis répondre aux questions de l'audience.

NOUVEAU - Retrouvez le compte rendu par Steed3003 du 50ème anniversaire de Emma Peel au British Film Institute à Londres sur Le Monde des Avengers: http://theavengers.fr/index.php/chapeau-melon-bottes-de-cuir/supplements/les-documents/50eme-anniversaire-de-emma-peel-a-la-bfi-avec-diana-riggNous vous proposons également de découvrir l'arrivée de Diana Rigg et ses premiers mots pour le personnage et cet anniversaire dans ce nouvel extrait.Rejoignez la discussion autour de Diana Rigg sur notre forum:http://avengers.easyforumpro.com/t595p810-biographie-de-diana-rigg

Posted by Le Monde des Avengers on Monday, October 26, 2015

Arrivée de Diana Rigg sur scène

Soit elle est vraiment une excellente actrice, ou soit elle a considérablement changé sur la question, toujours est-il que loin des rumeurs d'une actrice réfractraire à reparler du personnage iconique qui l'a fait connaître dans le monde entier, Diana Rigg avait l'air ravie d'être parmi nous pour célébrer cet anniversaire en bonne et due forme. Elle s'est montrée particulièrement enthousiaste, généreuse et pleine d'esprit pendant plus de 30 minutes. Bref, c'était comme revoir Emma Peel 50 ans plus tard revenant avec un grand plaisir sur ces aventures avec Steed! 

Elle a notamment confié que Patrick Macnee avait été incroyablement sympathique avec elle, et ce dés le départ. Son aide a été essentiel pour qu'elle obtienne le rôle. Elle a aussi dit que le programme où l'avaient repéré les producteurs (Armchair House Theatre) avait été une expérience horrible pour elle et que le réalisateur du programme la détestait, car c'était sa propre femme qui était prévue au départ et qu'elle a du la remplacer au pied levé quand celle-ci tomba malade.

Elle est revenue sur les conditions difficiles de tournage. Chaque jour à 5h30 du matin, une voiture de la production l'attendait pour des journées de travail entre 12 et 14h. Elle ajouta que des épisodes comme L'Héritage Diabolique permettait aux acteurs principaux de prendre des vacances, quand un tenait complètement la vedette de l'épisode. Elle confirma que Patrick Macnee profita bien de L'Héritage Diabolique pour prendre quelques vacances.

Pour les costumes, elle garde un horrible souvenir des tenues de cuir de John Bates de la saison 4: collantes, elles donnaient vite chaud et étaient particulièrement inconfortables. Elle a été ravie du changement de direction avec l'arrivée de Alun Hughes dans la saison 5.  Elle pense aussi que l'importance donnée à la mode dans la série faisait d'elle un programme en avance sur son temps, même si pour sa part, au quotidien, les vêtements avaient beaucoup moins d'importance.

Elle est aussi revenue sur les voitures, toutes très belles mais particulièrement dures à conduire. La relation de travail avec Patrick Macnee était complètement harmonieuse et elle a confirmé qu'ils pimentaient régulièrement leurs dialogues avec leurs propres inventions. Elle a aussi dit que l'acteur l'avait soutenu et ne lui avait fait aucun reproche lors de son départ de la série. 

Elle a confié ne pas s'être rendue compte à l'époque du succès international de la série, comme elle avait la tête sur le guidon et enchaînait les heures de tournages. Même si le passage à la couleur a libéré la série dans sa créativité, elle prèfère pour sa part l'aspect visuel et artistique le N&B, qui donne un meilleur rendu que ce soit en contrastes ou en luminosité.

BFI 10

Au niveau des réalisateurs de la série, elle regrette ne pas s'être rendu compte á l'époque à quel point les réalisateurs qui travaillaient sur la série étaient parmi les meilleurs de Grande Bretagne, des réalisateurs qui ne pouvaient plus travailler sur une industrie cinématographique déjà en crise et se rabattaient sur la télévision.

Aujourd'hui, elle est reconnaissante sur la longévité de la série et se considère comme particulièrement chanceuse d'avoir pu interpréter ce personnage d'avant-garde qu'était Mrs Peel. Elle a aussi remercié Honor Blackman qui avait ouvert la voie et sans qui rien de tout cela n'aurait été possible. 

Dans les séances de questions réponses qui ont suivi, elle est revenue sur sa journée de tournage pour le passage de flambeau avec Linda Thorson. Elle ne s'est pas permise de lui donner de conseils mais lui a souhaité le plus grand succès pour la 6ème saison.

Elle ne se revoit jamais, donc n'a pas vu les Avengers depuis très longtemps et ne peut se prononcer sur ses épisodes préférés, elle a d'ailleurs confié qu'elle avait découvert L'Héritage Diabolique avec nous. Interrogée sur le film de 1998, elle a confié n'avoir jamais été approchée pour y participer et également ne pas l'avoir vu depuis.

DIANA RIGG À LA BFI À LONDRES - Diana Rigg était aujourd'hui au British Film Institute à Londres à l'occasion des 50 ans d'Emma Peel, Le Monde des Avengers y était. Vous retrouverez bientôt sur le site un compte rendu de cette journée accompagnée de vidéos, dés ce soir, nous souhaitions partager avec vous cet extrait où l'actrice est revenu sur Patrick Macnee et son départ de la série.Retrouvez notre page dédiée à Diana Rigg et l'ensemble de sa carrière à cette adresse:http://theavengers.fr/index.php/chapeau-melon-bottes-de-cuir/supplements/les-videos/diana-riggRejoignez la discussion autour de Diana Rigg sur notre forum: http://avengers.easyforumpro.com/t595p810-biographie-de-diana-rigg

Posted by Le Monde des Avengers on Sunday, October 25, 2015

Diana Rigg revient sur sa collaboration avec Patrick Macnee et son départ de la série

Sur d'autres sujets, elle a aussi dit qu'elle serait ravie de participer à un film français et qu'elle aime beaucoup ce pays où elle a une maison de vacances, même si elle n'en maîtrise pas vraiment la langue. Elle est aussi revenue sur le tournage de Dr Who avec sa fille qui avait été un grand moment de franche rigolade pour elle. L'actrice nous a quittés sous les applaudissements de la salle après cette séance et ce fut ensuite au tour de la projection du Retour des Cybernautes.

BFI 11

Après la projection, le responsable de la BFI Dick Fiddy nous a montré des extraits rares autour de la série et du personnage de Emma Peel. La chanson Dearest Emma, un reportage d'époque que je n'avais jamais vu jusqu'ici et une incroyable curiosité - quelques scènes d'une version colorisée test de l'épisode Le Club de l'Enfer, un résultat peu concluant.

Remerciements particuliers à Dick Fiddy de la BFI sans qui cette journée exceptionnelle n'aurait pas été possible!

Retour aux documents