Épisode III : La Revanche des Sith (2005)Rogue One: A Star Wars Story (2016)

Saga Star Wars

Épisode VII : Le Réveil de la Force (2015)


ÉPISODE VII : LE RÉVEIL DE LA FORCE
(STAR WARS : THE FORCE AWAKENS)

Résumé :

Plus de 30 ans ont passés depuis la chute de l'Empire, mais celui-ci a un successeur sorti de ses cendres : Le 1er Ordre, commandé par le puissant Kylo Ren qui utilise le côté obscur de la force. Luke Skywalker le dernier Jedï, ayant disparu, la situation est critique. Heureusement, il y a une Résistance, menée par Leïa, celle-ci envoie un de ses meilleurs hommes : Poe Dameron, sur la planète Jakku car un vieil homme détiendrait la carte de l'endroit où se trouve Luke. Mais Poe est capturé par Kylo Ren, il parvient toutefois à cacher la carte dans BB8 son droïde, qui s'échappe. Ce dernier est recueilli par Rey, qui fouille les épaves en quête de matériel pour survivre. Elle fait la connaissance de Finn un storm trooper qui a déserté et a aidé Poe à s'échapper mais leur vaisseau s'est craché et il le croit mort. Volant le faucon millenium, il retrouve Han solo, font la connaissance de Leïa, avant que Rey soit capturée par Kylo Ren. Découvrant la force, elle s'enfuit, pendant ce temps la résistance se met en marche pour détruire la nouvelle étoile de la mort qui est bien plus puissante que les précédentes. Après bien des péripéties, Rey bat Kylo Ren qui a tué son père Han Solo, et la Résistance réussi à détruire l'étoile de la mort. Rey grâce à R2D2 qui se réveille après un long sommeil, retrouve l'endroit où Luke se cache, elle le rejoint sur la planète où il se trouve pour lui demander son aide.

Critique :

Alors, on va enfoncer des portes ouvertes, mais en fait ce qui est très ennuyeux avec ce film : c'est qu'il n'y a rien de neuf, aucune nouveauté, aucune inventivité. Bref, c'est seulement une pâle copie mixée des épisodes 4 à 6, et malheureusement cela n'en fait pas un bon film. Réalisé par J. J. Abrams (Star-Trek 2009, Mission Impossible Protocole Fantôme, Une Virée en Enfer) qui est surtout connu pour ses séries : Lost, Fringe, Undercovers... J'ai toujours pensé après avoir vu ce que Abrams avait fait avec la licence Star-Trek qu'il devrait se cantonner aux séries, où il est assez doué, plutôt qu'aux long-métrages où ce n'est vraiment pas terrible à chaque fois. En fait, avec Le Réveil de la Force, c'est que non seulement on a rapidement une grosse impression de déjà-vu : le grand méchant casqué de noir, L'Empire qui veut régner sur l'univers, le héros solitaire sur une planète paumée, le droïde malicieux qui contient les données essentielles et qui est poursuivi et tombe justement sur le dit héros en devenir, le retour de Han Solo, le combat du père et du fils sur la passerelle métallique, l'étoile de la mort, etc., etc. et j'en passe et des meilleurs.

Il faut surtout se remettre dans le contexte de la sortie du film et surtout de la décision de le faire : Disney vient de racheter LucasFilm pour 4 milliards de dollars et ne veut surtout pas saboter la licence (juteuse !) ni prendre de risques. Lorsqu'ils engagent Abrams, les consignes sont claires : il ne doit surtout pas faire de l'épisode I, II ou III, mais plutôt de la trilogie originale, et voilà, malheureusement le résultat. Premier film de la saga sorti après le rachat de LucasFilm par Disney, Le Réveil de la Force, n'est, de mon point de vue clairement pas un bon opus ! Car, en plus du déjà vu, le problème étant que l'on s'ennuie rapidement. En fait personnellement, seules les 5 dernières minutes m'ont paru intéressantes lorsqu'on retrouve Luke, tout le reste ne m'a vraiment pas séduit. Et alors surtout pas le côté nostalgique ! Revoir les personnages originaux, d'accord c'est émouvant, mais il faut clairement regarder cela avec les yeux de maintenant : on se croirait dans un film pour vieux, les personnages ont mal vieilli (à part Chewbacca peut-être) et on ne sait trop pour quelle raison les acteurs ont accepté de resigner : l'argent, la gloire passée qui pourrait revenir...

Et puis alors à nouveau le sempiternel héritage de Dark Vador, ça devient vraiment du réchauffé. On se demande ce que serait Star Wars sans ce vilain, parce que visiblement il faut qu'il soit présent, d'une façon ou d'une autre dans tous les nouveaux épisodes. Quant aux nouveaux personnages, Rey incarnée par Daisy Ridley (Scrawl, La Jeune Fille et Son Aigle, Le Crime de L'Orient Express), même si l'actrice a l'air de se divertir et d'être concentrée sur son personnage on ne peut pas dire que ce soit extraordinaire, personnellement je n'ai pas été intrigué par le personnage et connaître ses origines ne m'intéresse pas plus que cela. Je le trouve assez superficiel, un mauvais clone féminin de Luke Skywalker de la trilogie originale, ce qui est dommage. Finn, interprété par John Boyega (Attack The Block, Junkhearts, The Circle), que dire de ce personnage ? Honnêtement je ne sais pas trop : inintéressant au possible, et qui n'apporte vraiment pas grand-chose à l'histoire, peut-être un pseudo élément un peu comique, mais je n'en jurerai pas. Là aussi, la raison pour laquelle il déserte et devient un résistant n'est vraiment pas intéressante à découvrir, les personnages ne donnent pas envie, en fait.

Kylo Ren, alias Ben Solo incarné par Adam Driver (Gayby, Tracks, Paterson), le personnage n'est déjà pas charismatique avec son costume, alors le pire est lorsqu'il ôte son casque, ça casse vraiment tout, ses caprices d'enfant gâté lorsqu'il détruit le tableau de bord du vaisseau par exemple, font plus penser à un adolescent avec des problèmes qu'autre chose. Sans compter la révélation qu'il est le fils de Han et Leïa. Abrams a inversé le cliché pour que ce soit moins voyant : les parents sont gentils, mais le fils est méchant contrairement au schéma avec Luke et Vador. Et enfin, Poe Dameron, joué par Oscar Isaac (Drive, Mensonges d'Etat, Ex Machina), pilote de la résistance et sur lequel je ne m'étendrai pas car cela n'a pas lieu d'être là aussi. Les autres étant tous des stéréotypes des autres opus, on a même un pseudo Yoda en la personne de Maz, BB8 assurant le rôle de R2D2 et Snoke celui de l'Empereur.

Abrams joue à fond sur la nostalgie, cela a pris pour la majorité des fans, mais je trouve que la mayonnaise ne prend pas. À cela s'ajoute les choses dérangeantes et déroutantes : le coup de l'endroit où se trouve Luke et qui est une simple ligne droite sur la carte et n'est vraiment pas loin du tout, on se demande comment ils ont fait pour ne pas le trouver ! Je sais vous me direz c'est presque un système entier, et c'est vaste et il y a beaucoup de planètes, mais tout de même. Ensuite, le fait que Rey arrive à battre Kylo Ren sans avoir été formée, et juste parce qu'elle découvre la force, je trouve tout de même la ficelle facile à tirer. Ensuite vient les éléments mystérieux que Abrams a placé tout au long du film et dont on se fiche royalement d'en connaître l'explication : en vrac, le bras rouge de C3PO, comment Maz a le sabre de Luke, etc.

Personnellement, je trouve que cela ressemble plus à des anomalies qu'autre chose. En tous les cas, une fois encore on peut réduire Le Réveil de la Force à la même histoire qu’Un Nouvel Espoir  : détruire l'étoile de la mort avant qu'elle ne détruise la résistance. Si le film a beaucoup de points négatifs, il a tout de même quelques points positifs, tout d'abord les décors naturels, on a vraiment un défilé de jolis paysages pendant tout le film et ça c'est assez agréable. Ensuite les effets spéciaux ! On est monté encore d'un cran dans le réalisme, et c'est impressionnant. L'incrustation par exemple des destroyers impériaux échoués sur la planète où vit Rey est assez spectaculaire, c'est très réaliste. De même, lors des combats, on a des vues depuis les cockpits des X-Wings par exemple, et ça en jette pas mal.

Enfin, même si c'est du déjà vu, il y a pas mal d'action, et ça bouge pas mal du début à la fin du film. Pour le reste je l'ai déjà dit plus haut, vraiment trop un ressenti de déjà vu, et du déjà vu dans ses autres films à Abrams aussi, par exemple la scène du Faucon Millenium sur la neige, fait furieusement penser à une scène de Star-Trek Into Darkness. Pour la musique, là aussi, rien de neuf, on retrouve John Williams aux commandes, mais visiblement il a éculé tout ce qu'il pouvait sur Star Wars, et honnêtement je n'ai pas entendu de thème nouveau qui se détachait, là aussi il m'a semblé entendre les mêmes musiques. Dommage. Doté d'un budget assez conséquent de 200 millions de dollars, Le Réveil de la Force sera le film de tous les records, il rapportera en recettes plus de 2 milliards de dollars, il faut savoir que le film était déjà remboursé avec les préventes sur le net, en France il fera 10.5 millions d'entrées.

Anecdotes :

  • George Lucas cracha son venin juste après la revente de sa société sur le film alors que celui-ci n'était pas encore sorti. Il dit notamment avoir cédé sa société à des « esclavagistes blancs ». Plus tard, néanmoins, il se rétractera totalement et tiendra des propos plus consensuels par la suite par rapport au film et à Disney.

  • Le Réveil de la Force est le film des records battus : meilleur démarrage, plus grosses recettes, seuils de recettes atteints le plus rapidement. Par exemple il ne mettra que 12 jours pour atteindre 1 milliard de dollars de recettes dans le monde entier, faisant mieux à 1 jour près que Jurassic World. Il est en outre le 3e film à atteindre les 2 milliards de recettes derrière Avatar et Titanic.
  • L'avant-première du film eut lieu le 14 décembre 2015 à Los Angeles, mais des fans de la saga faisait déjà la queue 10 jours auparavant pour être sûr de voir le film.

  • Un fan américain de 32 ans, Daniel Fleetwood, qui était mourant car atteint d'un cancer en phase terminale, avait demandé via une vidéo de pouvoir visionner le film en avant-première avant sa sortie, car le garçon n'était pas sûr d'être en vie au moment de la sortie du film. J. J. Abrams réalisa son souhait, le garçon mourut quelques jours après avoir visionné le film.

Retour à l'index