Open menu

Arabesque - Saison 7Saison 9

Arabesque

Saison 8



1. LES MYSTÈRES DE NEW YORK
(BITE THE BIG APPLE)



Résumé :

Jessica emménage à New-York pour pouvoir y donner ses cours de criminologie. Ce qu'elle ignore, c'est que l'appartement qu'elle loue était celui de Mike Freelander qui avait pour maîtresse Sharon Kingsley. Ils ont une violente dispute, puis en sortant de l'immeuble, Mike voit un homme. Il retourne à l'appartement, va au garage au sous-sol et là se fait assassiner. Jessica fait alors la connaissance du lieutenant Jack Boyle et de l'étrange Mme Freelander. Jessica commence alors son enquête après que l'on ai saccagé son appartement, et se fait agresser après qu'on ait tué Harry Freelander, elle va trouver qui est le meurtrier.

Critique :

Excellent épisode qui démarre cette saison 8 tambours battants ! À nouvelle saison, nous avons également droit à une légère modification de « l'opening » ou si vous préférez le générique de début : des images de la nouvelle saison sont déjà incluses dedans, et la musique est elle aussi légèrement modifiée. Jessica va donc s'installer à New-York et quitte quelque peu Cabot Cove, en effet, pour donner ses cours de criminologie, elle prend un appartement pour avoir à éviter de loger sans cesse à l'hôtel. Ce qu'elle ignore, c'est que son appartement était occupé par Mike Freelander, incarné par Alan Feinstein et que l'on a déjà vu dans la série auparavant. Celui-ci se dispute avec sa maîtresse avant de quitter l'appartement : Sharon Kingsley, interprétée par Rebeccah Bush (Sydney, La Loi est la Loi, Diagnostic : Meurtre). Ils se disputent car Mike ne peut plus l'entretenir.

Ils sortent à l'extérieur, et Mike aperçoit un policier qui le surveille : le sergent Nick Acosta, joué par Jay Acovone que l'on a déjà vu lui aussi précédemment dans la série. Sharon part de son côté, et Mike retourne à l'appartement, avant de tenter de s'échapper par le parking sous-terrain de son immeuble : mais il se fait tuer. Jessica arrive à New-York et découvre l'histoire macabre de son appartement, et peu après fait la connaissance du sergent Acosta et du lieutenant Jack Boyle, incarné par Eugene Roche que l'on a déjà vu lui aussi dans Arabesque auparavant, qui sont sur l'affaire du meurtre de Mike Freelander. Plus tard, en essayant de prendre une douche, Jessica découvre dans la barre de maintien du rideau de douche des factures de la société Freelander. Elle se rend alors chez le frère de la victime : Harry Freelander, joué par John Considine que l'on a déjà vu lui aussi dans la série.

Et remet les factures au lieutenant Boyle. Peu après en rentrant chez elle, Jessica fait la connaissance de l'étrange Mme Mike Freelander : Estelle, jouée par Rosemary Forsyth et que l'on a pu voir également déjà dans la série. Jessica a aussi la surprise de voir débarquer chez elle Seth Hazlitt (toujours joué par William Windom) qui s'inquiète pour elle. Et il a raison, car en arrivant peu après que Jessica soit rentrée chez elle, elle a la désagréable surprise de trouver son appartement saccagé. Jessica commence alors à mener son enquête, et c'est au tour de Harry Freelander de se faire tuer et Jessica est agressée au passage en voyant fuir le meurtrier. Alors que Seth reste dans l'appartement de Jessica, il en profite pour interroger son étrange voisine : Rose Tessler, interprétée par Liz Sheridan (Seinfeld, Les Enquêtes de Remington Steele, Santa Barbara) très très connue pour son rôle de Raquel Ochmonek dans la série ALF.

Cette dernière lui apprend des choses intéressantes et une curiosité que Jessica ne comprend pas sur le moment, jusqu'à ce que Seth, en démontant la tuyauterie de l'évier de la cuisine de Jessica, trouve dans le siphon un diamant gros comme une mandarine. Jessica appelle alors le sergent Acosta et le lieutenant Boyle et sait qui est désormais le meurtrier. Et qui plus est pour enfoncer le clou, l'assassin est un flic pourri : le lieutenant Boyle. On achève bien les chevaux. L'épisode est tout simplement excellent : fluide, sans temps mort, il ne fait pas dans l'exagération pour les scènes où Jessica est confrontée à l'assassin, et il est en plus bourré d'humour. La scène lorsque le lieutenant Boyle raconte à Seth Hazlitt l'histoire du meurtre après avoir vu l'appartement saccagé de Jessica, c'est juste excellentissime. Il faut d'ailleurs noter un petit clin d'œil vis à vis de William Windom dans cet épisode, en effet : Rose Tessler raconte à Seth qu'elle a vu le lieutenant Boyle venir dans l'appartement de Mike Freelander alors qu'elle regardait la série Docteur Marcus Welby, ce qui permet à Jessica de savoir qu'il est le coupable du meurtre car la série est diffusée à 14H.

Soit une heure avant que le crime soit commis. Il faut savoir que William Windom a joué dans la série Marcus Welby le temps d'un épisode en incarnant déjà le rôle d'un médecin. On sent également l'immense amitié qui lie Jessica à Seth, et il faut bien observer car on voit pour la première fois distinctement le visage de Frank son défunt mari, grâce à une photo d'elle et de Frank sur un bateau et qu'elle a amené pour l'avoir avec elle à New-York. Et pour finir, bien évidemment le titre original fait référence au surnom que l'on donne à New-York : la grosse pomme. Un superbe épisode, qui nous met pas mal de suspects possibles en évidence, avant de comprendre lequel est le bon et avec même un peu d'émotion à la fin de celui-ci, espérant que toute la saison sera du même acabit.

Retour à l'index


2. PANIQUE SUR LE CAMPUS
(NIGHT FEARS)

Résumé :

Jessica débute ses cours de criminologie à l'université. Au repas, un de ses élèves l'accoste et lui dit qu'il s'est inscrit à ses cours car il désirait la rencontrer. Jessica le recadre, et il le prend mal avant de s'en aller. Plus tard, Jessica découvre les agressions sur le campus dont lui a parlé le directeur, et c'est une de ses élèves qui est blessée. De même, Jessica se rend compte qu'elle a été prise pour donner ses cours pour une mauvaise raison. De plus, elle est défiée par Wallace Evans qui assurait ses cours l'année passée pour trouver le premier l'auteur des agressions. On tire alors sur Jessica, et celle-ci va devoir trouver le meurtrier.

Critique :

Encore un très bon épisode. Malheureusement un peu gâché par quelque chose que j'ai relevé depuis un bon moment dans les séries américaines, j'en reparlerai un peu plus bas. Jessica débute ses cours à l'université et fait donc la connaissance du directeur de celle-ci : le docteur Raymond Auerbach, interprété par Alan Oppenheimer (Murphy Brown, Home Free, Madame est Servie) très très connu pour son rôle du premier docteur Rudy Wells de la série L'Homme qui Valait 3 Milliards et qui est également très connu aux USA pour ses doublages de dessins-animés et de jeux vidéo. Elle fait également connaissance de ses collègues professeurs et notamment de Wallace Evans, incarné par Wings Hauser que l'on a déjà pu voir précédemment dans la série. Celui-ci n'est pas très accueillant envers Jessica car en fait, elle le remplace dans la classe dans laquelle il dispensait les cours l'année précédente.

Mais à peine commence-t-elle ses cours que les ennuis commencent : elle se fâche avec l'un de ses étudiants qui est venu assister à ses cours juste pour la rencontrer car il est fan de ses livres, de même le directeur lui a parlé d'agressions sur le campus, et l'une de ses élèves, Roslyn Aramendi jouée par Julie St. Claire (Santa Barbara, A. J.'s Time Travelers, Retour à Lincoln Heights), est agressée. C'est alors que Wallace Evans lance un défi en public à Jessica : que l'un des deux trouve le premier qui est l'agresseur du campus. Jessica refuse tout net, et l'un de ses étudiants, Kevin Bryce interprété par Bobby Hosea (Generations, Singer & Sons, La Loi du Fugitif), qui veut passer sergent va l'aider dans son enquête.  Un meurtre est commis sur le campus, et elle décide de prend les choses en main et de relever le défi de Wallace Evans. Jessica finit par se faire tirer dessus mais retrouve l'agresseur du campus.

Or celui-ci n'est pas le meurtrier, c'est quelqu'un d'autre et Jessica va démasquer l'assassin. Alors le gros problème avec cet épisode, qui est excellent, c'est l'acteur Wings Hauser qui est assez connu des séries américaines et qui régulièrement joue des rôles de méchants. Or en le voyant, immédiatement je me suis dit : c'est lui le coupable. Surtout que de nombreux signes évidents pointent vers lui. Et ça, c'était un des gros soucis dans les séries américaines de cette époque, si vous connaissiez l'acteur, en fonction des rôles qu'il jouait régulièrement (bon ou méchant) vous saviez à 99% qui était le coupable grâce à lui car il est rare qu'un acteur qui incarne un méchant dans les séries US fassent un rôle de gentil. Attention, je ne dis pas que cela n'arrive pas, mais c'est rare. Et c'est dommage, car je n'ai donc pas été surpris un seul instant par le fait qu'il soit coupable.

Pour le reste c'est du tout bon, à noter pour l'anecdote que lorsque Jessica est à la bibliothèque pour savoir qui a emprunté le livre sur les psychopathes, lorsqu'elle regarde sur l'écran de l'ordinateur, nous pouvons lire le nom de Chester Gould, or celui-ci existe réellement puisqu'il s'agît du créateur de Dick Tracy. À noter également que la bande sonore de Jeff Sturges pour cet épisode dénote vraiment des autres, car elle est plus présente, et on s'en souvient parfaitement. Sinon, un très bon épisode donc comme dit plus haut.

Retour à l'index


3. BIOGRAPHIE INTERDITE
(UNAUTHORIZED OBITUARY)

Résumé :

Jessica fait la connaissance de Jane Dawson, une écrivain à scandale qui fait des livres sur des personnalités publiques et qui détruit leur image. Jane Dawson sait que Jessica est amie avec Arthur Brent et Ellen Lombard une ancienne actrice qui s'est retirée d'Hollywood. Elle demande à Jessica de lui communiquer des informations sur Ellen, ce que Jessica refuse de faire. Jessica prévient Arthur Brent qui rend visite à Jane Dawson, il est surpris dans son appartement et on découvre Jane Dawson morte. Jessica va devoir mener l'enquête pour prouver l'innocence d'Arthur Brent.

Critique :

Un bon épisode sans plus. Jessica va de plus pouvoir participer sans le moindre problème à l'enquête policière car le lieutenant Henry Girard, incarné par David Spielberg qui était déjà apparu dans un épisode précédent de la série, est une fois encore un policier qui a écrit un roman et qui souhaite que Jessica le corrige et partage ainsi les bénéfices avec lui. Du 50/50 évidemment. Jessica fait la connaissance de Jane Dawson, interprétée par Jessica Walter que l'on voit régulièrement dans la série elle aussi, une romancière qui étale la vie privée de personnages publiques. Or, cette fois-ci, elle veut écrire un ouvrage sur une très grande amie de Jessica : Ellen Lombard, jouée par Barbara Bain et que l'on avait déjà vu dans un autre épisode d'Arabesque. Jessica refuse de donner une quelconque information à Jane Dawson et l'envoie sur les roses. Peu après, Jessica prévient alors Arthur Brent, incarné par Bradford Dillman qui est un habitué de la série lui aussi, le mari d'Ellen.

Ce dernier décide d'aller voir Jane Dawson pour l'empêcher de publier son livre, mais en entrant dans la maison, il se fait surprendre par Steve Lockner, interprété par Sam Behrens et que l'on a vu lui aussi dans un épisode précédent de la série, qui est le mari de Jane Dawson, et ce dernier est accompagné de Beth Dawson, incarnée par Cathy Podewell (Quoi de Neuf Docteur ?, Beverly Hills, Walker Texas Ranger) très très jolie actrice connue pour son rôle de Cally Ewing dans la série Dallas. Ceux-ci trouvent le cadavre de Jane Dawson électrocutée dans sa baignoire. Jessica persuade Arthur Brent d'aller se rendre à la police, et le lieutenant Girard ne cherchant pas plus loin et arrête Arthur pour le meurtre de Jane Dawson. Jessica mène alors son enquête et fait la connaissance de Kristy Parrish, jouée par Andrea Thompson (Babylon 5, Falcon Crest, NYPD Blues), la très ambitieuse secrétaire de Jane Dawson.

C'est alors qu'en récupérant un dossier que cette dernière voulait prendre pour écrire le livre sur Ellen Lombard, que Jessica comprend certaines choses, comme le fait que Beth Dawson n'est pas la sœur de Jane mais sa fille. De même, elle découvre avec le lieutenant Girard que Jane Dawson allait demander le divorce d'avec son mari. Les pièces du puzzle se remettent en place et Jessica trouve le meurtrier. Il y a un moment très touchant dans cet épisode, c'est lorsque Jessica est avec son amie Ellen Lombard, et qu'elle fait tout pour la protéger car celle-ci a beaucoup souffert et a eu beaucoup de problèmes de santé. On voit toute la tendresse de Jessica envers son amie. Pour le reste, il y a quelques passages amusants avec le lieutenant Girard qui veut fourguer son livre à tout prix à Jessica en espérant devenir riche. Mais à part cela, l'épisode traîne vite en longueur et nous avons hâte d'en voir la fin. Mais bon, il y a Barbara Bain.

Retour à l'index


4. LA VOIX DU SANG
(THICKER THAN WATER)

Résumé :

Jessica rentre à Cabot Cove par avion, lorsqu'un jeune homme vient lui demander un autographe. Il s'agit du frère du shérif Metzger. Celui-ci vient de sortir de prison, et il demande à Mort Metzger de l'aider à se réinsérer. Le shérif Metzger l'aide en lui trouvant un travail. Et tout a l'air de bien se passer jusqu'à une bagarre avec Ned Keller, et le fait que Zach Franklin l'employeur de Wayne Metzger ne veut pas qu'il sorte avec sa fille. Plus tard, Franklin est assassiné et le shérif Metzger pense que c'est son frère qui a fait le coup. D'autant qu'un vol a également été commis. Un autre meurtre est commis et le shérif voit son frère s'enfuir du lieu du meurtre. Jessica va devoir mener l'enquête pour trouver qui est le vrai assassin.

Critique :

Un bon épisode grâce à l'histoire émouvante qu'il y a entre le shérif Metzger (toujours joué par Ron Masak) et son jeune frère Wayne, incarné par Bruce Abbott (Le Juge de la Nuit, Traques sur Internet, Associées pour la Loi) très connu pour son rôle de Dan Cain dans le film Re-Animator. Celui-ci débarque à Cabot Cove car il sort de prison et voudrait tout recommencer. Il demande de l'aide à son frère le shérif Mort Metzger. Mais ce dernier a encore énormément de rancune envers son jeune frère et ne tient pas particulièrement à l'aider. Néanmoins, il lui trouve tout de même un travail sur le bateau de Zach Franklin, interprété par Pat Hingle que l'on a déjà vu auparavant dans la série. Tout se passe pour le mieux jusqu'à ce jour où Ned Keller, incarné par Ted Markland (Simon et Simon, Rick Hunter, Father Murphy), vient chercher des ennuis à Franklin : il lui reproche de pêcher dans sa zone et la dispute se transforme en bagarre.

De même, Franklin aperçoit le tatouage de Wayne et sait qu'il a fait de la prison. Il se livre alors à un chantage sur lui : il ne doit pas approcher sa fille Elaine, incarnée par Marjorie Monaghan (Space Rangers, H. E. L. P., Babylon 5), sinon il l'accusera d'un faux vol et le fera boucler. Mais Zach Franklin est aussi en bisbille avec son associé qui détient une partie du bateau : Terry Montagne, joué par Luke Askew que l'on a déjà vu dans un précédent épisode de la série. Un soir alors qu'ils partent en mer pour la pêche, Wayne rentre seul, Zach Franklin a disparu. Il y a visiblement eu une lutte et on trouve un couteau tâché de sang. Franklin a été assassiné. Le shérif Metzger pense immédiatement que c'est son frère qui a fait le coup, d'autant qu'un vol de 2000$ a également été commis. Plus tard, c'est au tour de Terry Montagne d'être tué, et Jessica et le shérif Metzger voit encore Wayne s'enfuir du lieu du crime.

Mais Jessica n'y croit pas et va enquêter aux côtés du shérif pour prouver l'innocence de son frère et trouve le vrai meurtrier. L'énigme est bien ficelée car nous avons plusieurs suspects pour la mort de Franklin : évidemment le frère du shérif Metzger, la fille de Franklin ou encore Ned Keller ou bien Terry Montagne, mais ce dernier est également assassiné. Mais la fin nous surprend un peu car nous ne nous attendions pas à ça. À noter que dans cet épisode nous connaissons enfin la vraie raison de la mutation du shérif Metzger à Cabot Cove. Et pourquoi il a demandé à partir de New-York : c'est à cause de son frère, il l'avait interpellé dans un sale coup, et l'a laisser s'enfuir. N'en pouvant plus de porter cette faute, Metzger a demandé à quitter New-York. On notera aussi que Floyd, à partir de cet épisode, est désormais remplacé par l'adjoint Andy Broom, joué par Louis Herthum que l'on avait déjà vu auparavant dans la série.

Il y a quelques passages amusants lorsque Metzger joue au jeu du chat et de la souris avec Seth Hazlitt à propos de ses contraventions, et de jolis moments d'émotions lorsque les frères Metzger se retrouvent enfin à l'hôpital. On pouvait croire d'ailleurs pendant un moment, que Wayne allait mourir en sauvant son frère, mais non, les scénaristes ont préféré une fin heureuse, et c'est tant mieux. Très bon épisode, espérant que cela va continuer.

Retour à l'index


5. LES TEMPS MODERNES
(LINES OF EXCELLENCE)

Résumé :

Alors que Jessica est en train de donner un cours, le doyen de l'université vient appeler un de ses étudiants : Michael Rossari. Ce dernier est renvoyé, car il a trafiqué son CV pour pouvoir assister aux cours de Jessica. Elle va le voir et le réintègre à sa classe, en échange elle lui demande de l'aider pour changer sa vieille machine à écrire contre un ordinateur. Michael la met en relation avec une société pour laquelle il travaille et qui forme les gens à l'utilisation d'un ordinateur. Jusqu'à ce que l'un des dirigeants soit retrouvé mort. Jessica va devoir mener l'enquête pour disculper Michael qui est accusé du meurtre.

Critique :

Un excellent épisode qui montre que Jessica se modernise : fini la vieille machine à écrire, place à un PC avec Word pour désormais écrire ses romans. Ce qui peut nous faire sourire aujourd'hui était avant-gardiste au début des années 90 en matière d'informatique. Il faut savoir que c'est réellement à partir du milieu des années 2000 (surtout en France) que l'informatique grand public va se démocratiser. Avant c'était surtout réservé aux professionnels. Jessica décide donc de troquer sa machine à écrire contre un PC et pour cela elle fait appel à l'un de ses étudiants : Michael Rossari, interprété par David Ciminello et que l'on avait déjà pu voir auparavant dans la série. Celui-ci a été renvoyé des cours de Jessica, car il a trafiqué son CV pour pouvoir assister à ses cours, ce que le docteur Raymond Auerbach (toujours incarné par Alan Oppenheimer) ne laisse pas passer.

Elle lui propose de le faire réintégrer à ses cours, s’il l'aide à lui procurer un ordinateur. Michael la met alors en contact avec la société Serious Cybernetics Corporation, pour y suivre une formation en plus de l'installation de son PC. Jessica y fait donc la connaissance des dirigeants de la société : Alan Miller, joué par Charles Frank que l'on a pu voir lui aussi dans un épisode précédent de la série, mais également de Derek St. James, interprété par Alan Fudge que l'on a pu voir lui aussi auparavant dans Arabesque, qui est leur formateur. Jessica fait également la connaissance d'élèves et clients de la société : Jason O'Connell, incarné par Conrad Janis qui est lui aussi déjà apparu dans la série, et Henry Waverly, joué par David Groh que l'on a déjà vu dans la série auparavant également. Ce dernier à une violente dispute avec Alan Miller, il ne lui payera plus un centime sinon il le tuera.

Alan a une liaison également avec Linda Truitt, interprétée par Tricia O'Neil que l'on voit régulièrement dans la série. Celle-ci est également en colère contre Alan car il lui a volé les crédits et l'invention d'un logiciel de jeu vidéo. C'est alors qu'en arrivant un jour à leur cours, que Jessica et ses collègues ont la surprise de trouver le corps d'Allan dans la salle de cours. Un duo de flics comiques arrive alors : l'amusant lieutenant Timothy Chance, incarné par Charles Cyphers (21 Jump Street, Murder One, Capitaine Furillo), et sa charmante collègue le lieutenant Cynthia Devereaux, jouée par la magnifique Randee Heller (Jack Killian L'Homme au Micro, Second Chance, Mama Malone) très connue pour son rôle de Peggy Persky dans la série Fame. Pour eux, l'affaire est entendue, c'est Michael le coupable d'autant que Derek St. James découvre que le matériel informatique que fournissait Michael à leur société, est du matériel volé. Mais Jessica n'y croit pas du tout et va découvrir qui est le vrai assassin.

C'est amusant en fait de voir comment la série est assez en avance sur son temps par les inventions du quotidien. Ainsi dans un autre épisode on parlait de la télévision haute définition, là Jessica se met à un PC et donc on sait le boum que sera ensuite l'informatique et de quelle façon cela a radicalement changé la vie des gens. Bref, Arabesque voyait bien les choses qui émergeaient et qui allaient devenir des années plus tard des choses dont on ne pourrait plus se passer dans notre vie de tous les jours. L'intrigue est pas mal, et le duo de policiers est assez marrant. Et Randee Heller dans cet épisode est juste superbe et craquante à souhait. La scène où Jessica va manger chez Michael et que débarque toutes ses groupies pour lui demander un autographe vaut le détour. L'épisode est fluide et ne traîne pas trop. Il y a une ou deux latences avec Michael mais rien de bien méchant. L'épisode fourni aussi quelques suspects bien crédibles avant de trouver le bon meurtrier.

Dans les choses à noter : le nom de la compagnie d'informatique où Jessica prend ses cours, est calqué sur une véritable entreprise d'informatique qui se nommait Sirius Cybernetics Corporation. De même si cet épisode est le premier où Jessica utilise un PC, il est également le premier à adopter le nouveau logo de Universal crée en 1991 à la fin de l'épisode en lieu et place de l'habituel logo qui datait, lui, de 1975. Tout évolue.

Retour à l'index


6. LE BLUES DE JESSICA FLETCHER
(JUDGE NOT)

Résumé :

Jessica assiste à l'enterrement de Danny Coop à la Nouvelle Orléans. Elle connaît surtout sa femme Melinda, le soir venu alors qu'ils vont aller à leur hôtel, ils tombent sur le cadavre de Jack Lee Johnson. Pour trouver qui est le meurtrier, Jessica va devoir résoudre le crime d'une jeune chanteuse qui a été tuée 20 ans auparavant : Luna Santee. Des choses étranges se passe et on saccage la chambre de Jessica. Avec l'aide du fils de Danny, John Jr., Jessica va trouver qui est l'assassin.

Critique :

Un épisode assez longuet et où l'on s'ennuie assez rapidement. Jessica est cette fois-ci à la Nouvelle Orléans, pas sûr une fois de plus qu'Angela Lansbury ai mis un seul pied là-bas, car il y a beaucoup de scènes en studio. Quant aux scènes extérieures, on ne peut pas vraiment jurer qu'elles soient tournées à la Nouvelle Orléans. En tous cas, elle assiste à l'enterrement d'un grand musicien de jazz : Danny Coop. Elle le connaissait via sa femme : Melinda Coop, incarnée par Olivia Cole et que l'on a déjà vue dans un épisode précédent de la série. Elle fait également la connaissance du fils de Melinda : John Coop Jr., joué par Randy Brooks (Generations, Rick Hunter, Les Feux de L'Amour), qui est officier de police. Mais celui-ci ne s'entendait pas avec son père et lui en voulait car il avait eu une liaison avec une jeune chanteuse morte il y a plus de 20 ans : Luna Santee.

Jessica fait également la connaissance du procureur Andy Henley, joué par William Atherton que l'on a déjà vu dans la série également. Le soir venu, alors que Jessica et Melinda rentrent chez eux pour aller dormir, ils découvrent le cadavre de Jack Lee Johnson, joué par Julius Harris (Urgences, La Loi est la Loi, Simon et Simon). Jessica doit alors résoudre en même temps le meurtre de Luna Santee car elle sait que les deux affaires sont liées, et que résoudre l'affaire de Luna Santee la mettra sur la piste du tueur de Jack Lee Johnson. D'abord réticent à collaborer avec Jessica, John Coop Jr. fait cavalier seul et doit remettre quelque chose à l'assassin. Mais il lui tend un piège et ça tourne mal, il est blessé au bras. John est alors suspendu par son supérieur : le lieutenant Charles Foret, interprété par William Lucking que l'on a pu voir lui aussi dans un épisode précédent de la série.

John décide alors d'aider Jessica à résoudre l'affaire et lui dit que son père lui a laissé une lettre et un enregistrement où se trouveraient des indices. C'est alors en allant dans un ancien petit bungalow que Jessica découvre la clé de l'énigme des deux meurtres et qui est l'assassin. Encore une fois si l'intrigue est assez bien ficelée et nous offres plusieurs suspect possibles, la version française avec la voix du doubleur immédiatement reconnaissable de l'assassin casse le suspens tout net, et l'on sait rapidement qui est le tueur. C'est un vrai problème, le comédien doubleur aurait prendre une voix particulière au téléphone pour qu’on ne l’identifie pas à ce moment-là, c'est vraiment dommage. De ce fait, pour nous français, toute l'énigme tombe à plat. Après ce n'est pas un épisode extraordinaire et on a tôt fait de s'ennuyer. Mais tout de même c'est assez frustrant. Épisode moyen donc, et qui plus est est gâché par la version française doublée.

Retour à l'index


7. ULTIME CORRESPONDANCE
(TERMINAL CONNECTION)

Résumé :

Jessica rend visite à un couple d'amis à Santa Barbara : Clark et Ginny Blanchard. Après une partie de polo et une soirée, Jessica a la surprise de voir débarquer Ginny dans sa chambre : Clark l'a frappée en étant ivre. Plus tard, on retrouve Clark mort dans sa voiture. Ginny est accusée du meurtre. Jessica va mener l'enquête aux côtés du lieutenant Stratton pour trouver qui est le vrai meurtrier.

Critique :

Jessica fait des ravages dans cet épisode puisque le lieutenant Paul Stratton, incarné par Steve Forrest que l'on a déjà vu auparavant dans la série, tombe sous son charme. Jessica vient rendre visite à Clark Blanchard, interprété par Chad Everett que l'on a pu voir aussi dans un épisode précédent de la série, et à sa femme Ginny, jouée par Lois Nettleton et qui est déjà apparue elle aussi dans la série auparavant. Au cours de la soirée elle fait la connaissance du lieutenant Paul Stratton qui est sous son charme. Jessica revoit également le fils de Ginny : Scott, interprété par Hank Stratton (Les Chroniques de San Francisco, Deadly Games, Mes Plus Belles Années). Jessica fait également la connaissance des partenaires en affaires de Clark : Greg Franklin, joué par Douglas Barr que l'on a déjà vu dans la série, et de sa charmante femme Allison, incarnée par Lisa Pelikan et que l'on a déjà vu dans Arabesque précédemment également.

Ainsi que la connaissance de Dane Kenderson, joué par Jameson Parker que l'on a déjà vu lui aussi dans la série. Plus tard, on retrouve Clark mort assassiné dans sa voiture, et Jessica a vu Ginny rentrer tard. Entre temps, elle a eu la surprise de découvrir que le mariage de Jenny n'était pas tout rose : Clark buvait et la frappait. Malheureusement son sac à main et ses empreintes à Ginny sont partout sur le lieu du crime et Paul Stratton doit donc arrêter Ginny pour meurtre. Son avocat, Margo Saunders incarnée par Kerrie Kane (Beverly Hills, Les Feux de l'Amour, 7 à la Maison), la fait libérer sous caution et lui conseille de plaider coupable en prétextant la légitime défense. Jessica n'y croit pas et commence alors à enquêter aux côtés de Paul Stratton. Un peu plus tard c'est Scott, le fils de Ginny, qui vient se dénoncer pour le meurtre de Clark. Mais Jessica soupçonne qu'il fasse cela pour sauver sa mère, elle continue alors son enquête et va découvrir qui le vrai meurtrier de Clark.

L'épisode est moyen, car il n'est pas rythmé et on s'ennuie vite. Il y a un ou deux passages amusants comme celui où Jessica tombe sur Dane Kenderson en train de voler des dossiers confidentiels dans le bureau de Clark après sa mort et qu'il répond de façon cynique à Jessica. Mais mis à part cela, on aura vite fait de souhaiter que l'épisode se termine au plus vite. Quant à l'énigme même si elle offre plusieurs suspects possibles, on réduit vite la possibilité à deux personnes donc on aura tôt fait de percer le mystère. Même si il ne s'agît pas, dans ce cas, d'un meurtre prémédité ou crapuleux. Nous voyons une Jessica heureuse de se faire courtiser par le lieutenant Stratton, en plus cela lui permet donc d'accéder aux pièces de l'enquête de la police. À noter pour la petite histoire que le jet privé que nous voyons au début de l'épisode qui amène Jessica et Clark à Santa Barbara est un Beechcraft 2000.

Celui-ci est un avion rare car son développement et sa commercialisation fut semée d'embûches, ce qui fera exploser son coût de réalisation pour finir à 300 millions de dollars. Tout comme le Concorde, il n'eut jamais de réel succès commercial et à ce jour seulement 5 exemplaires restent présents dans le monde.

Retour à l'index


8. MEURTRE À LAS VEGAS
(A KILLING IN VEGAS)

Résumé :

Jessica doit une nouvelle fois assister à une convention de libraires à Las Vegas cette fois-ci. Elle est accueillie et amenée à son hôtel par Larry Thorson, le chef de la sécurité de l'hôtel. Jessica doit aussi voir la fille de son agent sur sa demande : Susan, pour voir si tout va bien depuis qu'elle s'est mise avec son petit ami Eddie Wheaton. Ce qu'ignore Susan c'est que son petit ami trempe dans une combine pas très nette. Plus tard dans la soirée, on voit tomber le corps de Jerry Pappas et Eddie est accusé du meurtre. Jessica va devoir mener l'enquête pour l'innocenter d'autant qu'un second meurtre est commis sur le complice de la combine d'Eddie.

Critique :

Jessica est à Las Vegas ! Ted Hartley, incarné par Bruce Gray que l'on a déjà pu voir dans la série sous un autre rôle, en profite pour demander à Jessica si elle peut rencontrer sa fille Susan, jouée par Amy O'Neill (Les Feux de L'Amour, L'équipée du Poney Express, Les Routes du Paradis), pour voir si tout va bien pour elle. En effet, elle s'est installée à Las Vegas depuis qu'elle a rencontré son petit ami : Eddie Wheaton, interprété par Jeff Kaake (Brigade de Choc à Las Vegas, Dynastie, Melrose Place). Ils travaillent tous les deux au casino de l'hôtel où s'est installé Jessica. Mais ce qu'ignore Susan, c'est que son petit ami est dans une combine pas très nette de vols de jetons en étant couvert par son chef de service : Frank Stinson, incarné par Stephen Macht que l'on a déjà vu de nombreuses fois dans la série. Alors qu'elle va à une soirée, Jessica fait la connaissance de Jerry Pappas, joué par Andreas Katsulas (Rick Hunter, Babylon 5, StarTrek Next Generation), ainsi que celle de Wes McSorley, interprété par David Soul (Unsub, La Loi est la Loi, Le Secret du Sahara) très célèbre en France pour son rôle du détective Ken Hutchinson alias Hutch dans la série Starsky et Hutch.

Ceux-ci sont les dirigeants de l'hôtel, et Jessica assiste à une drôle de scène avec la femme de Wes McSorley, Katherine incarnée par Shelley Smith que l'on a déjà vue auparavant dans la série, et son mari. Pareil, un peu après Jerry Pappas se dispute avec Wes McSorley. Plus tard, Larry Thorson joué par Howard Keel (La Croisière s'Amuse, L'Île Fantastique, Walker Texas Ranger) très célèbre pour son rôle du personnage de Clayton Farlow dans la série Dallas, qui est le chef de la sécurité qui a accueilli Jessica à son arrivée coince Eddie pour ses vols de jetons. Il le licencie du casino et lui demande de ne plus jamais y revenir. Plus tard, le corps de Jerry Pappas tombe par la fenêtre, il a été assassiné. Jessica avec l'aide de Larry Thorson commence alors son enquête pour aider le lieutenant Murphy, joué par Richard Portnow (Home Free, EZ Streets, Les Soprano), car celui-ci accuse Eddie pour le meurtre. Mais Jessica n'y croit pas, et demande des renseignements à Alice Baxter, interprétée par Joan McMurtey que l'on a déjà vue dans la série auparavant, pour savoir à quelle heure elle a vu pour la dernière fois Wes McSorley. Jessica commence alors à comprendre ce qui s'est passé et trouvera le coupable.

Cela fait plaisir de revoir David Soul dans une série, c'est un acteur que je trouve trop peu présent sur les écrans et surtout du côté français. À part dans Starsky et Hutch, chez nous on ne l'a pas réellement vu. Dans la version française pour cet épisode, il est toujours doublé par sa voix attitrée : Francis Lax. Jessica a cette fois-ci un autre chevalier servant : Howard Keel, qui veillera sur elle jusqu'au dénouement de l'histoire. Malheureusement le rythme de l'épisode est lent, il y a des silences par moment incompréhensibles : comme celui dans la voiture lorsque Larry ramène Jessica à son hôtel et qu'elle lui demande si elle pourra la mettre en contact avec Susan, il y a alors un long silence de la part de Larry sans aucune vraie raison en fait. Ce qui fait qu'on a du mal à suivre l'histoire et l'ennuie pointe rapidement le bout de son nez. Dommage.

Retour à l'index


9.  UN CLUB TRÈS PRIVÉ
(THE COMMITTEE)

Résumé :

Alors que Jessica est en pleine séance de dédicace, un vieil ami : Winston Devermore débarque. Ils dînent ensemble et lui propose de devenir le premier membre féminin d'un club très privé : l'Avernus Club. Au cours de la soirée de présentation de Jessica, Winston reçoit un mot et une clé avec un rendez-vous à minuit. C'est pour statuer sur le statut de Lawrence Cayle qui a fait des erreurs vis à vis du club. Lawrence Cayle reçoit à son tour une convocation du club, et le lendemain il est retrouvé assassiné. Le club demande alors à Jessica de mener l'enquête pour trouver le meurtrier d'autant qu'un autre meurtre est commis.

Critique :

Un épisode assez moyen et qui pourtant est un peu spécial, j'en reparle plus loin. Jessica alors en dédicaces, retrouve un vieil ami : Winston Devermore, incarné par John McMartin que l'on a déjà vu dans un épisode précédent de la série. Celui-ci demande à Jessica si elle accepterait d'être le premier membre féminin de son club très privé et réservé aux hommes : L'Avernus Club. Jessica accepte, mais il y a des troubles entre les membres en interne du club. Alors qu'ils sont en train dîner, Winston reçoit une convocation du club : avec les autres membres, ils doivent statuer sur le sort de Lawrence Cayle, joué par James Sutorius et que l'on a déjà vu lui aussi dans la série. Celui-ci a fait du tort à deux membres du club : Edward Dunsany, interprété par Edward Winter que l'on a déjà vu également dans la série, pour lequel il a courtisé sa femme. Et à Gerald Innsmouth, joué par Robin Thomas (Nos Plus Belles Années, Jack Killian L'Homme Au Micro, Matlock), à qui il a fait une entourloupe dans une affaire de gestion d'hôtel.

Le président du club, Philip Arkham incarné par Norman Lloyd que l'on a déjà vu auparavant dans la série, ne veut pas exclure Lawrence Cayle car ils ont besoin de ses relations, son influence et sa fortune. Ils doivent donc voter une sanction avec un exécuteur de celle-ci. Alors que Lisa Sutton, incarnée par Robin Dearden que l'on a déjà vu dans Arabesque elle aussi, commence à préparer les éléments pour le vote, Harcourt Fenton incarné par George Wyner que l'on a déjà vu dans la série lui aussi, refuse d'y participer et s'en va. Le vote se fait et l'exécuteur de la sanction est désigné secrètement. Un peu plus tard, Lawrence Cayle reçoit lui aussi une convocation du club, et alors qu'il s'y rend le soir, il se fait assassiner. Le club demande alors à Jessica de mener l'enquête pour trouver qui est le meurtrier, car si le lieutenant Howard Tartarus, joué par John Kapelos (Guerres Privées, Just Cause, Desperate Housewives), venait à apprendre pour le comité et la sanction ils pourraient être accusés de meurtre.

Mais malheureusement, alors que Winston va rencontrer Harcourt Fenton en secret, la voiture de Fenton est sabotée et ils ont un accident, Winston s'en sort vivant mais pas Fenton. Jessica après avoir eu vent d'un vol des affaires de Winston à l'hôpital comprend alors qui est le meurtrier. Elle demande aux membres de se réunir à nouveau, et demande même au frère de Lawrence Cayle d'être présent : Theo Cayle, joué par Nicholas Pryor que l'on a déjà vu dans la série. Jessica découvre qui est le vrai meurtrier. Alors l'épisode n'est vraiment pas génial et traîne en longueur. Ce qui est bizarre car le scénario est de J. Michael Straczynski qui n'est autre que le créateur de la série culte de science-fiction : Babylon 5. D'ailleurs à ce propos, Straczynski a placé plein de clins d'œil dans les noms de ses personnages, ainsi Harcourt Fenton est une référence à un personnage du même nom dans la série StarTrek Classic, les autres membres du club : Edward Dunsany, Gerald Innsmouth et Philip Arkham font tous référence à des œuvres de H. P. Lovecraft.

Malheureusement, ceci ne relève pas le niveau de l'épisode et on s'ennuie rapidement, il manque de rythme et l'histoire n'est vraiment pas prenante. Comme quoi ça arrive même aux meilleurs de ne pas avoir une bonne inspiration. Un épisode que nous oublierons rapidement donc.

Retour à l'index


10. CINQ HOMMES EN SURSIS
(THE LIST OF YURI LERMENTOV)

Résumé :

À l'ambassade soviétique aux états-unis, Yuri Lermentov va bientôt quitter sa carrière d'espion et être remplacé. Pendant ce temps, Jessica rencontre son vieil ami le sénateur Arthur Prouty qui l'invite à une soirée pour pouvoir la voir un peu plus longtemps. À cette soirée, Jessica revoit Michael Hagarty, ce qu'elle ignore, c'est que Michael est encore dans une histoire qui le mêle à Yuri et un certain Constantin Kesmek, un vendeur d'armes. Or le soir venu, Yuri se rend dans la chambre de Jessica pour récupérer une liste qu'il a glissé dans un livre, mais il se fait tuer. Jessica va devoir enquêter pour trouver le meurtrier et démêler l'histoire avec Michael.

Critique :

Une chose est à constater depuis un moment : c'est qu'elle est très courtisée notre Jessica nationale ! Entre son ami le sénateur Arthur Prouty, incarné par Mitchell Ryan que l'on a déjà vu dans la série auparavant, et ses retrouvailles avec Michael Hagarty (toujours joué par Len Cariou) qui lui fait une véritable crise de jalousie, Jessica est comblée. Mais en fait, Michael la fait encore tomber dans une de ses embrouilles dont il a le secret. Michael est en cheville avec Yuri Lermentov, interprété par Theodore Bikel que l'on a déjà vu lui aussi dans la série, un agent du KGB qui va bientôt être à la retraite et qui sera bientôt remplacé. Mais celui-ci dispose d'une liste de 5 agents britanniques qui sont des amis de Michael et dont la révélation de leur nom dans leur opération actuelle signerait leur arrêt de mort. Yuri qui veut alors une retraite dorée, négocie cette liste au prix fort avec Michael.

Lors d'une soirée, où Jessica revoit Michael, Yuri glisse la liste des agents dans un livre que le sénateur Prouty a apporté à Jessica. La nuit venue, alors que Yuri s'introduit dans la chambre de Jessica pour récupérer la liste, il se fait tuer. Mais d'autres apprennent l'existence de cette liste et veulent se l'accaparer comme par exemple le marchand d'armes Constantin Kesmek, incarné par Spyros Fokas (Nykterino Deltio, Iatriko Aporrito, Les Origines de la Mafia), qui est prêt à tout pour l'avoir et ainsi exercer un chantage sur l'ami de Jessica : le sénateur Prouty pour pouvoir vendre ses armes. Kesmek demande alors à son avocat : Charles Lawton Standish, interprété par Richard Beymer un habitué de la série lui aussi, d'acheter la liste à Jessica. Le lieutenant Blaisdell, joué par Louis Giambalvo (Capitaine Furillo, Côte Ouest, Oh Madeline) très connu pour son rôle du lieutenant Borden dans la série Devlin Connection, ne fait pas dans le détail et arrête Michael qu'il soupçonne du meurtre de Yuri.

Jessica va devoir mener l'enquête pour éclaircir ce mystère et trouver qui est le meurtrier. Il y a quelques scènes amusantes, notamment celles où Michael fait ses crises de jalousie auprès de Jessica vis à vis du sénateur Prouty qu'il traite de vieux croûton. Ou encore lorsqu'il est surpris d'apprendre que sa jeune et jolie cavalière de la soirée : Bonnie Hartman, incarnée par Janet Julian (Falcon Crest, Swamp Thing, Galactica), est un agent de la CIA qui le surveillait, et qui elle-même était courtisée par le secrétaire du sénateur Prouty : Harry Neville, interprété par Brian McNamara (Pig Sty, The Nutt House, American Wives). Les scènes avec le lieutenant Blaisdell sont elles aussi amusantes, surtout lorsqu'il recherche l'identité de Michael et qu'il se rend compte qu'il a mis les pieds dans une histoire d'espionnage.

On sent une grande complicité entre Len Cariou et Angela Lansbury, rappelons qu'ils avaient déjà joués ensemble dans une comédie musicale à Broadway en 1979 : Sweeney Todd The Demon Barber of Fleet Street. Dans cet épisode, Michael tutoie désormais Jessica et lui fait du rentre dedans, ce qui ne déplaît pas à Jessica. Épisode classique de la série, ni bon, ni trop mauvais, juste regardable.

Retour à l'index


11. LA DANSE DIABOLIQUE
(DANSE DIABOLIQUE)

Résumé :

Jessica assiste à la première représentation d'un ballet qui par le passé a eu sa danseuse principale qui est décédée sur scène. C'est par amitié pour Claudia Cameron et son mari Geoffrey Presser qu'elle est là. Claudia est la première danseuse, mais une autre plus jeune qui veut sa place, met un stratagème en place et lui vole le premier rôle. La première répétition en public a lieu, et la danseuse principale : Lily, meurt. Jessica va mener l'enquête pour découvrir l'assassin.

Critique :

Si il ne doit en rester qu'un, espérons que ce ne sera pas cet épisode ! Je dis cette phrase bien entendu en référence au fait que nous avons la surprise d'avoir Adrian Paul en invité vedette dans cet épisode qui est très connu pour son rôle de Duncan McLeod dans la série Highlander et qui joue ici le rôle du chorégraphe du ballet : Edward Hale. Jessica rend visite à des amis : Claudia Cameron, incarnée par la sublime Marisa Berenson (Hemingway, Mafiosa, Mystère), et son mari Geoffrey Presser, interprété par Daniel Pilon (La Misère des Riches, Haine et Passion, Lance et Compte : La Revanche). Ceux-ci sont en train de monter un balais qui est reprise d'un vieux spectacle qui n'a été monté que deux fois, et deux fois la danseuse principale est morte sur scène. Jamais deux sans trois ! C'est tout d'abord Claudia qui est la danseuse principale, mais dans la troupe une plus jeune et jolie danseuse : Lily Roland, jouée par la jolie Nancy Valen que l'on a déjà vue auparavant dans la série, est jalouse et veut le premier rôle à la place de Claudia.

Lily est courtisée par Barry Carroll, incarné par Stephen Nichols (Santa Barbara, Des jours et des Vies, Les Feux de L'Amour), avec qui elle était en couple jusqu'à ce qu'il ait son accident pendant un spectacle, elle l'a depuis quitté pour aller avec Edward Hale. Les premières répétitions commencent, et un élément du décor se détache et tombe sur scène. Jessica découvre un peu plus tard, que c'est Geoffrey qui a monté ce coup de théâtre pour faire parler du show dans la presse. Plus tard, Lily fait le forcing auprès d'Edward qu'elle a sous son contrôle pour obtenir le rôle de première danseuse, ce qu'elle arrive à avoir. Au grand dam de Damien Bolo, joué par Robert Torti (Vinnie et Bobby, Generations, Des Jours et des Vies), qui trouve que Lily n'a pas le talent de Claudia. Les répétitions continuent, et le jour de la première, Barry Carroll trouve Lily à moitié nue dans sa loge devant Geoffrey.

Peu après au milieu de la répétition, Lily s'écroule morte empoisonnée. Jessica commence à mener l'enquête aux côtés du lieutenant Kinicki, incarné par Ernie Lively que l'on a déjà vu lui aussi dans la série, et découvre que Damien Bolo s'est fait envoyer des roses à lui-même et que l'une d'elle a été utilisée pour se substituer à la fausse rose en plastique que devait utiliser Lily. Il avoue être l'auteur du changement mais n'est pas le meurtrier, d'ailleurs on ne sait pas comment le poison est arrivé dans le corps de Lily. Jusqu'à ce que Jessica trouve la solution et le vrai meurtrier. Épisode vraiment pas passionnant du tout, on a tôt fait de s'embêter devant et d'attendre la fin. Dans les choses à retenir : le théâtre où a été tourné l'épisode est le théâtre Orpheum de Los Angeles situé à l'extrémité sud de la rue principale de Broadway. Il est connu pour être un lieu de tournage des séries télévisées.

C'est dans ce théâtre qu'en 1935 les sœurs Gumm plus connues sous le nom de Garland répétaient leurs pièces de vaudeville et autres danses. Et c'est là qu'un certain Busby Berkeley fut informé par son patron de la MGM à savoir Louis B. Mayer qu'il doit signer un contrat avec Judy Garland devant lequel elle a passé une audition et qui lui signa un contrat sans lui avoir fait faire le moindre bout d'essai. L'après-midi même Berkeley après être retourné à la MGM a donc dit à son patron qu'il s'était arrangé avec la mère des sœurs Garland pour qu'elles viennent à une réunion doublée d'une audition et signer leur contrat. Judy Garldand rejoindra la classe des enfants stars de la MGM et quelques mois plus tard avec sa sœur apparaîtront dans une petite pièce filmée à Santa Barbara, avant que Judy Garland ait la carrière que nous lui connaissons.

Le théâtre a été choisi spécifiquement pour cet épisode, car il dispose d'une seconde scène souterraine avec un ascenseur menant sur l'étage en-dessous. L'épisode ne restera pas dans les mémoires, mais on peut noter que le lieutenant Kinicki est très gentil et ouvert envers Jessica et qu'il la laisse diriger l'enquête.

Retour à l'index


12. LA CHASSE AUX SORCIÈRES
(THE WITCH'S CURSE)

Résumé :

Alors que Seth Hazlitt fait répéter des habitants de Cabot Cove pour une pièce de théâtre ayant attrait à une sorcière célèbre du village, une jeune femme tout de noir vêtue fait une entrée remarquée. Elle se nomme Mariah Osborn et elle est très convaincante dans son rôle de Rachel Habbott la sorcière qui fut brûlée. Peu après, on force le coffre des Winthrop sans rien voler et on y retrouve des pétales de roses. Puis un incendie a lieu, chez les Parsons. On soupçonne alors Mariah. Peu après, on assassine le juge Clinton. Jessica va mener l'enquête aux côtés du shérif Metzger pour démêler cette histoire.

Critique :

Un autre épisode qui se déroule à Cabot Cove et qui parle une fois encore de sorcellerie. Cette fois-ci ce serait l'esprit de Rachel Habbot qui se manifesterait au travers de la personne de Mariah Osborn, interprétée par la très jolie Mary Crosby que l'on a déjà vu dans un épisode précédent de la série. Seth Hazlitt (toujours joué par William Windom) est en train de monter une pièce de théâtre mettant en scène une femme accusée de Sorcellerie et qui a été brûlée pour cela : Rachel Habbot. Alors qu'ils sont en train de répéter un soir, une jeune et jolie femme fait une entrée remarquée et demande à avoir le rôle de Rachel : elle s'appelle Mariah Osborn. Peu après son arrivée, des choses étranges se produisent. Il y a une tentative de cambriolage chez les Winthrop : le coffre-fort de Charles Winthrop, incarné par Robert Vaughn que l'on a déjà vu dans la série lui aussi, et de sa femme Lydia, jouée par Marian Seldes (Good & Evil, Les Enquêtes de Nero Wolfe, Frasier), a été forcé, mais on a rien volé, on a juste déposé des pétales de roses.

Cela juste après que Mariah soit allée faire une visite aux Winthrop. Un peu plus tard, Maria va poser des questions à Nate Parsons, joué par David Ackroyd que l'on a déjà vu auparavant dans la série, et le garage où il entreposait ses archives est victime d'un incendie et tout brûle. On commence alors à soupçonner Mariah de faire de la magie noire et être à l'origine de ces incidents. Plus tard, on tue le juge Clinton, incarné par Ed Nelson un habitué de la série, évidemment Mariah est accusée. D'autant qu'on a trouvé dans la poche du juge, un mot où Mariah lui demandait de la rejoindre sur le lieu du crime. Jessica commence alors son enquête avec le shérif Metzger (toujours joué par Ron Masak) et découvre que Mariah est en fait la fille d'une certaine Mme Walker qui a travaillé pour les Winthrop et qui a injustement été accusée d'un vol de bijoux.

Elle découvre aussi que Charles Winthrop a eu une liaison avec elle. Jessica commence alors à remettre les pièces du puzzle en place et découvre qui est le véritable meurtrier. L'épisode d'une certaine manière est bien ficelé par le fait que ce n'est pas du tout une histoire de sorcellerie qui est la cause du meurtre et des incidents à Cabot Cove, mais une histoire plus terre à terre. De ce côté-là c'est bien, et il y a la très jolie Mary Crosby qui est juste splendide dans cet épisode et qui joue à merveille. Un vrai plaisir de la voir sur l'écran. Malheureusement, ça s'essouffle vite, et malgré le fait que l'épisode tente de nous diriger sur des suspects potentiels et qu'on a du mal à savoir qui est l'assassin jusqu'à la fin de l'épisode, on s'ennuie une fois plus. C'est vraiment dommage. Bon épisode classique donc, mais rien de plus.

Retour à l'index


13. LA MAISON MAUDITE
(INCIDENT IN LOT 7)

Résumé :

Jessica arrive aux studios Universal pour signer un contrat d'adaptation de son dernier roman. Ben Miller le producteur en profite pour faire visiter les studios à Jessica, et lui montre la maison qui a été utilisée pour le film 'Psychose' d'Alfred Hitchcock. Le soir venu, Darryl Heyward qui est chargé du projet d'adapter le roman de Jessica se dispute avec sa maîtresse. Le lendemain alors que Darryl doit faire visiter la maison de Norman Bates, Jessica trouve le cadavre de Darryl. Elle va devoir mener l'enquête pour savoir qui est le meurtrier.

Critique :

Dans cet épisode, Jessica s'attaque à Norman Bates ! Enfin plutôt sa maison. Et arbore une veste dans le style du n°6 de la série Le Prisonnier. Jessica se rend dans les studios de Universal pour signer le contrat d'adaptation de son dernier roman avec le producteur Darryl Heyward, incarné par Ron Leibman que l'on a déjà vu auparavant dans la série. Celui-ci lui présente le scénariste qui va adapter son livre : John Cavershaw, interprété par Daniel Bardol (Baby-Boom, Liaison Trouble, Commando Viêt-nam), ainsi que Willy Montego, joué par Jackie Gayle (The Boys, La Loi de Los Angeles, Tv Business), de même que Ben Miller, incarné par Stuart Whiman que l'on a déjà vu dans Arabesque et dont c'est la dernière apparition dans la série, rappelons que l'acteur est mort en Mars 2020 à l'âge de 92 ans. Ben qui est chargé de la technique sur les tournages fait visiter les studios à Jessica et en profite pour lui montrer la maison qui servit de décors au film Psychose d'Alfred Hitchcock.

Il lui demande si elle croit aux maisons maudites. Pendant ce temps, Darryl Heyward va voir sa jeune et jolie maîtresse : Monica Chase, interprétée par la magnifique Michelle Johnson (Clair de Lune, La Croisière s'Amuse, Au-Delà du Réel – L'Aventure Continue). Darryl lui apprend sans ménagement qu'il la quitte, le soir même elle revient le voir et le menace de tout dévoiler à sa femme, et qu'il peut mourir. La secrétaire de Darryl, Caroline Pryce jouée par Lar Park-Lincoln (Côte Ouest, Rick Hunter, City Of Justice), entend leur conversation. Le lendemain, Jessica retrouve Darryl en compagnie de Willy son agent, et leur demande où se trouve Ben Miller qui doit lui faire visiter la maison de Norman Bates. Darryl qui a viré Ben sans ménagement, propose alors que ce soit lui qui lui fasse faire la visite de la maison. Il vient juste de signer un nouveau contrat avec Willy.

Jessica doit donc retrouver Darryl un peu plus tard à la maison Bates, mais en arrivant, elle découvre son cadavre. Le lieutenant Hanrahan, incarné par Ron Glass (Amen, Rhythm & Blues, Marvel : Les Agents du S. H. I. E. L. D.), commence alors son enquête. Tandis que Jessica se retrouve avec la femme de Darryl, Leonora Holt jouée par Paula Prentiss (He & She, L'Homme à la Rolls, 77 Sunset Strip), qui doit interpréter le rôle de Jessica dans le film, jusqu'au moment où Leonora est menacée par Oliver Thissle qui a un pistolet, incarné par Henry Gibson que l'on a déjà vu dans la série auparavant, qui est un grand fan de l'actrice. Pour le lieutenant Hanrahan, l'affaire est bouclée, c'est Oliver l'assassin. Mais Jessica mène son enquête et découvre qui est le vrai meurtrier. Alors plusieurs choses à propos de cet épisode, outre le fait que ce soit la maison du film Psychose qui serve de décors, mais elle a été utilisée dans d'autres séries comme K2000 par exemple.

C'est tout d'abord qui il y ait un lien avec l'épisode 9 de cette saison : Un Club Très Privé. En effet, l'adaptation en film porte sur le dernier livre de Jessica qui porte le nom de Messager de Minuit. Elle explique à la production et à Darryl en particulier, que son livre est basé sur une histoire vraie et qu'elle ne peut pas accepter les modifications qu'ils ont faites pour le film. Or elle parle de son enquête qu'elle a résolue dans l'épisode 9, puisqu'il est dit à un moment que le frère de la victime qui est l'assassin ne va pas, qu'il en faut un autre, car si on connaît déjà le coupable à l'avance : qui paierait 5$ (nous ne sommes plus dans ces tarifs-là, aujourd'hui, pour une place de cinéma !) pour voir un film dont on connaît déjà la fin ?! À un autre moment, Jessica en regardant la télévision tombe justement sur le film Psychose avec la scène du détective qui entre dans la maison et se fait tuer. L'acteur n'est autre que Martin Balsam qui est apparu lui-même dans la série à la saison 3 dans les deux premiers épisodes.

Enfin au tout début de cet épisode, on peut voir passer à l'entrée des studios de Universal lorsque la voiture de Jessica arrive, un homme ressemblant à Alfred Hitchcock, avec à cet instant la musique de la série Alfred Hitchcock Présente. Ceci est un clin d'œil au fait que Hitchcock faisait des cameos dans ses propres films. Jessica porte donc aussi une veste dans la majeure partie de l'épisode dont le motif rappelle fortement la veste du n°6 de la série du Prisonnier, difficile de ne pas croire à autre clin d'œil, d'autant que Patrick McGoohan est apparu dans l'épisode 3 de la saison 4, intitulé : Témoin de la Défense. Excellent épisode malgré quelques petits défauts de montage, il y a des moments trop longs qui auraient dû être coupés, mais l'ambiance avec la maison de Norman Bates fait son office. De même que lorsque Jessica met en marche la douche, ça rappelle des souvenirs. De plus, nous avons une foule de suspects et il ne sera pas simple de trouver qui est le meurtrier. Et il y a même quelques moments d'humour lorsque Jessica se retrouve malgré elle avec le pot de colle qu'est Leonora.

Retour à l'index


14. MORT D'UNE CRAPULE
(THE MONTE CARLO MURDERS)

Résumé :

À Monte Carlo, Peter Templeton vient rejoindre sa maîtresse Barbara Calloway. Ensemble ils projettent de voler le diamant des Harper. Un peu plus tard, Jessica arrive à Monte Carlo dans l'hôtel de sa vieille amie Annie Floret qu'elle n'a pas revue depuis près de 10 ans. Jessica en allant se promener et faire des emplettes fait la connaissance de l'inspecteur Morel, ce dernier lui apprend que Annie va perdre son hôtel car elle a un prêt et Earl Harper en détient la créance. Harper se dispute avec le fils d'Annie puis plus tard avec un certain Scott Larkin. Plus tard, Harper est retrouvé mort dans sa chambre. Jessica va mener l'enquête pour trouver qui l'a tué d'autant qu'un autre meurtre est commis.

Critique :

Jessica est cette fois-ci à Monte Carlo. Alors comme les épisodes précédents où elle était censée être dans d'autres pays, je doute une fois encore qu'Angela Lansbury ai mis le moindre pied en France. La majeure partie de l'épisode est en studio, et les quelques extérieurs que l'on voit où elle est en compagnie de l'inspecteur Morel, incarné par Patrick Bauchau (Mont-Royal, Miguel Servet, Christopher Columbus) acteur belge très très connu pour son rôle de Sydney dans la série Le Caméléon, peuvent être des extérieurs de n'importe où y compris aux USA. Patrick Bauchau servant un peu d'alibi pour montrer qu'il y a un français et donc que l'épisode se situe en France. Jessica est donc à Monte Carlo dans un hôtel d'une vieille amie : Annie Floret, interprétée par Dina Merrill que l'on a déjà vu dans la série auparavant.

Mais cette dernière a des ennuis, en effet, elle a fait un emprunt pour son hôtel, et c'est un homme d'affaires impitoyable qui a récupéré la créance de celui-ci : Earl Harper, joué par David Birney un habitué de la série. Annie doit lui rembourser la somme d'un million de dollars sous quelques jours, sinon elle perdra son hôtel. Ce qui rend fou de rage son fils Richie, joué par Neill Barry (Melrose Place, Spenser, Esprits Criminels), qui se dispute avec Harper et essaye de lui planter un ciseau. Richie est maîtrisé par le garde du corps de Harper, qui est également le garde du corps de Mme Cynthia Harper, interprétée par Lise Hilboldt qui est déjà apparue plusieurs fois dans la série, et il est également son amant. Mais Earl Harper s'en fiche, car il courtise et s'affiche avec Barbara Calloway, jouée par Maryam d'Abo (Le Monstre évadé de L'Espace, Hélène de Troie, 13 Steps Down).

Ce que Harper ignore, c'est qu'en fait Barbara est la petite amie de Peter Templeton, incarné par Ian Ogilvy que l'on a déjà vu dans la série, un voleur renommé, et que Barbara est l'appât pour que Peter puisse voler un diamant de grande valeur à Cynthia Harper. Mais Harper est en conflit avec également Scott Larkin, interprété par Bo Hopkins que l'on a déjà vu dans la série auparavant, à qui Harper met également le couteau sous la gorge pour sa flotte de pétroliers. Le soir venu, alors que Cynthia Harper rentre dans sa chambre d'hôtel, elle découvre le cadavre de son mari Earl, et son diamant a été volé. Jessica débute alors son enquête et trouve des choses étranges vis à vis de son amie Annie. Puis, elle découvre que la ligne de téléphone des Harper a était piégée par Armand Bauclair, joué par Victor Touzie (Baby Talk, JAG, Bette), un détective privé qui se fait passer pour un groom.

Elle découvre alors que ce dernier a enregistré le meurtre d'Harper et qui est également son meurtrier. Épisode moyen, malgré que le motif du crime, ici, sorte un peu de l'ordinaire des autres épisodes. Mais une fois encore, le montage est assez étrange, avec des latences et des coupures qui ne devraient pas avoir lieu. En revanche il y a quelques jolis plans, comme celui où Jessica parle à Richie dans la chambre noire, en étant juste éclairée avec une lumière orangée. Pareil, il est dommage que Ian Ogilvy ne reprenne pas son rôle de Peter Baines, puisqu'il fait un voleur de toute façon, cela aurait été amusant qu'il y ait cette petite continuité et cela aurait créer des situations inédites et amusantes. Bref, l'épisode qui rate tout. Nous n'en garderons pas un grand souvenir.

Retour à l'index


15. UNE POIGNÉE DE LIVRES
(TINKER, TAILOR, LIAR, THIEF)

Résumé :

Jessica est en Angleterre, et en profite pour voir un ami : John Thurston. Celui-ci lui présente rapidement un de ses amis : Nigel Atkins. En revenant du déjeuner avec John, et en remontant dans sa chambre, Jessica voit une jeune femme qui entre dans la chambre à côté d'elle. Celle-ci se met à hurler et s'enfuit, Jessica entre dans la chambre et trouve Nigel Atkins mort. Elle appelle la police, mais le cadavre disparaît. Puis réapparaît de façon étrange. Jessica va alors mener son enquête pour éclaircir cette affaire.

Critique :

Jessica est à Londres une nouvelle fois, bien qu'encore j'ai des doutes qu'Angela Lansbury fut en Angleterre pour tourner cet épisode, car tout l'épisode est tourné en studio, il n'y a qu'une seule scène réellement en extérieur dans un parc. Qui peut faire penser que c'est Londres, mais j'ai tout de même un gros doute. Jessica se retrouve au centre d'une embrouille avec le MI5 et les services secrets britanniques. En effet, alors qu'elle est en visite à Londres pour voir son éditeur, elle en profite pour revoir un vieil ami : John Thurston, incarné par Lloyd Bochner que l'on a déjà vu auparavant dans la série. Celui-ci lui présente rapidement un collègue de travail : Nigel Atkins, joué par Clement Von Franckenstein (Superminds, Falcon Crest, Sabrina L'Apprentie Sorcière). En revenant de son déjeuner d'avec John, Jessica voit une jeune femme entrer dans la chambre juste à côté de la sienne.

Celle-ci se met à hurler et s'enfuit. Jessica entre alors dans la chambre, et trouve le cadavre de Nigel Atkins. Elle retourne dans sa chambre appeler la police, mais lorsque l'inspecteur Stillwell, interprété par Nick Tate (East of Everything, The Strange Chores, JAG) très célèbre pour son rôle d'Alan Carter dans la série Cosmos 1999, arrive avec ses hommes ils trouvent la chambre vide. Devant ce mystère et le fait qu'on ne la croit pas, Jessica appelle son ami John à la rescousse, et peu après Jessica retrouve son cadavre en suivant un détective privé : Archie Potter, joué par Kenneth Danziger que l'on a déjà vu dans un épisode précédent de la série. Jessica appelle de nouveau l'inspecteur Stillwell mais à nouveau le cadavre de Nigel Atkins disparaît, juste avant de réapparaître dans la cour de l'hôtel mort en s'étant suicidé. Il aurait sauté de la fenêtre de sa chambre.

Jessica est confuse et le soir même elle est invitée à une soirée avec John que donne le ministère de la justice. Là, elle y fait la connaissance de Julian Fontaine, incarné par Trevor Eve (A Sense of Guilt, Unforgotten : Le Passé Déterré, The Interceptor), qui lui demande d'oublier ce qui s'est passé. Jessica reconnaît à cette soirée la jeune femme qui s'est enfuit de la chambre d'hôtel, il s'agît de Peneloppe Cadwell, jouée par la jolie Sharon Maughan (Inspecteur Wexford, Holby City, Kidnap and Ransom), la femme du haut fonctionnaire d'état Edward Cadwell, interprété par Richard Davies que l'on a déjà vu auparavant dans la série. Mais Jessica persiste et retrouve Archie Potter le détective privé pour savoir qui est Nigel Atkins. Peu après, elle est emmenée par Julian Fontaine auprès d'un haut fonctionnaire du MI5 : Corsair, incarné par Guy Doleman (Matt Houston, L'Homme qui Valait 3 Milliards, No Hiding Place) qui jouait un des numéro 2 dans la série Le Prisonnier, et dont c'était le dernier rôle de l'acteur qui est mort en 1996 à l'âge de 72 ans.

Corsair explique à Jessica que Nigel Atkins était en fait un agent double anglais/chinois et qui leur permettait de passer des fausses informations aux services secrets chinois. Il lui explique que la mort de Nigel Atkins ne doit pas être rendue publique encore pendant quelques mois le temps qu'ils finissent de donner les fausses informations nécessaires aux services chinois. Pendant ce temps, Archie Potter est alpagué par Mickey Dawks, incarné par Derrick O'Connors (Stringer, Stark, Alias), à qui Nigel Atkins doit de l'argent. Dans le même temps Jessica fait la connaissance de Daisy Collins, jouée par Kim Braden (Alien Nation, StarTrek Next Generation, Laugh-In), qui s'occupe du chat de Nigel Atkins lorsqu'il n'est pas là. Jessica reçoit la visite de Mickey Dawks, et les pièces du puzzle se mettent en place. Avec l'aide de Julian Fontaine elle va trouver qui est le meurtrier d'Atkins.

Je confirme donc que l'épisode a entièrement été tourné à Hollywood et qu'Angela Lansbury n'était pas à Londres pour ce tournage. Ce qui m'embête aussi dans cet épisode, c'est que c'est une affaire directe en relation avec le MI5 or il n'y a pas un seul moment la présence ou même la mention de Michael Hargarty l'ami de Jessica du MI6. Cela aurait eu plus d'impact si il avait été mêlé à cette affaire, enfin bref. L'autre chose à retenir, c'est que dans l'épisode il est fait mention d'une pièce de théâtre que John, l'ami de Jessica, a réussi à avoir des places, il s'agît de la dernière pièce très prisée de Stephen Sondheim. Or il faut savoir qu'Angela Lansbury a jouée dans la comédie musicale de Stephen Sondheim : Sweeney Todd à Broadway. Pour le reste, c'est un bon épisode : pas de temps mort, l'énigme est bien corsée et c'est amusant de voir qu'on essaye de faire tourner Jessica en bourrique.

Et il y a même un peu de suspens lorsque Julian Fontaine demande à Corsair si il peut utiliser la solution 'radicale' avec Jessica et qu'après il l'emmène en voiture, on se demande ce qui va réellement se passer, même si on sait qu'il ne peut rien lui arriver. Très bon épisode donc, mais dommage que la série rate ses rendez-vous comme ça avec les personnages qu'elle met en place et qu'elle n'utilise pas au bon moment. Cela aurait été très judicieux d'avoir Michael Hagarty dans cet épisode censé se dérouler à Londres. Ou au moins faire une scène téléphonique de quelques secondes disant qu'il ne pouvait pas être là, bref occasion manquée par la production.

Retour à l'index


16. MEURTRES EN SÉRIES
(EVER AFTER)

Résumé :

Devon Lane acteur de série tv en co-vedette avec Joanna Rollins voit le rôle de son personnage éliminé de la série où il joue. Joanna Rollins est la voisine de Jessica dans son immeuble. Et elle assiste à une belle dispute entre Devon Lane et Joanna Rollins. En fait, Joanna quitte Devon et va se marier avec le milliardaire Walter Bowman. Plus tard, Joanna retrouve un tableau de valeur tailladé dans son appartement, elle est sûr que c'est Devon le responsable. Plus tard, Walter licencie son entraîneur sportif dont il a appris qu'il couchait avec son ancienne femme. Ce dernier le menace, et le soir même, Walter est assassiné. Jessica va mener l'enquête pour trouver qui l'a tué.

Critique :

Jessica rencontre une star des séries tv qui vit dans son immeuble et est sa voisine de palier : Joanna Rollins, incarnée par Kate Mulgrew que l'on a déjà vue auparavant dans la série. Mais alors que Jessica et Joanna vont à leur appartement respectif, débarque Devon 'Sonny' Lane, joué par Tony Roberts (The ThornsNew-York : Police Judiciaire, Trapper John M. D.), et une violente dispute éclate entre eux : Joanna se réfugie chez Jessica. En fait, Joanna quitte Devon Lane pour se marier avec le milliardaire Walter Bowman, interprété par Kevin McCarthy qui était déjà apparu dans un épisode précédent de la série. Cela entraîne par la même occasion le licenciement de Devon de son rôle dans la série tv où il joue avec Joanna. Alors que Joanna se marie publiquement avec Walter, Devon déboule au milieu de la cérémonie et la menace de mort. Dans le même temps, l'ancienne femme de Walter : Miriam incarnée par Marj Dusay qui était déjà apparue dans la série, apprend l'événement et vient rendre visite à son ancien mari.

Elle a peur qu'il déshérite sa fille : Marci, jouée par Marcia Cross (Côte Ouest, Melrose Place, Everwood) la très connue Bree Van De Kamp de la série Desperate Housewives. Marci vit avec un parasite qui ne cherche qu'une chose : à vivre au crochet de son père Walter. Tout comme Marci d'ailleurs. La visite de Miriam se passe mal avec Walter, et cette dernière lui apprend qu'elle avait une liaison avec son entraîneur sportif : Bo wilder, incarné par Michael McGrady un habitué d'Arabesque. Walter, furieux, le licencie alors et Bo s'en va en le menaçant. Alors qu'elle est en compagnie de Jessica le soir, Joanna appelle Walter et juste après, celui-ci se fait assassiner. Jessica va alors mener l'enquête aux côtés de Joanna pour aider le shérif Beals, joué par John DiSanti que l'on a déjà vu auparavant dans la série, et son adjointe Ginger Billis, incarnée par Nada Despotovich (Men Behaving Badly, La Tempête Du Siècle, Castle Rock). Elle va finir par découvrir comment le meurtre a été orchestré et par qui.

L'épisode est bon, mais sans plus, malgré que l'énigme soit bien enchevêtrée : il est difficile de savoir qui est réellement l'assassin tellement on a de suspects : la fille de Walter, son entraîneur sportif, Devon Lane... Dont ce dernier aurait pu vouloir tuer Joanna et qu'il se serait trompé. Bref, ce ne sera pas facile de trouver qui a fait le coup, mais c'est surtout qu'on ne connaît pas vraiment le mobile à la fin de l'épisode. L'argent sans doute, mais ce n'est pas explicitement mis en évidence. Nous avons droit encore dans cet épisode à un duo de policiers idiots, du moins ce ne sont pas des lumières peut-on dire. Kate Mulgrew est magnifique dans cet épisode, c'est réellement une très jolie femme et une excellente actrice. Elle est doublée dans cet épisode par Michele Bardollet qui la doublait déjà dans la série Madame Columbo et qui je trouve est une voix qui lui va parfaitement, mieux que celle de Corinne Le Poulain ou de Denise Metmer ses autres doubleuses vf. Malheureusement, cet épisode est comme beaucoup d'autres : il manque ce petit quelque chose pour en faire un bon épisode. Et on s'ennuie rapidement. Dommage.

Retour à l'index


17. UNE BALLADE IRLANDAISE
(TO THE LAST WILL I GRAPPLE WITH THEE)

Résumé :

Sean Cullane est professeur dans la même université que Jessica. Il est arrivé il n'y a pas longtemps, et Jessica l'a aidé à s'intégrer. Pour la remercier, il lui fête son anniversaire. Alors qu'ils vont aller passer la soirée ensemble, un homme interpelle Sean qui fait mine de ne pas le connaître. Il s'appelle Michael O'Connor et il revoit Sean à plusieurs reprises, ce dernier le menace de mort. Le neveu de O'Connor a des dettes de jeux et est aux prises avec un gangster : Finn Dawley. Un peu plus tard on retrouve O'Connor mort. On arrête bien évidemment Sean pour le meurtre, Jessica va alors mener l'enquête pour trouver le véritable assassin.

Critique :

Les intros des épisodes sont de plus en plus aguicheuses mais hélas les épisodes ne sont pas meilleurs pour autant et nous sommes au final, déçu. Dans cet épisode, Jessica aide un collègue et ami de l'université où elle officie : Sean Cullane, incarné par George Hearn qui était déjà apparu dans un épisode précédent de la série. Celui-ci est Irlandais et est venu s'installer récemment aux états-unis avec sa fille Kathleen, jouée par Sharon Mahoney (Space Rangers, Un Homme à Femmes, La Vie à Cinq). Alors qu'il fête l'anniversaire de Jessica dans sa classe et l'emmène ensuite pour dîner, ils croisent en chemin une vieille connaissance de Sean : Michael O'Connor, interprété par Richard Lynch (Super Force, La Loi est la Loi, Rick Hunter) très connu des séries américaines. O'Connor a quitté précipitamment l'Irlande et est venu lui aussi s'installer aux USA avec son neveu Ian, joué par Cameron Dye (Frasier, NYPD Blues, SmallVille).

Ce dernier a des dettes et est aux prises avec un gangster : Finn Dawley, incarné par Mark Rolston (StarTrek Next Generation, Brooklyn South, Profiler). Sean recroise plusieurs fois O'Connor dont une fois dans le bar/restaurant d'un ami Patrick McNair, joué par John Karlen que l'on a déjà vu dans la série auparavant. Ceux-ci se disputent, et Sean menace de mort O'Connor. Ce dernier porte plainte à police, et plus tard on retrouve son cadavre. Bien évidemment c'est Sean qui est arrêté, d'autant que toutes les preuves sont contre lui. Jessica essaye alors de convaincre le lieutenant Parnell, interprété par Cliff Gorman que l'on a déjà vu dans un épisode précédent de la série, de l'innocence de Sean. Malheureusement pour Jessica le lieutenant reçoit une cassette posthume où le mort accuse Sean d'être son assassin. Jessica doit alors mener l'enquête pour savoir qui est le véritable meurtrier.

Dans les choses à retenir, le titre fait bien évidemment référence à Moby Dick d'Herman Melville et à la citation du capitaine Ahab. George Hearn avait déjà joué aux côtés d'Angela Lansbury dans la pièce de théâtre : Sweeney Todd : The Demon Barber of Fleet Street. De même, l'intrigue de cet épisode est une libre inspiration d'une aventure de Sherlock Holmes : The Problem of Thor Bridge (Le Problème du Pont de Thor en version française). C'est à nouveau J. Michael Straczynski, le créateur de la série Babylon 5, qui a écrit le scénario de cet épisode et qui sera co-producteur sur d'autres épisodes de la série. Jessica dans cet épisode connaît le lieutenant Parnell ce qui lui permet d'avoir accès aux éléments de l'enquête sans trop de difficultés, et la prestation de Cliff Gorman est juste excellente : la prestance de ce flic est extraordinaire.

Malheureusement, ça ne relève pas l'épisode qui se perd rapidement : par exemple, aucune histoire n'est réellement développée avec le personnage de Finn Dawley, et entre nous il fait vraiment voyou de pacotille. L'énigme vous tiendra assez en haleine et le dénouement est un peu une petite surprise, mais on se sera ennuyé avant d'y arriver hélas. Le petit détail amusant est à la fin lorsque le lieutenant Parnell s'est inscrit aux cours de Jessica. Épisode classique, sans plus.

Retour à l'index


18. MEURTRE PROGRAMME
(PROGRAMMED FOR MURDER)

Résumé :

Jessica a des soucis avec son ordinateur, c'est alors qu'arrive son amie Harriet qui l'aide. À Boston, pendant ce temps, John Halsey reçoit de l'argent de la part de Rudy Ortega pour un coup fumant à Cabot Cove. Alors qu'elle va vendre sa société à John Halsey, Harriet pendant l'entretien a des douleurs abdominales, et meurt en étant opérée à l'hôpital. Le nouveau médecin qui s'en est occupé, affirme que Seth Hazlitt ne soignait pas Harriet pour la maladie qu'elle avait. Mais quelque chose cloche, et Jessica soupçonne un meurtre. Elle va alors mener l'enquête pour démêler cette affaire.

Critique :

Le titre même si il a un petit rapport avec le sujet des ordinateurs dont il est question dans cet épisode fait surtout référence au meurtre proprement dit. Jessica qui a des ennuis avec son ordinateur voit son amie, Harriet Wooster incarnée par Judith Chapman que l'on a déjà vue dans la série précédemment, débarquer chez elle et lui venir en aide. Elle ne se sent pas très bien, et a des douleurs au ventre régulières. Elle apprend dans le même temps à Jessica qu'elle va vendre sa société d'informatique. L'acheteur n'est autre que John Halsey, joué par Boyd Gaines (Piece of Cake, La Loi de Los Angeles, Angela's Eyes), qui emprunte de l'argent à Rudy Ortega, incarné par Tony Fields (Santa Barbara, La Malédiction du Loup-Garou, La Loi de Los Angeles), un truand en cheville avec la mafia. Halsey n'a pas le droit à l'erreur, car il a déjà fait perdre 5 millions de dollars à Ortega.

Halsey se rend donc à Cabot Cove, Harriet et son mari Allan, joué par Will Lyman (Crossbow, Hull High, Threat Matrix), ainsi que le frère d'Harriet, Doug interprété par Alex Hyde-White que l'on a déjà vu auparavant dans la série, se préparent pour réaliser la vente de leur société. Mais alors qu'Harriet va à l'entretien avec son frère Doug, pendant celui-ci, elle a de graves douleurs abdominales. Elle est emmenée à l'hôpital, et c'est le nouveau médecin qui vient d'arriver : le docteur Jonas Beckwith, incarné par Hunt Block un habitué de la série lui aussi, qui l'opère et tente de la sauver, mais elle meurt sur la table d'opération. Bien évidemment, on porte les accusations sur le médecin traitant d'Harriet à savoir : Seth Hazlitt (toujours joué par William Windom). Mais Jessica soupçonne quelque chose d'étrange et demande au shérif Metzger (toujours incarné par Ron Masak) les résultats de l'autopsie.

Le verdict tombe : c'est un meurtre. Pendant ce temps, Doug le frère d'Harriet vend toujours sa société et est prêt à jeter sa future femme Gretchen Price, jouée par Judith Hoag (Big Love, Private Practice, Nashville), dans le lit d'Halsey pour obtenir le prix auquel il veut vendre. Jessica mène l'enquête auprès de l'infirmière Laura Garrison, interprétée par la jolie Stacy Ray (Code Quantum, Magnum P. I. 2018, Hawaï 5-0 2012), pour obtenir les informations nécessaires. Elle trouve alors qu'Harriet a été empoisonnée et que l'on a donné du mauvais sang en son nom pour que lors de la transfusion pendant l'opération, elle meurt. Jessica va alors monter un piège pour coincer le véritable assassin. Nous voyons dans cet épisode un Seth Hazlitt assez véhément envers son jeune et nouveau collègue : le docteur Jonas Beckwith. Ce dernier interprété par Hunt Block est excellent comme a son habitude dans sa manière de jouer.

C'est l'un des points forts de cet épisode et tout au long de celui-ci on se dit que pourvu ce ne soit pas lui le meurtrier. On a surtout l'impression que Seth se sent menacé par Beckwith, heureusement, Jessica réussira à les réconcilier. Il est à noter qu'à nouveau dans cet épisode Seth dans la version française revouvoie tout le monde, alors qu'ils se tutoyaient quelques épisodes auparavant. Ceci dit, il faut mettre en avant que rares sont les comédiens doubleurs qui assurent et suivent l'évolution des personnages qu'ils doublent. Il n'y a donc pas de continuité. Le dénouement et lorsqu'on découvre le coupable, nous sommes vraiment consternés du résultat et de qui l'a fait et surtout pour le motif. Cabot Cove est vraiment un repère d'assassins et de meurtriers. À part cela, l'épisode reste tout de même moyen, dommage.

Retour à l'index


19. LE MASQUE DE MONTEZUMA
(DAY OF THE DEAD)

Résumé :

La nuit, un voleur s'introduit dans un musée et vole un masque en or d'une très grande valeur. C'est le musée d'un ami de Jessica : Cyrus Ramsey. Jessica fait la connaissance d'Enrico Montejano qui est le directeur de l'hôtel où elle est descendue. Ce dernier a une aventure avec Rosa Garcia, la fille de Juan Garcian le gérant de l'hôtel. Ce dernier ne supporte pas cet état de fait, et menace Enrico avec un pistolet, il est renvoyé de son poste. Dans la soirée, alors que les festivités commencent, Enrico Montejano s'absente et on le retrouve mort avec le masque volé sur le visage. Jessica va mener l'enquête pour trouver qui est l'assassin

Critique :

Jessica est au Mexique. Enfin, c'est ce que l'on essaye de nous faire croire, car une fois encore : tout est tourné en studio, et il est donc peu probable une fois de plus qu'Angela Lansbury ai mis les pieds dans ce pays lors de cet épisode. Jessica rend visite à un ami : Cyrus Ramsey, interprété par James Coburn (Un Privé dans la Nuit, Bonanza, La Quatrième Dimension) doit-on encore présenter cet acteur ? Il est connu pour son rôle de Britt dans le film Les 7 Mercenaires ou encore pour son rôle de l'agent Flint ! Un grand acteur, mort en 2002 à l'âge de 74 ans. Cyrus est à la tête d'un musée dont on vient de voler un masque en or d'une grande valeur. C'est un archéologue spécialisé dans l'art précolombien qui vit au Mexique. Jessica vient le voir, car elle doit écrire un nouveau roman basé sur cette activité pour son héros. À l'hôtel où elle est descendue, elle revoit Juan Garcia, incarné par Ismael 'East' Carlo (Nostromo, Cold Case : Affaires Classées, Les Feux de l'Amour), qui est le gérant et qui a des soucis avec sa fille Rosa, jouée par Kamala Lopez (21 Jump Street, Rick Hunter, Médium).

En effet, celle-ci est la maîtresse du directeur de l'hôtel où travaille Juan son père : Enrico Montejano, incarné par Tomas Milian (Frannie's Turn, The Equalizer, New-York Police Judiciaire). Ce dernier achète des objets d'art volés et a une collection cachée qu'il garde pour la spéculation. Juan Garcia qui ne supporte pas l'idée que sa fille couche avec Enrico Montejano, va le voir et le menace de le tuer avec un revolver. Enrico licencie donc Juan de son poste de gérant de l'hôtel. Plus tard à une petite fête Jessica fait la connaissance de la femme d'Enrico : Consuella, jouée par Miriam Colon (Streets of Laredo, How To Make It in America, New-York Unité Spéciale). Cette dernière souhaite la mort, elle aussi, d'Enrico. Le lendemain soir, les festivités commencent, et Enrico a rendez-vous avec un homme pour acheter le masque volé, et au cours de la soirée il s'en va seul pour aller rencontrer son vendeur.

Mais on le retrouve peu après mort, avec le masque volé sur le visage. Jessica commence son enquête aux côtés du chef de la police Quezada, incarné par Geno Silva (Key West, Des Jours et des Vies, Walker Texas Ranger). Mais, c'est alors qu'elle est contactée par le détective Ramirez, interprété par Alex Colon (MacGyver, Capitaine Furillo, Matthew Star). Celui-ci demande à Jessica de ne pas s'approcher de la famille Montejano car il est un agent des narcotiques et en pleine enquête sur un trafic de drogue auquel se livrait Enrico. En remettant les pièces du puzzle une à une dans l'ordre, Jessica va découvrir qui est le vrai meurtrier. L'intérêt de cet épisode est bien entendu James Coburn, qui pour moi est une légende ! Le voir dans un épisode d'Arabesque est juste extraordinaire. J'adore cet acteur atypique qui a une présence folle à l'écran.

Malheureusement, l'épisode ne lui rend pas service et cela ne relève pas le niveau de celui-ci. Nous passerons sur les décors et pièces carton-pâte précolombiens, d'ailleurs en regardant les statuettes de l'atelier de Cyrus à la première visite de Jessica dedans, on peut même voir une figurine provenant d'un conte des frères Grimm édité en 1819 et qui se déroulait en Allemagne : bravo à la production et au décorateur. Ça c'est de la crédibilité historique. L'ambiance est aussi très ennuyeuse, bref, il n'y a vraiment pas grand-chose à sauver dans cet épisode, dommage lorsque l'on a une guest comme Coburn, on aurait pu s'attendre à mieux.

Retour à l'index


20. L'ANGE DE LA MORT
(ANGEL OF DEATH)

Résumé :

Jessica reçoit un appel téléphonique d'un vieil ami : Martin Tremaine. Il lui demande de venir le voir, car il a des soucis. Jessica vient le voir, et Martin lui explique qu'il se passe des choses étranges, et qu'il voit le fantôme de sa femme morte. Il pense qu'il est en train de devenir fou. Le soir venu il assiste encore à une apparition, et peu après on retrouve Philip Stoddard, le mari de Courtney la belle fille de Martin, mort assassiné. Jessica va mener l'enquête pour démêler tout ça.

Critique :

Jessica doit cette fois-ci résoudre une affaire de revenant. En effet, elle reçoit un coup de téléphone d'un vieil ami : Martin Tremaine, joué par Darren McGavin (Murphy Brown, Le Tour du Monde en 80 Jours, Small & Frye) très très connu pour son rôle de Carl Kolchack dans la série Dossiers Brûlants. Celui-ci demande à Jessica de venir lire sa dernière pièce de théâtre et surtout qu'il a besoin de lui parler. Arrivée à sa maison, Jessica fait la connaissance de l'entourage de Martin : sa belle-fille Courtney Stoddard, interprétée par Doran Clark que l'on a déjà pu voir dans un épisode précédent de la série, ainsi que de son oncle Alex Ericson, joué par Ken Kercheval (Hôtel, Starsky et Hutch, La Croisière S'Amuse) le célébrissime Cliff Barnes de la série Dallas. Elle fait également la connaissance de Lisa Ryder, jouée par la magnifique Maria Mayenzet que l'on a pu voir également dans la série auparavant.

Lisa Ryder est aveugle, elle a perdu la vue dans un accident de voiture, c'est Martin qui conduisait. Jessica rencontre également Carol Kendall, incarnée par la très jolie Sondra Currie (Columbo, Simon et Simon, Magnum), ainsi que Barney Gunderson, joué par Austin Pendleton (The Equalizer, Hôpital St. Elsewhere, Homicide), qui s'occupent tous les deux de réaliser les pièces que Martin écrit. Martin raconte alors à Jessica qu'il devient fou, car il voit le fantôme de sa défunte femme : Vivian. Celle-ci s'est suicidée après qu'elle ait surpris Martin en train de coucher avec Lisa Ryder. C'est Martin qui a trouvé le cadavre de sa femme. Des phénomènes étranges se produisent, et le mari de Courtney, Philip Stoddard joué par Michael Canavan que l'on a déjà vu auparavant dans Arabesque, est assassiné. Jessica doit alors mener l'enquête pour aider le shérif McAllister, interprété par Noble Willingham (Ann Jillian, Papa Bricole, Walker Texas Ranger), et son adjoint Joe Connors, joué par Stephen Bogardus (Un Agent Très Secret, Cagney et Lacey, New-York Police Judiciaire).

Jessica va alors découvrir le fin mot de l'histoire et l'assassin. Alors j'adore cet épisode pour l'ambiance qui transparaît pendant toute la durée de celle-ci, je trouve qu'il se détache des autres précédents et ça fait du bien. Ensuite, même si c'est cousu de fil blanc pour le fantôme de la femme morte de Martin, immédiatement on se doute que c'est sa belle fille qui fait cela, on pense alors aussitôt que c'est aussi elle qui a assassiné son mari, en pensant qu'il s'agissait de Martin qui à nouveau se rendait chez Lisa. Mais ce n'est pas elle, après l'épisode tente de nous focaliser un bref instant sur Lisa, mais ce ne marche pas. Et c'est une assez bonne surprise quand est dévoilé le tueur. De plus on ne s'ennuie pas et on a envie de savoir qui est le responsable de toutes ces histoires avec Martin. Excellent épisode donc, qui manquait depuis un moment à la série.

Retour à l'index


21. MÉDAILLE D'HONNEUR
(BADGE OF HONOR)

Résumé :

Seth Hazlitt tout excité vient annoncer une bonne nouvelle à Jessica : un vieil ami de la seconde guerre mondiale, qu'il pensait mort est en fait vivant et celui-ci va venir le voir à Cabot Cove. Ben Oliver arrive donc à Cabot Cove, et peu après un homme étrange qui semble le connaître, Lawrence Jarvis, débarque lui aussi. Il s'agît d'un privé qui poursuit Ben pour un cambriolage et dont il pense que Ben en est l'auteur. Ben est employé chez Mason Porter, que l'on retrouve mort un peu plus tard. Ben est le premier suspect, et on essaye même de tuer Lawrence Jarvis. Jessica va mener l'enquête pour trouver qui est le meurtrier.

Critique :

Là, je ne félicite pas le réalisateur David Moessinger, car l'intrigue cousue de fil blanc est très très vite résolue et on sait rapidement qui est le meurtrier, ça coule juste de source. Seth Hazlitt (toujours incarné par William Windom) a la bonne surprise de découvrir qu'un de ses vieux amis de la seconde guerre mondiale est toujours vivant, et qu'il va venir lui rendre visite à Cabot Cove. Ben Oliver, joué par Gerald S. O'Loughlin que l'on a déjà vu auparavant dans la série, débarque donc à Cabot Cove, et Seth lui trouve un emploi chez Mason Porter, joué par Cliff De Young que l'on a déjà vu lui aussi dans la série. Tout se passe bien, mais arrive un détective privé : Lawrence Jarvis, interprété par Robert Lansing qui est déjà apparu dans la série également. Jarvis ne lâche pas Ben qu'il rend responsable et coupable d'un vol d'une bijouterie. Malgré le fait que la police a innocenté Ben faute de preuves de sa culpabilité.

Alors qu'il travaille sur un bâteau, Ben assiste à une transaction entre Mason Porter et Neal Dishman, incarné par Daniel Davis (StrarTrek Next Generation, The Practice : Bobby Donnell & Associés, Dynastie) le génial et célébrissime Niles de la série Une Nounou d'Enfer. Dishman ne veut pas déclarer l'achat d'un bateau au fisc et le paye en liquide à Porter. Ce que Dishman ignore, c'est que Mason Porter est l'amant de sa femme : Robin, incarnée par Gail O'Grady (NYPD Blues, Revenge, Hellcats) très connue pour son rôle de Krystall Richards dans la série Esprits Criminels. Tout comme la femme de Porter, Dorothy jouée par Pamela Susan Shoop que l'on a déjà vue dans la série, mais qui elle se doute qu'il a une liaison avec Robin Porter. Mais un soir, alors que Ben cherche quelque chose, on assassine Mason Porter et on lui vole l'argent du bateau payé par Dishman. Tous les soupçons se portent sur Ben car Dave Sanders, incarné par Tony Becker (La Famille des Collines, The Oregon Trail, Commando Viêt-nam), raconte à Metzger (toujours joué par Ron Masak) que son oncle Mason Porter voulait licencier Ben car il ne faisait pas l'affaire.

Un peu plus tard Ben se dispute avec Lawrence Jarvis, et on essaye même de tuer ce dernier. Jessica mène alors l'enquête et découvre qui est le vrai meurtrier, et découvre que Lawrence Jarvis faisait chanter le tueur et que c'est ce dernier qui a tenté de le tuer. Dans les petits choses à retenir : lors de la scène où Ben rentre dans la chambre de Lawrence Jarvis pour se jeter dessus et se battre avec lui, on peut voir que Jarvis est en train de regarder un épisode de la série Kojak où il est à l'écran avec Jerry Orbach qui interprète le rôle d'Harry McGraw dans Arabesque. On notera aussi le cynisme de Lawrence Jarvis : celui-ci reproche à Ben d'être un repris de justice et un voleur, et donc d'être malhonnête. Et Jarvis a vu le crime et connaît le meurtrier, et se livre à du chantage sur lui, plutôt que d'innocenter Ben et de livrer le tueur à Metzger. À part cela, l'épisode est moyen, déjà que l'énigme est très simple à découvrir, et ensuite car il manque de rythme. C'est dommage. Seule la fin avec la séparation de Ben et Seth est très émouvante.

Retour à l'index


22. JESSICA AU PAYS DES JOUETS
(MURDER ON MADISON AVENUE)

Résumé :

Alors que Jessica se rend dans un magasin de jouets, un inconnu dans l'ascenseur met un mot dans son sac à main. Jessica doit signer un contrat pour la création d'un jeu inspiré de ses romans policiers. Jessica lit le mot, et en fait on lui a donné rendez-vous dans une pièce spécifique de la société de jouets. Elle retrouve là Edgar Greenstreet le génial inventeur de jouets qui lui fait des propositions pour son jeu. Deux sociétés de publicité sont en concurrence pour le marché, Boris Steloff est l'un d'eux et a une aventure avec Meredith Delaney pour avoir le budget. Mais celle-ci le voit avec une jeune femme, et lui dit qu'il n'aura au final pas le budget. Plus tard, on retrouve Meredith morte assassinée. Jessica va mener l'enquête pour trouver qui est l'assassin.

Critique :

Cette saison 8 se termine sur un épisode sympathique mais vraiment pas extraordinaire. En plus, ce qui me pose problème, c'est que c'est le neveu d'Angela Lansbury : David Lansbury qui en a écrit le scénario et qui plus est s'est octroyé un rôle (celui de Brian Singer : d'ailleurs faut-il y voir une allusion au célèbre réalisateur des X-Men ?) dans le dit épisode. On fait marcher la famille à fond les ballons, et le neveu d'Angela Lansbury s'est encaissé une double paie. Jessica se rend à la société de jouets Marathon car elle a rendez-vous pour signer un contrat pour la création d'un jeu inspiré de ses romans. Mais alors qu'elle est dans l'ascenseur de la société, quelqu'un lui met un mot dans son sac sans qu'elle ne s'en aperçoive. Elle rencontre Meredith Delaney, incarnée par Barbara Babcock, vice-présidente de la société, puis en repartant elle revoit Brian Singer qu'elle connaissait depuis un petit moment.

Il travaille dans une agence de publicité avec sa compagne Amanda North, interprétée par Caroline Williams (Models Inc., Division D'élite, NYPD Blues), ceux-ci sont en concurrence avec l'agence de publicité de Boris Steloff, incarné par Joel Fabiani (Dynastie, Dallas, Les Têtes Brûlées) acteur très connu des séries américaines. Steloff a une aventure avec Meredith Delaney pour pouvoir remporter le contrat de publicité. En sortant de la société et alors qu'elle déjeune avec Brian, Jessica trouve le mot dans son sac qui lui donne rendez-vous dans une pièce spéciale de la société Marathon. Elle s'y rend et fait la connaissance de Edgar Greenstreet, joué par John Hillerman (Valerie, Le Tour du Monde en 80 Jours, La Croisière s'Amuse) très connu pour son rôle d'Higgins dans la série Magnum. D'ailleurs c'est très perturbant, car il y a eu un cross-over avec Magnum où John Hillerman jouait Higgins, or cela : ça fait très étrange de le voir dans un autre rôle, cette fois-ci.

Jessica et Edgar discutent du projet du jeu inspiré des romans de Jessica et Edgar trouvent de bonnes idées. Un peu plus tard, Jessica qui souhaite voir Meredith tombe sur son assistante Moffet : jouée par Hallie Foote (HotHouse, Deux Flics à Miami, New-York Police Judicaire). Jessica fait également la connaissance du mari de Meredith : Devery McFarlane, incarné par Harley Venton (Michael Hayes, Models Inc., Winnetka Road). Alors qu'une soirée se déroule à Marathon pour fêter les 20 ans de la société, au cours de celle-ci, on assassine Meredith Delaney et c'est Brian Singer qu'on accuse. Jessica mène alors l'enquête aux côtés du lieutenant Hornbeck, joué par Leo Rossi (Rebel Highway, Coup de Sang, Partners in Crime), pour trouver qui est le vrai meurtrier.

Pas de fin de saison sous pression cette fois-ci, en effet, Angela Lansbury lors de la saison précédente où elle souhaitait arrêter pour la seconde fois, avait resigné pour plusieurs saisons, la production était donc à l'abri de son départ. Et les audiences sont toujours aussi excellentes. Ce qui laisse présager que du bon pour la saison 9 à venir. Dommage que ce dernier épisode n'offre pas beaucoup d'intérêt, et ne soit pas assez rythmé. Quoiqu'il en soit, J. B. Fletcher allait revenir dans une 9e saison, alors allons-y sans attendre.

Retour à l'index