3 - Goldfinger 1964

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1137
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

3 - Goldfinger 1964

Messagepar Denis » jeu. déc. 29, 2016 8:16 pm

°°°°
Dans le Making of, Honor Blackman catalogue Sean Connery comme l'homme le plus sexy qu'elle ait connu (Pat aux oubliettes) et le combat sur la paille l'a changée du ciment des Avengers. Un truc que j'avais oublié : les puritains Américains ont pensé changé le nom de Pussy en Kitty...
Sinon, l'actrice est aussi froide dans ses interviews que dans la série (et quelle voix désagréable!).
Revu le film en Ultimate. J'aime toujours autant la première partie. Les sœurs Masterson au destin tragique. On voit finalement assez peu (deux plans) Jill couverte d'or (alors que la préparation a pris des heures). La partie de cartes truquée, la partie de golf, la Suisse et les poursuites avec l'Aston Martin (tournées à Black Park comme les Avengers et New Avengers), c'est du quatre étoiles. Après la capture de Bond et le célèbre ('I expect you to die'), ça traine en longueurs. J'aime beaucoup moins : la réunion des truands, la flotte de Pussy, Mr Solo et son or....ça redevient palpitant avec le combat Bond/Oddjob. Et puis, je n'accroche pas avec Honor Blackman en JB girl.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1137
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: 3 - Goldfinger 1964

Messagepar Denis » sam. mars 02, 2019 11:55 am

David Fakrikian sur Facebook.
"On en apprend tous les jours. Goldfinger, la 003ème aventure ciné de James Bond 007, a bien été victime d'un révisionisme façon George Lucas après sa sortie initiale. Les copies 35mm de collectionneurs ont toutes le compte à rebours qui s'arrête à 003, comme le dit Sean dans le film "3 more ticks and that was it!". Après la sortie, le plan a été changé en 007, modifiant le film pour un gag meta. Révisionisme de l'histoire, les livres font croire que ce changement n'était intervenu qu'après la projection-test. Faux."
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).


Revenir vers « James Bond »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités