Rogue One: A Star Wars Story (2016)Épisode IV : Un nouvel espoir (1977)

Saga Star Wars

Épisode VIII : Les Derniers Jedi (2017)


ÉPISODE VIII : LES DERNIERS JEDI
(EPISODE VIII – THE LAST JEDI)

Résumé :

La Résistance est traquée par le 1er Ordre, et les pertes des deux côtés sont grandes. Néanmoins, l'étau se resserre autour de Leïa et des autres membres de la résistance. Pendant ce temps, Rey demande l'aide de Luke Skywalker, mais en vain : Luke ne veut plus participer à des batailles, ni former de Jedï. Après son insistance, et le fait que Luke ait détecté quelque chose chez elle, il accepte de lui donner 3 leçons, tandis que Rey se rend compte qu'elle est connectée avec Kylo Ren par la Force. Rey voyant qu'elle ne peut rien obtenir de Luke, part rejoindre la flotte sur laquelle Finn avec l'aide d'une résistante : Rose a tenté de ramener un cracker de code pour que la flotte puisse échapper au 1er ordre, mais celui-ci les trahi, la flotte va être détruite. Rey est capturée et emmenée devant Snoke, tout va mal pour elle, elle n'a pas réussi à ramener Ben et de plus c'est Snoke qui les connectait avec la Force. Mais Kylo Ren se retourne contre lui en le tuant pour prendre sa place, Rey s'enfuit et le conflit continue sur une planète. Alors que tout semble perdu, Luke apparaît et permet aux résistants encore en vie de s'enfuir, avec l'aide de Rey. Mais Luke meurt, ce n'était qu'une image de lui face à Kylo Ren, la lutte continue, mais Luke n'est plus.

 

Critique :

Alors, nous prenons l’épisode 7 et on recommence à peu de choses près pour faire un épisode 8. Réalisé cette fois-ci par Rian Johnson (Looper, Brick, Une Arnaque presque Parfaite), j'avais été déçu par l'épisode 7, cet opus est exactement dans la même veine. Sur le moment en voyant toutes les scènes d'humour parsemées dans le film, j'ai pensé qu'il s'agissait d'un film comique, mais non, ce n'est pas le cas et avant même 1H de durée du film en fait on s'ennuie.

Sans saveur, et à nouveau avec déjà vu de la trilogie originale : qu'on ne vienne pas me dire par exemple que la scène sur la planète pour détruire la porte de la mine où sont réfugiés Leïa et les autres ne fait pas furieusement penser à la scène de début de L'Empire Contre-Attaque ! Ou bien encore que la scène du casino avec Finn et Rose lorsqu'ils sont dedans ne fait pas du tout penser à la scène du bar d’Un Nouvel Espoir. Donc ceci est déjà le premier problème que pose ce film, ensuite, les scènes d'action/humour sont mal dosées, et le réalisateur n'a pas su trouver le juste équilibre. Par exemple la scène du début de l'attaque de la Résistance contre les vaisseaux du 1er ordre, on a une scène avec le personnage féminin qui doit activer le largage des bombes de son vaisseau pour détruire le Destroyer du 1er Ordre, elle doit se saisir de la télécommande et cet instant dure une éternité, mais une éternité ! C'est interminable.

Dans le même sens, la scène de fuite de Rose avec Finn lorsqu'ils ont été fait prisonniers après le casino est mal venue et n'est pas amusante. Tout comme celle de Maz qui je pense dans l'esprit du réalisateur devait paraître 'cool' sur le papier mais qui à l'écran se révèle d'une idiotie sans nom. Ce qui fait que ça rajoute une couche au film qui au final n'est pas très divertissant. Si on retrouve les vieux de la vieille restants : Mark Hamill, et Carrie Fisher qui était encore en vie pour le tournage de ses scènes, ainsi que les protagonistes de l'épisode 7 : Daisy Ridley, John Boyega, et Adam Driver, nous avons le droit encore à quelques nouveaux personnages. Ainsi nous avons Rose, interprétée par Kelly Marie Tran (Hot Girls on The Beach, XOXO Carpe Diem, The Cohasset Snuff Film), personnage idiot qui à part mettre des bâtons dans les roues des personnages principaux ne sert pas à grand-chose.

 L'autre protagoniste est celui incarné par Benitio Del Toro (21 Grammes, Le Fan, Thor : Le Monde des Ténèbres), qui est un pourri de la pure espèce et vend Finn et Rose pour de l'argent. Pas grand-chose à dire sur lui, si ce n'est que je trouve étrange tout de même que la Résistance qui est sous le feu nourri de l'ennemi a le temps de voir des individus de leur propre initiative partir pendant des heures pour aller chercher un type qui craquera leur système. C'est comme si en gros, en plein champ de bataille, quelques soldats partaient en disant : « Continuez de vous battre sans nous, on fait une pause déjeuner et on revient plus tard ! ». Personnellement, je trouve cela très étrange.

Dans les critiques je continuerai en disant, que ça vaut son pesant de cacahuètes de voir Leïa utiliser la Force, que d'essayer d'attendrir les gens en remettant le message holographique de Leïa demandant de l'aide à Obi Wan du 1er film de 1977 n'a pas l'effet escompté : au contraire j'aurai envie de dire, on repense à la trilogie originale et on se demande en partant de cela, comment on a pu arriver au résultat actuel ! Sans compter qu'à nouveau une fois de plus on refait référence à Dark Vador et on nous colle Yoda en plus cette fois-ci. Trop, c'est trop.

Finalement Mark Hamill avait raison lorsqu'on voit le film, on est vraiment à l'opposé de ce qu'était le personnage de Luke dans la trilogie originale. En tous cas moi je ne le reconnais pas, même s’il est tout de même montré qu'il est le plus grand et le plus puissant des Jedï qu'il y ait eu (avis très personnel). J'attendais beaucoup de revoir Luke, et là aussi le film déçoit. Dans les points positifs, on peut tout de même noter la bataille de Kylo Ren et Rey ensemble contre les sbires de Snoke, c'est soigné, percutant : vraiment là on a un excellent moment du film.

Comme épisode 7, les effets spéciaux également assurent et comme je le disais on est monté vraiment encore d'un cran dans le photoréalisme et l'incrustation des faux éléments. De même, on termine l'histoire entre Finn et le capitaine Phasma dont on aura vu qu'un œil et même pas le visage ! Dans la même veine, on sait enfin l'histoire de Rey et ses parents : là par contre, j'ai juste envie de dire tous ces mystères pour ça ! Le soufflé retombe à plat.

Et c'est malheureusement comme ça tout au long du film, l'esprit était visiblement de prendre le spectateur à contre-pied de ce qu'il attendait, mais ce n'est pas forcément une bonne attitude : que ce soit la scène de Luke jetant son sabre laser, l'attitude de Rose, etc. c'est au final très décevant. Et surtout, c'est que le spectateur s'attend en fait à ce qui se passe dans le film, donc aucune surprise n'est créée. Néanmoins, une fois encore, les paysages naturels sont vraiment très beaux, et comme il y a toujours quelque chose à l'écran c'est déjà ça de pris.

Par contre une fois de plus, on n’a pas pu s'empêcher de mettre à nouveau un animal-peluche qui paraît trognon mais en fait est juste horripilant, je plains les fans de Star Wars qui de ce côté-là traînent pas mal de boulets, entre les Ewoks et Jar Jar Binks y a de quoi faire. Pour la musique c'est toujours John Williams qui est au poste, comme pour épisode 7, on retient surtout les anciens thèmes de la première trilogie, par contre les nouveaux c'est pas ça. Doté d'un budget conséquent, lui aussi, de 200 millions de dollars, le film a rapporté à ce jour plus de 1.3 milliards de dollars et se porte bien. En France, il a fait plus de 7 millions d'entrées. Reste plus maintenant qu'à conclure cette nouvelle trilogie avec l'épisode 9 prévu pour 2019.

Anecdotes :

  • Comme George Lucas avec épisode 7, ce fut au tour de Mark Hamill d'être véhément contre la tournure qu'on a fait prendre à son personnage dans épisode 8, juste après la sortie du film. Puis, comme George Lucas, Mark Hamill revint sur ses propos un peu plus tard et à son tour devint plus consensuel. Aurait-il eu un joli chèque, entre temps, en vue de son retour sous forme d'hologramme dans épisode 9 pour conseiller Rey ? Ou simplement une lettre des avocats de Disney ? À vous de choisir.

  • Alors qu'il n'était pas prévu que J. J. Abrams revienne après l'épisode 7, c'est finalement avec une surprise qu'il sera à la tête de l'épisode 9 le dernier volet de cette nouvelle trilogie made in 'Disney'.

  • Alors que cette nouvelle trilogie n'est pas encore conclue, Disney a d’ores et déjà annoncé qu'une nouvelle trilogie Star Wars verra le jour après l'épisode 9 de 2019. Mais celle-ci devrait se détacher de la famille Skywalker et ne serait donc pas une suite à épisode 9. On parie combien que le nom de Dark Vador sera encore placé dedans ?

  • Disney Company sera bientôt remboursé de son rachat de Lucasfilm qui au final est une très bonne affaire, en effet, épisode 7 + épisode 8 ont à eux deux déjà ramené plus de 3 milliards de dollars de recettes, sur 4 milliards il n'en reste qu'un à récupérer. Et je ne parle même pas des recettes du merchandising tout autour.

Retour à l'index